COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Jeu 27 Sep 2018, 10:27 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




4. Mais ne donnons pas dans ce travers. Il n'y aura plus de déluge; il n'y aura plus de ces châtiments qui font périr tant de monde; mais c'est un commencement de supplice que la mort de l'homme qui ne croit pas au jugement. Qui est revenu de là-bas, s'écrie l'incrédule, pour nous dire et pour nous raconter ce qui s'y passe ? Homme incrédule, si votre langage n'est qu'une plaisanterie, votre langage est déjà un mal; il ne faut pas plaisanter sur de pareilles matières.


C'est plaisanter sur des sujets qui n'ont rien de plaisant et sur des choses périlleuses. Mais si vous parlez sérieusement, si vous pensez qu'au-delà de cette vie il n'y a plus rien, comment osez-vous vous dire chrétien ? Pourquoi ce baptême que vous recevez ?...




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques, soulignées
et gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Jeu 27 Sep 2018, 10:29 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14,15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




4. (suite) Pourquoi ce baptême que vous recevez ? Pourquoi entrer dans l'Église ?  Est-ce que nous vous promettons de hautes dignités et des magistratures ? Non: tout notre espoir repose sur la vie future. Pourquoi venir à nous, si vous ne croyez ni aux saintes Écritures, ni au Christ ? Non: un tel homme n'est pas chrétien. Dieu me préserve de l'appeler ainsi ! Un tel homme est pire qu'un païen. Pourquoi ? Parce que tout en croyant à un Dieu, vous ne croyez pas en ce Dieu. La croyance du païen n'est pas une impiété…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Ven 28 Sep 2018, 11:03 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




4. (suite) La croyance du païen n'est pas une impiété; lorsqu'on ne croit pas à l'existence du Christ, nécessairement on ne doit pas croire en lui. Mais il y a impiété, il y a même inconséquence à confesser que Dieu existe et à ne pas ajouter foi à sa parole. C'est un propos d'ivrogne, un propos inspiré par la sensualité, par la débauche et par l'intempérance que cette parole:  "Mangeons et buvons; nous mourrons demain" (I Corinthiens  XV, 32).  


Ce n'est pas demain, c'est au moment où vous parlez ainsi que vous mourez. N'y aura-t-il donc, dites-moi, rien qui nous distingue des pourceaux et des ânes ?




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Ven 28 Sep 2018, 11:08 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




4. (suite) N'y aura-t-il donc, dites-moi, rien qui nous distingue des pourceaux et des ânes ? Car enfin , s'il n'y a ni jugement, ni récompense , ni rémunération, ni tribunal, pourquoi avons-nous reçu la raison en partage ? Pourquoi sommes-nous les rois de la création ? Pourquoi commandons-nous aux créatures ? Pourquoi les créatures nous obéissent-elles ?  


Voyez-vous comme le démon nous presse de tous côtés, comme il nous pousse à méconnaître le don que Dieu nous a fait ? Il confond tout, les serviteurs et les maîtres. Comme un marchand d'esclaves, comme un esclave ingrat, il s'efforce de faire descendre un être libre à l'état de bassesse et d'abjection où tombe celui qui a offensé le Seigneur. On dirait qu'il veut supprimer le jugement; il voudrait supprimer Dieu.  Oui, le démon est toujours ainsi…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Ven 28 Sep 2018, 11:09 am

.
.    

.    

"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2.Explication des versets 13, 14,15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




4. (suite) Oui, le démon est toujours ainsi.[/b] C'est par fraude, par ruse, c'est en usant de pièges qu'il agit; il n'agit pas franchement et de manière à nous mettre sur nos gardes. S'il n'y a pas de jugement, Dieu n'est pas juste; c'est le langage de l'homme que je parle ici: et si Dieu n'est pas juste, il n'existe pas: enfin, si Dieu n'existe pas, tout est le jouet du hasard, il n'y a ni vice, ni vertu. Mais c'est là un langage que le démon ne tient pas ouvertement. Avez-vous bien vu le fond de la pensée de Satan ? Voyez-vous comme il voudrait faire de nous des brutes ou plutôt des bêtes féroces…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Sam 29 Sep 2018, 11:58 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




4. (suite) Voyez-vous comme il voudrait faire de nous des brutes ou plutôt des bêtes féroces ou même des démons ? Ne l'écoutons pas. Oui, il y a un jugement, malheureux et infortuné que vous êtes. Et je sais bien pourquoi vous parlez comme vous le faites. C'est que vous avez bien des fautes sur la conscience; vous avez offensé le Seigneur; vous ne parlez pas en pleine liberté, en pleine franchisé, et vous croyez pouvoir faire mentir la nature. En attendant, dit l'incrédule, je ne veux pas me mettre l'âme à la torture avec cette idée de la géhenne; si elle existe, je me persuaderai qu'elle n'existe pas et je me plongerai dans les délices. Mais pourquoi donc entasser fautes sur fautes ?...



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Sam 29 Sep 2018, 12:09 pm

.
.    

.    

"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




4. (suite] Mais pourquoi donc entasser fautes sur fautes ? Si vous croyez, pécheur que vous êtes, aux tourments de l'enfer, vous en serez quitte pour expier vos péchés. Mais si vous ajoutez à vos péchés le crime d'une incrédulité impie, vous serez puni en outre de cette incrédulité avec la dernière- rigueur. Et ce qui aura été pour vous une triste consolation d'un moment, deviendra contre vous un chef d'accusation qui vous vaudra un supplice éternel. Vous avez péché, soit.


Mais est-ce une raison pour exhorter les autres à pécher aussi, en leur disant qu'il n'y a pas de géhenne ? Pourquoi tromper les âmes simples ?  Pourquoi décourager le peuple de Dieu et lui ôter la force de lever les mains au ciel ?  Vous renversez tout, en tant que cela dépend de vous. S'ils vous écoutent, les gens de bien ne deviendront pas meilleurs; ils tomberont dans la mollesse et dans l'inaction; les méchants, de leur côté, persisteront dans le vice. Mais si nous corrompons les autres, obtiendrons-nous…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Sam 29 Sep 2018, 12:11 pm

.
.    

.    

"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2.. Explication des versets 13, 14,15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5.. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




4. (suite) Mais si nous corrompons les autres, obtiendrons-nous, pour cela, le pardon de nos péchés ?  N'avez-vous pas été témoin des tentatives du démon pour faire tomber et pour terrasser Adam ? Le démon a-t-il obtenu son pardon pour cela ? Son supplice, au contraire, a été certainement aggravé. Ne fait-il pas tout ce qu'il peut pour que nous portions la peine non seulement de nos fautes, mais des fautes d'autrui ?  


Ne croyons donc pas, en entraînant les autres dans notre perte, adoucir notre sentence; nous nous attirerons, au contraire, une condamnation plus lourde et plus cruelle. Pourquoi nous pousser dans l'abîme et nous perdre les uns les autres ? Ce sont là des habitudes sataniques. Homme, avez-vous péché ? Vous avez un Dieu bon et clément; priez-le, suppliez-le, pleurez, gémissez, effrayez les autres et demandez qu'ils ne tombent pas dans les mêmes erreurs que vous. Qu'un esclave, après avoir offensé son maître, dise à son fils…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Dim 30 Sep 2018, 12:01 pm

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




4. (suite) Qu'un esclave, après avoir offensé son maître, dise à son fils: Mon fils, j'ai offensé mon maître; toi, efforce-toi de lui plaire et ne fais pas comme moi; cet esclave, dites-moi, n'obtiendra-t-il pas, jusqu'à un certain point, son pardon ?  Ne parviendra-t-il pas à calmer, à fléchir son maître ?  


Mais si, tenant un tout autre langage, il fait entendre que son maître ne fera pas justice à chacun, que, pour lui, le bien et le mal se mêlent et se confondent, que dans sa maison, on ne sait pas gré aux esclaves de ce qu'ils font, que pensera le maître d'un esclave pareil ? Ne lui fera-t-il pas subir un châtiment plus rigoureux encore ?...




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Dim 30 Sep 2018, 12:05 pm

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5  C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




4. (suite) Ne lui fera-t-il pas subir un châtiment plus rigoureux encore ? Oui, certes, et il aura raison. Le premier esclave trouvera une certaine excuse dans son repentir; l'autre n'obtiendra point de pardon. A défaut d'autre exemple, suivez du moins l'exemple de ce riche qui, au milieu des tourments de l'enfer, disait: "Père Abraham, envoyez Lazare vers mes frères, de peur qu'ils ne viennent dans ce lieu de souffrances" (Luc XVI, vv. 27-28).


Il ne pouvait en sortir, lui; mais il voulait empêcher les autres d'y tomber. Renonçons donc à notre langage satanique. Quoi, direz-vous, quand les gentils ou les païens nous interrogent…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Dim 30 Sep 2018, 12:08 pm

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




5. Quoi, direz-vous, quand les gentils ou les païens nous interrogent, ne voulez-vous pas que nous nous occupions d'eux ?  Mais quand, sous prétexte de vous occuper des gentils, vous jetez les chrétiens dans le scepticisme, c'est la doctrine de Satan que vous vous mettez en devoir d'établir. Ce sont des témoins que vous cherchez pour appuyer une doctrine à laquelle vous ne pouvez faire croire avec les seules ressources de votre esprit.


Si vous êtes obligé de discuter avec un gentil, donnez donc à la discussion son véritable point de départ, recherchez si le Christ est Dieu et Fils de Dieu, et si ces prétendus dieux du paganisme ne seraient pas des démons. Cela une fois prouvé, tout le reste s'en déduit. Mais tant que vous n'avez pas posé le principe, il est inutile de discuter sur les conséquences. Avant d'avoir appris les axiomes, il est superflu et inutile d'arriver aux derniers corollaires…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Lun 01 Oct 2018, 11:30 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




5. (suite) Avant d'avoir appris les axiomes, il est superflu et inutile d'arriver aux derniers corollaires. Ce gentil ne croit pas au jugement. Eh bien ! Il est dans le même cas que vous. Les Grecs peuvent citer aussi beaucoup de philosophes qui ont traité cette matière. Ces philosophes séparent l'âme du corps; mais enfin ils reconnaissent un dernier jugement.


Et ce point-là est si clairement établi parmi eux, que personne n'en ignore, que les poètes et tous les écrivains s'accordent sur le tribunal et sur le jugement. Aussi, en général, les gentils en croient là-dessus leurs écrivains; ni les juifs, ni qui que ce soit, ne doutent de cette vérité. Pourquoi donc nous trompons-nous les uns les autres ?...




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.
 
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Lun 01 Oct 2018, 3:27 pm

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




5. (suite) Pourquoi donc nous trompons-nous les uns les autres ? Vos mauvaises raisons, c'est à moi que vous les dites. Mais que direz-vous à Dieu qui a façonné les cœurs, qui connaît tous les replis de notre pensée , qui vit et qui agit en nous, dont la parole est plus perçante qu'un glaive à deux tranchants  ? (Hébreux IV,  v.12).  Car, à parler franchement, quand vous commettez une faute, ne vous condamnez-vous pas vous-même ?



Est-il au monde un homme qui ne se blâme lui-même, quand il agit avec tiédeur ?  Est-ce une sagesse aveugle que cette sagesse qui fait que nous nous condamnons nous-mêmes, lorsque nous commettons une faute ?  Car c'est là, oui c'est là une grande sagesse. En définitive donc, règle générale et universelle: quand on mène une vie vertueuse, qu'on soit gentil, qu'on soit même hérétique, on croit au jugement dernier; quand on se traîne dans le vice, on n'admet presque jamais le dogme de sa résurrection.  Et c'est ce que dit le Psalmiste…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Lun 01 Oct 2018, 3:29 pm

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




5. (suite) Et c'est ce que dit le Psalmiste: "Vos jugements se dérobent à ses yeux" (Psaume IX, 27).  Pourquoi ? Parce que de tout temps les voies du Seigneur ont été méconnues. "Mangeons et buvons ", disent les incrédules; "car nous mourrons demain". Voyez quelle bassesse et quelle abjection ! C'est au fond des verres que l'on va puiser cette parole dont on s'arme pour renverser le dogme de la résurrection. Ah ! C’est que l'homme ne veut pas absolument supporter le jugement de sa propre conscience. C'est ainsi que l'homicide se persuade qu'il échappera…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mar 02 Oct 2018, 10:30 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




5. (suite) C'est ainsi que l'homicide se persuade qu'il échappera à la sentence, pour commettre un meurtre de sang-froid. S'il avait comparu devant sa conscience, il y aurait regardé à deux fois, avant de devenir un assassin. Il sait bien ce qu'il fait, mais il simule l'ignorance, pour se soustraire aux terreurs et aux tourments de sa conscience; autrement il se serait trouvé faible devant le meurtre. Ainsi les pécheurs savent bien que le péché est un mal, et ceux qui chaque jour roulent dans ce même cercle de maux, ne veulent pas le savoir, quoique leur conscience les reprenne.


Mais n'écoutons pas ces hommes. Il y aura, oui il y aura un jugement et une résurrection, et Dieu ne souffrira pas que tant d'actions aient été faites en vain. C'est pourquoi, je vous en prie, fuyons le vice et cherchons la vertu, pour embrasser la véritable doctrine, en Jésus-Christ Notre-Seigneur. Et pourtant, quel est celui de ces deux dogmes le plus facile à admettre…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mar 02 Oct 2018, 10:32 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




5. (suite) Et pourtant, quel est celui de ces deux dogmes le plus facile à admettre, le dogme de la résurrection, ou celui du fatalisme? Ce dernier dogme est plein d'injustice, plein de déraison, plein de cruauté, plein d'inhumanité;  l'autre est plein d'équité et de justice distributive, et pourtant ce n'est pas celui qu'on admet.


La faute en est à notre paresse;  car il suffit de réfléchir, pour rejeter le fatalisme. Ces philosophes grecs qui font du plaisir le but de la vie, l'ont accepté; mais tous ceux qui se sont attachés à la vertu, l'ont banni comme une doctrine insensée. Si telle a été le sort de cette doctrine chez les gentils…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mar 02 Oct 2018, 10:36 am

.
.    

"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2.  Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




5. (suite) Si telle a été le sort de cette doctrine chez les gentils, elle doit à plus forte raison disparaître devant le dogme de la résurrection. Voyez l'habileté du démon à se servir de deux moyens contraires. Oui ! Pour nous faire négliger la vertu, pour introduire chez nous le culte de Satan, il y a introduit le fatalisme, et par deux voies différentes il est parvenu à son double but.


Quelle raison pourra-t-il alléguer, l'homme qui n'ajoute pas foi à ce dogme admirable de la résurrection, et qui croit à toutes les absurdités des fatalistes ? Ne vous nourrissez donc pas, incrédules, de cette consolation que votre pardon vous sera accordé. Tournons-nous avec ardeur vers la vertu, et vivons réellement pour Dieu, en Jésus-Christ.


C'est aujourd'hui que je dois acquitter la dette dont hier j'ai différé le paiement…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques, soulignés
et gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mer 03 Oct 2018, 10:40 am

.
.    

.    
"QUI EST L'IMAGE DU DIEU INVISIBLE, ET QUI EST NÉ AVANT TOUTES LES CRÉATURES.

CAR TOUT A ÉTÉ CRÉÉ PAR LUI, DANS LE CIEL ET SUR LA TERRE, LES CHOSES VISIBLES ET LES INVISIBLES,

SOIT LES TRÔNES, SOIT LES DOMINATIONS, SOIT LES PRINCIPAUTÉS, SOIT LES PUISSANCES;

TOUT A ÉTÉ CRÉÉ PAR LUI ET POUR LUI. IL EST AVANT TOUS, ET TOUTES CHOSES SUBSISTENT EN LUI.

IL EST LE CHEF ET LA TÊTE DU CORPS DE L'ÉGLISE."

(Colossiens I, vv.15-18)


Par Saint Jean Chrysostôme.
 


Analyse.


1. Discussion sur ces mots:  "qui est l'image du Dieu invisible".
2. Le Christ est le premier dans les cieux, le premier dans l'Église, le premier partout.
3. Le Christ pacificateur universel.
4. Les anges gardiens. Avantages de la paix. Suites terribles de la discorde.
5. Les évêques sont les ambassadeurs de Dieu.




1. C'est aujourd'hui que je dois acquitter la dette dont hier j'ai différé le paiement, pour offrir, à vos âmes avides d'apprendre, le résultat de mes recherches. En parlant de la dignité du Fils, Paul, nous l'avons vu, s'exprime ainsi "Qui est l'image du Dieu invisible". De quelle image parle-t-il, selon vous ?


S'il est l'image de Dieu, à la bonne heure ! Car il est Dieu et fils de Dieu. Or ce mot "l'image de Dieu", désigne une parfaite ressemblance; il est donc, d'après cela, parfaitement semblable à Dieu. Si vous pensez qu'il s'agit ici d'une image humaine, osez le dire, et je vous laisserai là, comme on quitte un insensé. Mais pourquoi donc ne donne-t-on jamais à un ange…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mer 03 Oct 2018, 10:42 am

.
.    

.
"QUI EST L'IMAGE DU DIEU INVISIBLE, ET QUI EST NÉ AVANT TOUTES LES CRÉATURES.

CAR TOUT A ÉTÉ CRÉÉ PAR LUI, DANS LE CIEL ET SUR LA TERRE, LES CHOSES VISIBLES ET LES INVISIBLES,

SOIT LES TRÔNES, SOIT LES DOMINATIONS, SOIT LES PRINCIPAUTÉS, SOIT LES PUISSANCES;

TOUT A ÉTÉ CRÉÉ PAR LUI ET POUR LUI. IL EST AVANT TOUS, ET TOUTES CHOSES SUBSISTENT EN LUI.

IL EST LE CHEF ET LA TÊTE DU CORPS DE L'ÉGLISE."

(Colossiens I, vv. 15-18)


Par Saint Jean Chrysostôme.
 


Analyse.


1. Discussion sur ces mots:  "qui est l'image du Dieu invisible".
2. Le Christ est le premier dans les cieux, le premier dans l'Église, le premier partout.
3. Le Christ pacificateur universel.
4. Les anges gardiens. Avantages de la paix. Suites terribles de la discorde.
5. Les évêques sont les ambassadeurs de Dieu.




1. (suite) Mais pourquoi donc ne donne-t-on jamais à un ange le nom d'image ni de fils, tandis que ces deux noms sont souvent donnés à l'homme ? C'est que la sublimité de la nature des anges aurait pu jeter, à propos de ce double nom, le lecteur ou l'auditeur dans quelque croyance impie; quand il s'agit de l'homme, nature humble et faible, cette double démonstration est sans danger et ne peut pas égarer même ceux qui voudraient s'égarer. Aussi l'Écriture emploie-t-elle hardiment ces noms comme des titres d'honneur pour les plus humbles créatures. Mais quand il s'agit d'une nature élevée, elle n'en use plus. "Il est l'image du Dieu invisible", dit l'apôtre…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques
ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mer 03 Oct 2018, 10:44 am

.
.    

.
"QUI EST L'IMAGE DU DIEU INVISIBLE, ET QUI EST NÉ AVANT TOUTES LES CRÉATURES.

CAR TOUT A ÉTÉ CRÉÉ PAR LUI, DANS LE CIEL ET SUR LA TERRE, LES CHOSES VISIBLES ET LES INVISIBLES,

SOIT LES TRÔNES, SOIT LES DOMINATIONS, SOIT LES PRINCIPAUTÉS, SOIT LES PUISSANCES;

TOUT A ÉTÉ CRÉÉ PAR LUI ET POUR LUI. IL EST AVANT TOUS, ET TOUTES CHOSES SUBSISTENT EN LUI.

IL EST LE CHEF ET LA TÊTE DU CORPS DE L'ÉGLISE."

(Colossiens I, vv. 15-18)


Par Saint Jean Chrysostôme.
 


Analyse.


1. Discussion sur ces mots:  "qui est l'image du Dieu invisible".
2. Le Christ est le premier dans les cieux, le premier dans l'Église, le premier partout.
3. Le Christ pacificateur universel.
4. Les anges gardiens. Avantages de la paix. Suites terribles de la discorde.
5. Les évêques sont les ambassadeurs de Dieu.




1. (suite) "Il est l'image du Dieu invisible", dit l'apôtre. Si Dieu est invisible, l'image de Dieu est donc invisible aussi comme Dieu; autrement elle ne serait pas l'image de Dieu. Car, même pour nous autres hommes, il faut que l'image, en tant qu'image, soit en tout semblable au modèle, qu'elle en reproduise la forme exacte et tous les caractères.


Mais, chez les hommes, cette parfaite ressemblance est impossible, parce que l'art humain est souvent incapable de l'atteindre, et n'y arrive même jamais à examiner les choses avec soin. Mais quand il s'agit de Dieu, l'image n'est jamais inexacte…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Jeu 04 Oct 2018, 11:56 am

.
.    

.
"QUI EST L'IMAGE DU DIEU INVISIBLE, ET QUI EST NÉ AVANT TOUTES LES CRÉATURES.

CAR TOUT A ÉTÉ CRÉÉ PAR LUI, DANS LE CIEL ET SUR LA TERRE, LES CHOSES VISIBLES ET LES INVISIBLES,

SOIT LES TRÔNES, SOIT LES DOMINATIONS, SOIT LES PRINCIPAUTÉS, SOIT LES PUISSANCES;

TOUT A ÉTÉ CRÉÉ PAR LUI ET POUR LUI. IL EST AVANT TOUS, ET TOUTES CHOSES SUBSISTENT EN LUI.

IL EST LE CHEF ET LA TÊTE DU CORPS DE L'ÉGLISE."

(Colossiens I, vv. 15-18)


Par Saint Jean Chrysostôme.
 


Analyse.


1. Discussion sur ces mots:  "qui est l'image du Dieu invisible".
2. Le Christ est le premier dans les cieux, le premier dans l'Église, le premier partout.
3. Le Christ pacificateur universel.
4. Les anges gardiens. Avantages de la paix. Suites terribles de la discorde.
5. Les évêques sont les ambassadeurs de Dieu.




1. (suite) Mais quand il s'agit de Dieu, l'image n'est jamais inexacte, l'image est toujours parfaite. Mais si le Christ est une créature, comment peut-il être l'image de celui qui l'a créé ? Un cheval n'est pas non plus l'image d'un homme. Et si l'image n'offre pas la ressemblance de l'Être invisible, qui empêche les anges d'en être aussi l'image ?  Car eux aussi, ils sont invisibles, mais non pour eux-mêmes. Mais l'âme est invisible, et par cela même qu'elle est invisible, elle est aussi en quelque sorte l'image de Dieu. Oui, mais pas comme le Christ.


— "Le premier-né de toutes les créatures". Mais quoi, me dira-t-on, il a donc été créé ?...




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Jeu 04 Oct 2018, 11:58 am

.
.    

.
"QUI EST L'IMAGE DU DIEU INVISIBLE, ET QUI EST NÉ AVANT TOUTES LES CRÉATURES.

CAR TOUT A ÉTÉ CRÉÉ PAR LUI, DANS LE CIEL ET SUR LA TERRE, LES CHOSES VISIBLES ET LES INVISIBLES,

SOIT LES TRÔNES, SOIT LES DOMINATIONS, SOIT LES PRINCIPAUTÉS, SOIT LES PUISSANCES;

TOUT A ÉTÉ CRÉÉ PAR LUI ET POUR LUI. IL EST AVANT TOUS, ET TOUTES CHOSES SUBSISTENT EN LUI.

IL EST LE CHEF ET LA TÊTE DU CORPS DE L'ÉGLISE."

(Colossiens I, 15-18)



Par Saint Jean Chrysostôme.
 


Analyse.


1. Discussion sur ces mots:  "qui est l'image du Dieu invisible".
2. Le Christ est le premier dans les cieux, le premier dans l'Église, le premier partout.
3. Le Christ pacificateur universel.
4. Les anges gardiens. Avantages de la paix. Suites terribles de la discorde.
5. Les évêques sont les ambassadeurs de Dieu.



2. Mais quoi, me dira-t-on, il a donc été créé ?  D'où tirez-vous cette conclusion ? Je vous prie. De ce mot  "le premier-né". Mais remarquez donc qu'il n'y a pas: Le premier créé, mais: Le premier engendré; parce qu'il est dit le premier engendré, vous dites qu'il a été créé, que direz-vous, quand vous l'entendrez appeler notre frère ?  


Car, aux termes de l'Écriture, il est notre frère, et il est, en tout point, semblable à nous. Soutiendrons-nous donc pour cela qu'il n'est pas notre créateur et qu'il ne nous est supérieur ni en dignité, ni sous aucun autre rapport ?  Où est l'homme sensé qui pourra tenir un semblable langage ? Ce mot de premier-né ne marque ni la dignité ni l'honneur…
 



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Jeu 04 Oct 2018, 12:00 pm

.
.    

.
"QUI EST L'IMAGE DU DIEU INVISIBLE, ET QUI EST NÉ AVANT TOUTES LES CRÉATURES.

CAR TOUT A ÉTÉ CRÉÉ PAR LUI, DANS LE CIEL ET SUR LA TERRE, LES CHOSES VISIBLES ET LES INVISIBLES,

SOIT LES TRÔNES, SOIT LES DOMINATIONS, SOIT LES PRINCIPAUTÉS, SOIT LES PUISSANCES;

TOUT A ÉTÉ CRÉÉ PAR LUI ET POUR LUI. IL EST AVANT TOUS, ET TOUTES CHOSES SUBSISTENT EN LUI.

IL EST LE CHEF ET LA TÊTE DU CORPS DE L'ÉGLISE."

(Colossiens I, 15-18)



Par Saint Jean Chrysostôme.
 


Analyse.


1. Discussion sur ces mots:  "qui est l'image du Dieu invisible".
2. Le Christ est le premier dans les cieux, le premier dans l'Église, le premier partout.
3. Le Christ pacificateur universel.
4. Les anges gardiens. Avantages de la paix. Suites terribles de la discorde.
5. Les évêques sont les ambassadeurs de Dieu.




2. (suite) Ce mot de premier-né ne marque ni la dignité ni l'honneur; il n'exprime que le temps. Si donc il n'a d'autre avantage que d'être né avant toutes les créatures, ce Dieu-Verbe sera de la même substance que les pierres, que le bois, et que toutes les autres créatures matérielles; car l'apôtre dit:   "Né avant toutes les créatures". Mais s'il est né avant toutes les créatures, direz-vous, c'est qu'il a été "créé".


D'accord, s'il n'avait que cette qualité-là, et si l'on ne signalait pas en lui d'autres rapports  "Il est le premier-né d'entre les morts" (Colossiens I, 18), "l'aîné entre une foule de frères". (Romains  VIII, 29).  Dites-moi, je vous prie, que veut dire ceci: Le premier-né d'entre les morts ? Vous ne direz pas qu'on l'appelle ainsi, parce qu'il est ressuscité le premier; car l'apôtre n'a pas dit simplement: Des morts; mais: D'entre les morts. Il n'a pas dit qu'il fut mort le premier…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Ven 05 Oct 2018, 9:59 am

.
.    

.
"QUI EST L'IMAGE DU DIEU INVISIBLE, ET QUI EST NÉ AVANT TOUTES LES CRÉATURES.

CAR TOUT A ÉTÉ CRÉÉ PAR LUI, DANS LE CIEL ET SUR LA TERRE, LES CHOSES VISIBLES ET LES INVISIBLES,

SOIT LES TRÔNES, SOIT LES DOMINATIONS, SOIT LES PRINCIPAUTÉS, SOIT LES PUISSANCES;

TOUT A ÉTÉ CRÉÉ PAR LUI ET POUR LUI. IL EST AVANT TOUS, ET TOUTES CHOSES SUBSISTENT EN LUI.

IL EST LE CHEF ET LA TÊTE DU CORPS DE L'ÉGLISE."

(Colossiens I, vv. 15-18)



Par Saint Jean Chrysostôme.
 


Analyse.


1. Discussion sur ces mots:  "qui est l'image du Dieu invisible".
2. Le Christ est le premier dans les cieux, le premier dans l'Église, le premier partout.
3. Le Christ pacificateur universel.
4. Les anges gardiens. Avantages de la paix. Suites terribles de la discorde.
5. Les évêques sont les ambassadeurs de Dieu.




2. (suite) Il n'a pas dit qu'il fut mort le premier; il a dit qu'il avait été le premier-né d'entre les morts. Cela revient donc uniquement à dire qu'il est les prémices de la résurrection. Ce mot sur lequel on s'appuie ne prouve donc rien. Paul aborde ensuite le dogme en lui-même. Pour que ses auditeurs ne puissent s'imaginer que le Christ est postérieur aux anges, parce que sa venue a d'abord été annoncée par les anges, il montre que les anges n'ont jamais eu aucun pouvoir; autrement ce ne serait pas le Christ qui nous aurait tiré des ténèbres: il fait voir en second lieu que le Christ est antérieur aux anges; et ce qui le prouve, c'est que les anges ont été créés par lui. "Car tout a été créé en lui", dit-il, "dans le ciel et dans la terre." Que disent maintenant les disciples de Paul de Samosate ?



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.


italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Ven 05 Oct 2018, 10:20 am

.
.    

.
"QUI EST L'IMAGE DU DIEU INVISIBLE, ET QUI EST NÉ AVANT TOUTES LES CRÉATURES.

CAR TOUT A ÉTÉ CRÉÉ PAR LUI, DANS LE CIEL ET SUR LA TERRE, LES CHOSES VISIBLES ET LES INVISIBLES,

SOIT LES TRÔNES, SOIT LES DOMINATIONS, SOIT LES PRINCIPAUTÉS, SOIT LES PUISSANCES;

TOUT A ÉTÉ CRÉÉ PAR LUI ET POUR LUI. IL EST AVANT TOUS, ET TOUTES CHOSES SUBSISTENT EN LUI.

IL EST LE CHEF ET LA TÊTE DU CORPS DE L'ÉGLISE."

(Colossiens I, vv. 15-18)



Par Saint Jean Chrysostôme.
 


Analyse.


1. Discussion sur ces mots:  "qui est l'image du Dieu invisible".
2. Le Christ est le premier dans les cieux, le premier dans l'Église, le premier partout.
3. Le Christ pacificateur universel.
4. Les anges gardiens. Avantages de la paix. Suites terribles de la discorde.
5. Les évêques sont les ambassadeurs de Dieu.




2. (suite) Il n'a pas dit qu'il fut mort le premier; il a dit qu'il avait été le premier-né d'entre les morts. Cela revient donc uniquement à dire qu'il est les prémices de la résurrection. Ce mot sur lequel on s'appuie ne prouve donc rien. Paul aborde ensuite le dogme en lui-même. Pour que ses auditeurs ne puissent s'imaginer que le Christ est postérieur aux anges, parce que sa venue a d'abord été annoncée par les anges, il montre que les anges n'ont jamais eu aucun pouvoir; autrement ce ne serait pas le Christ qui nous aurait tiré des ténèbres: il fait voir en second lieu que le Christ est antérieur aux anges; et ce qui le prouve, c'est que les anges ont été créés par lui. "Car tout a été créé en lui", dit-il, "dans le ciel et dans la terre." Que disent maintenant les disciples de Paul de Samosate ?



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum