Et si la foi m'était contée...

4 participants

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Et si la foi m'était contée... - Page 5 Empty Re: Et si la foi m'était contée...

Message  gabrielle Jeu 16 Juin 2022, 11:52 am

Comment fait-on le signe de la croix?

« Bonjour, petit Pierre, fit le curé... Sais-tu bien faire le signe de la croix, maintenant ?... — Oui, monsieur le curé. — Fais-le donc, pour voir... » Et petit Pierre, très grave : « Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il. » Mais la croix que sa petite main trace sur lui est démesurée, il la commence « Au nom du Père » presque à la nuque, la fait descendre : « et du Fils »jusqu'à ses genoux, décrit les deux bras « et du Saint-Esprit . » d'un geste plus large que ses propres épaules.

Le Curé se prend à sourire. « Vous riez, Monsieur le Curé ? C'est le père Jean, venu sur le pas de la porte. — Je souris, Jean, je souris, parce que je suis content du petit Pierre. Il sait faire le signe de la croix. Il le fait peut-être un peu grand... — Laissez faire, Monsieur le Curé, reprend le père Jean. Voyez-vous le signe de la croix, par le temps qui court, ça refoule toujours assez en vieillissant.  » Adjutor Rivard,Chez nous.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19005
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Et si la foi m'était contée... - Page 5 Empty Re: Et si la foi m'était contée...

Message  gabrielle Sam 18 Juin 2022, 7:33 am

Le chapelet, un des sacramentaux.

Si nos jeunes Canadiens qui partaient pour les pays d'en haut n'étaient pas toujours irréprochables sous le rapport de la moralité, ils avaient tous cependant un grand fonds de religion, et la foi qu'ils avaient puisée au sein de leur famille ne les abandonna jamais, même après qu'ils eurent vécu de longues années, loin de tout secours religieux. Beaucoup d'entre eux conservèrent scrupuleusement des pratiques religieuses qu'ils avaient promis de garder en laissant le toit paternel, en faisant leurs derniers adieux à leur mère. « Un de ces voyageurs, qui avait laissé le Canada à l'âge de 14 ans, a conservé pieusement le chapelet de sa première communion, pendant soixante ans qu'il a vécu dans le Nord-Ouest, il avait été fidèle à le porter sur lui. Ceux qui savaient lire en partant du Canada, et qui avaient apporté avec eux des livres de piété, faisaient le dimanche une lecture qui entretenait dans leur coeur le souvenir des principales vérités chrétiennes qu'ils avaient apprises autrefois... Aussi, quand les missionnaires parurent dans ces pays sauvages, s’ils trouvèrent des désordres, ils ne trouvèrent pas d’impiété, et partout ils furent reçus par les familles de nos anciens Canadiens comme des anges de Dieu... M. Dugas, prêtre, Légendes du Nord-Ouest.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19005
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Et si la foi m'était contée... - Page 5 Empty Re: Et si la foi m'était contée...

Message  Roger Boivin Sam 18 Juin 2022, 1:49 pm

gabrielle a écrit:
Le chapelet, un des sacramentaux.

Si nos jeunes Canadiens qui partaient pour les pays d'en haut n'étaient pas toujours irréprochables sous le rapport de la moralité, ils avaient tous cependant un grand fonds de religion, et la foi qu'ils avaient puisée au sein de leur famille ne les abandonna jamais,  même après qu'ils eurent vécu de longues années, loin de tout secours religieux. Beaucoup d'entre eux conservèrent scrupuleusement des pratiques religieuses qu'ils avaient promis de garder en laissant le toit paternel, en faisant leurs derniers adieux à leur mère. « Un de ces voyageurs, qui avait laissé le Canada à l'âge de 14 ans, a conservé pieusement le chapelet de sa première communion, pendant soixante ans qu'il a vécu dans le Nord-Ouest, il avait été fidèle à le porter sur lui. Ceux qui savaient lire en partant du Canada, et qui avaient apporté avec eux des livres de piété, faisaient le dimanche une lecture qui entretenait dans leur coeur le souvenir des principales vérités chrétiennes qu'ils avaient apprises autrefois... Aussi, quand les missionnaires parurent dans ces pays sauvages, s’ils trouvèrent des désordres, ils ne trouvèrent pas d’impiété, et partout ils furent reçus par les familles de nos anciens Canadiens comme des anges de Dieu... M. Dugas, prêtre, Légendes du Nord-Ouest.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12657
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Et si la foi m'était contée... - Page 5 Empty Re: Et si la foi m'était contée...

Message  gabrielle Lun 20 Juin 2022, 7:03 am

Parmi les sacramentaux, il y a l'eau bénite,

« Il y eut en 1720, écrit l’annaliste de l’Hôpital-Général de Québec, une si grande quantité de chenilles, que nous perdîmes toute espérance pour la récolte. Nous avions près de notre maison deux pièces de blé, les insectes y fourmillaient tellement que nous avions peine à voir les épis. Monseigneur « nous permit de faire une procession autour de nos champs, en chantant les litanies des saints ; il y voulut prendre part, et il fit partout l’aspersion avec l'eau bénite. Le lendemain, les chenilles furent trouvées en monceaux dans les fossés. On s'empressa d'en informer Sa Grandeur; elle répondit que cette délivrance était due à l'invocation des saints et à la vertu de l'eau bénite... » Mgr Auguste Gosselin, l’Eglise au Canada...
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19005
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Et si la foi m'était contée... - Page 5 Empty Re: Et si la foi m'était contée...

Message  gabrielle Mar 21 Juin 2022, 12:46 pm

LA PRIÈRE

Exactitude à la prière.


«  Ce qui m'a toujours tenu dans la surprise et dans l'admiration a été de voir  Mgr de Laval... être aussi exact que l'était Sa Grandeur à se mortifier en toutes choses... De ne jamais se coucher qu'il n'eût dit et ne se fût acquitté de tous ses offices, prières, lectures, chapelets, etc., quelque tard qu'il fût et quelque affaire qu'eût eue Sa Grandeur, et quoiqu'il se couchât fort tard, ne jamais manquer à se lever, pendant plus de quinze ans, à deux heures du matin (je ne parle que du temps que j'ai servi Sa Grandeur, car, plus de trente ans auparavant, Elle se levait à la même heure), et les cinq dernières années de sa vie sur les trois heures. Et de se lever pendant les dites quinze années et celles d'auparavant tout seul, sans feu, n'ayant point de poêle dans sa chambre, où il gelait très fort toutes les nuits pendant l'hiver..., s'en aller à quatre heures à l'église, la lanterne à la main, en ouvrir les portes, sonner sa messe, qui était la première, de quatre heures et demie, pour les travaillants, et rester à l'église ou à la sacristie qui était froide et incommode pour lors, jusque à sept heures... » Mgr Henri Têtu, Les Evêques de Québec.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19005
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Et si la foi m'était contée... - Page 5 Empty Re: Et si la foi m'était contée...

Message  gabrielle Jeu 23 Juin 2022, 7:25 am

Prière de remerciement.

Trois ans avant sa mort, Sir Joseph Dubuc, confiait à sa soeur religieuse : « Depuis longtemps, j'avais l'habitude de remercier Dieu, particulièrement dans mes prières du matin et du soir. Mais maintenant, c'est une exclamation qui jaillit de mon âme plusieurs fois par jour. Je dis : « Merci, mon Dieu, merci pour tous vos bienfaits ! » Je suis si pénétré de la chose que cela me fait du bien d'exprimer ainsi avec élan la reconnaissance dont je suis rempli. » E. Lecompte, s.j., Sir Joseph Dubuc.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19005
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Et si la foi m'était contée... - Page 5 Empty Re: Et si la foi m'était contée...

Message  gabrielle Sam 25 Juin 2022, 6:54 am

Aridité dans la prière.

L'excellent sauvage Joseph Chihouatenhoua se plaignait d'aridités dans son oraison. « Le Père lui ayant demandé comment il s'était comporté en cette occasion : J'ai dit à Dieu, répondit-il, Hélas ! mon Dieu, je ne suis rien, est-ce à moi de vous porter quelque parole ? Je viens ici pour vous entendre, parlez donc au fond de mon coeur, et dites-moi, fais cela je le ferai, mon Dieu, quand j'en devrais mourir. Puis j'ai dit à la Vierge, Sainte Marie, mère de mon Sauveur Jésus, me voici en votre maison et dans votre chapelle, qui m'y fera du bien sinon vous ? Ayez pitié de moi : je suis ici venu pour connaître la volonté de Dieu, mais je n'ai point d'esprit, et s'il parle, je ne l'entends point. Je ne suis rien, vous êtes toute-puissante, priez pour moi votre fils bien-aimé Jésus. Puis je me suis adressé aux Saints dont les reliques sont ici... ; je leur ai dit : Grands Saints. ., ayez pitié de moi, priez pour moi votre ministre et le mien Jésus. Par après je me suis souvenu des tableaux qui sont en cette chapelle, et ai prié les Saints qui y sont dépeints, particulièrement saint Joseph, dont je porte le nom. » Relation, 1640.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19005
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Et si la foi m'était contée... - Page 5 Empty Re: Et si la foi m'était contée...

Message  Louis Sam 25 Juin 2022, 7:58 am

gabrielle a écrit:
Aridité dans la prière.

L'excellent sauvage Joseph Chihouatenhoua...

Son frère.

Sa fille.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14954
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Et si la foi m'était contée... - Page 5 Empty Re: Et si la foi m'était contée...

Message  gabrielle Lun 27 Juin 2022, 7:38 am

Demander d’abord ce qui se rapporte à la gloire de Dieu.

Le major Lambert Closse est l'une des plus grandes gloires de Montréal. Il mourut en 1662, dans une rencontre avec les Iroquois, « en brave soldat de Jésus-Christ et notre monarque, après avoir mille fois exposé sa vie fort généreusement, sans craindre de la perdre en de semblables occasions, ce qu'il fit bien voir à quelques-uns qui lui disaient peu avant sa mort : « Qu'il se ferait tuer vu la facilité avec laquelle il s'exposait partout pour le service du pays. » A quoi il répondit : «  Messieurs, je ne suis venu ici qu'afin d'y mourir pour Dieu en le servant dans la profession des armes, si je n'y croyais pas mourir, je quitterais le pays pour aller servir contre le Turc et n'être pas privé de cette gloire.  » Dollier de Casson, Histoire du Montréal.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19005
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Et si la foi m'était contée... - Page 5 Empty Re: Et si la foi m'était contée...

Message  gabrielle Mar 28 Juin 2022, 7:45 am

LE PATER NOSTER — L’AVE MARIA

Pardonner au prochain.

On a vu, le vendredi saint, des sauvages, à genoux devant la croix, sans prêtre, prier avec ferveur comme l'Église, pour le monde entier, pour leurs ennemis, pour les perfides Iroquois eux-mêmes : « Seigneur, pardonnez à ceux qui nous poursuivent avec tant de fureur, qui nous font mourir avec tant de rage ; ouvrez leurs yeux ! » L'historien protestant Parkman admire ce trait de charité chrétienne et loue les missionnaires d'avoir « réussi à faire adopter à ces natures sauvages », si tenaces dans leurs haines, « une idée qui leur avait toujours été absolument étrangère. »
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19005
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Et si la foi m'était contée... - Page 5 Empty Re: Et si la foi m'était contée...

Message  gabrielle Hier à 12:29 pm

Donnez-nous notre pain quotidien…

Le P. Le Jeune enseignait la religion et les prières aux Algonquins venus au fort des Trois-Rivières pour la traite des pelleteries. Un de ses néophytes, qui sans doute avait déjà goûté de la famine, quand la chasse ne donnait pas, appréciait ainsi sa prédication. « Tu nous dis de belles choses, mais cette prière-ci m'a semblé la meilleure, de toutes : Donnez-nous aujourd'hui notre nourriture. Donnez-nous à manger : voilà une excellente oraison ! »
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19005
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum