"Unique est ma colombe, ma perfection"

+12
Javier
Louis
Bruno
Roger Boivin
Diane + R.I.P
Rosalmonte
ROBERT.
Eric
Sandrine
gabrielle
Gérard
Carolus.Magnus.Imperator.
16 participants

Page 8 sur 42 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 25 ... 42  Suivant

Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Lun 27 Fév 2012, 9:17 pm

Guillaume a écrit:Eglises peut prendre deux acceptions :
- en son sens théologique pour désigner le tout, l’universelle, la Catholica, l'épouse et le Corps de Jésus-Christ
- un sens usuel commun, pour désigner de simples parties de l’Eglise universelle – par extension certains papes, dans des cas restés exceptionnels, ont pu y avoir recours pour désigner des portions historiques de l'Eglise Catholique tombées dans le schisme, mais c'était précisément dans le but de revenir à cet état d'union qui prévalait antérieurement.

Ok, l'autiste, quel sens du mot « Eglise » les auteurs catholiques utilisent-ils lorsqu'ils parlent de « l'Eglise schismatique » et de « l'Eglise protestante » ?

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Lun 27 Fév 2012, 9:21 pm

Guixxx a écrit:De même l'expression "nouvelle Eglise montinienne" qui est assez voisine a conduit ce malheureux Wulfrano Sainz à déraper dans des délires ...

La xxx, xxx, en remontrera au Père Saenz ...

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  gabrielle Mar 28 Fév 2012, 7:46 am

Guillaume a écrit:
Ave Maria,

Chère Gabrielle,

Dans le cas d'HM qui parlait des "2 Eglises" ou d'un "pape, tête de plusieurs Eglises" (sans préciser dans quel sens on entendrait le mot Eglise), il y avait bien une opposition évidente exprimée contre la doctrine de l'Unam Sanctam Ecclesiam.

Ave Maria.

Cher Guillaume,

J'ai lu le texte de HM (2 Eglises) pourriez-vous me montrer les passages où HM contredisait Unam Sanctam Ecclesiam

Merci à l'avance
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18860
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  gabrielle Mar 28 Fév 2012, 7:52 am

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
Guixxx a écrit:De même l'expression "nouvelle Eglise montinienne" qui est assez voisine a conduit ce malheureux Wulfrano Sainz à déraper dans des délires ...

La xxx, xxx, en remontrera au Père Saenz ...

Wulfrano a construit sa propre théorie, et elle ne dépend en rien de l'expression "nouvelle Eglise montienne" cette situation que nous vivons est très pénible pour les âmes, et certaines âmes perdent le cap devant ce mystère d'iniquité. Ĵe crois, si ma mémoire est bonne, que Monsieur l'Abbé Zins a un dossier sur Mi ca El !? à ce sujet... il nous racontait l'histoire d'un prêtre qui tomba malade devant la situation et la pression terrible qu'elle fait peser sur les prêtres, alors qu'un fidèle en arrive à se trouver une explciation ( hélas! contraire à la foi) n'est guère surprenant.

"nouvelle Eglise montienne" comme le rappel CMI, est une expression du Père Saenz, qui fut en quelque sorte le "père" du constat sédévac, a-t-il pour autant dévier dans la foi, non.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18860
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  gabrielle Mar 28 Fév 2012, 8:05 am

Guillaume a écrit:
Laudetur Jesus Christus.

Un modeste témoignage de mon amour filial pour l'Eglise - et de ma tristesse de la voir abreuvée d'injures par l'emploi du qualificatif outrageant de "conciliaire" :


Eglises peut prendre deux acceptions :
- en son sens théologique pour désigner le tout, l’universelle, la Catholica, l'épouse et le Corps de Jésus-Christ
- un sens usuel commun, pour désigner de simples parties de l’Eglise universelle – par extension certains papes, dans des cas restés exceptionnels, ont pu y avoir recours pour désigner des portions historiques de l'Eglise Catholique tombées dans le schisme, mais c'était précisément dans le but de revenir à cet état d'union qui prévalait antérieurement.

Quand Mgr Benelli employa le premier l'expression"Eglise conciliaire", ce fut bel et bien dans son sens théologique :

Lettre de Mgr Benelli à Mgr Lefebvre - 25 juin 1976 a écrit:Le Saint-Père me charge aujourd’hui même de confirmer la mesure qui vous a été intimée en son nom, de mandata speciali : vous abstenir actuellement de conférer des séminaristes ordinands : c’est justement l’occasion de leur expliquer, ainsi qu’à leurs familles, que vous ne pouvez les ordonner au service de l’Église contre la volonté du Pasteur suprême de l’Église. Il n’y a rien de désespérant dans leurs cas : s’ils sont de bonne volonté et sérieusement préparés à un ministère presbytéral dans la fidélité véritable à l’Église conciliaire, on se chargera de trouver ensuite la meilleure solution pour eux, mais qu’ils commencent d’abord, eux aussi, par cet acte d’obéissance à l’Église. Ils n’ont d’ailleurs pas manqué d’être prévenus à temps.

Le texte – où Eglise conciliaire et Eglise (entendue ici au sens théologique d'Eglise fondée par Jésus-Christ) se trouvent mêlés et confondus – illustre bien le coup de main effectué par la secte conciliaire sur l'Eglise dont elle a usurpé les attributs.

Mais point besoin d'être grand clerc pour admettre que cette expression "Eglise conciliaire" (ou encore"Eglise de Vatican II") est une monstruosité théologique.

Par elle-même, l'expression "Eglise conciliaire" porte atteinte à l'apostolicité de l'Eglise, voire à sa sainteté quand on connait les conditions dans lesquelles s'est déroulé ce "concile".

Quoi! La chaste épouse de Jésus-Christ, sa colombe, sa perfection ( Can 6, 8 ), serait née d'un "concile" ? La Maison et l’Edifice de Dieu (Tim., 3, 5.), bâtie par une assemblée de "frères" maçons ?


En pratique, dans l'ordre des faits, on voit bien que professer qu'il existerait une "Eglise conciliaire" ou une "Eglise de Vatican II" conduit presque mécaniquement à reconnaitre l'existence de "2 Eglises".

Mgr Lefebvre a ainsi été amené à soutenir qu'il y a "deux Eglises, la catholique et la post-conciliaire." - en opposition flagrante avec la doctrine de l'Unam Sanctam Ecclesiam.
Par la suite, on a pu voir sur les fora certains membres reprendre la phraséologie lefebvriste en donnant à leurs dossier des dossiers comme "les deux Eglises" ou "le pape, tête de plusieurs Eglises".

De même l'expression "nouvelle Eglise montinienne" qui est assez voisine a conduit ce malheureux Wulfrano Sainz à déraper dans des délires, annonçant la transformation de l'Eglise en une " assemblée prostituée" ou "apostate", du Corps mystique de Jésus-Christ en "corps mystique de l'Antéchrist".



La lettre tue et l'esprit vivifie, certes. Mais le Saint-Esprit ne soufflait pas sur les cerveaux brumeux qui ont concocté cette locution, qui devrait être bannie de la bouche d'un catholique.

On reconnaît l'arbre à ses fruits. Les fruits de cette maudite formule "Eglise conciliaire" sont pourris. S'il est une occasion où elle devait être utilisée par des catholiques, ce serait pour la récuser d'emblée et franchement - par exemple en lui accolant le qualificatif de "pseudo" ou "soi-disante Eglise conciliaire".



Que la bienheureuse Mère du Christ veille sur ses enfants unis au sein de cette Eglise restée pure et immaculée à son image.

Ave Maria.

Je ne doute nullement de votre attachement à la Sainte Église et de votre amour pour Elle, je trouve tout simplement que vous mettez un focus sur un texte qui date de plus d'un an, et faite un amalgame des vértiables catholiques avec les hérésies de Mgr L, ce qui à mon avis est contraire à la vérité.

Je ne doute pas non plus, de l'attachement et de l'amour pour la Sainte Église de ceux qui comme HM, ont pu employer ce terme, pour tenter de faire comprendre à des gens, non- connaissants de la situation, qu'ils se trouvaient devant une imposture terrible et que ce que leurs yeux prenaient pour la Sainte Église est une contre-façon du Démon.

Cher Guillaume, je crois sincèrement, que les nombreux textes qui vous ont été cité, devraient vous faire voir, que cette façon de faire se retrouve chez plusieurs grands auteurs catholiques...

gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18860
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Mar 28 Fév 2012, 8:42 am

Il est trop xxx. La provocation et l'exagération sont pratiquemment pour lui, cet être ultra coincé, le seul moyen de s'exprimer. Ça fait des années qu'il se le fait dire par plusieurs personnes sur les forums.

Mais je pense que c'est un épxxx, surtout. Pour ma part, j'avais moi-même constaté sa bêtise particulière voilà plusieurs années sur le forum DLV à l'époque où il se prenait pour la bonne de l'abbé Grossin (un peu comme le consanguin Clément). Il y avait créé un certain malaise quant à ses qualités intellectuelles en affirmant solennellement qu'Hitler était agent de Satan, franc maçon (etc) ... mais en se faisant l'apologiste de Napoléon au point de nier son initiation maçonnique, laquelle est corroborée par les maçons eux-mêmes ... Hitler, maçon ... mais pas Napoléon ... quel xxx .

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Invité Mar 28 Fév 2012, 5:47 pm

Ave Maria.

Gabrielle a écrit:Cher Guillaume, je crois sincèrement, que les nombreux textes qui vous ont été cité, devraient vous faire voir, que cette façon de faire se retrouve chez plusieurs grands auteurs catholiques...

Chère Gabrielle,

Pour les citations, il me paraît préférable de s'en tenir à celles émanant d'une source qui fait autorité - celles du Magistère.

Les rares fois où les papes parlent d'"Eglises schismatiques", ils emploient ce mot "Eglise" dans son sens usuel, pour désigner des portions historiques de l'Eglise Catholique tombées dans le schisme – par exemple les chrétiens d'Orient qui avaient conservé l'apostolicité matérielle (la hiérarchie ecclésiale), et dont le rétablissement à part entière dans leur qualité d' Eglise était donc possible...et a pu s'effectuer dans certains cas (ex. Ruthènes de rite grec, dont une partie se réunit à Rome en 1596).

Dans aucun document pontifical ce terme d'"Eglise" n'est appliqué aux sectes protestantes et anglicane, qui ayant été fondées ex nihilo et n'ayant pas maintenu la succession apostolique, n'ont aucun lien historique avec l'Eglise catholique - Léon XIII dans son texte sur le rite anglican ne parle jamais d'"Eglise anglicane" mais de "sectes" ou de "communautés".

Traits communs intéressants à relever entre la secte conciliaire et l'anglicane :
- opposition de cette soi-disante "Eglise" avec l'Eglise catholique, fondée par Notre Seigneur (d'où : pas Eglise au sens théologique) ;
- ayant été fondées ex nihilo (suite à une parodie de concile pour la secte conciliaire), et la succession apostolique s'étant évaporée suite au changement du rite d'ordination épiscopale, impossibilité de leur reconnaître la qualité d'Eglise au sens usuel.

D'où une première remarque: il est matériellement impossible de soutenir qu'il existe une "Eglise conciliaire". Ce serait mentir (parler contre la vérité que l'on connaît) à notre interlocuteur.

En outre, reconnaître qu'il existe une "Eglise conciliaire" aux côtés et en dehors de l'Eglise catholique, aboutit malheureusement bien souvent à affirmer qu'il y a deux Eglises - au sens théologique, le seul applicable en l'espèce. A moins de soutenir que deux font un, on se trouve bien ici en contradiction la doctrine de l'Unam sanctam Ecclesiam contenue dans notre Credo.

Vous écriviez que l'usage du mot "secte" serait inconvenant. Il suffit de voir ce qui se fait chez les conciliaires, l' "esprit" qui y préside, les scandales innommables et notoirement connus qui s'y pratiquent...il n'y aurait aucune exagération à parler de secte.
Le petit nombre serait la marque des sectes ? On sait pourtant que des "penseurs" libéraux du début du siècle passé (et ne parlons pas d'aujourd'hui) n'hésitaient pas à présenter le christianisme comme une secte juive sans que cela paraisse inconvenant à leurs contemporains.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Eric Mar 28 Fév 2012, 6:17 pm

Un xxx a écrit:
Dans aucun document pontifical ce terme d'"Eglise" n'est appliqué aux sectes protestantes

Il établit tout d'abord qu'on ne peut même concevoir dans l'Église une autorité qui ne soit dévolue par mandat légitime, mandat dont les ministres protestants sont totalement dépourvus ; il réfute les erreurs de ces hérétiques sur la nature de l'Église, définit les notes distinctives de l'Église véritable, et prouve que l'Église catholique les possède, tandis qu'elles font défaut à l'Église réformée.

Lettre Encyclique pour le troisième centenaire de la mort de saint François de Sales

Donné à Rome, près Saint-Pierre, le 26 janvier 1923, de Notre Pontificat la première année.
Pie XI, Pape
Bah oui "mon xxx" (et sans guillemets .... c'est pareil !).
Retournez donc tricoter pour le G.A.Z. ou votre ab. Grossin ! Very Happy


Dernière édition par Louis le Mar 28 Fév 2012, 6:33 pm, édité 3 fois (Raison : mot écrit deux fois)
Eric
Eric

Nombre de messages : 4286
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Mar 28 Fév 2012, 6:35 pm

Eric a écrit:
Un xxx a écrit:
Dans aucun document pontifical ce terme d'"Eglise" n'est appliqué aux sectes protestantes

Il établit tout d'abord qu'on ne peut même concevoir dans l'Église une autorité qui ne soit dévolue par mandat légitime, mandat dont les ministres protestants sont totalement dépourvus ; il réfute les erreurs de ces hérétiques sur la nature de l'Église, définit les notes distinctives de l'Église véritable, et prouve que l'Église catholique les possède, tandis qu'elles font défaut à l'Église réformée.

Lettre Encyclique pour le troisième centenaire de la mort de saint François de Sales

Donné à Rome, près Saint-Pierre, le 26 janvier 1923, de Notre Pontificat la première année.
Pie XI, Pape
Bah oui "mon xxx" (et sans guillemets .... c'est pareil !).
Retournez donc tricoter pour le G.A.Z. ou votre ab. Grossin ! Very Happy

Et paf ! Sur le museau ... "Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 80494

Quelles pirouettes nous fera Guigui maintenant ...


Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Eric Mar 28 Fév 2012, 6:51 pm

Machin a dit :
Les rares fois
où les papes parlent d'"Eglises schismatiques" (....)
Il est démocrate .... en plus ! Rolling Eyes
Eric
Eric

Nombre de messages : 4286
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Mar 28 Fév 2012, 7:03 pm

Eric a écrit:
Machin a dit :
Les rares fois
où les papes parlent d'"Eglises schismatiques" (....)
Il est démocrate .... en plus ! Rolling Eyes

« Machin a écrit » "Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 80494

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Louis Mar 28 Fév 2012, 7:09 pm

Eric a écrit:
Un xxx a écrit:
Dans aucun document pontifical ce terme d'"Eglise" n'est appliqué aux sectes protestantes

Il établit tout d'abord qu'on ne peut même concevoir dans l'Église une autorité qui ne soit dévolue par mandat légitime, mandat dont les ministres protestants sont totalement dépourvus ; il réfute les erreurs de ces hérétiques sur la nature de l'Église, définit les notes distinctives de l'Église véritable, et prouve que l'Église catholique les possède, tandis qu'elles font défaut à l'Église réformée.

Lettre Encyclique pour le troisième centenaire de la mort de saint François de Sales

Donné à Rome, près Saint-Pierre, le 26 janvier 1923, de Notre Pontificat la première année.
Pie XI, Pape
Bah oui "mon xxx" (et sans guillemets .... c'est pareil !).
Retournez donc tricoter pour le G.A.Z. ou votre ab. Grossin ! Very Happy

Très bonne référence pontificale, Eric
Et c'était aussi le 600e anniversaire de la canonisation de Saint Thomas d'Aquin sunny

Et notre ami Guillaume n'a jamais répondu à cette question:

Et l' « église conciliaire » ne serait pas l'ecclésiam malignántium ?




_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14612
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Mer 29 Fév 2012, 7:49 am

Eric a écrit:
Un xxx a écrit:
Dans aucun document pontifical ce terme d'"Eglise" n'est appliqué aux sectes protestantes

Il établit tout d'abord qu'on ne peut même concevoir dans l'Église une autorité qui ne soit dévolue par mandat légitime, mandat dont les ministres protestants sont totalement dépourvus ; il réfute les erreurs de ces hérétiques sur la nature de l'Église, définit les notes distinctives de l'Église véritable, et prouve que l'Église catholique les possède, tandis qu'elles font défaut à l'Église réformée.

Lettre Encyclique pour le troisième centenaire de la mort de saint François de Sales

Donné à Rome, près Saint-Pierre, le 26 janvier 1923, de Notre Pontificat la première année.
Pie XI, Pape
Bah oui "mon xxx" (et sans guillemets .... c'est pareil !).
Retournez donc tricoter pour le G.A.Z. ou votre ab. Grossin ! Very Happy

J'ai hâte d'entendre l'esssplication de Ti-Pet Machin pour cette citation de Pie XI ...

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  gabrielle Mer 29 Fév 2012, 8:20 am

Cher Guillaume,

Je crois, qu'il est évident, qu'Éric a fait tomber votre argumentation de façon définitive, vous devez en convenir. Persistez serait de votre part un entêtement qui irait jusqu'à s'élever contre un texte de Pie XI.

De plus, n'est-il pas dangereux de ne pas tenir compte des auteurs catholiques, des catéchismes etc...

Pour le mot secte ( qui est celui dont je me sers normalement) je dis que de nos jours, le mot ayant changé, il ne signifie pas la même chose pour les gens.

Je n'aime pas employer le terme " Eglise conciliaire" mais je ne tombe pas à la renverse si quelqu'un l'utilise pour se faire comprendre.

gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18860
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Louis Mer 29 Fév 2012, 8:35 am

gabrielle a écrit:Cher Guillaume,

Je crois, qu'il est évident, qu'Éric a fait tomber votre argumentation de façon définitive, vous devez en convenir. Persistez serait de votre part un entêtement qui irait jusqu'à s'élever contre un texte de Pie XI.



Cher Guillaume

... et aussi contre des textes de Léon XIII et de Pie XII (2 textes) cités plusieurs fois par C.M.I.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14612
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  gabrielle Mer 29 Fév 2012, 9:02 am

Louis a écrit:
gabrielle a écrit:Cher Guillaume,

Je crois, qu'il est évident, qu'Éric a fait tomber votre argumentation de façon définitive, vous devez en convenir. Persistez serait de votre part un entêtement qui irait jusqu'à s'élever contre un texte de Pie XI.



Cher Guillaume

... et aussi contre des textes de Léon XIII et de Pie XII (2 textes) cités plusieurs fois par C.M.I.

Vous avez raison Louis, j'ai tellement lu de texte avec le mot Église, que j'en oublie des bouts... Embarassed

gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18860
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Mer 29 Fév 2012, 9:18 am

Décret de la Sacrée Congrégation pour l'Église Orientale, 11 juillet, 1952 a écrit:

L'ENFANT NÉ D'UN PÈRE DISSIDENT ORIENTAL ET D'UNE MÈRE CATHOLIQUE LATIN ET BAPTISÉ PAR ERREUR DANS UNE ÉGLISE DISSIDENTE ORIENTALE, APPARTIENT AU RITE LATIN.

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  gabrielle Mer 29 Fév 2012, 9:55 am

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
Décret de la Sacrée Congrégation pour l'Église Orientale, 11 juillet, 1952 a écrit:

L'ENFANT NÉ D'UN PÈRE DISSIDENT ORIENTAL ET D'UNE MÈRE CATHOLIQUE LATIN ET BAPTISÉ PAR ERREUR DANS UNE ÉGLISE DISSIDENTE ORIENTALE, APPARTIENT AU RITE LATIN.

Très bonne citation.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18860
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Louis Mer 29 Fév 2012, 10:16 am

.
Merci C.M.I.

de votre citation ci-haut; elle est tout-à-fait dans le ton de celle que vous avez donnée du Pape Léon XIII, à propos DES ÉGLISES DISSIDENTES.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14612
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Mer 29 Fév 2012, 10:49 am

Guillaume a écrit:Les rares fois où les papes parlent d'"Eglises schismatiques", ils emploient ce mot "Eglise" dans son sens usuel, pour désigner des portions historiques de l'Eglise Catholique tombées dans le schisme – par exemple les chrétiens d'Orient qui avaient conservé l'apostolicité matérielle (la hiérarchie ecclésiale), et dont le rétablissement à part entière dans leur qualité d' Eglise était donc possible...et a pu s'effectuer dans certains cas (ex. Ruthènes de rite grec, dont une partie se réunit à Rome en 1596).

Cette hypothèse de ta part ne tient pas.

Que l'Église schismatique soit une portion historique de l'Eglise catholique, il n'en reste pas moins que l'Église schismatique ne désigne pas - en aucun cas - l'Église catholique [ou l'Église du Christ], laquelle seulement, telle que tu le dis, mérite le nom d'Église, mais plutôt autre chose d'autre que la véritable Église. En voulant faire à tout prix une telle sorte d'amalgame entre l'Église catholique et les Églises schismatiques, au moyen de formules du genre « portions historiques de l'Eglise Catholique », tu t'alignes pour t'enfoncer toi-même dans l'hérésie auquelle tu prétends combattre ici ...

La conclusion à retenir - et dont tu veux à tout prix éviter - est que les Papes ont parfois très effectivement utilisé le terme « Eglise » pour désigner des sectes schismatiques ou hérétiques.

Et la conséquence à retenir est que, toi, petit autiste, aime se faire des noeuds, la vaine polémique, la provocation, et se montrer en espèce d'élu qui a compris (mais cela ne fonctionnera jamais, car les gens voient rapidement que tu es un minable petit orgeilleux qui essaie maladroitement de s'affirmer).



Dernière édition par Carolus.Magnus.Imperator. le Mer 29 Fév 2012, 10:52 am, édité 1 fois

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Mer 29 Fév 2012, 10:50 am

RE : face de xxx.

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Mer 29 Fév 2012, 11:09 am

Voilà ce que tu es, Guillaume :

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Marionnette-lapin-marionnette-main-lapin-marionnette-gant-lapin-marionnette-

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Mer 29 Fév 2012, 6:49 pm

Mais que fait la Moune ?

Décret de la Sacrée Congrégation pour l'Église Orientale, 11 juillet, 1952 a écrit:

L'ENFANT NÉ D'UN PÈRE DISSIDENT ORIENTAL ET D'UNE MÈRE CATHOLIQUE LATIN ET BAPTISÉ PAR ERREUR DANS UNE ÉGLISE DISSIDENTE ORIENTALE, APPARTIENT AU RITE LATIN.

Il établit tout d'abord qu'on ne peut même concevoir dans l'Église une autorité qui ne soit dévolue par mandat légitime, mandat dont les ministres protestants sont totalement dépourvus ; il réfute les erreurs de ces hérétiques sur la nature de l'Église, définit les notes distinctives de l'Église véritable, et prouve que l'Église catholique les possède, tandis qu'elles font défaut à l'Église réformée.

Lettre Encyclique pour le troisième centenaire de la mort de saint François de Sales

Donné à Rome, près Saint-Pierre, le 26 janvier 1923, de Notre Pontificat la première année.
Pie XI, Pape

Léon XIII, Actes de Léon XIII, t.V, p.257, 261 a écrit:
LETTRES APOSTOLIQUES PAR LESQUELLES L'ARCHICONFRÉRIE DE PRIÈRES ET DE BONNES OEUVRES POUR LE RETOUR DES ÉGLISES DISSIDENTES À L'UNITÉ CATHOLIQUE SOUS LE PATRONAGE DE NOTRE-DAME DE L'ASSOMPTION EST ÉRIGÉE DANS L'ÉGLISE DE L'ANASTASIE A CONSTANTINOPLE.
[...]
Nous érigeons et Nous constituons à perpétuité la susdite association de prières et de bonnes oeuvres pour le retour des Eglises dissidentes à l'unité catholique sous le titre de Notre-Dame de l'Assomption...[/size]

Pie XII, Lettre encyclique à l'épiscopat, au clergé, et aux fidèles de Chine, 7 octobre 1954 a écrit:
Les promoteurs d'un tel mouvement cherchent avec duplicité et habileté à tromper les timides ou les âmes simples pour les écarter du droit chemin. Dans ce but, ils affirment faussement que seuls sont de vrais patriotes ceux qui adhèrent à l'Eglise qu'ils ont façonnée. En réalité, ils cherchent à constituer une Eglise nationale. Cette Eglise, si elle existait, ne pourrait jamais être catholique puisqu'elle serait la négation de cette universalité qui est le propre de la catholicité.

Pie XII, Documents pontificaux de Sa Sainteté Pie XII, t. 1952, p.27 a écrit:
L'Eglise catholique .... Personne ne peut donc prétendre qu'elle est au service d'une puissance particulière; de même qu'on ne peut exiger d'elle que, brisant l'unité dont son Divin Fondateur lui-même a voulu la marquer, elle laisse se constituer dans chaque nation des églises séparées, qui pour leur malheur, soient détachées du Siège Apostolique où Pierre, vicaire de Jésus-Christ, vit dans ses successeurs jusqu'à la fin des siècles.


Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Jeu 01 Mar 2012, 7:25 pm

P'tit xxx? Où es-tu p'tit xxx !? "Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 80494

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" - Page 8 Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Virgile Ven 02 Mar 2012, 5:06 am

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:La conclusion à retenir - et dont tu veux à tout prix éviter - est que les Papes ont parfois très effectivement utilisé le terme « Eglise » pour désigner des sectes schismatiques ou hérétiques.

Bonjour,

si je puis me permettre d'apporter une contribution à ce débat mouvementé, force est de reconnaître que ce point de vue est le plus sensé.

Un détail que chacun connaît certainement : c'est qu'aux temps apostoliques, il y avait des "Eglises", et que le terme désignait toujours une communauté bien précise et géographiquement déterminée, dont l'Evêque était le titulaire. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle le peuple administré par l'Evêque et le nom du siège épiscopal étaient sous-entendus dans les titulatures épiscopales. L'Evêque d'une Eglise locale, réalité tangible en même temps que spirituelle et préfiguration de la Jérusalem céleste, pouvait bien sombrer dans l'hérésie la plus noire - entraînant avec lui la majorité de ses clercs et des fidèles, que l'on continuait pourtant à parler de l'Eglise de telle ville ou de telle autre ville, même si elle n'appartenait plus en fait à la l'Eglise catholique, sans que cela prête à confusion ou à débat.

D'autre part, l'expression "Eglise conciliaire" a été utilisée pour la première fois par Mgr Bellini, alors qu'il travaillait à la Secrétairie d'Etat sous les ordres du Cardinal Villot - et elle avait pour objectif de distinguer deux Eglises : celle d'avant et celle d'après le Concile Vatican II. Une distinction qui, dans son esprit, n'était bien entendu pas seulement d'ordre chronologique...

Amitiés.
Virgile.

Virgile
Virgile

Nombre de messages : 6
Localisation : In Ecclesia
Date d'inscription : 28/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 42 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 25 ... 42  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum