Débat sur le sédévacantisme.

+9
Diane + R.I.P
Louis
gabrielle
ROBERT.
Via Crucis
Régis
JCMD67
Roger Boivin
Admin
13 participants

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Lun 26 Oct 2009, 7:38 pm

À ce que je vois, Clément n'a rien compris de nos échanges ...

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Lun 26 Oct 2009, 7:42 pm

Sujet: Re: Confirmations par Mgr DOLAN en octobre à Rennes Sam 19 Sep - 20:05
Bonsoir Thérèse,

Je ne vais plus sur le forum Te Deum. Ce forum est dangereux pour la Foi. Les gens qui le fréquentent (gabrielle, L'empereur Carolus et cie) ne vivent qu'avec le Droit Canon et n'ont rien compris de la religion catholique. Ils semblent ne pas encore avoir réalisés que l'Eglise vit sa Passion. Les questions subtiles de Droit Canon n'entrent pas en ligne de compte dans notre situation extraordinaire qui n'a pas été prévue par le Droit. Avancer des arguments canoniques, valables quand l'Eglise est en ordre, avec une autorité et des tribunaux, est faire preuve d'un juridisme pharisaïque et mortel.

Concernant Mgr Dolan, cet évêque professe intégralement la foi catholique. L'avez-vous rencontré ? Moi, oui. Gabrielle, l'empereur Carolus et cie (qui se prennent pour des juges des tribunaux de l'Eglise) jugent une personne qu'ils ne connaissent très probablement pas. Pour eux, il n'y a plus de clercs catholiques ; ils pensent être les seuls à être de vrais catholiques... Rolling Eyes

Certes, Mgr Dolan n'a pas le pouvoir de juridiction (des évêques avec pouvoir d’ordre, mais sans pouvoir de juridiction, cela a existé dans l'Eglise : saint Eusèbe par exemple). Aujourd'hui, plus personne n'en a puisque la source de cette juridiction n'existe plus depuis 50 ans. Mais l'absence de juridiction n'empêche pas à un évêque de donner le sacrement de confirmation. L'absence de mandat romain explicite n'empêche pas, aujourd'hui, à ce qu'il y est un sacre épiscopal.

Mgr Dolan est un excellent évêque catholique. D'ailleurs, je vais me déplacer avec joie pour pouvoir assister à la cérémonie des Confirmations à Rennes.

Signé Clément ...


Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Ducktalkingpuppet

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Lun 26 Oct 2009, 8:07 pm

Je ne vais plus sur le forum Te Deum.

Bof, pour le peu de temps que vous y êtes venu ... peut-on dire que vous y êtes vraiment venu ?

Ce forum est dangereux pour la Foi.

Affirmation étrange sachant que Clément n'hésitait pas à poster sur le LFC ...

Les gens qui le fréquentent (gabrielle, L'empereur Carolus et cie) ne vivent qu'avec le Droit Canon

Affirmation préremptoire !

et n'ont rien compris de la religion catholique.

Heureusement, vous, vous l'avez compris ...

Ils semblent ne pas encore avoir réalisés que l'Eglise vit sa Passion.

Deo Gratias ! Vous, vous l'avez bien compris ...

Les questions subtiles de Droit Canon n'entrent pas en ligne de compte dans notre situation extraordinaire

Qu'en savez-vous vraiment ?

qui n'a pas été prévue par le Droit.

Le Droit Divin ?

Avancer des arguments canoniques, valables quand l'Eglise est en ordre,

Re. qu'en savez-vous ?

avec une autorité et des tribunaux,

Quel autorité ? quel tribunaux ? En revanche, qu'est-ce que votre clique sur le LFC si ce n'est un tribuanl érigé spécialement pour nous y compris l'abbé Zins ?

est faire preuve d'un juridisme pharisaïque et mortel.

Juridisme pharisaisme mortel ? Nous ou le Droit Canonique y compris le Droit Divin ?

Concernant Mgr Dolan, cet évêque professe intégralement la foi catholique.

Bof, tout comme Walt Disney ...

L'avez-vous rencontré ?

Pourquoi ?

Moi, oui.

Bravo !

Gabrielle, l'empereur Carolus et cie (qui se prennent pour des juges des tribunaux de l'Eglise)

Pourquoi ne pas se prendre pour des juges des tribunaux de l'Église si tout un tas de réels crack-pots n'y voit aucun problème à prendre pour des prêtres et évêques de l'Église ?

jugent une personne qu'ils ne connaissent très probablement pas.

Quel jugement ?

Pour eux, il n'y a plus de clercs catholiques ;

Autre affirmation préremptoire, Clément parle de ce qu'il ne connaît pas ...

ils pensent être les seuls à être de vrais catholiques... Rolling Eyes

Re. Autre affirmation préremptoire, Clément parle de ce qu'il ne connaît pas ...

Certes, Mgr Dolan n'a pas le pouvoir de juridiction

Interressant !

(des évêques avec pouvoir d’ordre, mais sans pouvoir de juridiction, cela a existé dans l'Eglise : saint Eusèbe par exemple).

Peut-on expliciter ?

Aujourd'hui, plus personne n'en a ...

Autre affirmation préremptoire ! Pour Clément, l'Église se résume aux clercs lefebvristes ou guérardiens ...

puisque la source de cette juridiction n'existe plus depuis 50 ans.

Et alors ?

Mais l'absence de juridiction n'empêche pas à un évêque de donner le sacrement de confirmation.

Validement ou licitement ?

L'absence de mandat romain explicite n'empêche pas, aujourd'hui, à ce qu'il y est un sacre épiscopal.

Source svp, M. le juge de ce qui est ou n'est plus loi dans l'Église ?

Mgr Dolan est un excellent évêque catholique.

Walt Disney l'est tout autant ...

D'ailleurs, je vais me déplacer avec joie pour pouvoir assister à la cérémonie des Confirmations à Rennes.

Que c'est émouvant ! Feeeeeling !

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  JCMD67 Lun 26 Oct 2009, 8:11 pm

j'ai bien aimé ceci

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Autruche

mais s'il le faut..

Quant à mes ennemis, ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici et égorgez-les devant moi.

ce sera ça!!!!

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Autruche_drole


Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Lol
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3561
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Lun 26 Oct 2009, 8:17 pm

J'aimais bien celle de JP Bontemps ...

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Autruche_bouche

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  JCMD67 Lun 26 Oct 2009, 8:29 pm

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 80494

ça fait un moment que l'on ne voit plus monsieur bontemps sur les forums, quelqu'un a de ses nouvelles?
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3561
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Lun 26 Oct 2009, 8:32 pm

JCMD67 a écrit:Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 80494

ça fait un moment que l'on ne voit plus monsieur bontemps sur les forums, quelqu'un a de ses nouvelles?

Pauvre Jean-Paul, il croyait tout le temps que je lui en voulais ...

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Lun 26 Oct 2009, 8:34 pm

Quant à mes ennemis, ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici et égorgez-les devant moi.

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Article_dolly

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  ROBERT. Lun 26 Oct 2009, 9:11 pm

Eric a écrit:
JCMD67 a écrit:
Quant à mes ennemis, ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici et égorgez-les devant moi.

UN PEU D'EXERCICE !!!
... JE SUIS PARTANT...
CAR J'EN MANQUE DEPUIS UN MOMENT !


COUNT ME IN TOO...
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  ROBERT. Lun 26 Oct 2009, 9:24 pm

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
Sujet: Re: Confirmations par Mgr DOLAN en octobre à Rennes Sam 19 Sep - 20:05
Bonsoir Thérèse,

Je ne vais plus sur le forum Te Deum. Ce forum est dangereux pour la Foi. Les gens qui le fréquentent (gabrielle, L'empereur Carolus et cie) ne vivent qu'avec le Droit Canon et n'ont rien compris de la religion catholique. Ils semblent ne pas encore avoir réalisés que l'Eglise vit sa Passion. Les questions subtiles de Droit Canon n'entrent pas en ligne de compte dans notre situation extraordinaire qui n'a pas été prévue par le Droit. Avancer des arguments canoniques, valables quand l'Eglise est en ordre, avec une autorité et des tribunaux, est faire preuve d'un juridisme pharisaïque et mortel.

Concernant Mgr Dolan, cet évêque professe intégralement la foi catholique. L'avez-vous rencontré ? Moi, oui. Gabrielle, l'empereur Carolus et cie (qui se prennent pour des juges des tribunaux de l'Eglise) jugent une personne qu'ils ne connaissent très probablement pas. Pour eux, il n'y a plus de clercs catholiques ; ils pensent être les seuls à être de vrais catholiques... Rolling Eyes

Certes, Mgr Dolan n'a pas le pouvoir de juridiction (des évêques avec pouvoir d’ordre, mais sans pouvoir de juridiction, cela a existé dans l'Eglise : saint Eusèbe par exemple). Aujourd'hui, plus personne n'en a puisque la source de cette juridiction n'existe plus depuis 50 ans. Mais l'absence de juridiction n'empêche pas à un évêque de donner le sacrement de confirmation. L'absence de mandat romain explicite n'empêche pas, aujourd'hui, à ce qu'il y est un sacre épiscopal.

Mgr Dolan est un excellent évêque catholique. D'ailleurs, je vais me déplacer avec joie pour pouvoir assister à la cérémonie des Confirmations à Rennes.

Signé Clément ...

J'aime bien l'analyse "à la CMI" que vous en faites plus haut:









Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 D26pr310


Dernière édition par ROBERT. le Lun 26 Oct 2009, 9:25 pm, édité 1 fois (Raison : changer le dernier mot...)
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  JCMD67 Mar 27 Oct 2009, 8:24 am

ça y'est le masque de l'impie moderniste dumouch est définitivement tombé(message du mardi 27 octobre 2009 à 12h57)!


stylite a écrit:
Il reste pourtant le dogme du règne social du Christ...

Ceci n'est en rien un dogme. C'est une théologie datant du XIX°

http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/les-sedevacantistes-nient-vatican-ii-t8856-200.htm

que l'on se souvienne du premier message de ce fil à présent(en date du 30 janvier 2009)!

http://foicatholique.cultureforum.net/questions-reponses-f20/un-theologien-conciliaire-parle-arnaud-dumouch-t2207-30.htm#13234

Admin a écrit:- Saint Ambroise, archevêque de Milan, docteur de l'Eglise. 397.

Ecce examen apum in ore leonis erat, ac favus mellis.
On eût dit un lion redoutable, mais généreux, dont la bouche éloquente distillait le miel le plus exquis, tout en confondant d'une voix foufroyante l'impiété des méchants.

Judic., XIV, 8.

…C'est pourquoi, si la société humaine doit être guérie, elle ne le sera que par le retour à la vie et aux institutions du christianisme…

Sa Sainteté Léon XIII, Rerum novarum

http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?t=3701&mforum=lelibreforumcat

dumouch poursuit...

L'Eglise est-elle infaillible sur Vatican II ?

Elle n'est infaillible que là où des dogmes portant sur le salut ou les moeurs ont été proclamés

http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/mgr-lefebvre-et-liberte-religieuse-t7357.htm

pour dumouch, la liberté religieuse conciliaire est un Dogme de foi, or celle-ci fut définitivement et infailliblement condamnée dans l'encyclique quanta cura de Sa Sainteté Pie IX.

Sa Sainteté Pie IX, Pontife infaillible, aurait donc ex-cathedra condamné un DOGME????

biensur celui-ci tente une diversion, une enième pirouette, quanta cura en effet ne serait en fait qu'un document pastoral bon pour un temps...

en partant de ce raisonnement il faut donc conclure que quanta cura fut un document pastoral bon pour un temps, avouant qu'il le fut pendant au moins 15 siècles, avouant meme qu'il fait parti de l'Ecriture Sainte et de La Tradition.

alors que son Dogme conciliaire, lui qui n'était pas bon et inconnu jusqu'à v2 est la vérité divinement révélé, tout en avouant que personne n'en trouve nulle trace ni dans l'Ecriture ni dans la Tradition et qu'il fut condamné...

alors, une nouveauté antichrist?

Le Saint-Esprit n'a pas été promis aux successeurs de Pierre pour qu'ils fassent connaitre,sous sa révélation,une nouvelle doctrine,mais pour qu'avec son assistance ils gardent saintement et exposent fidèlement la Révélation transmise par les Apotres,c'est à dire le dépot de la Foi.

(Constitution Pastor aeternus,Vatican I)

https://www.dailymotion.com/JCMD67/video/x85l8c_liberte-religieuse-conciliaire-une_people

on voit bien d'ailleurs que tout ce cinéma n'a
qu'un seul but, la négation de la Royauté sociale de Notre Seigneur
Jésus-Christ, qui elle est véritablement un Dogme de Foi Catholique.


réponse de l'Eglise du Christ

Il est de toute évidence que le nom et la puissance de roi, au sens propre du mot, doivent être attribués au Christ dans son humanité. C’est un dogme de foi catholique que le Christ..[a] un pouvoir législatif..judiciaire..exécutif..sur tous les hommes..les États..

(Sa Sainteté Pie XI, Quas Primas)

mon Royaume n'est pas de ce monde?

http://foicatholique.cultureforum.net/questions-reponses-f20/mon-royaume-n-est-pas-de-ce-monde-t2168.htm

d'ailleurs dumouch sous-entend, indirectement, que sa foi est absurde s'il ne fait de quanta cura une simple pastorale...

Si vous n'admettez pas que Vatican II se place au point de vue DOCTRINAL et que le Quanta cura était un document PASTORAL, pour telle époque, alors toute votre foi s'écroule.

effectivemment, la foi conciliaire s'écroule d'elle-meme, étant en rupture avec La Tradition Divine et Révelée.

c'est véritablement monstrueux...

http://foicatholique.cultureforum.net/questions-reponses-f20/un-theologien-conciliaire-parle-arnaud-dumouch-t2207-30.htm#13234
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3561
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  JCMD67 Mar 27 Oct 2009, 12:57 pm

http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/la-royaute-du-christ-dans-la-sainte-ecriture-t8884.htm

Sa Sainteté Pie XI, Quas Primas.

Il est de toute évidence que le nom et la puissance de roi, au sens
propre du mot, doivent être attribués au Christ dans son humanité.
C’est un dogme de foi catholique que le Christ..[a] un pouvoir
législatif..judiciaire..exécutif..sur tous les hommes..les États..

http://www.vatican.va/holy_father/pius_xi/encyclicals/documents/hf_p-xi_enc_11121925_quas-primas_fr.html

Mon royaume n’est pas de ce monde?

pilate demanda:

Tu es donc roi ?

Notre Seigneur Jésus-Christ répondit:

Tu le dis, je suis roi.

http://foicatholique.cultureforum.net/questions-reponses-f20/mon-royaume-n-est-pas-de-ce-monde-t2168.htm

CHAINE D’OR SUR L’ÉVANGILE DE SAINT JEAN, SAINT THOMAS D’AQUIN, Versets 33-38.

S. Jean Chrysostome : (hom. 83 sur S. Jean). Pilate qui voulait arracher Jésus à la haine des Juifs, ne traîna pas le jugement en longueur :

« Etant donc rentré dans le prétoire, il appela Jésus. »

Il
se le fait amener en particulier, parce qu'il entrevoyait dans le
Sauveur quelque chose de grand, et il se proposait de tout examiner
avec un soin scrupuleux après s'être mis en dehors de l'agitation
tumultueuse des Juifs.

Il lui dit donc :

« Etes-vous roi des Juifs ? »

Pilate fait voir ici que les Juifs avaient accusé Jésus de s'être dit roi des Juifs.

S. Jean Chrysostome
: Ou bien Pilate l'avait appris par le bruit public, et comme les Juifs
n'avaient formulé contre lui aucune autre accusation, pour ne point
prolonger inutilement cet interrogatoire, il lui fait connaître ce
qu'ils lui reprochaient le plus habituellement.

Jésus lui répondit :

« Dites-vous cela, de vous-même, ou d'autres vous l'ont-ils dit de moi ? »

Le
Sauveur semble reprocher indirectement à Pilate de juger ici à la
légère et sans discernement comme s'il lui disait : Si vous dites cela
de vous-même, donnez les preuves de ma rébellion, et si d'autres vous
l'ont dit de moi, faites une enquête dans les formes.

S. Augustin : (Traité. 115 sur S. Jean). Jésus savait très-bien et ce qu'il demandait à Pilate et la réponse que celui-ci allait lui faire, cependant
il veut qu'il lui fasse cette question, non pour se renseigner
lui-même, mais pour que cette question fût conservée par écrit et
parvînt ainsi à notre connaissance.

S. Jean Chrysostome : Ce n'est donc point par ignorance qu'il interroge, mais pour faire condamner les Juifs par la bouche même de Pilate :

« Pilate reprit : Est-ce que je suis juif ? »

S. Augustin
: Il se justifie du soupçon qu'il eut parlé ainsi de lui-même, et
prouve que ce sont les Juifs qui ont accusé près de lui Jésus de cette
prétention :

« Votre nation et vos prêtres vous ont livré à moi. En ajoutant : Qu'avez-vous fait ? »

il fait assez voir que c'était là le crime dont on l'accusait, et il semble lui dire : Si vous niez que vous ayez aspiré à la royauté, qu'avez-vous fait pour m'être livré ? Comme s'il n'était pas étonnant qu'on eût amené devant son tribunal pour être condamné un homme qui se disait roi.

S. Jean Chrysostome
: Le Sauveur cherche à relever les idées de Pilate qui n'était pas
absolument mauvais, il veut lui prouver qu'il n'est pas simplement un
homme, mais qu'il est en même temps Dieu et le Fils de Dieu; et il éloigne tout soupçon d'avoir aspiré à la royauté (ce qu'avait craint jusqu'à présent Pilate) :

« Jésus répondit : Mon royaume n'est pas de ce monde, » etc.

S. Augustin :
Voilà ce que le bon maître a voulu nous apprendre, mais il fallait
auparavant nous faire connaître la vaine opinion que les hommes,
Gentils ou Juifs de qui Pilate l'avait apprise, s'étaient formée de sa
royauté. Ils prétendaient qu'il méritait la mort pour avoir cherché à s'emparer injustement de la royauté.
Ou bien encore comme ceux qui sont en possession du pouvoir voient
ordinairement d'un œil jaloux ceux qui peuvent leur succéder, les
Romains ou les Juifs pouvaient craindre que ce nouveau royaume ne fût
oppose à leur domination.

Si le Sauveur avait répondu aussitôt
à la question de Pilate, il eût paru répondre exclusivement pour les
Gentils qui avaient de lui cette opinion; mais après la réponse de
Pilate, il répond d'une manière plus opportune et plus utile aux Juifs
et aux Gentils, et tel est le sens de sa réponse :

Ecoutez, Juifs et Gentils, je ne gêne en rien votre domination en ce monde, que voulez-vous davantage ?

Venez prendre possession par la foi d'un royaume qui n'est pas de ce monde. En effet, de quoi se compose son royaume ?

De ceux qui croient en lui. C'est à eux que Jésus dit :

« Vous n'êtes pas de ce monde, »

bien que sa volonté fût qu'ils demeurassent au milieu du monde. Aussi ne dit-il pas : Mon royaume n'est pas dans ce monde, mais : « Mon royaume n'est pas de ce monde. »

Tout
ce qui dans l'homme a été créé de Dieu il est vrai, mais qui a été
engendré de la race corrompue d'Adam, est du monde, mais tout ce qui a
été ensuite régénéré en Jésus-Christ fait partie de son royaume et
n'est plus du monde
.

« C'est ainsi que Dieu nous a
arrachés de la puissance des ténèbres, et nous a transférés dans le
royaume de son Fils bien-aimé. » (Col 1, 13).

S. Jean Chrysostome : Ou
bien encore Notre Seigneur veut dire que sa royauté n' a pas la même
origine que la royauté des princes de la terre, et qu'il tient d'en
haut un pouvoir qui n'a rien d'humain, et qui est beaucoup plus grand
et plus éclatant.

C'est pour cela qu'il ajoute :

« Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs combattraient pour que je ne fusse pas livré aux Juifs. »

Il
fait voir ici la faiblesse des royautés de la terre qui tirent leur
force de leurs ministres et de leurs serviteurs; mais le royaume dont
l'origine est toute céleste se suffit à lui-même, et n'a besoin d'aucun
appui. Si telle est donc la puissance de ce royaume, c'est de sa pleine
volonté qu'il s'est lui-même livré à ses ennemis.


S. Augustin : Après avoir prouvé que son royaume n'était pas de ce monde, Jésus ajoute :

« Mais mon royaume n'est pas d'ici. »

Il ne dit pas : Mon royaume n'est pas ici, car il est vraiment sur la terre jusqu'à la fin du monde; l'ivraie
s'y trouve mêlée avec le bon grain jusqu'à la moisson, et cependant il
n'est pas de ce monde, parce qu'il est dans ce monde comme dans un lieu
d'exil.


Théophylactus : Ou
bien encore, il ne dit pas : « Mon royaume n'est pas ici, » mais « il
n'est pas d'ici, » parce qu'il règne dans le monde, que sa providence
le gouverne, et qu'il y règle tout suivant sa volonté. Toutefois son royaume n'est pas composé d'éléments terrestres, mais son origine est céleste et il existe avant tous les siècles.

S. Jean Chrysostome : Les hérétiques prennent de là occasion de dire que le Sauveur est étranger à la direction du monde. Mais
de ce qu'il déclare que son royaume n'est pas d'ici, il ne s'ensuit
nullement que le monde ne soit point gouverné par sa providence; ces
paroles signifient donc simplement que son royaume n'est soumis ni aux
lois du temps, ni aux imperfections de notre humanité.


« Alors Pilate lui dit : Vous êtes donc roi ? Jésus répondit : Vous le dites, je suis roi. »

Notre
Seigneur ne craignait pas de déclarer qu'il fut roi, mais il répond de
manière à ne point nier qu'il soit roi, et à ne point avouer qu'il
l'est dans ce sens que son royaume fût de ce monde.

En effet, que répond-il à Pilate ?

«
Vous le dites, » c'est-à-dire, vous êtes de la terre, et votre langage
ne peut être que terrestre. Il ajoute : « Je suis né et je suis venu
dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. » Il ne faut point
faire longue la syllabe de ce pronom hoc comme si le sens était : « Je
suis né dans cette condition, » mais la faire brève de manière qu'elle
présente cette signification : « Je suis né pour cela, » de même qu'il dit : « C'est pour cela que je suis venu au monde. » Il
est donc évident que le Sauveur a voulu parler ici de sa naissance
temporelle et de sa venue comme homme dans le monde, et non de sa
naissance éternelle et sans commencement comme Dieu.

Théophylactus : On
peut dire encore que le Seigneur interrogé par Pilate s'il était roi
lui répondit : « Je suis né pour cela, c'est-à-dire pour être roi, car
par cela seul que je suis né d'un roi, j'affirme que je suis roi
moi-même.

S. Jean Chrysostome
: (hom. 84 sur S. Jean). Mais s'il est né roi, il n'a donc, rien qu'il
n'ait reçu. « Je suis venu, poursuit-il, pour rendre témoignage à la
vérité, » c'est-à-dire pour persuader tous les hommes de la vérité.
Considérez ici la grande douceur du Sauveur, tandis qu'on le traitait
comme un malfaiteur, il a supporté cet outrage en silence; mais quand
on l'interroge sur son royaume, alors il répond à Pilate, il cherche à
l'instruire et à élever son esprit vers des idées plus hautes, et veut
le convaincre que toute sa conduite a été exemple de subterfuges et
d'artifices : « Je suis venu pour rendre témoignage à la vérité. »

S. Augustin : Lorsque
Jésus-Christ rend témoignage, à la vérité, il se rend témoignage à
lui-même; car il a dit, en termes exprès : « Je suis la vérité. »

Mais comme la foi n'est pas le partage de tous, il ajoute :

« Quiconque est de la vérité, entend ma voix. »

Il
l'entend avec les oreilles intérieures du cœur, c'est-à-dire il obéit à
une voix, ou si vous voulez, il croit en moi. Par ces paroles : «
Quiconque est de la vérité, » le Sauveur veut faire ressortir l'importance de la grâce,
par laquelle il nous appelle selon son décret. (Rm 8 ) Si nous
considérons la nature dans laquelle nous avons été créés, quel est
celui qui n'est pas de la vérité, puisque c'est la vérité qui a créé
tous les hommes ?

Mais tous ne reçoivent pas de la vérité la grâce nécessaire pour obéir à la vérité.
S'il avait dit : Quiconque entend ma voix est de la vérité, on pourrait
croire qu'on est de la vérité, parce qu'on obéit à la vérité; mais il
dit, au contraire :

« Quiconque est de la vérité, entend ma voix. »

Il
entend, il est vrai; toutefois il n'est pas de la vérité, parce qu'il
entend sa voix, mais il entend sa voix parce qu'il est de la vérité, et
que la vérité lui a donné cette grâce.

S. Jean Chrysostome
: En parlant de la sorte, il attire à lui Pilate, et cherche à lui
persuader de prêter l'oreille à ses paroles, et il l'amène, par ce peu
de paroles, à lui demander ce que c'est que la vérité :

« Pilate lui demanda : Qu'est-ce que la vérité ? »

Théophylactus : La vérité avait presque disparu du milieu des hommes, et elle était comme inconnue à tous, à cause de leur incrédulité.

et pour tous ceux qui luttent contre la Royauté Sociale de Notre Seigneur Jésus-Christ, voici ce qui leur arrivera:

Quant à mes ennemis, ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici et égorgez-les devant moi.

Kyrie Eleison
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3561
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  JCMD67 Mar 27 Oct 2009, 1:01 pm

Les
paroles de l'Evangile nous l'enseignent : en elle et en son pouvoir il
y a deux glaives, le spirituel et le temporel Lc 22,38 Mt 26,52 .. Les
deux sont donc au pouvoir de l'Eglise, le glaive spirituel et le glaive
matériel. Cependant l'un doit être manié pour l'Eglise, l'autre par
l'Eglise. L'autre par la main du prêtre, l'un par la main du roi et du
soldat, mais au consentement et au gré du prêtre. Or il convient que le
glaive soit sous le glaive, et que l'autorité temporelle soit soumise
au pouvoir spirituel... Que le pouvoir spirituel doive l'emporter en
dignité et en noblesse sur toute espèce de pouvoir terrestre, il nous
faut le reconnaître d'autant plus nettement que les réalités
spirituelles ont le pas sur les temporelles... Comme la Vérité
l'atteste : il appartient au pouvoir spirituel d'établir le pouvoir
terrestre, et de le juger s'il n'a pas été bon...

Bulle Unam Sanctam, Boniface VIII, Denzinger

http://catho.org/9.php?d=bwk#c4l
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3561
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Via Crucis Mar 27 Oct 2009, 5:15 pm

Elle est bien bonne celle là !!! :

On reconnaît bien la propagande hargneuse.
Sachez, monsieur, que c'est avant tout le vote de cardinaux nommés par Pie XII, que vous adulez, qui a conduit sur le trône de Pierre ses successeurs, selon la procédure canonique depuis longtemps pratiquée, et qu'en accusant le conclave ayant élu Jean XXIII, vous accusez Pie XII lui-même d'incompétence et de négligence dans l'attribution de la pourpre cardinalice, et par de telles allégations, c'est la conduite par de l'Esprit Saint des élections papales que vous reniez. Bref, monsieur, cracher comme vous le faites sur tous les papes depuis Jean XXIII, c'est cracher sur la Papauté jusqu'à saint Pierre !

[b]Ces conciliabulaires disent n'importe quoi !!! Moi accuser Pie XII ??!! Je prie pour le Bon Dieu lui donne beaucoup de gloire dans le Ciel ! C'était un Saint Pape !

Les cardinaux une fois nommés et sacrés cardinaux font de leur pourpre cardinalice ce qu'ils veulent !!! S'ils veulent suivre l'Esprit Saint et bien ils adhéreront à la doctrine de l'Eglise au lieu d'adhérer à la FM et consorts !

Ce sont les conciliabulaires eux-mêmes qui crachent leur venin sur Jésus-Christ et sur tous les successeurs de St Pierre jusqu'à Pie XII inclus, ils EMBRASSENT LE DEMON depuis Vatican II jusqu'à ce jour ! Car leurs papes vaticandesques, en parjurant le SERMENT ANTIMORDERNISTE ORDONNE PAR ST PIE X donc un PAPE CATHOLIQUE valide et licite et en promouvant le modernisme sont devenus non seulement hérétiques mais en plus ANATHEMES ! Exemple : Wojtyla a prêté ce serment lorsqu'il a été ordonné mais il s'est parjuré en promouvant Vatican II, Assise et Cie et a désobéi aux Saints Papes de l'Eglise !

Le conciliabulaires sont bien les pharisiens de Vatican II, les pharisiens du contre-syllabus pour reprendre les termes mêmes de leur cher Ratzinger pour résumer ce conciliabule de malheur ! /b]
Via Crucis
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  gabrielle Mar 27 Oct 2009, 5:24 pm

Bonsoir chère Via..

En fait les modernos ont un raisonnement totalement en sens inverse, Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 531927 comme vous pouvez le constater à leur réaction à votre message.

C'est le propre même du modernisme.

Quoiqu'il en soit. votre témoignage qui a parut sur le DA... restera au jour du jugement, comme le courage d'une femme qui n'a pas craint de porter témoignage pour la vérité. Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 431208
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18802
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  ROBERT. Mar 27 Oct 2009, 5:38 pm

Via Crucis a écrit:Elle est bien bonne celle là !!! :

On reconnaît bien la propagande hargneuse.
Sachez, monsieur, que c'est avant tout le vote de cardinaux nommés par Pie XII, que vous adulez, qui a conduit sur le trône de Pierre ses successeurs, selon la procédure canonique depuis longtemps pratiquée, et qu'en accusant le conclave ayant élu Jean XXIII, vous accusez Pie XII lui-même d'incompétence et de négligence dans l'attribution de la pourpre cardinalice, et par de telles allégations, c'est la conduite par de l'Esprit Saint des élections papales que vous reniez. Bref, monsieur, cracher comme vous le faites sur tous les papes depuis Jean XXIII, c'est cracher sur la Papauté jusqu'à saint Pierre !

Ces conciliabulaires disent n'importe quoi !!! Moi accuser Pie XII ??!! Je prie pour le Bon Dieu lui donne beaucoup de gloire dans le Ciel ! C'était un Saint Pape !

Les cardinaux une fois nommés et sacrés cardinaux font de leur pourpre cardinalice ce qu'ils veulent !!! S'ils veulent suivre l'Esprit Saint et bien ils adhéreront à la doctrine de l'Eglise au lieu d'adhérer à la FM et consorts !

Ce sont les conciliabulaires eux-mêmes qui crachent leur venin sur Jésus-Christ et sur tous les successeurs de St Pierre jusqu'à Pie XII inclus, ils EMBRASSENT LE DEMON depuis Vatican II jusqu'à ce jour ! Car leurs papes vaticandesques, en parjurant le SERMENT ANTIMORDERNISTE ORDONNE PAR ST PIE X donc un PAPE CATHOLIQUE valide et licite et en promouvant le modernisme sont devenus non seulement hérétiques mais en plus ANATHEMES ! Exemple : Wojtyla a prêté ce serment lorsqu'il a été ordonné mais il s'est parjuré en promouvant Vatican II, Assise et Cie et a désobéi aux Saints Papes de l'Eglise !

Le conciliabulaires sont bien les pharisiens de Vatican II, les pharisiens du contre-syllabus pour reprendre les termes mêmes de leur cher Ratzinger pour résumer ce conciliabule de malheur !


Que ce texte passe A.S.A.P. sur DA... si l'Admin le veut... Very Happy Merci à l'Admin pour smileys 2 Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 83983 Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 83983
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Louis Mar 27 Oct 2009, 6:30 pm

Bravo a JCMD pour vos interventions sur DA

La chaïne d'Or de S. Thomas = excellent !

Bravo encore


continuez votre bonne collaboration.

sunny sunny sunny sunny sunny

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14525
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Via Crucis Mar 27 Oct 2009, 8:07 pm

Mes chers amis,

J'étais absente ce week-end et je ne suis rentrée chez moi que cet après-midi ! Et donc je suis en train d'éplucher les commentaires sur le sédévacantisme !

Merci d'avoir transmis mes commentaires sur le Docteur Angélique et merci également pour toutes vos belles fleurs et encouragements pour mes commentaires !

Merci à Cupertino et à JCMD67 pour ses belles vidéos et commentaires !

Vraiment ces conciliabulaires ne veulent absolument pas voir l'EVIDENCE !

Philippe Fabry a écrit entre autres :

Et le fait que la Papauté condamna d'abord le renversement des monarchies et l'instauration des Républiques avant de les reconnaître ?
A vrai dire, on peut multiplier à l'infini ce genre d'exemples. Mais cela ne gêne jamais les sédévacantistes car on parle d'une époque où l'Eglise avait ce qui est cher au coeur des schismatiques : la puissance temporelle.
Le vrai problème des sédévacantistes, c'est qu'ils n'admettent pas qu'elle l'ait perdue. Pierre aussi a eu des états d'âme semblables, le Christ l'a tancé d'un "retire-toi, Satan".

Il confond les choses ! Il blasphème en plus ! L'EGLISE CATHOLIQUE N'A JAMAIS PERDU SA PUISSANCE ! ELLE NE LA PERDRA JAMAIS ! ELLE EST UNE, SAINTE, et APOSTOLIQUE ! SON CHEF C'EST JESUS-CHRIST ! PAR CONSEQUENT MEME EN CAS DE VACANCE DU SIEGE APOSTOLIQUE L'EGLISE CATHOLIQUE EXISTE TOUJOURS CAR IL EN EST LE CHEF DIVIN ETERNEL ! L'ENFER N'A JAMAIS PREVALU CONTRE ELLE et IL NE PREVAUDRA JAMAIS CONTRE ELLE ! JESUS-CHRIST EST INVISIBLE MAIS IL N'A PAS PERDU SA PUISSANCE ! IL EST A LA TETE DE l'EGLISE DONC S'IL EN EST LA TETE DIVINE, SON ESPRIT ET SON CORPS TRANSFIGURE, GARDENT AUSSI TOUTE LEUR PUISSANCE D'ACTION ! COMMENT L'EGLISE POURRAIT-ELLE PERDRE SA PUISSANCE ALORS QUE JESUS-CHRIST EN EST LE CHEF ?

Le Bon Dieu a attendu quelques siècles pour donner PAR ECRIT SA PROPRE LOI à TOUT UN PEUPLE ! Il a fait avec ce peuple une alliance et ce peuple a répondu au Sinaï présent en disant ; "NOUS FERONS ET NOUS ECOUTERONS". Par conséquent Dieu en vertu de cette REPONSE RECUE que LE PEUPLE A ACCEPTE LE POUVOIR SPIRITUEL ET TEMPOREL DE DIEU et donc SON GOUVERNEMENT DIVIN A PERPETUITE, AVEC TOUTES LES CONSEQUENCES INHERENTES A L'OBEISSANCE : LA BENEDICTION ET LA PROSPERITE, et aussi INHERENTES AUX TRANSGRESSIONS ; LA MALEDICTION, la MORT, l'EXIL etc...c'est à dire la PUNITION, LA PEINE ATTACHEE A LA TRANSGRESSION !

Ce peuple c'était au départ le peuple Hébreu, mais ce peuple n'a pas respecté les CONDITIONS IMPOSEES PAR DIEU !

Dieu n'avait rien imposé aux autres peuples au même moment à l'époque du Sinaï du point de vue administratif, ni du point de vue temporel, ni du point de vue sacrificiel ! Ils étaient TOUS cependant AU MEME TITRE QUE LES HEBREUX sous le coup de la peine du péché originel !
Mais Dieu avait mis sur pied un plan de rédemption pour renverser le processus ! Il a voulu rendre le Paradis perdu à l'homme ! Et c'est à cause de ce plan que la Révélation au Sinaï s'est produite !

Seul le peuple Hébreu avait donc en vertu de cette Révélation cette OBLIGATION de SE SOUMETTRE A SES ORDRES A CAUSE DE LEUR SERMENT AU PIED DU SINAI et en plus il avait l'OBLIGATION DE NE PAS ELEVER DE TEMPLES AUX IDOLES SUR LE TERRITOIRE QU'iL LEUR AVAIT CONFERE POUR RESIDENCE ! "Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma Face"

Ensuite comme ce peuple au cours des siècles n'a pas respecté SON SERMENT il fut PUNI selon ses oeuvres et sa foi comme il les en avait avertis auparavant ! Donc nous voyons bien que la LIBERTE RELIGIEUSE EST EXCLUE POUR UN PEUPLE AYANT PRETE SERMENT A DIEU !

Dieu, qui a un coeur d'or, finalement envoie JESUS-CHRIST pour les délivrer du joug du terrible Jugement conduisant à la mort et à l'Enfer ! Ceux qui parmi les Hébreux et les paîens ont cru en Jésus-Christ et en la PRIMAUTE DE PIERRE se sont REGROUPES AUTOUR DE ST PIERRE et ont constitué UN SEUL PEUPLE bien que différents en fonction du pays où ils résident par leurs vêtements et couleurs de peau : pour FORMER ET ETRE le PEUPLE CATHOLIQUE !

Ce PEUPLE CATHOLIQUE A, EXACTEMENT COMME SEULS LES HEBREUX L'AVAIENT AU DEPART, l'OBLIGATION D'ADHERER A LA LOI DE DIEU, ECRITE PAR DIEU, ACCOMPLIE ENTIEREMENT PAR JESUS-CHRIST ET TRANSMISE VERBALEMENT PAR LUI A SES DISCIPLES ET AUX FIDELES SOUS PEINE DE DAMNATION EN CAS DE TRANSGRESSION !
LE BAPTEME ET LA CONFIRMATION POUR TOUS LES FIDELES constituent en quelque sorte LE SERMENT de suivre JESUS-CRIST ET DE LUI OBEIR : ils sont le "nous ferons et nous écouterons" du Sinaï !

A partir du moment où TOUT UN PEUPLE A PROMIS A JESUS-CHRIST de le suivre et de lui obéir IL NE DOIT PLUS RETOURNER A SES VOMISSURES c'est à dire à ses souillures !

Donc QUELQUE SOIT LE MODE DE GOUVERNEMENT D'UN PEUPLE QUI A ADOPTE ET DIT OUI A JESUS-CHRIST, CE PEUPLE OU CETTE NATION DOIT OBLIGATOIREMENT SUIVRE SA LOI SOUS PEINE D'ALLER EN ENFER !

Les autres peuples ; Dieu connaît le fond des coeurs, c'est Lui qui "sonde les reins et les coeurs" et donc il les juge en fonction de leur état et profession spirituelle, Il est le JUGE DE VERITE ! Il les bénit en leur donnant des enfants, des récoltes, du pain etc... parce qu'il aime donner à tous, aux bons comme aux méchants, mais cela ne veut ABSOLUMENT PAS DIRE QU'IL APPROUVE LEURS DIVINITES NI LEUR PAGANISME NI TOUS LEURS DOGMES ! SES DONS SONT UN SUJET DE GLOIRE POUR LUI !

Le DEVOIR DU PEUPLE CATHOLIQUE c'est de DIRE LA VERITE ET DE LA TRANSMETTRE ! IL N'A PAS LE DROIT DE RETOURNER A SES VOMISSURES (ses idoles du passé !) NI PAR CONSEQUENT DE MENTIR AUX AUTRES PEUPLES EN LEUR DISANT QU'ILS PEUVENT SE SANCTIFIER TOUT EN CROYANT A LEURS FAUSSES RELIGIONS ET EN HONORANT DE FAUX DIEUX ! L'ODIEUX MENSONGE DE NOSTRA AETATE DANS TOUTE SON HORREUR EST UNE INJURE A JESUS-CHRIST !

Dieu. pour enseigner sa LOI est parti d'une personne, puis il a élargi son champ d'action aux patriarches, puis aux 12 tribus, puis à un peuple entier les descendants des 12 tribus les Hébreux, puis à ceux des païens qui voudraient bien l'accepter !! Et c'est ainsi que SA PAROLE, SON VERBE DIVIN, s'est propagé dans le monde ! MAIS LE PEUPLE c'est UN SEUL PEUPLE LE PEUPLE DES CATHOLIQUES !

Qu'une nation soit organisée en République ou bien en monarchie constitutionnelle ou bien en monarchie absolue, à partir du moment où elle-même et SES DIRIGEANTS ont accepté A L'ORIGINE LE GOUVERNEMENT DIVIN, DONC JESUS-CHRIST ROI des Rois et SEIGNEUR des Seigneurs, ELLE NE DOIT PLUS LE REJETER !

Donc TOUS LES PAYS CATHOLIQUES DOIVENT RESTER CATHOLIQUES et doivent HONORER ET GARDER DIEU comme LE ROI de leurs pays respectifs ! C'EST CELA LE DOGME DU REGNE SOCIAL DE NOTRE SEIGNEUR JESUS-CHRIST !

Donc tous les prêtres qui ont prêté le serment antimoderniste et ne l'ont pas honoré, quand bien même ils seraient devenus papes, sont parjures et hérétiques car ils sont allés à l'encontre de la LOI DIVINE QUI S'EST EXPRIMEE A TRAVERS les PAPES QUI LES ONT PRECEDES et ils sont devenus anathèmes perdant ipso facto toute dignité ecclésiastique et donc leur dignité papale s'ils l'avaient !

Jésus-Christ n'a rien imposé aux nations païennes (l'Inde bouddhiste par exemple ou l'Arabie Saoudite ou le Pakistan Musulman), IL LES TOLERE cependant POUR UN TEMPS SEULEMENT car il veut que SA VOIX ARRIVE JUSQU'A EUX POUR LEUR CONVERSION ET DONC LEUR SALUT !
PAR CONTRE Il IMPOSE AUX NATIONS CATHOLIQUES ! Il IMPOSE : SUIS-MOI, ECOUTE MA VOIX TU AURAS LE CIEL LA JOIE ET LE BONHEUR SINON TU IRAS DANS L'ETANG DE FEU ET DE SOUFFRE !

ON PROPOSE AUX NATIONS PAIENNES LE CHRIST MAIS UNE FOIS ACCEPTE LE CHRIST S'IMPOSE ET IMPOSE SA LOI !

IL NE DIT PAS A CELUI QUI L'A DEJA ACCEPTE DONC AU CATHOLIQUE : SI TU NE ME SUIS PAS TU IRAS AUSSI AU CIEL ! IL NE DIT PAS JE TE LAISSE LE CHOIX DE FAIRE CE QUE TU VEUX JE TE LAISSE LE CHOIX DE CROIRE CE QUE TU VEUX (avoir tes propres opinions personnelles) ET TU IRAS AU PARADIS. NON !!! IL INDIQUE CLAIREMENT PAR LA QUE SI TU NE ME SUIS PAS, SI TU NE CROIS PAS EN MOI, SI TU N'OBEIS PAS A MA LOI, SI TU N'ECOUTES PAS MA VOIX, TU EN SUBIRAS LES CONSEQUENCES TU SERAS PUNI CAR QU'EST CE QUE L'ENFER SI CE N'EST UNE PUNITION DIVINE ? Dieu mentirait-il ? NON ! ET EN PLUS IL NE SE CONTREDIT JAMAIS!

La nuance est donc de taille entre les prêches du Magistère AVANT Vatican II et ceux du Magistère de Vatican II jusqu'à ce jour ! C'est le jour et la nuit !
Via Crucis
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  ROBERT. Mar 27 Oct 2009, 8:27 pm

Louis a écrit:Bravo a JCMD pour vos interventions sur DA

La chaïne d'Or de S. Thomas = excellent !

Bravo encore


continuez votre bonne collaboration.

sunny sunny sunny sunny sunny

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 431208
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  ROBERT. Mar 27 Oct 2009, 8:35 pm

.

Bravo Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 759485 chère amie pour votre dernier texte montrant le parallèle entre les Juifs et les Gentils. A nous donc catholiques de servir avec honneur le Dieu trois fos Saint pour sa plus grande gloire et notre salut éternel. Un autre texte qui s'en va chez D.A.... cheers
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Via Crucis Mar 27 Oct 2009, 8:51 pm

Merci Robert ! DA va en être tellement assommé qu'il va finir comme celui là Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 79728 !

Je découvre les nouveaux smileys ! Ah ils sont magnifiques ! Le petit panda est génial Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 83983 !

On n'est pas encore à la chandeleur mais on peut toujours faire sauter quelques crêpes bretonnes en attendant ! Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 380903
Via Crucis
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  ROBERT. Mar 27 Oct 2009, 8:56 pm

Via Crucis a écrit: On n'est pas encore à la chandeleur mais on peut toujours faire sauter quelques crêpes bretonnes en attendant ! Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 380903

avec une bonne tasse de Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 866294 ? Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 962688 ...comme dirait Monique... Very Happy
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  ROBERT. Mar 27 Oct 2009, 9:00 pm

Via Crucis a écrit: DA va en être tellement assommé qu'il va finir comme celui là Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 79728 !

Avant de finir comme cà Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 79728 Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 79728 , il va passer par quelques Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 531927 Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 531927 ...

J'aime bien les petits Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 83983 également...
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Via Crucis Mar 27 Oct 2009, 9:12 pm

Ah Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 390245 J'ai oublié le café ! Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 866294

Il ne faut pas oublier d'inviter Gabrielle flower à la dégustation ; elle se fera un plaisir d'assommer DA avec la poele a crêpe vide une fois qu'elle aura mangé les crêpes fourrées au sirop d'érable !

Il faut prendre des forces pour dégainer Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 403733 sur le monstre Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 545542 et défendre notre Bon Jésus !
Via Crucis
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  ROBERT. Mar 27 Oct 2009, 9:40 pm

Via Crucis a écrit:Ah Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 390245 J'ai oublié le café ! Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 866294

Il ne faut pas oublier d'inviter Gabrielle flower à la dégustation ; elle se fera un plaisir d'assommer DA avec la poele a crêpe vide une fois qu'elle aura mangé les crêpes fourrées au sirop d'érable !

Il faut prendre des forces pour dégainer Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 403733 sur le monstre Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 545542 et défendre notre Bon Jésus !

Evidemment ! Vous me ferez goûter vos crêpes un de ces jours ?

La poële pour les assomer ? La doctrine de l'Église et le Droit Canon.. Il faut toujours défendre notre Bon Jésus et la Vierge Marie contre les monstres Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 545542 de l'enfer.. Débat sur le sédévacantisme. - Page 3 403733 ..
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum