Morlier

Page 6 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Morlier

Message  ROBERT. le Ven 29 Jan 2010, 8:37 pm

.

Si les ennemis de l'Église s'en prennent si violemment à la Bulle et à la personne de S.S. le Pape Paul IV, c'est qu'elle doit déchaîner la colère, la rage et la bave de tout l'Enfer réuni...


Dernière édition par ROBERT. le Sam 30 Jan 2010, 7:40 am, édité 2 fois (Raison : changement de police, de caractère.)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32420
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  gabrielle le Sam 30 Jan 2010, 8:57 am

(l'Église) mais qu'elle n'a pas pu pécher vraiment, c'est parce que la nature du péché qu'elle a commis, est seulement matériel. C'est la seule explication théologique possible, il n'y a aucune autre alternative. L'Eglise a commis la matière du péché, mais en aucune façon, cette matière n'est accompagnée de forme du péché, c'est-à-dire de ce qui sépare de Dieu, de ce qu'en théologie morale on appelle "la coulpe" du péché.

Délirant, tout simplement délirant. De quelle catégorie est le péché involontaire de l'"église" …

Allez, moraliste de pacotille , expliquez-moi ça…

Tiens, j'ai pitié de vous, car vous faites vraiment pitié, d'être sous je ne sais quel prétexte, devenu un blasphémateur, je vous donne une piste de solution..


IGNORANCE.: antécédente, dite « moralement invincible ». ignorance vincible, ignorance concomitante PÉCHÉS D'INFIRMITÉ. PÉCHÉ DE MALICE

Cela vous choque.

Le mot est faible, très faible… cela m'écœure.

, à l'instar du Christ, mise en état de péché matériel

Qui de vous me convaincra de péché? Vous la connaissez la question du Christ… ça vous dis quelque chose ce passage de l'Évangile, a la suite des Pharisiens, Vincent Morlier du haut de sa hauteur de vers de terre s'élance : Moi, Seigneur, vous avez péché de façon matériel…

Comment faites-vous pour regarder Notre-Seigneur en face et lui dire "je vous aime" sans doute avez-vous suivi des cours chez Judas Iscariote!

Qui aurait mis le Christ en état de péché matériel ?

Le Saint-Esprit?

Quel est ce péché matériel? N'oubliez pas que pour qu'il y ait péché matériel, il faut une matière…

Saint Jean la Baptiste a commis quel péché lorsqu'il désigna le Christ : Ecce Agnus Dei…?

Le Père éternel a commis quel péché lorsqu'il fit entendre sa voix : Celui-ci est mon Fils Aimé… en qui j'ai mis toute ma complaisance..

Le Christ étant une seule Personne, soit la deuxième Personne de la Sainte Trinité… comment une personne divine est-elle tombée en état de péché matériel?

Comme si cela ne suffisait pas, vous êtes un "faussaire de la vie des saints"

Saintes Apolline et Pélagie…

Diane a replacé dans son juste contexte historique la stupide affirmation que vous faites que des suicidées ont été canonisées, car si on enlève les enjolivures que vous placez sur vos textes, c'est cette idée de base que l'on retrouve.. . le reste c'est de la prose pour débutant.

Je n'ai pas fini, on se reverra.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17767
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Sam 30 Jan 2010, 10:43 am

Au fait Morlier au cerveau brûlé, vos éditions D.éfection dans la F.oi T.errible c'est ... de la véritable shit !!! Very Happy

J'y ai d'ailleurs essayé de commander à plusieurs reprises l'oeuvre "L'Antéchrist" de l'abbé Zins ... mais sans succès, et ce, malgré le fait que le titre figure encore dans votre catalogue !

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Roger Boivin le Sam 30 Jan 2010, 11:27 am

Mort lié, c'est sûrement un moderniste.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10767
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Roger Boivin le Sam 30 Jan 2010, 11:47 am

Au fait, qu'est-ce qu'un moderniste ?
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10767
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  gabrielle le Sam 30 Jan 2010, 12:51 pm

Celui qui adapte la foi aux idées modernes.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17767
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Diane le Sam 30 Jan 2010, 12:57 pm

Au fait Morlier vous n'êtes pas capable de répondre à votre courrier? Rolling Eyes

Ce n'est certainement pas la politesse qui vous étouffe!!! scratch
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Sandrine le Sam 30 Jan 2010, 1:59 pm

V. Morlier a écrit :
Ben oui, quoi. La situation est la suivante. La réalité nous montre que l'Eglise a péché, qu'elle est en état de péché. Et cependant, la Foi m'enseigne, et je le crois avec certitude, qu'elle n'a pas pu pécher. Alors, quid ?
[...]
La solution théologique est très-simple. Puisque l'Eglise a péché (à Vatican II, mais déjà un siècle et demi avant, lors du Concordat napoléonnien, lequel a très-véritablement engendré Vatican II, comme mère sa fille...), mais qu'elle n'a pas pu pécher vraiment, c'est parce que la nature du péché qu'elle a commis, est seulement matériel. C'est la seule explication théologique possible, il n'y a aucune autre alternative. L'Eglise a commis la matière du péché, mais en aucune façon, cette matière n'est accompagnée de forme du péché, c'est-à-dire de ce qui sépare de Dieu, de ce qu'en théologie morale on appelle "la coulpe" du péché.
[...]
Quoiqu'extérieurement, il ressort de Vatican II qu'elle a péché, en réalité, étant parfaitement sainte, elle n'a commis qu'un péché matériel... qui n'est pas un vrai péché. Quand bien même, il est la matière d'un péché



Il n'y a pas trente-six sortes de péché :

Le péché

Le péché est une désobéissance à la loi de Dieu. On désobéit à la loi de Dieu quand on fait ce qu'il défend, ou quand on ne fait pas ce qu'il ordonne.

Il y a deux sortes de péchés : le péché originel et le péché actuel. Le péché originel est celui dont nous naissons coupables, à cause de la désobéissance d'Adam, notre premier père.
Le péché actuel est celui que l'homme, arrivé à l'âge de raison, commet par sa libre volonté.

Pour commettre un péché, il faut :
1. que l'on sache que l'on fait mal. Si on ne le sait pas, il n'y a pas de faute, à moins que l'ignorance ne soit volontaire.
2. que l'on consente à l'action, à la chose que l'on sait être mauvaise. S'il n'y a pas de consentement, il n'y a pas de péché.

Manuel Populaire d'Instruction Religieuse par M. l'Abbé J. Sabouret, 1914, p149


Deux sortes d'hérétiques :

L'hérétique matériel
: il est matériellement dans l'erreur ( dévie de la foi ) mais il est dans cette erreur par ignorance de la doctrine catholique. On dit qu'il fait partie des "errantes".

L'hérétique formel : il n'est pas dans l'erreur dans l'ignorance mais bien par malice : il connait la doctrine catholique et sait pertinemment qu'il nie un dogme de l'Eglise mais persévère dans son erreur. C'est un hérétique.

Un fidèle peut-il ignorer le magistère de l'Eglise et les vérités révélées dans la Sainte Ecriture ?

Code de droit canonique : «L'ignorance de la loi ne se présume généralement pas .» ( canon 16 )

« Doivent être crues, de foi divine et catholique, toutes les choses qui sont contenues dans la parole de Dieu, soit écrites soit transmises par tradition, et que l'Eglise, soit par un jugement solennel, soit par le magistère ordinaire et universel, propose comme étant divinement révélé »
( Vatican I : constitution dogmatique DeiFilius, ch 3 "de fide" )

« Il ne suffit pas d'éviter la dépravation hérétique, mais il faut également fuir avec empressement ces erreurs qui en approchent plus ou moins. C'est pourquoi tous doivent, en effet, suivre les constitutions et décrets par lesquels ces opinions sont proscrites et interdites par le Saint-Siège. » ( Canon 1324 )

Est-il nécessaire de s'instruire de la doctrine chrétienne ?
L'homme étant une créature dépendante de Dieu, obligée vis-à-vis de lui à une croyance et à des devoirs religieux, doit conséquemment s'instruire de la religion, afin d'en connaître les enseignements et d'en pratiquer les devoirs.
C'est aussi un précepte positif de la loi divine et chrétienne : le salut en dépend, et nul ne peut entrer dans la vie éternelle s'il ne croit les vérités nécessaires, s'il n'observe les commandements imposés.
De là, l'obligation, pour les prêtres, d'enseigner la doctrine chrétienne et, pour les fidèles de tout âge et de toute condition, de s'en instruire en assistant au catéchisme d'abord, et ensuite aux instructions.
Le catéchisme expliqué, Mgr Cauly, p 15

QUESTION : pensez-vous qu'il soit possible qu'un membre de l'Eglise enseignante puisse être ignorant de la doctrine catholique ?
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4221
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  ROBERT. le Sam 30 Jan 2010, 2:05 pm

Puisque l'Église a péché (...), mais qu'elle n'a pas pu pécher vraiment, c'est parce que la nature du péché qu'elle a commis, est seulement matériel. C'est la seule explication théologique possible, il n'y a aucune autre alternative. L'Église a commis la matière du péché, mais en aucune façon, cette matière n'est accompagnée de forme du péché, c'est-à-dire de ce qui sépare de Dieu, de ce qu'en théologie morale on appelle "la coulpe" du péché.

Où êtes-vous allé chercher cette thèse que l’Église peut pécher ? Des théologiens de l’Église catholique ont sûrement développé une thèse semblable. Avez-vous des références ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32420
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Sam 30 Jan 2010, 2:51 pm

Morlier le cerveau brûlé a écrit:L'Eglise est parfaitement sainte [...] elle a posé un acte doctrinal doté de l'infaillibilité contenant une hérésie

Cardinal L.-N. Bégin, LA SAINTE ÉCRITURE ET LA RÈGLE DE FOI, p.215, Québec, 1874 a écrit:Si donc l'on suppose un instant que cette Église est faillible, qu'elle sape la foi, qu'elle corrompt la morale, qu'elle enseigne l'erreur, elle cesse par là même d'être l'Église du Christ, et il serait vrai de dire qu'elle a apostasié, qu'elle n'est plus sa chaste épouse, qu'elle était bâtie non sur la pierre mais sur le sable, que les portes de l'enfer ont prévalu contre elle (!!!!!!!!!!!!!!), et que par conséquent le Sauveur a été infidèle à sa promesse ou n'avait pas prévu sa ruine future. La conséquence est rigoureuse; mais comme cette conclusion renferme un blasphème contre Dieu, il s'ensuit que les prémisses sont fausses et que l'Église du Christ est nécessairement infaillible.

Torrent de merde, dis-je ... Very Happy

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Sam 30 Jan 2010, 10:03 pm

Veem57 a écrit:L'Eglise est parfaitement sainte [...] elle a posé un acte doctrinal doté de l'infaillibilité contenant une hérésie


Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Sandrine le Dim 31 Jan 2010, 4:58 am

Chaque document du conciliabule VII se termine par le texte «Tout l’ensemble et chacun des points qui ont été édictés dans cette Constitution (Décret, Déclaration) ont plu aux pères du Concile. Et Nous, en vertu du pouvoir apostolique que nous tenons du Christ, en union avec les vénérables Pères, Nous les approuvons, arrêtons et décrétons dans le Saint-Esprit, et Nous ordonnons que ce qui a été ainsi établi en Concile soit promulgué pour la gloire de Dieu». Signé : Moi, Paul, évêque de l’Eglise catholique.

Veem57 a écrit:L'Eglise est parfaitement sainte [...] elle a posé un acte doctrinal doté de l'infaillibilité contenant une hérésie

Le Saint-Esprit peut-Il "pécher matériellement" ?

PS : Il semblerait que vous soyez plus apte à étaler votre pseudo intellectualisme qu'à répondre aux simples questions qui vous sont posées.
Pourtant ....
Veem57 a écrit:
Ce qui est positif chez vous tous, c'est que vous aimez débattre sur la Foi (cela prouve au moins que vous l'avez... et c'est déjà beaucoup en nos jours enténébrés de toutes parts). Loin donc de moi de mépriser vos raccourcis simplistes, vos approximations fautives, vos coups d'épée dans l'eau, je vais tâcher au contraire de vous éclairer autant que le bon Dieu a mis en moi de le faire, pour que vous saisissiez bien le fond du problème, ce qui n'est pas le cas pour l'instant.
[...]
Après, faites-moi vos objections (s'il en reste : il en reste, croyez-moi, il en reste ! ) calmement, et soyez sûrs que j'y répondrais

Vos livres seraient-ils si vides d'arguments sérieux pour que vous ne puissiez tenir parole ? Ou bien Dieu a-t-Il cessé de vous éclairer ?
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4221
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Régis le Dim 31 Jan 2010, 6:06 am

Veem57 a écrit:L'Eglise est parfaitement sainte [...] elle a posé un acte doctrinal doté de l'infaillibilité contenant une hérésie

Oui, Vous avez raison d'insister Monsieur Morlier, nous accepterons votre théorie quand les poules (ou les autruches) auront des dents.

Peut-être que la saisissante représentation de CMI va vous pousser à y croire ?

Régis

Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Dim 31 Jan 2010, 9:19 am

Sandrine a écrit:Le Saint-Esprit peut-Il "pécher matériellement" ?

En fait, ce que le cerveau brûlé est en train de nous dire, chère Sandrine, c'est que le Saint-Esprit a dit une hérésie tout en ne sachant pas que c'était une hérésie ...

Pauvre Saint-Esprit, Il lui aurait fallu avoir l'assistance de Vincent Morlier ...

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Dim 31 Jan 2010, 9:30 am

Le collège des cardinaux serait plus que parfaitement infaillible dans l'élection du Pape, mais ce même collège avec, en plus, le Pontife Romain et tous les évêques seraient moyenement infaillibles au point de promulguer un acte doctrinal contenant une hérésie ...

C'est formidable !

Il aurait donc été certainement mieux de laisser travailler seul le collège des cardinaux pour approuver et promulguer les documents de VII ...

Sleep


Dernière édition par Carolus.Magnus.Imperator. le Dim 31 Jan 2010, 10:32 am, édité 1 fois

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Dim 31 Jan 2010, 9:50 am

Régis a écrit:Peut-être que la saisissante représentation de CMI va vous pousser à y croire ?

Cher Régis, si une bulle pontificale (acte le plus solennel du Pontife Romain) peut passer à 100 mètres au dessus du cerveau brûlé et de sa boîte crânienne, au point de la considérer comme étant hérétique et blasphématrice, je crains fort malheureusement que notre cerveau brûlé puisse ne pas avoir grande peine à botter très loin sur la lune un simple petit extrait d'un écrit venant d'un cardinal canadien-français ...

Mais qui sait !? Notre burned brain aura peut-être un autre éclair de génie puisque déjà il nous a expulsé Smile une thèse voulant que le collège des cardinaux soit davantage infaillible que le Pontife Romain uni aux évêques et à ce même collège des cardinaux ...

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Sandrine le Dim 31 Jan 2010, 10:20 am

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
Sandrine a écrit:Le Saint-Esprit peut-Il "pécher matériellement" ?

En fait, ce que le cerveau brûlé est en train de nous dire, chère Sandrine, c'est que le Saint-Esprit a dit une hérésie tout en ne sachant pas que c'était une hérésie ...

Pauvre Saint-Esprit, Il lui aurait fallu avoir l'assistance de Vincent Morlier ...

Et oui ! Rolling Eyes

Ce qui revient à dire en gros que Dieu ne peut pas nous tromper MAIS qu'Il peut nous tromper tout en ne sachant pas qu'Il nous trompe ! pale confused

Les images d'extraterrestres étaient d'appoint parce que là on vit pas du tout sur la même planète ! clown

C'est affolant ! Faut vraiment le lire pour y croire ! Même un enfant de cinq ans en tomberait sur le derrière !
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4221
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Sandrine le Dim 31 Jan 2010, 11:09 am

Veem57 a écrit :
je dis et affirme que l'Eglise véritable, en posant un acte hérétique dans le cadre de l'infaillibilité, est mise en état de péché MATERIEL, retenez bien ce qualificatif qui signifie que l'Eglise n'en reste pas moins sainte pour autant (la matière du péché peut bien en effet ne contenir aucune coulpe ou faute réelle séparant de Dieu -- c'est cela que signifie la grande révélation de saint Paul quant au Christ crucifié : "Il a été fait péché pour notre salut" II Cor. V, 21)



On pourrait m'accuser d'inventer, si l'Apôtre ne nous le répétait pas si souvent, et pour réveiller ceux qui dorment, et pour réduire les calomniateurs au silence. «Dieu», nous dit-il, «a envoyé son Fils dans une chair semblable à celle du péché, afin de condamner le péché, dans la chair, par le péché même ». La chair du Christ n'était donc point une chair de péché, parce qu'elle ne lui était point venue de Marie par un père mortel; mais comme la mort est le fruit du péché, cette même chair, quoique produite d'une vierge, a cependant été mortelle, et par le fait qu'elle était mortelle, elle ressemblait à la chair du péché. C'est ce que l'Apôtre appelle aussi péché et ce qui lui fait dire: «Afin de condamner le péché dans la chair, par le péché même». Et ailleurs encore: «Celui qui ne connaissait point le péché, il l'a rendu péché pour l'amour de nous, afin qu'en lui nous devinssions justice de Dieu »

OEUVRES COMPLETES DE SAINT AUGUSTIN T 14, 1869, CONTRE FAUSTE, LE MANICHEEN, LIVRE QUATORZIEME, CHAPITRE V. LA CHAIR DU CHRIST SEMBLABLE A LA CHAIR DU PÉCHÉ., p 224

Votre "théorie" vient de tomber à l'eau ! Very Happy
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4221
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Sandrine le Dim 31 Jan 2010, 11:48 am

Je n'ai pas fini ....

[...] Mais que celui qui confesse que le Christ est mort, qui ne peut nier que la mort soit le fruit du péché et que pour cela on l'appelle péché, que celui-là écoute l'Apôtre dire : « Parce que notre vieil homme a été crucifié avec lui.» (Rom. VI,6), et qu'il comprenne à qui s'adresse la malédiction de Moïse. Aussi le même apôtre dit-il du Christ en toute confiance : « Il est devenu malédiction pour nous. » ( Gal. III, 13 ) , de même qu'il n'a pas craint de dire : « Il est mort pour tous. » ( II Cor. V, 15 ). Car mort a ici le même sens que maudit; parce que la mort elle-même est le fruit de la malédiction, et que tout péché est maudit ou en lui-même, parce qu'il mérite une punition, ou dans la punition même qu'on appelle aussi péché, parce qu'elle est aussi la suite du péché. Or, le Christ a accepté notre punition sans la faute, afin de payer Lui-même la dette de notre faute, et de mettre par là un terme à notre punition.

OEUVRES COMPLETES DE SAINT AUGUSTIN T 14, 1869, CONTRE FAUSTE, LE MANICHEEN, LIVRE QUATORZIEME, CHAPITRE IV. LA CHAIR DU CHRIST SEMBLABLE A LA CHAIR DU PÉCHÉ., p 224
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4221
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Régis le Dim 31 Jan 2010, 12:37 pm

Bravo Sandrine pour l'opportunité de vos citations.
Après cela, impossible de faire passer des vessies pour des lanternes !

Si le Christ nous dit l'Ecriture s'est fait péché, ce n'est pas, nous dit St Augustin qu'il en a été la cause mais parce qu'il en a subi les effets à cause de nous et pour nous.

D'abord, quoi trouver de plus évident et ensuite comment refuser l'explication de cette évidence d'une telle autorité que celle de Saint Augustin.

Et comment dire autre chose de l'Eglise et la donner responsable d'hérésie (comment faire semblant d'atténuer cela en disant que cette hérésie ne pourrait 'être que matériel puisque cette Eglise est la dépositaire de TOUTE la foi et que c'est d'elle seule que nous recevons la foi ?

Je crois qu'un demi siècle de traditionaliste où c'était le "BON" fidèle qui devait donner des leçons à l'Eglise qui péchait sur la foi, sur le culte, sur la doctrine et sur l'Ecriture Sainte qui a établi ce bouillon de culture (CMI dirait autre chose !) de la tradouillerie où s'ébat Vincent Morlier. Après avoir à reprocher à l'Eglise tous ces péchés mortels, il faut bien donner à cette correction salutaire une grandeur mystique qui en prouve la sublimité !

Et c'est bien là la démarche A B E R R A N T E et O D I E U S E de V. Morlier.

Régis

Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  gabrielle le Dim 31 Jan 2010, 1:58 pm

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
Sandrine a écrit:Le Saint-Esprit peut-Il "pécher matériellement" ?

En fait, ce que le cerveau brûlé est en train de nous dire, chère Sandrine, c'est que le Saint-Esprit a dit une hérésie tout en ne sachant pas que c'était une hérésie ...

Pauvre Saint-Esprit, Il lui aurait fallu avoir l'assistance de Vincent Morlier ...

CMI touche le point central de la thèse, qui as mis l'église dans cet état de péché matériel, sinon le Saint-Esprit lui-même , dans le but de provoquer une ressemblance parfaite entre l'Époux et l'Épouse.

Ce point central est le point le plus blasphémateur de la foutaise avec celui où sans rougir l'auteur affirme que l'Agneau de Dieu, le Saint des saints, la Verbe, la Deuxième Personne de la Très sainte et adorable Trinité a été fait péché de façon matérielle.... Horreur! Blasphème excécrable qui entre de plein fouet en contradiction avec la Foi Catholique...

La foutaise Veeem57 n'hésite pas à entrer en contradiction avec Saint Augustin, Saint Thoma d'Aquin et tous les Docteurs et Pères de l'Église, dans l'interprétation des Saintes Écritures, or il est strictement défendu par l'Église Catholique de s'éloigner du sens par Elle accepté, or le péché matériel chez Notre-Seigneur et son Épouse n'est pas une doctrine accepté ni même acceptable, je me demande même si dans les temps passés des hérétiques ont déjà soutenu une telle affirmation.

Veem57 dans son incapacité de comprendre la crise, se réfugie dans sa foutaise, en fait il est un mélange de guérardien et de frate...
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17767
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Veem57 le Dim 31 Jan 2010, 1:59 pm

Bon dimanche à tous !

Je vois par tous vos posts, du moins ceux parmi vous qui font l'effort d'exprimer une pensée un peu au-dessus des Smileys, des borborygmes et/ou de l'injure gratuite & calomnieuse genre Carolus Merdus Imperator, que vous ne pouvez pas saisir que quelqu'un, comme moi, qui se dit catholique, puisse proférer une thèse comme celle que j'expose. Cela vous dépasse. Et pourtant, la vérité c'est que, par cette thèse que j'expose pour expliquer la Crise de l'Eglise, je suis bien plus catholique que vous tous, à tendance sédévacantiste prononcée (car le sédévacantisme est une hérésie contre l'Eglise Universelle, je vous l'ai exposé, je n'y reviens pas). En fait, la thèse de "La Passion de l'Eglise", que le bon Dieu me fait "l'honneur ignominieux" d'exposer quasi seul dans la Tradition, est bel et bien, à être catholique, strictement la... seule !


Pour résumer un peu votre objection principale, vous ne pouvez absolument pas concevoir qu'une âme humaine, a fortiori l'Eglise ou le Saint-Esprit bien sûr, puisse être en état de péché matériel... tout en restant PARFAITEMENT sainte. Et pourtant, désolé de vous humilier, mais ceci est seulement un point de théologie morale basique, élémentaire (mon cher Watson), qui ne souffre aucune discussion, étant simplement... à admettre. En principe, à des catholiques un peu au courant de leur Foi, je ne devrais même pas avoir à discuter ce point fondamental, aussi primaire que 2 + 2 = 4 en mathématiques. Mais hélas, je me rends compte, peiné pour vous, que vous n'êtes même pas au niveau du basique...


Cependant, pour tâcher de vous montrer qu'il peut en être bel et bien ainsi, c'est-à-dire de vous montrer la justesse de 2 + 2 = 4 (ce qui est du niveau du CP et peut-être même de la Maternelle), je vous ai cité deux exemples de martyrs qui, pour quitter cette vie SAINTEMENT, n'en ont pas moins commis un acte de péché matériel pour le faire, à savoir sainte Appoline & sainte Pélagie.


"Sandrine" parmi vous, a voulu réagir à mes exemples en citant quelques (belles) pages de martyrologe... qui ne font que confirmer, par le texte même qu'elle cite (!), la véracité de mes affirmations. Mais... "Sandrine" (et vous tous derrière elle avez la même réaction), n'est même pas capable de SIMPLEMENT lire le texte qu'elle cite ! C'est désolant, affligeant, cela fâche presque, croyez-moi de constater cela.
A moins qu'elle n'a pas lu ce qu'elle a cité à bon escient, ce dont elle n'est excusable que si elle est analphabète (et même très-bête), elle ne peut que conclure de ce martyrologe que les saintes en question ont toutes deux commis un péché matériel. Je cite en effet le texte : "... et aussitôt elle [sainte Pélagie] monta en courant sur le toit de sa maison, et de là se précipita" ; "elle [sainte Appoline] sauta dans le foyer et fut consumée".


Si vous êtes encore capable de comprendre le français, cela signifie que les saintes en question ont commis la matière d'un péché de suicide, autrement dit qu'elles ont quitté cette vie en état de péché matériel. Rien à faire pour sortir de là, sans intégrer les petites maisons de fous à Charenton, avec ou sans camisole de force. Or, contre cette évidence... évidente, quelle n'est pas ma surprise de voir "Sandrine" (mais vous tous derrière elle êtes parfaitement d'accord avec elle), écrire le plus follement du monde : "Ces Vierges du Seigneur, sont des saintes et non des suicidées matérielles" !!! Le texte du martyrologe révèle formellement qu'elles sont des suicidées matérielles, et imperturbablement, "Sandrine" de conclure qu'elles... ne le sont pas. Comme Bécassine plongeant la tête dans l'étang pour ne pas être mouillée par la pluie...


Bien entendu, après ce raisonnement fou dans lequel vous tenez vos âmes, comment pourrez-vous jamais convenir que l'Eglise puisse être en état de péché matériel !?! Impossible, bien sûr. Va sans dire.


Alors, moi ce que j'aime, c'est que les esprits se soumettent à la Vérité. Sinon, évidemment, si vous avez pris le parti dans vos âmes, de ne pas prendre conscience de la vérité des faits constatés, à la mode des pharisiens "qui avaient des yeux pour ne point voir", ce n'est pas la peine de continuer, on n'y arrivera pas. Pour continuer ce débat, il faut donc que tous & chacun d'entre vous, admettent que ces deux saintes ont commis un péché matériel de suicide tout en restant parfaitement sainte, ce qui est la stricte vérité des faits révélés par le Martyrologe, n'en déplaisent à vos petites théories zinsiennes scrib(r)ouillardes, intégristes & obscurantistes. Je veux donc enregistrer cet aveu de vous tous, dans tous vos posts futurs. Sinon, inutile de continuer : on ne discute pas avec des gens qui ne veulent pas admettre la simple réalité des faits (ce qui, soit dit en passant, est le propre des fous). Et, auquel cas, ceci sera mon dernier post.

C'est en effet le point le plus important.


"Rosalmonte", p. 7, bute sur le fait de constater que 1/ l'Eglise est sainte et 2/ qu'elle puisse être en état de péché matériel. Il n'a pas à buter sur ce fait qui peut très-bien arriver... puisque, de jure, le péché matériel en soi ne contient aucune coulpe et donc il n'y a aucune incompatibilité théologiquement à ce que l'Eglise SAINTE puisse être en état de péché matériel, et d'autre part, de facto, le fait ecclésial contemporain montre qu'il en est bien ainsi. Cqfd. Si vous ne comprenez pas encore ce que je viens d'écrire, "Rosalmonte", veuillez me dire simplement en quelle langue je dois vous écrire pour que vous saisissiez mieux ces phrases... simples.


"Gabrielle" tâche, toujours p. 7, d'assimiler ma thèse à celle guérardienne, avec le fameux distinguo "materialiter-formaliter". J'hésite à lui répondre parce que la réponse est complexe et que, comme elle non plus ne comprend pas les choses simples à l'instar de vous tous (= un péché simplement matériel n'est pas incompatible avec l'état parfait de sainteté, ce qui est aussi valable pour l'Eglise, personne morale), je n'ose même pas envisager qu'elle va comprendre ma réponse. Mais enfin, la voici, la voilà.


Mgr Guérard des Lauriers, pour solutionner la Crise de l'Eglise, a voulu créer des substantifs vivant en séparé : d'un côté, il y a la matière de l'Eglise (dans la personne du pape), de l'autre, la forme de l'Eglise... qui serait remontée au Ciel. Alors, selon lui, on pourrait se trouver avec une "Eglise materialiter" seulement. C'est une folie métaphysique totale, plus encore qu'une absurdité théologique. Je pense que nous sommes d'accord sur ce point. Une matière ne saurait "substanter" en tant que telle, exister pour faire plus simple, sans la forme qui seule lui donne son existence sur cette terre. Je n'en ferais pas ici la démonstration, vous n'avez qu'à la lire dans mes ouvrages où je l'ai insérée (dans les notes de fin de texte de "Pour bien comprendre la théologie de la Crise de l'Eglise").


Quant à la thèse de "La Passion de l'Eglise" que je professe, elle n'a rien à voir avec une "Eglise materialiter" (je rassure "Gabrielle"), l'Eglise en effet EST, existe, avec sa matière accompagnée de sa forme, sinon rien. Ou l'on dit, pour rentrer dans le concret de notre gravissime problème ecclésial, que l'Eglise conciliaire EST, matière & forme, l'Eglise, ou l'on dit qu'elle n'est pas l'Eglise, ni matière ni forme. Un point, c'est strictement tout, tertium non datur. Or, l'infaillibilité de l'acte de reconnaissance ecclésiale universelle du Pontife romain m'oblige à professer que l'Eglise dont le pape actuel qui a bénéficié de cette infaillibililité est le chef, ne peut qu'être l'Eglise du Christ (= on ne saurait en effet validement concevoir un pape dont on serait sûr qu'il est vrai pape mais qui serait chef et tête d'une église qui... ne serait pas vraie église : si le pape est vrai pape, c'est donc qu'il est chef de la vraie Eglise, l'Epouse du Christ). C'est la Foi même qui m'oblige, et qui VOUS oblige vous aussi, à professer cela. Maintenant, cette église conciliaire (qui donc NE peut QU'être l'Eglise du Christ puisque les papes modernes à commencer par Paul VI ont tous bénéficié de l'infaillibilité ecclésiale universelle quant à leur élection pontificale), la réalité m'oblige non moins à constater qu'elle est... en état de péché matériel, c'est-à-dire qu'elle est matériellement en état de péché. Notez, "Gabrielle", que matériellement, dans ma thèse, est un adverbe, un accident qui qualifie une substance, et non pas un substantif en soi. Autrement dit, ma thèse n'a strictement rien à voir avec celle guérardienne.


"Carolus Magnus Imperator", toujours aussi raffiné dans l'expression, aimable, badin et gentiment touchant dans le terme choisi, hé bien, il pisse à côté du pot quand il croit qu'un acte du Magistère est nécessaire pour prouver que l'acte d'élection pontificale est doté de l'infaillibilité ecclésiale. Théologiquement, cette infaillibilité-là est prouvée par les dogmes constitutifs de l'Eglise, son Infaillibilité, la Primauté du pape, la note d'Apostolicité, etc. : il s'en déduit ipso-facto que les électeurs de droit divin ne peuvent choisir au for externe un fils de Satan quand ils désignent un Vicaire du Christ (c'est précisément en cela que la MODÉRATION Bulle de Paul IV est hérétique en son § 6 qui suppose que les cardinaux pourraient élire un fils de Satan sur le Siège de Pierre...). La suite de sa question est un sophisme crétin (et non chrétien) : l'infaillibilité de l'acte d'élection cardinalice touche la personne de l'élu à condition que celui-ci dise "oui" bien sûr. Au cas où le papabile pressenti par les cardinaux dirait "non", l'infaillibilité ne serait tout simplement pas employée ! Décidément, je me demande bien ce qui se cache comme parmentier, comme bouillie intellective derrière votre armure de fer de la guerre des étoiles, CMI !


Sautons à la p. 9, je n'ai rien noté de particulièrement enthousiasmant p. 8. "Robert" cite des sermons admirables de saint Thomas. J'y souscris, "Robert", très-sincèrement croyez-le bien, et quand je lis ce genre de textes de saint Thomas d'Aquin, je me mets à genoux dans mon âme. Mais, "Robert", pas d'idolâtrie, même pas envers la personne des saints : il y a des textes théoriques de saint Thomas qui sont tout simplement des abominations de la désolation dans le Lieu-Saint... Je vous en ai déjà cité (aucun d'entre vous, et pour cause, n'a réfuté mes critiques de saint Thomas sur la glose qu'il fait de II Cor. V, 21... Allons : qui se jettera à l'eau ?), et si vous voulez savoir ce à quoi je fais allusion, vous n'avez qu'à lire mon "Saint Thomas et les scolastiques ont trompé les papes qui nous ont trompés en Politique".


P. 9, "Gabrielle" à nouveau, pour laquelle j'avoue avoir un penchant i-r-r-é-s-i-s-t-i-b-l-e (j'espère que je ne vais pas tomber...) : elle se pose elle aussi de bonnes questions sur la nature du péché matériel, mais se fait de très-connes réponses pour parler comme CMI. C'est si con comme réflexion, "Gabrielle", que je me demande si vous ne le faites pas volontairement exprès. Vous dites : "Quel est ce péché matériel ? N'oubliez pas que pour qu'il y ait péché matériel, il faut une matière…" Eh bien, le péché matériel du Christ pendant sa Passion, "Gabrielle", c'est le vôtre, c'est le mien, c'est celui de tout être humain depuis Adam jusqu'au dernier homme avant le dernier jour. Il ne faut pas essayer de discerner un péché particulier que le Christ aurait commis, évidemment, c'est ridicule de voir les choses comme cela, mais de la même manière qu'on dit de quelqu'un qui a commis un péché, "celui-ci est en état de péché", ainsi du Christ qui, pour nous en délivrer, a "été fait péché pour notre salut", c'est-à-dire, a été mis en état matériel de tous nos péchés que nous, nous avons commis hélas peut-être pas seulement matériellement... Est-ce clair cette fois-ci, "Gabrielle" ?


P. 9, Carolus Merdus, si vous continuez, vous allez me faire rire. Vous auriez commandé à DFT le livre de l'abbé Zins sur "l'Antéchrist" dites-vous, sans avoir reçu de nous aucune réponse ? Et plusieurs fois, en plus ?!? Allons, allons, la DFT, c'est du sérieux, mon jeune ami, on répond à toutes les commandes...! On en a besoin, ne serait-ce que pour vivre ! Gageons que vous deviez être shouté en overdose quand vous avez cru passer votre commande...


P. 9, "Roger". Bravo, cher ami, pour le jeu de mot vraiment génial. Je fais en effet partie de la corporation de saint Lazare-le-Grand (gnostique bien entendu), que le Christ a ressuscité, saint momifié et ficelé de bandelettes égyptiennes (exigez la marque, ce sont les meilleures), Fondateur avéré de l'Ordre Très-Saint des Morts-Liés (les armes sont faites de bandes Velpeau sur fond d'azur fleurdelysé...).


P. 10, je vois une grosse, grosse majuscule qui envahit toute la page. "Le Saint-Esprit peut-il pécher matériellement ?" Sic, resic & re-resic. La question évidemment, ne se pose pas ainsi. La vraie question est la suivante : "Le Saint-Esprit peut-Il mettre le Christ en état de péché matériel ?" (ou encore : "peut-Il mettre un saint de Dieu en état de péché matériel, dans des vues évidemment saintes... comme on Le voit le faire pour sainte Appoline ou Pélagie, n'est-ce pas ?). La réponse catholique est "OUI". Formellement OUI. A proportion même où vous en doutez, à proportion même vous êtes infectés de pharisaïsme. Et il en est ainsi, parce que le péché matériel ne contient aucune coulpe.
Je crois, derrière les apparences, que je vais finir par vous apprécier. A une seule condition, cependant. C'est que vous souscriviez, comme je le disais plus haut, au fait VERIDIQUE que sainte Appoline & saint Pélagie ont commis un péché matériel pour sortir de cette vie. Et que ledit péché ne contenait aucune coulpe puisque l'Eglise les a canonisées malgré cela... A défaut de cette fondamentale souscription à la Vérité des faits et des choses de votre part à vous tous, je ne pourrais évidemment pas continuer ce débat. On ne discute pas avec des gens qui veulent rester dans la folie.

Croyez-moi bien vôtre, in Christo Rege.

Vincent Morlier

J'ai placé des interlignes, le message étant donné sa longueur était très difficile à lire.

Louis, administrateur
avatar
Veem57

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 26/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Dim 31 Jan 2010, 2:50 pm

Veem57 a écrit:
P. 9, Carolus Merdus, si vous continuez, vous allez me faire rire. Vous auriez commandé à DFT le livre de l'abbé Zins sur "l'Antéchrist" dites-vous, sans avoir reçu de nous aucune réponse ? Et plusieurs fois, en plus ?!? Allons, allons, la DFT, c'est du sérieux, mon jeune ami, on répond à toutes les commandes...! On en a besoin, ne serait-ce que pour vivre ! Gageons que vous deviez être shouté en overdose quand vous avez cru passer votre commande...




RE: LA SAINTE BIBLE dans un coffret exceptionnel‏
De : Division Canadienne-française (divisioncf@hotmail.com)
Envoyé : 11 novembre 2008 19:02:46
À : editionsdft@club-internet.fr



Bonjour,

serait-il possible de commander le livre "L'Antéchrist" de l'abbé Zins à partir de Montréal au Canada ?

Merci !


E-mail du 11 novembre 2008 resté sans réponse ...

Sans compter les autres tentatives (3 au total, lesquelles ne figurent plus dans ma boîte de messages envoyés) envoyées également par e-mail à la même adresse.

J'y avais justement glissé un mot à l'abbé Zins à ce sujet, il m'en sera témoin ...


Alors, Morlier au cerveau brûlé !? Qui donc est le shouté en overdose ???

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Dim 31 Jan 2010, 2:56 pm

E.T. a écrit:c'est précisément en cela que la satanée Bulle de Paul IV est hérétique en son § 6 qui suppose que les cardinaux pourraient élire un fils de Satan sur le Siège de Pierre.


bounce bounce bounce

Morlier contre vents et marées ...



Rehehererehehehe ...

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4188
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Régis le Dim 31 Jan 2010, 2:57 pm

Vous nous balader entre trois choses dont vous croyez nous prouver l'analogie.

1 le Christ qui prend sur lui nos péché dans sa passion
2 l'Eglise (ou plutôt ce que vous appeler ainsi ) qui ne prend pas ni nos péchés ni nos hérésies sur elle mais qui se fait le porte voix de toutes les hérésies les répandant sur tous ses fidèles en leur faisant perdre la foi
3 Les deux saintes qui ne prennent sur elles les péchés de personne mais qui pour préserver leur virginité consacrée à Dieu préfèrent s'échapper vers une mort presque certaine.

Maintenant, je vous propose à mon tour trois choses dont je veux vous convaincre de leur analogie.

1 J'en ai Marre
2 Marrabout !
3 Bout de ficelle.

Je vous fais cette proposition parce que je pense que l'analogie que je vous propose n'est pas moins cohérente que l'analogie que vous nous proposez vous-même.

Régis

Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum