La secte de "Vatican II", nid de pervers

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  Benjamin le Dim 19 Jan 2014, 7:51 am

Sous "Benoît XVI", 400 "prêtres" ont quitté le "ministère" pour abus sexuels


Le Vatican a révélé samedi 18 janvier que quelque 400 "prêtres" ont été sanctionnés au cours du "pontificat" de "Benoît XVI", à la suite de la multiplication des dénonciations d'abus sexuels d'enfants par des membres du "clergé".


« En 2012 ils étaient environ 100, et environ 300 en 2011 », a déclaré le "P." Federico Lombardi, directeur de la salle de presse du "Saint-Siège".


Selon les chiffres avancés, le 17 janvier, par Nicole Winfield, vaticaniste à l’Associated Press, il s’agit là d’une augmentation importante par rapport aux 171 prêtres sanctionnés en 2008 et 2009. La confirmation apportée par le "P." Lombardi fait suite à l’audition, à Genève le 16 janvier, d’une délégation du Vatican par le Comité des droits de l’enfant des Nations unies, Ces chiffres, mis à la disposition des Nations unies, ne prennent en compte que les cas qui ont du être traités par Rome. D’autres ont été pris en compte à l’échelle "diocésaine".

En 2012, 418 nouveaux cas d’abus sexuels ont été portés à la connaissance du Vatican. Un total de 555 "prêtres", dans ce contexte, ont été réduits à l’état laïc entre 2008 et 2012.


APRES LE VOYAGE DE "BENOIT XVI" AUX ETATS-UNIS


Le document soumis au Comité des droits de l’enfant permet d’apprécier l’évolution de la situation. En 2005, la Congrégation pour la doctrine de la Foi a autorisé les "évêques" à ouvrir une procédure "canonique" à l’encontre de 21 "prêtres". En 2006, on a compté 362 dossiers traités par Rome, et 43 ouvertures de procédures. Un an plus tard, en 2007, 365 cas ont également été traités par Rome. Et c’est en 2008, après le voyage de "Benoît" aux Etats-Unis, que Rome a publié le nombre de "prêtres" réduits à l’état laïc dans ce contexte :  68. L’année suivante, ils furent 103. En 2010, 527 dossiers ont été traités à Rome.  Et, en 2011, tandis que 404 nouveaux dossiers étaient ouverts, 260 "prêtres" ont étré réduits à l’état laïc.  Enfin, en 2012, 418 nouveaux cas ont été traités et 124 "prêtres" sanctionnés.

Aux yeux, du Réseau des survivants des personnes victimes de violence par des "prêtres" (SNAP), ces mesures disciplinaires restent insuffisantes. "[L'antipape] doit commencer à défroquer également les "prêtres" qui couvrent les crimes sexuels, et pas seulement ceux qui les commettent", a déclaré le SNAP dans un communiqué.


( http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Sous-Benoit-XVI-400-pretres-ont-quitte-le-ministere-pour-abus-sexuels-2014-01-18-1092686 )

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  gabrielle le Dim 19 Jan 2014, 7:58 am

Résultat logique avec une doctrine déviante.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  ROBERT. le Dim 19 Jan 2014, 9:42 am

.
Le titre de votre fil, Benjamin, me rappelle la parole suivante: Avec un saint, vous serez un saint;

et avec un pervers, vous agirez selon sa perversité.
(Psaume XVII, 26-27)

Des pervers ont perverti la doctrine de l’Église, tout en se faisant passer pour catholiques.

Ils condamnent maintenant des leurs, tombant eux-mêmes sous le rouleau compresseur de la même condamnation…  

Logique, comme le dit si bien Gabrielle.

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  Benjamin le Mar 13 Mai 2014, 7:45 am

Lutte contre les abus sur mineurs : une nouvelle culture dans [la secte]


"Mgr" Tomasi au Comité sur la Convention contre la torture


"Mgr" Tomasi souligne « une diminution des cas de pédophilie dans le "clergé" » : « un signe que les mesures prises sont efficaces et qu’une nouvelle culture est entrée dans [la secte] ».


[La secte], explique-t-il, a en effet lancé une action « de nettoyage » en réseau, créant aussi « les conditions pour prévenir ce type de crime » dans la formation des futurs "prêtres" et appelant « à dénoncer immédiatement les nouveaux cas ».

Selon la procédure ordinaire appliquée aux États signataires, "Mgr" Silvano M. Tomasi, représentant du "Saint-Siège" au Bureau des Nations Unies et des institutions spécialisées à Genève, a présenté le rapport du "Saint-Siège" au Comité de l'ONU sur la Convention contre la torture (CAT), les 5 et 6 mai 2014 (cf. Zenit du 6 mai 2014).

Parmi les questions posées par le Comité : les cas d’abus sur mineurs commis par des membres du "clergé". Le "Saint-Siège" a fait observer que si sa « voix morale » atteignait les [conciliaires] du monde entier, cependant il n'avait pas juridiction sur ces [conciliaires], soumis au droit de leurs propres pays.

Il a aussi indiqué les mesures prises par [la secte] ces dernières années dans les séminaires pour former les futurs "prêtres", révélant qu’entre 2004 et 2013, 848 "prêtres" avaient été expulsés.

"Mgr" Tomasi souligne l’objectif final de ces mesures pour les lecteurs de Zenit : « protéger les enfants et leur garantir une croissance saine et sereine, afin qu’ils soient des personnes constructives pour la société dans laquelle ils doivent vivre ».


Zenit – Au comité de l’Onu, les dialogues ont mélangé la torture et les cas d’abus ?

"Mgr" Silvano M. Tomasi – Certains membres du Comité de l’ACAT ont un peu transformé la situation en renvoyant à un article de la convention contre la torture, l’article 16, dans lequel on parle de comportement cruel, dégradant et inhumain. En considérant que l'abus sexuel est une action de ce type, ils ont ouvert la porte à ces questions qui sont par ailleurs très appétissantes pour les médias.

Que pense le "Saint-Siège" ?

La définition de « torture » dans la convention est très précise et son extension visant à inclure les abus sexuels n’est pour le moment pas acceptée par les autorités sur les droits de l’homme. Naturellement, [la secte conciliaire] rejette toute action qui viole la dignité humaine. Mais il y avait peut-être un autre objectif dans cette discussion. Du reste, divers médias ont souvent répété que [la secte] a entravé ou continue d’entraver le jugement de "religieux" ou "prêtres" qui ont commis des crimes contre mineurs, ou qu’elle ignore cette réalité ou encore qu'elle n’a pas pris d’initiatives cohérentes.

Vous avez répondu en présentant des chiffres...

Les statistiques disponibles montrent clairement qu’au cours de ces dix dernières années, [la secte] a vraiment fait une action en réseau, dirais-je, de nettoyage chez elle en cherchant à punir les coupables d’un point de vue "canonique", mais en laissant aussi les États dont ils sont citoyens ou résidents les sanctionner. Et elle a créé les conditions pour prévenir ce type de crime en prenant des mesures spécifiques dans la formation des futurs "prêtres" et en instituant, grâce [à l'antipape] François, une Commission pour la protection des mineurs.

Et concernant les victimes ?

[La secte] a cherché le plus possible à donne une compensation aux victimes. Elle l’a fait avec des aides financières, en donnant par exemple aux États-Unis plus de 2.5 milliards de dollars. Mais elle l’a fait aussi en offrant des aides morales, en donnant des conseil et un soutien spirituel pour faciliter leur intégration dans la société et leur retour à une vie normale.

En dix ans, 848 "prêtres" ont été expulsés de [la secte], c’est bien ça ?

Oui, c’est un fait, c’est la réalité. Il faut aussi tenir compte que la majorité des cas de pédophilie connus, ont eu lieu dans les années 60, 70, 80. Donc si les plaintes déposées à la Congrégation pour la doctrine de la "foi" sont récentes, cela ne veut pas dire que ces cas d’abus ont eu lieu quand ils ont été rapportés au tribunal civil ou "ecclésiastique", mais souvent très longtemps avant.

Et quelle est la tendance aujourd’hui ?

Nous devons considérer que la tendance des dernières années va vers une diminution des cas de pédophilie dans le "clergé". Ceci est un signe, me semble-t-il, que les mesures prises sont efficaces et qu’une nouvelle culture est entrée dans [la secte] et dans les milieux qui lui sont proches. Cette nouvelle culture consiste à dénoncer immédiatement les nouveaux cas, tant du coté des autorités civiles que du côté "ecclésiastique". Certes, le meilleur chemin est de faire tout son possible pour vivre correctement notre vie "sacerdotale" et notre service à [la secte].

Le comité contre la torture a-t-il posé des questions sur les abus seulement au Vatican, ou également aux autres États ?

Oui, le Comité a posé à d’autres pays aussi des questions sur les abus sexuels sur mineurs. Il y aurait, me semble-t-il, deux observations à faire à ce sujet. La première c’est que l’attention des moyens de communication se concentre sur [la secte] et qu’ils ont braqué leurs projecteurs dessus, parce que l’on comprend que le personnel de [la secte] doit être d’extrême confiance. Quand des crimes sont commis sur des mineurs, non seulement un crime est commis, mais il y a une rupture de la confiance qui devrait être garantie.

Et la seconde observation ?

Il faut remettre ces faits survenus dans [la secte], dans le contexte de la situation générale, mondiale, car l’Organisation mondiale de la santé parle de plus de 40 millions de cas de pédophilie par an et la très grande majorité de ces cas ont lieu au sein de la famille ou dans d’autres catégories de personnes impliquées, comme les enseignants dans les écoles publiques, les professionnels de diverses natures ou institutions, des boy-scout, aux casques bleus, au Parlement anglais, comme rapporté par la presse.

Ces chiffres de l’OMS sont terribles !

C’est pourquoi, quand on parle de [la secte] il faut un sens de la perspective pour comprendre que le problème va au-delà, et que tout le monde doit sentir l’exigence de protéger les enfants : l'objectif final est leur protection et leur garantir une croissance saine et sereine, de manière à ce qu’ils puissent être des personnes constructives pour la société dans laquelle ils devront vivre.

Quelle culture y a-t-il à la racine de ces faits ?

Il me semble qu’à la racine du phénomène « pédophilie » il y a une culture basée sur des formes extrêmes d’individualisme, qui tendent à justifier n’importe quel comportement et à faire de chaque désir et velléité un droit humain. Au contraire, la culture qui se fonde sur la tradition "chrétienne" se fait promotrice de la dignité de la personne et de son ouverture à la transcendance et elle soutient un concept de liberté lié à la responsabilité des actions que l’ont fait.

Nous avons deux cultures qui avancent sur deux rails différents. Pour nous "chrétiens", se pose donc la question : comment la force de l’Évangile peut-elle aujourd’hui opérer pour transformer cette culture de l’individualisme extrême et devenir un ferment de vie pour le développement sain de la société ?


( source : http://www.zenit.org/fr/articles/lutte-contre-les-abus-sur-mineurs-une-nouvelle-culture-dans-l-eglise )

Pour rappel, la Sainte Église, elle, disait ceci à ce sujet :

Code de Droit Canonique, 1917 a écrit:
Can. 2359

(...)

§ 2 S’ils [les clercs] ont commis un délit contre le sixième commandement avec des mineurs de moins de seize ans, ou pratiqué adultère, viol, ‘bestialité’, sodomie, excitation à la prostitution ou inceste avec ses consanguins ou alliés au premier degré, ils doivent être suspendus, déclarés infâmes, privés de tout offices, bénéfice, dignité ou charge qu’ils pourraient avoir, et dans les cas les plus graves ils doivent être déposés.

Saint Pie V, Horrendum illud scelus, 30 août 1568 a écrit:
En conséquence, souhaitant poursuivre avec la plus grande rigueur ce que Nous avons décrété depuis le début de Notre Pontificat, Nous statuons que tout prêtre ou membre du clergé, soit séculier ou régulier, commettant un tel exécrable crime, soit privé, par la force de cette présente loi, de tout privilège clérical, de tout poste, dignité et bénéfice ecclésiastique, et, après avoir été dégradé par un juge ecclésiastique, qu'il soit IMMÉDIATEMENT LIVRÉ AU POUVOIR CIVIL AFIN QU'IL SOIT MIS À MORT, tel que le mandate la loi en tant que juste châtiment pour le laïc ayant sombré dans cet abysse.

La secte entretient la pédophilie par la mollesse de sa "législation", ses membres ne risquant pas grand-chose, auront plus tendance à tenter le coup, surtout avec l'abolition de la peine de mort.

En plus de cela, la secte, en se faisant passer pour l'Église Catholique, fait croire que tous ces cas depuis les années 60 ont eu lieu dans l'Église alors qu'ils ont eu lieu au dehors.

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  gabrielle le Mar 13 Mai 2014, 9:53 am

Benjamin a écrit:En plus de cela, la secte, en se faisant passer pour l'Église Catholique, fait croire que tous ces cas depuis les années 60 ont eu lieu dans l'Église alors qu'ils ont eu lieu au dehors.

Bien vu!

La seule objection qu'on pourrait vous faire, c'est que dans les années 60, ces prêtres étaient réellement prêtre et que les cas dénoncés remontaient parfois jusque dans dans les années 50.

Le "Doc" (RIP) mon ami, nous disait un jour que lorsqu'il était au collège ( ça faisait un bail de cela) il était facile de reconnaitre les prêtres pédophiles, même son frère ( il a 99 ans ) l'avait échappé belle.

Ce phénomène n'est pas nouveau malheureusement, ce qui est choquant c'est que les médias ne parlent que de ceux-là... les rabbin, imman ou autres, ne sont jamais mentionnés, ils joussent de l'impunité journalistique.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  ROBERT. le Mar 13 Mai 2014, 10:24 am

gabrielle a écrit:
Benjamin a écrit:En plus de cela, la secte, en se faisant passer pour l'Église Catholique, fait croire que tous ces cas depuis les années 60 ont eu lieu dans l'Église alors qu'ils ont eu lieu au dehors.

Bien vu!

La seule objection qu'on pourrait vous faire, c'est que dans les années 60, ces prêtres étaient réellement prêtre et que les cas dénoncés remontaient parfois jusque dans les années 50.

Le "Doc" (RIP) mon ami, nous disait un jour que lorsqu'il était au collège (ça faisait un bail de cela) il était facile de reconnaitre les prêtres pédophiles, même son frère (il a 99 ans) l'avait échappé belle.

Ce phénomène n'est pas nouveau malheureusement, ce qui est choquant c'est que les médias ne parlent que de ceux-là... les rabbins, imam ou autres, ne sont jamais mentionnés, ils jouissent de l'impunité journalistique.
 


RIP pour le "Doc", mon ami également.  I love you 

Merci Gabrielle d'avoir complété mieux que je ne l’aurais fait, le commentaire que je m’apprêtais à faire sur la même citation.

L’impunité journalistique faite aux rabbins, imam ou autres est un moyen  détourné  de vouloir écraser l’Église.

Tous ces quidams qui se targuent de vouloir écraser l’Église feraient bien de méditer cette parole:  

celui qui tombera sur cette pierre, se brisera; et celui sur qui elle tombera, elle l’écrasera
 (Matthieu XXI, 44. — Glaire.)

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  gabrielle le Mar 13 Mai 2014, 10:46 am

Exactement Robert, le Juge écrasera ses ennemis, pourtant Satan devrait le savoir depuis le temps.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  ROBERT. le Mar 13 Mai 2014, 4:01 pm

gabrielle a écrit:Exactement Robert, le Juge écrasera ses ennemis, pourtant Satan devrait le savoir depuis le temps.
 
L'orgueil et l'aveuglement démesurés de Satan lui font perdre la mémoire, dirait-on.

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  ROBERT. le Mar 13 Mai 2014, 4:50 pm

.
@ Benjamin,

Le titre de ce fil arrive à point nommé: La secte de "Vatican II", nid de pervers.

Secte d’autant plus perverse et dangereuse en ce qu’elle "condamne" la pédophilie et encourage l’homosexualité !!

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  Benjamin le Mer 25 Mar 2015, 7:41 am

Que faire des "prêtres" pédophiles ?

« Très complexe », le sort des "prêtres" condamnés pour abus sexuels pose aux "évêques" de nombreuses questions.

(...)

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Que-faire-des-pretres-pedophiles-2015-03-23-1294311

Dans l'Église, la réponse était claire :

Benjamin a écrit:
Code de Droit Canonique, 1917 a écrit:
Can. 2359

(...)

§ 2 S’ils [les clercs] ont commis un délit contre le sixième commandement avec des mineurs de moins de seize ans, ou pratiqué adultère, viol, ‘bestialité’, sodomie, excitation à la prostitution ou inceste avec ses consanguins ou alliés au premier degré, ils doivent être suspendus, déclarés infâmes, privés de tout offices, bénéfice, dignité ou charge qu’ils pourraient avoir, et dans les cas les plus graves ils doivent être déposés.

Saint Pie V, Horrendum illud scelus, 30 août 1568 a écrit:
En conséquence, souhaitant poursuivre avec la plus grande rigueur ce que Nous avons décrété depuis le début de Notre Pontificat, Nous statuons que tout prêtre ou membre du clergé, soit séculier ou régulier, commettant un tel exécrable crime, soit privé, par la force de cette présente loi, de tout privilège clérical, de tout poste, dignité et bénéfice ecclésiastique, et, après avoir été dégradé par un juge ecclésiastique, qu'il soit IMMÉDIATEMENT LIVRÉ AU POUVOIR CIVIL AFIN QU'IL SOIT MIS À MORT, tel que le mandate la loi en tant que juste châtiment pour le laïc ayant sombré dans cet abysse.

( source : http://messe.forumactif.org/t5412-la-secte-de-vatican-ii-nid-de-pervers#105586 )

Mais vu que ceci se passe dans la secte et non dans l'Église, alors évidemment il n'est pas question pour eux de "châtier justement" comme le prescrivait Saint Pie V :

"On ne rend pas justice en donnant la mort à un être humain"

Une lettre [de l'antipape] dénonce la peine capitale

Rome, 20 mars 2015  (Zenit.org) Marina Droujinina  | 507 clics


La peine de mort « est une offense à l’inviolabilité de la vie et à la dignité de la personne humaine qui contredit le dessein de Dieu pour l’homme et la société, et sa justice miséricordieuse », écrit [l'antipape] François ce vendredi 20 mars dans une lettre remise à une délégation de la Commission internationale contre la peine de mort, qu’il a reçue en audience privée au Vatican.



« La vie humaine est sacrée, écrit [l'antipape] François en espagnol, de la conception jusqu’à la mort naturelle (…). La vie, en particulier la vie humaine, n’appartient qu’à Dieu. Même celui qui tue ne perd pas sa dignité personnelle et Dieu lui-même s'en fait le garant. »

Pour cette raison, la peine de mort est « inadmissible, quelle que soit la gravité du délit du condamné », affirme [l'antipape] argentin. Il rappelle que cette mesure est souvent utilisée par « les régimes totalitaires et les groupes fanatiques » et que « pour les États de droit, la peine de mort représente un échec, car elle les oblige à tuer au nom de la justice. On n’arrive jamais à rendre justice en donnant la mort à un être humain ».

[L'antipape] cite les paroles du célèbre écrivain russe Fiodor Dostoïevski : « Tuer quelqu’un qui a tué est un châtiment incomparablement plus grand que le crime lui-même. L’assassinat dans le cadre d’une sentence est plus horrible que l’assassinat commis par un criminel. »

La peine de mort peut aussi être le résultat d’« une erreur judiciaire », fait observer [l'antipape] : « La justice humaine est imparfaite et ne pas le reconnaître peut la transformer en source d’injustices. Avec l’application de la peine capitale, on nie au condamné la possibilité de réparation ou de la correction du dommage causé ; la possibilité de la confession, par laquelle l’homme exprime sa conversion intérieure. »

[L'antipape] François dénonce également  le « traitement cruel, inhumain et dégradant » du condamné avant l’exécution. Il évoque « l’angoisse » et « la terrible attente entre la lecture de la sentence et l’application de la peine » qui peut durer plusieurs années conduisant « à la folie ou la maladie » du condamné « dans les couloirs de la mort ».

[L'antipape] a déjà dénoncé aussi la condamnation à perpétuité, et il réaffirme ici que la peine de prison à perpétuité n’est qu’une « peine de mort déguisée », car elle tue toute espérance chez le prisonnier.

En concluant, [l'antipape] encourage les membres de la Commission internationale contre la peine de mort à continuer leur travail et il appelle tous les "chrétiens" à « lutter contre la peine de mort, sous toutes ses formes ».

( source : http://www.zenit.org/fr/articles/on-ne-rend-pas-justice-en-donnant-la-mort-a-un-etre-humain )

http://messe.forumactif.org/t6417-bergoglio-et-la-peine-de-mort#115577

La pédophilie aura donc forcément tendance à prospérer dans la secte, puisque la secte ne veut pas la punir comme l'Église la punissait, ce qui est logique étant donné que la secte a été fondée par des pervers dont le seul but est d'éloigner les âmes de Dieu. Ils ne vont quand même pas approuver une législation qui les condamne eux-mêmes, tout comme ils ne vont pas adhérer à la Foi catholique qui les condamne... À moins évidemment qu'ils se convertissent.

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  ROBERT. le Mer 25 Mar 2015, 11:50 am

Benjamin a écrit:  ...La pédophilie aura donc forcément tendance à prospérer dans la secte, puisque la secte ne veut pas la punir comme l'Église la punissait, ce qui est logique étant donné que la secte a été fondée par des pervers dont le seul but est d'éloigner les âmes de Dieu. Ils ne vont quand même pas approuver une législation qui les condamne eux-mêmes, tout comme ils ne vont pas adhérer à la Foi catholique qui les condamne... À moins évidemment qu'ils se convertissent.

Conclusion parfaitement logique.

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  ROBERT. le Mer 25 Mar 2015, 12:06 pm

.
Comme le dit si bien le Prophète David: ...avec un pervers, vous agirez selon sa perversité (Psaume L, 27)

V 2 étant un nid de pervers, tous ceux qui gravitent dans son giron le deviennent également...

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  Roger Boivin le Mer 25 Mar 2015, 1:25 pm



« LA CORRUPTION DE LA JEUNESSE ET DU CLERGÉ. - Les «cœurs choisis» que la Révolution recherche de préférence, ce sont les jeunes gens et les prêtres ; elle ose même aspirer jusqu'à former un pape. » ( Mgr de Ségur - La Révolutuion )

http://messe.forumactif.org/t6240-la-revolution-en-tiare-et-en-chape-mgr-de-segur


Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  Benjamin le Sam 28 Mar 2015, 7:58 am

« Sur la pédophilie, la formation des "évêques" n’est jamais terminée »

Déjà présente en novembre 2000 à Lourdes pour aider les "évêques" à réfléchir sur la pédophilie, Marie-Jo Thiel a de nouveau abordé le sujet, mercredi 25 mars, devant une assemblée largement renouvelée.

(...)

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Sur-la-pedophilie-la-formation-des-eveques-n-est-jamais-terminee-2015-03-26-1295719

"Aider les "évêques" à réfléchir sur la pédophilie" ??? Shocked

Mais qu'y a-t-il donc à "réfléchir" ?

Et pourquoi une formation [qui] n'est jamais terminée ?

C'est si compliqué que ça ? Shocked

En plus c'est une femme lambda soi-disant "spécialiste en éthique" qu'on met devant l'assemblée des clowns de la secte, histoire de laisser entendre au monde entier à quel point ils sont incapables de faire quoi que ce soit eux-mêmes, même de "réfléchir".

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  Roger Boivin le Sam 28 Mar 2015, 10:22 am


C'est peut être une pseudo-évêque en puissance de le devenir, ou une espèce d'éminence grise Laughing

Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  Benjamin le Sam 28 Mar 2015, 10:31 am

roger a écrit:

C'est peut être une pseudo-évêque en puissance de le devenir, ou une espèce de pseudo-éminence grise Laughing

Bientôt la "papesse Marie-Jo" ? geek

C'est vrai que ça sonne bien pour attirer les chalands, il faudra que la secte y réfléchisse...

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  Roger Boivin le Sam 28 Mar 2015, 10:44 am

Benjamin a écrit:
roger a écrit:

C'est peut être une pseudo-évêque en puissance de le devenir, ou une espèce de pseudo-éminence grise Laughing

Bientôt la "papesse Marie-Jo" ? geek

C'est vrai que ça sonne bien pour attirer les chalands, il faudra que la secte y réfléchisse...

J'avais justement pensé de demander si elle portait une longue robe blanche !

Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  ROBERT. le Sam 28 Mar 2015, 12:45 pm

Benjamin a écrit:

"Aider les "évêques" à réfléchir sur la pédophilie" ??? Shocked

Mais qu'y a-t-il donc à "réfléchir" ?

Et pourquoi une formation [qui] n'est jamais terminée ?

C'est si compliqué que ça ? Shocked


Vous avez raison d'être doublement   Shocked Shocked  !

Les intrus, avec un raisonnement pareil, ne réfléchissent pas, ils réchiflissent !

La peur panique les envahit doucement...

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  ROBERT. le Sam 28 Mar 2015, 12:48 pm

roger a écrit:
Benjamin a écrit:
roger a écrit:

C'est peut être une pseudo-évêque en puissance de le devenir, ou une espèce de pseudo-éminence grise Laughing

Bientôt la "papesse Marie-Jo" ? geek

C'est vrai que ça sonne bien pour attirer les chalands, il faudra que la secte y réfléchisse...

J'avais justement pensé de demander si elle portait une longue robe blanche !

Les longues robes blanches: pour l'ordre des travailleurs solaires ?

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  Roger Boivin le Sam 28 Mar 2015, 2:37 pm


Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  gabrielle le Dim 29 Mar 2015, 7:20 am

Franchement! Il faut pas être une "tête à papineau" pour comprendre la pédophilie... a l'exception des nuls de la secte et leur morale variable ajouté à la détestable habitude de ne rien condamner franchement, tout le monde comprend....

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  ROBERT. le Mar 31 Mar 2015, 1:51 pm

.
Qui nous délivrera de ce nid de pervers ?

Extrait d’un vieux Missel 1951, Mardi Saint, chant d’Offertoire a écrit:

Gardez-moi, Seigneur, des mains des impies; délivrez-moi des hommes pervers. (Psaume CXXXIXI, 5)
.

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  Benjamin le Ven 12 Juin 2015, 6:47 am

Protection des mineurs: prévenir et punir l' "abus de fonction "épiscopale" "


Le Conseil des "cardinaux" présente [à l'antipape] François 5 propositions en vue de renforcer la protection des mineurs, notamment la création du délit d’abus de fonction "épiscopale".


Rome, 10 juin 2015  (ZENIT.org) Anita Bourdin  | 405 clics


La Xème réunion du Conseil de "cardinaux" s’est déroulée du 8 au 10 juin à la Maison Sainte-Marthe et s’est terminée dans la matinée de ce jeudi 10 juin.

(...)

(...) il a aussi été question de la protection des mineurs : les "cardinaux" proposent notamment que [l'antipape] « donne un mandat à la Congrégation pour la "doctrine" de la "foi" pour juger les "évêques" en relation avec les délits d’abus de fonction "épiscopale" ». Si la proposition esétait retenue par [l'antipape] François, un tribunal serait institué pour juger les "évêques" qui auront cherché à couvrir des cas de pédophilie dans leurs "diocèses".

"Benoît XVI" avait éloigné des dizaines d' "évêques" de leur charge pour ne pas avoir géré convenablement ces cas dans leurs "diocèses".


Voici notre traduction de l’intervention du "P." Lombardi à ce sujet.

Protection des mineurs

[s'ensuit le texte de Lombardi...]

http://www.zenit.org/fr/articles/protection-des-mineurs-prevenir-et-punir-l-abus-de-fonction-episcopale

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  gabrielle le Ven 12 Juin 2015, 8:24 am

Ils n'ont pas à se pêter les bretelles, dans la Saint Église le Tribunal existait et peu importe la fonction, un délit était sanctionner.

Dans le cas qui nous occupe, Ratzinger les a éloignés... dans la Sainte Église les coupables étaient réduits à l'état laïcs ou envoyer dans un monastère pour faire pénitence...

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La secte de "Vatican II", nid de pervers

Message  Benjamin le Sam 20 Juin 2015, 1:19 pm

L’ancien "nonce" Wesolowski traduit devant le tribunal du Vatican

L’ancien "nonce" à Saint-Domingue devra répondre d’abus sexuels sur mineurs et de détention de matériel pédo-pornographique.

(...)

http://www.zenit.org/fr/articles/l-ancien-nonce-wesolowski-traduit-devant-le-tribunal-du-vatican

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum