AVEC DIEU TOUJOURS

5 participants

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty AVEC DIEU TOUJOURS

Message  Roger Boivin Dim 21 Juin 2009, 4:32 pm

A la suite d'une réflexion de Gabrielle dans J'imagine..., dans Un jour à la fois :

" Pouvoir aimer, pouvoir vivre en présence de Dieu, pouvoir le désirer de toute l'ardeur de notre âme aujourd'hui, maintenant, est une grâce extraordinaire, Il ne faut pas en perdre une seule seconde, car demain ne sera peut-être pas. "

Voici donc quelque chose sur la présence de Dieu, qu'à mon sens je trouve quelque peu pertinent en ces temps ..disons de disette :




Ach. DESBUCQUOIT, Barnabite


AVEC DIEU TOUJOURS

aux champs comme à la ville

Pour vivre notre foi
en Dieu partout présent



C'est en Lui que nous vivons,
que nous nous mouvons,
que nous existons. ( Act., XVIII, 28 )


NIHIL OBSTAT.
Bruxellis, 14 januarii 1939.
BERNARDUS-M. Cas, Clerr. Regg. S. Pauli,
Praepositus Provincialis.


NIHIL OBSTAT
P. Demeuldre,
can., librorum cens.


IMPRIMATUR
Tornaci, 18 januarii 1939.
J. Lecouver,
vic. gen.



Dernière édition par Roger Boivin le Lun 24 Aoû 2015, 10:42 pm, édité 6 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  Roger Boivin Dim 21 Juin 2009, 5:45 pm



AVEC DIEU TOUJOURS  

( 1939 )


Avant-propos


Un livre très simple, sans phrases ni littérature.

Certains nous en feront un grief, mais ceux qu'il vise doivent comprendre et tout comprendre, et le style ne les intéresse guère. Ce sont, avant tout, les cultivateurs, les ménagères, les domestiques, les pauvres gens.

..Nous ajouterions volontiers : un livre sans complications théologiques.

Ne visant qu'à la pratique, nous avons épargné au lecteur toute défénition, toute distinction qui aurait plutôt pour effet de gêner la marche que de favoriser la piété.

Pour engager les âmes à vivre avec Dieu, point n'est besoin de rappeler à tout bout de champ la différence entre la nature et le surnaturel, entre la situation du juste et celle du pécheur, entre le plan de la Création et celui de la Rédemption. Nos lecteurs, en général, connaissent suffisemment ces choses pour profiter de nos réflexions et pour vivre plus près de Dieu.

Ils sont chrétiens, tout au moins de coeur, sinon pourquoi nous liraient-ils ? Et ils savent qu'il faut, pour n'être pas indigne de la filiation divine, vivre en état de grâce. Nous n'avons pas cru devoir faire d'eux de petits théologiens.

Peut-être, après avoir lu ce livre, auront-ils le désir d'en savoir plus long. Utinam ! Ils pourront alors parcourir l'un ou l'autre des excellents ouvrages qui mettent la théologie quelque peu à la portée des simples fidèles. Ces livres ne manquent pas en librairie. ( C'était en 1939 ).

Les pauvres âmes que nous visons, Dieu les aiment autant que les autres. Plus même peut-être : le signe de la mission du Christ n'est-il pas que les pauvres reçoivent la Bonne Nouvelle ?

Notre devoir est d'orienter vers Dieu les âmes, toute âme de bonne volonté, et cela non par telles pratiques qui ont nos préférences ni par des moyens qui sont - ou presque - hors de leur atteinte, mais par ceux que Dieu lui-même a voulu mettre à leur portée, à elles.

En écrivant ces pages, cependant, nous ne perdions pas de vue les autres âmes, et nous croyons que nombre de ces pensées peuvent rendre service à toutes... Nous pensions aussi à nos confrères dans le sacerdoce : non pas, certes, pour les instruire de choses qu'ils connaissent aussi bien sinon mieux que nous, mais pour leur rendre présentes quelques vérités que leurs préoccupations pourraient faire un peu perdre de vue à certains d'entre eux, ou tout au moins quelques conclusions pratiques qu'ils pourront déduire de considérations plus formellement théologiques.

Leur zèle, en effet, ne s'intéresse pas seulement aux fidèles qui fréquentent l'église et ont de pieux loisirs, mais encore - il faudrait peut-être dire : surtout - à ceux qui n'y viennent guère et que ces pages pourront atteindre, s'il plaît à Dieu.

Etre les modestes auxiliaires des ministres du Seigneur, c'est toute notre ambition. Cette ambition est belle, et nous prions le Père, au nom du Christ Jésus, de vouloir bien la bénir.


L'AUTEUR.




Dernière édition par Roger Boivin le Lun 24 Aoû 2015, 10:44 pm, édité 4 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  gabrielle Dim 21 Juin 2009, 6:05 pm

Merci Roger, pour les pages qui vont suivre, elles seront comme l'eau du Bon Dieu en ce temps de sécheresse et de famine
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18796
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  Roger Boivin Dim 21 Juin 2009, 6:32 pm



TABLE DES CHAPITRES



AVANT-PROPOS
INTRODUCTION. - Notre compagnon de tous les instants.



PREMIERE PARTIE
Fait et nature de la présence de Dieu.


A. - LE FAIT

Chap. Ier. - Où est Dieu - pour nous ?
Chap. II. - Et l'Eucharistie ?
Chap. III. - Et la grâce ?

B. - NATURE DE CETTE PRÉSENCE

Chap. IV. - Qu'est-ce que Dieu - pour nous ?
Chap. V. - Dieu est notre Père.
Chap. VI. - Première conséquence pratique : Traiter Dieu comme un père.
Chap. VII. - Deuxième conséquence de cette doctrine : Traiter les hommes en frères.
Chap. VIII. - Dieu est pour nous plus qu'un père.



DEUXIEME PARTIE
Comment utiliser la sainte présence de Dieu.

AVANT-PROPOS.

Chap. IX. - Plus près de Dieu par la prière : a) La prière et les prières.
Chap. X. - Plus près de Dieu par la prière : b) Plutôt l'esprit que la formule.
Chap. XI. - Plus près de Dieu par la prière : c) Les quatre fins de la prière.
Chap. XII. - Plus près de Dieu par l'accomplissement du devoir.
Chap. XIV. - Plus près de Dieu par la conformité au vouloir divin.
Chap. XV. - Plus près de Dieu même par les soins d'hygiène et de santé physique.


PRIERE.



Dernière édition par Roger Boivin le Lun 24 Aoû 2015, 10:45 pm, édité 1 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  Roger Boivin Lun 22 Juin 2009, 12:22 am


INTRODUCTION


Notre compagnon de tous les instants



Quamvis non longe sit ab unique nostrum :
Bien qu'il ne soit pas loin de chacun de nous, [ les hommes le cherchent comme à tâton ] ( Act. XVII, 27 ).


Notre but général.


« Plus près de toi, mon Dieu ! »  Ces paroles du pieux cantique que chantaient en mourant les naufragés du malheureux « Titanic » répondent bien aux aspirations de toute âme élevée qui croit en un Dieu juste et bon.

( Le Titanic est ce magestueux transatlantique, long de 271 mètres, qui, le 14 avril 1912, heurta un iceberg et coula pendant que l'orcherstre et les passagers chantaient l'hymne anglaise qui commence par ces mots : « Plus près de toi, mon Dieu ! »

Se rapprocher toujours plus de ce Dieu, accomplir toujours mieux sa sainte et adorable volonté, vivre même, si la chose était possible, de sa vie divine, n'est-ce pas le rêve des coeurs ardents et pieux ?

Cet idéal sublime peut, à première vue, ne paraître accessible qu'à un petit nombre d'âmes d'élites, mais en réalité il convient à chacun d'y tendre et de le réaliser d'une façon conforme à sa destinée et à sa vocation propre.

Nous sommes créés par Dieu, pour Dieu et en Dieu; comment nous serait-il impossible ou même simplement difficile de nous unir à Lui ?

Rendre plus simples, plus étroits, plus constants nos rapports avec Lui, tel est le but de ces modestes pages.




Dernière édition par Roger Boivin le Lun 24 Aoû 2015, 10:47 pm, édité 2 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  Roger Boivin Lun 22 Juin 2009, 1:05 am


Occasion de ces lignes.


Nous voulons dire tout d'abord, bien simplement, ce qui nous a décidé à écrire ces lignes.

C'est cette plainte que connaissent, croyons-nous, tous les directeurs d'âmes, et que nous avions entendu formuler plus d'une fois : « Que je suis malheureuse, mon Père, de ne pouvoir m'unir à Notre-Seigneur dans son Sacrement, de ne pouvoir me tenir plus souvent à ses pieds devant son tabernacle ! »

Et les motifs de cette impossibilité étaient souvent très sérieux : « J'habite si loin de l'église ! - Je suis retenu par mon travail. - Je ne puis abandonner ma famille. - J'ai des malades à soigner. - Ma santé me retient à la maison, et notre curé n'aime pas à se déranger pour nous apporter la sainte communion en dehors de ses tournées trimestrielles...»

( Aujourd'hui, en 2009,  devinez quels en sont les motifs ! ..on est en pleine apostasie générale des nations; l'abomination de la désolation dans les lieux saints règne partout, est universellement installée; alors ?..  Roger. )

D'autres nous avaient dit : « Quand je suis à l'église, je ne sais comment m'y occuper. Les longues prières m'assomment. La piété, le service de Dieu, voyez-vous, ne sont pas mon affaire. Ce n'est pas avec une vie de travail et de soucis comme la mienne qu'on peut pratiquer la piété et l'union à Dieu. Je regrette qu'il en soit ainsi, croyez-le bien, car j'ai été élevé chrétiennement et je sais que Jésus, dans son Sacrement, veut être le compagnon de notre exil; mais c'est un compagnon trop parfait, trop silencieux pour moi, et, à franchement parler, je m'ennuie en sa présence. C'est triste à dire, mais c'est la vérité...»




Dernière édition par Roger Boivin le Lun 24 Aoû 2015, 10:48 pm, édité 3 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  Roger Boivin Lun 22 Juin 2009, 1:20 am


Mauvaises réponses.


A ces âmes de bonne volonté et que parfois commençait à envahir le découragement, que fallait-il répondre ?

Leur faire un reproche de leur manque de ferveur sensible ?

Insister pour qu'elles fassent ( elles qu'accablent les affaires du siècle et les soucis de la vie quotidienne ) ce que les âmes sacerdotales elles-mêmes n'ont pas toujours le courage de faire ?

Critiquer le prêtre qui ne répond pas à toutes les exigences de ses vévotes malades - tâche qui peut devenir encombrante et présenter plus d'un inconvénient ?

Faire croire que c'est être un médiocre chrétien que de ne savoir trop comment occuper son temps au pied du Tabernacle ?

Tout cela nous l'aurions dit, si c'était la vérité, si notre devoir sacerdotal ou le bien des âmes l'exigeait ou le conseillait.

Mais il n'en est rien, et la foi nous fournit une réponse bien meilleure et plus conforme à la piété solide et vraie.




Dernière édition par Roger Boivin le Lun 24 Aoû 2015, 10:49 pm, édité 1 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  Roger Boivin Lun 22 Juin 2009, 1:54 am


La vraie réponse.


Cette réponse se résume en ces mots : Dieu n'est pas présent seulement dans la sainte Eucharistie : il est en tout lieu; il est à vos côtés; il est dans votre âme. L'Eucharistie ne limite en aucune façon la présence de Dieu en tout lieu. Honorez le Très Saint Sacrement quand vous êtes en sa présence, adorez-le quand vous le pouvez ou quand la grâce vous y invite ( est-ce même possible encore aujourd'hui en 2009 ? Roger.); mais n'oubliez pas qu'en tout temps et partout où vous portez vos pas Dieu est à vos côtés, il vous voit, il vous entend, et il n'est pas un instant ni une circonstance où vous puissiez lui parler, lui ouvrir votre coeur, lui confier vos chagrins, le remercier de vos joies, lui faire part de vos désirs et de vos besoins. Au lieu donc de vous consumer en regrets impuissants et souvent inutiles, réjouissez-vous d'être toujours auprès de lui et de posséder, en cette douce présence de votre Père du Ciel, un trésor vraiment incomparable.

Et puis, ne vous y trompez pas, si vous ne pouvez servir Dieu et lui plaire par des visites à l'église, vous avez bien d'autres moyens de lui être agréable et de pratiquer une vie profondément chrétienne : la prière, l'accomplissement du devoir, l'orientation vers Lui de vos actions, l'acceptation des peines de la vie, le service du prochain, etc..., tout cela vous rapproche de Dieu, vous unit à Lui, vous attire sa grâce et ses faveurs.

Et, comme ces vérités élémentaires ne sont pas toujours assez présentes aux yeux de bien des âmes qui seraient à même d'en tirer grand profit, nous avons cru bien faire de les rappeler en cet opuscule, dans l'espoir qu'au moins quelques âmes de bonne volonté y puiseront un peu de réconfort, comme tant d'autres l'ont déjà fait dans le passé.




Dernière édition par Roger Boivin le Lun 24 Aoû 2015, 10:50 pm, édité 1 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  Roger Boivin Lun 22 Juin 2009, 11:08 am


PREMIÈRE PARTIE



FAIT ET NATURE DE LA PRÉSENCE DE DIEU



A.- LE FAIT

In ipso vivimus, movemur et sumus.
En lui nous avons la vie, le mouvement et l'existence ( Act., XVII, 28 ).



CHAPITRE PREMIER

OU EST DIEU - POUR NOUS ?


Raison d'être de ce « pour nous ».

La première condition pour nous unir à Dieu est de bien savoir où nous pouvons le trouver. C'est pourquoi nous commençons par nous demander où est Dieu pour nous.

Ainsi posée, la question peut paraître étrange au premier abord. Que vient faire ici ce « pour nous», ajouté en appendice à la question ordinaire : « Où est Dieu ? » Ne savons-nous pas que Dieu est au Ciel, sur la terre et en tout lieu, comme le dit le cathéchisme ?

Oui, sans doute, nous le savons, et le petit enfant lui-même le répète à la suite de sa maman, parfois même avant de savoir lire.

Nous le savons... et pourtant cette grande vérité, la plupart des hommes semblent l'ignorer; ce grand principe, qui pourrait être si fécond, bien peu savent en tirer les conclusions pratiques qui en découlent; ce fait divin, si incontestable et si consolant, une piété imparfaite et rétrécie le perd trop souvent de vue ou en fait vraiment trop peu de cas.

Il ne suffit donc pas de le savoir, il faut y penser. Pensons-y donc et réfléchissons.




Dernière édition par Roger Boivin le Lun 24 Aoû 2015, 10:51 pm, édité 5 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  Roger Boivin Lun 22 Juin 2009, 11:31 am



Distinctions utiles.

A la question ordinaire : « Où est Dieu ? » nous pourrions répondre avec plus de précisions : « Dieu est au ciel, dans l'Eucharistie et en tout lieu. »

Qu'est-ce à dire ?

Au ciel, où je ne suis pas ;
Dans l'Eucharistie, près de laquelle je suis rarement ;
En tout lieu, donc aussi à mes côtés et même en moi, où que je puisse me trouver.

Au ciel, où j'espère le trouver plus tard ;
Dans l'Eucharistie, où je le trouve aux rares moments que je passe à l'église ;
Près de moi, où je le trouve à tout moment du jour et de la nuit.

Au ciel, où il est pour les élus ;
Dans l'Eucharistie, où il réside pour les communiants et pour le sacrifice du peuple fidèle ;
A mes côtés et en moi, où il se tient constamment à ma disposition, et pour moi seul.

Ni la présence de Dieu dans le ciel, ni celle du corps du Christ Jésus au Tabernacle, n'enlève rien à la réalité auguste de la présence divine en tout lieu.




Dernière édition par Roger Boivin le Lun 24 Aoû 2015, 10:54 pm, édité 1 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  Diane + R.I.P Lun 22 Juin 2009, 11:42 am

Roger a écrit:.

Ni la présence de Dieu dans le ciel, ni celle du corps du Christ Jésus au Tabernacle, n'enlève rien à la réalité auguste de la présence divine en tout lieu.[/b]


Entièrement d'accord avec vous cher Roger , ce n'est pas parce qu'Il n'est pas présent dans le tabernacle,(nouvelle messe) où s'Il y est dans quelque endroit,(frat) nous ne pouvons pas aller le voir à cause des sectes hérétiques et schismatiques qui y sont présentes, que cela change la réalité des choses!

À celui qui aime, Dieu est présent partout! sunny
Diane + R.I.P
Diane + R.I.P

Nombre de messages : 5488
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  ROBERT. Lun 22 Juin 2009, 11:44 am

.

Très à propos votre mise au point quant à la situation actuelle... j'ai augmenté le caractère de sa police... Embarassed


Roger a écrit:.

Et les motifs de cette impossibilité étaient souvent très sérieux : « J'habite si loin de l'église ! - Je suis retenu par mon travail. - Je ne puis abandonner ma famille. - J'ai des malades à soigner. - Ma santé me retient à la maison, et notre curé n'aime pas à se déranger pour nous apporter la sainte communion en dehors de ses tournées trimestrielles...»

( Aujourd'hui, en 2009, devinez quels en sont les motifs ! ..on est en pleine apostasie générale des nations; l'abomination de la désolation dans les lieux saints règne partout, est universellement installée; alors ?.. Roger. )

D'autres nous avaient dit : « Quand je suis à l'église, je ne sais comment m'y occuper. Les longues prières m'assomment. La piété, le service de Dieu, voyez-vous, ne sont pas mon affaire. Ce n'est pas avec une vie de travail et de soucis comme la mienne qu'on peut pratiquer la piété et l'union à Dieu. Je regrette qu'il en soit ainsi, croyez-le bien, car j'ai été élevé chrétiennement et je sais que Jésus, dans son Sacrement, veut être le compagnon de notre exil; mais c'est un compagnon trop parfait, trop silencieux pour moi, et, à franchement parler, je m'ennuie en sa présence. C'est triste à dire, mais c'est la vérité...»


On voit combien les gens n'étaient pas suffisamment renseignés...
Pourtant, la réponse est très simple:


Roger a écrit:.

La vraie réponse.


Cette réponse se résume en ces mots : Dieu n'est pas présent seulement dans la sainte Eucharistie : il est en tout lieu; il est à vos côtés; il est dans votre âme. L'Eucharistie ne limite en aucune façon la présence de Dieu en tout lieu. Honorez le Très Saint Sacrement quand vous êtes en sa présence, adorez-le quand vous le pouvez ou quand la grâce vous y invite ( est-ce même possible encore aujourd'hui en 2009 ? Roger.); mais n'oubliez pas qu'en tout temps et partout où vous portez vos pas Dieu est à vos côtés, il vous voit, il vous entend, et il n'est pas un instant ni une circonstance où vous puissiez lui parler, lui ouvrir votre coeur, lui confier vos chagrins, le remercier de vos joies, lui faire part de vos désirs et de vos besoins. Au lieu donc de vous consumer en regrets impuissants et souvent inutiles, réjouissez-vous d'être toujours auprès de lui et de posséder, en cette douce présence de votre Père du Ciel, un trésor vraiment incomparable.

Et puis, ne vous y trompez pas, si vous ne pouvez servir Dieu et lui plaire par des visites à l'église, vous avez bien d'autres moyens de lui être agréable et de pratiquer une vie profondément chrétienne : la prière, l'accomplissement du devoir, l'orientation vers Lui de vos actions, l'acceptation des peines de la vie, le service du prochain, etc..., tout cela vous rapproche de Dieu, vous unit à Lui, vous attire sa grâce et ses faveurs.

Et, comme ces vérités élémentaires ne sont pas toujours assez présentes aux yeux de bien des âmes qui seraient à même d'en tirer grand profit, nous avons cru bien faire de les rappeler en cet opuscule, dans l'espoir qu'au moins quelques âmes de bonne volonté y puiseront un peu de réconfort, comme tant d'autres l'ont déjà fait dans le passé.

Merci beaucoup cher Roger pour cette lecture et méditation enrichissantes, et que Dieu vous garde ainsi que toute votre famille...
.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  Monique Lun 22 Juin 2009, 5:20 pm

Merci cher Roger pour cette lecture si instructive et profitable à bien des âmes de bonne volonté qui sont à l'écoute de la Vérité .
Monique
Monique

Nombre de messages : 11388
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  ROBERT. Lun 22 Juin 2009, 8:52 pm

.

Plus je lis votre volume, plus je pense que tout le volume se résume en des moyens simples, extrêmement simples, -les choses

simples, on n'y pense pas tout le temps- pour être en présence de Dieu...continuellement. Saint Paul disait, si je me souviens, que,

quoique l'on fasse, toujours se mettre en présence de Dieu. Quand on veut faire oraison, il faut commencer par se mettre en

présence de Dieu... Merci Roger
.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  Roger Boivin Lun 22 Juin 2009, 9:03 pm



Dieu est, partout et toujours, accessible à tous.

Dieu n'est point comme les rois de ce monde, qui s'entourent d'une petite cour de favoris et de privilégiés auxquels ils réservent toutes les faveurs, tandis que les autres sont ignorés d'eux et privés de leurs bienfaits.

S'il est des faveurs que Dieu n'accorde généralement qu'en audience eucharistique, c'est-à-dire au pied du Tabernacle, il n'en est pas moins certain, comme le dit saint Paul, que « Dieu ne fait point acception de personne » ( Rom., II. 11; VI, 9. ), et que tous, sans exception, le pauvre comme le riche, l'ignorant comme le savant, l'ouvrier comme le patron, le viellard impotent comme l'enfant le plus alerte, la pauvre ménagère que le travail écrase à son foyer tout comme la grande dame qui dispose librement de tous ses instants, tous peuvent le trouver et l'entretenir où et quand ils le veulent.

Pour tous son audience est ouverte, en tout temps comme en tout lieu. Il est constamment à nos côtés et, pour le trouver, il suffit de penser à lui.

Oui, aux champs comme à la ville, dans l'usine comme à la ferme, dans les forêts et les déserts comme dans le plus pieux sanctuaire, l'Être Divin est là avec toutes ses perfections, toute son attention, tout son amour.




Dernière édition par Roger Boivin le Lun 24 Aoû 2015, 11:04 pm, édité 1 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  Roger Boivin Lun 22 Juin 2009, 9:30 pm



Sa présence est une réalité pleine.


Dieu, en effet, est présent à toute créature, car nul être ne peut exister s'il ne reçoit de Lui, à tout instant, l'existence. C'est là une vérité élémentaire, en théologie comme en philosophie.

Or, Dieu, être infini et spirituel, ne saurait être plus présent en un endroit qu'en un autre. Sans doute, il peut manifester sa présence de façon plus ou moins sensible, il peut exercer une action nouvelle plus profonde en un lieu qu'en un autre, comme il le fait dans les âmes justes par la grâce et les dons du Saint-Esprit, mais il ne peut être plus ici que là.

Partout où Dieu est, il est tout simplement, il est infiniment, sans plus ni moins, en Dieu.

Partout où il est, rien n'échappe à sa claivoyance, à sa providence, je dirais volontiers à son attention, si ce mot ne semblait impliquer un effort de volonté pour observer ce qu'on pourrait ne pas observer... Pour Dieu, exister c'est tout voir, tout savoir, tout observer, tout gouverner, comme si chaque être était seul au monde devant Lui.

Ainsi donc, là où je suis, à l'heure qu'il est, que j'y pense ou non, Dieu est à mes côtés, il est en moi, je suis en LUI, et il s'occupe de moi aussi parfaitement que si j'étais seul au monde. Pourquoi donc le chercherais-je ailleurs si je ne veux que lui parler, lui témoigner mon amour, lui demander ses grâces ?





Dernière édition par Roger Boivin le Lun 24 Aoû 2015, 11:06 pm, édité 1 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  Roger Boivin Lun 22 Juin 2009, 9:47 pm


Petite prière.


Pourquoi, Seigneur, vous représenterais-je assis là-haut, dans quelque retraite inaccessible aux mortels, alors que vous occupez l'espace qui me contient et que vous y êtes, à tout instant, mon voisin, mon compagnon, le témoin de mes pensées les plus secrètes, le coopérateur indispensable de chacun de mes actes ?

Serais-je raisonnable si, pour vous ouvrir mon coeur et m'unir à vous, je dédaignais votre présence en moi et préférerais me forger une image de vous que je placerais dans de mystérieuses hauteurs où vous n'êtes pas plus présent qu'à mes côtés ?

Non, je ne veux plus ainsi renier votre présence en moi. Je crois en elle, je mets en elle ma confiance, je lui voue mon amour, car cette présence c'est vous, mon Dieu, mon Père et mon tout.




Dernière édition par Roger Boivin le Lun 24 Aoû 2015, 11:07 pm, édité 1 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  ROBERT. Lun 22 Juin 2009, 9:50 pm

gabrielle a écrit:Merci Roger, pour les pages qui vont suivre, elles seront comme l'eau du Bon Dieu en ce temps de sécheresse et de famine

Votre "eau du Bon Dieu" me fait penser à:


QUE MA DOCTRINE CROISSE COMME LA PLUIE, QUE MA PAROLE SE RÉPANDE COMME LA ROSÉE, COMME LA PLUIE SUR L’HERBE, ET COMME LES GOUTTES D’EAU SUR LE GAZON¹.

(Deut. XXXII, 1)
Bible Glaire.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  Roger Boivin Lun 22 Juin 2009, 9:52 pm

Merci Robert, et à tous pour vos encouragements.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  Roger Boivin Mar 23 Juin 2009, 12:24 pm



CHAPITRE II


ET L'EUCHARISTIE ?



Corpus Christi : Voici le Corps du Christ ( ancienne liturgie de la Communion ).


L'Eucharistie corps du Christ.


Pour contester notre affirmation que Dieu est également présent en tout lieu et pour prouver que la présence divine n'est pas partout égale, nous objectera-t-on l'Eucharistie ?

Ce serait bien à tort.

Qu'est-ce que l'Eucharistie ? « Corpus Christi : le Corps du Christ », répond l'Eglise. Aussi, quand le prêtre distribue aux fidèles ce don divin, il dit : « Corpus Domini nostri Jesu Christi custodiat onimam tuam in vitam aeternam : Que le Corps de Notre-Seigneur Jésus-Christ garde votre âme pour la vie éternelle. »

A ce corps de notre bien-aimé Sauveur, la Divinité est unie d'une union « constitutive » qu'on appelle hypostatique, et dont la nature nous échappe. Mais le Dieu présent dans l'Eucharistie n'est pas un autre Dieu que celui qui habite en tout lieu.

Ce qui différencie la présence eucharistique de la présence universelle de Dieu, c'est que ce divin Sacrement renferme le Corps du Christ, instrument de notre rédemption, victime du Sacrifice de la Messe et nourriture de nos âmes.




Dernière édition par Roger Boivin le Lun 24 Aoû 2015, 11:08 pm, édité 2 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  Roger Boivin Mar 23 Juin 2009, 12:40 pm



Pourquoi Jésus nous l'a donné.


L'Eucharistie, en vérité, ne nous a pas été donnée comme un moyen d'avoir Dieu près de nous, puisque c'est en lui que nous vivons et que nous nous mouvons. ( Act., XVII, 28 ). Il est en nous, et nous sommes en lui de puis l'instant de notre création, de cette présence universelle et parfaite dont nous venons de parler, et qui ne peut ni croitre ni décliner, bien que l'action de l'Hôte divin puisse y varier à l'infini.

Le but de l'Eucharistie nous fut indiqué par Jésus dans son institution même. En nous la donnant, l'Homme-Dieu ne dit point « Prenez et adorez », ni « Prenez et conservez », mais « Prenez et mangez » ; puis il ajoute : « Faites ceci en mémoire de moi. »

De ces paroles, comme de l'enseignement de l'Eglise, ressort le triple but de l'Eucharistie qui nous est offerte :

1° Comme nourriture spirituelle de nos âmes : « Prenez et mangez. »

2° Comme sacrifice de la nouvelle Alliance : « Hoc facite : Faites ceci. »

3° Comme souvenir de la Passion du Christ : « En mémoire de moi. »

C'est la piété, et non la théologie, qui, en ces derniers siècles, a ajouté comme quatrième but de l'Eucharistie : « Afin que Dieu fut toujours à notre portée ( 1 ). »




Dernière édition par Roger Boivin le Lun 24 Aoû 2015, 11:10 pm, édité 1 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  Roger Boivin Mar 23 Juin 2009, 3:02 pm



( 1 ). Ces lignes étaient écrites depuis  plusieurs années ( voir - s'il est possible encore de le trouver -  Messager de saint Paul, 1913, p.68 ) quand l'excellente revue  "Les questions liturgiques et paroissiales" affirma que « Le but principal de Notre-Seigneur dans l'institution de l'Eucharistie n'a pas été d'être l'Hôte permanent de nos tabernacles, mais bien de réaliser chaque jour, dans chaque membre du Christ, le mystère de mort et de vie du Chef par le Sacrifice et le Sacrement eucharistique » ( Avent 1919, p.60 ).

Un an et demi plus tard - en juin 1921, - Dom Lambert Beaudoin, dans une excellente étude sur la Fête-Dieu, reprenait la même idée et ajoutait ces considérations très justes : « On conçoit une église catholique sans tabernacle, - et l'Église se montre même sévère pour autoriser la Sainte Réserve, - mais on ne conçoit pas une église catholique sans autel et sans table sainte. S'il en est ainsi, bien pauvre serait la prédication eucharistique qui développerait comme thème principal, pour ne pas dire unique, l'amour de notre divin Sauveur prisonnier volontaire de nos tabernacles attendant, dans sa solitude délaissée, les réparations et les hommages des fidèles.... »




Dernière édition par Roger Boivin le Lun 24 Aoû 2015, 11:12 pm, édité 4 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  Roger Boivin Mar 23 Juin 2009, 6:59 pm



Nous ne voulons amoindrir en rien le culte eucharistique.

Mais alors, mon Père, nous dira quelqu'un, vous nous déconseillez les visite à l'église ?

Dieu nous garde de détourner jamais ceux qui se sentent attirés vers l'autel et qui ont le loisir de visiter Jésus-Hostie ( Est-il besoin ici de rappeller que le contexte dans lequel nous sommes aujoud'hui, et celui dans lequel ce livre a été écrit, ne sont pas du tout les mêmes ; Notre-Seigneur a été chassé de toutes nos églises ; ce sont maintenant des temples impies, profanés par un culte impie ;..donc !... ( Roger) ). Nous les y encourageons, au contraire, de tout coeur. Mais, pour rester dans l'esprit de la tradition chrétienne et de la vraie piété, nous disons :

Allez à l'église pour participer au divin Sacrifice qui s'y offre pour le salut du monde ; - allez-y pour y recevoir l'Hostie qui fortifiera votre âme; - allez-y pour rendre hommage au Sauveur qui attend là que nous ayons besoin de lui ; - allez-y pour y trouver le recueillement qu'on ne peut, au même point, rencontrer ailleurs ; - allez-y pour la prière commune de la famille paroissiale ou religieuse ; - allez-y, même, pour vous sentir plus près de Jésus. Ce sera très bien. Mais si vous ne voulez que trouver le bon Dieu, lui parler, jouir de sa présence, souvenez-vous donc qu'il est là où vous êtes et que, pour vous entretenir avec Lui, il n'est pas besoin de plus d'effort que pour parler à vous-même.




Dernière édition par Roger Boivin le Lun 24 Aoû 2015, 11:16 pm, édité 3 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  Roger Boivin Mar 23 Juin 2009, 8:00 pm


Une insistance qui peut être mal comprise.


Quand le clergé ou les livres de piété insistent sur la convenance des visites au Saint Sacrement, n'allez pas les comprendre de travers et croire que Jésus n'est sérieusement présent que dans la divine Eucharistie. Leur intention ne peut être que de vous faire puiser auprès de Jésus-Hostie - grâce à la ferveur que vous êtes censé y trouver - la piété nécessaire pour honorer Dieu en tout lieu et, si possible, à tout moment.

Il n'est pas rare que les prédicateurs eucharistiques soient mal compris, et qu'à force d'insistance pour obtenir des adorateurs non seulement le jour, mais même la nuit, ils aboutissent inconsciemment à faire croire à certains fidèles que les seuls moments donnés à Dieu et passés en sa présence sont ceux qu'ils emploient à prier au pied des autels. Nous avons même rencontrer des hommes et des femmes de foi ardente et de vie irréprochable qui se croyaient de très médiocres chrétiens parce qu'ils ne profitaient pas de tous leurs loisirs pour accourir au pied du Tabernacle. C'étaient, en réalité, des chrétiens admirables, remplis d'une foi agissante, mais le joyeux épanouissement de leur âme et leur union avec Dieu étaient gênés, ralentis par cette fausse conception des choses.

Pareille erreur est contraire à la vraie foi, et c'est pour nous, prêtres, un devoir de l'écarter des esprits et d'y développer le sentiment de la présence universelle de Dieu qui, toujours et partout, habite en nous, prêt à recevoir nos confidences et à nous aider de sa grâce.




Dernière édition par Roger Boivin le Lun 24 Aoû 2015, 11:17 pm, édité 1 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AVEC DIEU TOUJOURS Empty Re: AVEC DIEU TOUJOURS

Message  Roger Boivin Mar 23 Juin 2009, 9:18 pm


CHAPITRE III


ET LA GRÂCE ?


Si quis diligit me... Pater meus diliget eum et ad eum et ad eum veniemus : Si quelqu'un m'aime,... mon Père l'aimera et nous viendrons à lui ( Jo., XIV, 23 ).


Autre objection : Jésus nous annonce que, si on l'aime, il viendra en nous. Or, s'il y vient, c'est qu'il n'y était pas auparavant, Ne dit-on pas couramment, par ailleurs, que le péché chasse Dieu de l'âme et la livre à Satan, tandis que le repentir rend à Dieu la place qui lui convient ?

Est-il besoin de dire que ce sont là des expressions imagées que nous aurions tort de prendre au pied de la lettre ?

N'allons pas nous représenter l'âme comme une maison où Dieu et le démon viennent tour à tour prendre place, comme s'il y avait en nous un mystérieux va-et-vient de ces deux adversaires qui se disputent notre coeur.

Ces allés et venues sont purement métaphoriques et correspondent non à des translations locales, mais à des différences d'activité et d'attitudes réciproques entre Dieu et l'âme.

Dieu est partout. Il ne quitte pas un lieu pour en occuper un autre; il ne marche ni ne vole; il ne monte ni ne descend, du moins au sens physique de ces expressions.

Ce qui peut différer en lui, ce n'est pas qu'il puisse être successivement présent et absent, ou qu'il puisse être à moitié présent, comme un homme qui somnole, ou être deux fois présent - une fois comme Dieu de la nature et une fois comme Dieu de la grâce - ; ce qui peut différer, c'est son action sur l'âme et dans l'âme, cette action pouvant être plus ou moins intense ou variée.

L'âme humaine est appelée à une double vie : la vie naturelle, qu'elle reçoit comme fille d'Adam avec la naissance, et la vie surnaturelle qui la constitue fille de Dieu.

Quand cette vie supérieure - la vie de la grâce,  l'état de grâce - s'établit en elle par le baptême et les autres moyens de justification, elle la transforme à tel point que Jésus y voit une seconde naissance - oportet vos nasci denuo ( Jo., III, 7 ) -, et on peut dire ( et l'on dit souvent en effet ) que Dieu vient habiter en elle ( Jo., XIV, 23 ).

Mais dans ce « vient habiter », nous nous garderons de voir un mouvement local, comme si Dieu n'y était pas jusque-là ou comme si un Dieu surnaturel ( ! ) venait y prendre la place du Dieu de la nature.

Ce qui se produit alors, c'est un merveilleux embellissement de l'âme, qu'on appelle la grâce et qui résulte du regard de complaisance de Dieu sur elle; c'est l'adoption qu'il fait d'elle comme sa fille ; c'est son incorporation réelle au corps mystique du Christ, en vertu de laquelle elle devient un membre vivant de cet organisme humano-divin qui s'appelle le « Christ total » - organisme mystérieux dont Jésus est le Chef ( la tête ) et dont les âmes en état de grâce sont les membres.

La transformation qui s'oppère  en ce cas n'est pas moins profonde que si un nouvel être tout-puissant y venait exercer son action. De là cette appellation de venue ou de visite de Dieu.




Dernière édition par Roger Boivin le Lun 24 Aoû 2015, 11:19 pm, édité 1 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum