L'APOCALYPSE

2 participants

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Ven 25 Aoû 2023, 6:36 am


DEUXIEME PARTIE

LA LETTRE AUX SEPT EGLISES

Chapitre II. — A l’Ange de l’Eglise d’Ephèse, écris : Voici ce que dit celui qui tient les sept étoiles dans sa [main] droite, qui marche au milieu des sept candélabres d’or : — 2. Je connais tes oeuvres, et [ton] travail, et ta patience, et que tu ne peux supporter les méchants : et tu as mis à l’épreuve ceux qui se disent Apôtres et qui ne le sont pas : et tu as reconnu qu’ils étaient menteurs : — 3. Et tu gardes la patience, et tu as supporté à cause de mon nom, et tu n’as pas défailli. — 4. Mais j’ai contre toi que tu as abandonné ta charité première. — 5. Souviens-toi donc d’où tu es tombé : et fais pénitence, et fais les œuvres d’autrefois. Sinon, je viens à toi, et je déplacerai ton candélabre de sa place, si tu ne fais pas pénitence. — 6. Mais tu as ceci, que tu détestes les œuvres des Nicolaïtes, que je déteste moi aussi. — 7. Que celui qui a une oreille entende ce que l’Esprit dit aux Églises : Au vainqueur, je donnerai de manger de l’arbre de vie, qui est dans le Paradis de mon Dieu. — 8. Et à l’Ange de l’Eglise de Smyrne, écris : Voici ce que dit le premier, et le dernier, celui qui est mort, et qui vit : — 9. Je sais ton épreuve, et ta pauvreté, mais tu es riche : tu es tourné en dérision par ceux qui se disent être Juifs et [qui] ne le sont pas, mais [qui] sont la synagogue de Satan. — 10. Ne crains aucune des choses que tu auras à souffrir. Voici que le diable doit envoyer quelques-uns de vous en prison, pour que vous soyez tentés : et vous subirez une persécution de dix jours. Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la couronne de vie. — 11. Celui qui a une oreille, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises : Celui qui vaincra ne sera point atteint par la seconde mort. — 12. Et à l’Ange de l’Église de Pergame,  écris : Voici ce que dit celui qui a l’épée acérée à deux tranchants : — 13. Je sais où tu habites, où est le siège de Satan : et tu gardes mon nom, et tu n’as pas renié ma foi. Et cela, aux jours où Antipas, mon témoin fidèle, a été tué au milieu de vous, où habite Satan. — 14. Mais j’ai contre toi [quelques] petites choses : parce que tu as là des tenants de la doctrine de Balaam, lequel enseignait à Balac à envoyer le scandale devant les fils d’Israël, à manger [des idolothytes], et à commettre l’adultère : — 15. Tu as donc, toi aussi, des tenants de la doctrine des Nicolaïtes. — 16. Fais de même pénitence : sinon je viendrai bientôt à toi, et je combattrai contre eux avec le glaive de ma bouche. — 17. Que celui qui a une oreille, entende ce que l’Esprit dit aux Églises : Au vainqueur, je donnerai la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc, et, sur [ce] caillou, un nom nouveau écrit, que personne ne connaît, sinon celui qui le reçoit. — 18. Et à l’Ange de l’Église de Thyatire, écris : Voici ce que dit le Fils de Dieu, celui qui a des yeux comme une flamme de feu, et ses pieds sont semblables à l’auricalque : — 19. Je sais tes œuvres et [ta] foi, et ta charité, et [ton] ministère, et ta patience, et tes dernières œuvres plus nombreuses que les premières. — 20. Mais j’ai contre toi [quelques] petites choses : parce que tu permets à la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, d’enseigner, et de séduire mes serviteurs, de commettre l’adultère, et de manger des idolothytes. — 21. Et je lui ai donné le temps de faire pénitence : et elle ne veut pas faire pénitence de sa fornication. — 22. Voici que je l’enverrai sur un lit ; et ceux qui commettent l’adultère avec elle, seront dans la tribulation suprême, s’ils ne font pas pénitence de leurs œuvres. — 23. Et je ferai périr ses fils dans la mort, et toutes les Églises sauront que je suis Celui qui sonde les reins et les cœurs : et je donnerai à chacun de vous selon ses œuvres. A vous cependant, je dis, — 24. et à tous les autres qui êtes à Thyatire : Tous ceux qui n’observent pas cette doctrine, et qui n’ont pas connu les mystères de Satan, comme ils disent, je n’enverrai pas sur eux un autre poids : — 25. Cependant, ce que vous avez, tenez-le jusqu’à ce que je vienne. — 26. Et celui qui aura vaincu et qui aura gardé mes œuvres jusqu’à la fin, je lui donnerai puissance sur les nations, — 27. et il les gouvernera avec une verge de fer, et elles seront brisées comme un vase d’argile, — 28. comme moi aussi j’ai reçu [puissance] de mon Père et je lui donnerai l’étoile du matin. — 29. Que celui qui a une oreille, entende ce que l’Esprit dit aux Églises.


CE chapitre IIe et le suivant  etc
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Sam 26 Aoû 2023, 6:27 am

CE chapitre IIe et le suivant contiennent la lettre aux Églises d’Asie qui a été annoncée tout à l’heure. Le Fils de Dieu enjoint à l’Apôtre bien- aimé d’écrire successivement à chacun des sept évêques qui occupent les sièges de l’Asie Mineure. Ces lettres sont un modèle de correction fraternelle : l’auteur y mêle adroitement les louanges et les reproches, afin d’encourager ses lecteurs et de les stimuler, tout en leur signalant les points sur lesquels ils sont en défaut, et les périls auxquels ils s’exposent. Par delà les évêques qui en sont les destinataires, elles s’adressent à toutes les âmes chrétiennes soucieuses de leur avancement spirituel : et c’est à elles que fait allusion saint Benoît, au Prologue de sa Règle, quand il nous exhorte à écouter ce que l’Esprit dit aux Églises. Elles rappellent les points essentiels de la perfection évangélique, et nous offrent une réalisation exacte de cette prophétie du Sauveur à ses disciples : Lorsque le Saint-Esprit viendra, il reprendra le monde sur le péché, sur la justice et sur le jugement . En effet, elles reprochent à chacun les péchés dans lesquels il tombe, elles lui montrent la justice qu’il doit pratiquer, elles lui remettent en mémoire le jugement qu’il doit subir un jour. Leur nombre sept évêque manifeste les dons du Saint-Esprit : et, dans chacune d’elles, on peut reconnaître tour à tour, d’une façon plus particulière, à la suite de Rupert de Deutz, la voix de l’un des sept esprits qui se tiennent devant le trône de Dieu. C’est celui de crainte qui ouvre la liste, avec l’Église d’Ephèse, car c’est lui qui est le commencement de la voie qui mène à Dieu. Tout le monde sait, en effet, que la crainte de Dieu est le commencement de la sagesse. Après lui, nous entendrons successivement celui de piété, celui de science, celui de force, celui de conseil, celui d’intelligence, celui de sagesse.

à suivre
§ 1. — Lettre à l’Église d'Éphèse

A l’Ange de l’Église d'Éphèse, écris
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Dim 27 Aoû 2023, 5:05 am



A l’Ange de l’Église d’Éphèse, écris : Voici ce que dit celui qui tient dans sa main droite les sept étoiles, qui marche au milieu des sept candélabres d'or. Les sept étoiles représentent, nous l’avons dit précédemment, les prélats des sept Églises. Dieu les tient dans sa main, pour les diriger, et diriger les autres par eux ; et aussi pour les empêcher de tomber, comme tomba cet astre du matin, ce Lucifer qui, au premier jour du monde, était apparu étincelant de gloire et de beauté, puis qui soudain s’abattit sur la terre, et devint un démon, parce qu’il se glorifia lui-même dans son cœur, parce qu’il oublia qu’il devait tout à Dieu . Qu’elles se souviennent donc, les sept étoiles ; qu’ils se souviennent bien, les prélats de l’Église, que toute leur autorité, tout leur prestige, toute la considération dont ils jouissent sont le fait de la main de Dieu qui les tient, et qu’ils ne laissent pas l’orgueil prendre pied dans leurs cœurs !

Non seulement Dieu porte ainsi les étoiles qui gouvernent son peuple; mais encore, il marche au milieu des candélabres d'or. Ces derniers représentent les Églises, c’est-à-dire la masse des fidèles, par opposition aux prélats, comme saint Jean nous l’a appris un peu plus haut. Dieu marche au milieu d’eux, en ce sens qu’il demeure avec eux, selon la promesse qu’il a faite à ses disciples : Voici que je suis avec vous jusqu’à la consommation des siècles . Il habite dans leurs cœurs. Il les visite par sa grâce. Il les enveloppe de sa sollicitude. Il suit tous leurs pas. Il accompagne toutes leurs démarches. Mais en même temps II surveille soigneusement ces candélabres, pour voir si leur lumière n’est point fumeuse, si elle ne risque pas de s’éteindre, si elle jette bien l’éclat de la charité.

« Je connais tes oeuvres »etc.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Lun 28 Aoû 2023, 6:38 am

« Je connais tes oeuvres » : Dieu, il est vrai, sait toutes choses en vertu de sa science infinie. Mais II connaît les siens, comme le dit saint Paul , en ce sens qu’il les approuve, Il les considère avec bienveillance, tandis qu’au contraire II ignore les méchants .  Je connais donc tes œuvres de charité, et la peine que tu prends pour sauvegarder l’intégrité de la foi ; je sais la patience que, les yeux fixés sur la récompense éternelle, tu déploies au milieu des épreuves ; je sais l’aversion que t’inspirent les vices, et le zèle avec lequel tu en poursuis les fauteurs. Tu ne t’es pas laissé abuser par les beaux discours de ceux qui se disent envoyés de Dieu, comme Ebion, Marcion, Cérinthe, etc..., et qui ne le sont point. Tu les as mis à l’épreuve, selon ce qui est écrit : Éprouvez les esprits, pour voir s'ils sont de Dieu  ; et tu as reconnu à leurs fruits, comme le veut l’Évangile, c’est-à-dire : leurs œuvres, qu'ils étaient menteurs.

Tu as gardé la patience, avec les hérétiques; as supporté courageusement leurs attaques, plus soucieux de l’honneur de mon nom que de ton propre intérêt ; et tu n'as point cédé à la colère. Tout cela est très bien : cependant, ce n’est pas suffisant pour la perfection que j’attends de toi, et j’ai quelques avertissements à te faire entendre.

Je te reproche d'avoir abandonné ta charité première.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Mar 29 Aoû 2023, 4:34 am

Je te reproche d'avoir abandonné ta charité première. Tu ne veilles plus à cette parfaite union des cœurs qui était la marque de l’Église naissante, et qui avait pour corollaire la mise en commun de tous les biens . Tu ne pratiques plus les œuvres de miséricorde avec autant de ferveur qu’autrefois, tu te laisses gagner par la tiédeur. Or, n’oublie pas que la charité est et demeure le signe auquel se reconnaissent mes vrais disciples ; quand même tu aurais une foi à transporter les montagnes, quand même tu livrerais ton corps aux flammes, si tu n'as point cette charité, tout le reste ne te sert de rien.

Reconnais donc ta faute : souviens-toi d'où tu es tombé, rappelle-toi la générosité qui t’animait au début de ta conversion, et fais pénitence. Ne te contente pas de désirs, ni de promesses : passe aux actes, comporte-toi comme tu le faisais alors. Sinon je viens à toi, et tu sentiras le poids de ma colère.

J'enlèverai ton candélabre de sa place, c’est- à-dire : Je donnerai ton siège à un autre ; ou encore J’éteindrai la lumière qui brille dans ton Église, et qui fait d’elle un flambeau de la vérité, comme cela est arrivé bien souvent lors des grandes hérésies, quand la chute d’un évêque entraîne celle de tout son troupeau.




« Cependant, tu as pour toi que tu détestes les actions des Nicolaïtes...
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Mer 30 Aoû 2023, 7:55 am

« Cependant, tu as pour toi que tu détestes les actions des Nicolaïtes, que je déteste moi aussi. » Dieu ne dit pas qu’il hait les Nicolaïtes ; il parle seulement de leurs œuvres, pour nous faire comprendre que nous ne devons jamais haïr les personnes, si mauvaises qu’elles soient; ce sont leurs entreprises que nous devons avoir en abomination dans la mesure où celles-ci sont contraires à la loi de Dieu et au bien de leurs âmes. Saint Benoît marque cette discrimination, quand il dit dans sa Règle, qu’il faut haïr les vices et aimer les frères.

Qu’étaient-ce au juste que ces Nicolaïtes dont il est ici question?

Des anciens Pères sont d’accord pour attribuer leur origine au diacre Nicolas, l’un des sept qui furent choisis par les Apôtres pour les assister dans leur ministère, et au nombre desquels il faut compter aussi saint Étienne. Par contre, ces mêmes Pères diffèrent dans la façon dont ils racontent comment la chose arriva. Si nous en croyons saint Clément d’Alexandrie, ce Nicolas, qui avait épousé une femme d’une rare beauté, se serait vu reprocher par les disciples la jalousie qu’il manifestait à son sujet. Plein d’indignation il l’aurait alors conduite aux Apôtres, en disant : « Voici ma femme. Qu’elle soit à qui voudra ! » Lui-même, d’ailleurs, n’en  continua pas moins à vivre saintement. Mais certains chrétiens malintentionnés s’emparèrent de cette parole imprudente, et se réclamèrent de son auteur pour prétendre que les femmes, comme tous les autres biens, devaient être mises en commun .

D’après saint Épiphane au contraire, dont on connaît la haute autorité comme témoin de la tradition, Nicolas, après avoir prétendu garder la continence absolue, à l’imitation des Apôtres, n’eut pas le courage de persévérer dans cet effort, et « revint à son vomissement ». Mais pour pallier sa défaite, il imagina d’enseigner que quiconque veut assurer son salut doit accomplir chaque jour l’œuvre de chair, et, mettant sa propre doctrine en pratique, il sombra dans de honteux désordres . Cette deuxième version a été beaucoup plus répandue que la première ; si nous en jugeons par l’autorité de saint Thomas, nous pouvons dire que c’est elle qui a prévalu dans la tradition .



« Que celui qui a une oreille entende ce que l’Esprit dit aux Églises. »
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Jeu 31 Aoû 2023, 5:34 am

« Que celui qui a une oreille entende ce que l’Esprit dit aux Églises. » Cette formule, qui va revenir à la fin de chacune des lettres, évoque celle qu’employait Notre-Seigneur lui-même quand il prêchait : Que celui qui a des oreilles entende . Remarquons que chaque fois, l’Esprit va s’adresser aux Églises, et non pas à l’Église d’Éphèse, ou à celle de Sardes, etc..., pour bien montrer la portée générale de ses avertissements, qui intéressent tous les chrétiens.

«Au vainqueur, c’est-à-dire : à celui qui saura triompher des tentations du démon, des sollicitations du monde, de ses propres passions : Je donnerai à manger de l'arbre de vie, qui est dans le paradis de mon Dieu, » Cet arbre, c’est le Christ lui- même, arbre qui fut durement émondé et taillé dans les souffrances qui précédèrent sa mort, mais qui porta une frondaison magnifique après sa Résurrection. Son fruit nous est donné dans le Sacrement de l’ Eucharistie. Il ne pousse que dans le paradis de mon Dieu, c’est-à-dire dans la sainte Église, hors de laquelle il n’y a point d’aliment substantiel, point de vie pour l’âme. Notre-Seigneur dit : de mon Dieu, parce qu’il parle en tant qu’homme. Il veut montrer l’amour ardent que sa Très Sainte Humanité porte à Dieu, en même temps que la parfaite obéissance qu’elle lui témoigne.

Ces paroles nous font entendre qu’il faut se préparer à la réception de la sainte Eucharistie par une vie pure. Bien que tous les chrétiens puissent s’approcher de la sainte Table, Notre-Seigneur ne donne de ce fruit de vie qu’à ceux qui savent se vaincre eux-mêmes. Remarquons en outre qu’il ne dit pas : ce fruit, mais de ce fruit, pour marquer que la participation d’un chacun à la grâce de ce sacrement sera plus ou moins grande, selon ses dispositions.


Cette première lettre est destinée à nous inspirer spécialement, nous l’avons dit, l’esprit de crainte. Parce qu’ils n’avaient pas écouté cet esprit, Adam et Eve avaient été chassés du paradis terrestre et condamnés à mort ; ceux qui sauront se montrer dociles à ses sollicitations mériteront de recevoir le fruit du nouvel Éden, et en lui, l’aliment de la vie éternelle

§ 2 — Lettre à l’ Église de Smyrne.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Ven 01 Sep 2023, 6:50 am



§ 2 — Lettre à l’ Église de Smyrne.


« Et à l'ange de l’Église de Smyrne, écris. » C’est maintenant l’esprit de piété qui va parler. Comme il s’adresse à une Église déjà engagée dans la persécution et que va rougir le sang des martyrs, il ne lui fait aucun reproche, nous montrant par là comment nous devons nous comporter nous-mêmes à l’égard de ceux qui souffrent, il l’exhorte au contraire avec douceur, avec mansuétude ; et pour lui donner du courage, il commence par lui proposer l’exemple du Sauveur :

« Voici ce que dit le premier et le dernier, celui qui est mort, et celui qui est vivant. » Le premier, parce qu’il est le Fils de Dieu, le plus beau des enfants des hommes ; et le dernier, parce qu’il a été réduit au dernier degré de la détresse et du mépris. Il a passé par la mort, lui aussi, pour nous montrer le chemin ; mais il est ressuscité, il vit maintenant, d’une vie qui n’aura point de fin : et ceux qui le suivront dans la mort, le suivront dans la vie.

« Je connais tes épreuves,  je n’ignore rien de ce que tu as à souffrir. Et si je ne l’empêche pas, c’est pour ton bien ; c’est que je veux te récompenser plus tard.

Je sais la pauvreté à laquelle tu t’es réduit volontairement, en distribuant aux pauvres, par amour pour moi. tout ce que tu possédais. Mais sois tranquille : il est d’autres biens que l’or et l’argent, et si ceux-ci te font défaut, sache que tu es riche de biens spirituels, riche de vertus, riche de mérites, riche dans le ciel.

Je sais que tu es calomnié...
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Sam 02 Sep 2023, 6:06 am

Je sais que tu es calomnié; comme je l’ai été moi- même, par ceux qui se disent Juifs. Ils me reprochaient de ne pas respecter le sabbat, d’être un agent de Belzébuth, un possédé du démon. Eux, au contraire, se flattent de garder la foi à la lettre; ils se disent le peuple saint, le peuple de Dieu, ils se vantent d’être les fils authentiques d’Abraham : mais ils se trompent. Si, selon la chair, ils descendent en effet des Patriarches, ils ont complètement perdu l’esprit de ces saints personnages ; ils ne sont plus mon peuple, ils ne sont qu’une assemblée, une synagogue qui exécute les volontés de Satan.

Ne cède point à la crainte, ne redoute aucune des épreuves par lesquelles tu auras à passer, n’appréhende ni la pauvreté, ni les outrages, ni les souffrances, ni les tentations. Je sais à l’avance que tout cela doit venir, et je le permets pour ton bien. Avant peu, le démon fera mettre en prison par ses suppôts quelques-uns d’entre vous, afin que vous soyez mis à l’épreuve; afin que vous ayez l’occasion de manifester votre patience, et que vous soyez purifiés de la rouille de vos péchés. Vous subirez une persécution de dix jours,(1) c’est-à-dire : limitée et de courte durée . Sois fidèle jusqu’à la mort, reste attaché à ton Dieu comme l’épouse à son époux, comme le soldat à son chef, comme l’ami à son ami; ne m’abandonne pas en chemin, ne quitte pas la main qui te tient, et tu recevras la couronne de vie, c’est-à-dire la possession de Moi-même, dans la béatitude essentielle .


Que celui qui a des oreilles entende, non pas ce que dit le démon, non pas ce que disent la chair, ni le monde, qui tous trois nous invitent au relâchement; mais ce que l'Esprit dit aux Églises, pour les exhorter à combattre : Celui qui aura vaincu les trois ennemis, dont nous venons de parler, n'aura point à souffrir la seconde mort. Celui qui saura accepter pour son Maître la première mort, c’est-à- dire la séparation du corps et de l’âme, à laquelle tout homme est condamné depuis le péché d’Adam ; celui-là échappera à la seconde, à la séparation définitive de l’âme et de Dieu, c’est-à-dire à la damnation. »

(1) Pour la plupart des commentateurs anciens, le nombre dix est ici une allusion au Décalogue, et les dix jours représentent tout le temps où l'homme vit sous son joug, c’est-à-dire toute la vie présente.


§ 3. — Lettre à l’Église de Pergame.
Et à l'Ange de l’Église de Pergame, écris : Voici ce que dit Celui qui tient l'épée acérée à deux tranchants.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Dim 03 Sep 2023, 5:23 am

Voici ce que dit Celui qui tient l'épée acérée à deux tranchants.

C’est ici l’esprit de science qui parle : s’adressant à une ville particulièrement infestée par l’idolâtrie, à une Église menacée par des hérésies multiples et perfides, il prêche avant toutes choses la vertu de discrétion, qui apprend à reconnaître et à garder la vraie doctrine au milieu des erreurs. Elle s’éclaire elle-même de l’enseignement du Christ qui pénètre, nous dit saint Paul, jusqu'à la division de l'âme et de l'esprit , et qu’évoque ici l’épée sortant de la bouche de l’apparition . Elle distingue, sous les apparences dont s’enveloppent l’amour-propre et les passions, ce qui dans nos désirs, dans nos intentions, dans nos entreprises, est la part de l’homme animal, et ce qui est de l’homme spirituel. Car le premier excelle à se maquiller et à se faire prendre pour le second.

« Je sais où tu habites : tu habites au milieu des méchants, où il est plus difficile et plus méritoire de garder la justice qu’au milieu des bons ; dans une ville si mauvaise qu’on peut l’appeler le trône de Satan. »


C’est, en effet, à Pergame écrit le P. Allô, que fut élevé le premier temple du culte impérial provincial, dés l’an 29 avant Jésus-Christ ; un second et un troisième y furent consacrés en l’honneur de Trajan et de Septime- Sévère. Les quatre grandes divinités poliades étant Zeus Soter, Athéna, Nicéphore, Asklepios Soter, et Dionysos Kathegemon. Le pèlerinage des malades au sanctuaire d’Aklepios, où se pratiquait l'incubation et se faisaient des guérisons censées miraculeuses, les mystères de Dyonisios avec la confrérie des  ΒούχοΆοϟ (?)surtout le colossal autel en plein air de Zeus avec sa Gigantomachie, frise grandiose où les Grecs avaient éternisé le souvenir glorieux de leur résistance  l'invasion celtique du IIIe siècle... tout cela lui assurait une splendeur religieuse incomparable. Ces divers cultes étaient alliés et plus ou moins fondus entre eux, et s’arrangeaient fort bien avec celui des Césars. Le prêtre de Zeus Soter était aussi prêtre du « divin Auguste ». Dionysos- taureau fraternisait avec Asklepios-serpent... Et tout cela faisait bien de Pergame le trône de Satan, car nulle part le paganisme n’étalait plus orgueilleusement sa force.

Cependant, continue saint Jean, malgré cela,
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Lun 04 Sep 2023, 7:33 am

Cependant, continue saint Jean, malgré cela, « tu exaltes mon nom, tu te montres digne de ton titre de chrétien, et la peur ne t’a point fait renier la foi que tu m’as donnée. Tu m’es resté fidèle même quand la persécution sévissait, même quand Antipas a été martyrisé aumilieu de vous, dans ce royaume de Satan, pour avoir rendu témoignage à mon Nom ». La tradition rapporte qu’Antipas était le prédécesseur du destinataire de cette lettre sur le siège de Pergame, et qu’il fut brûlé dans un taureau d’airain, sous le règne de Domitien .

« Mais j'ai cependant quelques défaillances à te reprocher : car il y a chez toi des tenants de la doctrine de Balaam, lequel enseignait à Balac à envoyer devant les fils d'Israël des occasions de chute, — c’est-à-dire : des femmes de mauvaise vie, — afin de les entraîner au péché, de les inciter à manger des viandes consacrées aux idoles, et de leur faire rendre aux faux dieux un honneur adultère. »

Balaam était un devin, qui vivait sur les bords de l’Euphrate, au temps de l’Exode. Lorsque Balac, roi des Moabites, vit s’avancer vers son pays, en route pour la Terre promise, le peuple Hébreu, qui venait d’écraser successivement l’armée des Amorrhéens, et celle du roi de Basan, il le manda près de lui et le supplia d’appeler la malédiction du ciel sur cet ennemi que rien semblait ne pouvoir arrêter. Balaam, après bien des hésitations, — car il n’ignorait pas que Dieu était avec Israël, — se mit en devoir de lui obéir : mais, par une permission divine, ses lèvres ne purent prononcer que des paroles de bénédiction au lieu des malédictions qu’il aurait voulu proférer.

Le livre des Nombres, qui rapporte cette histoire etc
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Mar 05 Sep 2023, 6:40 am

Le livre des Nombres, qui rapporte cette histoire , ne parle pas explicitement de la duplicité à laquelle fait allusion ici l’Apocalypse. Mais on peut aisément la deviner sous la suite du récit. Désireux de plaire à Balac et de seconder ses desseins, malgré le miracle par lequel Dieu venait de lui notifier sa volonté, Balaam conseilla à ce prince d’envoyer chez les Juifs, dont il connaissait les instincts passionnels, des femmes armées de tous leurs moyens de séduction. Celles-ci réussirent en effet à gagner le cœur des enfants d’Israël ; elles les entraînèrent à leurs fêtes religieuses, leur firent manger des viandes consacrées aux idoles, et les initièrent même au culte de Beelphégor, le plus immonde de tous les dieux .


Les tenants de la doctrine de Balaam
dont parle ici Notre-Seigneur sont à identifier avec les Nicolaïtes. « Tu as donc toi aussi, en leur personne, comme l’évêque d’Éphèse, des partisans de l’hérésie de Nicolas, c’est-à-dire des gens qui se permettent les plus grandes libertés, tant en ce qui concerne la participation aux sacrifices païens que dans leurs rapports avec l’autre sexe.

Je te le dis comme à lui ; Fais pénitence. Sans quoi je viendrai à toi subitement, et je te ferai sentir, à toi et à ton peuple, tout le poids de ma colère. Je combattrai ces hérétiques par le glaive de ma parole, c’est-à-dire : je les convaincrai de péché, je réduirai à néant leurs excuses, par des paroles aussi pénétrantes, aussi irrésistibles qu’une épée. Je les châtierai comme j’ai châtié autrefois Balaam et les Madianites ; tous les hommes furent passés au fil de l’épée, y compris ce faux prophète, les villes et les villages furent livrés aux flammes, les femmes et les enfants emmenés en esclavage .

Mais si, au contraire etc
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Mer 06 Sep 2023, 5:48 am

Mais si, au contraire tu sais te corriger, je te ferai éprouver la douceur de ma miséricorde. Que celui qui a une oreille écoute ce que l’Esprit dit aux Églises : A celui qui saura triompher des perfides sollicitations de la secte de Nicolas : je donnerai la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc. Pour n’avoir point voulu toucher aux viandes des idoles, il recevra le pain de vie, le Christ voilé sous les espèces sacramentelles, jadis figuré par la manne; et il aura en lui les prémisses de la vie future, quand il en goûtera les douceurs secrètes, ces suavités ineffables auxquelles le Seigneur ne fait participer que ses amis de prédilection. Et pour avoir gardé son corps pur du péché de la chair, je lui donnerai, au jour de la Résurrection, un caillou blanc, c’est-à-dire un corps étincelant et impassible. »

Le corps glorieux qui sera celui des élus est comparé ici à une pierre, parce que la corruption et la souffrance n’auront plus aucune prise sur lui ; à un caillou blanc, ou mieux : étincelant (candidum), à cause de l’éclat lumineux dont il sera doué.

Et sur ce caillou, un nom nouveau est écrit, que nul ne connaît, sinon celui qui le reçoit. Ce nom nouveau désigne la nouvelle personnalité dont les élus jouiront après la résurrection. Car, dans cet état glorieux, la chair ne convoitera plus contre l’esprit, la concupiscence sera entièrement apaisée, l’homme ne sera plus sujet ni à la colère, ni à aucune passion, ni à quelque trouble que ce soit : le corps sera parfaitement soumis à L’âme, et l’être tout entier vivra dans un sentiment de paix, d’harmonie , d’ équilibre impossibles à décrire. C’est pourquoi l’auteur ajoute que nul ne connaît ce nom, sinon celui qui l’a reçu, parce que, comme le dit saint Paul, l’œil de l’homme n’a pas vu, son oreille n’a pas entendu, son cœur n’a pas imaginé ce que Dieu réserve à ceux qu’Il aime. Nul ne peut avoir quelque idée de ce bonheur, sinon celui qui l’a déjà goûté.




§ 4. — Lettre à l’Église de Thyatire...
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Jeu 07 Sep 2023, 5:47 am

§ 4. — Lettre à l’Église de Thyatire,


Et écris à l’Ange de l’Eglise de Thyatire. C’est l’esprit de force qui va parler maintenant pour reprendre un évêque, coupable d’avoir manqué d’énergie dans la pratique de la correction fraternelle. Cette œuvre de charité spirituelle est en effet l’un des premiers devoirs des prélats à l’endroit de leurs ouailles, et leur négligence sur ce chapitre est pour leurs églises la source des maux les plus graves : l’Écriture nous le montre par l’exemple d’Héli, grand-prêtre de Silo, qui, pour n’avoir pas su réprimer la mauvaise conduite de ses fils, vit la colère de Dieu s’abattre avec une extrême rigueur sur sa famille et sur le peuple tout entier, « Écris, donc, à l’Ange de l’Église de Thyatire :


Voici ce que dit le Fils de Dieu, lui qui a les yeux semblable à une flamme de feu, parce que son Cœur est dévoré d’un zèle ardent, parce que le regard de ses yeux pénètre les secrets les plus profonds : il illumine les intelligences et il embrase les volontés qui se laissent toucher par lui.

Et ses pieds ressemblent au bronze doré
: prêts à toutes les démarches, à toutes les fatigues pour sauver les âmes, ils ont à la fois l’éclat de l’or par la charité qui les entraîne, et la résistance du bronze par leur endurance.

Je connais tes œuvres, et ta foi, et ta charité; je sais le zèle que tu apportes à ton ministère, et la patience que tu y déploies ; je n’ignore pas que tes œuvres sont plus nombreuses aujourd’hui qu’elles ne l’étaient jadis. Tu as donc fait des progrès, la chose est manifeste.

Mais cela ne m’empêche pas d’avoir contre toi quelques griefs : tandis que tu vaques à ta propre sanctification, tu négliges tes devoirs de pasteur. Tu permets à une femme, à cette Jézabel, qui se dit prophétesse, d'enseigner et de séduire mes serviteurs. Elle leur apprend à commettre l'adultère et à manger des viandes consacrées aux idoles, comme le font les Nicolaïtes. Et toi, tu la laisses faire, au lieu de t’armer contre elle du zèle et de la sainte indignation du prophète Elie ! »

Quelle était cette Jézabel?
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Ven 08 Sep 2023, 6:54 am

Quelle était cette Jézabel?

Faut-il voir sous ce nom une personnalité concrète, ou bien n’est-ce là qu’une figure symbolique? Certains commentateurs prétendent que le reproche visait la propre femme de l’évêque de Thyatire, qui se serait appelée réellement Jézabel, et leur témoignage est corroboré par le fait que plusieurs versions disent, au lieu d'une femme : ta femme. D’autres veulent voir en elle quelque prophétesse, quelque femme nicolaïte qui jouait au personnage inspiré, pour rivaliser avec la Sybille d’un temple chaldéen érigé dans la ville, le Sambatheion. Il est plus probable que ce nom a surtout ici une valeur symbolique : il évoque le souvenir de l’épouse du roi Achab, l’une des femmes les plus criminelles que connaisse l’histoire de l’humanité. C’est elle qui introduisit le culte de Baal parmi les Juifs ; qui fit tuer Naboth, parce qu’il ne voulait pas lui céder sa maison ; qui engagea contre Elie et les serviteurs du vrai Dieu, une lutte acharnée, où elle en fit massacrer un grand nombre ( A ce dernier titre, elle est la figure des hérétiques, qui introduisent l’erreur parmi les fidèles, pour les séduire et déchaîner leurs passions contre l’Église.


Au sens moral, Jézabel représente ici la mollesse sensuelle qui se glisse chez les chrétiens, par suite du manque de vigilance et de fermeté de leurs pasteurs. Elle se dit prophétesse, parce qu’elle prétend en savoir plus long sur Dieu que les maîtres de la théologie. Elle affirme, par exemple, que Dieu est trop bon pour damner personne et qu’il n’y a pas de feu en enfer; que le jeûne est une pratique désuète, et la vie cloîtrée un détestable égoïsme.

« Je lui ai donné du temps pour faire pénitence
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Sam 09 Sep 2023, 6:37 am

« Je lui ai donné dit temps pour faire pénitence, continue le Sauveur, parce que je ne veux point la mort du pécheur ; je veux au contraire qu’il se convertisse et qu’il vive : mais elle, elle ne veut pas renoncer à sa débauche. » L’expression : non vult, elle ne veut pas, doit être soulignée. Elle marque l’obstination de la volonté humaine, refusant de s’incliner devant la volonté divine, et rendant inefficaces tous les efforts de celle-ci.

« Voici donc que je vais l’envoyer sur son lit, c’est-à-dire : la frapper d’une maladie grave, qui l’emportera en Enfer. C’est là qu’elle trouvera le lieu de son repos, car elle n’y aura plus le moyen d’agiter le monde : c’est là qu’elle rencontrera l’époux qu’elle a choisi librement pour son âme, le prince des ténèbres. Et tous ceux qui ont part à ses désordres, s'ils ne font point pénitence de leurs œuvres mauvaises, seront précipités avec elle dans la pire des tribulations, c’est-à-dire en Enfer.

Et Je ferai périr ses fils,
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Dim 10 Sep 2023, 4:56 am

Et Je ferai périr ses fils, entendez : ceux qu’elle a fait naître, par ses exemples, à une vie de débauche et d’impiété; je les plongerai avec elle dans la mort éternelle, comme j’ai fait périr les enfants de la vraie Jézabel à la suite de leur mère par la main de Jéhu . Cet exemple servira de leçon aux diverses Églises : toutes sauront que je suis Celui qui est, et qui sonde les reins et les cœurs. Je ne me contente point des signes extérieurs de pénitence ; je n’ai accepté ni le repentir d’Achab, ni celui de Judas, parce que ces impies, en le manifestant, n’obéissaient qu’à des mobiles purement humains; mais j’ai ouvert mes bras tout grands à David, quand j’ai vu sa douleur profonde de m’avoir offensé ; car, en tout ce que font les hommes, c’est leur intention que je regarde. Je donnerai à chacun d'entre vous selon ses œuvres : je ne laisserai aucune action méritoire sans récompense, aucune faute sans châtiment. Pour vous, mes fidèles, n’ayez donc pas peur. Je vous dis, à vous et à tous les membres de l’Église de Thyatire qui sont restés attachés à la foi .

Tous ceux qui ne se sont point laissés égarer par la doctrine impie de cette femme, mais qui me sont restés fidèles, comme les sept mille qui avaient refusé de fléchir le genou devant Baal et dont je révélai l’existence à Baal  ; tous ceux qui n’ont point connu les mystères de Satan, ainsi qu’ils appellent leurs abominations; je ne ferai point peser sur leurs têtes un autre poids, je ne leur imposerai pas le joug des observances légales, je n’exigerai pas d’eux toutes sortes de pratiques supplémentaires, comme le prétendent ces hérétiques. Je vous demande seulement la fidélité aux préceptes de l’Évangile que vous connaissez. Ceux-là du moins, gardez-les fidèlement, jusqu’à ce que je vienne récompenser chacun selon ses mérites.

Celui qui saura vaincre ...
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Lun 11 Sep 2023, 7:35 am

Celui qui saura vaincre ses passions et pratiquer jusqu’à la fin les vertus qui me sont agréables, telles que la charité, la pauvreté, la douceur, l’humilité, etc..., je lui donnerai puissance sur les nations. » Dieu assure en effet, même ici-bas, à ses serviteurs une grande autorité sur leurs semblables, parce que quiconque est capable de se maîtriser soi-même, peut à bon droit gouverner les autres.

« Ils jugeront les hommes avec une règle de fer », non pas en ce sens que leur justice s’exercera d’une manière implacable et brutale, mais parce que ni sympathie, ni antipathie, ni aucune influence ou pression ne pourront la faire dévier de sa rectitude.


Et ils les briseront comme le vase du potier : ils auront une grâce merveilleuse pour toucher le cœur de leurs auditeurs et transformer ceux-ci en des hommes nouveaux, comme le potier change à son gré la forme du bloc d’argile qu’il tient entre ses mains. Quant à ceux qui ne voudront point les écouter, ils seront brisés d’une autre manière : ils emporteront en Enfer les débris de leur être, à jamais privé de son unité.



Leur puissance ressemblera
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Mar 12 Sep 2023, 6:24 am

Leur puissance ressemblera à celle que moi-même en tant qu’homme, j’ai reçu de mon Père. Et je leur donnerai pour récompense l’étoile du, matin. »

Cette dernière figure désigne essentiellement le Christ. C’est Lui qui est la récompense première de tous les élus; c’est Lui qu’évoquaient déjà tout à l’heure mystiquement le fruit de l’arbre de vie et la manne cachée ; c’est Lui qui est appelé maintenant étoile du matin.

Cet astre en effet lorsqu’il apparaît dans le ciel, annonce le lever du jour : de même le Christ ressuscitant à la pointe de l’aurore, annonça au monde le grand jour de l’immortalité, qui commençait avec Lui et qui n’aura point de fin. A la suite de sa Très Sainte Humanité, les corps de tous les élus, devenus purs et radieux comme des étoiles, iront illuminer le ciel de leur éclat.


L’étoile du matin désigne aussi la Très Sainte Vierge, comme en font foi ses Litanies, et cela pour de multiples raisons : parce que son apparition sur la terre mit fin à la nuit du péché ; parce que son corps ressuscité participe d’une façon toute particulière à l’éclat de la Très Sainte Humanité de son Fils; parce qu’elle fut radieuse, sereine et pure dès le principe de son existence : comparés à elle, les autres saints sont des étoiles du soir : ils ne se sont débarrassés des ombres du péché que par de laborieux efforts, et ils n’ont brillé d’un éclat absolument pur qu’au terme de leur existence : La Très Sainte-Vierge au contraire, préservée du péché originel, pleine de grâce dans sa conception même, étincela, dès le matin de sa vie, d’une splendeur incomparable.

De plus, en promettant de donner à ses fidèles l’étoile du matin, Notre-Seigneur veut faire entendre qu’il leur accordera la lumière intérieure de la contemplation, et les élèvera ainsi à un mode de connaissance transcendant. C’est ce que veut dire également saint Pierre quand il nous invite à attendre que l’astre du matin apparaisse dans nos coeurs. Cette connaissance est dite matinale, parce qu’elle est antérieure à toute étude, par opposition à la connaissance ordinaire, qui s’acquiert par le travail, et qui constitue la lumière du soir.

Que celui qui a une oreille, écoute ce que l’ Esprit dit aux Églises.



Troisième partie
Chapitre III. — 1. Et à l’Ange de l’Église de Sardes, écris
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Mer 13 Sep 2023, 6:59 am

Troisième partie

LA LETTRE AUX SEPT EGLISES (Suite)

Chapitre III
.

— 1. Et à l’Ange de l’Église de Sardes, écris  [Celui] qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles : Je connais tes œuvres, [je sais] que tu as un nom comme si tu vivais, et tu es mort.

— 2. Deviens vigilant et ranime toutes les autres [œuvres], qui étaient sur le point de mourir : car je ne trouve point d’œuvres à toi pleines devant mon Dieu.


— 3. Remets-toi donc en mémoire ce que tu as reçu, ce que tu as entendu, et observe-les et fais pénitence. Si donc tu ne veilles point, je viendrai à toi comme un voleur, et tu ne sauras pas à quelle heure je viendrai à toi.

— 4. Mais tu as un petit nombre de noms, dans Sardes, qui n’ont point souillé leurs vêtements, et qui marcheront avec moi, en blanc, parce qu’ils sont dignes.

— 5. Celui qui aura triomphé ainsi sera revêtu d’habits blancs, et je n’effacerai point son nom du livre de la vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses Anges.

— 6. Que celui qui a une oreille, entende ce que l’Esprit dit aux Eglises. — Et à l’Ange de l’Église de Philadelphie, écris : Voici ce que dit le saint et le véridique, [Celui] qui a la clef de David, qui ouvre, et personne ne ferme ; [qui] ferme, et personne n’ouvre. —

8. Je sais tes œuvres. Voici que j’ai donné devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer, parce que tu as peu de moyens, et [cependant] tu as gardé ma parole, et tu n’as pas renié mon nom.

— 9. Voici donc que je te donnerai quelques- uns de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent être Juifs, et ils ne le sont pas, mais ils mentent ; voici que je ferai qu’ils viendront à toi, et ils adoreront devant tes pieds, et ils sauront que je t’ai aimé.

— 10. Parce que tu as. gardé la parole de ma patience, moi aussi je te garderai de l’heure de la tentation qui doit venir sur tout l’univers éprouver ceux qui habitent sur la terre.

— 11 Voici que je viens bientôt : tiens ce que tu as, afin que personne ne reçoive ta couronne.

— 12. Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il ne sortira plus jamais dehors ; et j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la cité de mon Dieu, de la Jérusalem nouvelle, qui descend du ciel, [envoyée] par mon Dieu, et mon nom nouveau.


— 13. Celui qui a une oreille, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises.


— 14. Et à l’Ange de l’Église de Laodicée, écris : Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véridique, qui est le principe de la création de Dieu :

-— 15. Je sais tes oeuvres, que tu n’es ni froid ni chaud : plût au ciel que tu fusses froid ou chaud !

— 16. Mais parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni chaud, je commencerai à te vomir de ma bouche.

— 17. Parce que tu dis : Je suis riche, et je me suis enrichi, et je n’ai besoin de personne : et tu ne sais pas que c’est toi qui es le misérable, pitoyable, pauvre, aveugle et nu.

— 18. Je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé au feu ; afin que tu deviennes riche et que tu te revêtes de vêtements blancs, et que n’apparaisse point la confusion de ta nudité, et frotte tes yeux avec un collyre, afin que tu voies. —

19. Pour moi, ceux que j’aime, je les reprends et je les corrige. Excite donc ton zèle, et fais pénitence.

— 20. Voici pourquoi je me tiens à la porte, et je frappe : si quelqu’un entend ma voix, et m’ouvre la porte, j’entrerai chez lui, et je souperai avec lui, et lui avec moi.

— 21. A celui qui vaincra, je donnerai de s’asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu, et je me suis assis avec mon Père sur son trône. — 22. Que celui qui a des oreilles entendent


Dernière édition par gabrielle le Ven 22 Sep 2023, 12:38 pm, édité 1 fois
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Jeu 14 Sep 2023, 5:56 am

§ 1. — Lettre à l’Église de Sardes.


ET à l’ Ange de l’Église de Sardes, écris :Voici ce que dit Celui qui a les sept esprits de Dieu, et les sept étoiles, entendez : le Christ, qui dispose à son gré des dons de l’ Esprit-Saint et qui tient sous son autorité les prélats des sept églises, représentant l’ensemble de la hiérarchie ecclésiastique : « Je connais tes œuvres ; je sais que tu as un nom, — c’est-à-dire une apparence extérieure, —qui laisse croire aux hommes que tu vis, profondément, intensément, ta vie chrétienne ; alors qu’en réalité tu es mort, parce que tu es privé de la vraie vie, celle de ma grâce. »

Le ton de cette lettre, on le voit, prend tout de suite l’allure d’une réprimande. Le Christ n’use pas ici des ménagements préalables, comme II l’a fait dans les admonestations précédentes. C’est qu’aussi bien le péché qu’il veut reprendre chez l’évêque de Sardes est plus grave, parce qu’il est secret et difficile à débusquer. A son insu peut-être ce prélat se donne les apparences de la sainteté ; il en accomplit les œuvres extérieures : mais le mobile secret auquel il obéit est la vaine gloire, ce n’est pas l’amour de Dieu.

L’esprit qui inspire cette 5e épître est l’esprit de conseil : parce que le vice d’hypocrisie, qu’il s’agit de reprendre, échappe à la perspicacité des hommes ordinaires. Ceux-ci, comme dit l’Écriture, voient le visage : mais Dieu lit dans le fond des coeurs  : or l’esprit de conseil a précisément pour premier effet de communiquer à l’homme quelque chose de cette pénétration divine; de rendre plus aigu le regard de sa raison, et de lui permettre de voir ce qu’il ne verrait pas par ses seules lumières naturelles, dans l’ordre moral.


Peut-être y a-t-il un certain parallélisme entre le cas de l’évêque de Sardes et l’histoire de cette ville.

« Le site de Sardes, écrit le P. Allô, sur une colline qui se détache du Tmolus vers l’Hermus, et n’est accessible que par le Sud, paraissait en faire une place inexpugnable ; pourtant, comme elle se fiait trop à sa force naturelle, elle avait été surprise deux fois : par Cyrus, dans sa guerre contre Crésus, et. trois siècles plus tard, par Antiochus le Grand ; l’ennemi avait escaladé comme un voleur dans la nuit, son rempart de rochers abrupts, mais effrités. L’église de Sardes... qui manque de zèle et de vigilance, s'expose à être surprise de même, mais cette fois, par le Christ, juge. »




Quoi qu’il en soit...
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Ven 15 Sep 2023, 7:55 am

Quoi qu’il en soit, le péché de cet évêque est certainement grave, puisque Notre-Seigneur ne craint pas de lui dire : Tu es mort. Il est mort, et cependant, grâce au ministère qu’il exerce, grâce aux bonnes œuvres qu’il accomplit par habitude, il reste en lui une étincelle de vie qui peut se ranimer : la mèche fume encore. Il est mort, mais il peut ressusciter, comme Lazare, comme le fils de la veuve de Naïm, comme la fille de Jaïre, qui figurent à des degrés différents, les pécheurs dont il ne faut pas désespérer. C’est pourquoi Notre-Seigneur parle à ce mort comme à un vivant : « Sors de ton sommeil, deviens vigilant, apprends à garder à la fois ton cœur et ton troupeau. Assure dorénavant contre le vent de la vaine gloire, toutes les œuvres que tu feras encore : sinon elles seront perdues, comme l’ont été celles que tu as faites jusqu’ici : car, au regard de mon Dieu, elles ne sont pas pleines. Elles peuvent paraître telles aux yeux des hommes, qui se laissaient abuser facilement par les apparences : mais, devant mon Dieu, devant ce Dieu auquel j’avais, Moi, tant de souci de plaire, quand j’étais parmi vous, elles sont vides : il leur manque la pureté d’intention, il leur manque cet élan d’amour qui seul leur donnerait du prix à ses yeux.

Remets-toi donc en mémoire ce que tu as reçu, ce que tu as entendu. Souviens-toi des exemples que tu as reçus des Apôtres : L’Évêque, écrivait saint Paul à son disciple Tite, doit être irréprochable, comme [il convient à celui qui est] le dispensateur de Dieu; il faut qu'il ne soit ni orgueilleux, ni colère, ni porté à boire, ni brutal, ni avide d'un gain honteux; mais qu'il soit hospitalier, bon, sobre, juste, saint, continent, fortement attaché aux vérités de la foi, qui sont selon la doctrine (des Apôtres), afin de pouvoir exhorter selon la saine doctrine et confondre ceux qui la contredisent (1).

Rappelle-toi ce que tu as appris dans la loi de Moïse : Quiconque, de la race sacerdotale d'Aaron, aura [contracté] une souillure, ne s'approchera point de l’autel pour offrir des hosties au Seigneur, ni des pains à son Dieu. Et encore : Tout homme de votre race qui s'approchera des choses saintes... mais dans lequel est une souillure, périra devant le Seigneur (2).

Voilà ce dont il faut te souvenir, et que tu dois observer. Si tu ne veilles pas, si tu ne t’appliques pas à te corriger et à redresser ton intention vers Dieu, je viendrai à toi, non pas comme ami ou comme époux de ton âme, mais comme juge, pour te demander des comptes et te punir en conséquence. Je surviendrai à l’improviste, comme un voleur, et tu n’auras pas le temps de te mettre en règle : car tu ne sauras pas à quelle heure je me présenterai, si ce sera le soir, on le matin, au chant du coq, ou au milieu du jour .
(1) Tite, I, 7.
(2) Lévit., XXI, 21; XXII, 3.

Cependant, je veux attendre ....
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Sam 16 Sep 2023, 6:41 am

Cependant, je veux attendre encore. Il y a un argument qui plaide en ta faveur et qui arrête le cours de ma justice : c’est que tu as dans Sardes quelques âmes fidèles, dont je connais les noms. » Cette dernière expression dans la bouche de Dieu signifie qu’il compte parmi ses amis ceux dont II parle.

C'est en ce sens qu’il disait à Moïse : Je te connais par ton nom  ; et dans l’Évangile : Je connais mes brebis et elles me connaissent Ceux-là, continue-t-Il, n’ont point souillé leurs vêtements ; ils ont su garder intacte la robe de leur innocence, évitant les fautes graves, se purifiant soigneusement des fautes légères, pratiquant les vertus. Aussi ils marcheront avec moi en vêtements blancs, ils me suivront partout où j’irai, Moi qui suis l’Agneau sans tache, le lis des vallées, et la couronne des vierges ; ils monteront sur mes traces de vertu en vertu, jusqu’à ce que je les introduise dans le Paradis. Parce qu'ils en sont dignes : parce que la fidélité dont ils font preuve leur aura mérité la grâce d’avancer dans la vertu. »

Les vêtements blancs représentent à la fois l’innocence conservée ici-bas, et la gloire promise aux corps ressuscités, " Prends modèle sur eux. Celui qui saura vaincre les vanités du siècle, les désirs de la chair, les suggestions du démon, sera revêtu comme eux de vêtements blancs, et je n'effacerai point son nom du livre de vie, je ne le rayerai point de la liste des élus. Et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses Anges. A l’heure de son jugement particulier, comme au jour du jugement général, je le revendiquerai pour l’un des miens; je le rangerai parmi ceux auxquels je dirai : Venez, les bénis de mon Père... car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire, etc... . »

Et cette reconnaissance officielle faite par le Christ, devant la souveraine Majesté de Dieu, devant la Très Sainte-Vierge, devant rassemblée universelle des Anges et des hommes est l’ honneur suprême auquel nous puissions prétendre, et pour lequel nous devons mépriser toutes les gloires d’ici-bas.

« Que celui qui a l’oreille attentive, entende ce que l'Esprit dit aux Églises, qu’il ne fasse rien sans écouter l’esprit de conseil, qui lui parlera, soit par des inspirations intérieures, soit par la bouche des hommes sages ; et qu’il revienne à Dieu par la pénitence, s’il a eu le malheur de tomber. »

2. — Lettre à l’Église de Philadelphie,
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Dim 17 Sep 2023, 5:34 am

Et à l'Ange de l’Église de Philadelphie, écris : L’esprit qui va parler maintenant est l’esprit d’intelligence. Sa vertu propre est de révéler aux petits, aux humbles de cœur les mystères de la Sagesse divine et les profondeurs de l’Écriture, que les sages et les prudents de ce monde ne peuvent pénétrer . Il va se répandre en abondance sur l’église de Philadelphie, parce que celle-ci, si nous en croyons l’étymologie de son nom, se signalait par sa charité fraternelle, laquelle résume toute la perfection de l’Évangile.

Voici ce que dit le Saint et le Véridique, Celui qui a la clef de David; qui ouvre et personne ne ferme; qui ferme, et personne n'ouvre. Ces épithètes désignent manifestement le Christ. C’est Lui qui est le Saint par excellence : seul, Il l’est par essence, et II est en même temps la source unique d’où procède la sainteté de tous les autres ; c’est Lui qui est le Véridique : tout ce qu’il a dit, tout ce qu’il a promis se réalisera infailliblement; Il a la clef de David, parce que ce sont sa vie et sa mort qui permettent de déchiffrer le sens mystérieux des Psaumes, et de toute l’Écriture. C’est Lui qui ouvre l’esprit à l’intelligence de ces Livres saints, et le cœur à la grâce : et personne ne ferme, aucun argument, aucun artifice ne peuvent égarer ceux qui adhèrent à Lui par la foi et par l’amour ; c’est Lui aussi qui ferme, qui rend ces Livres impénétrables aux lumières de la raison humaine laissée à elle- même : et personne ne peut ouvrir, car nul, si patient qu’il soit dans son travail, si érudit qu’il soit dans les sciences humaines, ne saurait comprendre quelque chose du sens profond de l’Écriture sans son secours à Lui.

« Je connais tes oeuvres
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'APOCALYPSE - Page 2 Empty Re: L'APOCALYPSE

Message  gabrielle Lun 18 Sep 2023, 7:37 am

« Je connais tes œuvres je les approuve, et je les aime. » Ces œuvres, ce sont celles de la charité, accomplies dans l’humilité et la patience, comme II va le dire dans un instant. Mais il se hâte d’abord de montrer la récompense qu’il destine à l’évêque de Philadelphie : Voici que je t’ai accordé, — c’est- à-dire : j’ai décidé à part moi de t’accorder, — une porte ouverte devant toi, à savoir : l’intelligence du sens des Écritures, qui, elle-même, t’ouvrira la porte des cœurs pour y faire pénétrer la vérité, et de plus t’introduira personnellement dans mon intimité. Et cette porte, personne ne pourra te la fermer ; ce don, personne ne pourra te l’enlever. Je te l’accorderai, parce que tu es humble : tu connais ta faiblesse, tu sais que tu as peu de vertu, et cependant tu as gardé fidèlement ma parole, tu as observé la doctrine de l’Évangile, spécialement sur le point de la charité et, quand l'épreuve est venue, tu n’as pas renié mon nom.

A cause de cela, voici que je te donnerai la grâce de convertir quelques-uns de ceux qui appartiennent à la synagogue de Satan; qui se disent Juifs, et qui mentent, parce qu'ils ne le sont point : ils sont circoncis, c’est vrai, mais selon la chair seulement. Ne te tourmente donc point, en voyant tant de gens se soulever contre toi, pour la manière dont tu enseignes l’Écriture. La même chose m’est arrivée à moi-même; quand j’expliquais les prophéties à mes concitoyens, ils disaient : « Comment celui-là sait-il les lettres? Où les a-t-il donc apprises? De quoi se mêle ce fils de charpentier ? » Ceux-là étaient aussi de la synagogue de Satan, ils se réclamaient de la descendance d’Abraham, alors qu’ils n’étaient en réalité que les fils du diable . Ne te laisse pas émouvoir par leur attitude hostile. Je ferai en sorte qu’ils viendront à toi; un jour, ils reconnaîtront leur erreur, ils se prosterneront à les pieds et ils sauront que je t’ai aimé, et que c’est pour cela que j’ai permis que tu fusses persécuté.

Parce que tu as fidèlement
...
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19486
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum