Gérard = ?

Page 1 sur 17 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Aller en bas

Gérard = ? Empty Gérard = ?

Message  JP B Lun 13 Sep 2010, 4:07 pm

Comme son titre l’indique, ce nouveau fil a pour finalité de montrer que le Français Gérard adhère – inconsciemment quant à lui, je pense ou du moins je l’espère – au même genre d’hérésie que le Mexicain Wulfrano.


En effet,

  • L’Église militante doit impérativement, de par sa Constitution divine, être constituée, outre des fidèles qui sont enseignés, d’une hiérarchie enseignante qui provienne directement des Apôtres.
    C’est ce qui constitue la “note” de l’Apostolicité.


  • Si donc l’Église enseignante disparaît, c’est, à plus ou mois brève échéance, toute l’Église qui disparaît !
    Inéluctablement alors, l’Église est morte, ce qui est impossible en vertu de la promesse de Notre-Seigneur : « …portæ inferi non prævalebunt adversus [ecclesiam meam]. » (“…les portes de l’enfer ne prévaudront point contre [mon Église].” – St Matt., XVI, 18.)


  • Or, en proclamant que, depuis le « “concil[iabul]evaticandeux », il n’y a plus que deux sectes (l’une, conciliaire ; l’autre, traditionaliste) Gérard proclame implicitement, mais non moins réellement, la même hérésie que Wulfrano qui, lui, l’énonce explicitement, savoir : pour Gérard, il n’y a plus, inéluctablement quoi qu’il en dise, d’Église hiérarchique enseignante et, donc, comme pour Wulfrano qui le proclame ouvertement, l’Église est morte !
    Ce qui est une hérésie ! …

Comment Gérard expose sa théorie, c’est ce que nous vous proposons de voir dans la suite.

JP B
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  JP B Lun 13 Sep 2010, 4:17 pm




CRITIQUE DU « VATICAN D’EUX » DE M. Gérard L
AURENÇON :

___________________


Monsieur Gérard LAURENÇON a écrit paraît-il, un ouvrage, « VATICAN D’EUX », que nous n’avons pas lu et ne lirons pas (nous le disons d’emblée) pour sauvegarder notre foi que nous voulons intégralement catholique, parce que nous avons remarqué, chez ceux qui le défendent, des prises de positions contraires, précisément, à la doctrine catholique.
Ce M. G. LAURENÇON a également enregistré des cassettes audio sur le même sujet, cassettes qu’un ami commun a voulu absolument me faire entendre, audition que j’ai vite arrêtée pour le motif évoqué ci-dessus et exposé ci après.
C’est à partir de ce début d’audition que j’ai établi la critique qui suit.


Cassette n° 1 ; face A.
(La numérotation part, non du début de la cassette, mais du début de l’enregistrement)

[/b]
31 à 149 – « De “l’Église du Pape qui ne peut et ne doit enseigner que la Foi” (“Vatican I est cette Église”) sont nées deux sectes à la suite de “Vatican II”. » (Savoir, d’après M. LAURENÇON, l’Église conciliaire officielle et l’Église traditionaliste.)
Non seulement cela induit inéluctablement la question de savoir où, dès lors, se trouve la Sainte Église catholique, mais surtout cela est par avance condamné par la Constitution Auctorem fidei (du 28 août 1794) de Sa Sainteté le Pape Pie VI condamnant la 78ème proposition du synode hérétique de Pistoie (nous verrons tout cela ci-dessous), et conduit inéluctablement à déclarer, qu’on le veuille ou non et quoi qu’on en dise, que l’Église de Notre-Seigneur est morte, ce qui est une hérésie.

Donc, en raison de cette proposition de M. LAURENÇON selon laquelle « De “l’Église du Pape […]sont nées deux sectes »,

1. Cette question se pose : où se trouve alors la Sainte Église catholique ?[b]
Dans la démarche intellectuelle adoptée par M. LAURENÇON, comme nous le verrons plus loin, elle a tout simplement disparu !
Il est très bien de montrer, pour l’éviter, que le mal se trouve ici et là. Il est toutefois indispensable de montrer que le bien, pour en poursuivre la réalisation, se trouve encore ici ou là... Et comme l’Église catholique [b]ne peut pas disparaître
, il est indispensable, pour la Foi, de savoir dans la confusion actuelle qu’Elle existe toujours et se trouve, de telle ou telle manière dans tel groupe ecclésial.

2. Cette proposition de M. G. LAURENÇON est, par avance, condamné par Auctorem fidei

Le synode diocésain de Pistoie (Toscane) fut tenu en 1786. Il était inspiré par le Fébronianisme (doctrine opposée du Saint Siège) et le Jansénisme. En 1794, par la Constitution Auctorem fidei, le Pape Pie VI condamna 85 propositions tirées des actes de ce synode.
La 78e proposition extraite par Pie VI de ce synode, […] enseignait ceci :
« dans chaque article, il faut distinguer ce qui se rapporte à la foi et à l’essence de la religion de ce qui est propre à la discipline ; …dans cette discipline même, il faut distinguer ce qui est nécessaire ou utile pour retenir les fidèles dans le bon esprit, de ce qui est inutile ou trop pesant pour la liberté des enfants de la nouvelle alliance, et encore plus de ce qui est dangereux et nuisible, comme conduisant à la superstition et au matérialisme. »

(Cité par M. l’abbé Bernard LUCIEN, La situation de Paul VI devant la doctrine catholique, Cahiers de Cassiciacum, Supplément au N° 2, note 6 au bas de la page 5.)
M. l’abbé B. Lucien (dans le texte lui-même, même page) a écrit:
Le Pape Pie VI, […] a condamné la 78e proposition du synode de Pistoie pour le motif suivant :
« parce que, par la généralité de ses expressions, elle inclut et soumet à l’examen prescrit même la discipline constituée et approuvée par l’Eglise, comme si l’Eglise, qui est régie par l’Esprit de Dieu, pouvait constituer une discipline non seulement inutile et même plus onéreuse que ce que permet la liberté chrétienne, mais encore dangereuse, conduisant à la superstition et au matérialisme » 5.
« Pour ces raisons, la proposition de Pistoie a été condamnée comme :
« fausse, téméraire, scandaleuse, pernicieuse, offensante pour les oreilles pies, pour l’Eglise et pour l’Esprit de Dieu par qui elle est régie, injurieuse, au minimum erronée ».

(Souligné par l’abbé LUCIEN, qui ajoute en note 5 : « C’est nous qui soulignons dans cette citation. ».)
Arrivé ici, tout le monde comprendra le rapport de cette 78e proposition du synode de Pistoie avec les paroles de M. LAURENÇON qui prétend que de « De “l’Église du Pape […]sont nées deux sectes », proposition à laquelle on peut appliquer, en les adaptant à ce nouveau cas, ces paroles de S.S. Pie VI : « comme si de l’Eglise, qui est régie par l’Esprit de Dieu, pouvaient naître des sectes telles que celle-ci disparaisse dans sa totalité » puisque, dans le monde catholique il ne resterait ainsi de constitué, que l’Église conciliaire officielle et l’Église traditionaliste !
Et c’est pourquoi, à cette proposition de M. LAURENÇON on peut également appliquer ce jugement de condamnation du même Pape Pie VI la définissant d’avance comme :
« fausse, téméraire, scandaleuse, pernicieuse, offensante pour les oreilles pies, pour l’Eglise et pour l’Esprit de Dieu par qui elle est régie, injurieuse, au minimum erronée ».


85 à 165 – « Toutes les sectes se sont “vantées d’avoir la vraie Foi, la vraie Parole de Dieu et d’être la vraie Église”… “Les hérésies de Vatican II ont engendré deux églises, deux sectes (et) chacune de ces sectes se vante d’avoir la vraie Foi, la vraie Parole de Dieu et d’être la vraie Église.” »

Objection : Cette “vantardise” ne prouve pas que ces deux branches, issues TOUTES DEUX de l’Église catholique, sont, toutes deux, des sectes. A dire vrai, la Sainte Église catholique s’est avec juste raison, depuis bientôt 2000 ans, « “vanter” d’avoir la vraie Foi, la vraie Parole de Dieu et d’être la vraie Église ». Et, tout comme l’Église catholique avant Vatican II, si l’une de ces deux branches est dans la Vérité, elle a raison de s’en “vanter”.


200 à 209 – Notons au passage le sophisme qui assimile les “traditionalistes” à une “Église” acatholique née de “Vatican II”, c’est-à-dire, en tant que traditionalisme, à une secte (sic), comme si les “dogmes” de cette nouvelle “Église”, que serait le traditionalisme, avaient vu le jour à la suite de “Vatican II”. C’est là ne pas voir la différence entre l’aspect doctrinal et l’aspect sociologique. Certes ! le traditionalisme actuel est né par réaction à l’apparition du néo-modernisme et de ses nouveaux dogmes proclamés lors de “Vatican II” (voilà l’aspect sociologique), nouveaux dogmes auxquels s’est opposé justement ce traditionalisme par fidélité aux dogmes catholiques (et voilà l’aspect doctrinal), mais c’est pourquoi il est particulièrement calomnieux d’accuser, pour cette raison, précisément, le traditionalisme actuel de constituer ainsi une secte…
Avec le temps, dans l’épreuve accablante que connaît l’Église catholique, une partie notable des traditionalistes ont, il est vrai, une fâcheuse tendance à dévier, mais il serait faux et injuste d’accuser de non-catholicité l’ensemble des traditionalistes, surtout ceux qui n’attendent que l’avènement d’un vrai Pape pour rejoindre enfin l’Église hiérarchique enseignante. (Remarquons d’ailleurs que ces derniers ne sont que la continuation actuelle de la Sainte Église catholique de toujours.)


210 à 262 – « L’Église de Vatican II s’est répandue sur toute la terre à une vitesse inouïe grâce à l’apostasie générale de tous les évêques catholiques qui sont devenus ses hiérarques. (Ceux-ci) ont pu, par le mensonge, faire admettre que la doctrine de Vatican II était celle de Jésus-Christ. » (Sous entendu : ces hiérarques, dans leur totalité. – Note de JPB qui souligne en gras et d’un trait.)

Ainsi, l’ensemble (“tous”) des Évêques catholiques – qui constituent, ne l’oublions pas, l’Église enseignante – aurait apostasié, menti, etc. Tous, absolument TOUS. La conséquence logique de ce “TOUS” absolu, que ne semble pas avoir vue l’auteur, est que l’Église enseignante a alors failli dans sa totalité et qu’elle a, consécutivement à cette faillite, TOTALEMENT DISPARU ! En effet, on ne peut admettre qu’Elle ne subisse qu’une “éclipse”, que si l’on présuppose qu’il reste encore quelque Évêque fidèle, dans quelque coin caché de la terre, ou qui assure la “MISSIO” sans avoir pour autant la juridiction qui le rendrait sociologiquement visible.
On arguera peut-être que des Évêques se trouvent encore probablement cachés et prisonniers derrière le rideau de fer ou de bambou, précisément ? Cela n’est que pure hypothèse ! Comme n’est que pure hypothèse de savoir si ces Évêques hypothétiques sont fidèles à l’Église de “Vatican I” ou à celle de “Vatican d’eux” comme aime à dire et à épeler M. LAURENÇON… Nous ne pouvons nous baser que sur ce qui est connu de façon certaine selon la droite raison naturelle et sur les articles de la Foi catholique selon la Raison divine.
Or la Foi nous enseigne que l’Église Catholique – qui peut, certes, subir des éclipses – ne peut ni faillir ni disparaître. Et dans l’hypothèse de M. LAURENÇON, il s’agit bien d’une disparition complète, non d’une simple éclipse, l’Église hiérarchique enseignante ayant, dans sa totalité, failli. Les portes de l’enfer auraient alors prévalu contre Elle… Voilà qui est faire mentir Notre-Seigneur Jésus-Christ ! ( J’espère que c’est involontaire de sa part et je ne veux pas faire de jugement téméraire, encore moins colporter une calomnie, c’est-à-dire que c’est à prendre avec toutes les précautions requises, mais je dois dire qu’un frère ... du rite écossais ne s’y serait pas pris autrement, je pense, pour faire accréditer la thèse de la disparition pure et simple de l’Église catholique tout en disant, pour ne pas alerter les fidèles, qu’Elle subit seulement une éclipse.)
Concernant la question des sacres sans mandat romain dans la situation actuelle de l’Église en état de privation de l’Autorité visible, le Canon 2372, contredit de plein fouet la position de M. LAURENÇON qui voudrait qu’ils fussent invalides : « […] la validité [de la consécration épiscopale] subsiste si l’Évêque est hérétique, déposé, dégradé, irrégulier ou simoniaque (pas cependant s’il est luthérien ou anglican) parce que la valeur de l’Ordination ne dépend pas de la bonté ou de la foi du ministre, mais uniquement du pouvoir d’Ordre. […] » (“Enciclopedia Cattolica” ; Città del Vaticano ; 1953 ; volume IX, colonne 228, rubrique “Ordine e Ordinazione”, rédigée par le P. GENNARO MORETTI O.M.) Il en va de même avec le Décret du Saint-Office du 13 mars 1669 qui dit que la consécration est valide quoique illicite (cf. Collectanea S. Congregationis de Propaganda Fide, vol. I, n. 177, Rome 1907) ainsi que celui, toujours du Saint-Office, du 6 juillet 1669, celui-ci, qui permet de recevoir les ordres sacrés « d’Évêques grecs et le plus souvent schismatiques » s’il existe « une cause juste » ! (Cités par l’abbé Francesco RICOSSA in « Digitus Dei non est hic: réponse à l’article “Les filles de Lot” de l’abbé Belmont » ; Sodalitium n° spécial 44 de juillet 1997 ; page 11, 1ère colonne et note 39, p.21 – les deux premiers paragraphes de la première colonne en page 24 de cet article de l’abbé RICOSSA montrent également la fausseté de la position des “sédévacantistes” complets en général et de M. LAURENÇON en particulier.)
En raison, donc, du Canon 2372 et de ces décrets du Saint-Office, on voit que :

  • finalement, la position de M. LAURENÇON est une hérésie ;

  • tout chrétien a le devoir d’arrêter là cette pernicieuse étude, même si elle comprend par ailleurs des dénonciations justifiées et intéressantes contre le prétendu “Concile œcuménique Vatican II”. L’étude des erreurs de ce conciliabule (où il manquait manifestement un Pape (*) puisque ce “concile” a failli) l’étude de ces erreurs, dis-je, doit en effet être réservée à des théologiens qualifiés suffisamment formés pour cela, ce qu’un simple laïc saurait difficilement être.

    (*) : Il manquait un Pape pour rendre œcuménique au sens catholique ce conciliabule de Vatican II, mais il s’y trouvait nombre d’hérétiques et de schismatiques, représentants des sectes acatholiques, qui l’ont rendu “œcuménique” au sens moderniste !


Pour conclure cette critique, j’ajouterai que la position des “sédévacantistes” complets qui préfè-rent malheureusement se passer des Sacrements valides, légitimes et nécessaires au Salut en géné-ral, et de M. LAURENÇON en particulier, ne peut pas être une position catholique. En effet, quand on a compris qu’il n’est pas illicite, comme le Magistère le prévoit, d’utiliser pour le salut de son âme, dans la gravissime situation où nous sommes, les services de Prêtres et Évêques validement, bien qu’en apparence illicitement, ordonnés ou sacrés, lorsqu’on a compris cela, dis-je, il n’est pas catholique de vouloir continuer à se priver de ces moyens institués et voulus par Notre-Seigneur Jésus-Christ Lui-même. Ce serait là Lui faire injure…

JP B
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Lun 13 Sep 2010, 4:25 pm

Attention Jean-Paul, vous aurez affaire au Lefebvrenator ! clown

Gérard = ? Lefebvronator

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  Wulfrano Lun 13 Sep 2010, 4:33 pm

JP B a écrit:Comme son titre l’indique, ce nouveau fil a pour finalité de montrer que le Français Gérard adhère – inconsciemment quant à lui, je pense ou du moins je l’espère – au même genre d’hérésie que le Mexicain Wulfrano.


En effet,

  • L’Église militante doit impérativement, de par sa Constitution divine, être constituée, outre des fidèles qui sont enseignés, d’une hiérarchie enseignante qui provienne directement des Apôtres.
    C’est ce qui constitue la “note” de l’Apostolicité.


  • Si donc l’Église enseignante disparaît, c’est, à plus ou mois brève échéance, toute l’Église qui disparaît !
    Inéluctablement alors, l’Église est morte, ce qui est impossible en vertu de la promesse de Notre-Seigneur : « …portæ inferi non prævalebunt adversus [ecclesiam meam]. » (“…les portes de l’enfer ne prévaudront point contre [mon Église].” – St Matt., XVI, 18.)


  • Or, en proclamant que, depuis le « “concil[iabul]evaticandeux », il n’y a plus que deux sectes (l’une, conciliaire ; l’autre, traditionaliste) Gérard proclame implicitement, mais non moins réellement, la même hérésie que Wulfrano qui, lui, l’énonce explicitement, savoir : pour Gérard, il n’y a plus, inéluctablement quoi qu’il en dise, d’Église hiérarchique enseignante et, donc, comme pour Wulfrano qui le proclame ouvertement, l’Église est morte !
    Ce qui est une hérésie ! …

Comment Gérard expose sa théorie, c’est ce que nous vous proposons de voir dans la suite.

Cher JP B:
Lucie à une occasion a justement parlé de la Fin des Temps et de la Consumation des siècles et de la Fin du monde comme un PROCESSUS PLUS OU MOINS LONG. Méditez ceci s’il vous plait.
Merci.
« Laus tibi, Domine. »


Wulfrano

Nombre de messages : 902
Date d'inscription : 22/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  Rosalmonte Lun 13 Sep 2010, 4:36 pm

Tiens! Wulfi, ça faisait un bail!

La Sainte Eglise est-elle toujours, selon vous, la grande Prostituée dont parle S. Jean?
Rosalmonte
Rosalmonte

Nombre de messages : 1947
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  Rosalmonte Lun 13 Sep 2010, 4:37 pm

Au fait, Jean-Paul, est-ce que je pue de la gueule ou quoi?
Rosalmonte
Rosalmonte

Nombre de messages : 1947
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Lun 13 Sep 2010, 4:52 pm

Rosalmonte a écrit:Au fait, Jean-Paul, est-ce que je pue de la gueule ou quoi?

Gérard = ? 80494

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  JCMD67 Lun 13 Sep 2010, 4:56 pm

JPB dit:

Inéluctablement alors, l’Église est morte

L'Eglise de Dieu enseigne:

Catéchisme de Saint Pie X, des Sacrements, de l'ordre:

Le Sacerdoce catholique est-il nécessaire dans l’Eglise ?

Le Sacerdoce catholique est nécessaire dans l’Eglise parce que, sans lui,
les fidèles seraient privés du saint sacrifice de la Messe et de la plus
grande partie des sacrements ; ils n’auraient personne pour les
instruire dans la foi, ils resteraient comme des brebis sans pasteur à la
merci des loups, en un mot l’Eglise n’existerait plus comme Jésus-Christ
l’a instituée.

Le Sacerdoce catholique ne cessera donc jamais sur la terre ?

Le Sacerdoce catholique, malgré la guerre que lui fait l’enfer, durera
jusqu’à la fin des siècles, car Jésus-Christ a promis que les
puissances de l’enfer ne prévaudraient jamais contre son Eglise.
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3558
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  Gérard Lun 13 Sep 2010, 4:57 pm

OUI, JP B, si pour être catholique, il faut voir la visibilité de l'Eglise dans l'église conciliaire comme nous le propose JP B(exclusivement, puisque d'après lui il n'y aurait pas de visibilité dans notre Eglise catholique) alors je ne suis pas ce catholique qu'il décrit.

Comment ! Il faudrait pour être catholique, voir la visibilité de l'Eglise dans une autre église qui n'est pas catholique.
Faudrait-il aussi voir la divinité de Satan pour honorer Dieu.
OUI, Jean-Paul, vous êtes un fils de l'église conciliaire bien visible et plus que visible et par là un fils des ténébres, un fils de satan !

Et cette affirmation, je l'assume à fond puisque je dis que celui, quelqu'il soit,qui voit quelque chose de divin dans l'Eglise conciliaire n'est pas catholique mais conciliaire. Et j'affirme, et je ne suis pas le seul sur ce site, que l' Abbé Siegel n'est pas catholique.

D'ailleurs s'il l'était, je devrais être à genoux à son confessional au moins une fois par an et à genoux à la table de la Sainte Communion de sa chapelle comme le propose conjointement JCMD et JP B !

Vous croyez avoir gagné la partie en me confondant, en m'assimilant à WULFRANO qui a dit que l'Eglise catholique est tombée à Vatican II. Vous dites tout sans preuves. J'ai contré Wulfrano très sévèrement sur cette question.
Ce que je refuse, c'est de voir un seul cheveux catholique dans l'Eglise conciliaire.
Il est donc clair que vous qui ne voyez, la visibilité mais aussi, la juridiction et tout le reste, vous qui voyez la divinité de l'Eglise QUE dans l'église conciliaire, vous n'avez pas un atome catholique ni dans votre âme ni dans votre corps...chacune de vos cellules est hérétique. Etant membre de l'église conciliaire, vous n'êtes qu'un suppot de l'Antechrist puisque votre église a toutes les prérogatives de l'Antechrist y compris sa visibilité que vous défendez avec RAGE !
Gérard
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  Gérard Lun 13 Sep 2010, 5:07 pm

Pour JCMD

Oui mon pote, Mohamed, le sacerdoce catholique est nécessaire !
Oui le sacrifice d'Abel est nécessaire...pas celui de Caïn

Ne transforme pas cette vérité en nous faisant croire que le sacerdoce de l'église conciliaire est nécesséssaire.

Toi qui viens de l'Islam pourquoi restes-tu à adorer Dieu avec les islamiques comme ton évêque Marcel.

Que tu quittes l'Islam, on est tous là pour applaudire, mais que tu quittes l'islam pour adorer avec
Marcel "le Dieu unique miséricordieus, futur juge des hommes au dernier jour" (Lumen Gentium 15)
...ce n'était pas la peine de changer de religion puisque tu continues de faire la même chose avec Marcel.
Gérard
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  JP B Lun 13 Sep 2010, 5:08 pm

Où sont les Prêtres, où est la hiérarchie, de votre Église "catholique", Gérard LAURENÇON ?
Selon votre théorie, tout cela a disparu ! Selon votre théorie, l'Église est morte...
Vous êtes dans l'hérésie !

JP B
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Pour Rosalmonte :

Message  JP B Lun 13 Sep 2010, 5:13 pm

J'ai déjà dit où l'on pouvait me parler !
Ici, je ne réponds qu'à des gens sérieux...

JP B
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Francis,

Message  JP B Lun 13 Sep 2010, 5:16 pm

Bien que j'ai éclaté de rire, ce n'est pas très bien pour irrespect envers un Evêque passé au jugement, précisément...

Attention au nôtre !

JP B
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  Wulfrano Lun 13 Sep 2010, 5:26 pm

Rosalmonte a écrit:Tiens! Wulfi, ça faisait un bail!

La Sainte Eglise est-elle toujours, selon vous, la grande Prostituée dont parle S. Jean?

Cher ami Rosalmonte:
Je crains que tu sois un sophiste magnifique.
Comme tant de fois je t'ai dite et ne rappelles pas (peut-être du au fait que tu souffres d'Alzheimer), « la Grande Prostituée» dont parle Saint Jean n'est pas la Sainte Église Catholique Divine et Humaine des temps de Pie XII, mais l'élément simplement humain (hiérarchique enseignant et laïcs des temps de Jean XXIII, Conseil Vatican II, Paul VI, Jean Paul I, Jean Paul II et Blattezinger XVI) qui a tombé dans l’Apostasie.

Wulfrano

Nombre de messages : 902
Date d'inscription : 22/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  JCMD67 Lun 13 Sep 2010, 5:32 pm

Gérard a écrit:Pour JCMD

Oui mon pote, Mohamed, bla bla bla

Du baratin.

J'attends:

https://messe.forumactif.org/un-brin-de-causerie-f11/paroisse-t2156-30.htm
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3558
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  ROBERT. Lun 13 Sep 2010, 8:09 pm

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:Attention Jean-Paul, vous aurez affaire au Lefebvrenator ! clown

Gérard = ? Lefebv10

J'ai bien ri du Lefebvrenator Very Happy ... mais Schwarzy cadre mieux:



Gérard = ? Asta_l10

ML est plutôt le Terminator de toute la résistance catholique face aux Intrus !!! affraid


Dernière édition par ROBERT. le Lun 29 Nov 2010, 1:46 pm, édité 1 fois
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  Gérard Mar 14 Sep 2010, 2:17 am

JP B nous dit que nous ne sommes pas dans ce qu'il estime être l'Eglise catholique. Nous devons le remercier d'être clair et de déclarer quelque chose objectivement...ce n'est certes pas son habitude
En effet, pour lui les thuciste sedevacs, les lefèbvristes et les guérardiens sont tous également catholique. Son église enseignante est non seulement catholique mais elle détient le pouvoir juridique. Or, d'après cette église enseignante conciliaire, il n'y a pas une seule religion au monde qui ne soit inspiré par Dieu ou qui mène au salut.

Ainsi par son raisonnement JP B établit deux camps, deux églises :
D'une part l'église conciliaire dans laquelle se trouvent les trois sectes traditionalistes le noyau incontournable de l'église conciliaire et enseignante et d'après l'enseignement de cette église conciliaire (parfaitement inhérente à l'Eglise catholique) toutes les autres religions.
Et d'autre part nous, que JP B exclut de la première église qu'il déclare catholique et par cette éxclusion, il ne fait que renforcer notre propre exclusion volontaire. Nous ne voulons pas faire partie de cette église de JP B.

JP B ne se rend pas compte de l'éloge qu'il nous fait ici de notre catholicité. C'est précisément parce que nous nous sommes exclut de cette Grande Maison où se trouve l'humanité complète avec toutes ses fausses religions que nous pouvons prétendre à la catholicité

Ainsi de même que dans l'enfer Satant est obligé de reconnaître à DIeu sa divnité
De même, ici sur terre, les suppôts de Satan nous rendre gloire pour notre catholicité en nous assurant que nous ne pouvons pas partager leur église antechristique.
Merci tout de même à Jp B d'avoir censuré mon Vatican d'eux
Il cite
« De “l’Église du Pape qui ne peut et ne doit enseigner que la Foi” (“Vatican I est cette Église”) sont nées deux sectes à la suite de “Vatican II”.
Je reconnais que la proposition manque de précision.
Toutefois, j'ai bien précisé qu'il y avait d'un côté “l’Église du Pape qui ne peut et ne doit enseigner que la Foi” et de l'autre deux sectes hérétiques. Donc, il y a bien noté la contradiction. Il y a une difficulté à exprimer la chose parce que c'est quand même d'évêques catholiques que sont nés ces deux sectes la conciliaire et la traditionaliste. Et dans tout ce que j'ai dit d'autre part dans mon Vatican d'eux, j'ai détaché et exclu AbsolumenT et catégoriquement ces deux sectes de l'Eglise catholique.

Le reproche de JP B n'est pas banal précisément parce que dans son église, il y a bien ces deux sectes qu'il reconnaît expressément sortir et appartenir à l'église catholique et dont il en reconnait une (la conciliaire héréique) et cependant, il continue d'appeler ce tas de sectes multireligieuse l'EGlise catholique. C'est précisément votre hérésie que, de la véritable Eglise catholique puisse vivre à partir d'elle et s'unies à elles toutes les sectes non-catholiques.

De même quand j'ai dit que tous les évêques ont apostasié , j'ai pensé à ceux qui étaient réunis au Concile. Cependant, je peux dire aussi "tous" dans le sens où je n'en ai pas connu un seul qui ait échappé à l'appartenance à cette nouvelle église sachant qu'il y a pu avoir, peut-être, un évêque qui y ait échappé n'ayant pas la science infuse !




Gérard
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  JP B Mar 14 Sep 2010, 3:54 am

JP B dit que Gérard et Wulfrano (si l'on ne tient pas compte, pour celui-ci, de ce qu'il a écrit hier à Rosalmonte et qui rattrape, il faut le dire, ce qui pouvait naguère apparaître comme une grave hérésie) non pas qu'ils ne sont pas dans l’Église Catholique (pour cela il faudrait un jugement de celle-ci – encore une fois, il ne s'agit pas de ce qu'on appelle par commodité "la secte conciliaire, mais bien de l’Église Catholique comme nous l'avons connu jusqu'à Pie XII inclus) mais d'être dans l'hérésie (matérielle) ce qui est différent !

L'interprétation que M. LAURENÇON donne là de ce que j'ai écrit est, une fois de plus, tendencieuse et déforme ce que j'ai exactement signifié...


Gérard a écrit:[...] pour lui les thuciste sedevacs, les lefèbvristes et les guérardiens sont tous également catholiqueS. [...]
Tout comme lui-même, quoiqu'il baigne dans l'hérésie : il ne faut confondre être dans l'hérésie matérielle (et, si cela est effectif au for interne, être coupé de l'Esprit de l’Église) et être, au for externe, hors (du corps) de l’Église pour hérésie formelle.
J'ai exposé tout cela en plusieus endroits ces derniers jours, par exemple le "Ven 10 Sep - 17:39" ; je n'y reviens pas !


Gérard a écrit:[...] [Mon] église enseignante est non seulement catholique mais elle détient le pouvoir juridique. [...]
Notons en passant que, pour ce Monsieur, l’Église enseignante ne prend pas de majuscule ! ...

Cela dit, il est bien évident que seule la hiérarchie catholique dans l’Église Catholique (au sens de l’Église Catholique comme nous l'avons connu jusqu'à Pie XII inclus, laquelle je nie qu'elle n'existe plus) cette seule hiérarchie catholique est l’Église enseignante. Mais, de plus, seule l’Église hiérarchique catholique qui possède le pouvoir, non pas "juridique" (quel langage profane ! ...), mais juridictionnelle, est l’Église enseignante.


Gérard a écrit:[...] Or, d'après cette église enseignante conciliaire, [...]
Ça vous arrive souvent, Gérard, de poser tout seul le pied sur une peau de banane ? Laughing ...

A vouloir à tout prix assimiler l’Église Catholique comme nous l'avons connu jusqu'à Pie XII inclus soit à une "secte [sic] traditionaliste" soit (là, en l'occurrence, pour tenter fallacieusement [mais inutilement Very Happy ...] de me rattacher aux conciliaires) de "secte conciliaire" formellement constituée, vous en tombez dans un ridicule consommé ! Laughing Laughing ...

A partir de là, tout le reste de ce dernier message s'écroule tel un château de cartes...

Une remarque, cependant, à noter, vers la fin dudit message : "Il y a une difficulté [tiens ! un terme qui me rappelle quelque chose Very Happy ...] à exprimer la chose parce que c'est quand même d'évêques catholiques [...]" Non, sans blague ! Alors, que sont devenus ces "évêques catholiques" ? Il sont tous tombés dans les deux prétendues sectes ?
Et alors, il n'y a plus d’Église hiérarchique enseignante ?
Si oui, l'Église catholique est morte, qu'on le veuille ou non, et celui qui tient cette position est dans l'hérésie ! (Matérielle, éventuellement au for interne, quoi qu'il en dise...)


Enfin,
Gérard a écrit:
[...]

De même quand j'ai dit que tous les évêques ont apostasié , j'ai pensé à ceux qui étaient réunis au Concile. Cependant, je peux dire aussi "tous" dans le sens où je n'en ai pas connu un seul qui ait échappé à l'appartenance à cette nouvelle église sachant qu'il y a pu avoir, peut-être, un évêque qui y ait échappé n'ayant pas la science infuse !

Alors, Gérard ! On commence à mettre de l'eau dans son vin ?

Ne vous fâchez pas en lisant cela : je vous tire mon chapeau Gérard = ? 461474 , surtout si vous continuez à ainsi un peu mieux réfléchir que par le passé...

JP B
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  gabrielle Mar 14 Sep 2010, 8:06 am

Il est faux que Gérard est la même position que Wulfrano.

Cela il l'a exprimé clairement à maintes reprises.

gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18550
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  JP B Mar 14 Sep 2010, 8:10 am

Dont acte, chère amie ! Et toutes mes respectueuses salurtations avec, pour tous les deux, mes humbles et sincères excuses si tel est donc le cas que vous me dites.

(D'autant plus que pour l'un comme pour l'autre, ils semblent faire machine arrière.)

JP B
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  JP B Mar 14 Sep 2010, 8:13 am

Veuillez excuser la faute de frappe : sur mon clavier, le "R" se trouve à côté du "T" et, par maladresse, j'ai tapé sur les deux à la fois. Cela dit, comme invité, je ne peux pas "éditer"...

JP B
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  JP B Mar 14 Sep 2010, 8:16 am

Bon ! L'administrateur pourrait peut-être remplacer "= Wulfrano" par un simple point d'exclamation ( ! ) ? ...

JP B
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  Gérard Mar 14 Sep 2010, 8:18 am

JP B a dit:
[quote] [Mon] église enseignante est non seulement catholique mais elle détient le pouvoir juridique. [...]Notons en passant que, pour ce Monsieur, l’Église enseignante ne prend pas de majuscule ! ...

Parce qu'il faudrait mettre une majuscule à votre église enseignante qui enseigne l'hérésie !

Cela dit, il est bien évident que seule la hiérarchie catholique dans l’Église Catholique (au sens de l’Église Catholique comme nous l'avons connu jusqu'à Pie XII inclus, laquelle je nie qu'elle n'existe plus) cette seule hiérarchie catholique est l’Église enseignante. Mais, de plus, seule l’Église hiérarchique catholique qui possède le pouvoir, non pas "juridique" (quel langage profane ! ...), mais juridictionnelle, est l’Église enseignante.

Ben voilà encore une nouvelle fusée extra terrestre qui vient de toucher la terre !
Vous n'avez pas entendu le bruit, elle a fait guéééééééééérrrrrraaaaaaaard et elle s'est plantée dans une tronche qui étais sur sa trajectoire !
:

L'église concilaire possède le pouvoir juridique mas pas juridictionnelle !
Mes carottes, elles ont cuit mais on ne peut pas encore dire qu'elle sont cuites...parce que pour qu'elles soient cuites, il faut en mettre 9 et en enlever une. Alors là, elles sont qu'huit.
Vos conneries n'ont même pas l'avantage d'être drôles !



Gérard a écrit:[...] Or, d'après cette église enseignante conciliaire, [...]
Ça vous arrive souvent, Gérard, de poser tout seul le pied sur une peau de banane ? Laughing ...

Je ne vois pas sur quelle banane j'ai posé le pied. Je parlais ici en votre nom et je disais :
Or, d'après cette église enseignante conciliaire, il n'y a pas une seule religion au monde qui ne soit inspiré par Dieu ou qui mène au salut

Si j'avais vraiment posé mon pied sur une peau de banane, il fallait me montrer la peau entière...pouquoi cachez vous la peau de banane derrière un bout de citation qui à lui seul ne veut rien dire ?

JP B m'a dit :
A vouloir à tout prix assimiler l’Église Catholique comme nous l'avons connu jusqu'à Pie XII inclus soit à une "secte [sic] traditionaliste" soit (là, en l'occurrence, pour tenter fallacieusement [mais inutilement Very Happy ...] de me rattacher aux conciliaires) de "secte conciliaire" formellement constituée, vous en tombez dans un ridicule consommé ! Laughing Laughing ...

Ce laïus, pas clair du tout, c'est seulement ce que vous voulez me faire dire mais puisque vous n'êtes pas capable de vous exprimer clairement, je suppose que vous avez voulu dire que j'assimilais l'Eglise catholique à la secte traditionaliste et la secte conciliaire.
Alors que toute la démarche ENFIN catholique de ce forum, c'est précisément d'exclure tout ce qui est hérétique de l'Eglise catholique. Donc, ce que vous voulez me faire dire, c'est votre propre assimilation du catholique et de l'hérétique, de la doctrine catholique et de la doctrine hérétique.

JP B a dit :
A partir de là, tout le reste de ce dernier message s'écroule tel un château de cartes...
Oui à partir de vos suppositions, à partir de la catholicité de la téthèse et en dehors d'elle tout s'écroule comme un chateau de cartes dans votre esprit, et il ne reste QUE la thèse qui tourne en orbite dans votre cerveau vide de toute autre substance !


JP B me cite :

De même quand j'ai dit que tous les évêques ont apostasié , j'ai pensé à ceux qui étaient réunis au Concile. Cependant, je peux dire aussi "tous" dans le sens où je n'en ai pas connu un seul qui ait échappé à l'appartenance à cette nouvelle église sachant qu'il y a pu avoir, peut-être, un évêque qui y ait échappé n'ayant pas la science infuse !
Et il commente ainsi :
Alors, Gérard ! On commence à mettre de l'eau dans son vin ?

N'est-ce pas logique de supposer que quelque chose ait pu exister à notre insu. Cependant, pour nous ici, cela ne change pas les choses parce que cet évêque qui s'exclut de l'église conciliaire comme le plupart d'entre nous de ce forum l'ont fait pour être catholique, nous ne le connaissons pas !
Dans cette suposition en rien nous vous rejoignons parce que nous ne supposons pas comme catholique un seul évêque ayant fait partie de l'église concilaire, alors que vous ce sont tous les évêques qui ont fondé cette fausse église hérétique qui constitue votre église "juridique" mais pas encore "juridictionelle"...polichinel !
[/size]
Gérard
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  Diane + R.I.P Mar 14 Sep 2010, 8:32 am

Rosalmonte a écrit:Au fait, Jean-Paul, est-ce que je pue de la gueule ou quoi?

Gérard = ? 154224 Gérard = ? 154224 Gérard = ? 154224
Diane + R.I.P
Diane + R.I.P

Nombre de messages : 5488
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Gérard = ? Empty Re: Gérard = ?

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Mar 14 Sep 2010, 8:36 am

JP B a écrit:En effet, quand on a compris qu’il n’est pas illicite, comme le Magistère le prévoit, d’utiliser pour le salut de son âme, dans la gravissime situation où nous sommes, les services de Prêtres et Évêques validement, bien qu’en apparence illicitement, ordonnés ou sacrés, lorsqu’on a compris cela, dis-je, il n’est pas catholique de vouloir continuer à se priver de ces moyens institués et voulus par Notre-Seigneur Jésus-Christ Lui-même.

JP B pourrait-il nous faire part d'une citation venant du Magistère ou d'un auteur qui pourrait nous permettre actuellement d'utiliser le service de prêtres et évêques apparemment illicites !?

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 17 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum