Débat sur le sédévacantisme.

+9
Diane + R.I.P
Louis
gabrielle
ROBERT.
Via Crucis
Régis
JCMD67
Roger Boivin
Admin
13 participants

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Roger Boivin Sam 31 Oct 2009, 12:32 pm

[quote="JCMD67"]

mais avant, laissons dans notre profil, partie signature, l'adresse des forums afin que les personnes de bonne volonté puissent y venir.

..oui c'est ce que j'aurais voulu faire; mais sans l'aide de quelqu'un qui s'y connait, je ne puis le faire ; alors merci l'ami !

en Jésus par Marie !
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12588
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  JCMD67 Sam 31 Oct 2009, 12:39 pm

ils ne savent plus ce qu'est le bien, ni ce qu'est le mal.

ils ne savent plus ce qu'est le vrai, ni ce qu'est le faux.

c'est monstrueux(l'esprit moderniste).

qu'on en juge...

louis74 dit:

Questions aux sédévacantistes.

Bonsoir,

j'ai parcouru ce sujet.

Apparement vous reprochez au pape de l'Eglise Catholique ( je pense que vous preferez le nommer Mr Ratzinger Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Icon_wink ) de recontrer des musulmans, des juifs, des protestants... d'aller dans leurs mosqués, synagogues, temples.

Or je suis Chrétien Catholique Pratiquant, et marié avec une hindoux; de
ce fait je vais quelque fois aux fêtes religieuses hindoux.
J'ai fait un mariage catholique mais aussi hindoux, un pretre hindoux m'a
même donner une sorte de bénédiction, et recommander à une déesse
lorsque j'ai accompagné ma femme à ses prières ( elle aussi d'ailleurs
elle vient parfois à la messe et reçois la benecdiction du pretre).
Pour vous je dois etre en état d'apostastie, bon pour l'enfer alors?
Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Icon_razz

http://docteurangelique.forumactif.com/temoignages-discernement-cas-concrets-f3/sedevacantisme-et-catholicisme-t8852-500.htm

le parfait syncrétisme conciliaire(dont assise, entre autres, n'est que la manifestation publique).

pensez-vous
qu'un conciliaire lui dira que son pseudo mariage est INVALIDE, et
qu'il est un apostat? (heureusement doumé, encore conciliaire, mais qui
semble vraiment chercher La Vérité, il nous lit depuis longtemps, tente
de le corriger, certes maladroitement... mais qui d'autre à part lui?)

il n'y a rien à faire avec ces hypocrites, alors tant pis pour eux.

Kyrie Eleison.
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3561
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Roger Boivin Sam 31 Oct 2009, 12:49 pm

Peut-être a-t-il fait tout cela de bonne foi ! quel âge a-t-il ? A-t-il vraiment connu la vraie Église catholique ? Son point d'interrogation à la fin me laisse deviner ou percevoir un doute de sa part sur sa conduite. Pensons à Notre seigneur écrivant de son doigt dans le sable. On n'en sait pas plus au sujet de cet homme.. que j'espère être malgré tout de bonne foi et de bonne volonté; du moins c'est ce que je lui souhaite. S'il est dans ces bonnes disposition primordiales, il saura reconnaître la vraie vérité. Mais gare à lui si ce n'est pas le cas; car il est vraiment sur le chemin de l'enfer; et c,est le temps pour lui de se réveiller, ça c'est sûr !


Dernière édition par Roger le Sam 31 Oct 2009, 12:56 pm, édité 1 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12588
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  JCMD67 Sam 31 Oct 2009, 12:55 pm

je ne sais pas, cher Roger, ne le connaissant pas plus que cela...

c'est terrible de constater qu'avec les conciliaires PRATIQUANTS, ne parlons pas meme des autres..., il faut TOUT et ABSOLUMENT TOUT leur enseigner.

ce qu'est le péché, qu'il faut fuir le péché et meme l'occasion du péché.

c'est une montagne à gravir...

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Icon_rolleyes
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3561
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Roger Boivin Sam 31 Oct 2009, 1:04 pm

..oui, vraiment ahurissant !
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12588
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  gabrielle Sam 31 Oct 2009, 1:19 pm

Roger a écrit:Bonjour à tous;

Je me suis enrigistré sur DA voilà plusieurs jours; j'ai été accepté et tout; mais comme malgré ça, je ne puis me connecter, alors voici ce que je voulais y écrire après, bien sûr, un cordial bonjour à tous :


« SUGGESTION :

Ceci ne s'adresse pas aux irréductible de V II ( ce conciliabule qui est l'aboutissement et l'expression parfaite du Modernisme, égout collecteurs de toutes les hérésies ); ces gens semblent en être corrompus jusqu'aux os.

Je m'adresse à ceux de bonne foi, qui sont vraiment intéressés à connaitre la vraie vérité, le véritable enseignement de la véritable Église Catholique.

Comme on ne peut mettre quiconque dehors de sa propre maison, alors, les autres qui sont vraiment sincères et de bonne volonté, vous êtes donc tous cordialement invités à vous transporter chez-nous, sur DEO JUVANTE et TE DEUM.

Pour les timides ou timorés, si vous n'osez y venir, on peut aller chez-vous si vous préférez.

Quant à nous, je crois qu'il serait tout simplement préférable de secouer nos chaussures et partir; parce que c'est clair, ces gens ne veulent vraiment rien savoir, et tournent tout ce qu'on dit à l'envers; c'est ce qu'on appelle avoir l'esprit mal tourné.

Il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir !

Voilà c'est tout ! c'était mon premier message, et mon dernier.

Merci. »



Si vous jugez bien à propos de le faire passer dans DA;
à votre discrétion, j'en serais ravis ! merci d'avance .

Salut!

As-tu reçu un lien d'activation...

Regarde dans ta boite de courriel

Tu dois faire un clic sur le lien...

Pour ton texte, il ne passera pas, car c'est une sorte de publicité pour les forums... ils ont les nerfs en boules... ils ne sont pas d"humeur à nous donner un espace publicité gratuite
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18800
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  JCMD67 Sam 31 Oct 2009, 2:25 pm

pour rappel:

Par cela même qu’on établit la liberté de tous les cultes sans distinction,
on confond la vérité avec l’erreur et l’on met au rang des sectes
hérétiques et même de la perfidie judaïque, l’épouse sainte et
immaculée du Christ, l’Eglise hors de laquelle il n’y a pas de salut.


En
outre, en promettant faveur et appui aux sectes des hérétiques et à
leurs ministres, on tolère et on favorise non seulement leurs
personnes, mais encore leurs erreurs.

C’est implicitement la désastreuse et à jamais déplorable hérésie que saint Augustin mentionne en ces termes :

Elle affirme que tous les hérétiques sont dans la bonne voie et disent
vrai, absurdité si monstrueuse que je ne puis croire qu’une secte la
professe réellement.

S.S.Pie VII, Encyclique Post tam diuturnas
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3561
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Roger Boivin Sam 31 Oct 2009, 3:00 pm

gabrielle a écrit:
Salut!

As-tu reçu un lien d'activation...

Regarde dans ta boite de courriel

Tu dois faire un clic sur le lien...

Pour ton texte, il ne passera pas, car c'est une sorte de publicité pour les forums... ils ont les nerfs en boules... ils ne sont pas d"humeur à nous donner un espace publicité gratuite

si ça marche, je me risque ou c'est mieux pas ?

Salut bien !
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12588
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Via Crucis Sam 31 Oct 2009, 3:37 pm

Le Saint Magistère de l'Eglise Catholique depuis Jésus-Christ jusqu'à la mort de Pie XII est l'Arche de la Vérité ! Qui entre en son sein, écoute sa voix, et observe ses lois ne se perdra jamais !

Noé pendant qu'il bâtissait son arche, tout le monde se moquait de lui ! Cela lui a pris cent ans pour la finir entièrement ! Quant les 100 ans sont passés et qu'il y est entré, le déluge est arrivé ! Dans cette arche ne sont entrés que Noé et sa femme ainsi que ses enfants, mais il y eu aussi de toutes les espèces des animaux un mâle et une femelle pour ainsi leur éviter l'extinction totale.

Depuis le conciliabule près de 50 ans sont passés, les conciliabulaires se moquent des sédévacantistes "purs et durs" si l'on peut dire, mais ces derniers expliquent à corps et à cri pourquoi ils sont sédévacantistes !
Il reste donc environ encore une cinquantaine d'années de tranquillité pour les conciliabulaires - une fausse paix puisque les gens continuent de manger, de boire, de se marier, de danser, de faire de l'oeucuménisme et de promouvoir le syncrétisme, et d'insulter les sédévacantistes, avant que le déluge de feu ne se déverse sur la terre !


Les catholiques sédévacantistes, les fidèles catholiques des catacombes,c'est à dire les vrais catholiques, sans compromission aucune avec les apostats conciliabulaires ou autres du même acabit, sont ceux qui seront sauvés dans 50 ans du déluge de feu parce qu'ils se seront barricadés dans le sein de l'Arche de la Vérité ! Quels pourraient-être les "animaux" qui pourraient entrer dans cette arche ? Ce mot "animaux" est symbolique désignant ceux qui considérés comme des bêtes et comme des moins que rien, tous les vanupieds, les incultes, les boiteux, les misérables de toutes les races humaines qui normalement n'avaient pas de part dans la Révélation Divine car Dieu n'a pas révélé sa Parole aux animaux mais aux hommes, donc un couple d'idôlatres par race humaine convertis au catholicisme, qui auront constaté qu'ils avaient servi les démons jusque là au lieu de servir Dieu et qui donc auront rejoint l'Eglise pendant le temps de la grande apostasie conciliabulaire ! C'est vraiment peu si on fait le compte des races humaines - il y a les noirs, les blancs, les jaunes et les rouges ! Soit 4 grands types de race humaine ! A moins que Dieu dans son immense miséricord prenne un couple de chaque pays ? Un couple de chaque nation ? Mystère !



l
Via Crucis
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  gabrielle Sam 31 Oct 2009, 4:39 pm

roger a écrit:
gabrielle a écrit:
Salut!

As-tu reçu un lien d'activation...

Regarde dans ta boite de courriel

Tu dois faire un clic sur le lien...

Pour ton texte, il ne passera pas, car c'est une sorte de publicité pour les forums... ils ont les nerfs en boules... ils ne sont pas d"humeur à nous donner un espace publicité gratuite

si ça marche, je me risque ou c'est mieux pas ?

Salut bien !

C'est mieux pas
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18800
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Via Crucis Sam 31 Oct 2009, 5:48 pm

Franchement, je trouve ce site dumouchu affraid affreux affraid et satanique Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 545542 Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 403733 !

Il leur faudrait un exorcisme en bonne et due forme !

On leur envoie Dom Amorth ? Laughing Laughing Laughing Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 80494 Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 80494 Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 80494
Via Crucis
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  gabrielle Sam 31 Oct 2009, 5:57 pm

Le site de dumouch est un des plus terrible sur le net.. affraid affraid

Il porte en lui, une haine de tout ce qu'est la sainte Église, de toute notre foi et même de la Royauté de Jésus.

Les démons, sur ce site de malheur, doivent être légions Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 545542 Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 403733 Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 403733
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18800
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  JCMD67 Sam 31 Oct 2009, 6:33 pm

lamouch à merde a écrit:

Doumé a écrit:

Il
faut quand même dire, Arc en ciel, que le mariage entre un catholique
et une Hindou est invalide. Soyons cohérent, tout de même. Que chacun
prenne ses responsabilités mais en réalisant ces choses
clairement.


Cher Doumé, dire que le serment de
fidélité à vie entre un homme et une femme est invalide car l''un des
deux n'a pas la religion de l'autre, c'est oublier que le Dieu unique,
qui a créé tous les hommes, voit le "oui" de chacun et, à l'heure de la
mort, demandera compte de sa conscience.

http://docteurangelique.forumactif.com/temoignages-discernement-cas-concrets-f3/sedevacantisme-et-catholicisme-t8852-500.htm

je cite le Catéchisme de saint Pie X:

Que faut-il pour contracter validement le mariage chrétien ?

Pour contracter validement le mariage chrétien, il est nécessaire d’être libre de tout empêchement dirimant du mariage et donner librement son consentement au contrat du mariage devant son curé (ou un prêtre délégué par lui) et deux témoins.

Donnez-moi des exemples d’empêchements dirimants ?

Sont
empêchements dirimants, par exemple, la parenté naturelle jusqu’au
quatrième degré, la parenté spirituelle, le voeu solennel de chasteté, la diversité de culte entre les baptisés et les non baptisés, etc...

Qu’est-ce que le mariage civil ?

Le
mariage civil n’est autre chose qu’une pure formalité prescrite par la
loi pour donner et assurer les effets civils du mariage aux époux et à
leurs enfants.

Suffit-il pour un chrétien de ne faire que le mariage ou un contrat civil ?

Pour un chrétien, il ne suffit pas de ne faire que le contrat civil, parce que ce n’est pas un sacrement ni, par suite, un vrai mariage.

Dans quelle condition seraient des époux qui vivraient ensemble unis seulement par le mariage civil ?

Des époux qui vivraient ensemble unis seulement par le mariage civil seraient dans un état habituel de péché mortel, et leur union resterait toujours illégitime devant Dieu et l’Eglise.


http://catechisme.free.fr/stpiex/part4/partie4chap09.htm

d'après
lamouch à merde, entendez dumouch l'apostat moderniste et prévaricateur
luciférien, il faut croire que Notre Saint Pape Saint Pie X aurait
"oublié que le Dieu unique, qui a créé tous les hommes, voit le "oui"
blablabla bla bla bla..."

franchement, de qui se moque dumouch, pour le Vicaire de Jésus-Christ, pour le calife à la place du calife?

mieux vaut en rire.
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3561
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Via Crucis Sam 31 Oct 2009, 6:54 pm

Iznogoud dumouch le Grand Vizir !!!! Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Je ne peux m'empêcher d'éclater de rire chaque fois que je lis ses énormités et stupidités théologiques !!!

Il a trouvé son diplôme de théologie dans un paquet de Bonux ! clown Laughing
Laughing Laughing Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 80494 Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 80494

Le vrai Iznogoud de la BD s'était transformé un jour en grenouille alien pour prendre la place du calife !

Iznogoud dumouch est la mouche qui se prétend pape à la place d'un vrai Pape catholique !

Il n'arrive même pas à la cheville de Ratzi Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 545542 qui, lui, est beaucoup plus fin pour distiller ses hérésies mine de rien sans en avoir l'air !
Via Crucis
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  JCMD67 Sam 31 Oct 2009, 6:56 pm

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 390245 Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 403733
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3561
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  ROBERT. Mar 03 Nov 2009, 7:06 pm

.

Pour Stylite et Paradiso:



.
Vous serez heureux lorsque les hommes vous haïront, vous éloigneront, vous injurieront et rejetteront votre nom comme étant mauvais, à cause du Fils de l’homme. Réjouissez-vous en ce jour-là, et tressaillez d’allégresse, parce que votre récompense est grande dans le ciel; car c’est ainsi que leurs pères faisaient aux prophètes.


( Lc. VI, 22-23, Glaire.)

Vous êtes heureux, lorsque les hommes vous maudissent et vous persécutent, et disent faussement toute sorte de mal de vous, à cause de moi. Réjouissez-vous et tressaillez de joie, parce que votre récompense est grande dans les cieux; car c’est ainsi qu’ils ont persécuté les prophètes qui ont été avant vous.

(Matth., V, 11-12, Glaire.)
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Invité Jeu 17 Oct 2019, 5:39 am

Depuis que j'ai quitté la secte moderniste en 2012, je me suis mis à lire et étudier la tradition à partir des catéchismes de Trente et de saint Pie X, entre autres.
Mais par contre en fréquentant le tradiland, et en particulier le milieu sédévacantiste, j'ai fait le constat qu'il était peuplé également de plusieurs sectes.
Donc je me suis séparé aussi du milieu sédévacantiste, à mes yeux condamné à rester "sectes" jusqu'à la mort.
En fait, l'état sectaire constant est aussi dans l'ADN du sédévacantisme, car ce dernier est par principe dépourvu d'autorité légitime ainsi que de communion fraternelle.
Donc le sédévacantisme non plus n'a rien d'une religion, et n'est certainement pas catholique non plus, sauf peut-être en rêves.

Enfin, je tiens à souligner que la vraie religion chrétienne au départ est un moyen et non une fin, contrairement aux sectes.
Je veux dire par là, qu' après être moyen de servir Dieu, la vraie religion initiale est faite pour l'homme, et non l'homme pour la religion.
C'est donc une grossière erreur fanatique extrémiste que d'absolutiser la religion comme une fin en soi, et pire, de vouloir imposer ça aux autres.
C'est aussi une des raisons qui fait que le sédévacantisme ne convainc personne de sensé, car le sédévacantisme est un faux-témoignage, un contre-exemple avant tout le reste...
Je comprends bien les arguments sédévacantistes à propos de la secte moderniste, mais cela ne rend pas le sédévacantisme réellement catholique pour autant...
Autrement dit, le sédévacantisme est un autre serpent qui se mord la queue, et se prend aussi les pieds dans le tapis...
Il va sans dire que les fruits du sédévacantisme sont également pourris, ce qui permet de juger les arbres qui le constitue.

Bref, la dissidence n'est pas si simple que ça, et les illusions dangereuses de religiosités déviantes sont nombreuses.
J'espère participer un peu à une bonne prise de conscience générale, en appelant les choses par leur nom et en les remettant à leur place au passage.
Voili voilou pour aujourd'hui, en vous souhaitant une bonne journée,

bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Roger Boivin Jeu 17 Oct 2019, 9:49 am


Clovis, pourquoi tout mettre dans le même sac ?

Exemple : La FSSPX reconnaît les papes de "v 2" comme papes légitimes, alors qu'on y désobéit en matière grave, ce qui fait de cette fraternité une secte, étant à sa remorque.

Les papes de "vatican 2" sont-ils de vrais papes légitimes ? Enseigne-t-ils l'authentique doctrine catholique ? Leur messe est-elle catholique ?

Si oui, que faites-vous ici ? retournez dans ses rangs.
Si non, où est-on parfaitement catholique ? quels en sont les critères ? que doit-on faire aujourd'hui, dans cette situation sans précédent, pour le rester ou le redevenir ?

Que nous reprochez-nous au juste sur TD, et qu'attendez-vous de nous ?

Qu'est-ce que l'Église dont il est dit qu'« Hors de l'Église point de salut » ?

« L’Eglise catholique est la société ou la réunion de tous les baptisés qui, vivant sur la terre, professent la même foi et la même loi de Jésus-Christ, participent aux mêmes sacrements et obéissent aux pasteurs légitimes, principalement au Pontife Romain. » (Catéchisme de S. Pie X)

Et la Religion, selon notre catéchisme, il est dit dès le début :
« La religion (du latin "religare", relier) est le lien sacré qui unit l'homme à Dieu : elle consiste à connaître, à aimer et à servir Dieu. Le but de la religion est la gloire de Dieu et le bonheur de l'homme. La science de la religion s'appelle la théologie (science qui parle de Dieu), et l'abrégé de cette science s'appelle le Catéchisme (enseignement vocal à la portée de tous.) » -- ( Explication Littérale et Sommaire du Catéchisme de Québec, Montréal et Ottawa, 1946)

Si vous avez des lumières que nous n'avons pas, il faut nous les communiquer.
Pour notre part, nous nous en tenons à ce qu'enseigne l'Église catholique apostolique et romaine, à ses lois, ses directives ; et, dans la situation actuelle qui est sans précédant, sommes conséquent avec. Ce qui fait qu'ici au Québec, nous sommes dans la grande disette, étant privés de prêtre fidèle, validement et licitement ordonné.

S'il y a un pape légitime avec sa hiérarchie, dites-nous où. Bonne chance.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12588
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  gabrielle Jeu 17 Oct 2019, 11:00 am

Clovis a écrit:
Spoiler:
Depuis que j'ai quitté la secte moderniste en 2012, je me suis mis à lire et étudier la tradition à partir des catéchismes de Trente et de saint Pie X, entre autres.
Mais par contre en fréquentant le tradiland, et en particulier le milieu sédévacantiste, j'ai fait le constat qu'il était peuplé également de plusieurs sectes.
Donc je me suis séparé aussi du milieu sédévacantiste, à mes yeux condamné à rester "sectes" jusqu'à la mort.
En fait, l'état sectaire constant est aussi dans l'ADN du sédévacantisme, car ce dernier est par principe dépourvu d'autorité légitime ainsi que de communion fraternelle.
Donc le sédévacantisme non plus n'a rien d'une religion, et n'est certainement pas catholique non plus, sauf peut-être en rêves.

Enfin, je tiens à souligner que la vraie religion chrétienne au départ est un moyen et non une fin, contrairement aux sectes.
Je veux dire par là, qu' après être moyen de servir Dieu, la vraie religion initiale est faite pour l'homme, et non l'homme pour la religion.
C'est donc une grossière erreur fanatique extrémiste que d'absolutiser la religion comme une fin en soi, et pire, de vouloir imposer ça aux autres.
C'est aussi une des raisons qui fait que le sédévacantisme ne convainc personne de sensé, car le sédévacantisme est un faux-témoignage, un contre-exemple avant tout le reste...
Je comprends bien les arguments sédévacantistes à propos de la secte moderniste, mais cela ne rend pas le sédévacantisme réellement catholique pour autant...
Autrement dit, le sédévacantisme est un autre serpent qui se mord la queue, et se prend aussi les pieds dans le tapis...
Il va sans dire que les fruits du sédévacantisme sont également pourris, ce qui permet de juger les arbres qui le constitue.

Bref, la dissidence n'est pas si simple que ça, et les illusions dangereuses de religiosités déviantes sont nombreuses.
J'espère participer un peu à une bonne prise de conscience générale, en appelant les choses par leur nom et en les remettant à leur place au passage.
Voili voilou pour aujourd'hui, en vous souhaitant une bonne journée,

bien à vous.

Salut!

Le sédévacantisme n'est pas une religion ,mais, un constat de la vacance du Siège Apostolique et de la fondation d'une secte par Montini au conciliabule de v2. Que des gens qui ont fait ce constat se soit égaré dans des délires schismatiques en fondant une lignée sacrilège de d'évêques et de prêtres. cela est évident

La frate n'est que le prolongement de la secte de Montini sous couvert de grégorien et d'encens, cela est aussi est évident.

Par contre, le catholique fidèle existe, c'est celui qui donnerait sa vie pour le dogme "Hors de l'Église point de salut" Rien inventer, rien innover mais rester fidèle, sans sacrements on ne meurt pas, on vie de la vie de la grâce que Dieu nous donne par des moyens hors de l'ordinaire.

Dans tout votre texte, je ne vois nul part, une ligne de conduite à suivre, peut-être ne l'avez-vous pas ou êtes vous un libéral?
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18800
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Roger Boivin Jeu 17 Oct 2019, 1:17 pm

Clovis a écrit:Enfin, je tiens à souligner que la vraie religion chrétienne au départ est un moyen et non une fin, contrairement aux sectes.
Je veux dire par là, qu' après être moyen de servir Dieu, la vraie religion initiale est faite pour l'homme, et non l'homme pour la religion.
C'est donc une grossière erreur fanatique extrémiste que d'absolutiser la religion comme une fin en soi, et pire, de vouloir imposer ça aux autres.

Vous confondez la Religion d'avec les moyens de sanctification. La Religion étant l'unique lien surnaturel créé par Dieu, pour nous nous unir à Dieu, est une nécessité, une obligation ; sans ce lien, pas de salut. Tandis que les moyens, que sont les sacrements, à défaut de les avoir, l'Église supplée, car ils ne sont pas une fin en soi. Par exemple le baptême : à défaut du sacrement, il y a l'ondoiement, le baptême de désir ou le baptême de sang.

Dans l'ABRÉGÉ DU CATÉCHISME DE PERSÉVÉRANCE, de Mgr Gaume, qui est un excellent auteur catholique, on en parle longuement. En résumé : La religion est le lien surnaturel qui nous unit à Dieu. Dieu en est l'auteur. Elle est en trois étapes : la religion primitive, la religion mosaïque, et la religion chrétienne qui en est la forme définitive en la fondation de l'Église par le Christ.

Voir au moins les chapitres XIX et XX, c'est pas long : https://archive.org/stream/cihm_91887?ref=ol#page/n77/mode/2up
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12588
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Roger Boivin Jeu 17 Oct 2019, 3:57 pm


De plus, le but de la franc-maçonnerie étant de substituer une fausse religion vidée du surnaturel, en place et lieu de la vraie ( https://messe.forumactif.org/t6240-la-revolution-en-tiare-et-en-chape-mgr-de-segur ), le Vatican sert de plaque tournante pour ce projet luciférien. D'ailleurs les Loges maçonniques ont infiltré depuis longtemps les rangs catholiques.

Ce projet avec la permission de Dieu, se concrétise officiellement dans les années 60 avec le conciliabule moderniste "vatican 2", ( avec la permission de Dieu, comme dans l'histoire de Job réduit à la plus extrême misère, - d'ailleurs c'est là une figure de l'Église ), avec :

la redéfinition de la liberté religieuse,
le faux œcuménisme issus du protestantisme,
la nouvelle Pentecôte issue du Pentecôtisme protestant,
le nouveau rite de la messe qui n'est que la réédition du rite sacrilège du protestant Cranmer,
la modification invalidante des Ordres et des Sacres,
l'abandon des sanctions contre la f.-m.,
etc.

Et ce, sous l'autorité usurpée par imposture, ou autrement dit un simulacre d'autorité, par des antipapes.

Il faut être logique et catholique. Un pape légitime n'aurait pu faire la moindre petite chose d'une telle révolution diabolique, et en si peu de temps.

Maintenant, qu'il y en ait qui ne veulent accepter cette évidence, et qui préfèrent voir les choses comme ils voudraient qu'elles soient, et non comme elles sont en réalité, ça pullule ; et ça aussi c'est une évidence, et une évidence qui sème la confusion la plus terrible. Et cette Babel actuelle est encore un châtiment mérité.

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12588
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Invité Ven 18 Oct 2019, 4:31 am

gabrielle a écrit:
Clovis a écrit:
Spoiler:
Depuis que j'ai quitté la secte moderniste en 2012, je me suis mis à lire et étudier la tradition à partir des catéchismes de Trente et de saint Pie X, entre autres.
Mais par contre en fréquentant le tradiland, et en particulier le milieu sédévacantiste, j'ai fait le constat qu'il était peuplé également de plusieurs sectes.
Donc je me suis séparé aussi du milieu sédévacantiste, à mes yeux condamné à rester "sectes" jusqu'à la mort.
En fait, l'état sectaire constant est aussi dans l'ADN du sédévacantisme, car ce dernier est par principe dépourvu d'autorité légitime ainsi que de communion fraternelle.
Donc le sédévacantisme non plus n'a rien d'une religion, et n'est certainement pas catholique non plus, sauf peut-être en rêves.

Enfin, je tiens à souligner que la vraie religion chrétienne au départ est un moyen et non une fin, contrairement aux sectes.
Je veux dire par là, qu' après être moyen de servir Dieu, la vraie religion initiale est faite pour l'homme, et non l'homme pour la religion.
C'est donc une grossière erreur fanatique extrémiste que d'absolutiser la religion comme une fin en soi, et pire, de vouloir imposer ça aux autres.
C'est aussi une des raisons qui fait que le sédévacantisme ne convainc personne de sensé, car le sédévacantisme est un faux-témoignage, un contre-exemple avant tout le reste...
Je comprends bien les arguments sédévacantistes à propos de la secte moderniste, mais cela ne rend pas le sédévacantisme réellement catholique pour autant...
Autrement dit, le sédévacantisme est un autre serpent qui se mord la queue, et se prend aussi les pieds dans le tapis...
Il va sans dire que les fruits du sédévacantisme sont également pourris, ce qui permet de juger les arbres qui le constitue.

Bref, la dissidence n'est pas si simple que ça, et les illusions dangereuses de religiosités déviantes sont nombreuses.
J'espère participer un peu à une bonne prise de conscience générale, en appelant les choses par leur nom et en les remettant à leur place au passage.
Voili voilou pour aujourd'hui, en vous souhaitant une bonne journée,

bien à vous.

Salut!

Le sédévacantisme n'est pas une religion ,mais, un constat de la vacance du Siège Apostolique et de la fondation d'une secte par Montini au conciliabule de v2. Que des gens qui ont fait ce constat se soit égaré dans des délires schismatiques  en fondant une lignée sacrilège de d'évêques et de prêtres. cela est évident

La frate n'est que le prolongement de la secte de Montini sous couvert de grégorien et d'encens, cela est aussi est évident.

Par contre, le catholique fidèle existe, c'est celui qui donnerait sa vie pour le dogme "Hors de l'Église point de salut" Rien inventer, rien innover mais rester fidèle, sans sacrements on ne meurt pas, on vie de la vie de la grâce que Dieu nous donne par des moyens hors de l'ordinaire.

Dans tout votre texte, je ne vois nul part, une ligne de conduite à suivre, peut-être ne l'avez-vous pas ou êtes vous un libéral?

Salut Gabrielle,

nous sommes bien d'accord sur l'état du sédévacantisme et de la frate F$$PX, par contre votre définition du catholique fidèle me semble hyper réductrice et très insuffisante, et la vie de la grâce divine dont vous parlez me semble hasardeuse même si je la désire comme vous.
C'est sûr qu'il n'y a rien à inventer ni innover, car c'est la meilleure façon de s'égarer et de se tromper lourdement.

Quant à la ligne de conduite à suivre, pour info je m'en tiens à la prière catholique quotidienne et les bonnes oeuvres, de type oeuvres de miséricorde spirituelle et corporelle classiques à mon petit niveau... Par exemple les aumônes et visites des malades, des prisonniers...
Je ne pense pas être un libéral pour la simple raison que j'ai vu les affreux résultats du libéralisme et que j'en ai pas mal souffert dans ma conscience avant de quitter la secte v2.
Faut pas croire que le libéralisme est inoffensif ou neutre, car derrière des apparences de gentillesse mielleuse, il est vraiment tyrannique, méprisant et persécuteur dans les faits.
Si j'ai tardé à quitter la secte v2, c'était essentiellement à cause de la perte de la vie "fraternelle" que cela exigeait.
Et cela n'a pas été facile de s'en détacher, mais j'ai bien fait d'entrer en dissidence, même si c'est loin d'être confortable et sans danger.

Autrement, @Roger Boivin, rassurez-vous, je trouve ce forum TD nécessaire et utile comme "lanceur d'alerte" et "éveilleur de conscience".
Cette tribune TD ne manque pas de courage, et j'y ajoute parfois mon grain de sel pour dire de faire attention à ceci ou à cela.
Et même si je ne le dis pas toujours, vos interventions à vous autres m'aident pas mal à réfléchir, m'orienter ou corriger des choses qui ne vont pas, donc de mon côté j'encourage ce forum TD à continuer son travail.

Bonne journée à tous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  gabrielle Ven 18 Oct 2019, 7:52 am

Salut Clovis,

Merci pour votre réponse.

Clovis a écrit:, par contre votre définition du catholique fidèle me semble hyper réductrice et très insuffisante, et la vie de la grâce divine dont vous parlez me semble hasardeuse même si je la désire comme vous.

Avez-vous lu l'abbé Desmaris? Est-ce que quelqu'un de TD pourrait placer le lien.

Lui, il explique en détail ce que fait la fidélité et la confession de la foi

Pour les bonnes œuvres, nous sommes certain de ne pas nous tromper.


Bonne journée.


Dernière édition par gabrielle le Ven 18 Oct 2019, 12:17 pm, édité 1 fois
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18800
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Louis Ven 18 Oct 2019, 8:25 am

gabrielle a écrit:Salut Clovis,

Merci pour votre réponse.

Clovis a écrit:, par contre votre définition du catholique fidèle me semble hyper réductrice et très insuffisante, et la vie de la grâce divine dont vous parlez me semble hasardeuse même si je la désire comme vous.

Avez-vous lu l'abbé Desmaris? Est-ce que quelqu'un de TD pourrait placer le lien.

Lui, il explique en détail ce que fait la fidélité et la confession de la foi

Pour les bonnes œuvres, nous certain de ne pas nous tromper.


Bonne journée.

https://messe.forumactif.org/t550-consolations-pour-les-fideles-en-temps-de-persecution-de-schismes-dheresies-complet

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14525
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 Empty Re: Débat sur le sédévacantisme.

Message  Roger Boivin Ven 18 Oct 2019, 9:00 am


Bravo Clovis ! Débat sur le sédévacantisme. - Page 8 956204
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12588
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum