Du temps à donner à ceux qui ont tout perdu ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Du temps à donner à ceux qui ont tout perdu ?

Message  ATexia le Mer 09 Fév 2011, 9:13 am

Bonjour,

Voyez par vous-même: http://www.santegidio.org/index.php?pageID=44&idLng=1063&res=1

Salutations.
avatar
ATexia

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 25/01/2011

http://club.doctissimo.fr/atexia/video/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du temps à donner à ceux qui ont tout perdu ?

Message  gabrielle le Mer 09 Fév 2011, 10:09 am

Écrire à un condamné à mort ne doit pas être chose facile.

Si c'est pour lui parler de la pluie et du beau temps ça vaut pas le coup.

La seule chose qui importerait serait de lui faire accepter son châtiment et d'offrir sa vie à Dieu en expiation de son crime.

La peine de mort n'étant pas une injustice mais bien l'application de la justice.

avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du temps à donner à ceux qui ont tout perdu ?

Message  ATexia le Mer 09 Fév 2011, 12:29 pm

Je vais finir par croire que l'on ne lit pas tous la Bible dans le même sens. bom

Dans l'ancien temps, il fallait punir par le mal qu’on a reçu, ou il fallait que le châtiment soit à la mesure de la faute:

Lévétique 24:19-21
Si quelqu'un fait une blessure à son prochain, on lui fera comme il a fait :
fracture pour fracture, oeil pour oeil, dent pour dent; on lui fera la même blessure qu'il a faite à son prochain.
Celui qui aura tué une pièce de bétail en rendra une autre; mais celui qui aura tué un homme sera mis à mort.

A partir des Dix Commandements, il semble que ce se soit bien différent:


Exo 20:13
Tu ne tueras point.

Ca m'a l'air vraiment très clair.
Cependant on admet que "la légitime défense" ne serait pas un péché mortel.

A cela il faudrait encore se réserver le droit de tuer en dehors de la légitime défense si la justice des hommes le désir ?

Moi, suis froncièrement pas d'accord.

Je suis dans l'optique que seul Dieu à droit de vie ou de mort sur quiconque, si pourrit soit-il (le quiconque..!). Et cela, simplement parce que la justice des hommes est aussi injuste que les grâces qu'ils rendent à Dieu pour ce qu'ils ont reçu. (Sans même parler erreur judiciaires et des pots de vin pour qu'intel ou intel gagne).

Exemple:

Maurice est condamné à mort parce qu'il à violé et tuer... ma fille de 8 ans.
Il semble juste qu'il le soit.
Maurice est donc tué par la justice.

La femme de Maurice assiste impuissante à son exécution !
Comment dédommager Mme du préjudice qu'elle subit par la mort de son Maurice, elle qui innocente n'avait rien a voir avec le "péché" de Maurice ?... Avec 300 000$ ? (Personnellemment, je cracherais dessus...)
----------------------------------------------------------------------

Navré, mais la justice des hommes ne vaut rien. Il est juste que Maurice soit puni, mais pas par la mort. De mon coté, je tacherais de pardonner à Maurice, même si au début me venait une pressante envie de l'oxir...

Je n'oublie pas non plus que la guillotine Française est une arme républicaine ! Et il est certainement bon qu'elle ne soit plus.

bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce


Ca n'arrive pas qu'aux autres:

Je connais un homme qui a passé de très longues années en prison pour sois-disant avoir tué sa mère. Il aura toujours clamé son innocences, hélas, handicapé de la route, il n'aura jamais su se défendre lors de son incarcération. Il y a un peu plus d'un an, les infos parlaient d'un tueur en série qui aurait reconnu avoir tué la mère de ce type !! Hélas ce tueur à réussi à "ce pendre" dans sa cellule du tribunal "avec ces lacets" !!!!! Shocked Shocked Shocked

Comment va t-on rendre justice à l'handicapé qui a passé injustement bien 12 ans en prison ??

S'il eût été au Etat-Unies, il serait peut-être mort par condamnation avant même qu'on ait appris qu'il était innocent.



PS: Des fous ont carbonisé Jehanne d'Arc !
avatar
ATexia

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 25/01/2011

http://club.doctissimo.fr/atexia/video/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du temps à donner à ceux qui ont tout perdu ?

Message  Catherine le Mer 09 Fév 2011, 12:44 pm

ATexia a écrit:Je vais finir par croire que l'on ne lit pas tous la Bible dans le même sens. bom

Atexia, un catholique n'interprète pas la Bible par lui-même, il la lit et la comprend telle que l'Eglise nous l'explique. Le guide infaillible, c'est la doctrine de l'Eglise (qui ne contredit jamis l'Ecriture, mais la comprend comme il faut la comprendre et ne laisse pas son interprètation libre)


En l'occurence, voici la doctrine de l'Eglise sur ce sujet:

Catéchisme du Concile de Trente

§ I. — QUELS SONT LES MEURTRES QUI nE SONT POINT ICI DÉFENDUS.

Dans la partie du précepte qui défend le meurtre, il faut d’abord faire remarquer aux Fidèles qu’il y a des meurtres qui ne sont point compris dans cette défense. Ainsi il n’est pas défendu de tuer les bêtes ; puisque Dieu nous a permis de nous en nourrir, Il nous a permis par là -même de les tuer. Ce qui a fait dire à Saint Augustin [4] : « Lorsque nous lisons ces paroles: Vous ne tuerez point, cela ne peut s’entendre des arbres qui n’ont aucune sensibilité, ni des animaux sans raison, parce qu’ils ne nous sont unis par aucun lien social. »

Il est une autre espèce de meurtre qui est également permise, ce sont les homicides ordonnés par les magistrats qui ont droit de vie et de mort pour sévir contre les criminels que les tribunaux condamnent, et pour protéger les innocents. Quand donc ils remplissent leurs fonctions avec équité, non seulement ils ne sont point coupables de meurtre, mais au contraire ils observent très fidèlement la Loi de Dieu qui le défend. Le but de cette Loi est en effet de veiller à la conservation de la vie des hommes, par conséquent les châtiments infligés par les magistrats, qui sont les vengeurs légitimes du crime, ne tendent qu’à mettre notre vie en sûreté, en réprimant l’audace et l’injustice par les supplices. C’est ce qui faisait dire à David [5]: « Dés le matin je songeais à exterminer tous les coupables, pour retrancher de la cité de Dieu les artisans d’iniquité. »
Par la même raison, ceux qui, dans une guerre juste, ôtent la vie à leurs ennemis, ne sont point coupables d’homicide, pourvu qu’ils n’obéissent point à la cupidité et à la cruauté, mais qu’ils ne cherchent que le bien public. Les meurtres qui se font par la volonté formelle de Dieu ne sont point non plus des péchés. Les enfants de Lévi qui firent périr en un seul jour tant de milliers d’hommes ne commirent aucune faute. Après le massacre, Moïse leur dit: [6] « Vous avez aujourd’hui consacré vos mains au Seigneur. » Celui qui involontairement et sans préméditation donne la mort à quelqu’un, n’est pas coupable non plus. Voici ce que le Deutéronome dit à ce sujet: [7] « Celui qui, sans y penser, aura frappé un autre avec lequel il n’aura point eu de dispute les deux jours précédents, et qui étant allé avec lui dans une forêt simplement pour y couper du bois, lui aura donné un coup et l’aura tué avec sa cognée qui lui aura échappé des mains, ou qui a quitté son manche, ne sera point coupable de la mort de cet homme. » Ces sortes de meurtres ne sont ni volontaires ni commis à dessein, ils ne sauraient donc être mis au nombre des péchés. C’est ce que nous confirme Saint Augustin: [8] « Si contre notre volonté, dit-il, il arrive du mal des actions que nous faisons licitement et pour le bien, ce mal ne doit pas nous être imputé. »

Toutefois il est deux cas où nous pouvons être coupables d’homicide, sans qu’il y ait eu préméditation de notre part

En premier lieu, si quelqu’un vient à tuer son semblable, en faisant une action injuste ; par exemple, en frappant une femme enceinte à coups de pied, ou à coups de poing, de manière à causer la mort de son enfant ; sans doute il n’est pas volontairement cause de cette mort, mais il en est coupable, par la raison qu’il lui est absolument défendu de frapper une femme enceinte. En second lieu, si on donne la mort à quelqu’un par imprudence, et faute d’avoir pris les précautions et les soins nécessaires, pour éviter un tel malheur.

De même encore, celui qui en défendant sa propre vie tue son agresseur, malgré les précautions qu’il prend pour ne le point frapper mortellement, n’est nullement coupable d’homicide. tous ces meurtres dont nous venons de parler ne tombent point sous les prescriptions de la Loi. Mais les autres sont absolument défendus, soit qu’on les considère du côté de celui qui donne la mort, ou du côté de celui qui la reçoit, ou enfin selon les différentes manières dont l’homicide peut être commis.

Source: http://catechisme.free.fr/trente/part3/partie3chap33.htm
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du temps à donner à ceux qui ont tout perdu ?

Message  Gérard le Mer 09 Fév 2011, 1:01 pm

A Texia a écrit :

PS: Des fous ont carbonisé Jehanne d'Arc !

C'eut été moins grave qu'ils fussent fous, leur folie les auraient excusés !

C'eut été moins grave qu'ils fussent laïcs plutôt que clerc et évêque !

C'eut été moins grave qu'ils fussent des pendards chefs de bande de brigands que membres officiels agissant au nom de la Sainte Inquisition !

Et ç'eut été moins grave qu'ils soit tenus responsables de leur forfait et punis que tenus pour irresponsables et ayant parfaitement fait leur boulot !

Comme quoi la justice parfaite, il ne faut l'attendre que dans l'autre monde ! Si J-C a pu subir l'injustice des hommes, il est évident que ses saints peuvent en être victimes à leur tour !

avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du temps à donner à ceux qui ont tout perdu ?

Message  Catherine le Mer 09 Fév 2011, 4:07 pm

ATexia a écrit:Je vais finir par croire que l'on ne lit pas tous la Bible dans le même sens. bom

A propos de la Bible, voici une précision importante:


Pourquoi l’Eglise interdit-elle les Bibles protestantes ?

L’Eglise interdit les Bibles protestantes parce que, ou bien elles sont altérées et contiennent des erreurs, ou bien, manquant de son approbation et de notes qui expliquent les sens obscurs, elles peuvent nuire à la Foi.

C’est pour cette raison encore que l’Eglise interdit même les traductions de la Sainte Ecriture qu’elle a déjà approuvées, mais qui ont été réimprimées sans des explications approuvées par elle..

Cité par Lucie ICI
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du temps à donner à ceux qui ont tout perdu ?

Message  gabrielle le Mer 09 Fév 2011, 4:23 pm

ATaxia, vous n'allez pas me dire que le Docteur Angélique était à côté de la plaque au point de vue de la charité...


Dans la Somme Théologique : surtout : IIaIIae, qu.64, a.2.


Résumé : Est-il permis de tuer les pécheurs ?

Objections :

Notre-Seigneur interdit d’arracher l’ivraie (Mtt.XIII,29-30) ;

Dieu ménage les pécheurs pour leur pénitence ;

Tuer est mauvais en soi.

Or : le moins parfait est ordonné au plus parfait. Cette subordination existe entre la partie et le tout. Toute partie - de par sa nature - est subordonnée au bien du tout : sacrifier l’imparfait pour le parfait. Ainsi, si l’individu constitue un péril, il faut le mettre à mort au nom du bien commun.

Réponses aux objections :

Ceci est vrai si on ne peut discerner les bons des méchants (Abraham demandant à Dieu d’épargner Sodome : Gen.XVIII,23-32).

Ceci est vrai s’il n’y a aucun danger pour autrui ; or les grands malfaiteurs ont toujours menacé l’ordre public.

Si tuer un homme fidèle est mauvais, ne pas oublier qu’un homme pécheur perd sa dignité humaine [en ce sens, il y renonce].

Remarque : la peine de mort n’est pas l’application de la loi du talion (où la peine est calquée sur la faute : œil pour œil, dent pour dent) mais demeure une question de bien public qui va au-delà de la légitime défense ; c’est une question de justice sociale : l’Etat a pour devoir de guérir le mal et protéger la société (caractère médicinal, exemplaire et réparateur).

Saint Thomas admet par ailleurs que :

Par charité un juge peut condamner à mort un ami (cf. IIaIIae, qu.25,art.6, ad.2).

Le Chef de la Cité peut infliger la mort par pouvoir coercitif (IIaIIae,qu.65,a.2,ad.2).

La peine de mort est légitime quand il y a des dommages irréparables ou une perversité infamante (IIaIIae,qu.66,a.6,ad.2).

Il n’est pas injuste de tuer le malfaiteur ou l’ennemi de l’Etat (IIaIIae,qu100,a.8,ad.3) ;

Si la mise a mort des malfaiteurs et des ennemis de l’Etat n’est pas une injustice, l’autorité publique demeure libre de l’appliquer et de changer cette législation positive (IaIIae,qu.100, a.8,ad3).

La peine doit être proportionnée au dommage social et à la nature du délit (IaIIae,qu.87,a.3,ad1).

Le but de la peine est l’expiation et la conservation de l’ordre social (Ia,qu.48,a.6 ; IaIIae,qu.102,a.3,ad5 ; IIaIIae,qu.108,a.4).

La prison perpétuelle ou l’exil sont envisageable comme châtiment de l’homicide (IaIIae,qu.87,a.3,ad1).
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du temps à donner à ceux qui ont tout perdu ?

Message  Rosalmonte le Mer 09 Fév 2011, 4:23 pm

Ma chère Catherine, ce rappel que vous avez fait est très important.

Dans cette optique, voyons ce que Saint Pie X recommande également:

Caté S. Pie X a écrit:Que devrait faire un chrétien à qui une Bible serait offerte par un protestant ou un émissaire des protestants ?

Un chrétien à qui une Bible serait offerte par un protestant ou un émissaire des protestants devrait la rejeter avec horreur, parce qu’elle est interdite par l’Eglise.

S’il l’avait reçue sans y faire attention, il devrait au plus tôt la jeter au feu ou la remettre à son curé.

Etant donné que je n'ai pas de curé, mais que j'ai des allumettes..... Wououoiiishhh!!!


--------------------------------------------------------


Pour revenir au sujet de ce fil, et pour continuer ce qu'a dit très justement Gabrielle:

Écrire à un condamné à mort ne doit pas être chose facile.

Si c'est pour lui parler de la pluie et du beau temps ça vaut pas le coup.

La seule chose qui importerait serait de lui faire accepter son châtiment et d'offrir sa vie à Dieu en expiation de son crime.

La peine de mort n'étant pas une injustice mais bien l'application de la justice.

le fait d'écrire à un condamné pour l'exhorter à la pénitence et à la conversion pourrait être une bonne et méritoire oeuvre de charité, alliant la visite aux prisonniers, visite au moins épistolaire, et en même temps l'explication de points de la foi chrétienne, non?

J'avoue que ce post d'Atexia m'a fait m'interroger quelque peu...







avatar
Rosalmonte

Nombre de messages : 1942
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du temps à donner à ceux qui ont tout perdu ?

Message  gabrielle le Mer 09 Fév 2011, 4:36 pm

Rosalmonte a écrit:....Pour revenir au sujet de ce fil, et pour continuer ce qu'a dit très justement Gabrielle:

Écrire à un condamné à mort ne doit pas être chose facile.

Si c'est pour lui parler de la pluie et du beau temps ça vaut pas le coup.

La seule chose qui importerait serait de lui faire accepter son châtiment et d'offrir sa vie à Dieu en expiation de son crime.

La peine de mort n'étant pas une injustice mais bien l'application de la justice.

le fait d'écrire à un condamné pour l'exhorter à la pénitence et à la conversion pourrait être une bonne et méritoire oeuvre de charité, alliant la visite aux prisonniers, visite au moins épistolaire, et en même temps l'explication de points de la foi chrétienne, non?

J'avoue que ce post d'Atexia m'a fait m'interroger quelque peu...

Effectivement, cher Rosalmonte, la viste des prisonniers est une oeuvre de miséricorde que l'Évangile nous dit de faire.

Certes, ce n'est pas coutumier pour nous. Il est très difficile d'avoir un droit de visite dans une prison.

J'ai eu cette grâce un jour. C'est assez impressionant et on ne peut s'empêcher de penser à Notre-Seigneur au cachot...

La visite épistolaire devrait être moins complexe à faire en terme de démarche.. cela doit prendre beaucoup de "doigté" pour engager une correspondance utile à son salut avec un prisonnier.

Ceux à qui Dieu donne cette grâce, ce n'est pas à négliger comme oeuvre de miséricorde

avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du temps à donner à ceux qui ont tout perdu ?

Message  Catherine le Ven 11 Fév 2011, 5:06 am

Rosalmonte a écrit:Ma chère Catherine, ce rappel que vous avez fait est très important.

Dans cette optique, voyons ce que Saint Pie X recommande également:

Caté S. Pie X a écrit:Que devrait faire un chrétien à qui une Bible serait offerte par un protestant ou un émissaire des protestants ?

Un chrétien à qui une Bible serait offerte par un protestant ou un émissaire des protestants devrait la rejeter avec horreur, parce qu’elle est interdite par l’Eglise.

S’il l’avait reçue sans y faire attention, il devrait au plus tôt la jeter au feu ou la remettre à son curé.

Etant donné que je n'ai pas de curé, mais que j'ai des allumettes..... Wououoiiishhh!!!

Very Happy Very Happy Very Happy

J'étais à la sacristie. Un homme vint à moi pour se confesser ; son air vénérable, là position qu'il occupe, son intelligence, donnaient à son acte comme à ses paroles quelque chose d'imposant.

« Mon père, me dit-il, avant de se confesser, j'ai bien profité de votre sermon d'hier au soir (j'avais prêché sur l'énergie avec laquelle les catholiques doivent défendre leur foi ) ; Ce matin même, le bon Dieu m'a donné une belle occasion de le mettre en pratique. Je venais de me lever, et déjà un monsieur portant un petit paquet sous le bras, comme un voyageur de commerce, frappait à ma porte ; il entre, il salue avec des paroles très flatteuses, il ouvre son petit paquet; il en tire une Bible, et il me l'offre comme la pure parole de Dieu, me disant que j'étais assez intelligent pour comprendre que celle des catholiques ne l’était pas, et que les prêtres catholiques nous trompaient. Je le laissai bien dire, et lui laissai toujours sa Bible ; lui, insistait pour me la faire prendre, et enfin il me la mit de force dans les mains; allumez du feu, ai-je dit alors au domestique, monsieur doit avoir froid; et dès que le feu a pétillé, j'ai placé tout tranquillement la Bible protestante au milieu des flammes. Que faites-vous, monsieur, que faites-vous. Je voulais vous la donner ; mais maintenant, vous la paierez.— J'y consens mon ami; et combien? — 40 sous, monsieur. — Jacques, porte-les à monsieur ; mais prends pour cela le bâton qui est derrière la porte, et frappe 40 bons coups sur les côtes de monsieur. Mon domestique est très fort et très obéissant, et il se mettait en mesure; le colporteur le comprend et il se met à fuir.—Non, non, monsieur, lui ai-je dit, ne fuyez pas, ne craignez pas, on ne vous frappera pas, les catholiques ne sont pas si cruels, quoique ce soit bien mérité ; mais allez dire à ceux qui vous ont envoyé l'estime que je fais de votre Bible protestante ; je ne veux pas même que ses cendres souillent ma demeure.— J’en ai pris les cendres devant lui et je les ai jetées au vent.»

Qu'on n'oublie jamais cet exemple admirable, et que les colporteurs protestants se tiennent pour avertis.

Le même colporteur, je crois, vint trouver, dans la même paroisse et pendant la même mission, une pauvre femme : « Prenez cette Bible, pauvre femme, lui dit-il; avec cette Bible vous êtes sûre d'aller au ciel, vous n'aurez plus besoin d'aller vous confesser. » Sur ce la pauvre femme ne répond rien et elle va chercher son Paroissien. « Voici ma Bible, lui dit-elle, je n'ai pas besoin de la vôtre. Ecoutez ce que me dit la mienne, » et elle lit : « Suite de l'Evangile selon S. Mathieu, ch. VII : « En ce temps-là , Jésus dit à ses disciples : Gardez-vous des faux prophètes qui viennent à vous couverts de peaux de brebis, mais qui au-dedans sont des loups ravisseurs. » - « Je me garderai donc bien de vous et de votre Bible. » et elle le met bel et bien à la porte.


Source: http://messe.forumactif.org/t1828p225-le-protestantisme-confondu#58627
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du temps à donner à ceux qui ont tout perdu ?

Message  Catherine le Ven 11 Fév 2011, 5:08 am

ATexia a écrit:Je vais finir par croire que l'on ne lit pas tous la Bible dans le même sens. bom

http://messe.forumactif.org/t1828p225-le-protestantisme-confondu#58626
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du temps à donner à ceux qui ont tout perdu ?

Message  Rosalmonte le Ven 11 Fév 2011, 5:57 am

Merci Cathy!

Il est trop fort ce passage! Je l'avais oublié!!!
avatar
Rosalmonte

Nombre de messages : 1942
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du temps à donner à ceux qui ont tout perdu ?

Message  ROBERT. le Ven 11 Fév 2011, 4:58 pm

Catherine a écrit:
J'étais à la sacristie. Un homme vint à moi pour se confesser ; son air vénérable, là position qu'il occupe, son intelligence, donnaient à son acte comme à ses paroles quelque chose d'imposant.

« Mon père, me dit-il, avant de se confesser, j'ai bien profité de votre sermon d'hier au soir (j'avais prêché sur l'énergie avec laquelle les catholiques doivent défendre leur foi ) ; Ce matin même, le bon Dieu m'a donné une belle occasion de le mettre en pratique. Je venais de me lever, et déjà un monsieur portant un petit paquet sous le bras, comme un voyageur de commerce, frappait à ma porte ; il entre, il salue avec des paroles très flatteuses, il ouvre son petit paquet; il en tire une Bible, et il me l'offre comme la pure parole de Dieu, me disant que j'étais assez intelligent pour comprendre que celle des catholiques ne l’était pas, et que les prêtres catholiques nous trompaient. Je le laissai bien dire, et lui laissai toujours sa Bible ; lui, insistait pour me la faire prendre, et enfin il me la mit de force dans les mains; allumez du feu, ai-je dit alors au domestique, monsieur doit avoir froid; et dès que le feu a pétillé, j'ai placé tout tranquillement la Bible protestante au milieu des flammes. Que faites-vous, monsieur, que faites-vous. Je voulais vous la donner ; mais maintenant, vous la paierez.— J'y consens mon ami; et combien? — 40 sous, monsieur. — Jacques, porte-les à monsieur ; mais prends pour cela le bâton qui est derrière la porte, et frappe 40 bons coups sur les côtes de monsieur. Mon domestique est très fort et très obéissant, et il se mettait en mesure; le colporteur le comprend et il se met à fuir.—Non, non, monsieur, lui ai-je dit, ne fuyez pas, ne craignez pas, on ne vous frappera pas, les catholiques ne sont pas si cruels, quoique ce soit bien mérité ; mais allez dire à ceux qui vous ont envoyé l'estime que je fais de votre Bible protestante ; je ne veux pas même que ses cendres souillent ma demeure.— J’en ai pris les cendres devant lui et je les ai jetées au vent.»

Qu'on n'oublie jamais cet exemple admirable, et que les colporteurs protestants se tiennent pour avertis.

Le même colporteur, je crois, vint trouver, dans la même paroisse et pendant la même mission, une pauvre femme : « Prenez cette Bible, pauvre femme, lui dit-il; avec cette Bible vous êtes sûre d'aller au ciel, vous n'aurez plus besoin d'aller vous confesser. » Sur ce la pauvre femme ne répond rien et elle va chercher son Paroissien. « Voici ma Bible, lui dit-elle, je n'ai pas besoin de la vôtre. Ecoutez ce que me dit la mienne, » et elle lit : « Suite de l'Evangile selon S. Mathieu, ch. VII : « En ce temps-là , Jésus dit à ses disciples : Gardez-vous des faux prophètes qui viennent à vous couverts de peaux de brebis, mais qui au-dedans sont des loups ravisseurs. » - « Je me garderai donc bien de vous et de votre Bible. » et elle le met bel et bien à la porte.


Source: http://messe.forumactif.org/t1828p225-le-protestantisme-confondu#58627

Merci Catherine de nous rappeler, par ces exemples ce qu'il faut faire avec tous ces "peddlers" ! Wink
.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32176
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum