Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

+5
ROBERT.
gabrielle
Roger Boivin
Sandrine
Carolus.Magnus.Imperator.
9 participants

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  Eric Lun 14 Mai 2012, 5:37 pm

Eric a écrit:
Laissez tomber !
Vos textes coupés en tout sens du T. III de l'Histoire universelle sont ici et EN ENTIER :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5804748d
Voulez-vous que j'envoie les scans de mon édition afin de confirmer la repro. Gallica ?
Eric
Eric

Nombre de messages : 4209
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  gabrielle Lun 14 Mai 2012, 6:07 pm

Eric a écrit:Par contre, modération vous avez amputé d'une bonne partie la lettre de notre Saint Pape Jules Ier !

Je vous demande, Guillaume, si ceci vous pose un problème majeur :
Si vous croyez véritablement que la dignité épiscopale est égale partout, et si, comme vous dites, vous ne jugez point des évêques par la grandeur des villes, il fallait que celui à qui on en avait confié une petite y demeurât, sans passer à celle dont il n'est pas chargé, ni mépriser celle qu'il a reçue de Dieu, et Dieu même qui l'y a mis, pour rechercher la vaine gloire des hommes.
Et comprenez-vous, oui ou non, qu'il est question ici de la JURIDICTION épiscopale telle que l’Église la définie ?

Tu as touché le point sensible, cher Éric.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  Invité Mar 15 Mai 2012, 4:55 pm

Abbé Rohrbacher.
Histoire universelle de l'Église catholique continuée jusqu'à nos jours par M. l'abbé Guillaume.
Letouzey et Ané, 1900.
Tome 3. Livre XXXIII. L'Eglise persécutée par Constance et Sapor. Page 163 a écrit:


Georges d'Alexandrie avait fait d'abord le métier de parasite, il devint ensuite fournisseur de chair de porc dans une compagnie de soldats ; ayant malversé, il fut obligé de s'enfuir et d'errer longtemps de côté et d'autre. Grossier et ignorant, sans aucune connaissance des lettres humaines, et bien moins encore des saintes Ecritures, il conserva son même caractère étant évêque. Pour s'enrichir, il se fit fermier général de tout le salpêtre, de tous les marais salants et de tous les étangs où croissait le papyrus. Il spécula même sur les cercueils, dont il lit faire un certain nombre, avec obligation à tout le monde de les lui emprunter pour une certaine somme. Il accusait les citoyens auprès de l'empereur, comme peu soumis à ses ordres; et les païens eux-mêmes se plaignaient qu'en cela il oubliait sa profession, qui ne recommande que la justice et la douceur (Amm., 1. 22, n. 11). Il avait même suggéré malicieusement à l'empereur, qu'il avait droit d'appliquer à son trésor les revenus de toutes les maisons d'Alexandrie, parce qu'elles avaient été construites la première fois aux dépens d'Alexandre le Grand, aux droits duquel l'empereur avait succédé. Par tous ces moyens, il se rendait étrangement odieux aux païens mêmes, et tout le monde le regardait comme un tyran.

Il l’était surtout envers les catholiques. Institué par l'empereur, il croyait lui devoir une complaisance sans bornes. Ce fut un évêque soldat. Il croyait pouvoir s'affermir par la contrainte. Lors donc que les fidèles n'assistaient point aux assemblées des ariens, mais se réunissaient hors de la ville, il faisait marcher les troupes. Leur commandant, le manichéen Sébastien, était toujours prêt. Un jour, les catholiques d'Alexandrie s'étaient assemblés près du cimetière, suivant leur coutume. Sébastien s'avança avec plus de trois mille hommes en armes, fit allumer un grand feu et en menaça ceux qui étaient encore présents, s'ils ne se déclaraient pour l'arianisme. Comme ces menaces ne les ébranlaient pas, il les fit au moins battre avec des verges hérissées de pointes. Quelques-uns furent tués et leurs corps jetés aux chiens. Ils sont honorés comme martyrs. Au milieu de ces excès, les ariens n'avaient à la bouche que le nom de l'empereur. Ce servilisme tyrannique rendit l'arianisme souverainement odieux.


Dernière édition par Guillaume le Dim 10 Juin 2012, 5:22 pm, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  ROBERT. Mar 15 Mai 2012, 4:55 pm

Spoiler:
Guillaume a écrit:
Abbé Rohrbacher.
Histoire universelle de l'Église catholique continuée jusqu'à nos jours par M. l'abbé Guillaume.
Letouzey et Ané, 1885.
Tome 3. Livre XXXIII. L'Eglise persécutée par Constance et Sapor. Page 163 a écrit:


Georges d'Alexandrie avait fait d'abord le métier de parasite, il devint ensuite fournisseur de chair de porc dans une compagnie de soldats ; ayant malversé, il fut obligé de s'enfuir et d'errer longtemps de côté et d'autre. Grossier et ignorant, sans aucune connaissance des lettres humaines, et bien moins encore des saintes Ecritures, il conserva son même caractère étant évêque. Pour s'enrichir, il se fit fermier général de tout le salpêtre, de tous les marais salants et de tous les étangs où croissait le papyrus. Il spécula même sur les cercueils, dont il lit faire un certain nombre, avec obligation à tout le monde de les lui emprunter pour une certaine somme. Il accusait les citoyens auprès de l'empereur, comme peu soumis à ses ordres; et les païens eux-mêmes se plaignaient qu'en cela il oubliait sa profession, qui ne recommande que la justice et la douceur (Amm., 1. 22, n. 11). Il avait même suggéré malicieusement à l'empereur, qu'il avait droit d'appliquer à son trésor les revenus de toutes les maisons d'Alexandrie, parce qu'elles avaient été construites la première fois aux dépens d'Alexandre le Grand, aux droits duquel l'empereur avait succédé. Par tous ces moyens, il se rendait étrangement odieux aux païens mêmes, et tout le monde le regardait comme un tyran.

Il l’était surtout envers les catholiques. Institué par l'empereur, il croyait lui devoir une complaisance sans bornes. Ce fut un évêque soldat. Il croyait pouvoir s'affermir par la contrainte. Lors donc que les fidèles n'assistaient point aux assemblées des ariens, mais se réunissaient hors de la ville, il faisait marcher les troupes. Leur commandant, le manichéen Sébastien, était toujours prêt. Un jour, les catholiques d'Alexandrie s'étaient assemblés près du cimetière, suivant leur coutume. Sébastien s'avança avec plus de trois mille hommes en armes, fit allumer un grand feu et en menaça ceux qui étaient encore présents, s'ils ne se déclaraient pour l'arianisme. Comme ces menaces ne les ébranlaient pas, il les fit au moins battre avec des verges hérissées de pointes. Quelques-uns furent tués et leurs corps jetés aux chiens. Ils sont honorés comme martyrs. Au milieu de ces excès, les ariens n'avaient à la bouche que le nom de l'empereur. Ce servilisme tyrannique rendit l'arianisme souverainement odieux.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  Louis Jeu 17 Mai 2012, 8:54 am

Guillaume a écrit :
https://messe.forumactif.org/t4116p15-saint-athanase-et-les-eusebiens-semi-ariens#80377

A quoi Jules répond-ainsi :

« Voyez, mes chers frères, qui sont ceux qui déshonorent un concile et qui renversent les jugements déjà pro¬noncés? Et, pour ne charger personne en particulier, je me borne à ce qui vient d'être fait. Les ariens, qu'Alexandre, évêque d'Alexandrie, d'heu¬reuse mémoire, avait chassés; qui avaient été non- seulement excommuniés dans chaque ville, mais anathématisés par tout le concile de Nicée, et dont le crime était si grand, puisqu'ils s'attaquaient, non pas à un homme, mais, à Jésus-Christ même, le Fils du Dieu vivant : on dit que ces ariens rejetés par toute la terre et notés d'infamie dans toute l'Eglise, sont maintenant, reçus. Je ne crois pas que vous-mêmes puissiez l'apprendre sans indignation. Qui .sont donc ceux qui déshonorent les conciles? ne sont-ce pas ceux qui comptent pour rien les suffrages des trois .cents évêques, et qui préfèrent l'impiété à la piété? Car l'hérésie des ariens a été condamnée et proscrite par tous les évêques du monde; mais Athanase et Marcel en ont un grand nombre qui parlent et écrivent pour eux. On nous a rendu témoignage que Marcel avait résisté aux ariens dans le concile de Nicée; qu'Athanase n'avait pas été convaincu dans le concile de Tyr, et qu'il n'était pas présent dans la Maréote, où l'on prétend avoir fait des procédures contre lui. Or, vous savez, mes bien-aimés, que ce qui se fait en l'absence d'une des parties, est nul et suspect. Nonobstant tout cela, pour connaître exactement la vérité et ne recevoir de préjugé, ni, contre vous ni contre ceux qui nous ont écrit en leur faveur, nous les avons tous pressés de venir, afin de tout examiner dans un concile , et de ne pas condamner l'innocent ou absoudre le coupable. Ce n'est donc pas nous qui déshonorons aucun concile, mais ceux qui, contre la sentence des juges, reçoivent les ariens condamnés par tout le monde.

Ce n'est pas le sentiment de moi seul, mais encore de tous les évêques. d'Italie et de ces pays-ci; je n'ai pas voulu les faire écrire tous, de peur que ce ne fût à plusieurs une charge onéreuse. Mais, encore à présent les évêques sont venus au jour nommé et ont été du même avis, tel que je vous le marque de nouveau dans ma lettre. Ainsi, mes bien-aimés, quoique je vous écrive seul, sachez cependant que c'est le sentiment de tout le monde. »

Remarquons:

tout d’abord les 2 guillemets du texte de Guillaume: sans aucune interruption, sans signe qui marquerait une coupure du texte, comme, par exemple, les 3 points : « … ». On se dit : « Le texte du Pape Saint Jules Ier part du 1er guillemet jusqu’au 2e »;

ensuite, Guillaume n’a pris que la dernière partie de la dernière phrase de la réponse du Pape : il fut donc obligé de la commencer, cette dernière phrase, par une majuscule : il a mis une majuscule à la particule «
ce », contrairement à ce qui est écrit dans la réponse du Saint Pape.

Mais voici la SUITE de cette réponse du Pape, dont l’ Abbé Rohrbacher dit, nous le verrons :

Toute la lettre du Pape est aussi merveilleuse; c'est un chef-d'œuvre.

Si c'est le cas, pourquoi ne pas l'avoir donné? De plus, l'avons-nous oublié ? c'est le Pape qui parle...un SAINT de surcroît !...

Elle s’insère juste après le caractère gras de Guillaume. (cette suite vient du post de Gabrielle ( https://messe.forumactif.org/t4116p30-saint-athanase-et-les-eusebiens-semi-ariens#81129 ) et est présenté ici en bleu


Ainsi, le texte de Guillaume aurait dû se lire comme suit... :

Le post de Guillaume qui aurait du se lire… a écrit: A quoi Jules répond-ainsi : « Voyez, mes chers frères, qui sont ceux qui déshonorent un concile et qui renversent les jugements déjà pro¬noncés? Et, pour ne charger personne en particulier, je me borne à ce qui vient d'être fait. Les ariens, qu'Alexandre, évêque d'Alexandrie, d'heu¬reuse mémoire, avait chassés; qui avaient été non- seulement excommuniés dans chaque ville, mais anathématisés par tout le concile de Nicée, et dont le crime était si grand, puisqu'ils s'attaquaient, non pas à un homme, mais, à Jésus-Christ même, le Fils du Dieu vivant : on dit que ces ariens rejetés par toute la terre et notés d'infamie dans toute l'Eglise, sont maintenant, reçus. Je ne crois pas que vous-mêmes puissiez l'apprendre sans indignation. Qui .sont donc ceux qui déshonorent les conciles? ne sont-ce pas ceux qui comptent pour rien les suffrages des trois .cents évêques, et qui préfèrent l'impiété à la piété? Car l'hérésie des ariens a été condamnée et proscrite par tous les évêques du monde; mais Athanase et Marcel en ont un grand nombre qui parlent et écrivent pour eux. On nous a rendu témoignage que Marcel avait résisté aux ariens dans le concile de Nicée; qu'Athanase n'avait pas été convaincu dans le concile de Tyr, et qu'il n'était pas présent dans la Maréote, où l'on prétend avoir fait des procédures contre lui. Or, vous savez, mes bien-aimés, que ce qui se fait en l'absence d'une des parties, est nul et suspect. Nonobstant tout cela, pour connaître exactement la vérité et ne recevoir de préjugé, ni, contre vous ni contre ceux qui nous ont écrit en leur faveur, nous les avons tous pressés de venir, afin de tout examiner dans un concile , et de ne pas condamner l'innocent ou absoudre le coupable. Ce n'est donc pas nous qui déshonorons aucun concile, mais ceux qui, contre la sentence des juges, reçoivent les ariens condamnés par tout le monde.
Le Pape Saint Jules Ier a écrit:« Qu'ainsi soit nous le savons par ce qui s'est passé à Alexandrie, par un certain Car-pone, qui, chassé par Alexandre à cause de l'hérésie d'Arus, accompagné de quelques autres chassés également pour la même hérésie, est venu ici, envoyé par un certain Grégoire. Nous le savons encore de vos députés; car avant l'arrivée des prêtres d'Athanase ils nous pressaient d'envoyer des lettres à un certain Piste à Alexandrie. Mais les prêtres d'Athanase, survenant, firent connaître que ce Piste était un arien, excommunié par l'évéque Alexandre et le concile de Nicée, ensuite ordonné par un certain Second, également chassé comme arien par le grand concile. Vos députés ne purent en disconvenir. Considérez maintenant qui sont ceux qui méritent le blâme, de nous, qu'on n'a pu persuader d'écrire à l'arien Piste, ou de ceux qui nous conseillaient de mépriser le grand concile et d'envoyer des lettres à des impies comme à des hommes pieux.

« Que si, comme vous l'écrivez, d'après l'exemple de Novat et de Paul de Samosate, il faut que ces décrets des conciles conservent leur force, il ne fallait pas infirmer la décision des trois cents, il ne fallait pas que le concile universel fût méprisé par un petit nombre; car les ariens sont hérétiques aussi bien que ceux-là, les sentences qui ont condamné les uns et les autres sont semblables. Maintenant donc qu'on a osé de pareilles choses, qui sont ceux qui ont rallumé le feu de la discorde? C'est nous que vous en accusez dans vos lettres. Quoi ! nous avons ramené la discorde parce que nous avons compati à des frères qui souffrent et que nous avons tout fait selon la règle? Ne sont-ce pas plutôt ceux qui, par contention et contrairement à la règle, ont violé les décrets des trois cents et déshonoré le concile en tout? Car non-seulement les ariens ont été reçus, mais des évêques ont cherché à passer d'un lieu à un autre. Si vous croyez véritablement que la dignité épiscopale est égale partout, et si, comme vous dites, vous ne jugez point des évêques par la grandeur des villes, il fallait que celui à qui on en avait confié une petite y demeurât, sans passer à celle dont il n'est pas chargé, ni mépriser celle qu'il a reçue de Dieu, et Dieu même qui l'y a mis, pour rechercher la vaine gloire des hommes. »
Abbé Rohrbacher a écrit:On ne pouvait, avec plus de finesse, de ménagement et de dignité, tourner contre les eusébiens un reproche qu'ils avaient voulu faire à l'Église romaine. La translation d'Eusèbe de Béryte à Nicomédie, de Nicomédie à Constantinople, était flagrante. Toute la lettre du Pape est aussi merveilleuse; c'est un chef-d'œuvre.

Les eusébiens se plaignaient de la brièveté du terme que Jules leur avait donné pour venir au concile ; il leur montre que ce n'est qu'un prétexte puisqu'ils ne se sont pas même mis en chemin et qu'ils avaient retenu si; longtemps ses prêtres ; c'est donc seulement une preuve qu'ils se déliaient de leur cause La guerre des Perses n'avait aucun rapport avec un voyage d'Italie; du moins, avant tout, elle aurait dû les empêcher de causer des schismes, des afflictions et des pleurs dans les Églises. Les eusébiens se plaignaient encore qu'il n'avait écrit qu'à Eusèbe seul, et non à eux tous ; il dit qu'il n'a dû répondre qu'à ceux qui lui avaient écrit.

Le Pape Saint Jules Ier a écrit:« Au reste, vous devez savoir que, si je vous ai écrit seul, 1 ce 2 n'est pas le sentiment de moi seul, mais encore de tous les évêques d'Italie et de ces pays-ci. Je n'ai pas voulu les faire écrire tous de peur que ce ne fût à plusieurs une charge onéreuse; mais, encore à présent, les évêques sont venus au jour nommé et ont été du même avis, tel que je vous le marque de nouveau dans ma lettre. Ainsi, mes bien-aimés, quoique je vous écrive seul, sachez cependant que c'est le sentiment de tout le monde. »

_____________________________________________________________

1 Tout ce qui est en gras n’est pas dans le texte de Guillaume.
2 Notons la majuscule dans le texte de Guillaume.



Au moins si Guillaume avait mis des points de suspension... pour signifier qu’il ne citait pas tout le texte du Pape Saint Jules Ier et... s’il avait mis un « c » minuscule au lieu d’un « c » majuscule dans son dernier paragraphe ! Était-ce si difficile ?...

Est-ce que Guillaume et ses amis seront bientôt à mettre dans la même catégorie que les gens de LA QUESTION ?

Je me pose sérieusement la question.


https://messe.forumactif.org/t2421-le-conclave-et-la-question#46865

gabrielle a écrit:
(...)
Ayant lu le sujet sur le blog La Question par une habile manupilation des textes en arrive à la conclusion de l'infaillibilité du conclave.
(...)

Manipulation... vous dites ??? Bof ! A peine !!!...

Il y en a qui connaisse ça mieux que moi pour l’emploi des mots appropriés.
Est-ce que l’expression « malhonnêteté intellectuelle » siérait bien ici ?

J’ai pris « leur » texte de l’encyclique de Léon XIII et je me suis « amusé » à regarder dans l’Encyclique Satis Cognitum (j’avais un pdf Very Happy )

Regardez ce que j’ai trouvé… Tout ce que j’ai mis en rouge. Les nº sont les numéros des paragraphes.


De même Léon XIII, souligna avec insistance :

«

51.« Si quelqu’un dit que l’unique chef et l’unique pasteur est Jésus-Christ, qui est l’unique époux de l’Église unique, cette réponse n’est pas suffisante. … » (note 1) 69.« Il n’est douteux pour personne, et c’est une chose connue de tous les temps, que le saint et bienheureux Pierre, prince et chef des Apôtres, colonne de la foi et fondement de l’Église catholique, a reçu de Notre-Seigneur Jésus-Christ, Sauveur et Rédempteur du genre humain, les clés du royaume, et que le pouvoir de lier et de délier les péchés a été donné à ce même Apôtre, qui, jusqu’au moment présent et toujours, vit dans ses successeurs et exerce en eux son autorité… » (note 2) (…) 11.Mais comme l’Eglise est telle (note 3) par la volonté et par l’ordre de Dieu, elle doit rester telle (note 3) sans aucune interruption, jusqu’à la fin des temps, sans quoi elle n’aurait évidemment pas été fondée pour toujours, et la fin même à laquelle elle tend serait limitée à un certain terme dans le temps et dans l’espace : double conclusion contraire à la vérité. Il est donc certain que cette réunion d’éléments visibles et invisibles étant, par la volonté de Dieu, dans la nature et la constitution intime de l’Eglise, elle doit nécessairement durer autant que durera l’Eglise elle-même.

».

_________________________________________

Notes de Louis :

Note 1 : C’est une citation de S. Thomas d’Aquin Contra Gentiles, lib. II, cap. 2, n. 25
Note 2 : Comme le dit le Pape Léon XIII, dans son Encyclique, dans le nº 69, justement : «C'était donc un article de foi chrétienne, c était un point reconnu et observé constamment, non par une nation ou par un siècle, mais par tous les siècles et par l'Orient non moins que par l'Occident, que rappelait au synode d'Ephèse, sans soulever aucune contradiction, le prêtre Philippe, légat du Pontife romain: »
Note 3 : Dans mon pdf, le mot « telle » est en italique.

1.— La Question ne respecte pas les « » ;

2.—La Question nous met un (…) ; on s'attend à ce qui suit ... suivrait justement dans le même texte. Pas vous ?

3.—La Question nous met

  • un bout de para. 51, suivi d'

  • un bout de para. 69 , suivi d'

  • un bout de para. 11.


Comme on dit ici au Québec, je suis au « boutte » , « chu pu capable (je n'en puis plus) ».

Avec une telle procédure, on peut faire pendre n'importe qui, n'importe quand !!!...

Si (et seulement si) les Gens de LA QUESTION auraient voulu nous faire douter de la véracité de leur exposé, ils ne s'y seraient pas pris d'une meilleure façon.

A bon entendeur salut !


Image du blog LA QUESTION :

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Dacoup10

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  Eric Jeu 17 Mai 2012, 11:15 am

La conclusion qui s'impose est très simple, mon cher Louis !
GUILLAUME EST UN FALSIFICATEUR !
Il n'hésite pas à modifier la lettre d'un Saint Pape afin d'en amputer un passage qui ne lui va pas.
Et des types pareils osent nous donner des leçons !

Je vais donner un autre exemple très prochainement ....
Eric
Eric

Nombre de messages : 4209
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  ROBERT. Jeu 17 Mai 2012, 2:03 pm

Eric a écrit:La conclusion qui s'impose est très simple, mon cher Louis !
GUILLAUME EST UN FALSIFICATEUR !
Il n'hésite pas à modifier la lettre d'un Saint Pape afin d'en amputer un passage qui ne lui va pas.
Et des types pareils osent nous donner des leçons !

Je vais donner un autre exemple très prochainement ....

Guillaume s'illusionne grandement s'il pense défendre la doctrine de l'Église

par la falsification, la tromperie, lesquelles sont plutôt l’apanage des ennemis de l’Église !!

.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  Benjamin Jeu 17 Mai 2012, 2:08 pm

ROBERT. a écrit:Guillaume s'illusionne grandement s'il pense défendre la doctrine de l'Église

par la falsification, la tromperie, lesquelles sont plutôt l’apanage des ennemis de l’Église !!

.

Je pense que Guillaume cherche surtout à se défendre lui-même afin de ne pas perdre la face... scratch

Et c'est bien dommage car que coûtent quelques excuses, si ce n'est un peu d'humilité.
Benjamin
Benjamin

Nombre de messages : 6869
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  Sandrine Jeu 17 Mai 2012, 3:37 pm

Le problème est que admettre son erreur revient à admettre par là-même que son GAZ a fait erreur aussi. Tout un mythe qui s'écroule ! farao
Sandrine
Sandrine

Nombre de messages : 4294
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Jeu 17 Mai 2012, 4:11 pm

Sandrine a écrit:Le problème est que admettre son erreur revient à admettre par là-même que son GAZ a fait erreur aussi. Tout un mythe qui s'écroule ! farao

Effectivement ! Mais je pense qu'il sait très bien qu'il fait erreur (du moins, il ne comprend plus rien), mais qu'il essaie de se convaincre du contraire. Il ne changera d'idée que lorsque son GAZ lui dira qu'il fait erreur ...

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Jeu 17 Mai 2012, 4:13 pm

En d'autres mots, il fut, il est, et sera probablement toujours un dummy ...

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  ROBERT. Jeu 17 Mai 2012, 4:40 pm

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
Sandrine a écrit:Le problème est que admettre son erreur revient à admettre par là-même que son GAZ a fait erreur aussi. Tout un mythe qui s'écroule ! farao

Effectivement ! Mais je pense qu'il sait très bien qu'il fait erreur (du moins, il ne comprend plus rien), mais qu'il essaie de se convaincre du contraire. Il ne changera d'idée que lorsque son GAZ lui dira qu'il fait erreur ...

On en revient à la quadrature du cercle !

Ou au serpent qui mange sa queue !!

Ou à la semaine des quatre jeudis !!!...

La solution vient de Benjamin, qui dit un peu plus haut:


Benjamin a écrit: (...)un peu d'humilité.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  Louis Sam 19 Mai 2012, 7:11 am

.
Guillaume, à propos de la lettre de notre Saint Pape Jules Ier que vous avez tronquée d'une grande partie comme on a pu le voir plus haut, est-ce que le passage suivant de cette lettre vous occasionnerait un problème majeur ?

... qui sont ceux qui ont rallumé le feu de la discorde? C'est nous que vous en accusez........

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  Invité Sam 19 Mai 2012, 10:31 am

Louis a écrit:.
Guillaume, à propos de la lettre de notre Saint Pape Jules Ier que vous avez tronquée d'une grande partie comme on a pu le voir plus haut, est-ce que le passage suivant de cette lettre vous occasionnerait un problème majeur ?

... qui sont ceux qui ont rallumé le feu de la discorde? C'est nous que vous en accusez........

NON.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  Invité Sam 19 Mai 2012, 10:36 am

Abbé Rohrbacher.
Histoire universelle de l'Église catholique continuée jusqu'à nos jours par M. l'abbé Guillaume.
Letouzey et Ané, 1900.
Tome 3. Livre XXXIII. L'Eglise persécutée par Constance et Sapor. Page 163 a écrit:


A Constantinople, l'évêque hérésiarque Macédonius, intronisé par le sang et le meurtre, ne le cédait point en cruauté à Georges d'Alexandrie. Les catholiques, qui ne voulaient pas le reconnaître, furent, les uns exilés, les autres maltraités de coups ; quelques-uns furent marqués sur le front avec des fers chauds, à d'autres on confisqua leurs biens. La persécution s'étendit jusque sur les novatiens, parce qu'ils s'accordaient avec les catholiques dans la doctrine de la Trinité. Ils furent maltraités de toutes les manières : on les contraignait également de participer au culte des ariens; on en jeta quelques-uns en prison et on démolit une de leurs églises à Constantinople. Leur évêque Agelius prit la fuite. Les catholiques, à qui, d'après les ordres de l'empereur, on n'avait pas laissé un seul temple, assistaient à l'office des novatiens. Macédonius finit par se rendre odieux à ceux mêmes de son parti (Soc., 1. 2, c. 38; Sozom., 1. 4, c. 20 et 27).

Léonce d'Antioche était assez prudent pour ne pas commettre d'iniquité trop criante, ni prêcher directement contre la foi catholique : il se tenait à des voies plus astucieuses, qui devaient la miner peu à peu; il n'admettait, dans son clergé, personne qui lui parût suspect de catholicisme ; il n'ordonnait que des ariens. Sans docteurs catholiques, la foi catho¬lique devait d'elle-même disparaître peu à peu. Le but de ces efforts n'échappa point aux catholiques; mais le mal était déjà si grand, qu'il ne leur restait plus que quelques laïques pour soutien, savoir, le moine Diodore, depuis si renommé comme évêque de Tarse, et Flavien, plus tard évêque lui-même d'Antioche. Vénérables tous deux par leur piété, très influents par leur science et leurs lumières, ils assemblaient ceux des catholiques qui n'appartenaient point à l'église des eustathiens, dans leurs maisons, aux tombeaux des martyrs, et entretenaient ainsi la flamme de la vraie foi. Les catholiques pouvaient aussi, quand ils voulaient, assister aux assemblées des ariens ; mais ils chantaient : Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, tandis que leurs adversaires disaient : Gloire au Père par le Fils dans le Saint-Esprit. C'est ainsi que nos pères voulaient se distinguer visiblement des ariens; car ceux-ci abusaient de la dernière doxologie pour accréditer leurs erreurs. On dit aussi que Flavien fut le premier qui introduisit à Antioche la doxologie catholique, devenue bientôt universelle. C'est ainsi que se maintint toujours vivante l'opposition de doctrine; c'est ainsi que les évêques ariens contribuèrent eux-mêmes beaucoup à rendre leurs opinions odieuses, en se rendant eux-mêmes personnellement odieux.


Dernière édition par Guillaume le Dim 10 Juin 2012, 5:23 pm, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  Eric Sam 19 Mai 2012, 10:44 am


Laissez tomber !
Vos textes coupés en tout sens du T. III de l'Histoire universelle sont ici et EN ENTIER :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5804748d
Eric
Eric

Nombre de messages : 4209
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  Eric Sam 19 Mai 2012, 10:45 am

Eric a écrit:Par contre, vous avez amputé d'une bonne partie la lettre de notre Saint Pape Jules Ier !

Je vous demande, Guillaume, si ceci vous pose un problème majeur :
Si vous croyez véritablement que la dignité épiscopale est égale partout, et si, comme vous dites, vous ne jugez point des évêques par la grandeur des villes, il fallait que celui à qui on en avait confié une petite y demeurât, sans passer à celle dont il n'est pas chargé, ni mépriser celle qu'il a reçue de Dieu, et Dieu même qui l'y a mis, pour rechercher la vaine gloire des hommes.
Et comprenez-vous, oui ou non, qu'il est question ici de la JURIDICTION épiscopale telle que l’Église la définie ?
Eric
Eric

Nombre de messages : 4209
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  Louis Sam 19 Mai 2012, 11:40 am

Spoiler:
Guillaume a écrit:
Louis a écrit:.
Guillaume, à propos de la lettre de notre Saint Pape Jules Ier que vous avez tronquée d'une grande partie comme on a pu le voir plus haut, est-ce que le passage suivant de cette lettre vous occasionnerait un problème majeur ?

... qui sont ceux qui ont rallumé le feu de la discorde? C'est nous que vous en accusez........

NON.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  Louis Sam 19 Mai 2012, 11:41 am

Sauvegarde

Spoiler:
Guillaume a écrit:
Abbé Rohrbacher.
Histoire universelle de l'Église catholique continuée jusqu'à nos jours par M. l'abbé Guillaume.
Letouzey et Ané, 1885.
Tome 3. Livre XXXIII. L'Eglise persécutée par Constance et Sapor. Page 163 a écrit:


A Constantinople, l'évêque hérésiarque Macédonius, intronisé par le sang et le meurtre, ne le cédait point en cruauté à Georges d'Alexandrie. Les catholiques, qui ne voulaient pas le reconnaître, furent, les uns exilés, les autres maltraités de coups ; quelques-uns furent marqués sur le front avec des fers chauds, à d'autres on confisqua leurs biens. La persécution s'étendit jusque sur les novatiens, parce qu'ils s'accordaient avec les catholiques dans la doctrine de la Trinité. Ils furent maltraités de toutes les manières : on les contraignait également de participer au culte des ariens; on en jeta quelques-uns en prison et on démolit une de leurs églises à Constantinople. Leur évêque Agelius prit la fuite. Les catholiques, à qui, d'après les ordres de l'empereur, on n'avait pas laissé un seul temple, assistaient à l'office des novatiens. Macédonius finit par se rendre odieux à ceux mêmes de son parti (Soc., 1. 2, c. 38; Sozom., 1. 4, c. 20 et 27).

Léonce d'Antioche était assez prudent pour ne pas commettre d'iniquité trop criante, ni prêcher directement contre la foi catholique : il se tenait à des voies plus astucieuses, qui devaient la miner peu à peu; il n'admettait, dans son clergé, personne qui lui parût suspect de catholicisme ; il n'ordonnait que des ariens. Sans docteurs catholiques, la foi catho¬lique devait d'elle-même disparaître peu à peu. Le but de ces efforts n'échappa point aux catholiques; mais le mal était déjà si grand, qu'il ne leur restait plus que quelques laïques pour soutien, savoir, le moine Diodore, depuis si renommé comme évêque de Tarse, et Flavien, plus tard évêque lui-même d'Antioche. Vénérables tous deux par leur piété, très influents par leur science et leurs lumières, ils assemblaient ceux des catholiques qui n'appartenaient point à l'église des eustathiens, dans leurs maisons, aux tombeaux des martyrs, et entretenaient ainsi la flamme de la vraie foi. Les catholiques pouvaient aussi, quand ils voulaient, assister aux assemblées des ariens ; mais ils chantaient : Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, tandis que leurs adversaires disaient : Gloire au Père par le Fils dans le Saint-Esprit. C'est ainsi que nos pères voulaient se distinguer visiblement des ariens; car ceux-ci abusaient de la dernière doxologie pour accréditer leurs erreurs. On dit aussi que Flavien fut le premier qui introduisit à Antioche la doxologie catholique, devenue bientôt universelle. C'est ainsi que se maintint toujours vivante l'opposition de doctrine; c'est ainsi que les évêques ariens contribuèrent eux-mêmes beaucoup à rendre leurs opinions odieuses, en se rendant eux-mêmes personnellement odieux.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  Louis Sam 19 Mai 2012, 12:01 pm

Eric a écrit:
Laissez tomber !
Vos textes coupés en tout sens du T. III de l'Histoire universelle sont ici et EN ENTIER :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5804748d

Merci Éric de cet Histoire universelle de l'Église Catholique sur Gallica; le texte est très clair, et aussi il Il y en a beaucoup de tomes de cette édition. Dans une vielle édition de 1850 que j'ai trouvé sur internet il y a 29 volumes.

Savez-vous si c'est possible sur gallica de trouver la même chose afin que l'on puisse télécharger tous les volumes ?

Bien à vous.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  Eric Sam 19 Mai 2012, 12:50 pm

Louis a écrit:
Eric a écrit:
Laissez tomber !
Vos textes coupés en tout sens du T. III de l'Histoire universelle sont ici et EN ENTIER :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5804748d

Merci Éric de cet Histoire universelle de l'Église Catholique sur Gallica; le texte est très clair, et aussi il Il y en a beaucoup de tomes de cette édition. Dans une vielle édition de 1850 que j'ai trouvé sur internet il y a 29 volumes.

Savez-vous si c'est possible sur gallica de trouver la même chose afin que l'on puisse télécharger tous les volumes ?

Bien à vous.
Mon cher Louis,
Ici nous sommes avec 15 forts volumes "papier" + une table ....
Vous pourrez trouver ici :
http://gallica.bnf.fr/Search?ArianeWireIndex=index&lang=FR&q=Histoire+universelle+abb%C3%A9+Rohrbacher&p=1&f_creator=Rohrbacher%2C+Ren%C3%A9+Fran%C3%A7ois+%281789-1856%29

un certain nombre de volumes à télécharger, mais je crains que les éditions soient bien mélangées .... je n'ai pas trop fouillé !

PS: Lorsque vous aurez téléchargé les volumes que vous vouliez sur la page que je vous ai donné, appuyez en bas sur le petit logo vert "play" (page suivante) ....
A vous de trier ! Wink
Eric
Eric

Nombre de messages : 4209
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  Louis Sam 19 Mai 2012, 12:55 pm

Louis a écrit:
Eric a écrit:Chazerain,
Laissez tomber !
Vos textes coupés en tout sens du T. III de l'Histoire universelle sont ici et EN ENTIER :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5804748d

Merci Éric de cet Histoire universelle de l'Église Catholique sur Gallica; le texte est très clair, et aussi il Il y en a beaucoup de tomes de cette édition. Dans une vielle édition de 1850 que j'ai trouvé sur internet il y a 29 volumes.

Savez-vous si c'est possible sur gallica de trouver la même chose afin que l'on puisse télécharger tous les volumes ?

Bien à vous.

A Éric,

je crois que j'ai trouvé quelque chose sur Gallica; je vous reviens quand j'ai fini de prendre les adresses internet des tomes.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  Louis Sam 19 Mai 2012, 1:46 pm

@ Éric


Merci cher ami de votre précieuse information pour l'Histoire universelle de l'Église catholique.

Je l'aurai au moins en papier « électronique » si je peux dire et... gare à ceux qui nous citeront l'Abbé Rohrbacher tout croche !!!...

Laughing

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  ROBERT. Sam 19 Mai 2012, 2:30 pm

Louis a écrit:@ Éric


Merci cher ami de votre précieuse information pour l'Histoire universelle de l'Église catholique.

Je l'aurai au moins en papier « électronique » si je peux dire et... gare à ceux qui nous citeront l'Abbé Rohrbacher tout croche !!!...

Laughing

Vous devez rêver Louis ! Ici, personne ne cite l'Abbé Rorbacher tout croche ! Laughing .
.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 Empty Re: Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens

Message  Eric Sam 19 Mai 2012, 3:11 pm

ROBERT. a écrit:
Vous devez rêver Louis ! Ici, personne ne cite l'Abbé Rorbacher tout croche ! Laughing .
.
Luttes des Pères de l'Eglise contre les ariens et semi-ariens - Page 3 80494

Cher RoHbert, Very Happy
Vous ai-je déjà dit que, Sandrine et moi, nous aimions beaucoup votre humour ?
Eric
Eric

Nombre de messages : 4209
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum