COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Lun 10 Sep 2018, 11:30 am

.
.    

.    
"PAUL, APÔTRE DU CHRIST, PAR LA VOLONTÉ DE DIEU, ET TIMOTHÉE SON FRÈRE.

— AUX SAINTS ET FIDÈLES FRÈRES EN JÉSUS-CHRIST QUI SONT À COLOSSES.

— QUE DIEU VOTRE PÈRE ET JÉSUS-CHRIST NOTRE SEIGNEUR VOUS DONNENT LA GRÂCE ET LA PAIX."

(Colossiens I, vv. 1- 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Date de l'épître aux Colossiens et de certaines épîtres de saint Paul.
2. Explication des versets 4, 5, 6, 7 et 8 du chapitre I.
3. Des divers genres d'amitié.
4. La table des pauvres préférable à celle des riches.
5. Honte et suites fâcheuses qui s'attachent à l'intempérance.
6. Avantages de l'aumône.




4. (suite) A notre table, il n'en est pas ainsi. Mais, me direz-vous, l'honneur est ici pour beaucoup. Eh bien ! Je me trouve plus honoré que vous. Vous qui partagez ce festin de princes, vos propos serviles font encore ressortir votre bassesse.  Car la condition de l'esclave ne se trahit jamais mieux que lorsqu'il est assis à côté de son maître.


C'est alors qu'il n'est point à sa place; plus rabaissé qu'honoré par cette condescendance que l'on a pour lui, c'est alors surtout qu'il semble petit et abject. L'esclave, le pauvre peut avoir sa dignité; mais il ne l'a plus quand il marche à côté de son maître. La bassesse, près de la grandeur, est toujours bassesse; et le contraste, loin de l'élever, le rabaisse encore. Ainsi, vous qui êtes assis à la table des grands, le rang élevé de vos commensaux vous rend encore plus humbles et plus abjects; mais il n'en est pas ainsi de nous. Nous avons sur vous le double avantage de l'honneur et de la liberté…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Lun 10 Sep 2018, 11:32 am

.
.    

"PAUL, APÔTRE DU CHRIST, PAR LA VOLONTÉ DE DIEU, ET TIMOTHÉE SON FRÈRE.

— AUX SAINTS ET FIDÈLES FRÈRES EN JÉSUS-CHRIST QUI SONT À COLOSSES.

— QUE DIEU VOTRE PÈRE ET JÉSUS-CHRIST NOTRE SEIGNEUR VOUS DONNENT LA GRÂCE ET LA PAIX."

(Colossiens I,  vv. 1- 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Date de l'épître aux Colossiens et de certaines épîtres de saint Paul.
2. Explication des versets 4, 5, 6, 7 et 8 du chapitre i.
3. Des divers genres d'amitié.
4. La table des pauvres préférable à celle des riches.
5. Honte et suites fâcheuses qui s'attachent à l'intempérance.
6. Avantages de l'aumône.




4. (suite) Nous avons sur vous le double avantage de l'honneur et de la liberté, double avantage incomparable aux yeux d'un convive qui veut avoir ses aises. Car je préfère le pain de la liberté aux innombrables mets de la servitude, et, comme dit le livre des Proverbes XV, 17: "mieux vaut manger des légumes à la table de la charité que de manger un veau gras à la table de la haine". Quoi que disent ces grands auprès desquels vous êtes assis, vous êtes, sous peine de les choquer, obligés de leur accorder vos éloges, en vous conduisant comme des parasites, plus mal encore que des parasites.


Les pauvres ont beau être méprisés, ils ont leur franc parler cependant: vous autres, vous ne l'avez même pas. Tel est l'état de bassesse et d'abjection où vous êtes : vous avez peur, vous tremblez, et vos commensaux ne daignent pas faire attention à vous. Le plaisir est donc banni de cette table des grands; tandis qu'à l'autre ce n'est que contentement et joie.  Mais examinons le repas en lui-même…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mar 11 Sep 2018, 11:24 am

.
.    

.    
"PAUL, APÔTRE DU CHRIST, PAR LA VOLONTÉ DE DIEU, ET TIMOTHÉE SON FRÈRE.

— AUX SAINTS ET FIDÈLES FRÈRES EN JÉSUS-CHRIST QUI SONT À COLOSSES.

— QUE DIEU VOTRE PÈRE ET JÉSUS-CHRIST NOTRE SEIGNEUR VOUS DONNENT LA GRÂCE ET LA PAIX."

(Colossiens I, vv. 1- 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Date de l'épître aux Colossiens et de certaines épîtres de saint Paul.
2. Explication des versets 4, 5, 6, 7 et 8 du chapitre I.
3. Des divers genres d'amitié.
4. La table des pauvres préférable à celle des riches.
5. Honte et suites fâcheuses qui s'attachent à l'intempérance.
6. Avantages de l'aumône.




5. Mais examinons le repas en lui-même. A la table des grands, il faut, bon gré mal gré, boire avec excès; à la table des pauvres, on peut, si l'on veut, s'abstenir de boire et de manger. A la première de ces tables le plaisir que fait naître la sensualité est donc banni d'abord par la gêne, puis par le malaise qui suit la satiété.


La plénitude est aussi funeste et aussi douloureuse que la faim. Que dis-je ? Elle est plus funeste encore. Qu'on me livre un homme, j'en viendrai plutôt à bout par les excès que par la faim. C'est qu'en réalité la faim est plus facile à supporter.  Tel est capable de résister à la faim, durant vingt jours, qui ne résistera pas à deux jours d'excès. Ces paysans toujours en butte avec la faim…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

soulignés  et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mar 11 Sep 2018, 11:25 am

.
.    

.    
"PAUL, APÔTRE DU CHRIST, PAR LA VOLONTÉ DE DIEU, ET TIMOTHÉE SON FRÈRE.

— AUX SAINTS ET FIDÈLES FRÈRES EN JÉSUS-CHRIST QUI SONT À COLOSSES.

— QUE DIEU VOTRE PÈRE ET JÉSUS-CHRIST NOTRE SEIGNEUR VOUS DONNENT LA GRÂCE ET LA PAIX."

(Colossiens I, vv. 1- 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.


Analyse.


1. Date de l'épître aux Colossiens et de certaines épîtres de saint Paul.
2. Explication des versets 4, 5, 6, 7 et 8 du chapitre I.
3. Des divers genres d'amitié.
4. La table des pauvres préférable à celle des riches.
5. Honte et suites fâcheuses qui s'attachent à l'intempérance.
6. Avantages de l'aumône.




5. (suite) Ces paysans toujours en butte avec la faim sont bien portants et n'ont pas besoin des secours de la médecine; mais ceux qui vivent dans l'orgie,  n'y résistent qu'à force de remèdes, encore la débauche, devenue tyrannique, rend-elle souvent inutile l'art du médecin. Sous le rapport du plaisir qu'on y trouve, la seconde table a donc l'avantage sur la première.


Car si l'honneur vaut mieux que la honte, la liberté que la dépendance, l'assurance que la crainte et l'effroi, la frugalité que l'intempérance qui se noie dans les délices, la seconde table, même au point de vue purement sensuel, vaut mieux que l'autre. Sous le rapport de la dépense, elle a encore l'avantage: elle est peu coûteuse, tandis que l'autre engloutit des sommes immenses. Mais quoi ?  N’est-ce qu'aux convives…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mar 11 Sep 2018, 11:27 am

.
.    

.    
"PAUL, APÔTRE DU CHRIST, PAR LA VOLONTÉ DE DIEU, ET TIMOTHÉE SON FRÈRE.

— AUX SAINTS ET FIDÈLES FRÈRES EN JÉSUS-CHRIST QUI SONT À COLOSSES.

— QUE DIEU VOTRE PÈRE ET JÉSUS-CHRIST NOTRE SEIGNEUR VOUS DONNENT LA GRÂCE ET LA PAIX."

(Colossiens I, vv. 1- 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Date de l'épître aux Colossiens et de certaines épîtres de saint Paul.
2. Explication des versets 4, 5, 6, 7 et 8 du chapitre I.
3. Des divers genres d'amitié.
4. La table des pauvres préférable à celle des riches.
5. Honte et suites fâcheuses qui s'attachent à l'intempérance.
6. Avantages de l'aumône.




5. (suite) Mais quoi ?  N’est-ce qu'aux convives, n'est-ce pas aussi à l'amphitryon [hôte] que cette table est plus agréable que l'autre ? Celui qui invite les grands s'y prend plusieurs jours à l'avance pour faire ses préparatifs; il se donne nécessairement beaucoup de mal, beaucoup de peine, beaucoup de tracas; il ne dort ni jour ni nuit; il se met l'imagination à la torture; il entre en pourparler avec les cuisiniers, avec les pourvoyeurs, avec ceux qui dressent la table.


Quand le grand jour arrive, regardez-le bien: le voilà plus inquiet qu'un athlète qui va disputer le prix du pugilat. Il craint les accidents, les jaloux, les mauvaises langues. L'amphitryon des pauvres, au contraire, est libre…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865.  Traduit par M. BAISSEY  

.


soulignés et
gras ajoutés.
à suivre…


Dernière édition par ROBERT. le Mer 12 Sep 2018, 10:54 am, édité 2 fois (Raison : synonymes d’amphitryon: hôte, invité, convive.)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mer 12 Sep 2018, 10:43 am

.
.    

.    
"PAUL, APÔTRE DU CHRIST, PAR LA VOLONTÉ DE DIEU, ET TIMOTHÉE SON FRÈRE.

— AUX SAINTS ET FIDÈLES FRÈRES EN JÉSUS-CHRIST QUI SONT À COLOSSES.

— QUE DIEU VOTRE PÈRE ET JÉSUS-CHRIST NOTRE SEIGNEUR VOUS DONNENT LA GRÂCE ET LA PAIX."

(Colossiens I, vv. 1- 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Date de l'épître aux Colossiens et de certaines épîtres de saint Paul.
2. Explication des versets 4, 5, 6, 7 et 8 du chapitre I.
3. Des divers genres d'amitié.
4. La table des pauvres préférable à celle des riches.
5. Honte et suites fâcheuses qui s'attachent à l'intempérance.
6. Avantages de l'aumône.




5. (suite) L'amphitryon des pauvres, au contraire, est libre de tout soin et de tout tracas; il met lui-même la table; il ne s'inquiète pas plusieurs jours d'avance. Et puis les grands ne savent pas longtemps gré à celui qui les invite, tandis que celui qui traite les pauvres est le créancier de Dieu; il est plein d'espérance, et chaque jour il savoure la joie de ce festin. Le gré qu'on lui sait ne disparaît pas comme les mets. Il est plus heureux chaque jour que celui qui s'est gorgé de vin. Le meilleur aliment de l'âme en effet, c'est l'espoir, c'est l'attente du bonheur. Mais voyons la suite. Au festin des grands, les cithares…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

soulignés et
gras ajoutés.
à suivre…


Dernière édition par ROBERT. le Mer 12 Sep 2018, 10:56 am, édité 2 fois (Raison : synonymes d’amphitryon: hôte, invité, convive.)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mer 12 Sep 2018, 10:46 am

.
.    

.    
"PAUL, APÔTRE DU CHRIST, PAR LA VOLONTÉ DE DIEU, ET TIMOTHÉE SON FRÈRE.

— AUX SAINTS ET FIDÈLES FRÈRES EN JÉSUS-CHRIST QUI SONT À COLOSSES.

— QUE DIEU VOTRE PÈRE ET JÉSUS-CHRIST NOTRE SEIGNEUR VOUS DONNENT LA GRÂCE ET LA PAIX."

(Colossiens I, vv. 1- 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Date de l'épître aux Colossiens et de certaines épîtres de saint Paul.
2. Explication des versets 4, 5, 6, 7 et 8 du chapitre I.
3. Des divers genres d'amitié.
4. La table des pauvres préférable à celle des riches.
5. Honte et suites fâcheuses qui s'attachent à l'intempérance.
6. Avantages de l'aumône.




5. (suite) Au festin des grands, les cithares, les flûtes, les instruments de toute sorte font entendre leurs accords. Au festin du pauvre point de bruits discordants; des hymnes et des psaumes s'élèvent dans les airs. Là ce sont des chants en l'honneur du démon; ici c'est Dieu notre souverain maître que l'on bénit. Ici quelles actions de grâces ! Là quelle ingratitude ! Quelle légèreté ! Quel abrutissement ! Comment !


C’est Dieu qui vous nourrit, et, au lieu de le remercier de la nourriture qu'il vous donne, c'est le démon que vous invoquez ! Car tous vos concerts ne sont que des hymnes au démon. Quoi ! Au lieu de dire: Vous êtes béni, ô mon Dieu, parce que vous m'avez nourri de vos biens, vous perdez le souvenir de ces biens comme un chien sans pudeur, et c'est le démon que vous invoquez ! Mais que dis-je ? Les chiens…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

soulignés  et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mer 12 Sep 2018, 10:48 am

.
.    

.    

"PAUL, APÔTRE DU CHRIST, PAR LA VOLONTÉ DE DIEU, ET TIMOTHÉE SON FRÈRE.

— AUX SAINTS ET FIDÈLES FRÈRES EN JÉSUS-CHRIST QUI SONT À COLOSSES.

— QUE DIEU VOTRE PÈRE ET JÉSUS-CHRIST NOTRE SEIGNEUR VOUS DONNENT LA GRÂCE ET LA PAIX."

(Colossiens I, vv. 1- 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Date de l'épître aux Colossiens et de certaines épîtres de saint Paul.
2. Explication des versets 4, 5, 6, 7 et 8 du chapitre I.
3. Des divers genres d'amitié.
4. La table des pauvres préférable à celle des riches.
5. Honte et suites fâcheuses qui s'attachent à l'intempérance.
6. Avantages de l'aumône.




5. (suite) Mais que dis-je ? Les chiens, qu'on leur donne ou non quelque chose, caressent les gens de la maison; mais vous, ce n'est pas là ce que vous faites. Le chien caresse son maître, lors même que son maître ne lui donne rien, et vous aboyez, vous, contre la main qui vous nourrit. Le chien, quand une personne qui lui est antipathique, lui fait du bien, ne cesse pas, pour cela, d'être son ennemi et ne s'attache pas à elle. Et vous, à qui le démon a fait tant de mal, vous le faites figurer dans vos festins. Vous valez donc deux fois moins qu'un chien. J'ai bien fait de citer l'exemple du chien à ces hommes…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865.  Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Jeu 13 Sep 2018, 11:05 am

.
.    

.    
"PAUL, APÔTRE DU CHRIST, PAR LA VOLONTÉ DE DIEU, ET TIMOTHÉE SON FRÈRE.

— AUX SAINTS ET FIDÈLES FRÈRES EN JÉSUS-CHRIST QUI SONT À COLOSSES.

— QUE DIEU VOTRE PÈRE ET JÉSUS-CHRIST NOTRE SEIGNEUR VOUS DONNENT LA GRÂCE ET LA PAIX."

(Colossiens I, vv. 1- 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Date de l'épître aux Colossiens et de certaines épîtres de saint Paul.
2. Explication des versets 4, 5, 6, 7 et 8 du chapitre I.
3. Des divers genres d'amitié.
4. La table des pauvres préférable à celle des riches.
5. Honte et suites fâcheuses qui s'attachent à l'intempérance.
6. Avantages de l'aumône.




5. (suite) J'ai bien fait de citer l'exemple du chien à ces hommes dont la reconnaissance est toujours intéressée. Oui, rendez hommage aux chiens qui, même affamés, caressent leurs maîtres; vous, si vous entendez dire que le démon a rendu quelques services à un homme,  vous abandonnez aussitôt votre maître, ô serviteur plus déraisonnable qu'un chien ! Mais les courtisanes, dites-vous, font plaisir à voir. Le beau plaisir ! Dites plutôt qu'elles font honte à voir. Votre maison est devenue un mauvais lieu, un lieu d'orgies et de folies; ne rougissez-vous pas de trouver du plaisir là dedans ? Si vous goûtez ce plaisir en son entier…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Jeu 13 Sep 2018, 11:06 am

.
.    

.    
"PAUL, APÔTRE DU CHRIST, PAR LA VOLONTÉ DE DIEU, ET TIMOTHÉE SON FRÈRE.

— AUX SAINTS ET FIDÈLES FRÈRES EN JÉSUS-CHRIST QUI SONT À COLOSSES.

— QUE DIEU VOTRE PÈRE ET JÉSUS-CHRIST NOTRE SEIGNEUR VOUS DONNENT LA GRÂCE ET LA PAIX."

(Colossiens I, vv. 1- 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Date de l'épître aux Colossiens et de certaines épîtres de saint Paul.
2. Explication des versets 4, 5, 6, 7 et 8 du chapitre I.
3. Des divers genres d'amitié.
4. La table des pauvres préférable à celle des riches.
5. Honte et suites fâcheuses qui s'attachent à l'intempérance.
6. Avantages de l'aumône.




5. (suite) Si vous goûtez ce plaisir en son entier, la honte et le dégoût qui en résultent n'en sont que plus grands. Comment n'en serait-il pas ainsi, lorsque vous faites de votre maison un antre de débauches où l'on se vautre dans la fange, à l'exemple des pourceaux ?  Si l'on ne va pas jusque-là, on souffre davantage. Car la vue de ces courtisanes ne suffit pas; elle ne fait qu'enflammer les désirs. Voulez-vous savoir à quoi tout cela aboutit ?


Quand ces gens-là sortent de table, ils sont sans pudeur, ils sont irascibles, ils sont même pour les valets un objet de risée. Les serviteurs ont leur sang-froid ; les maîtres sont ivres. Quelle honte ! Mais parmi les pauvres, il ne se passe rien de pareil.  Ils rentrent chez eux, après avoir terminé le repas par une action de grâces rendues au Seigneur;  ils sont joyeux quand ils se couchent, joyeux quand ils se lèvent; ils n'ont pas à rougir; ils n'ont aucun reproche à se faire. Examinez maintenant ces illustres invités, vous verrez qu'ils sont au dedans ce que les autres sont au dehors
 



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Jeu 13 Sep 2018, 11:08 am

.
.    

"PAUL, APÔTRE DU CHRIST, PAR LA VOLONTÉ DE DIEU, ET TIMOTHÉE SON FRÈRE.

— AUX SAINTS ET FIDÈLES FRÈRES EN JÉSUS-CHRIST QUI SONT À COLOSSES.

— QUE DIEU VOTRE PÈRE ET JÉSUS-CHRIST NOTRE SEIGNEUR VOUS DONNENT LA GRÂCE ET LA PAIX."

(Colossiens I, vv. 1- 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Date de l'épître aux Colossiens et de certaines épîtres de saint Paul.
2. Explication des versets 4, 5, 6, 7 et 8 du chapitre I.
3. Des divers genres d'amitié.
4. La table des pauvres préférable à celle des riches.
5. Honte et suites fâcheuses qui s'attachent à l'intempérance.
6. Avantages de l'aumône.




6. Examinez maintenant ces illustres invités, vous verrez qu'ils sont au dedans ce que les autres sont au dehors, c'est-à-dire aveugles, estropiés, boiteux. L'hydropisie et la fièvre attaquent le corps chez les autres; chez eux elle attaque l'âme. Tel est en effet l'orgueil; après le plaisir, l'âme est mutilée. Voilà ce que c'est que la satiété et l'ivresse; l'âme ne sort de là qu'estropiée et boiteuse. Les pauvres, au contraire, sont au moral ce que les grands sont au physique. Leur âme est belle et parée. Car, lorsqu'on vit en rendant grâces au Seigneur, quand on ne demande que le nécessaire, quand on possède cette haute raison, voilà le bonheur dans tout son éclat ! Mais voyons comment tout cela se termine…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Ven 14 Sep 2018, 10:35 am

.
.    

.    

"PAUL, APÔTRE DU CHRIST, PAR LA VOLONTÉ DE DIEU, ET TIMOTHÉE SON FRÈRE.

— AUX SAINTS ET FIDÈLES FRÈRES EN JÉSUS-CHRIST QUI SONT À COLOSSES.

— QUE DIEU VOTRE PÈRE ET JÉSUS-CHRIST NOTRE SEIGNEUR VOUS DONNENT LA GRÂCE ET LA PAIX."

(Colossiens I, vv. 1- 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.


Analyse.


1. Date de l'épître aux Colossiens et de certaines épîtres de saint Paul.
2. Explication des versets 4, 5, 6, 7 et 8 du chapitre I.
3. Des divers genres d'amitié.
4. La table des pauvres préférable à celle des riches.
5. Honte et suites fâcheuses qui s'attachent à l'intempérance.
6. Avantages de l'aumône.




6. (suite) Mais voyons comment tout cela se termine. Là règnent l'intempérance, le rire immodéré, l'ivresse, la bouffonnerie, l'obscénité dans les propos; la présence des courtisanes bannit des entretiens toute pudeur. Ici règnent la douceur et la bienveillance. Celui qui invite les grands est cuirassé d'orgueil; celui qui invite les pauvres n'écoute que l'humanité et son bon cœur.


C'est l'humanité qui dresse cette table; cette autre a été préparée par la vanité, par la dureté du cœur, fille de l'injustice et de la cupidité. Et cette vaine gloire, je le répète, aboutit à l'arrogance, à l'abrutissement, à la folie, fruits de la vaine gloire, tandis que l'humanité mène à remercier et à glorifier Dieu.  Celui qui traite les pauvres reçoit ici-bas plus d'éloges…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Ven 14 Sep 2018, 10:37 am

.
.    

.    
"PAUL, APÔTRE DU CHRIST, PAR LA VOLONTÉ DE DIEU, ET TIMOTHÉE SON FRÈRE.

— AUX SAINTS ET FIDÈLES FRÈRES EN JÉSUS-CHRIST QUI SONT À COLOSSES.

— QUE DIEU VOTRE PÈRE ET JÉSUS-CHRIST NOTRE SEIGNEUR VOUS DONNENT LA GRÂCE ET LA PAIX."

(Colossiens I,  vv. 1- 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Date de l'épître aux Colossiens et de certaines épîtres de saint Paul.
2. Explication des versets 4, 5, 6, 7 et 8 du chapitre I.
3. Des divers genres d'amitié.
4. La table des pauvres préférable à celle des riches.
5. Honte et suites fâcheuses qui s'attachent à l'intempérance.
6. Avantages de l'aumône.




6. (suite) Celui qui traite les pauvres reçoit ici-bas plus d'éloges; tandis que l'autre est un objet d'envie, et est regardé comme le père commun des pauvres même que ses bienfaits n'ont pas atteints. Les victimes de l'injustice trouvent parmi ceux même que l'injustice a épargnés des êtres compatissants qui font cause commune avec eux contre l'homme injuste. De même ceux qui ont rencontré une main bienfaisante trouvent dans ceux-là même qui n'ont pas reçu de bienfaits des gens tout prêts à louer, à admirer avec eux le bienfaiteur.


L'amphitryon des grands est exposé à tous les traits de l'envie; l'amphitryon des pauvres voit tout le monde s'intéresser à lui, entend le concert des voeux que l'on fait pour lui. Voilà ce qui se passe ici-bas ! Et là-haut, quand viendra le Christ…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Ven 14 Sep 2018, 10:40 am

.
.    

.    
"PAUL, APÔTRE DU CHRIST, PAR LA VOLONTÉ DE DIEU, ET TIMOTHÉE SON FRÈRE.

— AUX SAINTS ET FIDÈLES FRÈRES EN JÉSUS-CHRIST QUI SONT À COLOSSES.

— QUE DIEU VOTRE PÈRE ET JÉSUS-CHRIST NOTRE SEIGNEUR VOUS DONNENT LA GRÂCE ET LA PAIX."

(Colossiens I vv. 1- 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Date de l'épître aux Colossiens et de certaines épîtres de saint Paul.
2. Explication des versets 4, 5, 6, 7 et 8 du chapitre I.
3. Des divers genres d'amitié.
4. La table des pauvres préférable à celle des riches.
5. Honte et suites fâcheuses qui s'attachent à l'intempérance.
6. Avantages de l'aumône.




6. (suite) Voilà ce qui se passe ici-bas ! Et là-haut, quand viendra le Christ, le bienfaiteur du pauvre comparaîtra devant lui avec assurance, et, devant l'univers entier, le Christ lui dira: "J'avais faim, et vous m'avez nourri; j'étais nu, et vous m'avez habillé; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli" (Matthieu  XXV, 35); et autres choses pareilles.


A l'autre, au contraire, il dira:  "Esclave méchant et paresseux"; et puis: "Malheur à ceux qui s'étendent avec délices sur leurs couches moelleuses; qui dorment dans des lits d'ivoire, qui boivent des vins délicats !" (Amos VI, 4).  Malheur à ceux qui, s'inondant de parfums exquis, croient à la durée de ces plaisirs éphémères ! J'avais mon but en vous tenant un pareil langage. J'ai voulu changer vos cœurs. J'ai voulu vous engager à chercher en tout votre intérêt véritable. Mais, me direz-vous, si je fais les deux; si j'invite…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Sam 15 Sep 2018, 11:30 am

.
.    

.    
"PAUL, APÔTRE DU CHRIST, PAR LA VOLONTÉ DE DIEU, ET TIMOTHÉE SON FRÈRE.

— AUX SAINTS ET FIDÈLES FRÈRES EN JÉSUS-CHRIST QUI SONT À COLOSSES.

— QUE DIEU VOTRE PÈRE ET JÉSUS-CHRIST NOTRE SEIGNEUR VOUS DONNENT LA GRÂCE ET LA PAIX."

(Colossiens I, vv. 1- 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Date de l'épître aux Colossiens et de certaines épîtres de saint Paul.
2. Explication des versets 4, 5, 6, 7 et 8 du chapitre I.
3. Des divers genres d'amitié.
4. La table des pauvres préférable à celle des riches.
5. Honte et suites fâcheuses qui s'attachent à l'intempérance.
6. Avantages de l'aumône.




6. (suite) Mais, me direz-vous, si je fais les deux; si j'invite les grands et les pauvres ! Voilà les mots qui sont dans toutes les bouches ! Mais dites-moi: pourquoi donc, au lieu de diriger toutes vos actions vers un but d'utilité, les diviser ainsi; pourquoi vous jeter d'un côté dans des dépenses inutiles, quand de l'autre vous dépensez utilement votre avoir ?  Si, tout en semant, vous jetiez votre grain en partie sur la pierre, en partie sur un bon terrain, seriez-vous content et me diriez-vous : Qu'est-ce que cela fait si je sème à la fois au hasard et sur une bonne terre ?  Pourquoi en effet ne pas jeter tout ce grain…



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Sam 15 Sep 2018, 11:32 am

.
.    

.  
"PAUL, APÔTRE DU CHRIST, PAR LA VOLONTÉ DE DIEU, ET TIMOTHÉE SON FRÈRE.

— AUX SAINTS ET FIDÈLES FRÈRES EN JÉSUS-CHRIST QUI SONT À COLOSSES.

— QUE DIEU VOTRE PÈRE ET JÉSUS-CHRIST NOTRE SEIGNEUR VOUS DONNENT LA GRÂCE ET LA PAIX."

(Colossiens I, vv. 1- 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Date de l'épître aux Colossiens et de certaines épîtres de saint Paul.
2. Explication des versets 4, 5, 6, 7 et 8 du chapitre I.
3. Des divers genres d'amitié.
4. La table des pauvres préférable à celle des riches.
5. Honte et suites fâcheuses qui s'attachent à l'intempérance.
6. Avantages de l'aumône.




6. (suite) Pourquoi en effet ne pas jeter tout ce grain sur une bonne terre; pourquoi diminuer ainsi votre profit ? Quand il s'agira d'amasser des richesses, vous raisonnerez, vous en amasserez de tous côtés. Et ici, pourquoi ne raisonnez-vous pas ? Et, s'il faut placer votre argent à intérêt, vous ne direz pas: Pourquoi ne pas placer "telle somme chez les riches, telle autre chez les pauvres ?" Vous placerez le tout le mieux possible. Ici donc, et quand il s'agit d'intérêts aussi grands, pourquoi êtes-vous moins sage; pourquoi ne pas faire trêve aux folles dépenses, aux profusions inutiles ? Mais ces dépenses que vous blâmez me profitent aussi. …



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Sam 15 Sep 2018, 11:35 am

.
.    

.  
"PAUL, APÔTRE DU CHRIST, PAR LA VOLONTÉ DE DIEU, ET TIMOTHÉE SON FRÈRE.

— AUX SAINTS ET FIDÈLES FRÈRES EN JÉSUS-CHRIST QUI SONT À COLOSSES.

— QUE DIEU VOTRE PÈRE ET JÉSUS-CHRIST NOTRE SEIGNEUR VOUS DONNENT LA GRÂCE ET LA PAIX."

(Colossiens I, vv. 1- 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Date de l'épître aux Colossiens et de certaines épîtres de saint Paul.
2. Explication des versets 4, 5, 6, 7 et 8 du chapitre I.
3. Des divers genres d'amitié.
4. La table des pauvres préférable à celle des riches.
5. Honte et suites fâcheuses qui s'attachent à l'intempérance.
6. Avantages de l'aumône.




6. (suite) Mais ces dépenses que vous blâmez me profitent aussi.


— Comment cela ? Elles me font des amis. Tristes amis que ceux qui le deviennent de cette manière ! Tristes amis que ces parasites qui hantent votre table, pour s'y gorger de vos mets ! Est-il rien de plus fade qu'une amitié qui jaillit d'une semblable source ! Ah ! Ne faites pas une telle injure à un sentiment aussi admirable que la charité. Ne la faites pas sortir d'une racine aussi impure.


— C'est comme si vous donniez à un arbre chargé de fruits…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY.  

.

soulignés et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Dim 16 Sep 2018, 10:58 am

.
.    

.    

"PAUL, APÔTRE DU CHRIST, PAR LA VOLONTÉ DE DIEU, ET TIMOTHÉE SON FRÈRE.

— AUX SAINTS ET FIDÈLES FRÈRES EN JÉSUS-CHRIST QUI SONT À COLOSSES.

— QUE DIEU VOTRE PÈRE ET JÉSUS-CHRIST NOTRE SEIGNEUR VOUS DONNENT LA GRÂCE ET LA PAIX."

(Colossiens I, vv. 1- 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Date de l'épître aux Colossiens et de certaines épîtres de saint Paul.
2. Explication des versets 4, 5, 6, 7 et 8 du chapitre I.
3. Des divers genres d'amitié.
4. La table des pauvres préférable à celle des riches.
5. Honte et suites fâcheuses qui s'attachent à l'intempérance.
6. Avantages de l'aumône.




6. (suite) — C'est comme si vous donniez à un arbre chargé de fruits, d'or et de diamants, non pas une racine aussi précieuse que ses fruits, mais une racine putréfiée. Oui, vous faites ici de même; car si l'amitié s'engendrait ainsi, il n'y aurait rien de plus froid que l'amitié. Mais ces repas, ceux dont je parle, nous gagnent le cœur non pas des hommes, mais de Dieu, et, quand ils sont toujours les mêmes, c'est toujours le même ami qu'ils nous conservent.


Semer son argent de côté et d'autre, c'est peut-être dépenser beaucoup, mais ce n'est rien faire qui vaille; dépenser tout son avoir, comme je l'entends, c'est peut-être dépenser peu, mais, devant Dieu, c'est tout. Que l'on donne peu ou beaucoup, la question n'est pas là…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Dim 16 Sep 2018, 11:00 am

.
.    

.    
"PAUL, APÔTRE DU CHRIST, PAR LA VOLONTÉ DE DIEU, ET TIMOTHÉE SON FRÈRE.

— AUX SAINTS ET FIDÈLES FRÈRES EN JÉSUS-CHRIST QUI SONT À COLOSSES.

— QUE DIEU VOTRE PÈRE ET JÉSUS-CHRIST NOTRE SEIGNEUR VOUS DONNENT LA GRÂCE ET LA PAIX."

(Colossiens I, vv. 1- 8 )


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Date de l'épître aux Colossiens et de certaines épîtres de saint Paul.
2. Explication des versets 4, 5, 6, 7 et 8 du chapitre I.
3. Des divers genres d'amitié.
4. La table des pauvres préférable à celle des riches.
5. Honte et suites fâcheuses qui s'attachent à l'intempérance.
6. Avantages de l'aumône.




6. (suite) Que l'on donne peu ou beaucoup, la question n'est pas là; il s'agit de donner, selon ses moyens. Pensons à ces hommes dont l'un gagna cinq talents et l'autre deux; pensons à la femme qui donna ses deux oboles; pensons à la veuve du temps d'Elie. La femme aux deux oboles n'a pas dit: Qu'importe que je garde une obole, puisque j'en ai donné une; elle a sacrifié tout son avoir. Et vous, avec toutes vos richesses, vous voilà plus parcimonieux que cette femme ! Ah ! songeons bien à notre salut et faisons l'aumône.


Nous ne pouvons rien faire de mieux; nous ne pouvons rien faire qui nous soit plus profitable. C'est ce que nous prouvera l'avenir, et déjà le présent nous le prouve. Vivons donc pour la gloire de Dieu, et faisons ce qui lui plaît, pour nous montrer dignes des biens qu'il nous a promis. Puissions-nous les obtenir par la grâce et la bonté de Notre-Seigneur Jésus-Christ, auquel gloire, puissance et honneur, maintenant et toujours, et dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


"C'est pourquoi ", c'est-à-dire




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865.  Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Lun 17 Sep 2018, 10:52 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv.9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2.. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5.. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




1. "C'est pourquoi ", c'est-à-dire parce que nous avons connu votre foi et Notre charité. Les espérances que nous avons conçues alors nous ont encouragé à demander encore à Dieu pour vous sa protection dans l'avenir. Dans les luttes on s'applique à exhorter les athlètes qui vont saisir la victoire. Ainsi fait Paul: il s'adresse à ceux qui ont le mieux réussi. "Du jour où nous avons appris ces choses", dit-il, "nous ne cessons de prier pour vous".


Oui, nous prions pour vous et ce n'est pas depuis un jour, ce n'est pas depuis deux ou trois jours. Il leur montre ici sa charité pour eux, et il leur fait entendre aussi qu'ils ne sont pas encore arrivés au but. C'est le sens de ce mot "qu'il vous remplisse". Voyez ici sa prudence. Il ne dit jamais que tout leur manque…
 



SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Lun 17 Sep 2018, 10:54 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2.. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5.. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




1. (suite) Il ne dit jamais que tout leur manque; il dit partout qu'il leur manque quelque chose encore. C'est le sens de l'expression "qu'il vous remplisse". Puis il dit: "Tâchant de lui plaire en tout", par toutes sortes de bonnes œuvres; puis encore:  "Étant rempli de force en tout", et plus bas: Pour avoir,  "en toutes rencontres, une patience et une douceur persévérante".


Ce mot:  "en toutes rencontres" est d'un homme qui rend justice à leurs progrès, sans proclamer encore leurs perfections.  "Qu'il vous remplisse". Il ne dit pas: Qu'il vous donne; car cette connaissance leur a déjà été donnée. Il dit:  …




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865.  Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Lun 17 Sep 2018, 10:58 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.


Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2.. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5.. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




1. (suite) Il dit:  "Qu'il vous remplisse", c'est-à-dire, qu'il perfectionne cette connaissance. Il y a ici une réprimande légère et un éloge qui, n'étant pas complet, ne les engage pas à se négliger. Mais comment seront-ils  "remplis de la connaissance de la volonté de Dieu ?" Ils seront conduits à cette connaissance parle Fils de Dieu et non par les anges.


Vous le savez, leur dit-il, il faut que vous y soyez conduits: il vous reste maintenant à apprendre pourquoi Dieu vous a envoyé son Fils.  Si notre salut devait s'opérer parle moyen des anges, Dieu n'aurait pas envoyé, n'aurait pas livré son Fils.  "En vous donnant", dit-il,  "toute la sagesse et toute l'intelligence spirituelle". Comme ils se laissaient abuser par les philosophes…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177.  Guérin & Cie, éditeurs, 1865.  Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mar 18 Sep 2018, 11:46 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)



Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.



1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2.. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5.. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




1. (suite) Comme ils se laissaient abuser par les philosophes, il veut qu'ils acquièrent la sagesse spirituelle et non la sagesse humaine.  Or, si pour connaître la volonté de Dieu, il faut avoir la sagesse spirituelle, pour connaître son essence, il faut de constantes prières.  Et il leur fait voir ici depuis combien de temps il prie pour eux sans relâche. Tel est le sens de ces mots  "du jour où nous avons appris".


Ces mots sont aussi la condamnation de ceux que cette longue prière n'aurait pas rendus meilleurs. "De demander à Dieu" et de demander avec un zèle ardent. Nous avons beaucoup prié, dit-il, et vous avez déjà connu quelque chose; mais vous avez encore besoin d'en connaître beaucoup d'autres. "Afin que vous marchiez dans les voies de Dieu, d'une manière digne de lui"…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mar 18 Sep 2018, 11:51 am

.
.    

.    
"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.



1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2.. Explication des versets 13, 14, 15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




1. (suite) "Afin que vous marchiez dans les voies de Dieu, d'une manière digne de lui". Il est ici question de la manière dont il faut vivre et agir, et c'est là un point sur lequel l'apôtre insiste toujours. Il ne sépare jamais la foi de la bonne conduite.  "Tâchant de lui plaire en tout". Cette expression est expliquée par la suivante: "Portant les fruits de toutes sortes de bonnes œuvres et grandissant dans la connaissance de Dieu".


Si Dieu s'est révélé tout entier à vous, si vous avez reçu de lui cette connaissance sublime, montrez que votre conduite est à la hauteur de votre foi. Car cette foi nouvelle impose à ses adeptes un plan de vie magnanime, plus magnanime encore que l'ancienne loi. Quand on connaît Dieu, quand on a été trouvé digne d'être le serviteur, que dis-je ? Le fils de Dieu, quelle vertu ne faut-il pas avoir ? "Que vous soyez en tout remplis de force". II veut ici parler des épreuves et des persécutions. ..




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENTAIRES DE SAINT JEAN CHRYSOSTÔME DE L’ÉPÎTRE DE SAINT PAUL AUX COLOSSIENS.

Message  ROBERT. le Mar 18 Sep 2018, 11:53 am

.
.    
.    

"C'EST POURQUOI, DEPUIS QUE NOUS AVONS SU CES CHOSES,

NOUS NE CESSONS DE PRIER POUR VOUS, ET DE DEMANDER À DIEU QU'IL VOUS REMPLISSE

DE LA CONNAISSANCE DE SA VOLONTÉ, EN VOUS DONNANT TOUTE LA SAGESSE

ET TOUTE L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE, AFIN QUE VOUS MARCHIEZ DANS LES VOIES DE DIEU

D'UNE MANIÈRE DIGNE DE LUI, TÂCHANT DE LUI PLAIRE EN TOUT, PORTANT LES FRUITS

DE TOUTES SORTES DE BONNES ŒUVRES ET CROISSANT EN LA CONNAISSANCE DE DIEU."

(Colossiens I, vv. 9-15)


Par Saint Jean Chrysostôme.



Analyse.


1. Explication des versets 9, 10, 11 et 12. Dieu nous fait participer et nous rend dignes de participer à l'héritage des saints.
2.. Explication des versets 13, 14,15. Dieu nous a arrachés à la tyrannie du démon.
— Par une rédemption complète, le Christ nous a frayé le chemin de son royaume. — Titres du Christ.
3. Grandeur des bienfaits de Dieu. — La vie de ce monde n'est qu'un mal.
— Sources de l'incrédulité, la mollesse et la lâcheté.
4. Le chrétien incrédule est pire et fait plus de mal que le païen.
5. C'est pour s'étourdir lui-même, c'est pour faire taire sa conscience que d'incrédule repousse
le dogme du jugement dernier et le dogme de la résurrection.
Le fatalisme est une doctrine injuste, inhumaine et cruelle.




1. (suite) II veut ici parler des épreuves et des persécutions.  Nous prions Dieu, dit-il, que vous vous sentiez pleins de force, pour que vous ne tombiez pas dans l'abattement et le désespoir.  "Par la puissance de sa gloire", c'est-à-dire, pour que vous ayez une ardeur proportionnée à l'éclat de sa gloire.  "Pour avoir, en toutes rencontres, une patience et une douceur persévérante".


Ce qu'il dit là revient à ceci:  Nous prions Dieu, en un mot, qu'il vous fasse la grâce de mener une vie vertueuse, une vie digne de votre plan de conduite, qu'il vous fasse la grâce de rester fermes, comme des athlètes qui puisent leurs forces dans le ciel. Il ne parle pas encore de leurs croyances…




SAINT JEAN CHRYSOSTÔME, ŒUVRES COMPLÈTES TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
licencié ès-lettres professeur de Rhétorique au collège de l’Immaculée-Conception de Saint-Dizier. Bar-le-Duc. 1865,
Commentaires sur les Colossiens,  Tome XI pp. 101-177. Guérin & Cie, éditeurs, 1865. Traduit par M. BAISSEY  

.

italiques et
gras ajoutés.
à suivre…
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 33638
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum