COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mer 19 Sep 2018, 11:04 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.



1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2.. Explication des versets 13, 14,15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




1. (suite) Il ne parle pas encore de leurs croyances; il ne s'occupe que de leur vie où il ne trouve rien à reprendre, et après leur avoir donné la part d'éloges à laquelle ils ont droit, il en vient à les accuser. C'est la méthode qu'il suit toujours dans ses épîtres. A-t-il à reprendre ou à louer, il commence par l'éloge et finit par l'accusation. Il se concilie et gagne d'abord son auditeur; il ôte à ses accusations tout caractère passionné, et montre qu'il voudrait toujours donner des éloges, mais que la nécessité lui dicte un autre langage.


C'est ce qu'il fait dans sa première épître aux Corinthiens. (I Corinthiens V).  Après les avoir loués beaucoup de leur affection pour lui, il s'en prend à un fornicateur, et il en vient à les accuser. Dans l'épître aux Galates (Galates, I), il suit une marche toute contraire. Mais que dis-je ? A bien examiner les choses, il fait sortir une accusation d'un éloge. Ne pouvant parler de leur bonne conduite…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mer 19 Sep 2018, 11:07 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2.. Explication des versets 13, 14,15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




1. (suite) Ne pouvant parler de leur bonne conduite, ayant à intenter contre eux une grave accusation, ayant affaire à des auditeurs corrompus qui pouvaient supporter les reproches, parce qu'ils étaient endurcis, il commence par les accuser en disant: "Je m'étonne" (Galates I, v. 6); c'est là un mot d'éloge. Plus bas il loue non leur conduite actuelle, mais leur conduite d'autrefois, en ces termes: "Vous étiez prêts, s'il eût été possible, à vous arracher les yeux, pour me les donner". (Galates  IV, v.15) "Portant des fruits". Il parle ici de leurs œuvres…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques
ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mer 19 Sep 2018, 11:09 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2.. Explication des versets 13, 14,15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




 1. (suite) "Portant des fruits". Il parle ici de leurs œuvres.  "Remplis de force" pour résister aux épreuves,  "pour avoir, en toutes rencontres, la patience et la longanimité". Entre eux, ils doivent faire preuve de longanimité ou de douceur; à l'égard des étrangers ils doivent faire preuve de patience.


On fait preuve de longanimité ou de douceur envers ceux dont on pourrait se venger; on fait preuve de patience à l'égard de ceux dont on ne peut se venger.  Aussi ne dit-on jamais: "La patience" de Dieu, tandis qu'il est souvent question de sa longanimité ou de sa douceur, comme dans ce passage de saint Paul lui-même:  "Méprisez-vous donc les trésors de sa bonté, de sa tolérance et de sa longanimité ?" (Romains II, v.4).


— "En toutes rencontres". Il ne s'agit pas…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Jeu 20 Sep 2018, 10:42 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2.. Explication des versets 13, 14,15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5.. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




1. (suite) — "En toutes rencontres". Il ne s'agit pas d'avoir de la patience aujourd'hui seulement, et de ne plus en avoir ensuite.  "Que Dieu vous donne toute la sagesse et toute l'intelligence spirituelle". Autrement comment connaître sa volonté  ? Cette volonté, ils croyaient la connaître; mais leur sagesse n'était pas une sagesse spirituelle.  "Afin que vous marchiez dans la vie d'une manière digne de Dieu".


Voilà en effet la meilleure ligne de conduite à suivre ! Voilà ce qui s'appelle le droit chemin. Quand on sera bien pénétré de la bonté de Dieu (et on en sera pénétré, en voyant qu'il nous livre son Fils), on aura plus d'ardeur pour le servir. D'ailleurs, nous ne nous bornons pas à demander…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Jeu 20 Sep 2018, 10:44 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2.. Explication des versets 13, 14,15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5.. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




1. (suite) D'ailleurs, nous ne nous bornons pas à demander pour vous la science; nous demandons que votre conduite témoigne de vos lumières; car celui qui sait et qui ne pratique pas, mérite toujours d'être puni.  "Afin que vous marchiez dans la vie" dit-il. C'est-à-dire, telle est la ligne que vous devez suivre constamment et toujours.


Il nous est aussi nécessaire de suivre le droit chemin de la vie que de marcher. Il appelle toujours la vie un chemin, un voyage, et avec raison. Il nous prouve que c'est là le plan de vie que nous devons nous proposer; il n'a rien de commun avec la vie mondaine. C'est un grand mérite que cette vie selon Dieu.  "Afin que vous marchiez dans la vie d'une manière digne de Dieu, et de bonnes oeuvres en bonnes œuvres". Afin que vous marchiez sans vous arrêter…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Jeu 20 Sep 2018, 10:46 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2.. Explication des versets 13, 14,15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5.. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




1. (suite) Afin que vous marchiez sans vous arrêter. Puis, en se servant d'une expression métaphorique, il ajoute:  "Portant les fruits de la vertu, et grandissant dans la connaissance de Dieu; afin que, grâce à la puissance de Dieu", vous deveniez forts, autant que l'homme peut être fort. "Par la puissance de Dieu". Voilà une parole bien consolante ! Il n'a pas dit: La vertu, le pouvoir, mais: "la puissance"; cette expression a plus de grandeur.  "Par la puissance", dit-il, c'est-à-dire par la domination  "de sa gloire"; car sa gloire est partout toute-puissante. Il vous a consolés en vous disant qu'après avoir marché dans le déshonneur et dans l'opprobre, vous avez suivi ensuite une marche digne du Seigneur. Il s'agit ici du Fils de Dieu, souverain maître…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques, soulignés
et gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Ven 21 Sep 2018, 10:11 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.



1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5.. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




1. (suite) Il s'agit ici du Fils de Dieu, souverain maître de la terre et du ciel, du Fils de Dieu dont la gloire règne dans tout l'univers. Il ne s'est pas borné à dire: Soyez forts; il a dit: Soyez forts autant que doivent l'être les serviteurs d'un maître aussi fort.  "En la connaissance de Dieu". Il insiste sur cette connaissance; car l'erreur consiste à ne pas connaître Dieu, comme il faut. Afin que vous croissiez, dit-il, dans la connaissance de Dieu.


Quand on ne connaît pas le Fils, on ne connaît pas le Père non plus. Il faut donc apprendre à connaître Dieu; car sans cela, de quoi sert la vie ? "Pour avoir, en toutes rencontres, la patience et la longanimité, accompagnées de la joie. Rendant grâces à Dieu"…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865.  Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…


Dernière édition par ROBERT. le Ven 21 Sep 2018, 10:15 am, édité 1 fois (Raison : mise en forme.)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Ven 21 Sep 2018, 10:14 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv.9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.



1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5.. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




1. (suite) "Pour avoir, en toutes rencontres, la patience et la longanimité, accompagnées de la joie. Rendant grâces à Dieu". Puis, pour les exhorter, il ne rappelle pas ces biens encore cachés à leurs yeux, auxquels il a fait cependant allusion d'abord en ces termes:  "A cause de vos espérances qui reposent dans le ciel";  il leur rappelle ce qui s'est déjà passé. Car c'est sur le passé que repose l'avenir. Il suit cette méthode en plusieurs endroits.


Car le récit de ce qui a eu lieu fait croire aux paroles de l'orateur, et éveille l'attention de l'auditoire. "Rendant grâces à Dieu avec joie", dit-il. C'est là une conséquence de ce qu'il a déjà dit: Nous ne cessons de prier pour vous, et de rendre grâces à Dieu de ce qu'il a fait pour vous. Vous voyez comme il en vient à parler du Fils de Dieu. Si nous rendons grâces à Dieu, avec tant de joie,…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Ven 21 Sep 2018, 10:18 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5.. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




1. (suite) Si nous rendons grâces à Dieu, avec tant de joie, c'est que ses bienfaits dont nous parlons sont grands. Il y a bien des motifs pour rendre grâces. On rend grâces, parce que l'on était dans la crainte. On rend grâces, même quand on est affligé. Voyez Job rendant grâces à Dieu au sein même de la douleur. Entendez-le, quand il dit: "Dieu m'a donné, Dieu m'a ôté" (Job I, v. 21).


N'allez pas dire qu'il était insensible à ses malheurs et qu'il n'était pas dans l'affliction; vous ôteriez à ce juste ce qui fait son plus grand éloge.  Mais, ce n'est point ici par crainte, ce n'est point seulement parce que Dieu est notre maître, c'est tout naturellement que  "nous rendons grâces à celui qui nous a rendus dignes d'avoir notre part dans cet héritage de lumière échu aux saints". Ce sont là de grands bienfaits. Non seulement Dieu…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Sam 22 Sep 2018, 2:23 pm

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14,  15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5.. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




1. (suite) Ce sont là de grands bienfaits. Non seulement Dieu nous a donné, mais il nous a rendus dignes de recevoir. Pesez ces paroles:  "Celui qui nous a rendus dignes". Un homme, même de la plus basse extraction, devenant roi, peut donner à qui bon lui semble un rang élevé; mais rendre son favori capable de bien remplir sa charge, voilà ce qu'il ne peut faire; car l'élévation du favori le rend quelquefois ridicule.


Ah ! Si le souverain nous donne en même temps la dignité, la capacité, l'aptitude, voilà des honneurs véritables !  C'est ainsi que Dieu agit, dit l'apôtre. Non seulement il nous donne le plus honorable héritage, mais il nous rend dignes de l'accepter. Il y a donc ici un double honneur [que] Dieu…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Sam 22 Sep 2018, 2:26 pm

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5.. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




1. (suite)  Il y a donc ici un double honneur [que] Dieu nous a donné; Dieu nous a rendus dignes de recevoir le don. L'apôtre n'a pas dit seulement:  "Qui nous a donné "; il a dit:  Qui nous a rendus aptes et propres à "prendre notre part dans l'héritage de lumière, échu aux saints". Cela veut dire qu'il nous a mis au rang des saints.


Mais ce n'est pas tout; cela veut dire aussi qu'il nous a fait jouir des mêmes biens qu'eux. Car la part de l'héritage, c'est ce que chacun des cohéritiers reçoit. Il peut arriver en effet qu'on fasse partie de la même cité, sans jouir des mêmes avantages. Mais avoir la même part et ne pas jouir des mêmes biens, voilà qui est impossible. Il peut arriver encore qu'on ait à partager un même lot…
 



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Sam 22 Sep 2018, 2:28 pm

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5.. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




1. (suite) Il peut arriver encore qu'on ait à partager un même lot, mais que ce même lot ne soit pas également partagé. Exemple: nous sommes tous copartageants d'un même héritage; mais la part de chacun de nous n'est pas la même. Mais ce n'est pas là ce que dit l'apôtre.  Nous avons, dit-il, la même part au même héritage. Pourquoi ces mots de lot et d'héritage ?  C'est pour montrer que nul homme ne doit à ses bonnes actions et à sa justice le royaume des cieux. Cet héritage est, pour ainsi dire, une bonne aubaine qui nous arrive.


Nul homme, en effet, n'arrange assez bien sa vie pour être trouvé digne du royaume des cieux; cet héritage est un pur bienfait de Dieu. C'est pourquoi il est dit: "Quand vous aurez fait tout ce qu'il faut"; dites: "Nous sommes des serviteurs inutiles; car nous n'avons fait que ce que nous devions faire" (Luc XVII, 10). "Notre part dans l'héritage de lumière échu aux saints"; c'est-à-dire




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Dim 23 Sep 2018, 11:08 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2..Explication des versets 13, 14,15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




1. (suite) "Notre part dans l'héritage de lumière échu aux saints"; c'est-à-dire: "dans la connaissance de Dieu". Il parle là, ce me semble, du présent et de l'avenir. Puis il nous montre le prix du don que l'on a daigné nous faire. Ce qu'il y a d'étonnant, en effet, ce n'est pas seulement qu'on nous ait jugés dignes d'un royaume; il faut encore penser à ce que nous étions, car cela fait beaucoup.  "C'est à peine, en effet, si quelqu'un voudrait mourir pour un juste; peut-être néanmoins quelqu'un aurait-il le courage de mourir pour un homme de bien" (Romains V, v.7).


"Qui nous a arrachés à la puissance des ténèbres"…
 



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Dim 23 Sep 2018, 11:11 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




2. "Qui nous a arrachés à la puissance des ténèbres" dit l'apôtre. Tous ces bienfaits, c'est à Dieu que nous les devons; car le bien ne vient jamais de nous.  


"A la puissance des ténèbres", dit-il, c'est-à-dire à l'erreur, à la tyrannie du démon. Il n'a pas dit seulement: Aux ténèbres; mais: A leur puissance. C'est que le démon avait sur nous un grand pouvoir, un pouvoir tyrannique. C'est un grand malheur déjà que d'être soumis à l'influence du démon; mais c'est un malheur plus grand encore que d'être soumis à sa puissance.


"Et nous a fait passer", ajoute l'apôtre, dans le royaume de son Fils bien-aimé». Il ne suffit pas à Dieu de montrer sa tendresse pour nous, en nous délivrant des ténèbres. C'était déjà beaucoup; mais nous introduire dans son royaume est bien plus encore. Voyez comme il a su multiplier ses dons. Nous étions dans l'abîme; il nous en a délivrés, et non content de nous en délivrer, il nous a fait passer dans son royaume. "Qui nous a arrachés". Il ne dit pas:




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Dim 23 Sep 2018, 11:14 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




2. (suite) "Qui nous a arrachés". Il ne dit pas:  "Qui nous a soustraits"; mais:  "Qui nous a arrachés", pour montrer toute la grandeur de notre affliction et de notre misère, et toute la pesanteur de ces chaînes.


Puis, pour faire voir combien tout est facile à la puissance de Dieu, il dit: "Il nous a fait passer" dans le royaume, comme on fait passer des soldats d'un lieu dans un autre. Il n'a pas dit: Il nous a "conduits", il nous a "placés", car alors nous n'y serions pour rien. Il "nous a fait passer", dit-il, ce qui montre que l'homme aussi y a mis du sien.


"Dans le royaume de son Fils bien-aimé". Il n'a pas dit: Dans le royaume des cieux…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Lun 24 Sep 2018, 11:05 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.



1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




2. (suite) Il n'a pas dit: Dans le royaume des cieux; il a donné plus d'éclat et de poids à son expression, en disant: Dans le royaume de son Fils". Quoi de plus flatteur pour l'homme ? Ailleurs, du reste, il dit aussi:  "Si nous persévérons, nous régnerons avec lui" (II Timothée, II, 12).  Il a daigné nous faire le même honneur qu'à son Fils.

Et l'apôtre ne se contente pas de dire: "De son Fils"; il dit:  "De son Fils bien-aimé". A cette épithète il joint les titres naturels de ce Fils: "Qui est l'image du Dieu invisible". Mais il n'aborde pas tout aussitôt ce chapitre. Il parle d'abord du grand bienfait de Dieu.


— De peur qu'on ne s'imagine que ce bienfait tout entier vient du Père…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Lun 24 Sep 2018, 11:06 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




2. (suite) — De peur qu'on ne s'imagine que ce bienfait tout entier vient du Père, et que le Fils n'y est pour rien, il l'attribua dans son entier au Père et dans son entier au Fils. Le Père nous a fait entrer dans le royaume du Fils; mais le Fils nous a mis en état d'y entrer. Que dit l'apôtre en effet ?  


"Qui nous a arrachés au pouvoir des ténèbres". Expression qui se lie intimement à celle-ci: "Par le sang duquel nous avons été rachetés et avons obtenu la rémission de nos péchés". Voici le mot par lequel: "par le sang duquel" qui revient ici.


Et il parle d'une rédemption pleine et entière qui doit nous empêcher de faillir et de redevenir mortel. "Qui est l'image du Dieu invisible, et qui est né avant toutes les créatures"…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Lun 24 Sep 2018, 11:08 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5.C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




2. (suite) "Qui est l'image du Dieu invisible, et qui est né avant toutes les créatures". Nous tombons ici sur des mots qui ont donné naissance à une hérésie. Nous différons donc notre explication et demain nous satisferons, sur ce point, votre curiosité. Mais s'il faut dire ici quelque chose de plus, avouons que l'œuvre du Fils est la plus grande.


Comment cela ? C'est qu'en restant au milieu des liens du péché, nous ne pouvions entrer dans son royaume; en nous délivrant, il nous en a facilité l'entrée, et ce sont ses bienfaits qui nous en ont frayé le chemin. Que dis-je ?  En nous remettant nos péchés, il nous y a amenés. Voilà dès à présent un dogme bien établi. En terminant, nous avons encore un mot à dire…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mar 25 Sep 2018, 10:27 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




3. En terminant, nous avons encore un mot à dire. C'est qu'après avoir reçu un si grand bienfait, nous devons toujours en conserver la mémoire, toujours réfléchir à cette faveur divine, aux maux dont nous avons été délivrés, aux biens que nous avons acquis, et alors nous serons reconnaissants, alors nous sentirons s'augmenter en notre cœur notre amour pour Dieu.


Quoi donc ! Ô homme, vous êtes appelé à un royaume, au royaume du Fils de Dieu, et vous tardez, vous hésitez, vous restez plongé dans la torpeur!  S'il vous fallait chaque jour vous élancer, à travers mille morts, à une pareille conquête, ne devriez-vous point braver tous les périls ?  Pour obtenir une place de magistrat, il n'est rien que…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mar 25 Sep 2018, 10:30 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




3. (suite)  Pour obtenir une place de magistrat, il n'est rien que vous ne fassiez; pour participer à la royauté du Fils unique de Dieu, vous n'êtes pas prêt à braver mille glaives menaçants, à vous précipiter au milieu des flammes ! Chose plus grave encore, au moment de quitter ce monde, vous vous lamentez, vous vous plaisez à demeurer en cette vie, tant vous tenez à votre corps ! Quoi donc ?  La mort est-elle pour vous si terrible ?


Ah ! J’aperçois la cause de vos craintes; c'est que vous menez une existence molle et oisive. Quand la vie est amère, on voudrait avoir des ailes pour en sortir. Mais nous ressemblons à des poussins frêles et délicats qui voudraient toujours rester dans leur nid. Et cependant, plus nous y resterons, plus nous deviendrons faibles. Qu'est-ce que cette vie en effet ?...




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mar 25 Sep 2018, 10:32 am

.
.    

.    

"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




3. (suite)  Qu'est-ce que cette vie en effet ? C'est un nid de paille et de boue. Vous avez beau me montrer vos grands édifices, vos palais tout brillants d'or et de pierres précieuses, je dirai toujours: Nids d'hirondelles que tout cela. A l'approche de l'hiver, tout cela tombe de soi-même; or, j'appelle l'hiver ce jour qui n'est pourtant pas l'hiver pour tous les hommes. Ce temps-là, Dieu l'appelle le jour et la nuit c'est la nuit pour les pécheurs; c'est le jour pour les justes.


Moi donc, à mon tour, je l'appelle l'hiver. Si, pendant l'été, nous ne sommes pas élevés de manière à pouvoir nous envoler, quand l'hiver arrivera, nos mères ne nous accueilleront pas; elles nous laisseront mourir de faim ou périr au moment où tombera notre nid. Toute cette demeure terrestre, Dieu va la…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.
 
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mer 26 Sep 2018, 9:39 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




3. (suite) Toute cette demeure terrestre, Dieu va la nettoyer, comme l'hirondelle nettoie son nid et plus facilement encore. Dieu va tout détruire, tout rétablir, tout mettre à sa place. Ces âmes incapables de voler, ces âmes qui ne peuvent traverser les airs, pour aller à Dieu, et qui ont reçu une éducation trop basse et trop servile pour se confier à la légèreté de leurs ailes, ces âmes souffriront ce qu'elles doivent naturellement souffrir.


Un nid d'hirondelle tombe-t-il, la couvée périt bientôt; nous autres, nous ne périssons pas, mais nous sommes condamnés à des souffrances éternelles. Oui, ce temps-là sera l'hiver, ce sera même quelque chose de plus terrible…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mer 26 Sep 2018, 9:42 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




3. (suite) Oui, ce temps-là sera l'hiver, ce sera même quelque chose de plus terrible et de plus cruel que l'hiver. Alors point de pluies torrentielles; mais des fleuves de feu: pas de ténèbres tombant des nuages; mais des ténèbres indissolubles et profondes:  point de ciel à voir, point d'atmosphère transparente; un cachot plus étroit que le séjour des malheureux qui sont ensevelis dans les entrailles de la terre.


Ces vérités, nous les répétons souvent, sans pouvoir convaincre certains esprits. Quoi d'étonnant ! Si tel est l'effet de notre parole à nous, chétive créature, puisqu'on n'écoutait pas davantage les prophètes, non seulement quand ils abordaient de pareils sujets, mais quand ils parlaient de la guerre et de la captivité. Et Sédécias, convaincu par Jérémie, ne rougissait pas. Voilà pourquoi les prophètes disaient…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mer 26 Sep 2018, 9:46 am

.
.    

.    

"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




3. (suite) Voilà pourquoi les prophètes disaient: "Malheur à ceux qui disent:  Qu'elles s'accomplissent bien vite les œuvre  de Dieu, afin que nous en soyons témoins, et que le conseil du Saint d'Israël s'exécute, pour que nous le connaissions". (Isaïe  V,  vv. 18-19).  Ne nous étonnons pas de ce langage. Les hommes qui existaient à l'époque de l'arche étaient incrédules aussi; ils ne commencèrent à croire que lorsqu'il n'était plus temps.


Les habitants de Sodome attendaient les événements et n'y crurent que lorsque la chose était inutile. Et pourquoi parler de l'avenir ?  Ce qui se passe aujourd'hui en divers lieux, ces tremblements de terre, la destruction de toutes ces villes, qui s'y serait attendu ?  Et pourtant ces catastrophes récentes étaient plus croyables que les désastres du temps passé, que le miracle de l'arche. Pourquoi ? C'est que les hommes d'autrefois…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques, soulignés
et gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Jeu 27 Sep 2018, 10:25 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv.9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




3. (suite) Pourquoi ? C'est que les hommes d'autrefois n'avaient eu sous les yeux aucun précédent et ne connaissaient pas encore les saintes Écritures. Nous autres, au contraire, nous sommes instruits par d'innombrables exemples, par ce qui s'est passé de nos jours, par ce qui s'est passé jadis. Mais quelle a toujours été la source de l'incrédulité ?  C'est la lâcheté et la mollesse. On s'occupe de boire et de manger; on ne s'occupe pas de croire.  


Ce qui est conforme à nos désirs, nous le croyons, nous l'espérons; mais les discours qui viennent heurter nos opinions ne sont pour nous que des bagatelles. Mais ne donnons pas dans ce travers. Il n'y aura plus de déluge..




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33803
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum