Morlier

Page 1 sur 13 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Morlier

Message  Régis le Dim 03 Jan 2010, 3:51 am

Eric sur Deo Juvante dit :

Oui Gabrielle, Laurent Morlier "Le troisième secret de Fatima publié par le vatican le 26 juin 2000 est un faux", Ed. D.F.T., 2001
J'ai le "livre papier", il me semble intéressant et bien vu ...
A voir ...
Oui, ce même auteur a écrit aussi "J'accuse le Concordat". Pour lui, il n'y a eu qu'un seul Concordat catholique depuis la Révolution française (non celui de Géris 1er, dixit Eric, mais celui de Garcia 1er) ....comme quoi, on peut être laïc et être catholique et surtout avoir une politique catholique même après la Révolution française.

Cependant, si cet auteur est très agréable à lire, qu'il sort des sentiers battus et que son langage est haut en couleur, il a une position sur l'Eglise HORRIBLE. Pour lui l'église de Vatican II est bien l'Eglise et même elle n'a jamais été autant l'Eglise parce que c'est l'Eglise dans sa passion. Il utilise la fausse comparaison du Christ dans sa passion qui, effectivement, était horrible à voir, cependant, il était le même et la même identité. De même l'Eglise ne peut rester elle-même si elle perd ce qui fait son identité, son unité, sa Sainteté, sa catholicité, son apostolicité.
De même pour son livre "J'accuse le Concordat" (de 1801) l'auteur fait un amalgame tout à fait injuste entre les papes favorables au Concordat de 1801 et les papes conciliaires, comme si les uns et les autres avaient finalement eu la même doctrine ! Ce qui bien évidemment donne de l'eau au moulin de sa thèse d'une vraie Eglise mais défaillante doctrinalement depuis la Révolution !

Régis

Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  gabrielle le Dim 03 Jan 2010, 8:40 am

Bonjour Régis.

Je croyais que c'était Vincent Morlier qui soutenait cette thèse blasphématrice et hérétique sur la Passion de l'Église...?
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17767
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Sandrine le Dim 03 Jan 2010, 8:49 am

Petite parenthèse ...

Régis a écrit :
(non celui de Géris 1er, dixit Eric

Bien qu'Eric et moi ne fassions qu'un I love you , ce n'est pas Eric qui a parlé de "Géris 1er" mais MOI ! Simple question de justice .... Wink

Je ferme la parenthèse flower
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4221
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Régis le Dim 03 Jan 2010, 1:55 pm

Gabrielle a dit:

Je croyais que c'était Vincent Morlier qui soutenait cette thèse blasphématrice et hérétique sur la Passion de l'Église...?

Je ne pense pas que le fait de dire que l'Eglise vit sa passion à l'heure qu'il est soit hérétique. Ce qui est hérétique, c'est de dire que l'église conciliaire hérétique est l'EGLISE catholique dans sa passion !

Vincent Morlier est capable de dire au sujet du concile Vatican II
"Les documents hérétiques mais infaillibles de Vatican II"
. Moi, lorsque j'ai lu cela, je n'ai pas lu plus loin ! J'ai refermé le document et j'ai pensé à avertir les services psychiatriques ! Cependant, je ne crois pas du tout que V. Morlier soit fou ? Mais, évidemment de partir d'affirmation pareille ne semble pouvoir relever que de la folie.
Si vous faites le recensement des idioties qui ont été dites au Sujet de l'église conciliaire pour soutenir qu'elle était bien l'Eglise catholique, vous avez un super bêtisier qui rassemble toutes les hérésies que l'on a connues sur l'Eglise depuis qu'elle a été fondée par J-C.

Je demande à Gabrielle si elle veut bien nous donner le lien du livre numérique de V. Morlier sur Fatima !
Et Merci d'avance !

Régis

Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  gabrielle le Dim 03 Jan 2010, 4:28 pm

Merci Régis, mais Laurent et Vincent sont deux, ( ou c'est moi qui est bonne pour la psy!!!!)

Laurent a-t-il la même thèse que Vincent...au sujet de la crise.

La blasphème de Morlier sur la Passion de l'Église se situe au fait qu'il prétend que c'est le Saint-Esprit qui a poussé la Sainte Église dans l'hérésie...! C'est sa démonstration pour montrer que le Siège de Pierre n'est pas vacant.

Pour le livre de Laurent Morlier voici le lien

http://www.virgo-maria.org/Livres/laurent_morlier/Laurent_Morlier_3em_secret_de_Fatima_table_glob.htm
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17767
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  JCMD67 le Dim 03 Jan 2010, 4:33 pm

gabrielle a écrit:Merci Régis, mais Laurent et Vincent sont deux, ( ou c'est moi qui est bonne pour la psy!!!!)


exact chère Gabrielle, ils sont deux, et malheureusement l'un des deux écrit des choses abominables...
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3552
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  gabrielle le Dim 03 Jan 2010, 4:53 pm

Merci JCMD de me rasssurer, il me reste un petit bout de cerveau qui fonctionne encore geek
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17767
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Régis le Dim 03 Jan 2010, 5:05 pm

Oui, effectivement, ils sont deux, deux frères qui ont quitté leur formation en vue d'intégrer une congrégation religieuse au moment du Concile et de cela, on ne peut que les féliciter.

En fait, les deux frères chantent tous deux "les gloires de mon Père"...non ça c'est Pagnol ! je voulais dire "les gloires de Marcel" (ça ce n'est pas de Pagnol) et la confusion venait que Le prénom de Pagnol est bien Marcel !

Et je fais remarquer à JCMD que si effectivement ce que Vincent Morlier écrit sur l'EGlis est abominable, cet abominable n'est que la justification et la théorie de ce qu'a fait Marcel.

En effet, d'après Marcel, la doctrine de l'église de Vatican II est hérétique, le culte de l'église de Vatican II est celui de Luther, les papes de l'église de Vatican II sont des antichrists ....mais cette église de Vatican II est bien l'Eglise catholique avec laquelle Marcel et ses troupes (de dindes) sont "una cum" !

Régis

Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  JCMD67 le Dim 03 Jan 2010, 5:14 pm

cher régis, de Mgr Lefebvre je ne prends que ce qui est Catholique.

Saint Thomas d'Aquin ne cite t-il pas Origène l'heterodoxe, par exemple dans la chaine d'Or?
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3552
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Régis le Dim 03 Jan 2010, 6:06 pm

Origène comme d'ailleurs Tertulien sont considérés, je crois, comme Père de l'Eglise non seulement par Saint Thomas mais par toute l'Eglise elle-même. Pourquoi ? je pense parce qu'ils ont bien commencé...et mal fini. C'est donc sur et en rapport de leurs oeuvres lorsqu'ils étaient catholiques que l'Eglise les considère en toute justice, Pères de l'Eglise pour cette période précise où rien ne pouvait leur être reproché et surtout pas leur génie merveilleux.

Pour ma Part, je n'ai aucune peine à considérer Mgr Lefèbvre comme catholique avant le Concile.

Mais malheureusement, ce n'est pas ou très rarement aujourd'hui de son oeuvre et de sa doctrine lorsqu'il était catholique à laquelle on fait référence mais en tant que hiérarque de l'église conciliaire, évêque de l'église conciliaire et je ne vois pas ce que vous pouvez "trier" de catholique là-dedans ?...sinon la réinjection de morceaux de tradition que Ratzinger a repris dans les mêmes absurdes défis !

Malheureusement, le monde tradi a décidé depuis les années 70 que tout ce qui était doctrinalement catholique était catholique d'où que cela vienne. Mais ce n'est pas une doctrine aussi orthodoxe qu'elle soit qui fait la catholicité mais la doctrine enseignée au nom de l'Eglise catholique. Or, la doctrine post conciliaire de Lefèbvre n'est pas une doctrine enseignée au nom et dans l'unité de l'Eglise catholique ce pourquoi elle ne peut avoir l'appelation de Catholique.
L'Abbé Zins a établi lui aussi une distinction entre l'Evêque qui aurait été catholique après le COncile notamment dans sa fondation d'Ecône et l'Evêque du "Ralliement" dans lequel il note dans un très gros volume toutes les déviations non catholiques.
Pour ma part, bien que j'accepte tous les documents présentés par l'Abbé pour asseoir ces déviations, je ne vois pas en elles des déviations mais l'inévitable et folle contradiction d'un homme qui a voulu satisfaire à une église (celle de Vatican II, la sienne) qui pouvait avoir deux doctrines, deux cultes, deux morales de nature opposée et une juridiction et une infaillibilité à taux variable.

Régis

Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  ROBERT. le Dim 03 Jan 2010, 6:16 pm


Merci pour le lien chère amie Wink
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32420
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Régis le Lun 04 Jan 2010, 3:42 am

Le message non connu du message de Fatima doit-il nous intéresser ?

Il est hors de doute que la Sainte Vierge savait que ce message ne nous parviendrait pas à l'heure qu'il est.

Si elle avait voulu que nous le connaissions, nous l'aurions connu. Or, ce n'est pas le cas. Est-il donc utile que nous le connaissions alors que nous n'avons pas de moyen de le connaître.

Pour ma part, ce n'est pas la partie inconnue qui m'intéresse mais celle connue.

Or, une partie CONNUE de ce message m'est absolument incompréhensible !
Il s'agit de cette phrase :

"Au Portugal se conservera toujours le Dogme de la foi"

Je ne vois absolument pas ce que peut vouloir dire "le Dogme de la foi".
Et au Portugal, il n'y a pas de pays qui ait gobé le Concile Vatican II avec tant de facilité sans AUCUNE, mais AUCUNE réaction !

Ayant vécu et résidé au Portugal, de 1982 à 1989, j'ai pu seulement remarqué que la Révolution conciliaire s'était réalisée tellement en douceur qu'il semblait que rien n'avait changé. A cette époque en effet, vous aviez l'Eglise pleine chaque jour pour réciter le chapelet et vous aviez autour des Eglises des pélerinage un chemin plein de sang parce que des pélerins arrivaient au lieu de pélerinage à genoux et c'était leur genoux qui ensanglantait le tour du lieu de pélerinage alors qu'à l'intérieur c'était la messe de Luther qui était dite par le très conciliaire évêque du coin. Un jour que j'expliquais cette situation à un imbécile de curé à Marcel, il me fit part de toute son admiration !

La Sainte Vierge est autrement clairvoyante et Je ne vois pas la Sainte Vierge appeler cela "le Dogme de la foi"
Vous pouvez toujours voir dans Soeur Lucie ce "Dogme de la foi" mais sous le rapport de l'Eglise catholique, elle ne fut, à partir du Concile Vatican II qu'un membre de cette Eglise conciliaire, parfaitement soumise à l'église conciliaire et ce, jusqu'à la fin de sa vie ! AMEN !
On peut s'en tirer avec la vraie et la fausse Lucie mais on recommence comme avec le vrai et le faux message de Fatima.
On ne connaitrait que la fausse Lucie et le faux Message et on fait comme si on connaissait certainement la Vraie Lucie et certainement le Vrai message. Merci les prophètes ! (y sont pas gratos, il faut payer leurs bouquins)

En tous cas, un grand merci à ceux qui auront la gentillesse de m'éclairer sur "le DOgme de la foi" qui sera toujours conservé au Portugal.

En tous cas, vous êtes obligés de convenir que le message de la Salette est infiniment plus clair et correspond ABSOLUMENT à ce qui s'est réalisé :
L'Eglise sera éclipsée...Rome perdra la foi et deviendra le Siège de l'Antechrist.

Or, il semble qu'il y ait contradiction :
"L'Eglise sera éclipsée...Rome perdra la foi et deviendra le Siège de l'Antechrist (La Salette) mais "Au Portugal se conservera toujours le dogme de la foi" (Message de Fatima)

Dans le message de La Salette, se trouve ce qui s'est réalisé sous nos yeux dans la plus évidente réalité et Dans le message de Fatima, c'est l'aiguille qu'il faut chercher dans une botte de foin pour ne pas dire que cela est encore infiniment plus difficile ! J'ai envie de faire comme Diogène qui se trimballait dans les rues d'Athène en plein jour avec une lampe allumée et lorsqu'on lui demandait ce qu'il faisait, celui-ci répondait :

" Je cherche un homme et je ne vois que des bêtes"

A son imitation, si je prenais ma chandelle et me promenais par le Portugal, j'aurais la même désillusion :
"Je cherche un catho et je ne vois que des conciliaires"

Evidemment, je n'ai pas l'impiété de conclure que c'est à cause de la Saint Vierge qui aurait changé son discours !

Régis

Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  gabrielle le Lun 04 Jan 2010, 5:13 pm

Cette phrase est très énigmatique.

J'avais trouver ceci...


Les controverses nées autour de l’interprétation du secret, bien que nombreuses, sont encore bien peu de chose par rapport aux polémiques suscitées par le texte lui-même. Il vaut mieux, pour une plus grande clarté, reprendre les choses à partir du commencement, c’est-à-dire à partir de moment où sœur Lucia, dans la clôture du carmel de Coimbra, reçoit de son évêque, la requête de raconter la révélation par écrit.

La sœur rédige différents mémoires de ce qu’elle a vu et entendu dans cette lointaine année 1917 à la Cueva de Iría: le premier date de 1935, le deuxième de 1937, le troisième est daté de 1941. Dans ce troisième écrit, explique Socci, la sœur «révèle les deux premières parties du secret [...], fait savoir qu’il y aussi une “troisième partie” qu’elle ne révèle pas pour l’instant. Quelques mois après, elle écrit le quatrième mémoire (daté du 8 décembre 1941), dans lequel elle recopie exactement le précédent, mais quand elle arrive à la fin du deuxième secret [...] elle ajoute une nouvelle phrase, qui n’était pas dans le texte de l’été: “En Portugal, si conservarà sempre o dogma da fé etc. [Au Portugal on conservera toujours le dogme de la foi etc., ndr]”». Enfin, en janvier 1944, elle notera ce qui sera appelé le troisième secret.

http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=0608076_fatima ....
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17767
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Veem57 le Jeu 21 Jan 2010, 12:43 pm

Bjr catholique & amical à Régis, Gabrielle & Robert.
J'écris plus spécialement à Régis qui n'a pas compris la thèse que j'expose pour expliquer la Crise de l'Eglise, et qui, sans mauvaise intention sûrement, me calomnie. Il est évident que je ne soutiens pas, dans la thèse de "La Passion de l'Eglise" que j'ai exposée au long dans mes ouvrages sur la Crise de l'Eglise, que : "les documents de Vatican II sont hérétiques mais dotés de l'infaillibilité", dans le sens précis que le Saint-Esprit aurait infailliblement soutenu dans & par l'Eglise, une hérésie...! Comment, cher ami Régis, pouvez-vous penser un seul instant qu'un auteur catholique un peu conscient de sa Foi puisse soutenir cela... tout en restant catholique ? Ou alors, sans être obligé d'en conclure que "les portes de l'enfer ont prévalu contre l'Eglise" ? Non, je ne suis pas aussi fou que vous le suggérez...
Quelle est donc ma thèse, que vous caricaturez aussi faussement, grossièrement. Je vais tâcher de vous l'exposer en quelques mots simples, mais qui ne sauraient remplacer une lecture approfondie & complète de ce que j'expose sur "La Passion de l'Eglise" dans mes ouvrages que vous & vos amis peuvent consulter au lien suivant :
http://www.fatima.be/fr/editions/avm/index.php
(Je vous suggère la lecture surtout des pages de conclusion de mon ouvrage "Pour bien comprendre la théologie de la crise de l'Eglise", c'est-à-dire les pp. 163 à 197, pour bien saisir le fond du problème).
Je vais résumer pour vous la question.
Prenons le décret le plus peccamineux de Vatican II, le doc. sur la Liberté religieuse, Dignitatis Humanae.
1/ La doctrine contenue dans ce décret est formellement hérétique, n'en déplaisent à tous ceux qui veulent noyer le poisson... et ils sont hélas très-nombreux de nos jours. Le décret DH s'oppose en effet notamment "mot pour mot" (Mgr Lefebvre) à Quanta Cura de Pie IX.
2/ Le cadre magistériel dans lequel est promulgué ledit décret, est formellement doté de l'infaillibilité ecclésiale. Je ne vais pas rentrer ici dans la démonstration de cette affirmation, qui outrerait le cadre d'un simple commentaire sur un blog, vous la lirez, si vous n'en êtes pas convaincue, dans l'ouvrage sus-indiqué : "Pour bien comprendre, etc.", aux pp. 30 à 106.
3/ Il est strictement proscrit, si l'on tient à rester catholique, d'adopter le raisonnement sédévacantiste pour solutionner le problème, à savoir : "Eh bien, ce n'est pas compliqué : puisque la doctrine de Dignitatis Humanae est hérétique, puisque d'autre part, le cadre magistériel dans lequel il est promulgué est doté de l'infaillibilité, c'est tout bonnement que le pape qui l'a signé, ainsi que toute l'église officielle qu'il représente (car le pape n'est pas précisément seul à Vatican II...), n'est pas légitime ; à Vatican II, on a affaire à une pseudo-église, un pseudo-pape !" Et pourquoi est-il proscrit de soutenir pareil raisonnement sédévacantiste ? A cause de la constitution divine de l'Eglise et de la manière dont l'a fondée son Divin Géniteur, le Christ. Il est en effet théologiquement strictement impossible de dénier la qualité de pape, vrai vicaire du Christ, à celui qui est désigné et accepté par l'Eglise Universelle (= dont l'organe ordinaire est le Sacré-Collège cardinalice dans la majorité des 2/3 + 1 depuis Pie XII), receptus et probatus. Parce que l'Eglise Universelle est immédiatement sous la mouvance du Saint-Esprit. Et que le Saint-Esprit ne peut ni se tromper ni nous tromper en désignant la personne concrète du pape actuel. On appelle cela un fait dogmatique. Dire du pape que l'Eglise Universelle reconnaît & accepte formellement comme le vicaire du Christ, qu'il n'est pas pape, c'est exactement dire que "les portes de l'enfer ont prévalu contre l'Eglise"... Je ne peux évidemment pas non plus continuer la démonstration théologique qui réduit en poudre la prétendue "solution" sédévacantiste, je vous indique simplement ici les pages de mon susdit ouvrage "Pour bien comprendre, etc.", qui la contiennent (= pp. 107 à 161). Ce qui, soit dit en passant, réduit à rien la thèse soutenue par l'abbé Zins, que je connais bien, sédévacantiste outré & cadenassé, claquemuré, enclavé à mort dans ses impasses de pseudo-raisonnements.
Alors ? Quid ? Car il faut quand même bien que le catholique contemporain, vous, moi, tous les autres, se donnent l'intelligence de la Foi quant à ce qui se voit de nos jours dans l'Eglise...!?
Bien chers amis, il n'y a pas trente-six solutions théologiques à la Crise actuelle de l'Eglise dérivée de Vatican II, il y en a très-exactement deux. Et deux seules. Tertium non datur. Ou plus exactement, il n'y en a qu'une, l'autre n'étant que sa dialectique satanique.
1/ Je commence par la "solution" satanique. Puisque le décret sur la Liberté religieuse, a) contient une doctrine formellement hérétique ; b) s'inscrit dans le cadre d'un document magistériel doté de l'infaillibilité ; c) que le pape qui l'a promulgué est bel & bien vrai pape, verus papa, alors, ce n'est pas compliqué, l'Eglise n'est pas de constitution divine. C'est le pseudo-raisonnement que soutiendront les impies de tout poil, dignes fils spirituels des pharisiens se conjouissant au pied de la croix (rédemptrice certes, mais croix d'ignominie absolue et d'apparente défaite totale et irrémédiable du Messie), où Jésus mourait sans que son Père ne vienne Le délivrer... "Il appelle Elie ! Eh bien, qu'Il vienne le délivrer et à l'instant, nous croirons en Lui !" Or, son Père n'est pas venu Le délivrer, encore moins empêcher qu'Il ne meure... Donc, les pharisiens avaient RAISON (je parle bien sûr ici par antiphrase). Mais la vérité vraie, c'est qu'il fallait que le Messie meure pour que la Rédemption s'accomplisse. Il fallait, comme dit saint Paul d'une manière magistrale & lapidaire que "Le Christ soit fait péché pour notre salut" (II Cor. V, 21), et c'était cela sa victoire complète sur le mal. Et faut-il vous le préciser, c'est exactement la même chose pour l'Eglise, l'Epouse très-sainte et très-parfaite du Christ : il faut qu'à la fin de sa vie militante sur terre, elle aussi, soit "faite péché pour notre salut", en co-Rédemptrice...
2/ Voilà donc la véritable solution catholique à notre situation ecclésiale contemporaine, certes humainement incompréhensible, si l'on n'élève pas son esprit dans le Mystère de la Rédemption. C’est en effet exactement pareil pour nous, Dieu N’EST PAS INTERVENU au concile Vatican II pour empêcher la contradiction-péché de rentrer DANS l’Église, cette fameuse « fumée de Satan » à laquelle avait fait allusion d’une manière fort inspirée le pape Paul VI en 1972… Mais là aussi comme pour le Christ en croix, cela ne signifie nullement l’échec de Dieu dans son Église, cela signifie tout simplement que l’Église rentre par-là dans sa Passion co-rédemptrice… Car l’Église après Vatican II n’en reste pas moins Église, vrai Épouse du Christ, exactement de la même manière que le Christ restait identiquement le Christ même après avoir passé le portillon du jardin de Gethsémani, c’est-à-dire après avoir été « fait péché pour notre salut » dans sa Passion, sous la « puissance des ténèbres ». Et c’est justement contre cette contradiction dans le for externe, certes humainement insupportable et même inadmissible, que tous les tradis. ont voulu bâtir des thèses où la raison humaine a le dessus, où elle s’y retrouve… À Dieu ne plaise, comme disait un certain Simon-Pierre pas tellement saint à ce moment-là, que Tu doives être crucifié, Seigneur ! À Dieu ne plaise, répondent en écho tous les tradis. 2 000 ans après, que l’Église-Épouse du Christ doive un jour elle aussi être crucifiée ! Or, puisque l’Église à la suite de Notre-Seigneur Jésus-Christ est bel et bien crucifiée de nos jours, et c’est cela la réalité profonde de notre crise de l’Église, alors, toutes les thèses bâties à chaux & sable pour prouver le contraire, dont celle sédévacantiste bien évidemment, voulant nier cette grande vérité, ne peuvent qu’êtres fausses et toutes s’appuyer sur l’hérésie. Quand on quitte la Vérité, on le fait toujours par l’hérésie.
Ainsi donc, tel l'aigle qui regarde le soleil en face, quand nous ne nous cachons pas la Vérité profonde de la « Crise AFFREUSE de l'Église » (Secret de La Salette), justement pour bien respecter la grâce de la Foi que Dieu a mise dans nos âmes par le moyen de l'Église, on se retrouve avec cette terrible situation, certes humainement incompréhensible, inadmissible pour le catholique, que l'Église est frappée à mort dans sa Constitution divine même. Car, c'est bien sûr de sûr, si ce que nos yeux de catholiques ont vu à Vatican II ne nous trompent pas, et ils ne nous trompent pas, et le Saint-Esprit est derrière nos yeux, on a donc un pape LÉGITIME uni à toute l'Église Enseignante promulguant dans le cadre du Magistère infaillible une... formelle hérésie. Comment alors éviter la déduction qui semble invinciblement s'imposer, à savoir que « les portes de l'enfer ont prévalu contre l'Église » ? Que notre Foi était vaine ? Que les impies de tous les temps avaient bien raison de le clamer en colère à tous les vents, mus par Satan ? Et que c'est bien dommage que l'imposture du Christianisme ait attendu deux millénaires pour être manifestée à l'humanité ?
Or, non, ce n'est pas la bonne solution : à la Fin des Temps, « les portes de l'enfer n'ont pas du tout prévalu contre l'Église », d'aucune manière, pas plus qu'en d'autres temps, et Dieu reste Dieu, l'Église aussi reste l'Église, elle est d'ailleurs « au commencement de toutes choses » (saint Épiphane), et nous avons toujours à assurer le salut de nos âmes en Dieu et par l'Église. Par tous les temps de chien, y compris celui de la Fin des Fins.
Mais, pour comprendre ce qui se passe de nos jours dans l'Église, il faut, chers amis, à partir d'ici, rentrer résolument dans le Jardin de Gethsémani (ce qui ne veut pas dire qu'il faille désespérer). Pas possible de prendre un chemin de traverse, conseillé ou non par Bison Futé (les chemins de traverse hérétiques sont conseillés seulement par les Bisons Butés… et… à buter !). Le vin que Dieu nous a donné à tirer dans et par la Crise de l'Église, Il va nous le faire boire dans le Calice présenté au Christ de la Passion. Que donc les orgueilleux, les lâches, les jouisseurs & autres mondains, se retirent, dans un chemin que seuls les catholiques courageux, avec les armes d'une grande humilité, de la sainte patience, de la pénitence, de l'Amour & de la pureté de la Foi, ont pouvoir d'emprunter. Car bien loin que la Foi soit vaine, c'est justement LÀ, tout au contraire, que seule une Foi forte ou bien plutôt divine, peut vaincre, une Foi sans faille, que ne surent pas avoir onze Apôtres sur douze (aux temps de l'Antéchrist, « la Foi SEULE vaincra », avertissait Notre-Dame à La Salette, autrement dit : « la Foi nue » pour employer la langue des auteurs spirituels, c'est-à-dire sans humanisme ni aucun signe sensible extérieur d'aucune sorte). « C'est POUR CETTE HEURE que Je suis venu » a dit le Christ de sa propre Passion, et on pourrait dire que le chrétien a de même été conçu sur la Croix par le Christ il y a 2 000 ans pour vaincre à la Fin des Temps. Ainsi donc, quelle destinée glorieuse est la nôtre ! À nous de bien rentrer dans le Plan divin. Or, pour le comprendre, ce Plan divin, il faut résolument subordonner l'ordre des réalités humaines à celui des réalités divino-humaines.
La réponse à la question d’un pape LÉGITIME professant magistériellement l’hérésie formelle, question plus encore renversante qu’elle est indiciblement troublante pour l'âme catholique, la voici :
Théologiquement, la solution du problème est extrêmement simple et se récapitule absolument par le syllogisme suivant. Majeure : l’Église est SAINTE, pure de tout péché (c’est d’ailleurs la deuxième note qui la caractérise formellement et qui permet à tout homme venant en ce monde de la reconnaître comme l’Épouse du Christ, parmi toutes les fausses églises) ; mineure : Vatican II, au moins dans Dignitatis Humanae, le décret sur la Liberté religieuse, me montre vraiment un péché d’hérésie commis infailliblement par l’Église in personna ecclesiae ; conclusion : ce péché d’hérésie commis par l’Église ne peut être que et est donc seulement MATÉRIEL, c’est-à-dire excluant formellement toute coulpe, toute faute réelle contre Dieu. Il n’y a pas d’autre solution syllogistique possible. LA SOLUTION THÉOLOGIQUE DE LA CRISE DE L’ÉGLISE, C’EST QUE L’ÉGLISE EST EN ÉTAT DE PÉCHÉ MATÉRIEL DEPUIS DIGNITATIS HUMANAE, DEPUIS VATICAN II. Mais l’Église ne peut être recouverte d’un manteau de péché ou péché simplement matériel, c’est-à-dire « faite péché pour notre salut » comme s’exprime saint Paul en II Cor. V, 21, que lorsqu’elle vit la Passion de son Époux, le Christ, ce qui, prophétiquement, est annoncé pour la grande & dernière Crise eschatologique de la Fin des Temps, devant se terminer par le règne de l’Antéchrist : cette Crise vaticandeuse de l’Église est donc la Crise dernière avant la Parousie.
En langue mystique, cette ultime déduction théologique & prophétique que je viens de faire dans ce paragraphe révélateur, étymologiquement « apocalyptique », s’énonce ainsi : il y a un moment dans la vie terrestre du Messie où il est configuré au péché dans tout son extérieur, revêtu d’un vêtement de péché qui le fait invinciblement voir comme un pécheur, Lui, pourtant toujours le Saint des saints, précisément pour opérer par-là le Salut universel des âmes, la Rédemption du monde. C’est ce qu’on appelle « LA PASSION DU CHRIST ». Cette Passion du Christ est suivie de la Mort du Christ (car la configuration au péché, même simplement matériel & sans coulpe, entraîne la mort du Saint de Dieu), puis de sa Résurrection. AINSI DE L'ÉGLISE CATHOLIQUE, CETTE ÉPOUSE IMMACULÉE QUI DOIT EN TOUT IMITER LE DIVIN ÉPOUX SUR CETTE TERRE" (fin de citation).
Voilà. Espérant avoir éclairé quelque peu votre lanterne, je vous souhaite bonne continuation et bonne persévérance dans la "Foi nue" (La Salette).
Je vous donne mon adresse courriel si vous désirez m'écrire sur ces sujets : "vmorlier@club-internet.fr"
Vincent Morlier
avatar
Veem57

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 26/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  JCMD67 le Jeu 21 Jan 2010, 2:38 pm

je réponds brièvement:

3) la bulle de S.S.Paul IV contredit votre affirmation, bulle que vous connaissez, sans aucun doute.

donc pas de Pape légitime(voir plus bas 2).

pour la crise de l'Eglise, chacun y va de sa petite interpretation, vous avec donc la votre et moi la mienne etc...

mais:

1) affirmer que les décrets d'un concile oecuménique ayant été promulgués par un véritable Pape sont hérétiques, c'est contraire au Dogme de l'Infaillibilité, c'est sortir de la Foi.

point final.

2) vous dites que Dieu n'a rien fait pour empecher vatican 2. c'est vrai, et peut-etre que l'élection de J23 et ce "concile" reproduisaient en fait l'arrestation du Christ et son jugement par le sanhédrin.

qui a raison ici?

n'est-il pas écrit en saint Jean; chap 21:

18 « En vérité, en vérité je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais ; mais quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas. »
19 Il dit cela, indiquant par quelle mort Pierre devait glorifier Dieu. Et après avoir ainsi parlé, il ajouta : « Suis-moi ».

et Sa Sainteté Leon XIII n'a t-il pas dit:

en sorte que le pasteur étant frappé, le troupeau puisse être dispersé.

dites-moi.

et vous écrivez:

À Dieu ne plaise, répondent en écho tous les tradis. 2 000 ans après,
que l’Église-Épouse du Christ doive un jour elle aussi être crucifiée !

qui ici a nié la Passion de l'Eglise, qui la repousse?

dans toute cette affaire, la question est de savoir QUI a crucifié le Christ, le Fils du Dieu Vivant, est-ce le Saint-Esprit(qui le conduit à la mort, quel blasphème!) ou les Romains instrumentalisés par les Juifs?

je vous le demande.

Comment alors éviter la déduction qui semble invinciblement s'imposer,
à savoir que « les portes de l'enfer ont prévalu contre l'Église » ?

voilà un début de réponse:

Catéchisme de Saint Pie X, des Sacrements, de l'ordre:


Le Sacerdoce catholique est-il nécessaire dans l’Eglise ?

Le Sacerdoce catholique est nécessaire dans l’Eglise parce que, sans lui,
les fidèles seraient privés du saint sacrifice de la Messe et de la plus
grande partie des sacrements ; ils n’auraient personne pour les
instruire dans la foi, ils resteraient comme des brebis sans pasteur à la
merci des loups, en un mot l’Eglise n’existerait plus comme Jésus-Christ
l’a instituée.


Le Sacerdoce catholique ne cessera donc jamais sur la terre ?

Le Sacerdoce catholique, malgré la guerre que lui fait l’enfer, durera
jusqu’à la fin des siècles, car Jésus-Christ a promis que les
puissances de l’enfer ne prévaudraient jamais contre son Eglise.
vous continuez:

Mais l’Église ne peut être recouverte d’un manteau de péché...

pourtant c'est bien cela l'éclipse annoncée par Notre-Dame à la Salette(je pense à Notre-Dame de Pontmain également, ou la Vierge fut entièrement recouverte d'un tissus, l'on ne voyait plus que Sa Couronne), l'Eglise fut petit à petit recouverte d'un manteau de péché(la mort), et ce manteau de péché n'est pas La Vie(le Christ) mais cette minable secte conciliaire qui n'a cessé de grandir(proportionellement à la décroissance de La Vie, à cette éclipse) jusqu'à quasiment cacher toute l'Eglise(sauf le petit reste)."voir également la prophétie de saint Malachie: wojtyla appellé l'éclipse solaire"

alors, qui a raison entre vous et moi, quelle explication entre la votre et la mienne n'est pas contraire au Dogme?

je vous le demande.
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3552
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Via Crucis le Jeu 21 Jan 2010, 7:25 pm

Bravo JCMD ! Vous avez bien répondu !

Je n'ai pas lu les mémoires de Lucia, mais j'ai pu lire sur le net la controverse au sujet de l'authenticité du 3ème secret.

Sans entrer dans les détails, avec mon pauvre cerveau d'inculte la phrase ;

"Au Portugal se conservera le Dogme de la foi etc..."

soulève la question suivante :

De quelle foi s'agit-il ? La foi EN QUOI ? La foi EN QUI ? La foi POURQUOI ? La foi COMMENT ? La foi par QUELS MOYENS ? La foi DANS QUEL BUT ? Le fait que RIEN n'ait été précisé à ce sujet est DOUTEUX !

Pour les catholiques, le Credo latin contient les réponses à ces questions , résumant l'essentiel de ce qu'il faut croire pour être sauvé ! On peut dire dans ce cas que Le "dogme de la foi" catholique = le résumé catholique des points cardinaux de la foi catholique (en peu de mots) :
Dieu, Père et Créateur
L'Incarnation, la Vierge Marie,
Le Fils
la Consubstantialité du Fils avec le Père
Le Saint Esprit
la Procession du St Esprit qui procède du Père et du Fils
La Crucifixion du Fils pour la rémission des péchés
La Resurrection
La Vie après la mort, le Jugement
La foi en l'Unité de l'Eglise Catholique (avec ses notes de catholicité)

Lorsque Notre Seigneur Jésus-Christ viendra "trouvera-t-il SEULEMENT LA FOI ou bien trouvera-t-il AUTRE CHOSE EN PLUS OU EN MOINS OU DE DIFFERENT ?

Si AUCUNE OEUVRE DECOULANT DE CETTE FOI ne subsiste peut-on dire que LA FOI EST ENCORE PRESENTE ? Et lorsque SEULS LES MOTS DE LA FOI restent peut-on dire vraiment que la foi est présente encore ? Est-ce que cela ne correspondrait pas à ce que Notre Seigneur a dit "Ce peuple m'honore des lèvres" !

Si donc nous considérons aujourd'hui les pays qui étaient vraiment catholiques dans tous les sens du terme c'est à dire tous unanimes priant le même Credo, avec la même façon de mettre en pratique cette foi (même messe), se reconnaissant unis au même Pape licite et légitime (donc avant Vatican II) nous pouvons dire qu'aujourd'hui ils NE SONT PLUS CATHOLIQUES à cause de la réception de Vatican II !

Le Credo de Vatican II est : le Dieu des catholiques c'est le même Dieu que celui des musulmans et des juifs et, les musulmans et les juifs et même les bouddhistes idôlatres peuvent aussi bien se sanctifier sans Jésus-Christ !!

Le Portugal ayant réceptionné V2 il n'est plus catholique ! L'abomination du nouveau sanctuaire de Fatima en est une preuve flagrante !
Par conséquent je n'accorde aucune foi aux thèses conciliaires relatives au 3ème secret !! Et encore moins aux dires de Ratzi à ce sujet !!

L'église conciliaire vaticandesque pèche MATERIALITER-FORMALITER ! Elle pèche matériellement par ses oeuvres impies et abominables de "communio in sacris" avec des idôlatres et apostats, et elle pèche formellement par son "dogme de Vatican II" qui est sa profession de foi "irrévocable" (dixit Ratzi l'infernal à la synagogue de Rome le 17 janvier 2010) !! Il est encore temps pour elle de faire son mea culpa pour ne pas périr! Mais si elle ne le fait pas elle périra !

L'Eglise Catholique la vraie est UNE SAINTE CATHOLIQUE ET APOSTOLIQUE et l'Enfer n'a JAMAIS PREVALU ET NE PREVAUDRA JAMAIS CONTRE ELLE ! Ses enfants sont dispersés mais VIVANTS (certains vivent dispersés sur terre et les autres rassemblés au Ciel) ! La mort a-t-elle prévalu contre Notre Seigneur Jésus-Christ ? NON ! IL EST VIVANT !

Le Seigneur a permis que tout cela arrive car LES TEMPS DE LA FIN ET DONC DU JUGEMENT ONT ETE ANNONCES ET QUE NOUS Y SOMMES ! DIEU NE MENT PAS ET NE SE CONTREDIT JAMAIS !
avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

soyons sérieux...

Message  Veem57 le Ven 22 Jan 2010, 3:12 am

Bonjour, JCMD67.
Je vous avais oublié dans le salut cordial de mon précédent post (pardon), et... c'est vous qui me répondez.
Mais hélas, vous répondez d'une manière primaire & obscurantiste.
Non, ne vous fâchez pas, je ne vous écris pas cela pour vous être désagréable, mais parce que c'est la vérité.
Vous m'opposez la "bulle de Paul IV". Cette bulle hélas ne vaut rien, et est parfaitement hérétique en son § 6 prétendant invalider rétroactivement l'élection d'un pape qui serait découvert a-posteriori hérétique MEME SI SON ELECTION A ETE APPROUVEE PAR L'EGLISE UNIVERSELLE LORSQU'ELLE A EU LIEUE. En cela, elle s'oppose hérétiquement à la loi fondamentale de la Constitution divine de l'Eglise que je vous ai rappelée dans mon précédent post, à savoir : l'infaillibilité de l'acte de reconnaissance ecclésiale universelle du Pontife romain, qui vaut fait dogmatique. Or, je vous le demande comme vous dites : qui a la prééminence sur quoi, dans l'Eglise ? Une bulle de nature canonique, non-dotée de l'infaillibilité dans cette affirmation de son § 6 ? Ou bien une loi fondamentale de la Constitution divine de l'Eglise basée sur le droit divin et sans laquelle toute l'Eglise s'écroule ? Poser la question, c'est y répondre.
Le contexte ecclésiologique explique fort bien pourquoi Paul IV, pape rigoriste, excessif & fort outrancier, a pu sortir cette honteuse Bulle dont se gargarisent les sédévacantistes de tout poil (qui ont souvent les mêmes défauts que lui), mais qui ne vaut rien, alors qu'ils devraient, eu égard à l'honneur de la Sainte-Eglise, l'enfouir au plus profond du Bullaire pontifical, comme un document des plus malheureux. Lisez à ce sujet mon étude au lien suivant : http://www.fatima.be/fr/editions/avm/paul4.php
"Affirmer que les décrets d'un concile oecuménique ayant été promulgués par un véritable Pape sont hérétiques, c'est contraire au Dogme de l'Infaillibilité, c'est sortir de la Foi". Je ne sais pas en quelle langue je dois écrire pour être compris, JCMD67. Je ne dis en effet pas du tout cela. Relisez bien ce que j'ai écris dans mon précédent post, je dis et affirme que l'Eglise véritable, en posant un acte hérétique dans le cadre de l'infaillibilité, est mise en état de péché MATERIEL, retenez bien ce qualificatif qui signifie que l'Eglise n'en reste pas moins sainte pour autant (la matière du péché peut bien en effet ne contenir aucune coulpe ou faute réelle séparant de Dieu -- c'est cela que signifie la grande révélation de saint Paul quant au Christ crucifié : "Il a été fait péché pour notre salut" II Cor. V, 21). Or, que l'Eglise, à l'instar de son divin Maître, puisse être elle aussi mise en état de péché matériel, c'est possible sans qu'elle soit atteinte le moins du monde dans la Note de Sainteté. Les raccourcis que vous faites, de ne pas vouloir considérer l'église post-vaticandeuse comme l'Epouse du Christ, quoique recouverte d'un manteau de péché (= état de péché matériel), loin de solutionner le problème, ne font que détruire l'Eglise par pharisaïsme sûrement inconscient de votre part de ne vouloir voir qu'une Eglise extérieurement "blanche" au for externe. Pour bien comprendre la théologie de la Crise de l'Eglise, il ne faut pas faire partie de ces esprit pressés et brouillons qui veulent une solution simpliste... Vous me le demandiez, je vous le dis.
Amitiés in Christo Rege.
Vincent Morlier
avatar
Veem57

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 26/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  JCMD67 le Ven 22 Jan 2010, 7:53 am

Vous m'opposez la "bulle de Paul IV". Cette bulle hélas ne vaut rien,
et est parfaitement hérétique en son § 6 etc...



de qui vous moquez-vous, monsieur ?

la Bulle Papale est par principe Infaillible. point final.
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3552
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  gabrielle le Ven 22 Jan 2010, 8:27 am

Bienvenu Vincent...

Je reviendrai plus tard, je dois partir il y a beaucoup de faille dans votre thèse voir même d'erreur contre la foi.

La discussion est ouverte, mais avant je devrai lire les messages déjà postés
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17767
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Invité le Ven 22 Jan 2010, 8:32 am

Régis a écrit:"Au Portugal se conservera toujours le Dogme de la foi"

A son imitation, si je prenais ma chandelle et me promenais par le Portugal, j'aurais la même désillusion :
"Je cherche un catho et je ne vois que des conciliaires"

En fait ce n'est pas le Portugal lui même qui conservera le Dogme de la foi mais c'est la bas qu'il subsistera.

Peut être chez les Gitans ou dans une communauté particulière mais certainement pas dans le pays tout entier.

Et je ne trouve pas cette prophétie du tout en contradiction avec le message de La Salette qui prédisait l'éclipse de l'Eglise et non pas sa disparition.

Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Diane le Ven 22 Jan 2010, 8:36 am

Bienvenu Vincent... Very Happy
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Invité le Ven 22 Jan 2010, 8:37 am

Diane a écrit:Bienvenu Vincent... Very Happy

+ 1 Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Diane le Ven 22 Jan 2010, 8:42 am

JCMD67 a écrit:
Vous m'opposez la "bulle de Paul IV". Cette bulle hélas ne vaut rien,
et est parfaitement hérétique en son § 6 etc...



de qui vous moquez-vous, monsieur ?

la Bulle Papale est par principe Infaillible. point final.


Oui, elle est infaillible, point à la ligne !!!!!
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  JCMD67 le Ven 22 Jan 2010, 8:49 am

Diane a écrit:
JCMD67 a écrit:
Vous m'opposez la "bulle de Paul IV". Cette bulle hélas ne vaut rien,
et est parfaitement hérétique en son § 6 etc...



de qui vous moquez-vous, monsieur ?

la Bulle Papale est par principe Infaillible. point final.


Oui, elle est infaillible, point à la ligne !!!!!

simplement deux citations:

Une Bulle Pontificale est une Lettre que le Souverain Pontife écrit, sous
l'inspiration du Saint-Esprit, pour donner à l'Église, du haut de la
Chaire Apostolique , avec une autorité infaillible, quelqu'instruction
concernant la foi ou le règlement des moeurs.

[...]

La voix qui se fait entendre, dans une Bulle Pontificale, est donc celle
de Pierre, pour qui Notre Seigneur a prié, afin que sa foi ne puisse
jamais faillir, et que la religion chrétienne repose toujours sur un
fondement inébranlable.


Mgr Bourget, Qu'est-ce qu'une bulle pontificale ?, mand. du 8 déc. 1868 cité dans Fioretti Vescovili p.171


Lorsque le Pape enseigne, lorsqu'il déclare à l'Eglise que telle
doctrine est vraie ou fausse, que telle ligne de conduite est bonne ou
mauvaise, c'est Jésus-Christ lui-meme qui parle par la bouche de son
Vicaire; et comme Jésus-Christ est la vérité infaillible, il ne souffre
jamais que son Vicaire puisse enseigner l'erreur.

(...)

il est infaillible quand il parle comme Pape... Et il parle comme Pape,
lorsqu'il enseigne publiquement et officiellement des vérités qui
intéressent toute l'Eglise, au moyen de ce qu'on appelle une Bulle, ou
une Encyclique, ou quelque autre acte de ce genre.

(...)

c'est comme Pape, et lorsqu'il parle comme Pape, qu'il est assisté de
l'Esprit de vérité. La faiblesse naturelle de l'esprit humain ne fait
rien à la chose, et n'apporte aucun obstacle à l'action de Dieu sur son
Vicaire.

Monseigneur de Ségur, in le Pape est infaillible.
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3552
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morlier

Message  Diane le Ven 22 Jan 2010, 9:04 am

Merci JC, pour vos citations. Very Happy
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 13 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum