"Unique est ma colombe, ma perfection"

+12
Javier
Louis
Bruno
Roger Boivin
Diane + R.I.P
Rosalmonte
ROBERT.
Eric
Sandrine
gabrielle
Gérard
Carolus.Magnus.Imperator.
16 participants

Page 1 sur 42 1, 2, 3 ... 21 ... 42  Suivant

Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Invité Jeu 02 Fév 2012, 7:40 am

Laudetur Jesus Christus.


La situation apocalyptique à laquelle sont aujourd'hui confrontés les chrétiens restés fidèles, et qui se caractérise par l'usurpation des attributs visibles de l'Eglise Catholique par une secte antichrétienne, a conduit à une confusion quant à l'identité et à la nature de l'Eglise :

- confusion qui vient des intrus eux-mêmes – lesquels, dans leurs projets de mettre en place une religion mondiale, enseignent que l'Église catholique ne ferait que "subsister" dans une "Église du Christ" plus vaste, à laquelle appartiendraient tous les baptisés ;   
- confusion qui est nourrie par certaines expressions couramment employées, dans le dessein de souligner l’incompatibilité des innovations "conciliaires" avec la doctrine et la liturgie de l’Eglise, par certains opposants auxdites innovations - expressions telles que "Eglise schismatique", "Eglise apostate", "un pape pour 2 Eglises", "Eglise conciliaire".


Un rappel sur une vérité de Foi, mise en relief par les Pères de l'Eglise, les Papes et les conciles s'imposait : L'Eglise de Jésus-Christ, en laquelle repose son divin Esprit, est UNE. Cette unité de l'Epouse du Divin Sauveur, que l'Esprit saint entrevoyait déjà dans le Cantique des Cantiques, quand il dit : "Unique est ma colombe, ma perfection" (Can 6, 8 ), est le premier caractère que lui reconnait le Symbole de Nicée-Constantinople : "...UNAM, sanctam, cathólicam, et apostólicam Ecclésiam."


Dans ce dossier seront esquissés, à partir de citations tirées principalement du Magistère et des docteurs de l'Eglise, les principaux traits de cette unité de l'Eglise, à savoir  :

- l'Eglise UNE en tant que corps mystique uni au Christ, indivisible et inaltérable dans sa constitution divine ;
- l'Eglise UNE en tant que régie par une seule autorité – celle de Pierre qui en est le fondement, et de ses successeurs ;
- avec en corollaire le fait que l'Eglise Catholique étant LA SEULE héritière des promesses faites à Pierre, est LA SEULE qui mérite le nom d'Eglise.


Dernière édition par Guillaume le Jeu 02 Fév 2012, 4:43 pm, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Invité Jeu 02 Fév 2012, 7:53 am

I/ L'Eglise est UNE en tant que corps mystique du Christ


Définition de l'Eglise comme "Corps mystique" de Jésus-Christ


Pie XII, Encyclique Mystici Corporis Christi - 29 juin 1943 a écrit:Or, pour définir, pour décrire cette véritable Eglise de Jésus-Christ - celle qui est sainte, catholique,
apostolique, romaine -, on ne peut trouver rien de plus beau, rien de plus excellent, rien enfin de plus divin que cette expression qui la désigne comme " le Corps mystique de Jésus-Christ " ; c'est celle du reste qui découle, qui fleurit pour ainsi dire, de ce que nous exposent fréquemment les Saintes Ecritures et les écrits des saints Pères.

Dans les Saintes Ecritures, c'est Saint Paul qui en plusieurs de ses Epitres définit l'Église comme formant un seul corps dans le Christ qui en est la tête :

Saint Paul - Rom 12, 5 a écrit:quoique nombreux, nous sommes un seul corps dans le Christ, étant tous en particulier les membres les uns des autres.
Saint Paul - 1 Cor. 12, 27 a écrit:Or vous êtes le corps du Christ, et les membres d'un membre.
Saint Paul - Eph., 1, 22-23 a écrit:Il a mis toutes choses sous Ses pieds [ceux du Christ], et Il L'a établi chef sur toute l'Eglise, qui est Son corps

Saint Paul - Col 1, 18. a écrit:C'est Lui aussi qui est le chef du corps de l'Eglise

Puisque le Christ est un, le Corps mystique du Christ qu'est l'Eglise se doit d’être un également :

Saint Paul - Eph., 4, 4-5 a écrit:Il y a un seul corps (...) Il y a un seul Seigneur

(à suivre...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Jeu 02 Fév 2012, 9:48 pm

Bon, il va encore nous sortir modération comme quoi nous ne devons pas dire « église conciliaire », « église schismatique » ... etc !

Pauvre modération !

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Jeu 02 Fév 2012, 10:03 pm

Tiens, modération :

Catéchisme du Concile de Trente, chapitre dixième, du neuvième article du Symbole a écrit:


§ I — CE QUE C’EST QUE L’EGLISE
Le mot Eglise vient du grec. les Latins l’ont emprunté à cette langue, et après la publication de l’Evangile, ils l’ont consacré exclusivement aux choses saintes. Voyons quel en est le sens. Il signifie proprement convocation. Mais avec le temps les auteurs [!!!] l’ont emprunté souvent pour désigner une assemblée, une réunion d’hommes, sans examiner si ces hommes admiraient le vrai Dieu, ou les fausses divinités.

Léon XIII, Actes de Léon XIII, t.V, p.257, 261 a écrit:


LETTRES APOSTOLIQUES PAR LESQUELLES L'ARCHICONFRÉRIE DE PRIÈRES ET DE BONNES OEUVRES POUR LE RETOUR DES ÉGLISES DISSIDENTES À L'UNITÉ CATHOLIQUE SOUS LE PATRONAGE DE NOTRE-DAME DE L'ASSOMPTION EST ÉRIGÉE DANS L'ÉGLISE DE L'ANASTASIE A CONSTANTINOPLE.

[...]

Nous érigeons et Nous constituons à perpétuité la susdite association de prières et de bonnes oeuvres pour le retour des Eglises dissidentes à l'unité catholique sous le titre de Notre-Dame de l'Assomption...


Pie XII, Documents pontificaux de Sa Sainteté Pie XII, t. 1952, p.27 a écrit:

L'Eglise catholique .... Personne ne peut donc prétendre qu'elle est au service d'une puissance particulière; de même qu'on ne peut exiger d'elle que, brisant l'unité dont son Divin Fondateur lui-même a voulu la marquer, elle laisse se constituer dans chaque nation des églises séparées, qui pour leur malheur, soient détachées du Siège Apostolique où Pierre, vicaire de Jésus-christ, vit dans ses successeurs jusqu'à la fin des siècles.

St. Francois de Sales, LETTRE OUVERTE AUX PROTESTANTS, ARTICLE XVI : NOTRE ÉGLISE EST PERPÉTUELLE, LA PRÉTENDUE NE L'EST PAS a écrit:

Or, quant à votre église, supposons ce gros mensonge pour vérité, qu'elle ait été du temps des Apôtres, elle ne sera pourtant pas l'Église catholique : car, la Catholique doit être universelle en temps, elle doit donc toujours durer; mais dites-moi où était votre église il y a cents, deux cents, trois cents ans, et vous ne le sauriez faire, car elle n'était point; elle n'est donc pas la vraie Église.

Ernest Savignac, MANUEL D'APOLOGÉTIQUE, p.172 a écrit:

Le protestantisme ... Ce n'est pas une Eglise, mais un groupement d'églises indépendantes les unes des autres. [...] L'Eglise anglicane, dont l'une des branches s'intitule catholique, est elle-même circonscrite aux régions d'ailleurs très vastes de domination, de langue ou d'influence britannique.

Abbé Arthur Robert, LEÇONS D'APOLOGÉTIQUE, p.276 a écrit:

L'ÉGLISE GRECQUE N'A PAS LES NOTES DE LA VÉRITABLE ÉGLISE.

Chanoine E. Duplessy, APOLOGÉTIQUE, livre III, p.7 a écrit:

Le protestantisme ... ce n'est pas une Eglise, mais un assemblage d'Eglises en désaccord sur une foule de points de croyance, de morale et de culte. Pourquoi donc toutes ces Eglises sont-elles groupées en une seule ?...


Aller, modération... tu sembles aimer ça ! I love you

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Jeu 02 Fév 2012, 10:05 pm

modération
"Unique est ma colombe, ma perfection" 80494

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Invité Ven 03 Fév 2012, 4:34 pm

Gloire à Dieu !

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
(...) St. Francois de Sales (...)


Un grand saint.

Auteur de l'heureux dicton : " le bien ne fait pas de bruit, le bruit ne fait pas de bien"


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Ven 03 Fév 2012, 9:35 pm

Guillaume a écrit:Auteur de l'heureux dicton : " le bien ne fait pas de bruit, le bruit ne fait pas de bien"


Alors ferme modération ... ;-)

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Ven 03 Fév 2012, 9:36 pm

Ou plutôt :

ALORS FERME...!!!!! modération

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Gérard Sam 04 Fév 2012, 2:38 am

Il y a déjà eu Zins qui nous culpabilisait pour avoir dit "église conciliaire" alors que ce très rigoureux diacre n'emploie pour la désigner que "Secte Conciliaire"

Dommage que sa rigueur de forme ne soit pas suivi par sa rigueur de fond !

En effet, si il était aussi rigoureux dans sa doctrine que dans son langage, il n'aurait jamais dû reconnaître comme catholique, un évêque qui, depuis le Concile Vatican II jusqu'à sa mort , en non-stop, a chanté son unité aux "papes" de LA SECTE CONCILIAIRE

Alors, pourquoi ne pas adopter les expressions qui sont passées dans le langage courant, y compris dans le langage des papes et des saints, même si, de soi, ces adaptations sont discutables et pas forcément heureuses...et, en contre partie, ne lâchons pas d'un iota la doctrine immuable !

La désignation du contenant ne change pas la nature du contenu. Nommé "église" avec ou sans majuscule, une église suscitée par le démon ne fait pas d'elle autre chose que ce qu'elle est et ne la rapproche pas de l'Eglise catholique ni en doctrine, ni en sainteté, ni en unité avec Jésus-Christ et ses Apôtres !

En fait, une même phrase peut vouloir dire des choses bien différentes :

Si je dis en phonétique :
"Les oies s'étaient enfuis dè kon avait ouvert la porte"

Cela peut vouloir dire :

"Les oies s'étaient enfuies dès qu'on avait ouvert la porte"

Ou bien :

"Les oies s'étaient enfuies, des cons avaient ouvert la porte "
Gérard
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Invité Sam 04 Fév 2012, 7:02 am

I/ L'Eglise est UNE en tant que corps mystique du Christ


Ce Corps mystique est indivisible

Saint Paul - Eph., 4, 4-5 a écrit:Il y a un seul corps (...) Il y a un seul Seigneur


Le Christ est un, et communique son unité au Corps mystique dont il est la tête.
De même l'Eglise unie au Christ, quoique composée de membres multiples, est indivisible dans sa constitution - tel est l’enseignement commun de la Sainte Eglise :

Saint Cyprien, De cath. Eccl. Unitate, n° 23 a écrit:
Lorsque les douze tribus d’Israël étaient divisées, le prophète Achias déchira son manteau; mais il n’en est pas de même du peuple du Christ: là toute scission est impossible; aussi sa tunique tissée et d’une seule pièce ne fut pas déchirée par les soldats. Elle nous montre, par son intégrité, la concorde qui doit exister parmi les disciples du Christ; elle est la figure de l’unité de l’Église.

Que personne ne trompe ses frères par le mensonge; que personne ne corrompe la vérité de la foi par une prévarication perfide. Il n'y a qu'un Épiscopat, un seul, dont chaque évêque possède une partie solidairement; il n'y a de même qu'une Église, une seule foi, un seul peuple, qui par le lien de la concorde est établi dans l'unité solide d'un même corps. L'unité ne peut pas être scindée : un corps restant unique ne peut pas se diviser par le fractionnement de son organisme. 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Invité Sam 04 Fév 2012, 7:17 am

I/ L'Eglise est UNE en tant que Corps mystique du Christ


Ce Corps mystique est indivisible

Boniface VIII, Bulle Unam sanctam, 18 novembre 1302 a écrit:
La foi nous oblige instamment à croire et à tenir une seule sainte Eglise catholique et en même temps apostolique, et nous la croyons fermement et la confessons simplement, elle hors de laquelle il n'y a pas de salut ni de rémission des péchés, l'Epoux le proclamant dans le Cantique ( 6,8 ) : " Une est ma colombe, ma parfaite. Elle est l'unique de ma mère, l'élue de celle qui l'a engendrée " ; elle représente l'unique corps mystique, corps dont le Christ est la tête, Dieu cependant étant celle du Christ. En elle il y a " un seul Seigneur, une seule foi, et un seul baptême " (Ep 4,5). Unique en effet fut l'arche de Noé au temps du déluge, qui préfigurait l'unique Eglise ; achevée à une coudée, elle avait un seul pilote et chef, à savoir Noé, et hors d'elle, nous l'avons lu, tout ce qui subsistait sur terre fut détruit.

Nous la vénérons également comme l'unique, car le Seigneur dit dans le prophète : " Dieu, délivrez mon âme de l'épée, et des pattes du chien mon unique " (Ps 22,2). Car il a prié à la fois pour l'âme, c'est-à-dire pour lui-même, la tête, et pour le corps, puisque le corps il l'a appelé l'unique, c'est-à-dire l'Eglise, à cause de l'unité de l'époux, de la foi, des sacrements, et de la charité de l'Eglise. Elle est cette " tunique sans couture " (Jn 19,23) du Seigneur qui n'a pas été déchirée, mais tirée au sort.

Léon XIII, Encyclique Satis Cognitum, 29-6-1896 a écrit:
le Fils de Dieu a décrété que l'Eglise serait Son propre corps mystique, auquel Il s'unirait pour en être la tête, de même que dans le corps humain, qu'Il a pris par l'Incarnation, la tète tient aux membres par une union nécessaire et naturelle. De même donc qu'Il a pris Lui-même un corps mortel unique, qu'Il a voué aux tourments et à la mort pour payer la rançon des hommes, de la même façon, Il a un corps mystique unique, dans lequel et par le moyen duquel Il fait participer les hommes à la sainteté et au salut éternel. "Dieu L'a établi (le Christ) chef sur toute l'Eglise qui est Son corps" (Ephes., I, 22-23).

Des membres séparés et dispersés ne peuvent point se réunir à une seule et même tète pour former un seul corps. Or saint Paul nous dit : "Tous les membres du corps, quoique nombreux, ne sont cependant qu'un seul corps : Ainsi est le Christ" (I Corinth., XII, 12). C'est pourquoi ce corps mystique, nous dit-il encore, est uni et lié. "Le Christ est le chef, en vertu duquel tout le corps uni et lié par toutes les jointures, qui se prêtent un mutuel secours, d'après une opération proportionnée à chaque membre, reçoit son accroissement pour être édifié dans la charité" (Ephes., IV, 15-16). Ainsi donc, si quelques membres restent séparés et éloignés des autres membres, ils ne sauraient appartenir à la même tête que le reste du corps.

"Il y a, dit saint Cyprien, un seul Dieu, un seul Christ, une seule Eglise du Christ, une seule foi, un seul peuple, qui par le lien de la concorde est établi dans l'unité solide d'un même corps. L'unité ne peut pas être scindée : un corps restant unique ne peut pas se diviser par le fractionnement de son organisme" (S. Cyprianus, De cath. Eccl. Unitate, n° 23). Pour mieux montrer l'unité de Son Eglise, Dieu nous la présente sous l'image d'un corps animé, dont les membres ne peuvent vivre qu'à la condition d'être unis avec la tête et d'emprunter sans cesse à la tête elle-même leur force vitale : séparés, il faut qu'ils meurent. "Elle ne peut pas (l'Église) être dispersée en lambeaux par le déchirement de ses membres et de ses entrailles. Tout ce qui sera séparé du centre de la vie ne pourra plus vivre à part ni respirer" (In loc. cit.). Or, en quoi un cadavre ressemble-t-il à un être vivant ? "Personne n'a jamais haï sa chair, mais il la nourrit et la soigne, comme le Christ l'Eglise, parce que nous sommes les membres de Son corps formés de Sa chair et de Ses os". (Ephes., V, 29-30).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Invité Sam 04 Fév 2012, 7:22 am

I/ L'Eglise est UNE en tant que Corps mystique du Christ


Ce Corps mystique est indivisible

Pie XI , Encyclique "Mortalium Animos" du 6 janvier 1928 a écrit:
Car jamais au cours des siècles, l'Epouse mystique du Christ n'a été souillée, et elle ne pourra jamais l'être, au témoignage de saint Cyprien: " L'Epouse du Christ ne peut commettre un adultère: elle est intacte et pure. Elle ne connaît qu'une seule demeure; par sa chaste pudeur, elle garde l'inviolabilité d'un seul foyer " (De cath. Ecclesiae unitate, VI). Et le saint martyr s'étonnait vivement, et à bon droit, qu'on pût croire " que cette unité provenant de la stabilité divine, consolidée par les sacrements célestes, pouvait être déchirée dans l'Église et brisée par le heurt des volontés discordantes " (ibid.). Le corps mystique du Christ, c'est-à-dire l'Eglise, étant un (I Cor., XII, 12), formé de parties liées et coordonnées (Eph. IV, 16) à l'instar d'un corps physique, il est absurde et ridicule de dire qu'il peut se composer de membres épars et disjoints; par suite, quiconque ne lui est pas uni n'est pas un de ses membres et n'est pas attaché à sa tête qui est le Christ (Eph.V, 30; 1,22).

Pie XII, Encyclique Mystici Corporis Christi, 29-6-1943 a écrit:
Si l'Église est un corps, il est donc nécessaire qu'elle constitue un organisme un et indivisible, selon les paroles de saint Paul: Bien qu'étant plusieurs, nous ne faisons qu'un seul corps dans le Christ (Rom. XII, 5.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Sam 04 Fév 2012, 9:53 am

Dans son autisme habituel, notre psycho-rigide consanguin Gui xxx, ou encore Gui-xxx, s'est persuadé que nous nous opposons indirectement - sinon directement - au Credo.

Gui-xxx ne comprend pas que si je le traite de raisin, de crapet, ou de bête, ça ne veut pas dire qu'il est réellement un raisin, un crapet ou une bête au sens littéral ... mais seulement UN Cxxx dont lesdits termes viennent illustrer son degré d'abêtissement !

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Sam 04 Fév 2012, 10:09 am

C'xxxxx me fait penser aux autres psycho-rigides feeneyistes qui envoient à la vitesse lumière un tas de textes du Magistère et qui, en ajoutant leur conclusion complètement farfelue, atterrissent avec fracas face contre un mur de béton.

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Sam 04 Fév 2012, 10:13 am

Gui-xxxx au volant de sa voiture ...

"Unique est ma colombe, ma perfection" 310545_314190245273388_100000472441168_1278136_1373306312_n

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  gabrielle Sam 04 Fév 2012, 10:30 am

Guillaume a écrit:Gloire à Dieu !

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
(...) St. Francois de Sales (...)


Un grand saint.

Auteur de l'heureux dicton : " le bien ne fait pas de bruit, le bruit ne fait pas de bien"


La provocation encore moins.

Nous ne croyons qu'en une seule Église, je pense que cela n'est pas difficile à comprendre.

gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18791
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  gabrielle Sam 04 Fév 2012, 10:39 am

Guillaume a écrit:Gloire à Dieu !

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
(...) St. Francois de Sales (...)


Un grand saint.

Auteur de l'heureux dicton : " le bien ne fait pas de bruit, le bruit ne fait pas de bien"


J'oubliais, pourquoi ne pas avoir citer le texte que CMI a mit en ligne...

St. Francois de Sales, LETTRE OUVERTE AUX PROTESTANTS, ARTICLE XVI : NOTRE ÉGLISE EST PERPÉTUELLE, LA PRÉTENDUE NE L'EST PAS a écrit:

Or, quant à votre église, supposons ce gros mensonge pour vérité, qu'elle ait été du temps des Apôtres, elle ne sera pourtant pas l'Église catholique : car, la Catholique doit être universelle en temps, elle doit donc toujours durer; mais dites-moi où était votre église il y a cents, deux cents, trois cents ans, et vous ne le sauriez faire, car elle n'était point; elle n'est donc pas la vraie Église.


Est-ce que ce grand saint manquait à la foi, à la rigueur ou à la précision dans cet extrait?

Vous vous battez, avec ce sujet, contre des moulins à vents.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18791
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Sandrine Sam 04 Fév 2012, 11:10 am

Voilà une pléiade de citations d'illustres auteurs à combattre, cher Don Quichotte Wink Laughing

http://deojuvante.forumactif.org/t539-mes-conclusions-sur-la-polemique-a-propos-du-mot-eglise
Sandrine
Sandrine

Nombre de messages : 4294
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Invité Sam 04 Fév 2012, 12:04 pm

Vive Jésus !

gabrielle a écrit:J'oubliais, pourquoi ne pas avoir citer le texte que CMI a mit en ligne...


L'ouvrage de Saint François de Sales "Lettre Ouverte aux Protestants" a pour but de montrer aux protestants que leurs sectes ne détiennent pas les marques de la vraie Eglise de Jésus-Christ.

Dans tout son ouvrage, le Saint docteur expose les marques de la vraie Eglise de Jésus-Christ et montre que si l'Eglise catholique détient ces marques, celle qu'il qualifie de "la prétendue (Eglise réformée)" ne les détient pas.

- par exemple l'antiquité
ARTICLE XIII : LA VRAIE ÉGLISE DOIT ÊTRE ANCIENNE
ARTICLE XIV : L'ÉGLISE CATHOLIQUE EST TRÈS ANCIENNE, LA PRÉTENDUE TOUTE NOUVELLE

- l'universalité
ARTICLE XVII : LA VRAIE ÉGLISE DOIT ÊTRE UNIVERSELLE EN LIEUX ET EN PERSONNES
ARTICLE XVIII : L'ÉGLISE CATHOLIQUE EST UNIVERSELLE EN LIEUX ET EN PERSONNES, LA PRÉTENDUE NE L'EST POINTS'il

Ainsi, s'il reprend la terminologie employée par les hérétiques "Eglise réformée" comme argument "ad hominem" c'est pour mieux récuser cette revendication faite par les sectes au titre d'Eglise.

Le fait même d'adjoindre le qualificatif "prétendu" ou le possessif "votre église" dénote bien son intention de se démarquer de cette expressin.

prétendu : se dit des choses dont on ne veut pas convenir, des qualités fausses ou douteuses (Dictionnaire de l'Académie française, 1835)



Dernière édition par Guillaume le Sam 04 Fév 2012, 12:59 pm, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Sam 04 Fév 2012, 12:18 pm

Donc, cher autiste, ce n'est pas contraire au Credo que de se servir du terme « église » pour désigner les sectes acatholiques ?

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Sam 04 Fév 2012, 12:21 pm

Notons que notre autiste passe d'un plan à l'autre.

Il répond comme si nous disions que ces « églises protestantes » étaient la vraie Église de Jésus-Christ.


Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Sam 04 Fév 2012, 12:23 pm

Rappel, pour l'agité du bocal ...

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:Tiens, modération :

Catéchisme du Concile de Trente, chapitre dixième, du neuvième article du Symbole a écrit:


§ I — CE QUE C’EST QUE L’EGLISE
Le mot Eglise vient du grec. les Latins l’ont emprunté à cette langue, et après la publication de l’Evangile, ils l’ont consacré exclusivement aux choses saintes. Voyons quel en est le sens. Il signifie proprement convocation. Mais avec le temps les auteurs [!!!] l’ont emprunté souvent pour désigner une assemblée, une réunion d’hommes, sans examiner si ces hommes admiraient le vrai Dieu, ou les fausses divinités.

Léon XIII, Actes de Léon XIII, t.V, p.257, 261 a écrit:


LETTRES APOSTOLIQUES PAR LESQUELLES L'ARCHICONFRÉRIE DE PRIÈRES ET DE BONNES OEUVRES POUR LE RETOUR DES ÉGLISES DISSIDENTES À L'UNITÉ CATHOLIQUE SOUS LE PATRONAGE DE NOTRE-DAME DE L'ASSOMPTION EST ÉRIGÉE DANS L'ÉGLISE DE L'ANASTASIE A CONSTANTINOPLE.

[...]

Nous érigeons et Nous constituons à perpétuité la susdite association de prières et de bonnes oeuvres pour le retour des Eglises dissidentes à l'unité catholique sous le titre de Notre-Dame de l'Assomption...


Pie XII, Documents pontificaux de Sa Sainteté Pie XII, t. 1952, p.27 a écrit:

L'Eglise catholique .... Personne ne peut donc prétendre qu'elle est au service d'une puissance particulière; de même qu'on ne peut exiger d'elle que, brisant l'unité dont son Divin Fondateur lui-même a voulu la marquer, elle laisse se constituer dans chaque nation des églises séparées, qui pour leur malheur, soient détachées du Siège Apostolique où Pierre, vicaire de Jésus-christ, vit dans ses successeurs jusqu'à la fin des siècles.

St. Francois de Sales, LETTRE OUVERTE AUX PROTESTANTS, ARTICLE XVI : NOTRE ÉGLISE EST PERPÉTUELLE, LA PRÉTENDUE NE L'EST PAS a écrit:

Or, quant à votre église, supposons ce gros mensonge pour vérité, qu'elle ait été du temps des Apôtres, elle ne sera pourtant pas l'Église catholique : car, la Catholique doit être universelle en temps, elle doit donc toujours durer; mais dites-moi où était votre église il y a cents, deux cents, trois cents ans, et vous ne le sauriez faire, car elle n'était point; elle n'est donc pas la vraie Église.

Ernest Savignac, MANUEL D'APOLOGÉTIQUE, p.172 a écrit:

Le protestantisme ... Ce n'est pas une Eglise, mais un groupement d'églises indépendantes les unes des autres. [...] L'Eglise anglicane, dont l'une des branches s'intitule catholique, est elle-même circonscrite aux régions d'ailleurs très vastes de domination, de langue ou d'influence britannique.

Abbé Arthur Robert, LEÇONS D'APOLOGÉTIQUE, p.276 a écrit:

L'ÉGLISE GRECQUE N'A PAS LES NOTES DE LA VÉRITABLE ÉGLISE.

Chanoine E. Duplessy, APOLOGÉTIQUE, livre III, p.7 a écrit:

Le protestantisme ... ce n'est pas une Eglise, mais un assemblage d'Eglises en désaccord sur une foule de points de croyance, de morale et de culte. Pourquoi donc toutes ces Eglises sont-elles groupées en une seule ?...


Aller, modération... tu sembles aimer ça ! I love you

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Eric Sam 04 Fév 2012, 12:24 pm

Guigui a écrit :
Il reprend la terminologie employée par les hérétiques "Eglise réformée" comme argument "ad hominem" pour mieux récuser cette revendication faite par les sectes au titre d'Eglise.
Dites-nous Guigui, le terme assemblée conciliaire vous paraîtrait-il correct et approprié pour qualifier la nouvelle Église conciliaire * ?

* : D'ailleurs, acceptez-vous cet autre terme : nouvelle Église conciliaire ?
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Sam 04 Fév 2012, 12:25 pm

Encore une fois, Gui-xxx s'amuse xxx en pensant à ses petits fantasmes ...

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

"Unique est ma colombe, ma perfection" Empty Re: "Unique est ma colombe, ma perfection"

Message  Eric Sam 04 Fév 2012, 12:30 pm

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:Notons que notre autiste passe d'un plan à l'autre.

Il répond comme si nous disions que ces « églises protestantes » étaient la vraie Église de Jésus-Christ.

Voilà !
Tout comme son maître le diacre G.A.Z. de Mayenne ! ....
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 42 1, 2, 3 ... 21 ... 42  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum