The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

+6
gabrielle
Roger Boivin
Via Crucis
ROBERT.
Arnaud Dumouch
Louis
10 participants

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  Arnaud Dumouch Ven 29 Juil 2011, 9:13 am

Louis a écrit:

Est-ce que votre grec et celui de la Vulgate est le même ? [/size]

Ma vulgate est en latin. Je ne savais pas que la votre était en grec.

Gabrielle a écrit:
De plus, est-ce que l'on peut modifier la forme de la consécration qui fut fixé sous le magistère infaillibile de Saint Pie V?

La forme de la consécration possède plusieurs versions dans l'Ecriture (cinq en tout) dont l'une ne conjugue pas au futur. Donc, ces cinq formes sont valides.
Quant à saint Pie V, son infaillibilité ne porte pas sur le fait qu'il n'ait gardé qu'une seule formule (celle utilisée à Rome depuis le III° s). Une telle décision consisterait à dire que les autres formules de consécration, tout aussi anciennes et encore en vigueur dans certaines Eglises tant catholiques orientales qu'orthodoxes, ne consacraient pas l'eucharistie. Ce serait aberrant vue que certaines de ces Eglises furent fondées par un des 12 Apôtres.
Gabrielle a écrit:
Est-ce qu'un pape pourrait demain décider que le vin est remplacé par du jus de pomme?

Il ne le peut pas puisque Jésus a pris explicitement du pain et du vin. Par contre, un pape de jadis affirma que le pain pouvait être avec ou sans levain, et le fruit de la vigne fermenté ou non.
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  Louis Ven 29 Juil 2011, 9:54 am

Arnaud Dumouch a écrit:
Louis a écrit:

Est-ce que votre grec et celui de la Vulgate est le même ? [/size]

Ma vulgate est en latin. Je ne savais pas que la votre était en grec.

Mille excuses, je voulais dire le texte grec que l'on retrouve dans la Sainte Bible polyglotte (par F. Vigouroux, prêtre de Saint-Sulpice (1909) et que l'on retrouve ici :

https://messe.forumactif.org/t174p120-the-great-sacrilege-1971-d-nouvelle-formule-de-la-consecration#71231
Louis a écrit:@ M. Arnaud : (re: I Corinthiens, 11, v. 24)

J'ai pris votre traduction grec de ce v. 24 :


καὶ εὐχαριστήσασ ἔκλασεν, καὶ εἶπεν, Λά-
βετε, φάγετε, Τοῦτό μού ἐστιν τὸ σῶμα τὸ
ὑπὲρ ὑμῶν κλώμενον: τοῦτο ποιεῖτε εἰσ
τὴν ἐμὴν ἀνάμνησιν.


J'ai regardé le grec que j'ai dans la Polyglotte :

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Grec_p11

Alors, je repose ma question : est-ce que votre texte grec et celui de la Bible Polyglotte de l'Abbé Vigouroux sont le même texte ?

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14521
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  Arnaud Dumouch Ven 29 Juil 2011, 9:56 am

Oui, il y a plusieurs versions de la Vulgate latine. Saint Jérôme fit plusieurs erreurs et contresens. Mais le texte grec, dans lequel fut écrit le Nouveau Testament, est unique.
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  gabrielle Ven 29 Juil 2011, 10:31 am

La Vulgate de Saint Jérôme est la seule retenue par l'Église.

gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18795
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  gabrielle Ven 29 Juil 2011, 10:34 am

Arnaud a écrit:Quant à saint Pie V, son infaillibilité ne porte pas sur le fait qu'il n'ait gardé qu'une seule formule (celle utilisée à Rome depuis le III° s). Une telle décision consisterait à dire que les autres formules de consécration, tout aussi anciennes et encore en vigueur dans certaines Eglises tant catholiques orientales qu'orthodoxes, ne consacraient pas l'eucharistie. Ce serait aberrant vue que certaines de ces Eglises furent fondées par un des 12 Apôtres.

Je vous parle du rite romain, et non des rites que Saint Pie V donna la permission de garder vue qu'ils avaient plus de deux cent ans d'existence.

Quant aux rites des schismatiques, je ne pense pas qu'il en soit question ici.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18795
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  Arnaud Dumouch Ven 29 Juil 2011, 10:55 am

gabrielle a écrit:La Vulgate de Saint Jérôme est la seule retenue par l'Église.

Non, l'Eglise en a corrigé de nombreux passages au VIII° s.

Les versions successives de la Vulgate :


Dès le viiie siècle, les copies manuscrites recommencent à s'écarter du texte de Jérôme. Alcuin, abbé de Saint-Martin de Tours, sur la demande de Charlemagne, effectue un travail de restauration, qui sera mené à son terme par Théodulfe, évêque d'Orléans.

Confrontée à la montée de la réforme protestante qui favorise la traduction (en allemand, français, etc.) du texte latin pour qu’il soit compris par chaque croyant, l’Église catholique ressent la nécessité de réaffirmer la suprématie de l’original : « Le sacro-saint synode (…) dispose et déclare que cette édition ancienne de la Vulgate qui a déjà été approuvée dans l'Église par le long usage de tant de siècles, doit être tenue pour authentique dans les lectures, disputes, prédications et exposés publics. » En 1593, suite au concile, une version révisée est publiée, la Vulgate sixto-clémentine.

Quelques siècles plus tard, le pape Pie XII requalifie comme simplement « juridique » la suprématie du texte latin :
« Si le concile de Trente a voulu que la Vulgate fût la version latine « que tous doivent employer comme authentique », cela, chacun le sait, ne concerne que l'Église latine et son usage public de l'Écriture, mais ne diminue en aucune façon – il n'y a pas le moindre doute à ce sujet – ni l'autorité ni la valeur des textes originaux… Cette autorité éminente de la Vulgate ou, comme on dit, son authenticité, n'a donc pas été décrétée par le concile surtout pour des raisons critiques, mais bien plutôt à cause de son usage légitime dans les Églises, prolongé au cours de tant de siècles. Cet usage, en vérité, démontre que, telle qu'elle a été et est encore comprise par l'Église, elle est absolument exempte de toute erreur en ce qui concerne la foi ou les mœurs… Une authenticité de ce genre ne doit pas être qualifiée en premier lieu de critique, mais bien plutôt de juridique. »

La dernière révision en date, promulguée en 1979 par Jean-Paul II, est appelée la Néo-Vulgate.
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  ROBERT. Ven 29 Juil 2011, 12:03 pm

Arnaud Dumouch a écrit:
gabrielle a écrit:La Vulgate de Saint Jérôme est la seule retenue par l'Église.


La dernière révision en date, promulguée en 1979 par Jean-Paul II, est appelée la Néo-Vulgate.

La Néo-Vulgate: que ne faut-il pas lire et entendre des modernos ? affraid

A quand un Néo-Dumouch ? Very Happy

.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  Arnaud Dumouch Ven 29 Juil 2011, 12:08 pm

Arnaud Dumouch a écrit:

Quelques siècles plus tard, le pape Pie XII requalifie comme simplement « juridique » la suprématie du texte latin :
« Si le concile de Trente a voulu que la Vulgate fût la version latine « que tous doivent employer comme authentique », cela, chacun le sait, ne concerne que l'Église latine et son usage public de l'Écriture, mais ne diminue en aucune façon – il n'y a pas le moindre doute à ce sujet – ni l'autorité ni la valeur des textes originaux… Cette autorité éminente de la Vulgate ou, comme on dit, son authenticité, n'a donc pas été décrétée par le concile surtout pour des raisons critiques, mais bien plutôt à cause de son usage légitime dans les Églises, prolongé au cours de tant de siècles. Cet usage, en vérité, démontre que, telle qu'elle a été et est encore comprise par l'Église, elle est absolument exempte de toute erreur en ce qui concerne la foi ou les mœurs… Une authenticité de ce genre ne doit pas être qualifiée en premier lieu de critique, mais bien plutôt de juridique. »
.

Et vous constatez comment Pie XII, comme pasteur suprême, se permet de donner une juste interprétation d'un décret du Concile de Trente sur la Vulgate de saint Jérôme, "traduction authentique". Il le peut car le dogme n'a pas pour objet ce genre de choses mais uniquement la doctrine universelle du salut.
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  Eric Ven 29 Juil 2011, 1:54 pm

ROBERT. a écrit:
A quand un Néo-Dumouch ? Very Happy
.
L'antéchrist approche bel et bien mon ami !
Dumouch et les siens préparent activement ....
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  Louis Ven 29 Juil 2011, 1:58 pm

Arnaud Dumouch a écrit:

Quelques siècles plus tard, le pape Pie XII requalifie comme simplement « juridique » la suprématie du texte latin :

« Si le concile de Trente a voulu que la Vulgate fût la version latine « que tous doivent employer comme authentique », cela, chacun le sait, ne concerne que l'Église latine et son usage public de l'Écriture, mais ne diminue en aucune façon – il n'y a pas le moindre doute à ce sujet – ni l'autorité ni la valeur des textes originaux Cette autorité éminente de la Vulgate ou, comme on dit, son authenticité, n'a donc pas été décrétée par le concile surtout pour des raisons critiques, mais bien plutôt à cause de son usage légitime dans les Églises, prolongé au cours de tant de siècles. Cet usage, en vérité, démontre que, telle qu'elle a été et est encore comprise par l'Église, elle est absolument exempte de toute erreur en ce qui concerne la foi ou les mœursUne authenticité de ce genre ne doit pas être qualifiée en premier lieu de critique, mais bien plutôt de juridique. »


Voici ce que nous donne les points rouges dans l'Encyclique du Pape Pie XII :

25. Si le Concile de Trente a voulu que la Vulgate fût la version latine " que tous doivent employer comme authentique ", cela, chacun le sait, ne concerne que l'Eglise latine et son usage public de l'Ecriture, mais ne diminue en aucune façon - il n'y a pas le moindre doute à ce sujet - ni l'autorité ni la valeur des textes originaux. Au surplus, il ne s'agissait pas alors des textes originaux, mais des versions latines qui circulaient à cette époque ; versions entre lesquelles le Concile, à juste titre, déclara préférable celle qui, " par un long usage de tant de siècles, était approuvée dans l'Eglise ".

26. Cette autorité éminente de la Vulgate ou, comme l'on dit, son authenticité, n'a donc pas été décrétée par le Concile surtout pour des raisons critiques, mais bien plutôt à cause de son usage légitime dans les Églises, prolongé au cours de tant de siècles. Cet usage, en vérité, démontre que, telle qu'elle a été et est encore comprise par l'Eglise, elle est absolument exempte de toute erreur en ce qui concerne la foi et les mœurs ; si bien que la même Eglise l'attestant et le confirmant, on peut la produire en toute sûreté et sans péril d'erreur dans les discussions, dans l'enseignement et dans la prédication. D'où une authenticité de ce genre ne doit pas être qualifiée en premier lieu de critique, mais bien plutôt de juridique.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14521
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  ROBERT. Ven 29 Juil 2011, 2:27 pm

Arnaud Dumouch a écrit:
ROBERT. a écrit:

Vous noyez le poisson encore une fois M. Dumouch. Je ne parle pas du tout de la liberté de conscience; je parle de la liberté religieuse au for externe, telle qu’enseignée par v2 et consorts.

La lmiberté au for externe est une conséquence du respect de la foi de l'autre au fort interne. A moins que vous vouliez forcer les Juifs à assister une fois l'an à un sermon à l'Eglise ?

Vous noyez encore une fois, M. Dumouch, le poisson. L'Église catholique n'a jamais enseigné la liberté religieuse au for externe telle que l'enseigne v2 et al.

M. Dumouch, quand vous dites liberté (religieuse) au for externe vous impliquez que n’importe lequel culte, croyance, superstition, etc a le droit de s’extérioriser en public, ouvertement, avec ses bâtisses, églises ou temples, etc. au même titre que la religion catholique.

Autrement dit, vous transformez la liberté au for interne en une liberté au for externe en lui donnant un droit. La liberté de foi de l'autre au for interne a donc le droit de s'exprimer publiquement Les religions, les croyances et les superstitions ont donc droit de cité, à égalité avec la religion catholique : voilà l’enseignement de v2.

Tout ça, l’Église catholique ne l’a jamais enseigné; ce qu’Elle a toujours enseigné, c’est que seule la Religion catholique a le droit d’être reconnue comme religion publique, au vu et au su de tout le monde. Les religions et les autres croyances n’ont aucun droit public, mais sont seulement tolérées.

L’Église catholique a toujours défendu la liberté de conscience (for interne), le respect de la foi de l’autre comme vous dites, sans la mélanger pour autant avec l’exercice du droit exclusif et externe, public, de la religion catholique, tout en tolérant publiquement les divers cultes. Tolérance des divers cultes ne signifie pas pour autant droit pour ces cultes .

Pour résumer :



"En effet, SI L'ÉGLISE ESTIME QU'IL N'EST PAS PERMIS D'ASSIMILER LÉGALEMENT LES DIVERS CULTES A LA VRAIE RELIGION, ELLE NE CONDAMNE PAS pour autant les chefs d'État qui, pour atteindre un plus grand bien ou éviter un plus grand mal, TOLERENT dans la pratique qu'ils aient chacun leur place dans le pays."

( Acta Leonis XIII, V 128, tiré du Catéchisme Catholique pour adultes, du Cardinal Gaspari, p. 460, éd. Nazareth, 1959.)
.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  Arnaud Dumouch Ven 29 Juil 2011, 4:54 pm

L'Eglise n'a pas toujours enseigné cela mais elle s'est mis à l'enseigné à partir de l'Edit de Milan où, portée par la puissance de l'Empereur, elle put persécuter les autres cultes.

Avant, au temps de sa faiblesse et persécution, elle demandait simplement d'exister, librement, comme les autres cultes dans l'empire, comme les Juifs qui, eux aussi, avaient le privilège de ne pas à avoir faire brûler de l'encens aux dieux.

Lisez les Père de cette époque de persécution (Justin par exemple) et vous verrez comme le ton change chez les Pères d'après l'Edit de Milan.
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  Roger Boivin Ven 29 Juil 2011, 7:50 pm

Arnaud Dumouch a écrit:L'Eglise n'a pas toujours enseigné cela mais elle s'est mis à l'enseigné à partir de l'Edit de Milan où, portée par la puissance de l'Empereur, elle put persécuter les autres cultes.

Avant, au temps de sa faiblesse et persécution, elle demandait simplement d'exister, librement, comme les autres cultes dans l'empire, comme les Juifs qui, eux aussi, avaient le privilège de ne pas à avoir faire brûler de l'encens aux dieux.

Lisez les Père de cette époque de persécution (Justin par exemple) et vous verrez comme le ton change chez les Pères d'après l'Edit de Milan.

Ce que je souligne en noir dans ce qu'Arnaud dit, me rend Suspect .

Pourrait-on ou pourrait-il confirmer par un texte authentique, et d'autorité, tiré d'une ancienne édition dument approuvée, d'avant vaticandeux ? Marci.

Donc, que doit-on penser de cette phrase d'Arnaud ?


Dernière édition par roger le Sam 30 Juil 2011, 9:51 am, édité 1 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  Arnaud Dumouch Sam 30 Juil 2011, 12:04 am

Vous trouverez les oeuvres dans la collection "Sources chrétiennes" que je n'ai pas.
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  Gérard Sam 30 Juil 2011, 12:54 am

Arnaud DUmouch a écrit:

Pour ma part, tout cela est du vent. Car le sacrifice du Christ, par l'eucharistie, englobe tous les temps et tous les lieux.

Non seulement pour votre part mais pour toute votre église de Vatican II, pour ses cirques parfaitement conformes à son syncrétisme exprimé à Assise et ailleurs, l'Eucharistie ou plutôt ce que vous osez appeler ainsi englobe DORENAVANT tous les temps, tous les lieux, tous les hommes de toutes les religions, tout ce qu'ils veulent s'y raconter ou s'y tortilloner le derrière ! Cela pour vous ce n'est pas du vent mais la tornade que vous aimez et tentez de justifier et dans laquelle vous tournoyer hors de toute cohérence !

...nous perdons royalement notre temps d'étudier l'Ecriture Sainte, sa parfaite cohésion avec la liturgie catholique en dialoguant avec vous !

Alors à quoi bon de se pencher sur le fait que le Christ "La veille de sa passion..." pourquoi pas le lendemain, ou au Concile Vatican II, pourquoi rentrer dans de telle précisions désormais "inutiles"...ne valait-il pas mieux, pour satisfaire les protestants qui y étaient présents, et qui, d'après vous, avait certainement compris mieux que nous l'universalité de l'Eucharistie puisque l'église conciliaire proclamait sans réserve son unité avec eux, avec leurs sacrements et leur insondable sanctification qui retombait sur Vatican d'eux :

“... avec ceux qui étant baptisés, portent le beau nom de chrétiens sans professer pourtant l’intégralité de la Foi ou sans garder l’unité de la communion avec le successeur de Pierre, l’Eglise se sait unie pour de multiples raisons ; Il en est beaucoup, en effet, qui tiennent en honneur la Sainte Ecriture comme leur règle de foi et de vie, manifestant un zèle religieux sincère, croient de tout leur cœur au Dieu Père Tout-puissant et au Christ, Fils de Dieu et Sauveur, sont marqués par le Baptême qui les unit au Christ, et même reconnaissent et reçoivent d’autres sacrements dans leur propre Eglise ou dans leur communauté ecclésiale. Plusieurs d’entre eux jouissent même d’un épiscopat, célèbrent la Sainte Eucharistie, et entourent de leur piété la Vierge Mère de Dieu. A cela s’ajoute la communion dans la prière et dans les autres bienfaits spirituels, bien mieux, une véritable union dans l’Esprit Saint, puisque par ses dons et par ses grâces, il opère en eux aussi son action sanctifiante et qu’il a donné à certains d’entre eux la force d’aller jusqu’à verser leur sang. Ainsi, l’Esprit suscite en tous les disciples du Christ le désir et l’onction qui tendent à l’union paisible de tous, suivant la manière que le Christ a voulue, en un troupeau unique sous l’unique pasteur” (“Lumen Gentium”, chapitre 14 )

Si donc même
"sans garder l’unité de la communion avec le successeur de Pierre"
les hérétiques peuvent
"tendrent à l’union paisible de tous, suivant la manière que le Christ a voulue, en un troupeau unique sous l’unique pasteur”
Pourquoi donc même sans la doctrine, sans la foi et même sans la forme des sacrements la sanctification qui habituellement en est l'effet ne retomberait-il pas automatiquement d'après Vatican II sur tous les hommes de tous les temps.

Voilà donc l'escroquerie qui, certes n'est pas du vent !

Gérard
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  Arnaud Dumouch Sam 30 Juil 2011, 2:09 am

Ce texte s'adresse à vous : Vous êtes baptisé, vous portez le nom de chrétien tout en étant séparé de la plénitude de la Révélation. Et pourtant l'Eglise reconnait en vous l'existence de certaines grâces.
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  Roger Boivin Sam 30 Juil 2011, 7:03 am

Arnaud Dumouch a écrit:Vous trouverez les oeuvres dans la collection "Sources chrétiennes" que je n'ai pas.

La collection Sources chrétiennes publie des éditions critiques de textes patristiques anciens. Fondée à Lyon en décembre 1942 par les jésuites Victor Fontoynont, Jean Daniélou, Henri de Lubac et Claude Mondésert, elle compte à ce jour (janvier 2010) environ 530 volumes.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sources_chr%C3%A9tiennes




Est-ce fiable ? Voici ce que j'ai trouvé :



Victor Fontoynont :..Se formation le conduit ensuite à Laval (Mayenne) pour les études de philosophie, à Jersey en Angleterre pour la théologie (1907-1911), où il se liera d'amitié avec Pierre Teilhard de Chardin.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Victor_Fontoynont



Jean Daniélou : Il se voit attribuer en 1944 une chaire d'histoire du christianisme ancien à l'Institut catholique de Paris, dont il deviendra le doyen en 1962. À la demande du pape Jean XXIII, il participe comme expert (peritus) au concile Vatican II.
Henri de Lubac : En 1938, il publie son premier livre, Catholicisme, les aspects sociaux du dogme. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il s'engage dans la Résistance et participe à la création des Cahiers du Témoignage chrétien. En 1942, il fonde avec Jean Daniélou la collection de patrologie, Sources chrétiennes. En 1946 paraît Surnaturel. Études historiques, qui fait scandale. Il est alors soupçonné par le Saint Office de modernisme. L'encyclique Humani Generis de 1950 semblant le viser directement, il est interdit d'enseignement par le général des jésuites, et ses livres sont retirés des écoles et instituts de formation. Il quitte alors Lyon pour Paris et continue à écrire.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_de_Lubac


Claude Mondésert : Claude Mondésert (28 juillet 1906 – 12 septembre 1990) était un théologien et un jésuite français de Fourvière, Lyon. Il fut le cofondateur, avec Jean Daniélou et Henri de Lubac, de la collection « Sources chrétiennes », aux éditions du Cerf, qu'il a dirigée pendant près de 40 ans. Il fut maître de recherche au Centre national de la recherche scientifique et membre de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Mond%C3%A9sert
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  Roger Boivin Sam 30 Juil 2011, 7:23 am

roger a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:L'Eglise n'a pas toujours enseigné cela mais elle s'est mis à l'enseigné à partir de l'Edit de Milan où, portée par la puissance de l'Empereur, elle put persécuter les autres cultes.

Avant, au temps de sa faiblesse et persécution, elle demandait simplement d'exister, librement, comme les autres cultes dans l'empire, comme les Juifs qui, eux aussi, avaient le privilège de ne pas à avoir faire brûler de l'encens aux dieux.

Lisez les Père de cette époque de persécution (Justin par exemple) et vous verrez comme le ton change chez les Pères d'après l'Edit de Milan.

Ce que je souligne en noir dans ce qu'Arnaud dit, me rend Suspect .

Pourrait-on ou pourrait-il confirmer par un texte authentique, et d'autorité, tiré d'une ancienne édition dument approuvée, d'avant vaticandeux ? Marci.

Arnaud Dumouch a écrit:Vous trouverez les oeuvres dans la collection "Sources chrétiennes" que je n'ai pas.

roger a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:Vous trouverez les oeuvres dans la collection "Sources chrétiennes" que je n'ai pas.

La collection Sources chrétiennes publie des éditions critiques de textes patristiques anciens. Fondée à Lyon en décembre 1942 par les jésuites Victor Fontoynont, Jean Daniélou, Henri de Lubac et Claude Mondésert, elle compte à ce jour (janvier 2010) environ 530 volumes.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sources_chr%C3%A9tiennes




Est-ce fiable ? Voici ce que j'ai trouvé :



Victor Fontoynont :..Se formation le conduit ensuite à Laval (Mayenne) pour les études de philosophie, à Jersey en Angleterre pour la théologie (1907-1911), où il se liera d'amitié avec Pierre Teilhard de Chardin.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Victor_Fontoynont



Jean Daniélou : Il se voit attribuer en 1944 une chaire d'histoire du christianisme ancien à l'Institut catholique de Paris, dont il deviendra le doyen en 1962. À la demande du pape Jean XXIII, il participe comme expert (peritus) au concile Vatican II.
Henri de Lubac : En 1938, il publie son premier livre, Catholicisme, les aspects sociaux du dogme. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il s'engage dans la Résistance et participe à la création des Cahiers du Témoignage chrétien. En 1942, il fonde avec Jean Daniélou la collection de patrologie, Sources chrétiennes. En 1946 paraît Surnaturel. Études historiques, qui fait scandale. Il est alors soupçonné par le Saint Office de modernisme. L'encyclique Humani Generis de 1950 semblant le viser directement, il est interdit d'enseignement par le général des jésuites, et ses livres sont retirés des écoles et instituts de formation. Il quitte alors Lyon pour Paris et continue à écrire.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_de_Lubac


Claude Mondésert : Claude Mondésert (28 juillet 1906 – 12 septembre 1990) était un théologien et un jésuite français de Fourvière, Lyon. Il fut le cofondateur, avec Jean Daniélou et Henri de Lubac, de la collection « Sources chrétiennes », aux éditions du Cerf, qu'il a dirigée pendant près de 40 ans. Il fut maître de recherche au Centre national de la recherche scientifique et membre de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Mond%C3%A9sert

J'oubliais :

Pierre Teilhard de Chardin :

https://messe.forumactif.org/t1140-teilhard-de-chardin


http://deojuvante.forumactif.org/t604-teilhard-l-apostat#7838
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  gabrielle Sam 30 Juil 2011, 8:11 am

Bon travail Roger, ces lascars qui furent suspects d'hérésies se sont retrouvé avec Montini les têtes pensantes de V2.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18795
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  Eric Sam 30 Juil 2011, 9:25 am

Gérard a écrit:Arnaud DUmouch a écrit:

Pour ma part, tout cela est du vent. Car le sacrifice du Christ, par l'eucharistie, englobe tous les temps et tous les lieux.
(....)
Alors à quoi bon de se pencher sur le fait que le Christ "La veille de sa passion..." pourquoi pas le lendemain, ou au Concile Vatican II, pourquoi rentrer dans de telle précisions désormais "inutiles"...ne valait-il pas mieux, pour satisfaire les protestants qui y étaient présents, et qui, d'après vous, avait certainement compris mieux que nous l'universalité de l'Eucharistie puisque l'église conciliaire proclamait sans réserve son unité avec eux, avec leurs sacrements et leur insondable sanctification qui retombait sur Vatican d'eux :
(....)
Voilà donc l'escroquerie qui, certes n'est pas du vent !

A propos de satisfaire les protestants, la nouvelle église conciliaire du "docteur" Dumouch a su mettre le paquet ....
Voyez :
- 1 Corinthiens 12. 27 :
Or vous êtes, vous, le corps de Christ, (....)
- 1 Corinthiens 15. 3 :
Je vous ai donc transmis en premier lieu ce que j'avais moi-même reçu, à savoir que Christ est mort (....)
- 1 Corinthiens 15. 12 :
Or, si l'on proclame que Christ est ressuscité (....)
- 1 Corinthiens 15. 14 :
Mais si Christ n'est pas ressuscité (....)

ETC ....

Le nouveau testament, Chanoine Osty et J. Trinquet P.S.S., Ed. Siloé, 1970
Typiquement protestant !
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  gabrielle Sam 30 Juil 2011, 10:33 am

Mon cher Éric,il va te dire qu'en grec les articles n'existent pas. Laughing
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18795
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  JCMD67 Sam 30 Juil 2011, 12:03 pm

Arnaud Dumouch a écrit: tout en étant séparé de la plénitude de la Révélation.

Et en quoi sommes-nous coupés de la "plénitude" de la révélation mon cher dumouch ?

La discussion tourne en rond, notre conciliaire n'étant pas ici pour se soumettre à la vérité mais pour nous faire son petit prosélyte de pacotille.

+
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3558
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  Arnaud Dumouch Sam 30 Juil 2011, 12:28 pm

JCMD67 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit: tout en étant séparé de la plénitude de la Révélation.

Et en quoi sommes-nous coupés de la "plénitude" de la révélation mon cher dumouch ?

La discussion tourne en rond, notre conciliaire n'étant pas ici pour se soumettre à la vérité mais pour nous faire son petit prosélyte de pacotille.

+

Saint Jean Bosco vous répondrait : Vous vous êtes coupés dans l'épreuve d'une des trois blancheurs, malgré la promesse de Jésus d'accompagné la fidélité de Pierre jusqu'à son sacrifice final.

Vous avez douté dans la tempête.

Mais il vous reste les deux autres blancheurs ! Very Happy
Arnaud Dumouch
Arnaud Dumouch

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  JCMD67 Sam 30 Juil 2011, 12:33 pm

Arnaud Dumouch a écrit:
JCMD67 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit: tout en étant séparé de la plénitude de la Révélation.

Et en quoi sommes-nous coupés de la "plénitude" de la révélation mon cher dumouch ?

La discussion tourne en rond, notre conciliaire n'étant pas ici pour se soumettre à la vérité mais pour nous faire son petit prosélyte de pacotille.

+

Saint Jean Bosco vous répondrait : Vous vous êtes coupés dans l'épreuve d'une des trois blancheurs, malgré la promesse de Jésus d'accompagné la fidélité de Pierre jusqu'à son sacrifice final.

Vous avez douté dans la tempête.

Mais il vous reste les deux autres blancheurs ! Very Happy

Je suis avec le Pape, aucune crainte. Toi tu es avec l'Antéchrist.

+
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3558
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

The Great Sacrilege (1971) -  D. Nouvelle Formule de la Consécration - Page 7 Empty Re: The Great Sacrilege (1971) - D. Nouvelle Formule de la Consécration

Message  Eric Sam 30 Juil 2011, 12:34 pm

JCMD67 a écrit:
Je suis avec le Pape, aucune crainte. Toi tu es avec l'Antéchrist.

+
NOUS SOMMES AVEC LES PAPES ....
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum