Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  fidélité le Lun 30 Mar 2015, 11:52 pm

et que vous dites, Roger, du Pape Benoit XVI?
avatar
fidélité

Nombre de messages : 44
Localisation : http://fidelitates.over-blog.com
Date d'inscription : 29/03/2015

http://fidelitates.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  gabrielle le Mar 31 Mar 2015, 7:19 am

gabrielle a écrit:
fidelité a écrit:Vos "preuves" jusqu'ici ne montrent que le contraire de ce que vous croyez prouvez, ce que j'ai démontré rapidement.

A vous d'en faire la preuve.

Prenez un point et démontrez ce que vous avancez.


Elle arrive la réponse Question
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17767
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  fidélité le Mar 31 Mar 2015, 7:38 am

Alors, sentez-vous bien libre. Mais la responsabilité de votre choix ne reposera pas sur nous, qui vous proposons la vérité, mais sur vous-même qui semblez l'écarter. Ceci dit, je ne juge pas votre conscience, j'y vais seulement d'après ce que vous avez pu dire dans ce que vous avez écrit.

roger

By the way, duquel "choix" parlez-vous? Vu que vous ne reconnaissez que l'existance dans les ténèbres de ce forum et ses "faits réels", doit-on quitter l'Église catholique et rester sur ce forum pour être "responsable"? Ou vous avez une Église à vous-même Very Happy

Car hors de l'Église, pas de...
avatar
fidélité

Nombre de messages : 44
Localisation : http://fidelitates.over-blog.com
Date d'inscription : 29/03/2015

http://fidelitates.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  gabrielle le Mar 31 Mar 2015, 7:44 am

fidélité a écrit:
Alors, sentez-vous bien libre. Mais la responsabilité de votre choix ne reposera pas sur nous, qui vous proposons la vérité, mais sur vous-même qui semblez l'écarter. Ceci dit, je ne juge pas votre conscience, j'y vais seulement d'après ce que vous avez pu dire dans ce que vous avez écrit.

roger

By the way, duquel "choix" parlez-vous? Vu que vous ne reconnaissez que l'existance dans les ténèbres de ce forum et ses "faits réels", doit-on quitter l'Église catholique et rester sur ce forum pour être "responsable"? Ou vous avez une Église à vous-même Very Happy

Car hors de l'Église, pas de...

Vous n'êtes pas rapide sur les démonstrations...

Quod gratis affirmatur gratis négatur
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17767
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  fidélité le Mar 31 Mar 2015, 7:50 am

gabrielle a écrit:
fidélité a écrit:
Alors, sentez-vous bien libre. Mais la responsabilité de votre choix ne reposera pas sur nous, qui vous proposons la vérité, mais sur vous-même qui semblez l'écarter. Ceci dit, je ne juge pas votre conscience, j'y vais seulement d'après ce que vous avez pu dire dans ce que vous avez écrit.

roger

By the way, duquel "choix" parlez-vous? Vu que vous ne reconnaissez que l'existance dans les ténèbres de ce forum et ses "faits réels", doit-on quitter l'Église catholique et rester sur ce forum pour être "responsable"? Ou vous avez une Église à vous-même Very Happy

Car hors de l'Église, pas de...

Vous n'êtes pas rapide sur les démonstrations...

Quod gratis affirmatur gratis négatur


Quoi "démontrer", d'abord, que vous n'avez rien sur quoi se baser si vous ne l'arrachez à la Sainte Église Catholique (même ses textes), puis, que vous niez toute existence réelle pour s'envelopper dans vos utopies forumatique. Il faut se planter d'abord -- avec la Croix -- dans la réalité et l'Action pour démontrer quoi que ce soit, on n'est pas des communistes !
avatar
fidélité

Nombre de messages : 44
Localisation : http://fidelitates.over-blog.com
Date d'inscription : 29/03/2015

http://fidelitates.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  gabrielle le Mar 31 Mar 2015, 7:55 am

fidélité a écrit:
gabrielle a écrit:
fidélité a écrit:
Alors, sentez-vous bien libre. Mais la responsabilité de votre choix ne reposera pas sur nous, qui vous proposons la vérité, mais sur vous-même qui semblez l'écarter. Ceci dit, je ne juge pas votre conscience, j'y vais seulement d'après ce que vous avez pu dire dans ce que vous avez écrit.

roger

By the way, duquel "choix" parlez-vous? Vu que vous ne reconnaissez que l'existance dans les ténèbres de ce forum et ses "faits réels", doit-on quitter l'Église catholique et rester sur ce forum pour être "responsable"? Ou vous avez une Église à vous-même Very Happy

Car hors de l'Église, pas de...

Vous n'êtes pas rapide sur les démonstrations...

Quod gratis affirmatur gratis négatur


Quoi "démontrer", d'abord, que vous n'avez rien sur quoi se baser si vous ne l'arrachez à la Sainte Église Catholique (même ses textes), puis, que vous niez toute existence réelle pour s'envelopper dans vos utopies forumatique. Il faut se planter d'abord dans la réalité et l'Action pour démontrer quoi que ce soit, on n'est pas des communistes !

Démontrer que nous sommes dans l'erreur en disant que V2 a promulgué des hérésies.

Et qu'à sa suite, les hérésies se sont multipliées, c'est simple.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17767
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  fidélité le Mar 31 Mar 2015, 8:00 am

gabrielle a écrit:
fidélité a écrit:
gabrielle a écrit:
fidélité a écrit:
Alors, sentez-vous bien libre. Mais la responsabilité de votre choix ne reposera pas sur nous, qui vous proposons la vérité, mais sur vous-même qui semblez l'écarter. Ceci dit, je ne juge pas votre conscience, j'y vais seulement d'après ce que vous avez pu dire dans ce que vous avez écrit.

roger

By the way, duquel "choix" parlez-vous? Vu que vous ne reconnaissez que l'existance dans les ténèbres de ce forum et ses "faits réels", doit-on quitter l'Église catholique et rester sur ce forum pour être "responsable"? Ou vous avez une Église à vous-même Very Happy

Car hors de l'Église, pas de...

Vous n'êtes pas rapide sur les démonstrations...

Quod gratis affirmatur gratis négatur


Quoi "démontrer", d'abord, que vous n'avez rien sur quoi se baser si vous ne l'arrachez à la Sainte Église Catholique (même ses textes), puis, que vous niez toute existence réelle pour s'envelopper dans vos utopies forumatique. Il faut se planter d'abord dans la réalité et l'Action pour démontrer quoi que ce soit, on n'est pas des communistes !

Démontrer que nous sommes dans l'erreur en disant que V2 a promulgué des hérésies.

Et qu'à sa suite, les hérésies se sont multipliées, c'est simple.

J'ai édité un peu mon poste, en ajoutant à "se planter" -- "avec la Croix".

Je n'ai pas vécu dans les siècles passés pour dire si les héresies étaient plus présentes qu'aujourd'hui ou pas, mais j'ai repris de Roger l'exemple de Mgr Delassus pour montrer que s'il avait parlé de la "ruine de l'Église", et s'il vivait après Vatican II, il pourrait même voir qui la "proclame" aujourd'hui ! Que voulez-vous de plus ?! C'est SI SIMPLE !
fidélité
avatar
fidélité

Nombre de messages : 44
Localisation : http://fidelitates.over-blog.com
Date d'inscription : 29/03/2015

http://fidelitates.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  gabrielle le Mar 31 Mar 2015, 8:14 am

Bon, si vous êtes du style : "je parle pour rien dire" c'est un autre histoire... prenez un miroir et dialoguer avec vous-mêmes, vous ne subirez aucun revers.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17767
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  fidélité le Mar 31 Mar 2015, 8:16 am

gabrielle a écrit:Bon, si vous êtes du style : "je parle pour rien dire" c'est un autre histoire... prenez un miroir et dialoguer avec vous-mêmes, vous ne subirez aucun revers.
J'ai appris dans ma vie que mes adversaires parlent toujours d'eux-mêmes quand ils prennent ce ton. Et je ne me suis pas trompée, que non?
avatar
fidélité

Nombre de messages : 44
Localisation : http://fidelitates.over-blog.com
Date d'inscription : 29/03/2015

http://fidelitates.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  gabrielle le Mar 31 Mar 2015, 8:41 am

fidélité a écrit:
gabrielle a écrit:Bon, si vous êtes du style : "je parle pour rien dire" c'est un autre histoire... prenez un miroir et dialoguer avec vous-mêmes, vous ne subirez aucun revers.
J'ai appris dans ma vie que mes adversaires parlent toujours d'eux-mêmes quand ils prennent ce ton. Et je ne me suis pas trompée, que non?

Hé ben! j'ignorais que vous possédiez l'infaillibilité ... Et mon ton n,a rien de particulier, il est naturel chez moi, le ton "doucereux"...connait ps. Cool

Que voulez- vous que je pense d'autre, vous ne voulez pas discuter, vous ne voulez pas montrer du doigt nos "hérésies" , alors, que voulez vous?
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17767
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  Roger Boivin le Mar 31 Mar 2015, 9:21 am


Fidélité, si vous ne prenez même pas la peine de lire sérieusement les textes qu'on vous propose, et que vous interprétez tout de travers ; en un mot si vous ne voulez rien savoir, ça ne donne rien de poursuivre, j'ai d'autres choses à faire.

Une dernière chose cependant, vous parlez de respect des papes et de trahison :

« Mais je ne peux pas faire confiance à ceux qui ne respectent rien : même pas nos Saints Papes. À moi c'était toujours un signe que ceux-là peuvent alors tout trahir. »

Justement les "papes" de vatican II, en enseignant des choses contraires, en matière immuable de foi et de morale, à ce qu'ont toujours enseigné les papes d'avant, non seulement ne respectent pas la papauté, mais la trahissent, et de plus ils prouvent ainsi qu'ils ne sont pas infaillibles puisqu'ils enseignent subtilement des hérésies, et donc qu'ils ne sont pas papes, mais anti-papes.

C'est en ces imposteurs que vous voulez mettre aveuglément votre confiance ?

Je vous laisse.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10767
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  ROBERT. le Mar 31 Mar 2015, 1:37 pm


Vous n’avez rien à prouver ? Le pensez-vous vraiment ?

Prenez n’importe quelle Encyclique… disons de S.S. Pie XII, sur un sujet "x" de foi et de morale,

avec n’importe quelle "Encyclique" de Bergoglio sur le même sujet "x" de foi et de morale

et dites-nous si "celle" de Bergoglio est en continuité avec celle de Pie XII,

i.e. si la "doctrine" de Bergoglio est en continuité  avec celle que l’Église catholique a toujours enseignée et défendue ?


gabrielle a écrit:
gabrielle a écrit:
fidelité a écrit:Vos "preuves" jusqu'ici ne montrent que le contraire de ce que vous croyez prouvez, ce que j'ai démontré rapidement.

A vous d'en faire la preuve.

Prenez un point et démontrez ce que vous avancez.


Elle arrive la réponse Question

J’attends également cette réponse, cher fidélité.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32420
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  fidélité le Mar 31 Mar 2015, 10:34 pm

Chers 'amis', ça détériore, votre "discussion".
Je fais une réponse sommaire à tous les trois, selon les points soulevés.

C'est justement parce que j'ai lu pas mal de ces intérpretations et j'ai vu que ça donne dans la pratique, que je vous réponds ainsi, mais lisez-vous mes réponses?

Néanmoins, je croyais que, si on mène la "discussion", on a droit de s'appuyer sur d'autres choses que vos interprétations - libre à vous de vous appuyer sur vos idées des choses, mais cela ne dit pas qu'elle doivent être mes idées ou celle de l'Église catholique....
Même s'il s'agit des Encycliques passées, sur quoi vous vous appuierez, elle n'appartiennent pas à vous, mais à la Sainte Église Catholique.

Je vous oppose, à tout cela, L'Église VIVANTE, le Christ VIVANT, les Actions RÉELLES, et Sa Présence réelle. Libre à vous de laisser...

Encore une fois, au milieu de l'"incendie", vous cherchez les "coupables", au lieu de vous ENGAGER et contribuer au sauvetage, par l'Amour qui est toujours plus fort que toute haine. Vous ne voyez pas dans la faiblesse, le sacrifice et l'amour -- la VICTOIRE VRAIE. Même pas à travers cette Semaine Sainte? Que je peux alors faire pour vous, S.V.P.?

Si je n'aimais pas la tradition catholique, je ne tiendrais pas à venir parmi les tradis. Mais elle n'a pas lieu hors de l'Église catholique, elle n'a jamais eu lieu hors de l'Église catholique. Elle est toute dans l'Église Catholique. Intouchable.

J'ai croisé ce lien de votre forum il y a quelques années, mais je croyais que ce n'était pas de nos tradis catholiques... Quelle tristesse de voir tout cela.... Quels dons gaspillés... Quelle bêtise... Sa Présence prendra tout cela sur Lui, trahi, nié, oublié dans le livre et sur le mur, il ne fait rien quand il ne peut rien faire, il se livre pour nous.

Libre à vous de continuer, mais...

Ne vous inquiétez pas, vous me "laissez" dans les bonnes mains de la Sainte Église Catholique, j'y ai retrouvé ma force, ma lumière, mon Amour, c'est dans le coeur baptisé, plutôt que dans vos "liens" qui m'ont apporté bcp trop de souffrance pour rien... pas pour rien, mais voici....

Si c'est rien pour vous, Agnus Dei, miserere nobis....

Bonne Semaine Sainte.  
Libre à vous, tout, mais....


Dernière édition par fidélité le Mer 01 Avr 2015, 8:15 am, édité 1 fois
avatar
fidélité

Nombre de messages : 44
Localisation : http://fidelitates.over-blog.com
Date d'inscription : 29/03/2015

http://fidelitates.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  fidélité le Mar 31 Mar 2015, 11:34 pm

Et si vous me "laissez", vous laissez ce peu de la fraicheur qui a touché votre forum, non pas par moi, mais par la Sainte Église Catholique que je fréquente. Vous la laissez, car elle aurait disparu dans un milieu comme ça, au niveau de la vie concrête et des actions concrètes, elle aurait été détruite. Je vous en remercie, mais cela me touche que vous restez dans les ténèbres. I love you
avatar
fidélité

Nombre de messages : 44
Localisation : http://fidelitates.over-blog.com
Date d'inscription : 29/03/2015

http://fidelitates.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  ROBERT. le Mer 01 Avr 2015, 10:59 am

fidélité a écrit:Chers 'amis', ça détériore, votre "discussion".

C'est sûr.  Pour qu'il y ait discussion,

il faut des questions et des réponses, je pense.

Et vous vous montrez avare dans vos réponses.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32420
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  Roger Boivin le Mer 01 Avr 2015, 6:16 pm

fidélité a écrit:Je n'ai pas vécu dans les siècles passés pour dire si les héresies étaient plus présentes qu'aujourd'hui ou pas, mais j'ai repris de Roger l'exemple de Mgr Delassus pour montrer que s'il avait parlé de la "ruine de l'Église", et s'il vivait après Vatican II, il pourrait même voir qui la "proclame" aujourd'hui ! Que voulez-vous de plus ?! C'est SI SIMPLE !
fidélité

Afin que le lecteur de passage ne se laisse par berner pas les soi-disantes démonstrations de fidélité, telle celle-ci ci-dessus, je reprends :



Ce sont des faits que j'ai voulu montrer :


1er fait :

Mgr Delsassus et Mgr de Ségur nous révèlent le plan de la Franc-maçonnerie :

       I. — DE LA RENAISSANCE A LA RÉVOLUTION. — Tout en continuant à susciter des hérésies, Satan institua au sein de l’Eglise une secte chargée d’en chasser l’esprit surnaturel pour y substituer l’esprit naturaliste — C’est bien le but poursuivi par la Franc-Maçonnerie, depuis le XIVe siècle, d’établir la religion naturelle sur les ruines de la religion révélée. — Preuves de ce dessein. — Essai d’institution de la religion naturelle après la Terreur. Page 802 :

       (retrouvé en pdf) : LA CONJURATION ANTICHRÉTIENNE – Le Temple Maçonnique voulant s’élever sur les ruines de l’Église Catholique – Tome III – Mgr Henri Delassus, Docteur en Théologie : http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Delassus/ConjurationT3.pdf )


Révolution en tiare et en chape :

« LA CORRUPTION DE LA JEUNESSE ET DU CLERGÉ. - Les «cœurs choisis» que la Révolution recherche de préférence, ce sont les jeunes gens et les prêtres ; elle ose même aspirer jusqu'à former un pape.

[..]

«« Nous devons faire l'éducation immorale de  l’Église, et arriver, par de petits moyens bien  gradués, quoique assez mal définis, au triomphe de l'idée révolutionnaire par un Pape.  Ce projet m'a toujours paru d'un calcul surhumain. »» (Nubius à Volpe)

« Surhumain, en effet, car il vient en droite ligne de Satan. Le personnage qui se cache sous le nom de Nubius décrit ensuite ce Pape révolutionnaire qu'il ose espérer : un Pape faible et crédule, sans pénétration, honnête et respecté, imbu des principes libéraux.

«« C'est  à peu près dans ces conditions qu'il nous en  faudrait un, si c'est encore possible. Avec  cela nous marcherons plus sûrement à l'assaut de l'Église, qu'avec les pamphlets de nos frères de France et l'or même de l'Angleterre. Pour  briser le rocher sur lequel Dieu a bâti son Église, nous aurions le petit doigt du successeur de Pierre engagé dans le complot, et ce petit doigt vaudrait pour cette croisade tous les Urbain II et tous les saint Bernard de la chrétienté. »» (Instruction secrète)

«« Vous voulez révolutionner l'Italie ? »» ajoutent enfin ces séides de l'enfer, «« cherchez le  Pape dont nous venons de faire le portrait...  Que le clergé marche sous votre étendard en croyant toujours marcher sous la bannière des Clefs Apostoliques. Vous voulez faire disparaître le dernier vestige des tyrans et des oppresseurs ? Tendez vos filets, tendez-les au fond des sacristies, des séminaires et des couvents ; et si vous ne précipitez rien, nous vous promettons une pêche miraculeuse ; vous pécherez une Révolution en tiare et chape, marchant avec la croix et la bannière ; une Révolution qui n'aura besoin que d'être un tout petit peu aiguillonnée pour mettre le feu aux quatre coins du monde. »» (Instruction secrète de la Vente suprême)

« Comme ils sentent eux-mêmes que tout repose sur le Pape ! ..
La Révolution - par Mgr de Ségur, Louis-gaston (1820-1881) : http://archive.org/stream/larvolution00sggoog#page/n54/mode/2up


http://messe.forumactif.org/t6240-la-revolution-en-tiare-et-en-chape-mgr-de-segur



2e fait :

Le cas du cardinal Rampolla qui fut écarté lors du conclave où fut élu saint Pie X, montre bien une volonté de vouloir atteindre le plus haut poste de l'Église Catholique :



Abbé Arthur W. Terminiello, The Illuminati and the Catholic Church, p.8 a écrit:
"…Mgr Jouin… qui avait obtenu la preuve irrécusable du rôle de Rampolla comme chef de O.T.O.. Ses multiples tentatives d’amener cette évidence à l’attention du Saint-Siège furent empêchées par les agents de Rampolla. Désespéré, il se tourna vers l’ambassadeur d’Autriche à Paris, l’implorant de sonner Sa Majesté de communiquer l’information au Pape Léon XIII par voix diplomatique afin d’y exposer l’apostasie de Rampolla et d’empêcher que des Satanistes lui succèdent comme Vicaire de l’Église du Christ. Cinq années après la mort de Rampolla, l’ÉQUINOX (Mars 1919), organe officiel de O.T.O. révélait que Rampolla fut un de leurs chefs."

Abbé Arthur W. Terminiello, The Illuminati and the Catholic Church a écrit:
p.6
"Rampolla avait plusieurs amis loyals… particulièrement dans le nord de l’Italie qui, depuis les premières années de l’Église, était une forteresse de ***** marranes…"

p.8
"Mariano Rampolla del Tindaro naquit d’une famille aisée d’origine marrane le 17 août, 1843, à Poluzzi en Sicile."

http://messe.forumactif.org/t5465-rampolla-del-tindaro-mariano-le-cardinal-franc-macon-qui-faillit-etre-elu-pape-en-1903


3e fait :

Ce qu'a fait "Paul VI" : ici, pour faire court, ne prenons que sa « nouvelle messe » qu'il substitua à « l'antique Saint Sacrifice de la Messe » :

Les mises en garde de différents hauts dignitaires de l'Église, les analyses de ce nouveau rite, la comparaison par le Père Barbara fit avec le rite sacrilège de Cranmer et qui montre sa ressemblance étonnante et dans sa confection et dans sa façon de l'introduire ; tout cela montre avec évidence la non catholicité du rite de "Paul VI", et par le fait même révèle la non-infaillibilité de "Paul VI", et donc son imposture.

Si de bonnes âmes peuvent en placer les liens ici, ça m'aiderait beaucoup. Merci.


Et ce sans parler de la question de « la Liberté Religieuse », celle de « l’œcuménisme », celle des « droits de l'homme », etc.

Est-ce suffisant pour mettre au moins la puce à l'oreille !?
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10767
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  fidélité le Mer 01 Avr 2015, 8:51 pm

Réponses à « Ce sont des faits que j'ai voulu montrer : (Roger) »

---------------------------------------------

Votre « 1er fait « : « Mgr Delsassus et Mgr de Ségur nous révèlent le plan de la Franc-maçonnerie (citation) »

Rép. 1)   Mais oui, ils ne sont pas les seuls. Il y a des plans contre l’Église partout et depuis toujours, « pour  briser le rocher sur lequel Dieu a bâti son Église » etc. Vous me montrez qu’ils sont toujours détectés par l’Église Catholique, bien avant Vatican II, bien avant qu’ils aient lieu.

Votre « 2e fait » : « Le cas du cardinal Rampolla qui fut écarté lors du conclave où fut élu saint Pie X, montre bien une volonté de vouloir atteindre le plus haut poste de l'Église Catholique : (citation) »

Rép 2) Mais oui, vous me prouvez encore une fois la même chose, que ces cas sont toujours bien identifiés, même prouvés, puis confirmés,… ainsi que déjoués à haut niveau de l’Église Catholique. Rien ne prévaudra contre Elle.


Votre « 3e fait :« Ce qu'a fait "Paul VI" : ici, pour faire court, ne prenons que sa « nouvelle messe » qu'il substitua à « l'antique Saint Sacrifice de la Messe » : Les mises en garde de différents hauts dignitaires de l'Église, les analyses de ce nouveau rite, la comparaison par le Père Barbara fit avec le rite sacrilège de Cranmer et qui montre sa ressemblance étonnante et dans sa confection et dans sa façon de l'introduire ; tout cela montre avec évidence la non catholicité du rite de "Paul VI", et par le fait même révèle la non-infaillibilité de "Paul VI", et donc son imposture. (…)»

Rép. 3) Mais oui, moi aussi, j’avais l’IMPRESSION que la salle au sous sol de la Chapelle de la FSSPX à Montréal où se donne le « cours de Catéchisme » était transformé en style des locaux de l’institut juif par beaucoup des traits communs. Que dire de cette « ressemblance étonnante » ?

Pendant que S.S. Paul VI risque sa vie pour assurer le libre accès aux lieux saints et la paix au monde, ce que montre l’article de « Jerusalem Post » du 10 mai 2009 (an accident s’était produit même pendant sa Messe), vous semblez plus proche à ceux-là, par vos actions. Hélas, il osa s’y rendre sans reconnaitre l’état d’Israel, et ils le critiquent encore d’ici à Montréal – la haine a-t-elle une fin ? J’ai apporté cet article à l’attention des ‘tradis’ il y a quelques années, en réponse de leur inepties, pour être ignorée, je comprends mieux pourquoi, maintenant… Voici donc encore une "preuve" :

"Salve, Shalom
Jerusalem Post (2009-05-10)
(Jerusalem Post Staff)
On the blustery morning of January 5, 1964, president Zalman Shazar and prime minister Levi Eshkol stood ready to "unofficially" welcome the first head of the Catholic Church to the Jewish state.

Pope Paul VI crossed into northern Israel via the Ta'anech gate, near Megiddo, from the Jordanian-held West Bank. Such was the excitement that local cinema houses advertised newsreel screenings of the visit within 24 hours of the pontiff's departure.

A day earlier, in a story datelined "Jerusalem, Jordan," UPI reported that the pope was practically trampled on his visit to the Via Dolorosa "when hysterically excited crowds pressed in upon him," and later escaped harm "when the arc-light cables in the church of the Holy Sepulcher caught fire while he was saying mass. Many pilgrims and worshipers were injured in the pushing, thrusting, shouting crowds whose unruliness at times threatened to overwhelm the 66-year-old pontiff…"

On the Israeli side of the 1949 Armistice Line, the pope was determined not to utter the name "Israel," nor hold any formal meetings with the Israelis - not even with chief rabbi Yitzhak Nissim. The Vatican did not recognize the Jewish state.
Pope Paul conducted Mass in Nazareth and dipped his hands in the Sea of Galilee. Then he made his way to western Jerusalem, thousands of Israelis lining the roads; 25,000 awaited him at the entrance to the city.
(…)"
http://databank.isranet.org/article.asp?article=49020



-----

Encore plus pour ma Rép 3) Ce qui compte le plus dans la Messe, la forme ou l’Eucharistie,  quoi exactement …? Répondez….
Comme la Messe latine et Novus ordo sont les deux saintes pour l'Église catholique, si les prêtres validement ordonnés les président, les sacrements sont les mêmes; de votre côté, pour cet institut juif et la FSSPX, et ce forum aussi, semble-t-il, le problème est aussi le même -- Saint Paul VI.


Il faut vous faire reconnaitre à votre manière et non pas à celle de Dieu?


Je pourrais maintenant terminer avec la meme question satirique comme vous, mais ce n’est pas propre à ma culture réligieuse…
Mais votre attitude est similaire à ce que j'ai vu et reçu chez la FSSPX.

Je ne vous ai pas laissé sans d’autres démonstrations non plus, je vous ai offert des ‘preuves’ sur mon blog personnel http://fidelitates.over-blog.com, consultez les commentaires aussi.


Mais plusieurs agissent ici comme si le but est de me consterner, ce à quoi je ne souhaite pas m'adonner, je comprends que je suis dans les ténébres sur ce forum….  Pour apporter de la lumière, si je peux, sinon, je rentre sur mon blog.

Je vous souhaite une paisible soirée sainte,

fidélité
avatar
fidélité

Nombre de messages : 44
Localisation : http://fidelitates.over-blog.com
Date d'inscription : 29/03/2015

http://fidelitates.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  fidélité le Jeu 02 Avr 2015, 12:28 am

"A vous d'en faire la preuve.... Elle arrive la réponse  Question " (gabrielle)

"J’attends également cette réponse, cher fidélité." (ROBERT)
___________________________________________________

Chers 'amis',
C'est fait. Bien que je n'ait pas eu besoin de "prouver" quoi que ce soit; Roger m'a assistée si bien avec toutes les preuves dont j'ai besoin.
Si l'Église n'a pas arrêté les ruses, c'est ainsi depuis Jésus Christ : il savait, lui aussi, qu'il allait être trahi, mais il en a averti les disciples de tous les temps, et il s'est livré. J'ai parlé de l'Église VIVANTE, du Christ VIVANT, de Sa Grande Victoire, etc. mais vous ne vouliez pas accepter ça comme réponse, vous vous en moquez, dans la Semaine Sainte.  “Vie et joie à vous qui cherchez Dieu” (Ps 68)

une fidélité
avatar
fidélité

Nombre de messages : 44
Localisation : http://fidelitates.over-blog.com
Date d'inscription : 29/03/2015

http://fidelitates.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  gabrielle le Jeu 02 Avr 2015, 7:54 am

Roger, je ne retrouve pas le lien des Concordances..

fidélité... cessez de nous associer avec la FSSPX, nous n'en faisons pas partie,
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17767
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  Roger Boivin le Jeu 02 Avr 2015, 9:17 am

gabrielle a écrit:Roger, je ne retrouve pas le lien des Concordances..

fidélité... cessez de nous associer avec la FSSPX, nous n'en faisons pas partie,

Voici le lien, Gabrielle : http://messe.forumactif.org/t2001-concordance-troublante-cranmer-et-n-o-m

Le rouge indique Prayer Book de 1549 ;
et le vert indique Réforme de Paul VI.


.
Révérend Père Noël BARBARA

LA RÉFORME LITURGIQUE DE LA SECTE VATICAN II

(1973)




Couleur rouge= Prayer Book de 1549.

Couleur verte= Réforme de Paul VI.


CONCORDANCE ENTRE LA RÉFORME PROTESTANTE DE 1549 ET DE LA RÉFORME DE LA SECTE VATICAN II

Plus de 50 concordances stupéfiantes entre la réforme protestante de 1549 et la réforme liturgique de Vatican II !

"Il y a toujours du profit à connaître l’erreur."  (Dom Guéranger.)[/center]


1– Le but du premier Prayer Book [réforme protestante] de 1549 était indiqué dans la préface : «Entre autres réformes, la substitution de l'anglais au latin que les fidèles ne comprennent pas.

1–Nous constatons également la substitution du vernaculaire au latin dans tous les livres liturgiques réformés par Paul VI, et pour le même motif de compréhension.
 

2–La modification du bréviaire en l'abrégeant.

2–Egalement, modification du bréviaire, en l'abrégeant considérablement et même en le rendant pratiquement facultatif.



3– Cette préface du Prayer Book ne parlait que des changements apportés au Bréviaire. Or il en était d'autres, beaucoup plus graves, mais sur lesquels elle restait muette, sans doute pour ne pas effrayer clergé et fidèles. Nous voulons parler des modifications concernant les sacrements et la messe. (Le Prayer Book de 1552 fût protestant sans ambiguïté)


3– Si la Constitution De Sacra Liturgia d'où est sorti tout le bouleversement liturgique actuel, a été moins sobre que le Prayer Brook, elle n'en a pas été moins précautionneuse ; qu'on en juge :

«Obéissant fidèlement à la Tradition, le saint Concile déclare que la sainte Mère Eglise considère comme égaux en droit et en dignité tous les rites légitimement reconnus, et qu'elle veut, à l'avenir, les conserver et les favoriser de toutes manières ; et il souhaite que, là où il en est besoin, on les révise entièrement avec prudence dans l'esprit d'une saine tradition et qu'on leur rende une nouvelle vitalité en accord avec les circonstances et les nécessités d'aujourd’hui.»
«Pour que le peuple chrétien obtienne plus sûrement des grâces abondantes dans la liturgie, la sainte Mère Eglise veut travailler sérieusement à la restauration générale de la liturgie elle-même. Car celle-ci comporte une partie immuable, celle qui est d'institution divine, et des parties sujettes au changement qui peuvent varier au cours des âges ou même le doivent s'il s'y est introduit des éléments qui correspondent mal à la nature intime de la liturgie elle-même, ou si ces parties sont devenues inadaptées». (n° 4)

(Mais soyez rassurés) «Le gouvernement de la liturgie dépend uniquement de l'autorité de l'Eglise ; il appartient au Siège apostolique et, dans les règles du droit, à l'évêque». (N° 22 § 1)


«C'est pourquoi absolument personne d'autre, même prêtre, ne peut, de son propre chef, ajouter, enlever ou changer quoi que ce soit dans la liturgie.» (N° 22 § 3)

« ...on ne fera des innovations que si l'utilité de l'Église les exige vraiment et certainement, et après s'être bien assuré que les formes nouvelles sortent des formes déjà existantes par un développement en quelque sorte organique». (N° 23)

.


4– L'administration du Baptême, d'après les réformés, comportait, en dehors du rite lui-même, un signe de Croix sur le front et un sur la poitrine de l'enfant, un exorcisme, l'introduction dans l'église, l'onction et le chrémeau.


4– Également le nouveau rite du Baptême établi par Paul VI ne comporte plus qu'un seul signe de Croix sur le front du «baptisé» en dehors du rite lui-même qui n'en comporte aucun.

En ce qui concerne les exorcismes, le nouveau rite n'en comporte absolument pas malgré la dénomination inscrite dans la «note doctrinale» de l'épiscopat français. On ne peut appeler exorcisme la prière qui sert de conclusion à la partie intitulée «célébration de la Parole de Dieu», car à aucun endroit on n'y voit la forme impérative qui ordonne à Satan de sortir de l'âme : «Sors de cet enfant, esprit impur» ou «Je t'adjure, esprit impur, au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, de sortir de cette créature de Dieu». Il n'y a donc pas d'exorcisme. L'introduction dans l'Église est conservée.

Si l'on compare les deux rites, celui de Paul VI est pire que celui de la Réforme de 1549.



5–Pour la Confirmation, l'onction avec le Saint Chrême était omise. Luther rejetait ce Sacrement, il le considérait comme un rite purement ecclésiastique. Calvin disait : «Une cérémonie sacrilège, inventée par la superbe des évêques».

5– Le nouveau rite de la Confirmation conserve encore l'onction avec le Saint Chrême ; mais un Saint Chrême qui a été changé ; ce n'est plus le Saint Chrême de la Tradition fait d'huile d'olive et de baume, bénits solennellement par l'évêque le Jeudi saint. C'est une huile quelconque avec, si l'on veut, un parfum de son choix et que n'importe quel prêtre peut bénir n'importe quel jour. De plus, la formule sacramentelle a été changée. Ce n'est plus celle dont s'est toujours servie la Sainte Église et qu'à ce titre on doit conserver (lire Timothée VI, 20) ; c'est une nouvelle forme.

Enfin cette onction n'est plus conférée avec le triple signe de Croix au nom de la Très Sainte Trinité.

Les changements sont tels que la validité d'un tel rite est pour le moins douteuse. En effet, n'oublions pas que, si certains gestes extérieurs semblent être ceux du passé, l'ensemble des cérémonies a été tellement bouleversé que l'intention qu'ils expriment ne semble plus du tout être celle de l'Église : marquer d'un caractère indélébile qui donne au chrétien l'audace de confesser publiquement sa Foi.



6–La confession auriculaire était présentée comme «facultative».

6– En ce qui concerne la confession auriculaire, universellement détestée par les hérétiques, Paul VI a procédé avec plus de précaution. En tant que «Souverain Pontife», il lui était impossible de la déclarer publiquement «facultative»; son dessein de ruiner le Catholicisme aurait été visible pour tous les fidèles et n'aurait pas réussi. Alors, très habilement, la confession auriculaire fut hautement louée par lui, en même temps qu'il «permettait» les absolutions générales. Peu à peu celles-ci supplanteront celles-là. Pendant que les hommes du Père de famille dormaient,  l'ivraie a été subrepticement semée.  Il suffit d'attendre qu'elle croisse.  — Si le Seigneur n'intervient pas, les jours de la confession auriculaire sont comptés.  




7–La Cène est la modification capitale du «Prayer Book». Le mot «messe» n'y figure plus qu'en sous-titre.


 7– «Le nouvel Ordo Missae» est la modification capitale de la Réforme de Paul VI. Le mot «messe» est remplacé le plus souvent par «célébration»,  «eucharistie», «table ou repas du Seigneur», etc. On ne dit plus jamais «la sainte Messe» ou «le saint Sacrifice de la Messe» ; ces deux expressions particulièrement catholiques sont absolument éliminées.


8–La cène anglicane, entièrement en anglais, supprimait les prières au bas de l'autel,

8– Même caractéristique dans le nouvel Ordo Missae de Paul VI : les prières au bas de l'autel n'existent plus ;



9–et faisait une plus grande place aux lectures et commentaires de l'Écriture.


9–la liturgie de la Parole a été très développée.


10–L'antienne de l'offertoire, constituée par un verset de l'Ecriture, était conservée mais,

10–Dans le rite de Paul VI, l'antienne de l'offertoire n'existe plus.  [/size]


11– pour l'offrande du pain et du vin, on avait supprimé toutes les prières qui marquaient leur oblation en tant qu'ils allaient devenir le Corps et le Sang du Seigneur.


11– Pour l'offrande du pain et du vin, la nouvelle réforme a supprimé toutes les prières et toutes les rubriques qui marquent l'oblation du pain et du vin en tant qu'ils vont devenir le Corps et le Sang de la Victime : «Suscipe Sancte Pater...», «Offerimus tibi, Domine, calicem salularis...» ; elle a supprimé aussi la déposition de l'hostie sur le corporal (qui rappelle la réalité du Corps) après avoir tracé avec elle un signe de Croix (rappel de l'immolation) et l'appel au Saint-Esprit, pour réaliser le renouvellement du Sacrifice de la Croix, «Veni Sanctificator...».

Ces suppressions inouïes manifestent infailliblement l'esprit de Luther, celui de l'hérésie.


12–  On avait conservé la Préface, le Sanctus et le Benedictus.


12– Ils ont été conservés.



13– Les prières du Canon étaient fortement réduites et le Canon avait été soigneusement expurgé de tout ce qui pouvait rappeler, même de loin, le côté sacrificiel de l'abominable messe papiste. On reconnaît bien là l'esprit de la Réforme. Luther disait : «cet abominable canon est un confluent de flaques d'eau vaseuse. Ils ont fait de la messe un sacrifice. Ils ont ajouté des offertoires. La messe n'est pas un sacrifice. Elle n'est pas l'acte d'un prêtre sacrificateur. Avec le canon, nous écartons tout ce qui implique une oblation».


13–Comme son nom l'indique, le «Canon» était la partie «invariable» de la Messe ; il était réputé «intouchable» bien plus que l'Offertoire. Aussi la réforme de Paul VI a-t-elle été opérée avec beaucoup plus de précaution que celle de Cranmer.

Les nouveaux réformateurs ont préféré dénaturer le Canon : d'une part, à l'aide de «traductions nouvelles» qui, dans bien des cas, ne sont que des falsifications, et, d'autre part, en dénaturant le rite par des changements de rubriques ou des suppressions de gestes, apparemment insignifiants ; mais comme, en fait, ces rubriques exprimaient ou soulignaient le caractère sacrificiel de la Messe, leur suppression fait que les paroles conservées ne signifient plus le caractère sacrificiel de la Messe.

Ce double procédé a permis d'opérer plus astucieusement la réforme souhaitée par les novateurs en éliminant au maximum «tout ce qui sent l'oblation» (Luther) de la victime, c'est-à-dire le renouvellement du sacrifice propitiatoire.

Trois nouvelles prières eucharistiques, neutres a souhait, fabriquées par des spécialistes de l'hérésie, pour supplanter ce Canon dit «Romain» encore insupportable aux protestants malgré les falsifications introduites, complétèrent le système qui, de soi, tend à détruire la Messe catholique.  [/size]




14–La Vierge et les Saints étaient encore nommés, mais on n'implorait plus leur intercession.

14– L'intercession de la Vierge et des Saints n'est pas demandée non plus dans deux des nouvelles «prières eucharistiques» ; la troisième parle d'intercession sans la demander ; une astuce de plus.




15–Les «Mementos» des vivants et des morts étaient fondus en un seul après les paroles de l'institution.


15– Même caractéristique dans les trois nouvelles «prières eucharistiques» de la nouvelle réforme.



16– Toutes les paroles, tous les gestes (rubriques), indiquant que la messe n'est pas seulement un mémorial, mais qu'elle est un vrai Sacrifice propitiatoire renouvelant le Sacrifice de la Croix et pouvant être offert pour les vivants et pour les morts, étaient absolument supprimés.


16–Le nouvel Ordo de Paul VI supprime lui aussi toutes les paroles et tous les gestes (rubriques) qui indiquent si clairement et le côté sacrificiel de la Messe qui renouvelle vraiment sur l'autel le Sacrifice de la Croix, et la réalité de la Présence Corporelle de Notre-Seigneur Jésus-Christ qui est là dans son état de Victime immolée et offerte.

Ces suppressions par escamotages et à l'aide de «fausses traductions» sont innombrables. Indiquons-en quelques-unes :

1) Elimination quasi complète des signes de Croix destinés à montrer visiblement que la Victime est la même que Celle du Calvaire : Ainsi, par exemple, dans la prière «Unde et memores» qui suit la consécration du Calice, en récitant la formule : «offerimus præclaræ Majestati tuæ, le prêtre traçait cinq signes de Croix qui n'étaient pas des bénédictions mais des signes démonstratifs.

Chacun d'eux précisait, en la désignant, la Victime + pure, la Victime + sainte, la Victime + immaculée, le Pain + sacré et le Calice du + salut éternel présent là sur l'autel.


Pourquoi tous ces signes riches de sens ont-ils été supprimés dans le Nouvel Ordo ? Serait-ce qu'on ne croit plus à la Réalité mystérieuse opérée par la Transsubstantiation ?

Sur plus de trente signes de Croix, que comportait le rite traditionnel, celui de Paul VI en conserve un seul... et il ne signifie plus qu'une simple bénédiction.


2) Même remarque au sujet des génuflexions (ce qui est logique, quand on veut faire croire qu'il n'y a qu'une présence virtuelle) : deux sont conservées au lieu d'une dizaine. A ce sujet, la suppression la plus révélatrice est celle qui suit la double consécration. En tolérant la suppression de l'adoration qui suivait immédiatement chacune des consécrations accomplies par le prêtre, le rite de Paul VI accrédite l'hérésie protestante qui nie l'efficacité de la consécration (voir plus loin, n° 37).


3)Tous les mots marquant l'Oblation sacrificielle sont supprimés, ou faussement traduits. Entre autres : «haec Sancta sacrificia illibata» sont escamotés ; «offerimus» est traduit par «présentons» ; «adscriptam, ratam, rationabilem, acceptabilemque» sont également escamotés ; le (mot «hostiam» qui signifie «victime» et qui désigne précisément Notre-Seigneur Jésus-Christ immolé à nouveau sur l'autel, n'est jamais traduit fidèlement. Cette façon de taire la foi quand on doit l'affirmer ne cache-t-elle pas le reniement ?


Apparemment, pour les nouveaux «réformateurs» comme pour les anciens, la Messe n'est pas le «vrai et propre sacrifice de la Loi nouvelle», mais seulement son «mémorial». Le «Nouveau Missel des Dimanches» ne dit-il pas en clair, qu'à la messe «il s'agit simplement de faire mémoire de l'unique sacrifice déjà accompli» ? (Ed. 1972, p. 332 ; éd. 1973, p. 383)  [/size]




17–Le canon était suivi du Pater, puis de quelques prières, de la confession générale ;

17– La réforme de Paul VI supprime la Confession générale avant la communion.


18– et de la communion sous les deux espèces avec cette formule : «Que le Corps, que le Sang du Christ gardent ton âme pour l'Eternité.»


18– La communion sous les deux espèces se répand plus lentement ; cela semble assez secondaire pour les novateurs contemporains. Par contre, pour la Communion, le nouveau rite dit seulement : «Le Corps du Christ.»  C'est plus bref, et surtout «l'âme» et «l'éternité» sont ainsi escamotées ; ainsi les nouveaux «réformateurs» se montrent plus hérétiques que les anciens.


19– Par ces changements, il était visible que les auteurs des prières et des cérémonies de la nouvelle «eucharistie» anglicane avaient cherché à écarter le plus possible tout ce qui aurait pu suggérer la doctrine de la transsubstantiation.


19– Comme nous l'avons déjà souligné, les nouveaux «réformateurs», par leurs changements et leurs nouveautés, manifestent qu'eux aussi ont voulu écarter, ou au moins ne plus signifier, la doctrine catholique de la Messe-Sacrifice ni celle de la Présence réelle physique effet de la Transsubstantiation.[/size]




20– Par ailleurs, Cranmer, le grand inspirateur de ce Prayer Book, tout comme Calvin, ne croyait pas à la Présence réelle corporelle. Pour eux, il n'y avait qu'une présence virtuelle du Christ. Mais comme les fidèles réformés comptaient des partisans de la Présence par consubstantiation (hérésie de Luther) et des partisans de la Transsubstantiation (réformés qui, sur ce point, conservaient la doctrine catholique), Cranmer et les autres auteurs du Prayer Book prirent soin d'exposer avec beaucoup de réserve leurs doctrines luthériennes ou calvinistes pour ne pas choquer trop vivement le clergé et les fidèles.

Là où ils avaient pu le faire sans trop de danger, ils étaient allés aussi loin que possible dans la voie des innovations et des suppressions : au contraire, lorsqu'ils craignaient de soulever l'opposition des catholiques et même de certains réformés, ils avaient eu recours à des réticences, à des formules imprécises, équivoques, que chacun pouvait interpréter dans son sens, sachant très bien que le temps ferait le reste. C'était une œuvre de rouerie.



20– Comme leurs grands ancêtres, ils ont rallié la doctrine protestante en prenant soin de ne pas éveiller la résistance catholique. Dans ce but, ils ont adopté eux aussi des termes équivoques qui peuvent faire croire aux catholiques qu'on admet toujours cette réalité qui, en fait, tend à être éliminée.  

Exemple : La «traduction» falsifiée du Canon Romain, au lieu de «nous (Vous) offrons la Victime pure, la Victime sainte, la Victime sans tache... Hostiam puram, Hostiam sanctam, Hostiam immaculatam» fait dire au prêtre : «nous te présentons... cette offrande prélevée sur les biens que tu nous donnes, le sacrifice pur et saint, le sacrifice parfait.».


Le texte latin du Canon est ainsi non seulement trahi, mais on lui substitue une habile équivoque. En effet, les cathodiques penseront que «le sacrifice pur et saint, le sacrifice parfait » dont il est question est celui qui s'accomplit sur l'autel selon la doctrine catholique ; et dans le même temps les protestants penseront, selon leur doctrine, que ce « sacrifice pur et saint » qui est présenté, est celui du Calvaire qui s'est accompli une fois pour toutes, en l'an 33, et dont le ministre fait actuellement le souvenir, le Mémorial et non le Renouvellement. Du reste, cette doctrine hérétique se trouve enseignée en toutes lettres dans le «Nouveau Missel» à la page 383 qui avoue : «Il s'agit simplement de faire mémoire de l'unique Sacrifice déjà accompli». (!)


Nous venons de parler de trahison du texte latin par la version française. En réalité nous pensons qu'il s'agit d'une connivence préméditée, car la trahison est purement matérielle puisque disposition des traductions erronées qui véhiculent l’erreur et, par la pratique, changent le contenu de la foi et par conséquent la ruinent.


a) Au courant de cette trahison, l'Autorité l'accepte et la couvre par son silence. Or, «qui tacet consentire videtur.» En effet, pourquoi ce silence de l'Autorité ? Sinon parce que l'Autorité reconnaît dans cette traduction ce qu'elle voulait pratiquement enseigner ?

b) On retrouve généralement la même trahison de textes dans les différentes versions anglaise, allemande, espagnole, etc. Comment admettre, en effet, qu'une telle uniformité dans la trahison du texte ne soit pas voulue et commandée ? Nous aurions donc là une rouerie supplémentaire : rédiger en latin un texte passable derrière lequel l'Autorité attaquée pourra toujours se retrancher pour esquiver l'accusation d'hérésie et la faire retomber sur les traducteurs, pendant que les fidèles traditionnels se tranquillisent en se disant : après tout, le seul texte officiel est le texte latin et il est acceptable ; refusant de voir que par son silence obstiné, c'est l'Autorité qui est responsable de la circulation des traductions erronées qui font pratiquement le travail de l'hérésie en changeant la foi des fidèles sur ces points.

En d'autres termes, les nouveaux «réformateurs» expriment encore la doctrine dans des formules qui, pratiquement, ne servent pas et permettent que les fidèles aient à leur disposition des traductions erronées qui véhiculent l'erreur et, par la pratique, changent le contenu de la foi et par conséquent la ruinent.


La similitude de la réforme de Cranmer et de celle de Paul VI se retrouve jusque dans des faits pratiques qui manifestent bien qu'elles sont inspirées, l'une et l'autre, par le même esprit qui est bien loin d'être le Saint-Esprit. A l'égal de l'œuvre de Cranmer, la réforme de Paul VI est une œuvre de rouerie, mais en plus hypocrite. [/size]





21–Le nouveau Régent, Warwick, caractère sans scrupule et dissimulé, en même temps que résolu et énergique jusqu’a la violence, ne manifesta un certain attachement au catholicisme que pour mieux le détruire.

21– Les traits de caractère de Warwick, hormis la violence, semblent se retrouver intégralement dans les auteurs de la «réforme» actuelle.

Aucune violence de cette sorte ne semble nécessaire aux «réformateurs» actuels, la réforme marchant en «chape et en tiare», «avec la Croix et la Bannière».



22–Sous sa régence, une loi ordonna la destruction de tous les anciens livres liturgiques : Missels, Bréviaires, Antiphonaires.

22–Mêmes destructions dans tous les couvents et monastères. Les éditeurs pontificaux ont été indemnisés pour détruire leurs stocks de Missels, Bréviaires, Antiphonaires.



23– En mars de la même année (1550) paraissait l'Ordinal ou Pontifical anglican. Sous prétexte de restituer la liturgie primitive, on supprimait ordres mineurs et sous-diaconat.


23– Paul VI, le 15 août 1972, supprimait également les ordres mineurs et le sous-diaconat.

a) Au courant de cette trahison, l'Autorité l'accepte et la couvre par son silence. Or, «qui tacet consentire videtur.» En effet, pourquoi ce silence de l'Autorité ? Sinon parce que l'Autorité reconnaît dans cette traduction ce qu'elle voulait pratiquement enseigner ?

b) On retrouve généralement la même trahison de textes dans les différentes versions anglaise, allemande, espagnole, etc. Comment admettre, en effet, qu'une telle uniformité dans la trahison du texte ne soit pas voulue et commandée ? Nous aurions donc là une rouerie supplémentaire : rédiger en latin un texte passable derrière lequel l'Autorité attaquée pourra toujours se retrancher pour esquiver l'accusation d'hérésie et la faire retomber sur les traducteurs, pendant que les fidèles traditionnels se tranquillisent en se disant : après tout, le seul texte officiel est le texte latin et il est acceptable ; refusant de voir que par son silence obstiné, c'est l'Autorité qui est responsable de la circulation des traductions erronées qui font pratiquement le travail de l'hérésie en changeant la foi des fidèles sur ces points. En d'autres termes, les nouveaux «réformateurs» expriment encore la doctrine dans des formules qui, pratiquement, ne servent pas1 et permettent que les fidèles aient à leur disposition des traductions erronées qui véhiculent l'erreur et, par la pratique, changent le contenu de la foi et par conséquent la ruinent.[/size]




Suite ici : http://messe.forumactif.org/t2001p15-concordance-troublante-cranmer-et-n-o-m#38098
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10767
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  Benjamin le Jeu 02 Avr 2015, 10:56 am

fidélité a écrit:si les prêtres validement ordonnés les président

Cela tombe bien, puisque non seulement le prétendu "novus ordo missae" (1969) de votre secte de "Vatican II" est intrinsèquement invalide, mais de plus, le prétendu "pontificalis romani" (1968) de votre secte de "Vatican II" est également intrinsèquement invalide : les soi-disant "ordinations" et "consécrations épiscopales" de votre secte sont invalides, ce qui fait de vos soi-disant "prêtres" et "évêques" de simples laïcs qui de surcroît professent une "foi" et une "doctrine" opposées à la Foi et à la Doctrine Catholiques...

De simples hérétiques et apostats en pyjama brassant du vent, donc !


Le prétendu "novus ordo missae" de votre secte est intrinsèquement invalide et sacrilège :



Votre "liturgie", bricolée par six protestants et copie de la pseudo-"liturgie" protestante :


Concordances entre la réforme protestante de 1549 et la réforme liturgique de la secte de "Vatican II" :


http://messe.forumactif.org/t2001-concordance-troublante-cranmer-et-n-o-m


Le prétendu "pontificalis romani" de votre secte est intrinsèquement invalide :


Rore Sanctifica - Invalidité du rite de consécration épiscopale de Pontificalis Romani (18 Juin 1968) :


Tome I : http://www.rore-sanctifica.org/etudes/2006/RORE-2006-03-17-FR-Rore_Sanctifica_Tome1.pdf

Tome II : http://www.rore-sanctifica.org/etudes/2006/RORE-2006-03-17-FR-Rore_Sanctifica_Tome2.pdf

Vos soi-disant "prêtres" et "évêques" ne sont que des laïcs hérétiques en pyjama disant une "liturgie" invalide et sacrilège dans des bâtiments qu'ils ont volés à la Sainte Église Catholique.


Vos chefs de secte, que vous osez appeler "Papes", sont des hérétiques multirécidivistes (liens cliquables pour accéder à la liste des dossiers de chaque antipape) :



Le pseudo-"clergé" de votre secte en action (liens cliquables pour accéder à chaque sujet ouvert) :


Le pseudo-"clergé" de la secte de "Vatican II" à l'œuvre :


Les Intrus et les jours fériés…   (Gilles Aubry) et les messages qui le suivent...)

Barbarin et la laïcité. (Philippe Barbarin)

Un mahométan écrit à Barbarin. (Philippe Barbarin)

Avec une petite calotte blanche, il serait parfait ! (Philippe Barbarin)

« Mgr » Barbarin « Primat » des Gaules est un apostat. (Philippe Barbarin)

Barbarin glisse sur bien des points. (Philippe Barbarin)

Un autre sur la liste noire (Johan Bonny).

Un Intrus invite des chevaux et un cirque dans la cathédrale de Besançon. (Jean-Luc Bouilleret)

Il se fait taper sur les doigts. (François Jules Brambilla )

Un mitré de la secte déclare (Jean-Luc Brunin)

Les deux clefs de l'Orient et de l'Occident (Raniero Cantalamessa) (Ajoutée le 16 mars 2015)

Congar et DH. (Yves Congar )

V2 versus Saint Thomas d’Aquin. (Claude Dagens , Georges PONTIER , Pascal DELANNOY)

Un aperçu du syncrétisme en France. (Gérard Daucourt)

La secte et la simonie. (Jean-Charles Descubes)

Un pseudo-« évêque » de la secte dit oui aux jours fériés pour les juifs et les mahométans. (Michel Dubost)

Négation de la Présence dans l’Eucharistie. (François Fonlupt )

Il aurait été mieux de se taire… (Pierre-André Fournier)

Engrais ou Rogations ? (Episcopat français en Assemblée plénière, Lourdes 1968)

Le comble de l’horreur.  (Nunzio Galantino)

Le « chien muet ». (Olivier de Germay)

Auto- portrait. (Brunero Gherardini)

Les Intrus et le cinéma. (Hervé Giraud)

Les lamentations d’un traître. (Jean-Pierre Grallet)

La visite d'un Intrus. (Jean-Pierre Grallet)

Quand la religion se mêle à la santé mentale. (Raymond Gravel)

Un échantillon du clergé de Montréal. (Raymond Gravel)

Henri Grouès dit l’abbé Pierre.  

Le discours du parfait moderniste (Bernard Housset)

Un bel exemple de "curé" de la secte... (Édouard Kabongo) (Ajoutée le 26 mars 2015)

Un nouveau pas de la secte.  (Walter Kasper )

Le bouc émissaire, pauvre Kasper ! (Walter Kasper)

La secte et l’avortement. (Guy de Kérimel )

Après « nos frères ainés » voici « nos petits copains ». (Kurt Koch)

Quand les impies de Rome enseignent la corruption des mœurs.  (Jean-Michel Di Falco Léandri)

L'apostat Jean-Michel di Falco Léandri « évêque » de Gap et d'Embrun. (Jean-Michel Di Falco Léandri)

Quand le péché mortel fout le camp ! (Jean-Michel Di Falco Léandri)

Di Falco et les Cristeros. (Jean-Michel Di Falco Léandri)

L'apostat Di falco « ride again » avec son complice Hérouard. (Jean-Michel Di Falco Léandri)

Quand le dogme : Hors de l’Église point de salut, devient une théorie. (Jean-Michel di Falco Léandri)

L’intrus Léonard et l’art de la corruption

Quand le mariage indissoluble…devient « destructible» !!!...  (Armand Le Bourgeois)

La secte ne croit pas à la Transsubstantiation (Karl Lehmann)

Faire taire la voix du Christ, le choix de la secte.   (Giorgio Lingua)

Un Intrus de la secte : « Je suis né juif et je le resterai…»  (Aaron Jean-Marie Lustiger)

Un chapeau rouge en transe pendant le pseudo conclave ! (Roger Mahoney)

Rébellion au sein de la secte(Reinhard Marx) (Ajoutée le 16 mars 2015)

La secte sert les Anges gardiens dans le placard. (Jozef Michalik)

L’œcuménisme bat son plein. (Jozef Michalik)

« Il faut pouvoir rire de la religion ». (Philippe Mousset )

Le Vatican occupé « réconcilié avec la théologie de la libération.  (Gerhard Ludwig Müller)

Promotions dans la secte (Dominique Namberti)

Ça fait longtemps que…  ( Daniel Pézeril )

La secte change à nouveau sa traduction du « Notre Père ». (Bernard Podvin)

L’intrus de Turin est bien un hérétique public !! (Severino Poletto)

Les trois chantiers de la secte en France pour l’année prochaine selon l’Intrus Pontier. (Georges Pontier)

Ratzinger, un nouveau Moïse ? (Gianfranco Ravasi)

L’avortement d’après les jésuites conciliaires (Ribes)  

Un exemple d’Intrus bien soumis à ses maîtres.  (Michel Santier)

Un « autel » écologique… (Thierry Scherrer)

Ratzinger, un nouveau Saint Augustin, un nouveau Saint Bonaventure ?  (Christoph Schönborn)

« L’unité manquée entre les chrétiens » selon la secte.  (Angelo Scola)

L’union des conciliaires et des mahométans ( Ludwig Schick)  

Civic center (Oklahoma, U.S.A.) théâtre d’une messe noire. ( Edward J. Slattery)

Au Brésil, la secte fait un pas vers la reconnaissance de l’union civile des homosexuels. (Leonardo Steiner)

La « récompense» de Jean-Louis Tauran. (Jean-Louis Tauran)

La secte et les bouddhistes.  (Jean-Louis Tauran)

La secte et les hindous. (Jean-Louis Tauran)

Le « dialogue religieux » dans l’enseignement de la secte (1963-2013). (Jean-Louis Tauran)

" "Chrétiens" et jaïnistes ensemble" au service des personnes âgées.   (Jean-Louis Tauran) (Ajoutée le 31 mars 2015)

Italie (Padoue) : la Ligue du Nord veut le crucifix dans les écoles mais la secte n’en veut pas ! (Adriano Tessarollo)

Plus stupide que ça, tu meurs ! (Jean-Claude Turcotte)

Les sacrements de la secte donnés aux  homosexuels avec la bénédiction de l’intrus du lieu.  (Jean-Claude Turcotte )

L’Intrus de Ratisbonne appelle à ne plus utiliser le terme « laïc ».  (Rudolf Voderholzer)

Il a trouvé la provenance du mal ! ( Donald Wuerl)

Bientôt des femmes « diacres » et  participant au « gouvernement » de la secte ? (Robert Zollitsch)

____________________________________________________________

En Belgique, des responsables religieux signent une déclaration commune contre la violence.  (André-Joseph Léonard et Denis J. Madden)

Nouvelle théologie (Principaux représentants).

Six « évêques » allemands ont introduit la pilule tueuse dans les hôpitaux.  (Joachim Meisner, Heinrich Mussinghoff, Franz-Josef Overbeck, Felix Genn, Hans-Josef Becker et Karl Lehmann)

Marc Ouellet viendra « chez moi » le 15 août [2013]… (Norbert Turini et Marc Ouellet)


( source : http://messe.forumactif.org/t5821-dossier-le-pseudo-clerge-de-la-secte-a-loeuvre )


Les Saints, les Fêtes, les Lieux et autres réalités que votre secte de "Vatican II" a prétendu supprimer (travail à peine commencé, je n'ai même pas encore fait un dixième du calendrier et ce rien que pour les prétendues "suppressions" publiées le 14 Février 1969 dans "mysterii paschalis" ! Sans parler du reste...) :


DOSSIER : Les Saints, les Fêtes, les Lieux et autres réalités que la secte de "Vatican II" a prétendu supprimer :


http://messe.forumactif.org/t6270-dossier-les-saints-les-fetes-les-lieux-et-autres-realites-que-la-secte-a-pretendu-supprimer
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6495
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  fidélité le Jeu 02 Avr 2015, 12:21 pm

Mais attendez, chers amis, dès qu'on arrive à un point fixe, vous vous dispersez dans toutes les directions, suivons un chemin droit dans la "discussion" aussi.

La Parole de Dieu n'a pas changé et ne changera jamais. Son Amour non plus.

D'abord, je vous rappelle mon point sur les "changements" que je vous ai déjà exposé sur le blog de M. Girard et ailleurs :
MISSEL / LITURGIE :

Je sors celui de Dom Gaspar Lefebvre et les moins bénédictins de
l’Abbayé de Saint-André, imprimé le 29 juin 1955, approuvé par sa S.
Em. le cardinal Liénart, doyen des cardinaux et archevêques de France. Dans
la Préface c’est écrit :

« Mettant en profit notre expérience, celle de nos confrères de
Saint-André, qui travaillent avec nous depuis des année, et l’évolution
qui ne cesse de s’opérer, au point de vue LITURGIQUE, dans les paroisses,
nous avons retravaillé chacun de nos missels. La conception d’ensemble est
restée fondamentalement la même. Le contenu et la présentation en ont
été modifiés pour répondre aux BESOINS ACTUELS. » (les caps sont
ajoutés par mes soins)

Par la suite, pour traverser ce forêt de vos citations, je m'attarderai sur un point lié à ce sujet, chez Révérend Père Noël BARBARA, "LA RÉFORME LITURGIQUE DE LA SECTE VATICAN II" avec lequel nous sommes ici nez à nez:

«C'est pourquoi absolument personne d'autre, même prêtre, ne peut, de son propre chef, ajouter, enlever ou changer quoi que ce soit dans la liturgie.» (N° 22 § 3)

C'est vrai, il y a une procédure et une hiérarchie à suivre, tout un processus bien défini, on n'obéi pas à n'importe qui, même si c'est un prêtre, on obéi à la Sainte Eglise Catholique. Ainsi fut changé le missel de 1955 !

Revenons à notre pape Saint Paul VI. Je n'ai pas fini.

Claude-François Jullien, dans son article « L'Église post-conciliaire est à naître », Le Nouvel Observateur (France), 12 août 1978, p. 24. lui rapproche d'avoir "privilégié l'institution" (L'Église Catholique) plutôt que les réformes -- il ne fut pas au gout des ceux qui voulaient dépouiller l'Église catholique de son héritage de 2ooo ans (pour leur profit?). Pour d'autres, il préféra la tradition, que vous autres cherchez à lui arracher à votre manière, semble-t-il.
Voici un lien ou deux de l'Université de Sherbrooke qui permet une clarté, ce n'est pas long... :
http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMEve?codeEve=979
http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMBiographie?codeAnalyse=90
et relisez ça aussi : http://databank.isranet.org/article.asp?article=49020
pour tout bien analyser....


Pour répondre à gabrielle, et à son "fidélité... cessez de nous associer avec la FSSPX, nous n'en faisons pas partie,", non, je ne vous associe à rien. Vous me faites écho d'une "expérience de la foi" où on m'a caché cet aveuglement contre les papes et l'Église Catholique de la part de leurs responsables, jusqu'au moment où un dit curé sort dans la presse disant qu'il n'y a "rien de sacré". À partir de là, on comprend tout très bien et chacun sait à quoi on a affaire, c'est plus honnête comme ça. Quant à vous, vous êtes "sincères", vous ne cachez que votre identité.... J'imagine qu'il y a une différence ?

Bon Jeudi Saint.

fidélité


Dernière édition par fidélité le Sam 04 Avr 2015, 11:53 am, édité 2 fois
avatar
fidélité

Nombre de messages : 44
Localisation : http://fidelitates.over-blog.com
Date d'inscription : 29/03/2015

http://fidelitates.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  Benjamin le Jeu 02 Avr 2015, 12:33 pm

fidélité a écrit:
vous êtes "sincères", vous ne cachez que votre identité....

Vous plaisantez, non seulement vous avez nos prénoms mais des membres du forum ont carrément leur nom écrit en divers endroits y compris lorsqu'ils répondent sur des torchons conciliaires du genre de celui où vous êtes tombée sur Roger  Rolling Eyes

Cessez de vous défiler et affrontez plutôt ce que l'on vous montre.
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6495
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  fidélité le Jeu 02 Avr 2015, 12:44 pm

"Cessez de vous défiler et affrontez plutôt ce que l'on vous montre. (Benjamin)"

Cher ami,

C'est fait.

fidélité
avatar
fidélité

Nombre de messages : 44
Localisation : http://fidelitates.over-blog.com
Date d'inscription : 29/03/2015

http://fidelitates.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une certaine fidélité sur le blogue de Jocelyn Girard

Message  Benjamin le Jeu 02 Avr 2015, 12:46 pm

fidélité a écrit:C'est fait.

Où ?
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6495
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum