Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains"

5 participants

Aller en bas

Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains" Empty Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains"

Message  gabrielle Mer 09 Jan 2013, 7:43 am

Antisémitisme : mise au point du P. Federico Lombardi, sj
Interrogations de la presse sur le rapport avec le judaïsme
Anita Bourdin

ROME, 8 janvier 2013 (Zenit.org) - Il est « absolument impossible » de dire que les juifs sont « des ennemis de l’Eglise » : par cette mise au point le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, le P. Federico Lombardi, sj, a répondu aux questions des journalistes le 7 janvier. Il rappelle les paroles et les gestes des papes et leur condamnation de l’antisémitisme.

Une déclaration qu’il faut remettre dans son contexte : Radio Vatican rappelle en effet que « la Fraternité Saint-Pie-X a suscité ces jours derniers un nouvel emballement médiatique : à l'occasion d'une conférence, le vendredi 28 décembre au Canada, le supérieur général de la Fraternité, Mgr Bernard Fellay, a affirmé que les juifs étaient les ennemis de l'Eglise, comme les Francs-Maçons et les Modernistes. Rien de bien nouveau dans ces propos, mais l’émotion et l’indignation se sont propagées sur la toile ».

Le P. Lombardi n’a pas réagi par écrit, mais il a répondu oralement en précisant qu’il n’avait pas l’intention de commenter la longue intervention de Mgr Fellay qui a touché « de très nombreux sujets ».

Mais à qui lui demandait s’il était « possible de dire que les juifs sont des « ennemis de l’Eglise » », le P. Lombardi a répondu sans ambages : « cela n’est absolument pas possible » et « cela apparaît clairement dans la position de l’Eglise vis-à-vis des juifs, qui est bien exprimée dans le document « Nostra Aetate » du Concile Vatican II ».

Il a ajouté, précise-t-il à Zenit, que « les papes ont parlé de très nombreuses fois de façon positive du dialogue entre chrétiens et juifs et ils ont fait des gestes très significatifs dans cette direction, en particulier avec les visites au Mur des Lamentations et aux synagogues ».

Il rappelle que Benoît XVI « en a visité trois », et cite Cologne, le 19 août 2005, New York, le 18 avril 2008, et Rome, le 17 janvier 2010, et qu’il s’est également rendu au Mur des Lamentations, le 12 mai 2009.

Radio Vatican rappelle qu’en 2009, lors de sa visite en Israël, Benoît XVI avait qualifié l’antisémitisme de totalement inacceptable, l’antisémitisme - avait-il regretté - qui « continue de relever son visage répugnant dans plusieurs parties du monde ».

L’année précédente à Paris, en rencontrant des représentants de la communauté juive, il avait affirmé qu’être antisémite, c’est être antichrétien, rappelle la même source.

"Au mois de novembre 2012, dans les colonnes de L’Osservatore romano, le quotidien du Vatican, le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens et de la Commission pour les rapports avec le judaïsme, a tenu à souligner combien le dialogue avec les juifs était fondamental pour le pape. Les efforts déployés pour faire revenir les disciples de Mgr Lefebvre dans l’Eglise – a précisé le cardinal Koch – ne signifient aucunement une remise en cause de la déclaration conciliaire Nostra Aetate", a ajouté Radio Vatican. Canoniquement, en effet, les disciples de Mgr Lefebvre ne sont pas membres de l’Eglise catholique romaine.

Et de préciser : « Cette déclaration historique exprimait le respect de l'Eglise à l'égard des religions non chrétiennes, mais elle avait surtout l'intention, après la Shoah, de mettre fin à toute attitude anti judaïque et antisémite dans l'Eglise. « A l'intention des juifs – a déclaré le cardinal Koch - le Saint-Père m'a chargé de présenter la question de manière correcte : Nostra Aetate n'est pas le moins du monde remis en discussion par le magistère de l'Eglise, comme Benoît XVI lui-même l'a plus d'une fois démontré dans ses discours, ses écrits et ses gestes pastoraux ». »

Zenit a publié en mai dernier, en plusieurs parties, une traduction en frnaçais de la longue « Berrie Lecture » du cardinal Koch donnée à l’Angelicum : « Construire sur Nostra Aetate : 50 ans de dialogue judéo-chrétien ». Il y dénonçait l’antisémitisme comme « une trahison de la foi chrétienne » (cf. Zenit du 17 mai 2012).

gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19101
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains" Empty Re: Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains"

Message  Benjamin Mer 09 Jan 2013, 8:04 am


Je suis tombé un jour sur une page Internet consacrée au petit Saint Simon de Trente, dans laquelle l'on trouve un nombre impressionnant de citations des Saintes Écritures, des Papes, des Saints, etc. à propos des juifs. Les conciliaires feraient une crise d'urticaire en voyant ce genre de page ; malheureusement c'est en Anglais, et de plus les personnes qui l'ont réalisée ont tout un tas de sites reliés les uns aux autres qui propagent la "thèse Siri" donc je ne sais pas si leur faire de la pub est une bonne idée.
Benjamin
Benjamin

Nombre de messages : 6869
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains" Empty Re: Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains"

Message  gabrielle Mer 09 Jan 2013, 8:16 am

@ Benjamin

Ne peut-on faire un copier/coller des ces infos?
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19101
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains" Empty Re: Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains"

Message  Benjamin Mer 09 Jan 2013, 8:17 am


Ok, je vais copier les citations ici Wink
Benjamin
Benjamin

Nombre de messages : 6869
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains" Empty Re: Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains"

Message  Benjamin Mer 09 Jan 2013, 8:32 am

Voici :

Spoiler:


Dernière édition par Benjamin le Sam 20 Mai 2017, 6:01 pm, édité 1 fois (Raison : Spoiler)
Benjamin
Benjamin

Nombre de messages : 6869
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains" Empty Re: Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains"

Message  Roger Boivin Mer 09 Jan 2013, 11:34 am


Traduit automatiquement en français :

Spoiler:
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12708
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains" Empty Re: Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains"

Message  Benjamin Mer 09 Jan 2013, 11:41 am


Si je puis me permettre, attention aux traducteurs automatiques : la bouillie qui en sort dit souvent tout autre chose que le texte d'origine.

J'avoue que je n'ai pas la motivation de tout traduire... Mais si vous avez une question sur un passage précis (pas trop long... Laughing ) je peux toujours tenter de vous le traduire.
Benjamin
Benjamin

Nombre de messages : 6869
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains" Empty Re: Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains"

Message  Roger Boivin Mer 09 Jan 2013, 11:54 am

Benjamin a écrit:
Si je puis me permettre, attention aux traducteurs automatiques : la bouillie qui en sort dit souvent tout autre chose que le texte d'origine.
..
C'ést quequ'chose de vraiment important à savoir ! Merci Benjamin.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12708
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains" Empty Re: Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains"

Message  ROBERT. Mer 09 Jan 2013, 11:58 am

Benjamin a écrit:
Si je puis me permettre, attention aux traducteurs automatiques : la bouillie qui en sort dit souvent tout autre chose que le texte d'origine.

J'avoue que je n'ai pas la motivation de tout traduire... Mais si vous avez une question sur un passage précis (pas trop long... Laughing ) je peux toujours tenter de vous le traduire.

Je viens de lire les premières citations: qu'elles soient en grec, araméen, anglais, français ou autre,

les "frères aînés" ou les "petits copains", en feront toujours une crise aigüe d'urticaire... à moins de se convertir au catholicisme... !

J'en connais qui pourraient vous aider pour la traduction anglais → français.

.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains" Empty Re: Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains"

Message  Via Crucis Mer 09 Jan 2013, 1:51 pm

Lombardi doit changer de lunettes : celles qu'il porte sont roses !!!

Il ne comprend pas du tout la différence entre ce qu'il appelle "l'antisémitisme" (qui n'est en fait qu'un terme concocté de toutes pièces pour servir d'alibi aux esprits atteints d'un complexe d'infériorité très prononcé) et la différence essentielle qui existe entre la foi catholique et la foi judaïque. Le terme "antisémitisme" relève du racisme. Tandis que la foi relève de la pensée et du cœur. Elles sont antinomiques, antagonistes, opposées entre elles et impossibles à concevoir qu'elles puissent être liées ensemble l'une à l'autre.

La foi judaïque relève du Talmud.
La foi catholique relève de la Révélation !

Au niveau de la foi judaïque : faire apostasier un catholique (en le persuadant que Notre Seigneur Jésus-Christ n'est pas le Messie d'Israël, qu'Il n'est qu'un homme, qu'un rabbin comme les leurs) voilà le but fixé.
D'ailleurs dès qu'un juif devient catholique ils s'évertuent à qui mieux mieux à lui répéter que "personne n'est revenu de l'au-delà pour nous dire ce qui se passe après la mort, qu'il n'y a pas d'enfer etc...". Je peux vous le dire par expérience : il y a plus d'un juif et même beaucoup d'entre eux qui m'ont bassiné avec leurs arguments foireux pour tenter de me faire abjurer la foi catholique !!!

Je suis d'accord avec les Papes d'avant le Conciliabule Vaticanbouseux : du point de vue de la foi (et non du point de vue de la race) les juifs et surtout les rabbins sont effectivement les ennemis jurés de l'Eglise Catholique puisqu'ils refusent la Royauté et la Messianité du Christ sur eux !
Et ce que je dis n'a rien à voir avec l'antisémitisme puisque je suis moi-même sémite !!! Comment pourrais-je être antisémite tout en étant catholique ??? C'est une aberration !!!

Quant à l'histoire du petit Simon qui est mort martyrisé pour le seul fait d'avoir été catholique tout comme les autres petits martyrs de la foi catholique morts de la même manière : il faut savoir que le juif de base, les femmes et les enfants, c'est à dire ceux qui appartiennent au gros du peuple juif et qui n'ont pas grande instruction religieuse, qui respectent les fêtes religieuses/traditions mais et qui ne côtoient pas les rabbins : ils ne peuvent pas croire que des juifs aient pu faire une chose pareille parce faire une chose pareille c'est à leurs yeux une abomination, une horreur sans pareille indigne d'un juif (seuls des fous furieux, mauvais, possédés par la folie à un point très élevé - c'est à dire un psychopathe, peuvent faire une chose pareille) et comme le peuple ne participe pas à la fabrication des pains azymes qui elle est supervisée par les Consistoires et Rabbinats Centraux de chaque pays dans le monde on peut comprendre leur réaction dans la mesure où ils n'ont pas été complètement contaminés par cette folie furieuse et perverse du meurtre sauvage d'un enfant innocent par un psychopathe.

La première fois où j'ai pris connaissance de ce qui est arrivé au petit Simon m'a assise !!! Et j'ai ouvert des yeux comme des soucoupes en apprenant qu'il n'y avait pas que le petit Simon qui a subi le même genre de torture !!!

Tous les jours, à notre époque, on nous informe à la TV que des enfants sont enlevés, martyrisés, violés, assassinés etc...et il y en a tellement que cela en devient presque une "banalité" quotidienne !!! Les gens envoient leurs enfants à l'école et ne savent même pas s'ils les reverront vivants (Sandy Hook) ! C'est fou !!!

Naturellement du point de vue juif : les juifs en général se déclarent toujours innocents de tous les meurtres commis dans le monde (qu'il s'agisse de meurtres d'adultes ou d'enfants).

Mais quand on entend les noms des meurtriers dans des affaires diverses publiées dans les médias du monde entier le nom des meurtriers révèle l'origine des criminels et il n'y a pas que des goys qui tuent !!!

Il y a des bons, des mauvais, et des psychopathes partout, dans toutes les communautés : aussi bien chez les juifs que chez les goys (toutes dénominations confondues).

Ce ne sont pas les juifs qui ont apporté le monothéisme au monde, c'est Dieu qui s'est révélé le premier aux hommes et qui a donné les 10 commandements à Moïse et c'est Moïse qui a été chargé de les transmettre aux Hébreux !!! Moïse n'était pas juif à l'époque que je sache !!! Il n'y avait pas de Talmud à l'époque, ni d'Assuérus !!!

Via Crucis
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains" Empty Re: Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains"

Message  Benjamin Mer 09 Jan 2013, 2:14 pm


D'ailleurs, voici ce qu'a osé dire et faire la secte conciliaire, à propos de Saint Simon de Trente :

En 1965, à la fin du Concile Vatican II (qui commença fin 1962), [la secte] commence à ré-enquêter sur cette histoire et les dossiers du procès sont rouverts. Après avoir reconnu l'affaire comme frauduleuse, le culte de saint Simon est aboli par Paul VI et l'autel qu'on lui avait élevé est démoli. On le retire du calendrier et il est désormais interdit de le vénérer.

( dixit Wiki )

C'est très significatif. Rappelons au lecteur de passage qu'il est impossible de "décanoniser" un Saint de l'Église et "d'abolir" son culte...
Benjamin
Benjamin

Nombre de messages : 6869
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains" Empty Re: Après "nos frères ainés" voici nos "petits copains"

Message  ROBERT. Mer 09 Jan 2013, 5:32 pm

Benjamin a écrit:
D'ailleurs, voici ce qu'a osé dire et faire la secte conciliaire, à propos de Saint Simon de Trente :

En 1965, à la fin du Concile Vatican II (qui commença fin 1962), [la secte] commence à ré-enquêter sur cette histoire et les dossiers du procès sont rouverts. Après avoir reconnu l'affaire comme frauduleuse, le culte de saint Simon est aboli par Paul VI et l'autel qu'on lui avait élevé est démoli. On le retire du calendrier et il est désormais interdit de le vénérer.

( dixit Wiki )

C'est très significatif. Rappelons au lecteur de passage qu'il est impossible de "décanoniser" un Saint de l'Église et "d'abolir" son culte...

Exactement Benjamin ! Car la canonisation jouit de l'infaillibilité.

Autre preuve, si besoin est, que V2 n'est qu'une secte.

.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum