La fidélité à la GRÂCE

+4
gabrielle
ROBERT.
Diane + R.I.P
Monique
8 participants

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  Régis Jeu 10 Sep 2009, 2:07 am

Bonjour,

Si j'ai bien compris, nous sommes réduits à agir seuls en tant que laïcs catholiques, sans le secours du sacerdoce qui n'est plus licite.

Ma question est la suivante:

Comment conserver une véritable vie spirituelle ?

J'avoue que je suis dépassé par la situation et je ne vois pas les bons moyens pour y parvenir.
Il y a tout ce qui nous fait défaut. Il semble qu'il nous reste rien ! Mais, positivement que faut-il faire, à quoi faut-il recourir, pour avoir cette vie spirituelle, cet amour de Dieu par dessus-tout.

Pouvez-vous me dire quelque chose de précis là-dessus.

Régis

Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  gabrielle Jeu 10 Sep 2009, 8:30 am

Bonjour Régis et bienvenu sur Te Deum. cheers



Régis a écrit:Bonjour,

Si j'ai bien compris, nous sommes réduits à agir seuls en tant que laïcs catholiques, sans le secours du sacerdoce qui n'est plus licite.


Nous ne sommes pas seuls, nous avons avec nous l'Église tout entière ( par la communion des Saints) Pour le sacerdoce licite, il y a deux abbés mexicains, ordonné sous Pie XII, et qui sont fidèles à la Sainte Église, ils sont des pasteurs légitimes…ces abbés, lorsqu'ils célèbrent leurs messes, prient pour nous et nous recevons grâce ce lien de la foi, les grâces de la sainte Messe. Nous pouvons penser qu'il en existe sans doute d'autres dans le monde. Notre non-connaissance de leur existence, ne fait pas qu'ils ne sont pas

Ma question est la suivante:

Comment conserver une véritable vie spirituelle ?

J'avoue que je suis dépassé par la situation et je ne vois pas les bons moyens pour y parvenir.


Notre Seigneur dans l'Évangile, dit : ce ne sont ps ceux qui disent Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des Cieux, mais celui qui fait la volonté de Dieu... ce désir de la volonté de Dieu est d'ailleurs la 3ième demande du Pater, remarquons, qu'elle passe avant la demande du pain quotidien. Cela pour indiquer que dans le plan du salut, la première finalité est la gloire de Dieu.

Tous les saints sont unanimes, la perfection de la vie spirituelle est la soumission à la volonté de Dieu...Donc, pour avoir une vie spirituelle véritable et la conserver, il nous faut cette soumission.


Il y a tout ce qui nous fait défaut. Il semble qu'il nous reste rien ! Mais, positivement que faut-il faire, à quoi faut-il recourir, pour avoir cette vie spirituelle, cet amour de Dieu par dessus-tout.

Pouvez-vous me dire quelque chose de précis là-dessus.

Ce qui nous fait défaut en fait, c'est le côté sensible. L'absence des sacrements valides et licites sont pour notre nature une épreuve à passer, une espèce de purification des sens, une sorte de purgatoire terrestre.

Il nous reste tout! Car nous avons Dieu et sa grâce. Si on regarde un catéchisme (saint Pie X) comment Dieu nous communique-t-il la grâce? Dieu nous communique la grâce principalement par le moyen des sacrements

Ce qui veut dire que Dieu n'est pas limité à ce moyen, car si Dieu était limité par un moyen, fusse les sacrements, Dieu ne serait pas Tout-Puissant.

Et si l'on regarde dans l'histoire de l'Église, nous ne sommes pas les premiers à subir cette privation, les Japonais catholiques l'ont subit pendant près de 350 ans, et quand les missionnaires sont revenus, ils ont trouvé encore la foi catholique.

Pour avoir cette vie spirituelle, il nous faut avoir le désir. Désirer les sacrements, c'est déjà les posséder. Désirer s'unir à Notre Seigneur dans la Sainte Eucharistie par la communion spirituelle, c'est recevoir les grâces de la sainte communion. Demander pardon à Dieu par la contrition parfaite, c'est recevoir son absolution.

Le chapelet et la dévotion à notre Sainte Mère, la Bienheureuse Vierge Marie, sont primordiaux.

Garder l'esprit de la liturgie en lisant dans notre missel, les textes du propre de la Messe.

Tout cela, dans le but de la Confession de la Foi, car cette confession publique de la Foi, est ce qui est de nos jours le plus important et le canal par lequel Dieu fait couler sur nos âmes ses grâces.

Avez-vous déjà lu le petit livre de l'abbé Demaris, pour les temps de persécutions? Si non, voici le lien, son explication est une grande consolation pour les temps que nous vivons.

CONSOLATIONS POUR LES FIDELES En temps de persécution, de schismes, d’hérésies. (Complet)

Au plaisir de vous relire
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19007
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  Diane + R.I.P Jeu 10 Sep 2009, 9:00 am

Bonjour Régis et bienvenue sur Te Deum ! Very Happy

Voici un petit complément. Je pense que la réponse donnée par Gabrielle est complète!

Si j'ai bien compris, nous sommes réduits à agir seuls en tant que laïcs catholiques, sans le secours du sacerdoce qui n'est plus licite.


Vous avez très bien compris, quoiqu'ils restent encore des prêtres à travers le monde, nous pouvons nous unir d’intention avec eux !

Ma question est la suivante:

Comment conserver une véritable vie spirituelle ?

J'avoue que je suis dépassé par la situation et je ne vois pas les bons moyens pour y parvenir.
Il y a tout ce qui nous fait défaut. Il semble qu'il nous reste rien ! Mais, positivement que faut-il faire, à quoi faut-il recourir, pour avoir cette vie spirituelle, cet amour de Dieu par dessus-tout.

Vous croyez qu’il ne nous reste rien, mais mon cher ami, il nous reste tout puisque Dieu est avec nous, que désirez de plus !

Dieu est fidèle et il n’abandonne personne qui a recours à lui, contrairement aux hommes qui la plupart du temps nous font défaut !

En ces temps apocalyptiques que nous vivons, Dieu nous donne la grâce en proportion avec ce qu’il nous demande !

Dans le temps où nous avions les sacrements, Dieu était-il plus aimé?

Je pense que non, et c’est la raison pour laquelle aujourd’hui, nous sommes châtiés par Dieu ! Courber le front jusque dans la poussière, sous la main de Dieu qui s'appesantit sur nous, en disant sans cesse: Dieu soit béni, voilà une pénitence qui nous vaut une grâce d'expiation exceptionnelle que Dieu place à notre portée.

Pour aimer Dieu par-dessus tout, je pense qu’il faut être fidèle aux lumières qu’il nous donne, ne jamais trahir la vérité pour un avantage !

La manifestation et la défense publiques de notre foi sont très importantes, pour essayer de redonner à Dieu la gloire qu’on lui vole si injustement !

Si la quasi-majorité du clergé ne s’est pas levé pour le défendre, à nous laïcs de prendre les choses en mains.
S'entraider les uns les autres, se soutenir, s'édifier mutuellement via les moyens nouveaux que Dieu nous donne grâce à la technologie moderne. Je pense à cette possibilité que nous avons, de pouvoir où que nous soyons communiquer ensemble via ce forum.

Au plaisir de vous relire ! Wink
Diane + R.I.P
Diane + R.I.P

Nombre de messages : 5488
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  Louis Jeu 10 Sep 2009, 10:05 am

Bonjour Régis et bienvenue sur Te Deum sunny

Les réponses de Gabrielle et de Diane sont complètes.

Si vous permettez mon petit grain de sel Very Happy
Si j'ai bien compris, nous sommes réduits à agir seuls en tant que laïcs catholiques, sans le secours du sacerdoce qui n'est plus licite.
Vous avez très bien compris, union de prières avec les prêtres catholiques dans le monde entier.

Comment conserver une véritable vie spirituelle ?
Permettez-moi de vous redire dans mes mots une citation de S. Louis Marie Grignion de Montfort et qui allait à peu près comme ceci : Le Rosaire après la Messe est le moyen qui nous relie au Ciel.

Avec Dieu on a tout, sans Lui on a rien.

Au plaisir de vous relire.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14958
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  Monique Jeu 10 Sep 2009, 10:09 am

Bonjour Régis, bienvenue sur TE DEUM !

Au plaisir de vous relire!
sunny
Monique
Monique

Nombre de messages : 12027
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  ROBERT. Jeu 10 Sep 2009, 10:15 am

.

Bonjour sur TE DEUM cher Régis ! Very Happy

Je ne peux que me faire l'écho de Gabrielle, Diane et Louis quant à la situation actuelle et les moyens pour conserver la véritable vie spirituelle...

Au plaisir de vous relire... Wink
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  Régis Jeu 10 Sep 2009, 12:19 pm

Je remercie Gabrielle, Diane, Louis, Monique et Robert pour votre accueuil sur ce forum.

Je remercie particulièrement Gabrielle qui m'a donné le plus d'explications à ma question.
Je crois que j'avais déjà bien compris l'évidente toute puissance de Dieu et j'avais bien conscience que ce n'était pas là qu'il pouvait manquer quelque chose à notre vie spirituelle, à l'amour que nous devons à Dieu et qui ne doit pas être comparable aux autres personnes ou choses que l'on aime.

En fait, c'est peut-être très égoïste mais j'attirais votre attention sur un problème qui m'est particulier.
D'une manière générale, je dirais intellectuellement, je veux aimer Dieu par dessus tout. Je dirais que cela c'est la résolution du matin. Le problème, c'est le soir avant d'aller dormir, si je fais le bilan et bien c'est catastrophique. Pas moyen de mettre un barre sur le mur pour le jour où j'aurais aimé Dieu par dessus tout. Il faudrait même fêter cela car ce serait un véritable événement!

Alors je suis catastrophé, parce que d'aimer Dieu par dessus tout, c'est le minimum. C'est bien une véritable folie d'aimer autre chose plus que Dieu. Cependant, le soir arrive et badaboum, il ne reste que le désolant constat d'échec !
Je ne peux même pas aller me faire soigner parce que médecins ou psychiatres me traiteront de fous non pas parce que je n'aime pas Dieu par dessus, mais tout mais simplement je serais fou rien que d'y tenter!
Je sens bien que d'après ce que vous me dites vous faites mieux que moi et de plus, il semble même que cela vous est facile. Alors, vous avez peut-être une recette, un secret et peut-être aussi il n'est pas comunicable et que Dieu veut que vous le gardiez pour vous seuls.

Régis

Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  ROBERT. Jeu 10 Sep 2009, 12:56 pm

Régis a écrit:

En fait, c'est peut-être très égoïste mais j'attirais votre attention sur un problème qui m'est particulier.

Ne vous en faites pas cher ami, Very Happy votre problème particulier, nous le vivons particulièrement tous les jours, nous devons tous les jours nous remettre à la tâche tous les jours et comme le dit Boileau: "vingt fois sur le métier, remettez le travail."



Régis a écrit:
Alors je suis catastrophé, parce que d'aimer Dieu par dessus tout, c'est le minimum. C'est bien une véritable folie d'aimer autre chose plus que Dieu. Cependant, le soir arrive et badaboum, il ne reste que le désolant constat d'échec !
Dieu ne nous demande pas de réussir, Il nous demande notre effort… A Lui la réussite. Nous ne sommes que d’inutiles serviteurs.


Régis a écrit:Je ne peux même pas aller me faire soigner parce que médecins ou psychiatres me traiteront de fous non pas parce que je n'aime pas Dieu par dessus, mais tout mais simplement je serais fou rien que d'y tenter!
Laissez les médecins à leur médecine et les psychiatres à leur psychiatrie... Ce qui est folie aux yeux des hommes est sagesse aux yeux de Dieu et ce qui folie aux yeux de Dieu est sagesse aux yeux des hommes… Voyez le Vrai Médecin.





Régis a écrit:Je sens bien que d'après ce que vous me dites vous faites mieux que moi et de plus, il semble même que cela vous est facile.

Oh! que vous êtes loin de la vérité cher ami et ne vous fiez surtout pas à vos impressions et vos sentiments.


Régis a écrit: Alors, vous avez peut-être une recette, un secret et peut-être aussi il n'est pas communicable et que Dieu veut que vous le gardiez pour vous seuls.

Gabrielle et Diane ont déjà commencé à vous en donner un grand bout de cette "recette"…. Comme mentionné plus haut, nous ne sommes que d’inutiles serviteurs et Dieu se sert de nous de la manière qu’Il veut pour vous transmettre ce dont nous avons reçu par la prière, l’oraison, les lectures, etc.. Il n’est pas question de garder pour nous ce trésor sublime, ce joyau inestimable qu’est Notre Sainte Mère l’Église, par sa Doctrine, son Enseignement, Son Magistère.. Et comme dirait Saint Paul : «Qu’as-tu que tu n’aies reçu ?»

Que Dieu vous garde cher ami…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  gabrielle Jeu 10 Sep 2009, 2:08 pm

Régis a écrit: En fait, c'est peut-être très égoïste mais j'attirais votre attention sur un problème qui m'est particulier.

Ce problème n'est pas seulement vôtre, cher Régis, si je puis me permette, il est mien aussi.

D'une manière générale, je dirais intellectuellement, je veux aimer Dieu par dessus tout. Je dirais que cela c'est la résolution du matin. Le problème, c'est le soir avant d'aller dormir, si je fais le bilan et bien c'est catastrophique. Pas moyen de mettre un barre sur le mur pour le jour où j'aurais aimé Dieu par dessus tout. Il faudrait même fêter cela car ce serait un véritable événement!

Intellectuellement, votre clé est là. L'amour de Dieu n'est pas une question de sentiment. Je me souviens d'une phrase du Père de Foucauld... ( de mémoire) On désire aimer Dieu plus que tout, on sent rarement qu'on aime et cela est une grande souffrance.

Aimer Dieu et ressentir cet amour, voilà bien deux choses très différentes.

Votre bilan de fin de journée est semblable au mien! Lorsque dans le calme , nous examinons notre journée, et nos résolutions du matin, on s'aperçoit très vite qu'on a raté notre coup bien des fois. Ah! ce n'est pas la bonne volonté qui manque, généralement nous nous appliquons, mais face à face avec Dieu, devant cette Majesté infinie, comme on se sent petit et éloigné de nos bonnes résolutions du matin. Le tourbillon de la journée nous emporte souvent, ça vite très vite, et les accrocs se multiplient, par contre , même nombreux, ils ne sont que le reflet de cette faiblesse qui est nôtre.

La barre sur le mur, j'y ai renoncé. Au fait, que nous donnerait-elle? Rien, sinon qu'une satisfaction bien dangereuse de savoir : Youpie! aujourd'hui, j'ai atteint le top niveau. L'important, c'est ce que Dieu voit et non pas ce que nous voyons. D'ailleurs en ce domaine nous sommes aveugles... on pourrait penser avoir le SUPER, et devant Dieu cela pourrait être FUMIER.

Il faut renoncer a savoir... et laisser Dieu seul savoir: que ta main gauche ignore ce que donne ta main droite... c'est un peu ça... faire de notre mieux toujours, tomber et se relever toujours...


Alors je suis catastrophé, parce que d'aimer Dieu par dessus tout, c'est le minimum. C'est bien une véritable folie d'aimer autre chose plus que Dieu. Cependant, le soir arrive et badaboum, il ne reste que le désolant constat d'échec !

Ce qui nous catastrophe, c'est notre amour propre, on se dit: pourtant, je suis capable de faire bien mieux... mais la réalité est autre, nous ne sommes capables de rien. Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus disait au soir de sa vie: si je comptais sur mes mérites, à cette heure je serais désespérée" Badamoum! Belle expression pour imager la chute que l'on prend lorsqu'on se regarde franchement.

Je ne peux même pas aller me faire soigner parce que médecins ou psychiatres me traiteront de fous non pas parce que je n'aime pas Dieu par dessus, mais tout, mais simplement je serais fou rien que d'y tenter!


Bonne idée, d'oublier cela, car nous sommes des malades chroniques, la maladie de l'amour de Dieu ne se soigne que par l'amour et la patience.

Je sens bien que d'après ce que vous me dites vous faites mieux que moi et de plus, il semble même que cela vous est facile. Alors, vous avez peut-être une recette, un secret et peut-être aussi il n'est pas comunicable et que Dieu veut que vous le gardiez pour vous seuls.

La recette magique, c'est l'amour, aimé sans attendre rien en retour, aimer même si notre fin était l'enfer, aimer parce qu'Il mérite d'être aimé.

Celui qui toute sa vie aura fait les efforts de vivre pour Dieu, et aura essayer de se détacher de tout par amour pour Dieu, celui-là, au soir de sa vie Dieu le prendra dans ses bras et le fera reposer sur son Coeur Divin, car Dieu notre Créateur, sait bien la faiblesse qui nous habite, il connait notre misère et il l'aime, il aime cet enfant misérable qui balbutie ses prières entre dix milles distractions, il aime cet enfant qui tente de marcher, mais qui titube ou tombe en criant toujours Abba Père, et en tendant vers lui les bras.

Il aime quand on marche derrière Lui pas seulement par un beau soleil de printemps, mais aussi au milieu de la tempête, de la noirceur angoissante et des tourments.

Il aime, cette fidélité sans compromis au milieu de la crise que nous vivons, il aime nous voir dans notre chambre, chapelet à la main priant sa Mère chérie... en un mot, il aime cette volonté parfois toute croche que nous déposons à ses pieds et ce cœur brisé de tristesse face à notre incapacité de faire mieux.

Il aime tellement cette créature misérable que nous sommes, que sur une croix, pour elle, il expira dans le délaissement le plus complet. Restons tout près de cette croix bénie, car le soir arrive et bientôt se sera la nuit.

La clé, cher ami, la seule clé , c'est l'amour
.

PS: J'utilise le caractère plus foncé, pour ceux qui ont des troubles visuels

Au plaisir de vous relire
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19007
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  Régis Ven 11 Sep 2009, 8:34 am

Merci à Robert et à Gabrielle

j'avais un très grand besoin de votre réconfort.

Cela m'a fait penser au Pharisien qui demande à Jésus ce qu'il faut faire pour plaire à Dieu. Jésus lui demande ce qui est dit dans la loi et après que le pharisien ait énnoncé la loi, Jésus lui dit :"Fais ceci et tu vivras"*
En fait, maintenant que je le sais par vous, il me reste à bien me persuader que je dois faire ce que je sais !
En fait, il y a ce que l'on sait et auquel au croit, ceci est le côté facile de la vie spirituelle même si peu de monde n'ont pas atteint ce côté facile de la foi. La deuxième manche est beaucoup plus ardue et c'est là que je n'ai encore pas commencé. C'est là aussi le plus important, car sans les oeuvres, notre foi est morte.

Merci

Régis

Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  Diane + R.I.P Ven 11 Sep 2009, 9:16 am

Régis a écrit:Merci à Robert et à Gabrielle

C'est là aussi le plus important, car sans les oeuvres, notre foi est morte.

Merci


Oui, sans les œuvres notre foi est morte et sans la charité notre foi ne vaut rien! Shocked
Diane + R.I.P
Diane + R.I.P

Nombre de messages : 5488
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  ROBERT. Ven 11 Sep 2009, 11:05 am

En fait, maintenant que je le sais par vous, il me reste à bien me persuader que je dois faire ce que je sais !

Vous avez raison tout commence dans la volonté et dans l’amour. La petite Thérèse, — d’autres beaucoup mieux et plus que moi

pourront vous parler de sa spiritualité, sa "voie de l’enfance" — était une âme simple qui se laissait conduire par l’amour de Dieu.

(voir à ce sujet dans Liturgie et Vie des Saints

où Mère Agnès de Jésus parle souvent de sa petite sœur…)



En fait, il y a ce que l'on sait et auquel au croit, ceci est le côté facile de la vie spirituelle même si peu de monde n'ont pas atteint ce côté facile de la foi. La deuxième manche est beaucoup plus ardue et c'est là que je n'ai encore pas commencé.

Ce que vous nommez le côté facile de la foi, serait en fait comme l’appel de Dieu à la conversion. La deuxième manche consiste dans

les œuvres en faisant totalement confiance en la Divine Providence qui nous guide tous les jours, par tous les événements qu’Elle

met sur notre route. Il s’agit de s’y engager avec simplicité, amour et abandon…




(…)car sans les œuvres, notre foi est morte.

Voici le verset suivant de celui que vous citez:

Mais, dira quelqu’un : Toi, tu as la foi, et moi j’ai les œuvres ; montres-moi ta foi sans les œuvres, et moi je te montrerai ma foi par mes œuvres.

(Jac. II, 18, Glaire.)

Que Dieu vous garde mon ami..
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  Roger Boivin Ven 11 Sep 2009, 12:55 pm

Merci Diane, Gabrielle, Robert ,Régis et Louis; ça fait du bien d'entendre, ou plutôt lire tout ça ! Ça réconforte.

Bienvenue Régis !


S. Paul ne se désolait-il pas - ( dans mes mots; j'espère ne pas déformer ses paroles ) - de constater qu'il faisait le mal qu'il ne voulait pas, et qu'il ne faisait pas le bien qu'il voulait faire ?
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12658
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  gabrielle Ven 11 Sep 2009, 4:10 pm

Régis a écrit:Merci à Robert et à Gabrielle

j'avais un très grand besoin de votre réconfort.

Cela m'a fait penser au Pharisien qui demande à Jésus ce qu'il faut faire pour plaire à Dieu. Jésus lui demande ce qui est dit dans la loi et après que le pharisien ait énnoncé la loi, Jésus lui dit :"Fais ceci et tu vivras"*
En fait, maintenant que je le sais par vous, il me reste à bien me persuader que je dois faire ce que je sais !
En fait, il y a ce que l'on sait et auquel au croit, ceci est le côté facile de la vie spirituelle même si peu de monde n'ont pas atteint ce côté facile de la foi. La deuxième manche est beaucoup plus ardue et c'est là que je n'ai encore pas commencé. C'est là aussi le plus important, car sans les oeuvres, notre foi est morte.

Merci

+ In hoc signo vinces, ( Par ce signe tu vaincras.)
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19007
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  Rosalmonte Sam 12 Sep 2009, 6:27 pm

Bienvenue cher Régis.

Votre demande et vos interrogations sont le lot de tous ici, je crois... Et c'est déjà un pas vers la guérison que d'admettre de regerder en face la maladie.

Une recette, la seule, c'est d'aimer Dieu de tout son coeur, de toute son âme et de toutes ses forces. Semblable à ce commandement, celui-ci: aimer son prochain comme soi-même.

Et aimer Dieu, c'est garder ses commandements.

Et combien de fois ai-je été un gardien misérable? Combien de fois j'ai dit "Oui Seigneur", et fais le contraire de ce que je disais, et savais être juste? Combien de fois suis-je parti le matin plein d'ardeur, convaincu qu'aujourd'hui, oui, je serais un bon serviteur? Et sitôt la première bouffée d'air frais, un péché. A midi, douz péchés. Le soir, devant mon lit, devant Dieu, la honte me fait baisser le regard et rougir. Pourquoi même prierais-je, je suis si indigne? Moi, pauvre merde, m'adresser à l'Auguste Trinité? Même pas en rêve.

Alors il reste la prière. Voilà l'autre face de l'amour de Dieu. Prier. Commencer à prier pour demander la grâce de savoir prier. Puis pour demander la permission de prier. Puis prier pour demander pardon. Puis, la confiance.

"Père je ne suis rien sans Toi. Je ne suis même pas digne de me dire ton fils. C'est par les Mérites adorables du Christ qui a tout souffert, que j'ose Te dire "Père". Donne-moi la force de faire ce que Tu veux de moi, car cette force je ne l'ai pas de par moi-même. Je ne suis rien, mais si Tu est avec moi, je peux peut-être devenir ce que Tu veux que je sois. Abba, adoro tibi."

Donc la prière. C'est le refuge ultime. Et plus on prie, plus on a envie de prier. Et mieux on prie. Car en adorant Dieu, on nettoie son âme, et on la rend agréable à Dieu. S'Il passe par là, peut-être Il viendra s'y installer. Vite vite, tout mettre en ordre.

Et puis il y a les tentations. Leur problème pour nous, c'est qu'à un moment, on refuse de les chasser. Alors elles grandissent, et elles nous envahissent, et on cède à la tentation. Mais si on décidait d'écouter notre bon Ange, on la trancherait dès qu'on la verrait, et au lieu de pécher 77 fois par jour, on pécherait peut-être 76 fois. Et une fois de moins, alors peut-être deux. Et peut-être trois. A la grâce de Dieu.

On présume trop de nos forces, et en faisant ceci on bloque l'entrée en nous de la vraie Force, qui peut tout, mais pas malgré nous.

Mais on est tellement habitué à soi. On se garde comme un vieux jaloux. On refuse de se perdre de vue une seconde. Alors on a pas le regard de Dieu.

La pénitence enfin. A chacun d'accepter ses mortifications lorsque le Seigneur nous les envoie.

Que Dieu vous garde cher Régis.

Dans les doutes, les tristesses, les angoisses, priez.
Rosalmonte
Rosalmonte

Nombre de messages : 1950
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  ROBERT. Sam 12 Sep 2009, 7:38 pm

.

Très beau et explicite témoignage cher Rosalmonte et qui va aider tout le monde ici, ainsi que les invités qui viennent y lire...

Merci. sunny
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  gabrielle Dim 13 Sep 2009, 8:50 am

Tout d'abord, merci cher Rosalmonte pour cette très belle méditation.

Mais on est tellement habitué à soi. On se garde comme un vieux jaloux. On refuse de se perdre de vue une seconde. Alors on a pas le regard de Dieu.

La pénitence enfin. A chacun d'accepter ses mortifications lorsque le Seigneur nous les envoie.

Comme cela est vrai, on se regarde comme si nous étions le centre de la terre, comme si nos yeux étaient le critère universel de tout jugement, ce qui nous cause de sérieux dommages spirituels.

Regarder avec les yeux de Dieu, implique nécessairement un regard sur les choses et les êtres droits et sans préjugés. Cela implique aussi, un face à face avec nous-mêmes: «Je suis celui qui est, tu es celle qui n'est pas» disait Notre Seigneur à Sainte Catherine de Sienne, le jour où nous comprendrons cette parole, nos yeux seront ceux de Dieu.

Très sage conseil sur la pénitence, chacun doit accepter ceux que Dieu envoie, et ce sera très différent d'une personne à l'autre.

A quoi nous servirait de nous lancer dans les grandes pénitences extérieures, si nous sommes incapables de dire FIAT lorsque le Seigneur approche de nos lèvres le calice de l'amertume.

Votre analogie "garder ses commandements" avec le fait que nous sommes "les gardiens" est très enrichissante, et aide beaucoup, parce qu'elle imprime dans l'esprit une image.

Celle d'un trésor placé sous ma garde, le trésor du Roi, et moi qui voltige de droite à gauche oubliant ce trésor si précieux, il est facile de voir les larmes de mon Roi coulé doucement sur son beau visage en regardant ma conduite.

Merci, cher ami.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19007
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  Diane + R.I.P Dim 13 Sep 2009, 9:01 am

Quel touchant et magnifique témoignage que de leçons à mettre en pratique!

Puissions-nous tous en profiter!

Merci, cher Rosalmonte !
La fidélité à la GRÂCE - Page 5 430970
Diane + R.I.P
Diane + R.I.P

Nombre de messages : 5488
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  Rosalmonte Dim 13 Sep 2009, 9:13 am

Merci à vous chers amis.

Gloire à Dieu!
Rosalmonte
Rosalmonte

Nombre de messages : 1950
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  Diane + R.I.P Dim 13 Sep 2009, 9:17 am

Rosalmonte a écrit:Merci à vous chers amis.

Gloire à Dieu!


Oui, Gloire à Dieu de vous avoir connu et de nous faire l’honneur de votre présence sur Te Deum ! La fidélité à la GRÂCE - Page 5 430970
Diane + R.I.P
Diane + R.I.P

Nombre de messages : 5488
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  Rosalmonte Dim 13 Sep 2009, 9:28 am

C'est bien trop d'honneur que vous me faites...

J'en suis parfaitement indigne...

Merci!..

P.S. Vous vous souvenez de la prise de bec avec une certaine "petite Lumière" sur la LFC? Very Happy
Rosalmonte
Rosalmonte

Nombre de messages : 1950
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  Diane + R.I.P Dim 13 Sep 2009, 9:38 am

Rosalmonte a écrit:C'est bien trop d'honneur que vous me faites...

J'en suis parfaitement indigne...

Merci!..

P.S. Vous vous souvenez de la prise de bec avec une certaine "petite Lumière" sur la LFC? Very Happy


Ah oui je m’en souviens cher ami, si j’avais su qu’en vous habitait cette perle précieuse ( âme)j’aurais été gênée sans doute de vous parler comme je l’ai fait! Embarassed

Votre témoignage est tellement touchant que je suis sur un choc émotif!
La fidélité à la GRÂCE - Page 5 430970


Merci !
Diane + R.I.P
Diane + R.I.P

Nombre de messages : 5488
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  gabrielle Dim 13 Sep 2009, 9:43 am

La terre étant devenue un grand désert, lorsqu'une voix s'élève avec tant de sincérité faut être sourd pour ne pas l'entendre... et ingrat pour ne pas remercier Dieu de cette grâce.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19007
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  Rosalmonte Dim 13 Sep 2009, 9:44 am

Diane a écrit:
Rosalmonte a écrit:C'est bien trop d'honneur que vous me faites...

J'en suis parfaitement indigne...

Merci!..

P.S. Vous vous souvenez de la prise de bec avec une certaine "petite Lumière" sur la LFC? Very Happy


Ah oui je m’en souviens cher ami, si j’avais su qu’en vous habitait cette perle précieuse ( âme)j’aurais été gênée sans doute de vous parler comme je l’ai fait! Embarassed

Votre témoignage est tellement touchant que je suis sur un choc émotif!
La fidélité à la GRÂCE - Page 5 430970


Merci !

Ubi caritas et amors...

flower
Rosalmonte
Rosalmonte

Nombre de messages : 1950
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

La fidélité à la GRÂCE - Page 5 Empty Re: La fidélité à la GRÂCE

Message  Louis Dim 13 Sep 2009, 5:36 pm

Deo Gratias pour le texte de Rosalmonte sunny

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14958
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum