Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  fidélité le Sam 04 Avr 2015, 3:53 pm

Chers amis (ainsi Jésus adressa Juda aussi),

Je vous ai répondu ici : http://fidelitates.over-blog.com/2015/04/a-discussion-on-a-traditional-forum-in-the-same-sprit-as-that-of-fsspx-milieu-where-does-it-come-from.html

Pardonnez mon français, pardon, mon anglais...

Vous ne prenez pas en compte mes réponses et dans vos derniers posts vous ne semblez pas faire une distinction cruciale  :
- entre les rencontres des Papes avec les chefs politiques, ce qui fait partie de leur itinéraire en tant que les chefs d'État de Vatican ainsi que  du rôle de l'Église catholique dans le monde, et
-  encore pire, vous ne distinguez pas entre la nature de l'activité de ces papes servant à extirper les mauvaises valeurs et apporter celles de la paix et du respect de la vie, etc., partout où il faut, et celle de votre part où vous cherchez à conservez le pire dans ces mauvaises idéologies, incluant la peine de mort ! Oh Timor Dei !

Bon Samedi Saint,

fidélité
avatar
fidélité

Nombre de messages : 44
Localisation : http://fidelitates.over-blog.com
Date d'inscription : 29/03/2015

http://fidelitates.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  Roger Boivin le Sam 04 Avr 2015, 4:03 pm



On vous a déjà dit plusieurs fois que nous n'avons aucun lien avec la FSSPX.

En outre, toutes les accusations que vous faites en notre endroit, sont fausses et gratuites ; vous vous attaquez donc à notre réputation tout en vous faisant la victime, quand c'est vous qui êtes venu me chercher sur le blogue de Jocelyn Girard ; et ce faisant en m'attaquant, vous attaquez en même temps tous ceux qui sont bien représentatifs de TE DEUM.

Ceci dit, je constate encore une fois, que vous ne faites que patiner pour ne pas en venir à l'évidence des réponses qu'on vous donne ; et que de plus vous osez prétendre que c'est nous qui ne tenons pas compte de vos réponses, quand c'est vous qui de partie prix balayez toutes les notres du revers de la main.

De plus, j'ai pu encore constater que vous interprétez mal ce que vous lisez ici sur notre forum ;
soit parce que, le français n'étant pas votre langue maternelle, vous ne pouvez donc en saisir toute la subtilité et les expressions tipiques au français, ce qui est compréhensible, et ce qui peut vous excuser ;
ou soit parce que votre jugement est défaillant, et que vous y fiant vous vous leurrer sur ce qu'on dit et ce que l'on est ;
ou soit carrément parce que vous êtes de mauvaise foi.

A vous d'y voir.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10767
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  fidélité le Sam 04 Avr 2015, 4:45 pm

roger a écrit:

On vous a déjà dit plusieurs fois que nous n'avons aucun lien avec la FSSPX.

En outre, toutes les accusations que vous faites en notre endroit, sont fausses et gratuites ; vous vous attaquez donc à notre réputation tout en vous faisant la victime, quand c'est vous qui êtes venu me chercher sur le blogue de Jocelyn Girard ; et ce faisant en m'attaquant, vous attaquez en même temps tous ceux qui sont bien représentatifs de TE DEUM.

Ceci dit, je constate encore une fois, que vous ne faites que patiner pour ne pas en venir à l'évidence des réponses qu'on vous donne ; et que de plus vous osez prétendre que c'est nous qui ne tenons pas compte de vos réponses, quand c'est vous qui de partie prix balayez toutes les notres du revers de la main.

Ne m'en voulez pas, trop, j'ai bien prié et allumé une chandelle pour les affligés, donc, c'est normale que je ne sois pas votre victime et que je refuse de l'être. J'admets que la mentalité de la victime, que vous souhaitez adopter soudainement, est contre ma nature d'une catholique baptisée.

J'ai fait la recherche par google sur la tradition et ainsi j'ai terminé sur le site de M. Jocelyne Girard. Comment je vous aurais "cherché", vous ! qui m'avez invitée sur ce forum. Mais j'ai déjà répondu à tout ça....  Votre "zèle" ou zèle m'y sembla fascinant, je ne m'attendais pas à une telle victoire où, malgré toutes vos injures personnelles contre ma personne chaque fois je vous réponds sur un point spécifique, vous vous trouviez tous être ma -- victime ! Merci. Ça doit avoir quelque chose avec les Pâques :-)

Merci pour votre premier commentaire sur mon blog, je vous ai félicité, et je ne vous ai pas associé à la FSSPX, c'est vous qui le faites par toutes vos démarches.

Merci à tous pour la "discussion" et la discussion. Et encore une fois, prenez garde d'une mentalité de victime, pour votre bien, car les prières à Saint Joseph contre les affligés s'adressent à TOUS qui y prient ou qui rentrent dans nos prières -- c'est ainsi dans mon Église Catholique :-)

Milles merci encore.

Bientôt donc, Joyeuses Pâques.

fidélité
http://fidelitates.over-blog.com


Dernière édition par fidélité le Sam 04 Avr 2015, 4:53 pm, édité 1 fois
avatar
fidélité

Nombre de messages : 44
Localisation : http://fidelitates.over-blog.com
Date d'inscription : 29/03/2015

http://fidelitates.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  Benjamin le Sam 04 Avr 2015, 4:48 pm

fidélité a écrit:
vous cherchez à conservez le pire dans ces mauvaises idéologies, incluant la peine de mort !

Quelle "idéologie" ? Je vous ai cité l'Église : le Catéchisme du Concile de Trente, la Somme Théologique, et Saint Pie V, Pape !

Catéchisme du Concile de Trente

§ I. — QUELS SONT LES MEURTRES QUI nE SONT POINT ICI DÉFENDUS.

Dans la partie du précepte qui défend le meurtre, il faut d’abord faire remarquer aux Fidèles qu’il y a des meurtres qui ne sont point compris dans cette défense. Ainsi il n’est pas défendu de tuer les bêtes ; puisque Dieu nous a permis de nous en nourrir, Il nous a permis par là -même de les tuer. Ce qui a fait dire à Saint Augustin [4] : « Lorsque nous lisons ces paroles: Vous ne tuerez point, cela ne peut s’entendre des arbres qui n’ont aucune sensibilité, ni des animaux sans raison, parce qu’ils ne nous sont unis par aucun lien social. »

Il est une autre espèce de meurtre qui est également permise, ce sont les homicides ordonnés par les magistrats qui ont droit de vie et de mort pour sévir contre les criminels que les tribunaux condamnent, et pour protéger les innocents. Quand donc ils remplissent leurs fonctions avec équité, non seulement ils ne sont point coupables de meurtre, mais au contraire ils observent très fidèlement la Loi de Dieu qui le défend. Le but de cette Loi est en effet de veiller à la conservation de la vie des hommes, par conséquent les châtiments infligés par les magistrats, qui sont les vengeurs légitimes du crime, ne tendent qu’à mettre notre vie en sûreté, en réprimant l’audace et l’injustice par les supplices. C’est ce qui faisait dire à David [5]: « Dés le matin je songeais à exterminer tous les coupables, pour retrancher de la cité de Dieu les artisans d’iniquité. »
Par la même raison, ceux qui, dans une guerre juste, ôtent la vie à leurs ennemis, ne sont point coupables d’homicide, pourvu qu’ils n’obéissent point à la cupidité et à la cruauté, mais qu’ils ne cherchent que le bien public. Les meurtres qui se font par la volonté formelle de Dieu ne sont point non plus des péchés. Les enfants de Lévi qui firent périr en un seul jour tant de milliers d’hommes ne commirent aucune faute. Après le massacre, Moïse leur dit: [6] « Vous avez aujourd’hui consacré vos mains au Seigneur. » Celui qui involontairement et sans préméditation donne la mort à quelqu’un, n’est pas coupable non plus. Voici ce que le Deutéronome dit à ce sujet: [7] « Celui qui, sans y penser, aura frappé un autre avec lequel il n’aura point eu de dispute les deux jours précédents, et qui étant allé avec lui dans une forêt simplement pour y couper du bois, lui aura donné un coup et l’aura tué avec sa cognée qui lui aura échappé des mains, ou qui a quitté son manche, ne sera point coupable de la mort de cet homme. » Ces sortes de meurtres ne sont ni volontaires ni commis à dessein, ils ne sauraient donc être mis au nombre des péchés. C’est ce que nous confirme Saint Augustin: [8] « Si contre notre volonté, dit-il, il arrive du mal des actions que nous faisons licitement et pour le bien, ce mal ne doit pas nous être imputé. »

Toutefois il est deux cas où nous pouvons être coupables d’homicide, sans qu’il y ait eu préméditation de notre part

En premier lieu, si quelqu’un vient à tuer son semblable, en faisant une action injuste ; par exemple, en frappant une femme enceinte à coups de pied, ou à coups de poing, de manière à causer la mort de son enfant ; sans doute il n’est pas volontairement cause de cette mort, mais il en est coupable, par la raison qu’il lui est absolument défendu de frapper une femme enceinte. En second lieu, si on donne la mort à quelqu’un par imprudence, et faute d’avoir pris les précautions et les soins nécessaires, pour éviter un tel malheur.

De même encore, celui qui en défendant sa propre vie tue son agresseur, malgré les précautions qu’il prend pour ne le point frapper mortellement, n’est nullement coupable d’homicide. tous ces meurtres dont nous venons de parler ne tombent point sous les prescriptions de la Loi. Mais les autres sont absolument défendus, soit qu’on les considère du côté de celui qui donne la mort, ou du côté de celui qui la reçoit, ou enfin selon les différentes manières dont l’homicide peut être commis.

Source: http://catechisme.free.fr/trente/part3/partie3chap33.htm

( source : http://messe.forumactif.org/t3018-du-temps-a-donner-a-ceux-qui-ont-tout-perdu#58472 )

gabrielle a écrit:
Dans la Somme Théologique : surtout : IIaIIae, qu.64, a.2.


Résumé : Est-il permis de tuer les pécheurs ?

Objections :

Notre-Seigneur interdit d’arracher l’ivraie (Mtt.XIII,29-30) ;

Dieu ménage les pécheurs pour leur pénitence ;

Tuer est mauvais en soi.

Or : le moins parfait est ordonné au plus parfait. Cette subordination existe entre la partie et le tout. Toute partie - de par sa nature - est subordonnée au bien du tout : sacrifier l’imparfait pour le parfait. Ainsi, si l’individu constitue un péril, il faut le mettre à mort au nom du bien commun.

Réponses aux objections :

Ceci est vrai si on ne peut discerner les bons des méchants (Abraham demandant à Dieu d’épargner Sodome : Gen.XVIII,23-32).

Ceci est vrai s’il n’y a aucun danger pour autrui ; or les grands malfaiteurs ont toujours menacé l’ordre public.

Si tuer un homme fidèle est mauvais, ne pas oublier qu’un homme pécheur perd sa dignité humaine [en ce sens, il y renonce].

Remarque : la peine de mort n’est pas l’application de la loi du talion (où la peine est calquée sur la faute : œil pour œil, dent pour dent) mais demeure une question de bien public qui va au-delà de la légitime défense ; c’est une question de justice sociale : l’Etat a pour devoir de guérir le mal et protéger la société (caractère médicinal, exemplaire et réparateur).

Saint Thomas admet par ailleurs que :

Par charité un juge peut condamner à mort un ami (cf. IIaIIae, qu.25,art.6, ad.2).

Le Chef de la Cité peut infliger la mort par pouvoir coercitif (IIaIIae,qu.65,a.2,ad.2).

La peine de mort est légitime quand il y a des dommages irréparables ou une perversité infamante (IIaIIae,qu.66,a.6,ad.2).

Il n’est pas injuste de tuer le malfaiteur ou l’ennemi de l’Etat (IIaIIae,qu100,a.8,ad.3) ;

Si la mise a mort des malfaiteurs et des ennemis de l’Etat n’est pas une injustice, l’autorité publique demeure libre de l’appliquer et de changer cette législation positive (IaIIae,qu.100, a.8,ad3).

La peine doit être proportionnée au dommage social et à la nature du délit (IaIIae,qu.87,a.3,ad1).

Le but de la peine est l’expiation et la conservation de l’ordre social (Ia,qu.48,a.6 ; IaIIae,qu.102,a.3,ad5 ; IIaIIae,qu.108,a.4).

La prison perpétuelle ou l’exil sont envisageable comme châtiment de l’homicide (IaIIae,qu.87,a.3,ad1).

( source : http://messe.forumactif.org/t3018-du-temps-a-donner-a-ceux-qui-ont-tout-perdu#58507 )

Saint Pie V, Horrendum illud scelus, 30 août 1568 a écrit:
En conséquence, souhaitant poursuivre avec la plus grande rigueur ce que Nous avons décrété depuis le début de Notre Pontificat, Nous statuons que tout prêtre ou membre du clergé, soit séculier ou régulier, commettant un tel exécrable crime, soit privé, par la force de cette présente loi, de tout privilège clérical, de tout poste, dignité et bénéfice ecclésiastique, et, après avoir été dégradé par un juge ecclésiastique, qu'il soit IMMÉDIATEMENT LIVRÉ AU POUVOIR CIVIL AFIN QU'IL SOIT MIS À MORT, tel que le mandate la loi en tant que juste châtiment pour le laïc ayant sombré dans cet abysse.

( source : http://messe.forumactif.org/t5412-la-secte-de-vatican-ii-nid-de-pervers#105586 )

Rolling Eyes

Quant à vos chefs de secte qui osent faire ce qu'ils font avec les communistes, lisez donc ceci :

DIVINI REDEMPTORIS

LETTRE ENCYCLIQUE
DE SA SAINTETÉ LE PAPE PIE XI

LE COMMUNISME ATHÉE

http://messe.forumactif.org/t6076-divini-redemptoris-19-mars-1937-sujet-le-communisme


Vos chefs de secte sont des hérétiques multirécidivistes :



Et ceci, selon vous, qu'est-ce que c'est ? Les deux textes disent-ils la même chose oui ou non ? :

Benjamin a écrit:
fidélité a écrit:
Puis, nous allons avoir de quoi discuter. On va prendre quelques lignes qui nous intéressent.

Très bien ! Voici donc "quelques lignes" de votre secte de "Vatican II"... :

Document Dignitatis Humanae, 7 décembre 1965 a écrit:
L’Église, donc, fidèle à la vérité de l’Évangile, suit la voie qu’ont suivie le Christ et les Apôtres lorsqu’elle reconnaît le principe de la liberté religieuse comme conforme à la dignité de l’homme et à la Révélation divine, et qu’elle encourage une telle liberté

... qui vont contre ces "quelques lignes" de la Sainte Église Catholique :

S.S. le Pape Pie IX, Quanta Cura, 8 décembre 1864 a écrit:
Et contre la doctrine de la Sainte Écriture, de l'Église et des saints Pères, ils affirment sans hésitation que : " la meilleure condition de la société est celle où on ne reconnaît pas au pouvoir le devoir de réprimer par des peines légales les violations de la loi catholique, si ce n'est dans la mesure où la tranquillité publique le demande ". À partir de cette idée tout à fait fausse du gouvernement des sociétés, ils ne craignent pas de soutenir cette opinion erronée, funeste au maximum pour l'Église catholique et le salut des âmes, que Notre Prédécesseur Grégoire XVI, d'heureuse mémoire, qualifiait de "délire" : "La liberté de conscience et des cultes est un droit propre à chaque homme. Ce droit doit être proclamé et garanti par la loi dans toute société bien organisée. Les citoyens ont droit à l'entière liberté de manifester hautement et publiquement leurs opinions quelles qu'elles soient, par les moyens de la parole, de l'imprimé ou tout autre méthode sans que l'autorité civile ni ecclésiastique puisse lui imposer une limite".

( source : http://messe.forumactif.org/t6428p60-une-certaine-fidelite-sur-le-blogue-de-jocelyn-girard#115913 )

[Désolé pour les yeux des autres membres du forum, mais "fidélité" ayant apparemment besoin de lunettes, et m'obligeant à faire de longues citations puisqu'elle ne semble même pas cliquer sur les liens qu'on lui donne (étant donné qu'elle nous dit que nous n'avons même pas lu nos liens, alors que la quasi-totalité redirigeait vers des sujets que nous avons nous-mêmes ouverts et écrits sur le forum    ), il me faut bien mettre beaucoup de phrases en gros en guise de balises]


Dernière édition par Benjamin le Sam 04 Avr 2015, 4:50 pm, édité 1 fois
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6515
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  fidélité le Sam 04 Avr 2015, 4:50 pm

Au lieu d'essayer de nous tous éblouir par vos posts, permettez moi de terminer ma réponse précédente par une blague ou presque :

Dans le contexte des "valeurs" que vous soutenez, appartenant aux fausses idéologies du passé, on dirait que vous venez de signer - la capitulation ! Merci, pas besoin des victimes....

Joyeuses Pâques à tous et à la prochaine :-)
avatar
fidélité

Nombre de messages : 44
Localisation : http://fidelitates.over-blog.com
Date d'inscription : 29/03/2015

http://fidelitates.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  ROBERT. le Sam 04 Avr 2015, 5:09 pm

Benjamin a écrit:  

Et ceci, selon vous, qu'est-ce que c'est ? Les deux textes disent-ils la même chose oui ou non ? :

Benjamin a écrit:
fidélité a écrit:
Puis, nous allons avoir de quoi discuter. On va prendre quelques lignes qui nous intéressent.

Très bien ! Voici donc "quelques lignes" de votre secte de "Vatican II"... :

Document Dignitatis Humanae, 7 décembre 1965 a écrit:
L’Église, donc, fidèle à la vérité de l’Évangile, suit la voie qu’ont suivie le Christ et les Apôtres lorsqu’elle reconnaît le principe de la liberté religieuse comme conforme à la dignité de l’homme et à la Révélation divine, et qu’elle encourage une telle liberté

... qui vont contre ces "quelques lignes" de la Sainte Église Catholique :

S.S. le Pape Pie IX, Quanta Cura, 8 décembre 1864 a écrit:
Et contre la doctrine de la Sainte Écriture, de l'Église et des saints Pères, ils affirment sans hésitation que : " la meilleure condition de la société est celle où on ne reconnaît pas au pouvoir le devoir de réprimer par des peines légales les violations de la loi catholique, si ce n'est dans la mesure où la tranquillité publique le demande ". À partir de cette idée tout à fait fausse du gouvernement des sociétés, ils ne craignent pas de soutenir cette opinion erronée, funeste au maximum pour l'Église catholique et le salut des âmes, que Notre Prédécesseur Grégoire XVI, d'heureuse mémoire, qualifiait de "délire" : "La liberté de conscience et des cultes est un droit propre à chaque homme. Ce droit doit être proclamé et garanti par la loi dans toute société bien organisée. Les citoyens ont droit à l'entière liberté de manifester hautement et publiquement leurs opinions quelles qu'elles soient, par les moyens de la parole, de l'imprimé ou tout autre méthode sans que l'autorité civile ni ecclésiastique puisse lui imposer une limite".

( source : http://messe.forumactif.org/t6428p60-une-certaine-fidelite-sur-le-blogue-de-jocelyn-girard#115913 )


M'semble qu'un OUI ou un NON, ce n'est pas long à écrire.. non ?
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32426
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  ROBERT. le Sam 04 Avr 2015, 5:13 pm

Benjamin a écrit:  ...beaucoup de phrases en gros en guise de balises...

Çà me rappelle de (bons) souvenirs !  Laughing  
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32426
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  Benjamin le Sam 04 Avr 2015, 5:23 pm

fidélité a écrit:Dans le contexte des "valeurs" que vous soutenez, appartenant aux fausses idéologies du passé

Est-ce que ceci est une "fausse idéologie du passé", selon vous ? :

Louis a écrit:
.
Documentation catholique

Documents pontificaux de l’Église catholique.

Documents pontificaux.


L’Année ecclésiastique et le Missel. (Ajouté le 24 janvier 2015)

Table des matières.


Schisme d’Occident.

Le Grand schisme d’Occident.

Réunion des Chrétiens d’Orient avec l'Église romaine sous le Pape Eugène IV. (Ajouté le 3 janvier 2015)

Le Concile de Bâle. Le concile œcuménique de Florence.



Aperçus de philosophie thomiste et de propédeutique.

Aperçus de philosophie thomiste et de propédeutique.

(...)

Divina dispensatione

Le document ci-dessus n'étant plus accessible sur le net, nous le mettons (ayant eu l'autorisation) à la disposition des membres et des lecteurs.

A la disposition des membres ; et des lecteurs.

( source : http://messe.forumactif.org/t6050-liens-importants-dans-te-deum#114097 )

Et ceci, c'est une "fausse idéologie du passé" ? :

Louis a écrit:.

Documents pontificaux
(note)

NOTRE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST

Le Christ-Roi :


Quas primas

Summi Pontificatus

Le Sacré-Coeur :

Annum sacrum ET Miserentissimus Redemptor.



LA TRÈS SAINTE VIERGE MARIE


Dogme de l’Immaculée-Conception de la Vierge Marie : Ineffabilis Deus

Dogme de l’Assomption de la Vierge Marie : Munificientissimus Deus

Tout restaurer par Marie : Ad diem illum

Marie, Mère de Dieu et notre Mère : Lux veritatis ET Adjutricem populi

Marie, Mère Médiatrice : Octobri mense ET Dum sæculum armorum

Bienheureuse Vierge Marie : Reine : Ad Coeli Reginam



NOTRE SAINTE MÈRE L'ÉGLISE


Unité de l’Église : Satis Cognitum

L'Unité de la véritable Église : Mortalium animos

Liberté de l’Église : Immortale Dei

Doctrine du Corps mystique du Christ, qui est l’Église : Mystici corporis Christi

Le vrai œcuménisme :  De motione oecumenica


La SAINTE ÉCRITURE

L'Écriture et la vie spirituelle : Spiritus Paraclitus (extraits).

L'étude la Sainte Écriture : Divino afflante Spiritu (extraits).

L'Église et la saine herméneutique : Providentissimus Deus


SOCIÉTÉ

Indifférentisme, liberté de conscience, liberté de la presse: Mirari vos (extraits) ( Ajouté le 9 janvier 2015 )

Liberté humaine:  Libertas præstantissimus

Le Modernisme : Pascendi Dominici Gregis

Les Francs-Maçons : Humanum genus

Éducation chrétienne de la jeunesse : Divini illius magistri

L'Église et le cinéma : Vigilante cura

Les erreurs modernes : Humani generis

Le communisme : Divini Redemptoris

Le fascisme : Non abbiamo bisogno

Le national-socialisme: Mit brennender Sorge

FORMES  DE  GOUVERNEMENT



Le Pape Léon XIII au clergé et au peuple français :
Au milieu de nos sollicitudes

Le Pape Léon XIII  aux cardinaux français : Notre consolation

________________________________________________

note : Ce fil est réservé à l'administration. Bien à vous.


( source : http://messe.forumactif.org/t5463-documents-pontificaux#111480)

Et ceci aussi, c'est une "fausse idéologie du passé" ? :

S.S. le Pape Pie IX, Quanta Cura, 8 décembre 1864 a écrit:
Et contre la doctrine de la Sainte Écriture, de l'Église et des saints Pères, ils affirment sans hésitation que : " la meilleure condition de la société est celle où on ne reconnaît pas au pouvoir le devoir de réprimer par des peines légales les violations de la loi catholique, si ce n'est dans la mesure où la tranquillité publique le demande ". À partir de cette idée tout à fait fausse du gouvernement des sociétés, ils ne craignent pas de soutenir cette opinion erronée, funeste au maximum pour l'Église catholique et le salut des âmes, que Notre Prédécesseur Grégoire XVI, d'heureuse mémoire, qualifiait de "délire" : "La liberté de conscience et des cultes est un droit propre à chaque homme. Ce droit doit être proclamé et garanti par la loi dans toute société bien organisée. Les citoyens ont droit à l'entière liberté de manifester hautement et publiquement leurs opinions quelles qu'elles soient, par les moyens de la parole, de l'imprimé ou tout autre méthode sans que l'autorité civile ni ecclésiastique puisse lui imposer une limite".

Et cela ? "Fausse idéologie du passé" également ? :

Catéchisme du Concile de Trente

§ I. — QUELS SONT LES MEURTRES QUI nE SONT POINT ICI DÉFENDUS.

Dans la partie du précepte qui défend le meurtre, il faut d’abord faire remarquer aux Fidèles qu’il y a des meurtres qui ne sont point compris dans cette défense. Ainsi il n’est pas défendu de tuer les bêtes ; puisque Dieu nous a permis de nous en nourrir, Il nous a permis par là -même de les tuer. Ce qui a fait dire à Saint Augustin [4] : « Lorsque nous lisons ces paroles: Vous ne tuerez point, cela ne peut s’entendre des arbres qui n’ont aucune sensibilité, ni des animaux sans raison, parce qu’ils ne nous sont unis par aucun lien social. »

Il est une autre espèce de meurtre qui est également permise, ce sont les homicides ordonnés par les magistrats qui ont droit de vie et de mort pour sévir contre les criminels que les tribunaux condamnent, et pour protéger les innocents. Quand donc ils remplissent leurs fonctions avec équité, non seulement ils ne sont point coupables de meurtre, mais au contraire ils observent très fidèlement la Loi de Dieu qui le défend. Le but de cette Loi est en effet de veiller à la conservation de la vie des hommes, par conséquent les châtiments infligés par les magistrats, qui sont les vengeurs légitimes du crime, ne tendent qu’à mettre notre vie en sûreté, en réprimant l’audace et l’injustice par les supplices. C’est ce qui faisait dire à David [5]: « Dés le matin je songeais à exterminer tous les coupables, pour retrancher de la cité de Dieu les artisans d’iniquité. »
Par la même raison, ceux qui, dans une guerre juste, ôtent la vie à leurs ennemis, ne sont point coupables d’homicide, pourvu qu’ils n’obéissent point à la cupidité et à la cruauté, mais qu’ils ne cherchent que le bien public. Les meurtres qui se font par la volonté formelle de Dieu ne sont point non plus des péchés. Les enfants de Lévi qui firent périr en un seul jour tant de milliers d’hommes ne commirent aucune faute. Après le massacre, Moïse leur dit: [6] « Vous avez aujourd’hui consacré vos mains au Seigneur. » Celui qui involontairement et sans préméditation donne la mort à quelqu’un, n’est pas coupable non plus. Voici ce que le Deutéronome dit à ce sujet: [7] « Celui qui, sans y penser, aura frappé un autre avec lequel il n’aura point eu de dispute les deux jours précédents, et qui étant allé avec lui dans une forêt simplement pour y couper du bois, lui aura donné un coup et l’aura tué avec sa cognée qui lui aura échappé des mains, ou qui a quitté son manche, ne sera point coupable de la mort de cet homme. » Ces sortes de meurtres ne sont ni volontaires ni commis à dessein, ils ne sauraient donc être mis au nombre des péchés. C’est ce que nous confirme Saint Augustin: [8] « Si contre notre volonté, dit-il, il arrive du mal des actions que nous faisons licitement et pour le bien, ce mal ne doit pas nous être imputé. »

Toutefois il est deux cas où nous pouvons être coupables d’homicide, sans qu’il y ait eu préméditation de notre part

En premier lieu, si quelqu’un vient à tuer son semblable, en faisant une action injuste ; par exemple, en frappant une femme enceinte à coups de pied, ou à coups de poing, de manière à causer la mort de son enfant ; sans doute il n’est pas volontairement cause de cette mort, mais il en est coupable, par la raison qu’il lui est absolument défendu de frapper une femme enceinte. En second lieu, si on donne la mort à quelqu’un par imprudence, et faute d’avoir pris les précautions et les soins nécessaires, pour éviter un tel malheur.

De même encore, celui qui en défendant sa propre vie tue son agresseur, malgré les précautions qu’il prend pour ne le point frapper mortellement, n’est nullement coupable d’homicide. tous ces meurtres dont nous venons de parler ne tombent point sous les prescriptions de la Loi. Mais les autres sont absolument défendus, soit qu’on les considère du côté de celui qui donne la mort, ou du côté de celui qui la reçoit, ou enfin selon les différentes manières dont l’homicide peut être commis.

Source: http://catechisme.free.fr/trente/part3/partie3chap33.htm

( source : http://messe.forumactif.org/t3018-du-temps-a-donner-a-ceux-qui-ont-tout-perdu#58472 )

gabrielle a écrit:
Dans la Somme Théologique : surtout : IIaIIae, qu.64, a.2.


Résumé : Est-il permis de tuer les pécheurs ?

Objections :

Notre-Seigneur interdit d’arracher l’ivraie (Mtt.XIII,29-30) ;

Dieu ménage les pécheurs pour leur pénitence ;

Tuer est mauvais en soi.

Or : le moins parfait est ordonné au plus parfait. Cette subordination existe entre la partie et le tout. Toute partie - de par sa nature - est subordonnée au bien du tout : sacrifier l’imparfait pour le parfait. Ainsi, si l’individu constitue un péril, il faut le mettre à mort au nom du bien commun.

Réponses aux objections :

Ceci est vrai si on ne peut discerner les bons des méchants (Abraham demandant à Dieu d’épargner Sodome : Gen.XVIII,23-32).

Ceci est vrai s’il n’y a aucun danger pour autrui ; or les grands malfaiteurs ont toujours menacé l’ordre public.

Si tuer un homme fidèle est mauvais, ne pas oublier qu’un homme pécheur perd sa dignité humaine [en ce sens, il y renonce].

Remarque : la peine de mort n’est pas l’application de la loi du talion (où la peine est calquée sur la faute : œil pour œil, dent pour dent) mais demeure une question de bien public qui va au-delà de la légitime défense ; c’est une question de justice sociale : l’Etat a pour devoir de guérir le mal et protéger la société (caractère médicinal, exemplaire et réparateur).

Saint Thomas admet par ailleurs que :

Par charité un juge peut condamner à mort un ami (cf. IIaIIae, qu.25,art.6, ad.2).

Le Chef de la Cité peut infliger la mort par pouvoir coercitif (IIaIIae,qu.65,a.2,ad.2).

La peine de mort est légitime quand il y a des dommages irréparables ou une perversité infamante (IIaIIae,qu.66,a.6,ad.2).

Il n’est pas injuste de tuer le malfaiteur ou l’ennemi de l’Etat (IIaIIae,qu100,a.8,ad.3) ;

Si la mise a mort des malfaiteurs et des ennemis de l’Etat n’est pas une injustice, l’autorité publique demeure libre de l’appliquer et de changer cette législation positive (IaIIae,qu.100, a.8,ad3).

La peine doit être proportionnée au dommage social et à la nature du délit (IaIIae,qu.87,a.3,ad1).

Le but de la peine est l’expiation et la conservation de l’ordre social (Ia,qu.48,a.6 ; IaIIae,qu.102,a.3,ad5 ; IIaIIae,qu.108,a.4).

La prison perpétuelle ou l’exil sont envisageable comme châtiment de l’homicide (IaIIae,qu.87,a.3,ad1).

( source : http://messe.forumactif.org/t3018-du-temps-a-donner-a-ceux-qui-ont-tout-perdu#58507 )

Saint Pie V, Horrendum illud scelus, 30 août 1568 a écrit:
En conséquence, souhaitant poursuivre avec la plus grande rigueur ce que Nous avons décrété depuis le début de Notre Pontificat, Nous statuons que tout prêtre ou membre du clergé, soit séculier ou régulier, commettant un tel exécrable crime, soit privé, par la force de cette présente loi, de tout privilège clérical, de tout poste, dignité et bénéfice ecclésiastique, et, après avoir été dégradé par un juge ecclésiastique, qu'il soit IMMÉDIATEMENT LIVRÉ AU POUVOIR CIVIL AFIN QU'IL SOIT MIS À MORT, tel que le mandate la loi en tant que juste châtiment pour le laïc ayant sombré dans cet abysse.

( source : http://messe.forumactif.org/t5412-la-secte-de-vatican-ii-nid-de-pervers#105586 )

Et ceci ? "Fausse idéologie du passé" ? :

DIVINI REDEMPTORIS

LETTRE ENCYCLIQUE
DE SA SAINTETÉ LE PAPE PIE XI

LE COMMUNISME ATHÉE

http://messe.forumactif.org/t6076-divini-redemptoris-19-mars-1937-sujet-le-communisme

Je suis plus têtu que vous. On y passera autant de temps qu'il faudra. Laughing
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6515
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  ROBERT. le Sam 04 Avr 2015, 5:34 pm

.
Vous sortez l’artillerie lourde ce soir Benjamin !  cheers  Laughing



avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32426
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  Roger Boivin le Sam 04 Avr 2015, 6:31 pm


J'ai de la misère à croire que vous soyez de bonne foi ; je vois plutôt que vous usez d'astuce, en retournant contre nous ce que l'on vous dit, pour ne pas perdre la face.

Si vous étiez un tantinet objective, vous verriez que les textes que l'on vous propose, et dont la doctrine est immuable, confondent ceux de ces faux papes actuels ; mais ce semble trop vous demander, faut croire !
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10767
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  ROBERT. le Sam 04 Avr 2015, 8:19 pm

.

Cette pièce d'artillerie correspondrait mieux à l'effort fourni ce soir.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32426
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  fidélité le Lun 06 Avr 2015, 2:57 am

modération

Chers tigres de papier, pardon, de forum,



Si je comprends bien votre message, on met les bouchons d'oreilles et continue.

En passant, j'espère que vous avez passé de joyeuses Pâques.


Vous me demandez, donc,

"Est-ce que ceci est une "fausse idéologie du passé", selon vous ? (benjamin)
Ma réponse à Benjamin : J'étais très claire concernant les idéologies. Arrêtez, S.V.P., de fausser le contexte de mes commentaires, comme vous, faussez aussi le contexte de l'enseignement de l'Église catholique.

Puis Roger :

"De plus, j'ai pu encore constater que vous interprétez mal ce que vous lisez ici sur notre forum ;
soit parce que, le français n'étant pas votre langue maternelle, vous ne pouvez donc en saisir toute la subtilité et les expressions tipiques au français, ce qui est compréhensible, et ce qui peut vous excuser ;
ou soit parce que votre jugement est défaillant, et que vous y fiant vous vous leurrer sur ce qu'on dit et ce que l'on est ;
ou soit carrément parce que vous êtes de mauvaise foi.

A vous d'y voir." (Roger)


D'accord, je vais y voir,
Ma réponse à Roger :

Quand j'ai écrit :

« Mais attendez, chers amis, dès qu'on arrive à un point fixe, vous vous dispersez dans toutes les directions, suivons un chemin droit dans la "discussion" aussi.   » ..

vous interpretez ici
"....et pour ne pas se dispercer  Laughing  Laughing"

Alors, quelle "subtilité" vous vouliez que j'en saisisse ?
Quel est votre problème avec français ?

Je crois que c'est malhonnête de m'approcher ce que vous faites ou ce que vous êtes vous-mêmes. Si vous êtes autant affligé, ci-compris avec mon français, j'ai prié pour vous dimanche des Pâques dans la chapelle votive de mon Église, pour tous les affligés, vous ci-compris...


Puis, vous dites :

"J'ai de la misère à croire que vous soyez de bonne foi ; je vois plutôt que vous usez d'astuce, en retournant contre nous ce que l'on vous dit, pour ne pas perdre la face." (Roger)

Ce n'est pas moi, qui retourne quoi que ce soit contre vous, c'est que vous aimeriez se servir de l'enseignement de l'Église catholique sans lui servir, et sans introspection. Même les premiers apotres se sont posé la question "Est-ce moi, Seigneur" quand Jésus leur a annoncé qu'il allait être trahi. Mais vous, non, ces textes que vous amassez, ne sont que de l' "artillerie" contre les autres??? Vous deviez être alors au dessus de tous les apôtres de l'Église catholique !!! God forbid. Cela n'empêche que je crois pour quelque raison que vous n'êtes pas comme ça au profond de vous-même et que vous allez revenir à bon sens... Tout est possible à Dieu.

Quant à ceux qui se moquent de Sa Sainteté le pape Benedict XVI, ce n'est pas fini, Dieu rit le dernier au ciel (je vous recommande un  article sur la mort et le rire que vous allez bien interpreter, j'espère : http://www.ncregister.com/blog/mark-shea/death-and-laughter/)

Je sais que Sa Sainteté le pape Benedict XVI est présent dans les lettres inscrites en haut de l'Église catholique que j'ai grâce à fréquenter, Sapientia, Intellectus, Consilium, Fortitudo, Scieņtia, Pietas, Timor Dei, des dons de Saint Esprit qui certainement manquent aux commentaires de certains ici.....
Allez voir.

Que Dieu vous pardonne,

fidélité
avatar
fidélité

Nombre de messages : 44
Localisation : http://fidelitates.over-blog.com
Date d'inscription : 29/03/2015

http://fidelitates.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  Benjamin le Lun 06 Avr 2015, 7:20 am

fidélité a écrit:
le contexte [...]

Quant à ceux qui se moquent de Sa Sainteté le pape Benedict XVI [...]

Je sais que Sa Sainteté le pape Benedict XVI [...]

Vous voulez du "contexte" ? Très bien !

Le "contexte" des hérésies, blasphèmes et autres horreurs de votre antipape hérétique multirécidiviste Ratzinger ("Benoît XVI"), patiemment rassemblées sur ce forum par des membres de ce forum depuis 2009 (liens cliquables) :



DOSSIER RATZINGER ("BENOÎT XVI")


Ratzinger et les Protestants.

Ratzinger et les communistes.

Unité des chrétiens sous l'anti-pape Bavarois.

Ratzinger ou la manipulation des esprits.

La pensée du rabbin Brill sur son copain Ratzi.

Ratzinger ou la bénédiction de la synagogue.

Un petit tour chez les musulmans.

Omission de Ratzinger concernant l'âme humaine.

L'attente de Ratzinger.

Ratzinger : Ne plus parler du péché originel !

Ratzinger et l'Eucharistie.

Quand les impies enseignent la corruption des mœurs.

Faire tomber le masque de Ratzinger.

L'idolâtrie Hindoue dans le chemin de Croix de l'impie de Rome.

Demande de pardon.....

La Terre Sainte souillée par l'Impie de Rome.

Ratzin prie devant le Mur des Lamentations.

L'impie de Nazareth participe à une prière avec les juifs et musulmans - vidéo.

Ratzi, adorateur de Baal.

Le panthéisme de Ratzinger.

Ratzinger était soupçonné d'hérésie par le Saint-Office !

Il est venu chez lui...

Ratzinger, l'apostat et le faux conservateur.

Feu Ted Kennedy s'adressant à Ratzinger...

Ratzinger et ses petits copains...

Les ancêtres de V2 et de Ratzinger.

Est-ce encore nécessaire chez Ratzinger et ses semblables ?

Ratzinger professe-t-il la religion universelle ?

Une branche anglicane rejoint la secte de Ratzinger.

Le même disccours que Ratzi...

Ratzinger et le Christ-Roi.

Le serpent qui parle.

Gog et Magog ou Ratzinger un membre de la Bête.

Ratzi et la paix. 

Ratzinger de plus en plus orthodoxe !

Le blabla de Ratzinger aux fils de Luther.

Ratzi commence mal son carême.

Ratzinger et le Carême.

Ratzi et les luthériens...

Ratzinger et la négation de l'union hypostatique.

Le blasphémateur de Rome.

Ratzinger conservateur ?

Le « signe de la croix » de l'hérétique Ratzou.

La fourberie de Joseph Ratzinger.

Deux bons copains.

La soutane blanche de Rome ou l'impiété fait homme !

Détournement des Écritures par le blasphémateur...

La face cachée d'un hérétique.

Ratzinger justifie la "sola fide" de Luther.

Les intrus prient Baal pour la laïcité.

Les lamentations d'un rabbin.

Ratzinger et le péché mortel public !

Ratzinger a honte du signe de la croix.

Le sel de la Terre de Ratzinger, (mars 1997).

Le salut universel.

Ratzinger ne va pas mieux !

Ratzinger, récidiviste publique et notoire.

Ratzinger ou le langage du "parfait" moderniste.

Ratzinger annonce un nouveau geste d'apostasie publique à Assise.

Ratzinger ferait-il la même chose ?

Ratzinger ment encore une fois.

La dernière trouvaille de Ratzinger.

Ratzinger, fils de Judas Iscariote.

Ratzinger ou l'art de la tromperie.

Ratzinger rejette les Pères de l'Église du revers de la main...

Et de trois ! Joseph Ratzinger est en train de battre tous les records...

L'idéalisme de Joseph Ratzinger.

Ratzinger sous le coup d'une condamnation de Saint Pie X.

Ratzinger a t-il jamais eu la Foi ?

La paix de Ratzinger.

Ratzinger, le luthérien de coeur.

Ratzinger contredit l'Évangile et les Pères de l'Église.

Ratzinger ou l'art de l'équivoque.

Teilhard de Chardin et Ratzi.

Ratzi et l'unité visible.

Encore une énormité de la part de Ratzinger et Lombardi.

Ratzinger "rend hommage" au fondateur de Taizé.

Ratzinger et Noël.

Ratzinger et "son" même nature...

Ratzinger et "son" calendrier julien...

Ratzinger et la Divinité du Christ.

Que pense l'Apôtre Saint Barthélemey de la demande de pardon de Ratzi à toutes les religions ?

Ratzinger « démissionne ».

L'antipape parle à ses séminaristes du Latran.

Ratzinger, un nouveau Moïse ?

Ratzinger et les schismatiques orientaux.

Benoît XVI : les origines juives ?

Ratzinger, un nouveau Saint Augustin, un nouveau Saint Bonaventure ?

La secte de « Vatican II », nid de pervers.

Ratzinger « canonisé » de son vivant ?

La secte abandonne le calendrier grégorien en Terre Sainte…

Que pense le vieillard Siméon de Ratzi qui demande pardon à tous ?

Ratzinger croit-il à la théorie de l'évolution ?

Que pense Saint François de Sales du pardon de Ratzi ?

Que pense Mlle Mance du pardon de Ratzi à tous ?

Que pense S. Augustin du pardon de Ratzi à tous ?

... Dans le "contexte" de ce que dit la Sainte Église Catholique à propos des hérétiques du genre de votre antipape Ratzinger ("Benoît XVI") :

Saint Athanase (298-373) a écrit:
La Foi catholique est d’une nature telle qu’on ne peut rien lui ajouter, rien lui retrancher ; ou on la possède tout entière, ou on ne la possède pas du tout. Telle est la Foi catholique : quiconque n’y adhère pas avec fermeté ne pourrait être sauvé.

S.S. le Pape Léon XIII (Satis Cognitum, 1896) a écrit:
Celui qui, même sur un seul point, refuse son assentiment aux vérités divinement révélées, très réellement abdique tout à fait la Foi, puisqu'il refuse de se soumettre à Dieu en tant qu'Il est la souveraine vérité et le motif propre de la Foi.

Const. Dei Filius, c. 3 de Fide a écrit:
On doit croire, de Foi divine et catholique, toutes les vérités qui se trouvent contenues dans la parole de Dieu écrite ou traditionnelle et que l’Église propose à notre Foi comme divinement révélées, qu’elle fasse cette proposition par un jugement solennel ou par son magistère ordinaire et universel.

S.S. le Pape Paul IV, Cum Ex Apostolatus (1559) a écrit:
"Si un prélat a dévié de la Foi avant sa nomination à l'épiscopat, au cardinalat ou au souverain pontificat, sa promotion est automatiquement invalide, sans qu'il faille quelque autre déclaration ultérieure de la part de l'Église, et ce quelle que soit la durée de cette situation."

Code de Droit Canonique (1917), Canon 188 § 4 a écrit:
"En vertu de la renonciation tacite admise par le droit lui-même, sont vacants par le fait même et SANS AUCUNE DECLARATION, QUELQUE OFFICE QUE CE SOIT si le clerc : se détache publiquement de la Foi catholique."

R.P. Ramstein, A Manual of canon law, 1947, p.193 a écrit:
"Art. V. L'OFFICE PAPAL, comment il devient vacant. [...] S'il devait arriver que le Pape tombe dans l'hérésie, IL NE SERAIT PLUS UN MEMBRE DE L'EGLISE, ENCORE MOINS SA TETE."


Et le "contexte" de votre secte, va-t-il transformer comme par magie ses "rites" intrinsèquement invalides (et créés dans les années 60 uniquement dans le but d'être invalides...) en rites valides de la Sainte Église Catholique ? :


La "nouvelle messe" [invalide et sacrilège], sacrifice de Caïn :


http://www.a-c-r-f.com/documents/PHAZAEL-Sacrifice_de_Cain.pdf


Rore Sanctifica - Invalidité du rite de consécration épiscopale de "Pontificalis Romani" (18 Juin 1968) :


Tome I : http://www.rore-sanctifica.org/etudes/2006/RORE-2006-03-17-FR-Rore_Sanctifica_Tome1.pdf

Tome II : http://www.rore-sanctifica.org/etudes/2006/RORE-2006-03-17-FR-Rore_Sanctifica_Tome2.pdf


Je me répète : je continuerai aussi longtemps qu'il le faudra.

Vous ne savez pas sur qui vous êtes tombée...
Laughing
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6515
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  gabrielle le Lun 06 Avr 2015, 8:26 am

@ fidélité

C'est simple oui ou non.

Benjamin a écrit:  

Et ceci, selon vous, qu'est-ce que c'est ? Les deux textes disent-ils la même chose oui ou non ? :

fidélité a écrit:
Puis, nous allons avoir de quoi discuter. On va prendre quelques lignes qui nous intéressent.

Très bien ! Voici donc "quelques lignes" de votre secte de "Vatican II"... :

Document Dignitatis Humanae, 7 décembre 1965 a écrit:
L’Église, donc, fidèle à la vérité de l’Évangile, suit la voie qu’ont suivie le Christ et les Apôtres lorsqu’elle reconnaît le principe de la liberté religieuse comme conforme à la dignité de l’homme et à la Révélation divine, et qu’elle encourage une telle liberté

... qui vont contre ces "quelques lignes" de la Sainte Église Catholique :

S.S. le Pape Pie IX, Quanta Cura, 8 décembre 1864 a écrit:
Et contre la doctrine de la Sainte Écriture, de l'Église et des saints Pères, ils affirment sans hésitation que : " la meilleure condition de la société est celle où on ne reconnaît pas au pouvoir le devoir de réprimer par des peines légales les violations de la loi catholique, si ce n'est dans la mesure où la tranquillité publique le demande ". À partir de cette idée tout à fait fausse du gouvernement des sociétés, ils ne craignent pas de soutenir cette opinion erronée, funeste au maximum pour l'Église catholique et le salut des âmes, que Notre Prédécesseur Grégoire XVI, d'heureuse mémoire, qualifiait de "délire" : "La liberté de conscience et des cultes est un droit propre à chaque homme. Ce droit doit être proclamé et garanti par la loi dans toute société bien organisée. Les citoyens ont droit à l'entière liberté de manifester hautement et publiquement leurs opinions quelles qu'elles soient, par les moyens de la parole, de l'imprimé ou tout autre méthode sans que l'autorité civile ni ecclésiastique puisse lui imposer une limite".

Un enfant de 6 ans serait apte à répondre.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17768
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  ROBERT. le Lun 06 Avr 2015, 10:44 am

.
Exactement, Gabrielle.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32426
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  ROBERT. le Lun 06 Avr 2015, 10:51 am

.
@ Benjamin: "fidélité" ne pouvait pas tomber sur une meilleure personne que vous.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32426
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  fidélité le Lun 06 Avr 2015, 2:43 pm

gabrielle a écrit:@ fidélité

C'est simple oui ou non.

(...)
Un enfant de 6 ans serait apte à répondre.

J'ai répondu, j'espère que vous ne servez pas des "discussions" comme ça aux enfants....
Vous ne semblez pas vouloir lire ni relire, seulement faire mentir... les faits.
avatar
fidélité

Nombre de messages : 44
Localisation : http://fidelitates.over-blog.com
Date d'inscription : 29/03/2015

http://fidelitates.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  Benjamin le Lun 06 Avr 2015, 3:20 pm

fidélité a écrit:
gabrielle a écrit:@ fidélité

C'est simple oui ou non.

(...)
Un enfant de 6 ans serait apte à répondre.

J'ai répondu

Où avez-vous réellement répondu ?

fidélité a écrit:
Vous ne semblez pas vouloir lire ni relire, seulement faire mentir... les faits.

Où ? Quels faits ? Les faits montrent que votre secte de "Vatican II" est le plus grand ramassis d'hérétiques que le monde ait connu (liens cliquables) :



DOSSIER RATZINGER ("BENOÎT XVI")


Ratzinger et les Protestants.

Ratzinger et les communistes.

Unité des chrétiens sous l'anti-pape Bavarois.

Ratzinger ou la manipulation des esprits.

La pensée du rabbin Brill sur son copain Ratzi.

Ratzinger ou la bénédiction de la synagogue.

Un petit tour chez les musulmans.

Omission de Ratzinger concernant l'âme humaine.

L'attente de Ratzinger.

Ratzinger : Ne plus parler du péché originel !

Ratzinger et l'Eucharistie.

Quand les impies enseignent la corruption des mœurs.

Faire tomber le masque de Ratzinger.

L'idolâtrie Hindoue dans le chemin de Croix de l'impie de Rome.

Demande de pardon.....

La Terre Sainte souillée par l'Impie de Rome.

Ratzin prie devant le Mur des Lamentations.

L'impie de Nazareth participe à une prière avec les juifs et musulmans - vidéo.

Ratzi, adorateur de Baal.

Le panthéisme de Ratzinger.

Ratzinger était soupçonné d'hérésie par le Saint-Office !

Il est venu chez lui...

Ratzinger, l'apostat et le faux conservateur.

Feu Ted Kennedy s'adressant à Ratzinger...

Ratzinger et ses petits copains...

Les ancêtres de V2 et de Ratzinger.

Est-ce encore nécessaire chez Ratzinger et ses semblables ?

Ratzinger professe-t-il la religion universelle ?

Une branche anglicane rejoint la secte de Ratzinger.

Le même disccours que Ratzi...

Ratzinger et le Christ-Roi.

Le serpent qui parle.

Gog et Magog ou Ratzinger un membre de la Bête.

Ratzi et la paix. 

Ratzinger de plus en plus orthodoxe !

Le blabla de Ratzinger aux fils de Luther.

Ratzi commence mal son carême.

Ratzinger et le Carême.

Ratzi et les luthériens...

Ratzinger et la négation de l'union hypostatique.

Le blasphémateur de Rome.

Ratzinger conservateur ?

Le « signe de la croix » de l'hérétique Ratzou.

La fourberie de Joseph Ratzinger.

Deux bons copains.

La soutane blanche de Rome ou l'impiété fait homme !

Détournement des Écritures par le blasphémateur...

La face cachée d'un hérétique.

Ratzinger justifie la "sola fide" de Luther.

Les intrus prient Baal pour la laïcité.

Les lamentations d'un rabbin.

Ratzinger et le péché mortel public !

Ratzinger a honte du signe de la croix.

Le sel de la Terre de Ratzinger, (mars 1997).

Le salut universel.

Ratzinger ne va pas mieux !

Ratzinger, récidiviste publique et notoire.

Ratzinger ou le langage du "parfait" moderniste.

Ratzinger annonce un nouveau geste d'apostasie publique à Assise.

Ratzinger ferait-il la même chose ?

Ratzinger ment encore une fois.

La dernière trouvaille de Ratzinger.

Ratzinger, fils de Judas Iscariote.

Ratzinger ou l'art de la tromperie.

Ratzinger rejette les Pères de l'Église du revers de la main...

Et de trois ! Joseph Ratzinger est en train de battre tous les records...

L'idéalisme de Joseph Ratzinger.

Ratzinger sous le coup d'une condamnation de Saint Pie X.

Ratzinger a t-il jamais eu la Foi ?

La paix de Ratzinger.

Ratzinger, le luthérien de coeur.

Ratzinger contredit l'Évangile et les Pères de l'Église.

Ratzinger ou l'art de l'équivoque.

Teilhard de Chardin et Ratzi.

Ratzi et l'unité visible.

Encore une énormité de la part de Ratzinger et Lombardi.

Ratzinger "rend hommage" au fondateur de Taizé.

Ratzinger et Noël.

Ratzinger et "son" même nature...

Ratzinger et "son" calendrier julien...

Ratzinger et la Divinité du Christ.

Que pense l'Apôtre Saint Barthélemey de la demande de pardon de Ratzi à toutes les religions ?

Ratzinger « démissionne ».

L'antipape parle à ses séminaristes du Latran.

Ratzinger, un nouveau Moïse ?

Ratzinger et les schismatiques orientaux.

Benoît XVI : les origines juives ?

Ratzinger, un nouveau Saint Augustin, un nouveau Saint Bonaventure ?

La secte de « Vatican II », nid de pervers.

Ratzinger « canonisé » de son vivant ?

La secte abandonne le calendrier grégorien en Terre Sainte…

Que pense le vieillard Siméon de Ratzi qui demande pardon à tous ?

Ratzinger croit-il à la théorie de l'évolution ?

Que pense Saint François de Sales du pardon de Ratzi ?

Que pense Mlle Mance du pardon de Ratzi à tous ?

Que pense S. Augustin du pardon de Ratzi à tous ?


Le pseudo-"clergé" de la secte de "Vatican II" à l'œuvre :


Les Intrus et les jours fériés…   (Gilles Aubry) et les messages qui le suivent...)

Barbarin et la laïcité. (Philippe Barbarin)

Un mahométan écrit à Barbarin. (Philippe Barbarin)

Avec une petite calotte blanche, il serait parfait ! (Philippe Barbarin)

« Mgr » Barbarin « Primat » des Gaules est un apostat. (Philippe Barbarin)

Barbarin glisse sur bien des points. (Philippe Barbarin)

Un autre sur la liste noire (Johan Bonny).

Un Intrus invite des chevaux et un cirque dans la cathédrale de Besançon. (Jean-Luc Bouilleret)

Il se fait taper sur les doigts. (François Jules Brambilla )

Un mitré de la secte déclare (Jean-Luc Brunin)

Les deux clefs de l'Orient et de l'Occident (Raniero Cantalamessa) (Ajoutée le 16 mars 2015)

Congar et DH. (Yves Congar )

V2 versus Saint Thomas d’Aquin. (Claude Dagens , Georges PONTIER , Pascal DELANNOY)

Un aperçu du syncrétisme en France. (Gérard Daucourt)

La secte et la simonie. (Jean-Charles Descubes)

Un pseudo-« évêque » de la secte dit oui aux jours fériés pour les juifs et les mahométans. (Michel Dubost)

Négation de la Présence dans l’Eucharistie. (François Fonlupt )

Il aurait été mieux de se taire… (Pierre-André Fournier)

Engrais ou Rogations ? (Episcopat français en Assemblée plénière, Lourdes 1968)

Le comble de l’horreur.  (Nunzio Galantino)

Le « chien muet ». (Olivier de Germay)

Auto- portrait. (Brunero Gherardini)

Les Intrus et le cinéma. (Hervé Giraud)

Les lamentations d’un traître. (Jean-Pierre Grallet)

La visite d'un Intrus. (Jean-Pierre Grallet)

Quand la religion se mêle à la santé mentale. (Raymond Gravel)

Un échantillon du clergé de Montréal. (Raymond Gravel)

Henri Grouès dit l’abbé Pierre.  

Le discours du parfait moderniste (Bernard Housset)

Un bel exemple de "curé" de la secte... (Édouard Kabongo) (Ajoutée le 26 mars 2015)

Un nouveau pas de la secte.  (Walter Kasper )

Le bouc émissaire, pauvre Kasper ! (Walter Kasper)

La secte et l’avortement. (Guy de Kérimel )

Après « nos frères ainés » voici « nos petits copains ». (Kurt Koch)

Quand les impies de Rome enseignent la corruption des mœurs.  (Jean-Michel Di Falco Léandri)

L'apostat Jean-Michel di Falco Léandri « évêque » de Gap et d'Embrun. (Jean-Michel Di Falco Léandri)

Quand le péché mortel fout le camp ! (Jean-Michel Di Falco Léandri)

Di Falco et les Cristeros. (Jean-Michel Di Falco Léandri)

L'apostat Di falco « ride again » avec son complice Hérouard. (Jean-Michel Di Falco Léandri)

Quand le dogme : Hors de l’Église point de salut, devient une théorie. (Jean-Michel di Falco Léandri)

L’intrus Léonard et l’art de la corruption

Quand le mariage indissoluble…devient « destructible» !!!...  (Armand Le Bourgeois)

La secte ne croit pas à la Transsubstantiation (Karl Lehmann)

Faire taire la voix du Christ, le choix de la secte.   (Giorgio Lingua)

Un Intrus de la secte : « Je suis né juif et je le resterai…»  (Aaron Jean-Marie Lustiger)

Un chapeau rouge en transe pendant le pseudo conclave ! (Roger Mahoney)

Rébellion au sein de la secte(Reinhard Marx) (Ajoutée le 16 mars 2015)

La secte sert les Anges gardiens dans le placard. (Jozef Michalik)

L’œcuménisme bat son plein. (Jozef Michalik)

« Il faut pouvoir rire de la religion ». (Philippe Mousset )

Le Vatican occupé « réconcilié avec la théologie de la libération.  (Gerhard Ludwig Müller)

Promotions dans la secte (Dominique Namberti)

Ça fait longtemps que…  ( Daniel Pézeril )

La secte change à nouveau sa traduction du « Notre Père ». (Bernard Podvin)

L’intrus de Turin est bien un hérétique public !! (Severino Poletto)

Les trois chantiers de la secte en France pour l’année prochaine selon l’Intrus Pontier. (Georges Pontier)

Ratzinger, un nouveau Moïse ? (Gianfranco Ravasi)

L’avortement d’après les jésuites conciliaires (Ribes)  

Un exemple d’Intrus bien soumis à ses maîtres.  (Michel Santier)

Un « autel » écologique… (Thierry Scherrer)

Ratzinger, un nouveau Saint Augustin, un nouveau Saint Bonaventure ?  (Christoph Schönborn)

« L’unité manquée entre les chrétiens » selon la secte.  (Angelo Scola)

L’union des conciliaires et des mahométans ( Ludwig Schick)  

Civic center (Oklahoma, U.S.A.) théâtre d’une messe noire. ( Edward J. Slattery)

Au Brésil, la secte fait un pas vers la reconnaissance de l’union civile des homosexuels. (Leonardo Steiner)

La « récompense» de Jean-Louis Tauran. (Jean-Louis Tauran)

La secte et les bouddhistes.  (Jean-Louis Tauran)

La secte et les hindous. (Jean-Louis Tauran)

Le « dialogue religieux » dans l’enseignement de la secte (1963-2013). (Jean-Louis Tauran)

" "Chrétiens" et jaïnistes ensemble" au service des personnes âgées.   (Jean-Louis Tauran) (Ajoutée le 31 mars 2015)

Italie (Padoue) : la Ligue du Nord veut le crucifix dans les écoles mais la secte n’en veut pas ! (Adriano Tessarollo)

Plus stupide que ça, tu meurs ! (Jean-Claude Turcotte)

Les sacrements de la secte donnés aux  homosexuels avec la bénédiction de l’intrus du lieu.  (Jean-Claude Turcotte )

L’Intrus de Ratisbonne appelle à ne plus utiliser le terme « laïc ».  (Rudolf Voderholzer)

Il a trouvé la provenance du mal ! ( Donald Wuerl)

Bientôt des femmes « diacres » et  participant au « gouvernement » de la secte ? (Robert Zollitsch)

____________________________________________________________

En Belgique, des responsables religieux signent une déclaration commune contre la violence.  (André-Joseph Léonard et Denis J. Madden)

Nouvelle théologie (Principaux représentants).

Six « évêques » allemands ont introduit la pilule tueuse dans les hôpitaux.  (Joachim Meisner, Heinrich Mussinghoff, Franz-Josef Overbeck, Felix Genn, Hans-Josef Becker et Karl Lehmann)

Marc Ouellet viendra « chez moi » le 15 août [2013]… (Norbert Turini et Marc Ouellet)


( source : http://messe.forumactif.org/t5821-dossier-le-pseudo-clerge-de-la-secte-a-loeuvre )


Concordances entre la réforme protestante de 1549 et la réforme liturgique de la secte de "Vatican II" :


http://messe.forumactif.org/t2001-concordance-troublante-cranmer-et-n-o-m


La "nouvelle messe" [invalide et sacrilège], sacrifice de Caïn :


http://www.a-c-r-f.com/documents/PHAZAEL-Sacrifice_de_Cain.pdf


Rore Sanctifica - Invalidité du rite de consécration épiscopale de Pontificalis Romani (18 Juin 1968) :


Tome I : http://www.rore-sanctifica.org/etudes/2006/RORE-2006-03-17-FR-Rore_Sanctifica_Tome1.pdf

Tome II : http://www.rore-sanctifica.org/etudes/2006/RORE-2006-03-17-FR-Rore_Sanctifica_Tome2.pdf


DOSSIER : Les Saints, les Fêtes, les Lieux et autres réalités que la secte de "Vatican II" a prétendu supprimer :


http://messe.forumactif.org/t6270-dossier-les-saints-les-fetes-les-lieux-et-autres-realites-que-la-secte-a-pretendu-supprimer

Benjamin a écrit:
fidélité a écrit:
Puis, nous allons avoir de quoi discuter. On va prendre quelques lignes qui nous intéressent.

Très bien ! Voici donc "quelques lignes" de votre secte de "Vatican II"... :

Document Dignitatis Humanae, 7 décembre 1965 a écrit:
L’Église, donc, fidèle à la vérité de l’Évangile, suit la voie qu’ont suivie le Christ et les Apôtres lorsqu’elle reconnaît le principe de la liberté religieuse comme conforme à la dignité de l’homme et à la Révélation divine, et qu’elle encourage une telle liberté

... qui vont contre ces "quelques lignes" de la Sainte Église Catholique :

S.S. le Pape Pie IX, Quanta Cura, 8 décembre 1864 a écrit:
Et contre la doctrine de la Sainte Écriture, de l'Église et des saints Pères, ils affirment sans hésitation que : " la meilleure condition de la société est celle où on ne reconnaît pas au pouvoir le devoir de réprimer par des peines légales les violations de la loi catholique, si ce n'est dans la mesure où la tranquillité publique le demande ". À partir de cette idée tout à fait fausse du gouvernement des sociétés, ils ne craignent pas de soutenir cette opinion erronée, funeste au maximum pour l'Église catholique et le salut des âmes, que Notre Prédécesseur Grégoire XVI, d'heureuse mémoire, qualifiait de "délire" : "La liberté de conscience et des cultes est un droit propre à chaque homme. Ce droit doit être proclamé et garanti par la loi dans toute société bien organisée. Les citoyens ont droit à l'entière liberté de manifester hautement et publiquement leurs opinions quelles qu'elles soient, par les moyens de la parole, de l'imprimé ou tout autre méthode sans que l'autorité civile ni ecclésiastique puisse lui imposer une limite".

... Faire "mentir les faits" serait affirmer que ce ramassis d'hérétiques puisse être la Sainte Église Catholique, or c'est précisément ce que vous faites.
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6515
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  fidélité le Lun 06 Avr 2015, 3:33 pm

Benjamin, il est plus facile à voir nos réponses si vous mettez le lien sur ce que vous avez posté déjà.
Sinon, c'est du trolling de votre part pour éclipser la vérité.
Je vous ai donc répondu ici : http://messe.forumactif.org/t6428p60-une-certaine-fidelite-sur-le-blogue-de-jocelyn-girard#115931


C'est ce que je voulais indiquer aussi à "gabrielle", quand elle tentait à me "réduire" à un "enfant de 6 ans" et je ne réitère que j'espère bien que vous ne servez pas ça aux enfants.

Je trouve que même les adultes --  sans mentionner les enfants -- doivent faire attention à ne pas faire imprimer sur leur esprit la maladive infographie dont abondent les sites que les vôtres (ainsi que ceux de la FSSPX au Canada), ils n'expriment que la haine de tout ce qui est saint.

Je pense qu'on s'approche à la fin de ce "dialogue" des sourdes, si vous continuez comme ça.

Bonne retraite :-)


fidélité
http://fidelitates.over-blog.com
avatar
fidélité

Nombre de messages : 44
Localisation : http://fidelitates.over-blog.com
Date d'inscription : 29/03/2015

http://fidelitates.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  Benjamin le Lun 06 Avr 2015, 3:51 pm


Vous plaisantez ? Où est le moindre "argument" là-dedans ? :

fidélité a écrit:Chers amis ou "amis",

J'ai retourné sur la page précédente pour insérer dans mon commentaire "-- il ne fut pas", pour ainsi séparer ma suggestion de ce qui a été avancé par C.-F. Julien, c'est plus clair, j'espère :
----------------------------------
(...) Claude-François Jullien, dans son article « L'Église post-conciliaire est à naître », Le Nouvel Observateur (France), 12 août 1978, p. 24. lui rapproche d'avoir "privilégié l'institution" (L'Église Catholique) plutôt que les réformes -- il ne fut pas au gout des ceux qui voulaient dépouiller l'Église catholique de son héritage de 2ooo ans (pour leur profit?). Pour d'autres, il préféra la tradition, que vous autres cherchez à lui arracher à votre manière, semble-t-il.
Voici un lien ou deux de l'Université de Sherbrooke qui permet une clarté, ce n'est pas long... :
http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMEve?codeEve=979
http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMBiographie?codeAnalyse=90 (...)
-----------------------------------


Pour le moment, je ne sais pas de quoi vous vous félicitez. Voyons ça :

Qui va "contre ces "quelques lignes" de la Sainte Église Catholique" où vous citez "S.S. le Pape Pie IX, Quanta Cura, 8 décembre 1864"?

Sa Sainteté le Pape François, n'a-t-il pas dit lui même qu'il y a une limite? Il l'a défini pour notre époque en occasion d'un événement grave :

- "Tuer au nom de Dieu est une aberration. Je crois que c'est le principal, sur la liberté religieuse: on doit le faire avec la liberté, sans offenser, mais sans imposer ni tuer".
- "On ne peut pas provoquer, on ne peut pas insulter la foi des autres, on ne peut pas se moquer de la foi!"
- "Chaque religion a de la dignité, chaque religion qui respecte la vie humaine et l'homme, et je ne peux pas me moquer d'elle… c'est une limite."
- "J'ai pris exemple de la limite pour dire qu'en matière de liberté d'expression, il y a des limites, d'où l'exemple choisi de ma mère"

Source : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/01/15/01016-20150115ARTFIG00192-le-pape-en-matiere-de-liberte-d-expression-il-y-a-des-limites.php

En effet, n'est pas vous (aussi) qui cherchez à s'imposer, sans aucune limite, sans respect, sans que, "l'autorité ecclésiastique ou civile puisse la limiter" (ou vous limiter), comme Sa Sainteté le pape Pie IX dit dans votre citation !

Nota bene : J'ai vu sur votre forum que certains de vous préférez Castro, pourriez-vous, S.V.P, me retrouver ce lien sur votre forum. Merci d'avance.
Et Chavez, comment va-t-il? (Vos amis tradis, peu fidèles à tout combattant pour la foi et pour la patrie, pour en dire le moins,  m'offert une fois de rencontrer ce dernier, je ne sais pas pourquoi.... !)
Leur idéologie communiste aurait-elle quelque influence sur votre façon à réfléchir et à se "réexaminer" ?

Ne me dites pas que c'est ceci ? :

fidélité a écrit:Qui va "contre ces "quelques lignes" de la Sainte Église Catholique" où vous citez "S.S. le Pape Pie IX, Quanta Cura, 8 décembre 1864"?

Sa Sainteté le Pape François, n'a-t-il pas dit lui même qu'il y a une limite? Il l'a défini pour notre époque en occasion d'un événement grave :

- "Tuer au nom de Dieu est une aberration. Je crois que c'est le principal, sur la liberté religieuse: on doit le faire avec la liberté, sans offenser, mais sans imposer ni tuer".
- "On ne peut pas provoquer, on ne peut pas insulter la foi des autres, on ne peut pas se moquer de la foi!"
- "Chaque religion a de la dignité, chaque religion qui respecte la vie humaine et l'homme, et je ne peux pas me moquer d'elle… c'est une limite."
- "J'ai pris exemple de la limite pour dire qu'en matière de liberté d'expression, il y a des limites, d'où l'exemple choisi de ma mère"

En quoi cela répond-il à ceci ? :

Benjamin a écrit:
fidélité a écrit:
Puis, nous allons avoir de quoi discuter. On va prendre quelques lignes qui nous intéressent.

Très bien ! Voici donc "quelques lignes" de votre secte de "Vatican II"... :

Document Dignitatis Humanae, 7 décembre 1965 a écrit:
L’Église, donc, fidèle à la vérité de l’Évangile, suit la voie qu’ont suivie le Christ et les Apôtres lorsqu’elle reconnaît le principe de la liberté religieuse comme conforme à la dignité de l’homme et à la Révélation divine, et qu’elle encourage une telle liberté

... qui vont contre ces "quelques lignes" de la Sainte Église Catholique :

S.S. le Pape Pie IX, Quanta Cura, 8 décembre 1864 a écrit:
Et contre la doctrine de la Sainte Écriture, de l'Église et des saints Pères, ils affirment sans hésitation que : " la meilleure condition de la société est celle où on ne reconnaît pas au pouvoir le devoir de réprimer par des peines légales les violations de la loi catholique, si ce n'est dans la mesure où la tranquillité publique le demande ". À partir de cette idée tout à fait fausse du gouvernement des sociétés, ils ne craignent pas de soutenir cette opinion erronée, funeste au maximum pour l'Église catholique et le salut des âmes, que Notre Prédécesseur Grégoire XVI, d'heureuse mémoire, qualifiait de "délire" : "La liberté de conscience et des cultes est un droit propre à chaque homme. Ce droit doit être proclamé et garanti par la loi dans toute société bien organisée. Les citoyens ont droit à l'entière liberté de manifester hautement et publiquement leurs opinions quelles qu'elles soient, par les moyens de la parole, de l'imprimé ou tout autre méthode sans que l'autorité civile ni ecclésiastique puisse lui imposer une limite".

( source : http://messe.forumactif.org/t6428p60-une-certaine-fidelite-sur-le-blogue-de-jocelyn-girard#115913 )

Les deux textes, Quanta Cura et Dignitatis Humanae, disent-ils la même chose OUI ou NON ?

fidélité a écrit:Je pense qu'on s'approche à la fin de ce "dialogue" des sourdes, si vous continuez comme ça.

Vous capitulez en rase campagne, donc ?
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6515
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  ROBERT. le Lun 06 Avr 2015, 4:10 pm

Benjamin a écrit:

Vous plaisantez ? Où est le moindre "argument" là-dedans ? :

Spoiler:

fidélité a écrit:Chers amis ou "amis",

J'ai retourné sur la page précédente pour insérer dans mon commentaire "-- il ne fut pas", pour ainsi séparer ma suggestion de ce qui a été avancé par C.-F. Julien, c'est plus clair, j'espère :
----------------------------------
(...) Claude-François Jullien, dans son article « L'Église post-conciliaire est à naître », Le Nouvel Observateur (France), 12 août 1978, p. 24. lui rapproche d'avoir "privilégié l'institution" (L'Église Catholique) plutôt que les réformes -- il ne fut pas au gout des ceux qui voulaient dépouiller l'Église catholique de son héritage de 2ooo ans (pour leur profit?). Pour d'autres, il préféra la tradition, que vous autres cherchez à lui arracher à votre manière, semble-t-il.
Voici un lien ou deux de l'Université de Sherbrooke qui permet une clarté, ce n'est pas long... :
http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMEve?codeEve=979
http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMBiographie?codeAnalyse=90 (...)
-----------------------------------


Pour le moment, je ne sais pas de quoi vous vous félicitez. Voyons ça :

Qui va "contre ces "quelques lignes" de la Sainte Église Catholique" où vous citez "S.S. le Pape Pie IX, Quanta Cura, 8 décembre 1864"?

Sa Sainteté le Pape François, n'a-t-il pas dit lui même qu'il y a une limite? Il l'a défini pour notre époque en occasion d'un événement grave :

- "Tuer au nom de Dieu est une aberration. Je crois que c'est le principal, sur la liberté religieuse: on doit le faire avec la liberté, sans offenser, mais sans imposer ni tuer".
- "On ne peut pas provoquer, on ne peut pas insulter la foi des autres, on ne peut pas se moquer de la foi!"
- "Chaque religion a de la dignité, chaque religion qui respecte la vie humaine et l'homme, et je ne peux pas me moquer d'elle… c'est une limite."
- "J'ai pris exemple de la limite pour dire qu'en matière de liberté d'expression, il y a des limites, d'où l'exemple choisi de ma mère"

Source : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/01/15/01016-20150115ARTFIG00192-le-pape-en-matiere-de-liberte-d-expression-il-y-a-des-limites.php

En effet, n'est pas vous (aussi) qui cherchez à s'imposer, sans aucune limite, sans respect, sans que, "l'autorité ecclésiastique ou civile puisse la limiter" (ou vous limiter), comme Sa Sainteté le pape Pie IX dit dans votre citation !

Nota bene : J'ai vu sur votre forum que certains de vous préférez Castro, pourriez-vous, S.V.P, me retrouver ce lien sur votre forum. Merci d'avance.
Et Chavez, comment va-t-il? (Vos amis tradis, peu fidèles à tout combattant pour la foi et pour la patrie, pour en dire le moins,  m'offert une fois de rencontrer ce dernier, je ne sais pas pourquoi.... !)
Leur idéologie communiste aurait-elle quelque influence sur votre façon à réfléchir et à se "réexaminer" ?



J'ai lu son lien ... et je me pose la même question. scratch

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32426
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  fidélité le Lun 06 Avr 2015, 4:11 pm

"Vous capitulez en rase campagne, donc ?" (benjamin)

Ah bon, comment vous vous feriez un tel "guerrier" sans mon humble présence.
Je reste dans les "tranchées" que je me suis creusées moi-même sur mon blog, je ne vais pas me "dispercer" ici inutilement (que je prête un peu de ce "bon français" de Roger).
Entre temps, il ne me dérange pas la "pluie lourde" que vous faites tomber sur moi le jour et la nuit (autant que vous ne soyez pas un "dieu", God forgive), je sais m'occuper de ma survie dans la campagne (Dieu merci!), ainsi que de ces "tenèbres" de l'internet, je sais d'où ils viennent pour répandre leur haine, j'en ai vus bcp trop dans ma vie pour ne pas reconnaitre leur origine....
Mon combat ne fut jamais inutile, car ce n'est pas moi qui cherche à gagner quoi que ce soit, c'est Jésus Christ Vivant qui va sceller toute "capitulation". S'il ne l'a déjà pas fait...




Encore une fois, bonne retraite :-)



Dernière édition par fidélité le Lun 06 Avr 2015, 4:27 pm, édité 4 fois
avatar
fidélité

Nombre de messages : 44
Localisation : http://fidelitates.over-blog.com
Date d'inscription : 29/03/2015

http://fidelitates.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  ROBERT. le Lun 06 Avr 2015, 4:13 pm

Benjamin a écrit:  
Les deux textes, Quanta Cura et Dignitatis Humanae, disent-ils la même chose OUI ou NON ?

Au risque de me répéter: m'semble qu'un OUI ou qu'un NON, ce n'est pas si compliqué à écrire... NON ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32426
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  fidélité le Lun 06 Avr 2015, 4:14 pm

J'ai déjà répondu, Benjamin :

bonne retraite à vous tous :-)

avatar
fidélité

Nombre de messages : 44
Localisation : http://fidelitates.over-blog.com
Date d'inscription : 29/03/2015

http://fidelitates.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  Benjamin le Lun 06 Avr 2015, 4:24 pm


Vous avouez que vous n'avez aucun "argument", donc.
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6515
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum