LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES.

2 participants

Aller en bas

LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES. Empty LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES.

Message  Roger Boivin Jeu 10 Juil 2014, 12:16 pm


S. Pie X, Pascendi a écrit :

« Une tactique des modernistes... en vérité fort insidieuse, est de ne jamais exposer leurs doctrines méthodiquement et dans leur ensemble, mais de les fragmenter en quelque sorte et de les éparpiller çà et là, ce qui prête à les faire juger ondoyants et indécis, quand leurs idées, au contraire, sont parfaitement arrêtées et consistantes...

A les entendre, à les lire, on serait tenté de croire qu'ils tombent en contradiction avec eux-mêmes, qu'ils sont oscillants et incertains.

Loin de là : tout est pesé, tout est voulu chez eux...

Telle page de leur ouvrage pourrait être signée par un Catholique ; tournez la page, vous croyez lire un rationaliste...


Et ils vont leur route ; réprimandés et condamnés, ils vont toujours, dissimulant sous des dehors menteurs de soumission une audace sans bornes.

Ils courbent hypocritement la tête, pendant que, de toutes leurs pensées, de toutes leurs énergies, ils poursuivent plus audacieusement que jamais le plan tracé.

Ceci est chez eux une volonté et une tactique : et parce qu'ils tiennent qu'il faut stimuler l'autorité, non la détruire ;

et parce qu'il leur importe de rester au sein de l'Eglise pour y travailler et y modifier peu à peu la conscience commune...


https://messe.forumactif.org/t5710p210-l-abbe-egregyi-chez-moi#107344
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12480
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES. Empty Re: LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES.

Message  Roger Boivin Lun 26 Déc 2016, 2:06 pm

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12480
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES. Empty Re: LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES.

Message  Roger Boivin Lun 26 Fév 2018, 8:33 am


LE TRAVESTISSEMENT DU DOGME CATHOLIQUE - par D. P. Benoit - 1886 :

https://messe.forumactif.org/t6037-le-travestissement-du-dogme-catholique-par-d-p-benoit-1886


Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12480
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES. Empty Re: LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES.

Message  Roger Boivin Lun 26 Fév 2018, 9:21 am

Lettre ouverte aux catholiques perplexes, de M. L. (à propos de V2) a écrit:
Au cours des séances, nous avons voulu plusieurs fois faire définir des notions ; on nous a répondu : “Mais nous ne faisons pas ici de dogmatisme, nous ne faisons pas de philosophie, nous faisons de la pastorale.” Qu’est-ce que la liberté ? Qu’est-ce que la dignité humaine ? Qu’est-ce que la collégialité ? On en est réduit à analyser indéfiniment les textes pour savoir ce qu’il faut entendre par là et on ne parvient qu’à des approximations, car les termes sont ambigus. Et ce n’est pas par négligence ou par hasard ; le père Schillebeeckx l’a avoué : “Nous avons mis des termes équivoques dans le concile et nous savons ce que nous en tirerons après.” Ces gens-là savaient ce qu’ils faisaient.


https://messe.forumactif.org/t5088-encore-un-qui-n-a-pas-compris-les-justes-limites-vaticandeuses-a-la-mode-poipoipo#97335
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12480
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES. Empty Re: LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES.

Message  ROBERT. Lun 26 Fév 2018, 11:07 am

.
Le langage hypocrite des modernos est devenu leur motus operandi...
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES. Empty Re: LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES.

Message  Roger Boivin Lun 26 Fév 2018, 12:11 pm

Lettre ouverte aux catholiques perplexes, de M. L. (à propos de V2) a écrit:
Au cours des séances, nous avons voulu plusieurs fois faire définir des notions ; on nous a répondu : “Mais nous ne faisons pas ici de dogmatisme, nous ne faisons pas de philosophie, nous faisons de la pastorale.” Qu’est-ce que la liberté ? Qu’est-ce que la dignité humaine ? Qu’est-ce que la collégialité ? On en est réduit à analyser indéfiniment les textes pour savoir ce qu’il faut entendre par là et on ne parvient qu’à des approximations, car les termes sont ambigus. Et ce n’est pas par négligence ou par hasard ; le père Schillebeeckx l’a avoué : “Nous avons mis des termes équivoques dans le concile et nous savons ce que nous en tirerons après.” Ces gens-là savaient ce qu’ils faisaient.

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12480
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES. Empty Re: LE LANGAGE HYPOCRITE DES MODERNISTES.

Message  Roger Boivin Ven 22 Jan 2021, 7:49 am


C’est une erreur populaire que de se représenter l’Antéchrist sous des dehors repoussants, comme un résumé de toutes les laideurs physiques. Elle provient probablement de l’interprétation donnée à ces traits du portrait dans l’Apocalypse: «Je vis monter de la mer une bête qui avait sept têtes et dix cornes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphèmes. Et la bête que je vis était semblable à un léopard, et ses pieds étaient comme les pieds d’un ours, et sa gueule comme la gueule d’un lion». (Apoc., XIII, 2)

Loin de représenter l’extérieur physique de l’Antéchrist, ce passage symbolique n’a pour but que de donner une idée de sa vaste puissance, et de l’étendue de son empire, choses dont il sera bientôt question. Les divers textes, qui ont été rappelés, prouvent, au contraire, que la personne de l’Antéchrist ne manquera pas d’attraits séducteurs. Si, en effet, la description de Daniel met les yeux de l’Antéchrist en relief : Cette corne avait des yeux comme les yeux d’un homme, c’est que les yeux dénotent l’intelligence, la clairvoyance, l’habileté. Mais, parmi les charmes séducteurs, Daniel et l’Apocalypse s’accordent à signaler, comme devant certainement présenter plus de dangers, le charme de la voix et de l’éloquence : Et il fut donné à la bête une bouche qui proférait de grandes choses. De grandes choses ! Les interprètes donnent généralement à ces expressions le sens de paroles exorbitantes, de paroles d’orgueil, de révolte..., des énormités.

Mais le mot hébreu dans Daniel « » signifiant «grand-grand» indique qu’il peut s’agir aussi de paroles sublimes, éloquentes et entraînantes.
L’Ange déchu ayant choisi l’Antéchrist comme chef visible de la suprême bataille à livrer contre le Christ et Son Église, il lui communiquera quelque chose des charmes naturels et incomparables que l’Éden contempla autrefois avec étonnement dans Lucifer, charmes qui ne lui ont pas été retirés, mais dont il abuse pour faire le mal.

Sous cette influence occulte, le sublime, dans la bouche du fils de perdition, s’unira au blasphème ; et cette tentation du sublime sera si attrayante, que les élus seraient séduits, si les élus pouvaient l’être (Math., XXIV, 24). Il y a plus : Le portrait, tracé dans l’épître aux Thessaloniciens, laisse apercevoir chez l’Antéchrist une puissance de séduction plus vaste que celle de la voix et de l’éloquence : Avec toutes les séductions de l’iniquité, y est-il dit ; par conséquent, séduction d’une belle prestance et d’un beau visage, séduction du génie, séduction d’une fausse vertu, séduction de prestiges et de prodiges menteurs, unis à la séduction de la voix et de l’éloquence. Et c’est pourquoi la terre, séduite et dans l’admiration s’écrie: Qui est semblable à la bête ?


L’ANTECHRIST - Par AUGUSTIN LEMANN, 1905

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12480
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum