Quelle est la plus grande oeuvre d'art, faite de main d'homme ?

Te Deum :: Te Deum :: ART :: Peinture

Aller en bas

Quelle est la plus grande oeuvre d'art, faite de main d'homme  ? Empty Quelle est la plus grande oeuvre d'art, faite de main d'homme ?

Message  Roger Boivin Dim 26 Juin 2016, 4:16 pm


Je l'ignore ; mon goût n'ayant pas été au bon moment bien éduqué et au contraire ayant subit toutes sortes d'influences ambiantes à cette société dénaturée. Mais, en théorie, voici quelques pistes :


Du temps de Fra Angelico :


[..]Deux tendances opposées, le spiritualisme mystique et le naturalisme païen, se disputaient le domaine de l’art.[..]


[..]Les spiritualistes personnifiaient le grand courant mystique du moyen âge. Plus poètes qu’observateurs, se faisant de l’art une idée toute morale et presque religieuse, la beauté les préoccupait davantage que l’exactitude, et ils sacrifiaient sans hésiter la vraisemblance à leur imagination. Les naturalistes incarnaient l’humanisme naissant; ils étaient la première renaissance. Peintres avant tout, ils apportaient dans l’interprétation des sujets sacrés un amour de la réalité, un studieux enthousiasme pour la nature et pour la vie, une indépendance croissante qui leur faisaient substituer l’allégorie palpable au pur symbole. C’était la lutte éternelle de l’idéalisme et du réalisme, de l’idée et de la forme. De ces deux conceptions d’art, l’une, la seconde ( le naturalisme ), devait tuer l’autre ( le spiritualisme ) et triompher définitivement avec la génération suivante de naturalistes : [..] Ceux-là, ouvriers habiles, peintres savants plutôt qu’artistes, plus préoccupés de technique que d’art, prépareront par leurs recherches réfléchies l’éclosion des grands génies du XVI ième siècle.

[..]Fra Angelico a compris que l’art vrai et total n’était ni réaliste ni idéaliste, mais qui devait faire une part égale au rêve et à la réalité. L’observation directe de la nature doit être à la base de toute œuvre plastique, mais, cette vision une fois analysée, il faut la transposer en une réalité plus intense qu’anime un sentiment personnel. Le style n’est qu’à ce prix . Ceux-là seuls marchent dans la voie royale conduisant au paradis de l’art qui ont compris cette grande loi.


Si l’on voulait en ces matières procéder à la façon des chimistes et peser en les analysant comme eux les éléments constitutifs d’une œuvre d’art, il faudrait dire qu’un tableau se compose de poésie, de dessin, de coloris et de lumière. Le peintre idéal serait celui qui incarnerait à la fois un poète de génie, un dessinateur impeccable, un coloriste savant, un luministe irréprochable. Et son œuvre devrait renfermer une somme de poésie et de dessin, une science du coloris et du clair-obscur également parfaite. Cet artiste rêvé n’existe pas et le chef-d’œuvre ainsi défini est encore à faire.

Mais les maîtres qui sont les dieux de l’art ont réalisé en partie cet idéal : Michel-Ange, dans le plafond de la Sixtine, s’est révélé poète épique de gigantesque envergure; Raphaël demeure le prince des dessinateurs et le roi de la forme; Véronèse a dit le dernier mot du coloris, et Rembrandt a montré jusqu’où pouvait aller la magie du clair-obscur. Aucun d’eux n’arrive au total exigé : Michel-Ange, coloriste novice, a ignoré les jeux de la lumière; Raphaël les a à peine soupçonnés; Véronèse, peintre descriptif, s’intéresse trop au côté pittoresque pour être appelé un grand poète; et, pour Rembrandt, il n’a jamais soulevé le voile qui lui cachait la beauté.

De Fra Angelico on peut dire tout de suite que l’aspect lumineux des choses lui échappe. Il ignore les secrets du clair-obscur, et ce sont les ors chez lui qui, répandus à profusion et baignant tout de leur clarté, jouent le rôle du plein air dans la peinture moderne. [..] Mais c’est un harmoniste délicat et subtil qui, d’un ensemble de couleurs lisses et voyantes, sait faire un tout fondu, à la fois somptueux et finement nuancé, [..] Le sens de la couleur, chez lui, ne s’est pas développé au contact de la nature vivante; Fra Angelico n’est point en cela naturaliste ni observateur. [..]

[..] Fra Angelico est poète. Il est de la race des lyriques, dont l’imagination, peuplée de rêves fleuris, embellit tous les objets. Ces peintres ont le merveilleux privilège de voir plus beau que les autres. Fra Angelico est un de ces transformateurs de formes. Si son œuvre nous enchante d’avantage, c’est qu’elle est plus musicale et plus chantante. Mais son imagination n’a pas seulement, comme celle de Raphaël, le don d’embellir; elle purifie aussi, parce qu’elle est chaste. C’est un crible qui ne laisse passer aucune scorie. Ici, la pureté fut à la base de l’art. [..]

[..] Il est loin, en effet, de savoir tout ce qu’on pourrait exiger. L’époque où il a vécu et le genre de vie qu’il a mené en sont les causes. Et l’on peut, si l’on veut, l’imaginer à l’école du Vinci. Mais ne rêvons pas trop d’un Fra Angelico plus savant. Il semble, en vérité, que dans ce domaine, la science soit chose maudite. C’est elle qui a fait commettre à Michel-Ange son Jugement dernier, magnifique leçon de professeur, page atroce de l’art chrétien. Et c’est elle encore qui a empêché le Raphaël romain de tenir les promesses du Raphaël ombrien. Dès que la science prend le premier pas, tout le reste disparaît, et l’art disparaît du même coup, car alors c’est le triomphe du tour de force et de la bravoure sur l’émotion. [..]

https://messe.forumactif.org/t1135-fra-angelico-extrait-des-pages-dart-chretien-du-pere-abel-fabre


Dernière édition par Roger Boivin le Dim 26 Juin 2016, 5:32 pm, édité 1 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12539
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Quelle est la plus grande oeuvre d'art, faite de main d'homme  ? Empty Re: Quelle est la plus grande oeuvre d'art, faite de main d'homme ?

Message  Roger Boivin Dim 26 Juin 2016, 4:25 pm

[..]

« Avec sa foi, l'artiste doit faire entrer dans son œuvre l'Amour : car selon le mot d'un écrivain, " Art veut dire amour, et artiste, celui qui aime ". La création du monde n'a été, par exemple, que le fruit de l'amour divin ; c'est l'amour de Dieu qui s'est répandu hors de lui-même selon le penchant de sa divine bonté. L'artiste, lui, est créateur et pour lui aussi l'amour est un principe de force et de fécondité. S'il n'aime pas, il sera peut-être encore habile, il ne sera pas vraiment beau, il pourra peut-être avoir du génie, mais cette puissance du génie sans le ressort du cœur ne fera rien de ravissant (1). Car c'est l'amour qui ravit : Dieu fait sur l'œuvre de l'artiste ce que, par vertu de Dieu, il a fait au commencement dans les choses qu'il a créées : il y fait fleurir la beauté.

« Avec la foi et avec l'amour (2), l'Art atteint sa fin. Car il a une fin, une fin suprême, qui est de raconter à sa manière la gloire de Dieu ; un fin plus rapprochée de lui, une fin sociale, qui est de perfectionner la vie humaine en la rapprochant de son idéal, d'élever les âmes en les attirant vers les hauteurs, d'imprimer à l'humanité une marche ascendante et progressive ; en un mot, de l'entraîner avec lui dans le sens de sa véritable destinée.

« Ceux qui se contentent de reproduire la beauté sensible qui les frappe, ou la nature telle qu'elle se rencontre, sans s'occuper de cette beauté idéale qui est la vie et le tourment des véritables artistes, ce sont de simples ouvriers. Ils ne connaissent point l'Art, ils ne savent qu'un métier.

[..]

https://messe.forumactif.org/t2402-anarchie-dans-l-art#46734

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12539
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Quelle est la plus grande oeuvre d'art, faite de main d'homme  ? Empty Re: Quelle est la plus grande oeuvre d'art, faite de main d'homme ?

Message  Roger Boivin Dim 26 Juin 2016, 4:27 pm


S.S. Pie XII : « Il n'est pas nécessaire que nous vous expliquions, à vous qui le sentez en vous-mêmes, souvent comme un noble tourment, un des caractères essentiels de l'art, consistant en une certaine affinité intrinsèque de l'art avec la religion, qui fait des artistes en quelque sorte les interprètes des perfections infinies de Dieu, et particulièrement de sa beauté et de son harmonie. La fonction de tout art est en effet de briser le cercle étroit et angoissant du fini dans lequel l'homme est enfermé, tant qu'il vit ici-bas, et d'ouvrir comme une fenêtre à son esprit aspirant à l'infini.

Il résulte de cela que tout effort, vain en réalité, visant à nier ou à supprimer tout rapport entre la religion et l'art, aboutirait à une diminution même de l'art, car n'importe quelle beauté artistique que l'on veuille saisir dans le monde, dans la nature, dans l'homme pour l'exprimer par des sons, par des couleurs, par un jeu de masses, ne peut se séparer de Dieu, du moment que tout ce qui existe est lié à Lui par des rapports essentiels. Comme dans la vie, il n'y a donc point dans l'art ( qu'il soit entendu comme expression du sujet ou comme interprétation de l'objet ) l'exclusivement "humain" , l'exclusivement "naturel" ou "immanent" . L'art s'élève à l'idéal et à la vérité artistique avec une probabilité d'heureux succès d'autant plus grande qu'il reflète avec une plus grande clarté l'infini, le divin. Aussi, plus l'artiste vit la religion et mieux est-il préparé à parler le langage de l'art, à entendre les harmonies, à en communiquer les frémissements. »


( Allocution de S.S. Pie XII aux artistes de la Quadriennale romaine, 8 avril 1952 : LA RELIGION ET L'ART. ) ( Les Enseignements pontificaux - La Liturgie - présentation et table par les Moines de Solesmes - Desclée & Cie - Éditeurs pontificaux - pages 430-31-32. )

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12539
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Quelle est la plus grande oeuvre d'art, faite de main d'homme  ? Empty Re: Quelle est la plus grande oeuvre d'art, faite de main d'homme ?

Message  Roger Boivin Dim 26 Juin 2016, 4:49 pm



Quel est le meilleur moyen de comparaison et de juste appréciation d'une œuvre ? C'est, l'ont reconnu tous les artistes des siècles passés, la PUISSANCE D'EXPRESSION. Celle-ci se compose de six éléments qui sont :

1° La conception, 2° la composition, 3° l'expression ;
4° le dessin, 5° la couleur, et 6° la technique.

Les trois premiers sont d'ordre spirituel, les trois derniers, d'ordre matériel.



1° élément, LA CONCEPTION qui se subdivive en trois autres éléments :
a - L'originalité : https://messe.forumactif.org/t2402p50-anarchie-dans-l-art#47648
b - la noblesse : https://messe.forumactif.org/t2402p50-anarchie-dans-l-art#47660
c - la force : https://messe.forumactif.org/t2402p50-anarchie-dans-l-art#47661

2° élément, LA COMPOSITION - 10 lois essentielles : https://messe.forumactif.org/t2402p50-anarchie-dans-l-art#47663
Si l'on veut faire une œuvre pittoresque, on se servira de masses et de lignes angulaires.
1. Celles-ci placées librement provoqueront en nous la gaieté.
2. Les lignes serpentines donnent une impression de grâce et éveillent en nous le charme.
3. Si l'on veut, au contraire, faire œuvre sublime et monumentale, on se servira de lignes pyramidales.
4. La quatrième loi de la composition est l'unité du sujet,
5. la cinquième, la concentration des effets.
6. La sixième loi est l'équilibre des masses ;
7. la septième est la clarté. C'est une loi qu'il ne convient jamais de transgresser, surtout lorsqu'on traite d'un sujet symbolique.
8. La huitième loi est la simplicité ; on doit retrancher tout ce qui n'est pas nécessaire. La Dernière Cène de Léonard de Vinci est la parfaite illustration de cette loi.
9. Enfin, l'œuvre doit être proportionnée et
10. harmonieuse.

3° élément, L'EXPRESSION, qui se divise en trois : primaire ; secondaire ; tertiaire : https://messe.forumactif.org/t2402p50-anarchie-dans-l-art#47665

4° élément, LE DESSIN : https://messe.forumactif.org/t2402p50-anarchie-dans-l-art#48160

5° élément, LA COULEUR : https://messe.forumactif.org/t2402p50-anarchie-dans-l-art#48207

6° élément, LA TECHNIQUE : https://messe.forumactif.org/t2402p50-anarchie-dans-l-art#48288

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12539
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Quelle est la plus grande oeuvre d'art, faite de main d'homme  ? Empty Re: Quelle est la plus grande oeuvre d'art, faite de main d'homme ?

Message  Roger Boivin Dim 26 Juin 2016, 5:14 pm

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12539
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Quelle est la plus grande oeuvre d'art, faite de main d'homme  ? Empty Re: Quelle est la plus grande oeuvre d'art, faite de main d'homme ?

Message  Roger Boivin Dim 26 Juin 2016, 6:18 pm


L'ORIGINALITÉ N'EST QU'UN MOYEN D'OBTENIR LA BEAUTÉ, ET NON UNE FIN EN SOI-MÊME :


( 1° élément, LA CONCEPTION qui se subdivive en trois autres éléments : a - L'originalité ; b - la noblesse ; c - la force. ) :

(a - L'Originalité ) :

La conception est de suprême importance. Il s'agit ici, bien entendu, de l'art expressif. Supposons le cas d'artistes choisissant la Cène comme sujet. Quelle conception s'en feront-ils et surtout quelle en devra être la valeur expressive ? Chacun des artistes qui traitera le sujet devra se poser le problème. Il y a l'originalité à considérer. La Nature a mis au cœur de l'homme le désir de durer, la soif du bonheur. Tout cela suppose le changement, la nouveauté. Et c'est ce besoin de changement qui est à la base de tout progrès humain. On voit souvent les hommes oublier ce qu'il y a de plus parfait, surtout lorsqu'ils sont appelés à en vivre constamment, ou qu'ils n'ont pas l'occasion de le comparer avec d'autres choses, d'un ordre inférieur. Il n'y a pas lieu de s'étonner de constater chez l'homme la recherche du changement. Rechercher le nouveau, c'est, en fin de compte, rechercher l'originalité. Cet élément a son importance dans la création de l'œuvre d'art. L'œuvre la plus belle sera, à tout prendre, celle qui accusera la plus grande originalité. Tout le monde est d'accord là-dessus. N'oublions jamais toutefois que la beauté a une importance autrement capitale que l'originalité, puisque celle-ci n'est qu'un moyen d'obtenir la beauté. C'est ce que les ultra-modernes ne peuvent comprendre et refusent d'admettre. Ils sont prêts à tout sacrifier, même la beauté, pour satisfaire leurs fins individualistes. Rien d'étonnant de constater chez eux les pires outrances. L'âme a soif bien plus de beauté que d'originalité. Si celle-ci s'ajoute à la beauté, c'est tant mieux, mais il faut rechercher la beauté avant toute chose, comme d'ailleurs le bon et le vrai. C'est une trinité sainte qui donne un sens entier à la vie. L'artiste, ou l'époque, qui oublie cette loi fondamentale est en pleine décadence. Soyons originaux, soit, mais jamais au détriment de la beauté. Sachons aussi établir la juste différence entre la beauté et la laideur, entre l'originalité et l'étrangeté. L'originalité est, en somme, assez facile à obtenir. La difficulté consiste à faire beau et original en même temps. Seuls les grands artistes combinent les deux qualités. L'artiste peut faire une belle œuvre d'art sans atteindre à la grande originalité.

https://messe.forumactif.org/t2402p45-anarchie-dans-l-art#47648



« ..la véritable originalité réside non dans les particularités d'une forme extérieure toujours périssable, mais dans le fond même de la pensée créatrice de beauté. »

https://messe.forumactif.org/t2402p75-anarchie-dans-l-art#48674




122. -  Originalité de la conception. - « Une idée personnelle n'est pas une idée neuve ; il n'y a pas beaucoup d'aperçus originaux ; c'est une idée que l'on a découverte après beaucoup d'autres, par l'effort de son initiative individuelle. L'originalité consiste non à penser des choses nouvelles, mais à penser par soi-même des choses que des milliers de générations avaient pensées avant vous. Sachez-le : il n'y aura de bon dans votre composition que ce que vous aurez pensé vous-même et ce que vous aurez pensé vous-même aura toujours un petit cachet d'originalité  » . ( Francisque Sarcey, Théorie de la Conférence, dans les Annales politiques et littéraires, 1899, p. 329.)


MANUEL DE LITTÉRATURE - R. P. Jules Verest S. J. - 1909 :

https://archive.org/stream/manueldelittr00vere#page/136/mode/2up



https://messe.forumactif.org/t5272-l-originalite-n-est-qu-un-moyen-d-obtenir-la-beaute-et-non-une-fin-en-soi-meme#100541
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12539
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Te Deum :: Te Deum :: ART :: Peinture

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum