L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

+3
Louis
Roger Boivin
FRANC
7 participants

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  Roger Boivin Lun 01 Avr 2024, 11:59 am

gabrielle a écrit:Je sais à qui j'appartient. Je n'appartient pas à une "église" qui agit en secret nomme un chef dans les ténèbres et laisse crever les brebis du Seigneur.

..pour sauver sa peau.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 13119
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  chartreux Lun 01 Avr 2024, 4:00 pm

FRANC a écrit:
Quant à savoir, si vous comme moi, nous appartenons au Corps de l’Église catholique, c’est à la tête visible et légitime de cette Église, c’est-à-dire au Magistère légitime de le déterminer.

1) La tête n'est pas la même chose que le Magistère. Votre "c'est-à-dire" est donc faux. La tête, le Pape, controle et supervise le Magistère légitime.
2) Vous parlez de "tête visible", alors que jusqu'ici vous nous expliquiez que la tête, le Pape, était, sinon invisible, du moins très caché. Vous ne connaissez même pas son nom

chartreux

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 13/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  chartreux Lun 01 Avr 2024, 4:23 pm

Tiens tiens, je viens de remarquer que dans les messages récents de ce fil, Franc a "répondu" (on peut discuter de la qualité des réponses, mais c'est un autre sujet) à tous ses contradicteurs, sauf à Louis.

Cher Franc, vous qui parlez tout le temps de Magistère, comprenez-vous la demi-dizaine d'extraits du Magistère que Louis vous a presenté sur ce fil ? En pensez-vous quelque chose ?

chartreux

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 13/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  Credo Mar 02 Avr 2024, 7:12 am

@ Franc et Roger Boivin :

Pourquoi, afin de saisir la situation que nous vivons,

– plutôt que d’imaginer une élection légitime d’un pape à la suite de Pie XII cachée au monde, ou de parler de vacance du Siège de Pierre quand celui-ci est manifestement occupé, –

n’utilisez-vous pas l’expression donnée par la Sainte Vierge à la Salette (1846) pour appréhender le drame que vit la Sainte Eglise catholique et que nous vivons avec Elle, savoir son éclipse par une Contre Eglise manœuvrée par le diable ?

Credo

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 24/07/2023

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  Roger Boivin Mar 02 Avr 2024, 9:19 am

Credo a écrit:@ Franc et Roger Boivin :

Pourquoi, afin de saisir la situation que nous vivons,

– plutôt que d’imaginer une élection légitime d’un pape à la suite de Pie XII cachée au monde, ou de parler de vacance du Siège de Pierre quand celui-ci est manifestement occupé, –

n’utilisez-vous pas l’expression donnée par la Sainte Vierge à la Salette (1846) pour appréhender le drame que vit la Sainte Eglise catholique et que nous vivons avec Elle, savoir son éclipse par une Contre Eglise manœuvrée par le diable ?

(C'est juste Roger Boivin qui va répondre ici,  donc ça vaut ce que ça vaut : pas grand chose) :

C'est le siège matériel seulement ; c'est une illusion qui laisse croire que le Saint-Siège est occupé par un pape légitime.

Les révélations privées ne font pas partie de la Révélation divine, donc, même si elles peuvent être approuvées par l'Église, elles ne peuvent servir d’appui pour prouver quoique ce soit, mais je ne crois pas que ce soit interdit de s'en servir.

Dans mon Missel, 1947, au 18 janvier, La Chair de S. Pierre à Rome, on y dit : " La fête de la Chaire-de-S.-Pierre à Rome a pour objet l'épiscopat et la primauté universelle du Prince des Apôtres ; elle n'a qu'un rapport très lointain avec la chaire, siège matériel, que l'on vénère dans l'abside de la Basilique vaticane comme le symbole de l'autorité suprême du premier évêque de Rome. .."

Donc même si ce bouffon est assis sur la chaire matérielle de S. Pierre, le Saint-Siège est vacant ..jusqu'à preuves irréfutables du contraire. Cependant, je me demande si cette éclipse, dont parle la sainte Vierge à La Salette, veut dire forcément -ici ça va plaire à Franc-, absence d'un pape légitime, je ne sais pas. On n'en est pas encore à la toute Fin des fins, -l'Antéchrist, Élie, la conversion des Juifs, n'ont pas encore eu lieu-, il y a donc encore de la place pour une vacance du Saint-siège, si longue soit-elle.

Quoique dans l'Exorcisme de Saint Michel, fait publié par le pape Léon XIII, on y lit : "..L'Église, épouse de l'Agneau immaculé, des ennemis très rusés l'ont saturée d'amertume et abreuvée d'absinthe ; ils ont porté leurs mains impies sur tout ce qu'elle a de plus précieux. Là où a été établi le Siège du bienheureux Pierre et la Chaire de la Vérité pour la lumière des nations, là ils ont posé le trône de l'abomination de leur impiété ; de sorte qu'en frappant le Pasteur, ils puissent aussi disperser le troupeau... "

C'est ce qui est arrivé, par la permission de Dieu.

Il faut admettre qu'on est devant un mystère : le Mystère de l'Iniquité.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 13119
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  FRANC Mar 02 Avr 2024, 10:06 am

chartreux a écrit:
FRANC a écrit:
Quant à savoir, si vous comme moi, nous appartenons au Corps de l’Église catholique, c’est à la tête visible et légitime de cette Église, c’est-à-dire au Magistère légitime de le déterminer.

1) La tête n'est pas la même chose que le Magistère. Votre "c'est-à-dire" est donc faux. La tête, le Pape, controle et supervise le Magistère légitime.
2) Vous parlez de "tête visible", alors que jusqu'ici vous nous expliquiez que la tête, le Pape, était, sinon invisible, du moins très caché. Vous ne connaissez même pas son nom

1) Tout le monde sera d’accord pour reconnaître que Magistère, signifie dans l’Église, Autorité d’enseignement, c’est-à-dire autorisé à enseigner par Dieu lui-même, par l’intermédiaire de son représentant visible sur terre, le Pape légitime, Evêque de Rome, qui seul est habilité à en donner mission à d’autres. Ce Magistère de l’Église, se nomme l’Église enseignante.
Ce Magistère , ou Eglise Enseignante, de qui est-il composé et à quelle partie du Corps de l’Église appartient-il ? Le grand catéchisme de Rome de Saint Pie X de 1905, nous donne la réponse :

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Magist12



https://archive.org/details/catechisme-de-rome-de-st-pie-x-1905/page/113/mode/1up


2) Selon la définition du dictionnaire ( https://www.littre.org/definition/visible ), être visible ne signifie pas être vu universellement, mais capable d’être vu, même si en pratique, seule une minorité voit cet individu ou cette chose, comme peut l’être une plante rare observée de visu uniquement par quelques savants botanistes et ignorée de la masse. Ainsi, des Évêque consacrés clandestinement, dans des conditions cachés, tels en l’Église Saint-Louis des Français de Moscou (toutes portes fermées), les Évêques, Mgrs Pie Eugène Joseph Neveu,  Boleslas Sloskans, Alexander Frison, Antoni Malecki  en 1926, ou  Mgr Jean Amoudru en 1935, ou Mgr Michel d’Herbigny toujours en 1926 à Berlin, appartenaient au Magistère  visible, bien que dans ces années-là, ils fussent inconnus et non vus du grand public occidental. Rien n’interdit que des Évêques consacrés clandestinement et cachés, passent par les mêmes tribulations secrètes, et quasi inconnus du monde, que celles d’un abbé Pawel Chomicz, administrateur apostolique de Leningrad, ou celles des nombreux Évêques de l’Église clandestine chinoise, comme durant plus de trente ans, Mgr Peter Joseph Fan Xueyan, Évêque de Baoding. De plus, si des Évêques visibles, peuvent être élus, consacrés et gouverner clandestinement, et donc ne soient pas vus par la majorité, rien n’interdit qu’un Pape visible soit élu, consacré Évêque de Rome, et gouverne clandestinement et donc ne soit pas vu par la majorité, quoiqu’il soit vu par une petite minorité, situation susceptible de perdurer jusqu’à ce que des sacrifices, des jeûnes et des prières ferventes, notamment à Saint Michel, implorant sa délivrance et sa liberté soient exaucées  et qu’ainsi il soit désormais vu universellement, bien qu’il soit demeuré toujours visible.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_d%27Herbigny
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pie_Eug%C3%A8ne_Joseph_Neveu
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pawel_Chomicz
https://no.wikipedia.org/wiki/Peter_Joseph_Fan_Xueyan
FRANC
FRANC

Nombre de messages : 1355
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  gabrielle Mar 02 Avr 2024, 10:58 am

@ FRANC

Ici, vous parlez d'évêques ayant reçu leur mission par le Pape et au contraire dans notre situation vous parlez d'un pape ayant été élu par un plombier.... les tuyaux sont bouchés!
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 19579
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  Roger Boivin Mar 02 Avr 2024, 11:58 am


Lors d'une vacance du Saint-Siège, est-ce que le Magistère de l'Église cesse ?
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 13119
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  FRANC Mar 02 Avr 2024, 12:58 pm

Derrière les expressions « jusqu'à la fin du monde » ou « jusqu'à la consommation des siècles », qui sont rapportées dans nombre de documents du Magistère, (exemple le Catéchisme de Saint Pie X de 1905), certains semblent interpréter, de façon singulière, ces mots, non comme un terme, mais comme une période ou une époque. Dans ses Œuvres, Saint Alphonse de Liguori, évoque le temps entre la mort de l’Antéchrist et la fin du monde, c’est donc que la fin du monde est postérieure à la mort de l’Antéchrist. Ceux-là même qui interprètent étrangement « la fin du monde », comme une époque, pour expliquer une supposée absence de Magistère et d’Église enseignante, aujourd’hui dans l’Église, doivent donc, au minimum, démontrer auparavant que l’Antéchrist est déjà advenue et qu’il est aussi mort.

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Antech10


https://archive.org/details/07430208.1634.emory.edu/page/453/mode/1up

https://archive.org/details/catechisme-de-rome-de-st-pie-x-1905/page/250/mode/2up?q=%22jusqu%27%C3%A0+la+fin%22
FRANC
FRANC

Nombre de messages : 1355
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  Roger Boivin Mar 02 Avr 2024, 1:11 pm

FRANC a écrit:
Spoiler:

Donc, si la fin du monde n'est pas près, alors pourquoi Franc s'obstine-t-il à dire, sur la seule base de conjectures, qu'il doit y avoir présentement forcément un pape quelque part on ne sait où ?

Il y a encore de la place pour une vacance du Saint-Siège, si longue soit-elle, l'Église n'en a jamais fixé de limite. A la mort d'un pape la Papauté ne meurt pas ; et le Magistère, bien qu'il soit entravé, continue par ce qui a déjà été fait.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 13119
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  FRANC Mar 02 Avr 2024, 3:33 pm

Roger Boivin a écrit:
Donc, si la fin du monde n'est pas près, alors pourquoi Franc s'obstine-t-il à dire, sur la seule base de conjectures, qu'il doit y avoir présentement forcément un pape quelque part on ne sait où ?

Il y a encore de la place pour une vacance du Saint-Siège, si longue soit-elle, l'Église n'en a jamais fixé de limite. A la mort d'un pape la Papauté ne meurt pas ; et le Magistère, bien qu'il soit entravé, continue par ce qui a déjà été fait.

Immédiatement, je n'ai écrit nulle part qu’on était loin ou proche de la fin du monde, mais peu importe; j’ai rapporté seulement l’écrit de Saint Alphonse de Liguori, Docteur de l’Église, disant que la fin du monde, serait précédé de la mort de l’Antéchrist.
Or, le Catéchisme de Saint Pie X de 1905, enseigne que
« Le Sacerdoce catholique, malgré la guerre que lui fait l'enfer, durera jusqu’à la fin des siècles, car Jésus-Christ à promis que les puissances de l'enfer ne prévaudraient jamais contre son Église. ».

Conclusion, au minimum, si l’Antéchrist n’est pas encore advenu, ni mort, c’est qu’il existe toujours un Sacerdoce catholique, c'est-à-dire dûment mandaté, dont la plénitude réside dans l’Évêque.

A vous de déduire, sans mon aide, quel niveau d’autorité est nécessaire pour mandater un Sacerdoce catholique, donc ni hérétique ni schismatique, ni apostat, dont la plénitude réside dans l’Évêque, cela en 2024, en 1958, en 1791 et comme depuis le Concile de Trente.
FRANC
FRANC

Nombre de messages : 1355
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  Non Possumus Mar 02 Avr 2024, 3:48 pm

Est-ce que ÇA :

>> Or, le Catéchisme de Saint Pie X de 1905, enseigne que
« Le Sacerdoce catholique, malgré la guerre que lui fait l'enfer, durera jusqu’à la fin des siècles, car Jésus-Christ à promis que les puissances de l'enfer ne prévaudraient jamais contre son Église. » <<

C' est " DE FIDE " ou pas ?

Et que veut dire exactement " la fin des siècles " ?
Non Possumus
Non Possumus

Nombre de messages : 799
Date d'inscription : 27/04/2023

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  Roger Boivin Mar 02 Avr 2024, 4:29 pm

FRANC a écrit:
Roger Boivin a écrit:
Donc, si la fin du monde n'est pas près, alors pourquoi Franc s'obstine-t-il à dire, sur la seule base de conjectures, qu'il doit y avoir présentement forcément un pape quelque part on ne sait où ?

Il y a encore de la place pour une vacance du Saint-Siège, si longue soit-elle, l'Église n'en a jamais fixé de limite. A la mort d'un pape la Papauté ne meurt pas ; et le Magistère, bien qu'il soit entravé, continue par ce qui a déjà été fait.

Immédiatement, je n'ai écrit nulle part qu’on était loin ou proche de la fin du monde, mais peu importe; j’ai rapporté seulement l’écrit de Saint Alphonse de Liguori, Docteur de l’Église, disant que la fin du monde, serait précédé de la mort de l’Antéchrist.
Or, le Catéchisme de Saint Pie X de 1905, enseigne que
« Le Sacerdoce catholique, malgré la guerre que lui fait l'enfer, durera jusqu’à la fin des siècles, car Jésus-Christ à promis que les puissances de l'enfer ne prévaudraient jamais contre son Église. ».

Conclusion, au minimum, si l’Antéchrist n’est pas encore advenu, ni mort, c’est qu’il existe toujours un Sacerdoce catholique, c'est-à-dire dûment mandaté, dont la plénitude réside dans l’Évêque.

A vous de déduire, sans mon aide, quel niveau d’autorité est nécessaire pour mandater un Sacerdoce catholique, donc ni hérétique ni schismatique, ni apostat, dont la plénitude réside dans l’Évêque, cela en 2024, en 1958, en 1791 et comme depuis le Concile de Trente.
Franc s'obstine aussi à dire, dans mes mots, que forcément il doit y avoir un pape quelque part caché, et ce basé sur de seules conjectures.

On n'a jamais nié que le sacerdoce existe toujours, et jusqu'à la fin du monde.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 13119
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  FRANC Mar 02 Avr 2024, 5:46 pm

[quote="Roger Boivin"][quote="FRANC"]
Roger Boivin a écrit:.

On n'a jamais nié que le sacerdoce existe toujours, et jusqu'à la fin du monde.
mandaté par ?
FRANC
FRANC

Nombre de messages : 1355
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  Roger Boivin Mar 02 Avr 2024, 6:54 pm

FRANC a écrit:
Roger Boivin a écrit:
FRANC a écrit:
Roger Boivin a écrit:.

On n'a jamais nié que le sacerdoce existe toujours, et jusqu'à la fin du monde.
mandaté par ?
Certainement pas par un antipape.
Si vous avez percé le Mystère de l'Iniquité, moi pas.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 13119
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  FRANC Mer 03 Avr 2024, 6:07 am

Roger Boivin a écrit:
On n'a jamais nié que le sacerdoce existe toujours, et jusqu'à la fin du monde.

Si vous avez percé le Mystère de l'Iniquité, moi pas

Pour faire suite à l’article du Catéchisme de Saint Pie X de 1905, qui nous enseigne page 251, que « Le Sacerdoce catholique, malgré la guerre que lui fait l'enfer, durera jusqu’à la fin des siècles, car Jésus-Christ à promis que les puissances de l'enfer ne prévaudraient jamais contre son Eglise. »
https://archive.org/details/catechisme-de-rome-de-st-pie-x-1905/page/251/mode/1up

Quel niveau d’autorité est nécessaire pour mandater un Sacerdoce catholique, donc ni hérétique ni schismatique, ni apostat, dont la plénitude réside dans l’Évêque, cela en 2024, en 1958, en 1791 et comme depuis le Concile de Trente?

La réponse serait-elle de l'ordre du mystère?

Je vous aide : Encyclique « Ad apostolorum principis » de Pie XII 29 Juin 1958
 http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/18/98/43/ad-apostolorum-principis.pdf

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Mandat10

FRANC
FRANC

Nombre de messages : 1355
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  Roger Boivin Mer 03 Avr 2024, 7:37 am

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 13119
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  Louis Jeu 04 Avr 2024, 7:08 am

@ FRANC

Spoiler:

Si je vous comprends bien : vous dites que  dans la formulation de 1890  [No. 1. – Première formule.]

https://archive.org/details/coursdeliturgie01berngoog/page/n225/mode/1up

et dans la formulation de 1902 [No. 2  – Formule abrégée.]

https://archive.org/details/coursdeliturgie01berngoog/page/n230/mode/1up

; que
Cette prière indulgenciée d’exorcisme soit pour être exacte, insérée dans la phrase suivante : « qui Ecclesiam suam aedificavit supra firmam petram, et portas inferi adversus eam nunquam esse prævalituras edixit, cum ea ipse permansurus omnibus diebus usque ad consummationem sæculi (Matth. XV11I, 20). »
« qui a fondé son Eglise sur le roc inébranlable et qui a décrété que les portes de l’enfer ne prévaudraient jamais contre elle, parce que Lui-même demeurera avec elle tous les jours, jusqu’à la consommation des siècles. (Matth. XVIII,20) »
______________________________________________

https://messe.forumactif.org/t9484-l-indefectibilite-de-l-eglise-selon-les-textes-doctrinaux-du-magistere#169393

Eh bien ! si on relit la formule No. 1 et No. 2, ci-haut, en ce qui a trait à la Supplique à Saint Michel, Archange, il n’est aucunement fait mention de cette fameuse référence de (Matth. XXVIII, 20), par le Pape Léon XIII.

Pourquoi ajoutez-vous : « soit pour être exacte » ? C’est vous qui dites ça, pas le Pape Léon XIII.

Et si quelqu’un ne récite que le Supplique à Saint Michel, Archange que se passe-t-il ?

En parlant de cette Supplique.

Ça plusieurs fois que je vous demande de me répondre, en particulier sur le 4e paragraphe :
 
L’Eglise, épouse de l’Agneau Immaculé, la voici saturée d’amertume et abreuvée de poison, par des ennemis très rusés ; ils ont porté leurs mains impies sur tout ce qu’elle désire de plus sacré. Là où fut institué le siège du bienheureux Pierre, et la chaire de la Vérité, là ils ont posé le trône de leur abomination dans l’impiété ; en sorte que le pasteur étant frappé, le troupeau puisse être dispersé. O saint Michel, chef invincible, rendez-vous donc présent au peuple de Dieu qui est aux prises avec l’esprit d’iniquité, donnez-lui la victoire et faites le triompher.
______________________________________________________________________

https://messe.forumactif.org/t9484-l-indefectibilite-de-l-eglise-selon-les-textes-doctrinaux-du-magistere#169390

Allez-vous me faire la charité de me répondre ou si ce mépris va encore durer longtemps ?

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 17104
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  FRANC Jeu 04 Avr 2024, 10:08 am

Non Possumus a écrit:Est-ce que ÇA :
>> Or, le Catéchisme de Saint Pie X de 1905, enseigne que
« Le Sacerdoce catholique, malgré la guerre que lui fait l'enfer, durera jusqu’à la fin des siècles, car Jésus-Christ à promis que les puissances de l'enfer ne prévaudraient jamais contre son Église. » <<
C' est " DE FIDE " ou pas ?
Et que veut dire exactement " la fin des siècles " ?
1) La phrase du Catéchisme de Saint Pie X, est évidemment de foi, car c’est un enseignement proposé à notre croyance non seulement isolément par Saint Pie X, mais qui s'ajoute à d'autres enseignements très nombreux, unanimes et identiques du Magistère légitime, constituant ainsi le Magistère infaillible, ordinaire et universel de l’Église, qui nous interprète le sens exact qu’il faut donner aux paroles révélées de Dieu, par sa 2ème personne : « les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle » et contenues dans les Écritures que l'Eglise légitime infaillible nous a défini au Concile de Trente, comme vraies et appelle canoniques (Évangile de Saint Mathieu XVI, 18).
https://archive.org/details/le-magistere-ordinaire-de-leglise-extrait-des-etudes-theologiques/page/99/mode/1up?q=cat%C3%A9chisme
http://cdigital.dgb.uanl.mx/la/1080014677_C/1080014683_T7/1080014683_04.pdf  PP.79 Mathieu XVI,18

La même indéfectibilité du Magistère infaillible ordinaire et universel de l’Église,  nous est  encore répétée dans l’Encyclique « Ubi arcano dei » de Pie XI, en 1922, à savoir que le Magistère doctrinal de l’Église durera jusqu’à la fin des siècles, mais cette fois-ci sans nous parler de la pérennité aussi certaine de son office sacerdotal et de son gouvernement.
http://archive.org/details/actes-de-s.-s.-pie-xi-tome-1-000000960/page/159/mode/1up

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Arcano10


2) Pour répondre à votre question, quand certains semblent vouloir faire un distinguo entre « fin du monde » et « consommation du ou des siècles »,  « fin des siècles », « fin des temps », ouvrons une Bible incluant la Vulgate latine de Saint Jérôme, avec sa version d’origine grecque et sa traduction française, comme la Bible Vigouroux-Glaire, ainsi qu’un dictionnaire, qui nous démontreront que ces deux formules ont un sens strictement identique.
L’Évangile de Saint Mathieu en XXVIII, 20 est une des références les plus souvent citées par les docteurs catholiques, pour confirmer par les Écritures, l’enseignement de la Tradition sur la pérennité du Magistère de l’Église :

« et voici que je suis avec vous tous les jours, jusqu à la consommation du siècle. »
« et ecce ego vobiscum sum omnibus diebus, usque ad consummationem saeculi. »
« Καὶ ἰδού, ἐγὼ μεθ’ ὑμῶν εἰμι πάσας τὰς ἡμέρας ἕως τῆς συντελείας τοῦ αἰῶνος. Ἀμήν. »
http://cdigital.dgb.uanl.mx/la/1080014677_C/1080014683_T7/1080014683_06.pdf  PP. 145 Mathieu XXVIII, 20

Or, qu’est-ce que nous constatons :  « ἕως τῆς συντελείας τοῦ αἰῶνος » signifie  « jusqu’à la fin du monde », là où Saint Jérôme traduit « usque ad consummationem saeculi. », soit en français « jusqu à la consommation du siècle. »

Voici les définitions respectives de συντελείας  et αἰῶνος, dans le dictionnaire Bailly Grec-Français :
https://bailly.app/sunteleia
https://bailly.app/ai%C3%B4n

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Fin13

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Temps11



De même, dans Saint Mathieu, XXIV, 3,
« et quel sera le signe de votre avènement (Parousie) et de la consommation du siècle? »
« et quod signum adventus tui, et consummationis saeculi ?
« καὶ τί τὸ σημεῖον τῆς σῆς παρουσίας καὶ συντελείας τοῦ αἰῶνος; »
http://cdigital.dgb.uanl.mx/la/1080014677_C/1080014683_T7/1080014683_05.pdf  PP. 111 Mathieu XIV, 3PP. 111 Mathieu XXIV, 3

Ou encore, dans Saint Mathieu, XIII, 49-50
« Ainsi en sera-t-il à la consommation du siècle: les anges viendront et sépareront les méchants du milieu des justes, et les jetteront dans la fournaise du feu. »
« Sic erit in consummatione saeculi : exibunt angeli, et separabunt malos de medio justorum et mittent eos in caminum ignis »
« οὕτως ἔσται ἐν τῇ συντελείᾳ τοῦ αἰῶνος· ἐξελεύσονται οἱ ἄγγελοι καὶ ἀφοριοῦσιν τοὺς πονηροὺς ἐκ μέσου τῶν δικαίων καὶ βαλοῦσιν αὐτοὺς εἰς τὴν κάμινον τοῦ πυρός »
http://cdigital.dgb.uanl.mx/la/1080014677_C/1080014683_T7/1080014683_03.pdf PP. 67 Mathieu XIII, 49-50


La consommation du ou des siècles, fins des siècles ou des temps, ou fin du monde, est donc bien un achèvement, un terme, où survient le second avènement du Christ ( Parousie), la Résurrection des morts et le jugement dernier et donc l’éternité, comme la mort d’un homme est le terme de sa vie, instant où l’âme quitte le corps, et se distingue de l’agonie, qui elle peut durer plusieurs heures ou jours et où l’individu reste cependant encore vivant.

La consommation des siècles n’est pas ainsi une époque la fin d’un temps, précédent la fin des temps, comme l’avait inventé un certain Guérard des Lauriers, dont on peut encore découvrir les élucubrations, en fouillant les poubelles d’internet.
FRANC
FRANC

Nombre de messages : 1355
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  Roger Boivin Jeu 04 Avr 2024, 1:20 pm

FRANC a écrit:
Roger Boivin a écrit:
On n'a jamais nié que le sacerdoce existe toujours, et jusqu'à la fin du monde.

Si vous avez percé le Mystère de l'Iniquité, moi pas

Pour faire suite à l’article du Catéchisme de Saint Pie X de 1905, qui nous enseigne page 251, que « Le Sacerdoce catholique, malgré la guerre que lui fait l'enfer, durera jusqu’à la fin des siècles, car Jésus-Christ à promis que les puissances de l'enfer ne prévaudraient jamais contre son Eglise. »
https://archive.org/details/catechisme-de-rome-de-st-pie-x-1905/page/251/mode/1up

Quel niveau d’autorité est nécessaire pour mandater un Sacerdoce catholique, donc ni hérétique ni schismatique, ni apostat, dont la plénitude réside dans l’Évêque, cela en 2024, en 1958, en 1791 et comme depuis le Concile de Trente?

La réponse serait-elle de l'ordre du mystère?

Je vous aide : Encyclique « Ad apostolorum principis » de Pie XII 29 Juin 1958
 http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/18/98/43/ad-apostolorum-principis.pdf

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Mandat10

En réponse :
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 13119
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  Non Possumus Ven 05 Avr 2024, 6:50 am

FRANC a écrit:
Non Possumus a écrit:Est-ce que ÇA :
>> Or, le Catéchisme de Saint Pie X de 1905, enseigne que
« Le Sacerdoce catholique, malgré la guerre que lui fait l'enfer, durera jusqu’à la fin des siècles, car Jésus-Christ à promis que les puissances de l'enfer ne prévaudraient jamais contre son Église. » <<
C' est " DE FIDE " ou pas ?
Et que veut dire exactement " la fin des siècles " ?
1) La phrase du Catéchisme de Saint Pie X, est évidemment de foi, car c’est un enseignement proposé à notre croyance non seulement isolément par Saint Pie X, mais qui s'ajoute à d'autres enseignements très nombreux, unanimes et identiques du Magistère légitime, constituant ainsi le Magistère infaillible, ordinaire et universel de l’Église, qui nous interprète le sens exact qu’il faut donner aux paroles révélées de Dieu, par sa 2ème personne : « les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle » et contenues dans les Écritures que l'Eglise légitime infaillible nous a défini au Concile de Trente, comme vraies et appelle canoniques (Évangile de Saint Mathieu XVI, 18).
https://archive.org/details/le-magistere-ordinaire-de-leglise-extrait-des-etudes-theologiques/page/99/mode/1up?q=cat%C3%A9chisme
http://cdigital.dgb.uanl.mx/la/1080014677_C/1080014683_T7/1080014683_04.pdf  PP.79 Mathieu XVI,18

La même indéfectibilité du Magistère infaillible ordinaire et universel de l’Église,  nous est  encore répétée dans l’Encyclique « Ubi arcano dei » de Pie XI, en 1922, à savoir que le Magistère doctrinal de l’Église durera jusqu’à la fin des siècles, mais cette fois-ci sans nous parler de la pérennité aussi certaine de son office sacerdotal et de son gouvernement.
http://archive.org/details/actes-de-s.-s.-pie-xi-tome-1-000000960/page/159/mode/1up

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Arcano10


2) Pour répondre à votre question, quand certains semblent vouloir faire un distinguo entre « fin du monde » et « consommation du ou des siècles »,  « fin des siècles », « fin des temps », ouvrons une Bible incluant la Vulgate latine de Saint Jérôme, avec sa version d’origine grecque et sa traduction française, comme la Bible Vigouroux-Glaire, ainsi qu’un dictionnaire, qui nous démontreront que ces deux formules ont un sens strictement identique.
L’Évangile de Saint Mathieu en XXVIII, 20 est une des références les plus souvent citées par les docteurs catholiques, pour confirmer par les Écritures, l’enseignement de la Tradition sur la pérennité du Magistère de l’Église :

« et voici que je suis avec vous tous les jours, jusqu à la consommation du siècle. »
« et ecce ego vobiscum sum omnibus diebus, usque ad consummationem saeculi. »
« Καὶ ἰδού, ἐγὼ μεθ’ ὑμῶν εἰμι πάσας τὰς ἡμέρας ἕως τῆς συντελείας τοῦ αἰῶνος. Ἀμήν. »
http://cdigital.dgb.uanl.mx/la/1080014677_C/1080014683_T7/1080014683_06.pdf  PP. 145 Mathieu XXVIII, 20

Or, qu’est-ce que nous constatons :  « ἕως τῆς συντελείας τοῦ αἰῶνος » signifie  « jusqu’à la fin du monde », là où Saint Jérôme traduit « usque ad consummationem saeculi. », soit en français « jusqu à la consommation du siècle. »

Voici les définitions respectives de συντελείας  et αἰῶνος, dans le dictionnaire Bailly Grec-Français :
https://bailly.app/sunteleia
https://bailly.app/ai%C3%B4n

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Fin13

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Temps11



De même, dans Saint Mathieu, XXIV, 3,
« et quel sera le signe de votre avènement (Parousie) et de la consommation du siècle? »
« et quod signum adventus tui, et consummationis saeculi ?
« καὶ τί τὸ σημεῖον τῆς σῆς παρουσίας καὶ συντελείας τοῦ αἰῶνος; »
http://cdigital.dgb.uanl.mx/la/1080014677_C/1080014683_T7/1080014683_05.pdf  PP. 111 Mathieu XIV, 3PP. 111 Mathieu XXIV, 3

Ou encore, dans Saint Mathieu, XIII, 49-50
« Ainsi en sera-t-il à la consommation du siècle: les anges viendront et sépareront les méchants du milieu des justes, et les jetteront dans la fournaise du feu. »
« Sic erit in consummatione saeculi : exibunt angeli, et separabunt malos de medio justorum et mittent eos in caminum ignis »
« οὕτως ἔσται ἐν τῇ συντελείᾳ τοῦ αἰῶνος· ἐξελεύσονται οἱ ἄγγελοι καὶ ἀφοριοῦσιν τοὺς πονηροὺς ἐκ μέσου τῶν δικαίων καὶ βαλοῦσιν αὐτοὺς εἰς τὴν κάμινον τοῦ πυρός »
http://cdigital.dgb.uanl.mx/la/1080014677_C/1080014683_T7/1080014683_03.pdf PP. 67 Mathieu XIII, 49-50


La consommation du ou des siècles, fins des siècles ou des temps, ou fin du monde, est donc bien un achèvement, un terme, où survient le second avènement du Christ ( Parousie), la Résurrection des morts et le jugement dernier et donc l’éternité, comme la mort d’un homme est le terme de sa vie, instant où l’âme quitte le corps, et se distingue de l’agonie, qui elle peut durer plusieurs heures ou jours et où l’individu reste cependant encore vivant.

La consommation des siècles n’est pas ainsi une époque la fin d’un temps, précédent la fin des temps, comme l’avait inventé un certain Guérard des Lauriers, dont on peut encore découvrir les élucubrations, en fouillant les poubelles d’internet.

Merci à vous d' avoir pris le temps de répondre.

Il y a deux deux possibilités:

-Soit le Siège est vacant,

-Soit il est de Foi qu' il ne peut pas l' être. Dans ce cas il y a un Pape quelquepart "dans le désert" (apocalypse 12).

Mais il n' est pas visible pour nous.

Vous pourriez peut-être développer sur cette histoire d' Orient et d' Occident, lequel privé par châtiment ?

Si ce fait est de Foi, il devient indiscutable, malgré les apparences...
Non Possumus
Non Possumus

Nombre de messages : 799
Date d'inscription : 27/04/2023

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  FRANC Dim 07 Avr 2024, 6:31 pm

Roger Boivin a écrit:
Spoiler:
En réponse :
Derrière la référence que contient votre réponse ( l’étude savante, aidée d’une large bibliographie d’auteurs orthodoxes, datée de 2010 d’un certain Romuald-Joseph-Marie et intitulée « de la dispense divine »), expliquant qu’un pouvoir d’ordre et de juridiction, puisse être obtenu de façon extraordinaire, par mandat de Dieu lui-même, par l’intermédiaire de ses anges, on croit deviner , que le but de cette thèse, quoique ne l’affirmant pas explicitement, est d’entrevoir une solution aux évènements intéressant l’Église depuis 1958.
https://messe.forumactif.org/t2173-fichier-joint-divina-dispensatione#41018

Or, si on cherche une dispense extraordinaire et divine du pouvoir d’ordre et de juridiction, c’est que l’on suppose que ce pouvoir d’ordre et de juridiction a disparu définitivement par sa voie ordinaire, dans l’Église depuis 1958, ce qui est par contre, une thèse absolument hétérodoxe. En effet, l’Église Enseignante ( Pape et/ou  Évêques unis au Pape)  est et demeurera toujours, c’est-à-dire tous les jours, sans une minute d’interruption, visible et vivante.
Cela  est facile à démontrer : l’Église est un corps visible, avec une tête visible, l’Église enseignante, dont le Saint-Siège est lui-même le chef,  et avec des membres,  l’Église enseignée, c’est-à-dire les Fidèles ou croyants, eux aussi visibles.  Si une de ces deux composantes visibles, tête ou membres disparaissaient complètement, il n’y aurait plus de corps visible, donc d’Église visible, l’Église serait alors morte, affirmation que tout l’enseignement de la Tradition rejette.
On dira, mais le Pape, tête visible de l’Église et du Saint-Siège, meurt périodiquement depuis vingt siècles et l’Église ne perd pas pour autant, lors de chaque vacance pontificale,  sa tête puisque c’est le Christ qui en est la tête invisible.
On oublie que l’âme de l’Église, c’est l’Esprit-Saint et que l’Esprit-Saint ne gouverne l’Église que par ses Ministres apostoliques que sont les successeurs légitimes, des Apôtres. ( cf.Catéchisme du Concile de Trente   https://fr.wikisource.org/wiki/Page%3ACat%C3%A9chisme_du_saint_concile_de_Trente%2C_1905.djvu/188 ). S’il n’y a plus de Ministres apostoliques, l’Esprit-Saint ne peut plus gouverner l’Église, et un corps visible non gouverné par une âme meurt immédiatement. Puisque l’Église est un corps visible perpétuel et immortel,  l’hypothèse de la disparition de tous les ministres de l’Église est donc impossible.
De plus, afin que l’on ne soit pas abusé par n’importe quel imposteur qui se prévaudrait d’une mission divine extraordinaire, dans l’Église, depuis Simon le Magicien, Mahomet ou Luther et jusque, dans le futur, l’Antéchrist, un tel mandat divin exceptionnel, a toujours besoin d’une validation par l’autorité ordinaire. Ce fut le cas de Saint-Paul, de Saint Ignace de Loyola, de Bernadette Soubiroux, des enfants Calvat ou des voyants de Fatima et tel en sera toujours le cas jusqu’à la fin des siècles. C’est ce qu’explique Saint François de Sales, Docteur de l’Église : « si les docteurs et pasteurs ordinaires n’avaient une perpétuelle succession, ou qu’ils fussent sujets à la subrogation des extraordinaires, nous n’aurions ainsi qu’une foi et discipline désordonnée, interrompue et variable ; nous serions sujets à être séduits par les hommes menteurs, qui à tous propos se vanteraient de l’extraordinaire vocation ; »  et aussi : «  si l'extraordinaire autorité devait abolir l’ordinaire, comme saurions-nous quand, à qui, et de quelle manière nous nous y devrions ranger? Non, non, l’ordinaire est constante, et sera toujours, pendant que l’Église sera dans ce bas monde »
https://www.google.fr/books/edition/_/B-k7AQAAMAAJ?hl=fr&gbpv=1&pg=PA377
in Œuvres complètes de S. François De Sales, Tome 4, Paris, 1861, PP. 378
FRANC
FRANC

Nombre de messages : 1355
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  FRANC Dim 07 Avr 2024, 8:46 pm

Louis a écrit:@ FRANC

Spoiler:

Si je vous comprends bien : vous dites que  dans la formulation de 1890  [No. 1. – Première formule.]

https://archive.org/details/coursdeliturgie01berngoog/page/n225/mode/1up

et dans la formulation de 1902 [No. 2  – Formule abrégée.]

https://archive.org/details/coursdeliturgie01berngoog/page/n230/mode/1up

; que
Cette prière indulgenciée d’exorcisme soit pour être exacte, insérée dans la phrase suivante : « qui Ecclesiam suam aedificavit supra firmam petram, et portas inferi adversus eam nunquam esse prævalituras edixit, cum ea ipse permansurus omnibus diebus usque ad consummationem sæculi (Matth. XV11I, 20). »
« qui a fondé son Eglise sur le roc inébranlable et qui a décrété que les portes de l’enfer ne prévaudraient jamais contre elle, parce que Lui-même demeurera avec elle tous les jours, jusqu’à la consommation des siècles. (Matth. XVIII,20) »
______________________________________________

https://messe.forumactif.org/t9484-l-indefectibilite-de-l-eglise-selon-les-textes-doctrinaux-du-magistere#169393

Eh bien ! si on relit la formule No. 1 et No. 2, ci-haut, en ce qui a trait à la Supplique à Saint Michel, Archange, il n’est aucunement fait mention de cette fameuse référence de (Matth. XXVIII, 20), par le Pape Léon XIII.

Pourquoi ajoutez-vous : « soit pour être exacte » ? C’est vous qui dites ça, pas le Pape Léon XIII.

Et si quelqu’un ne récite que le Supplique à Saint Michel, Archange que se passe-t-il ?

En parlant de cette Supplique.

Ça plusieurs fois que je vous demande de me répondre, en particulier sur le 4e paragraphe :
 
L’Eglise, épouse de l’Agneau Immaculé, la voici saturée d’amertume et abreuvée de poison, par des ennemis très rusés ; ils ont porté leurs mains impies sur tout ce qu’elle désire de plus sacré. Là où fut institué le siège du bienheureux Pierre, et la chaire de la Vérité, là ils ont posé le trône de leur abomination dans l’impiété ; en sorte que le pasteur étant frappé, le troupeau puisse être dispersé. O saint Michel, chef invincible, rendez-vous donc présent au peuple de Dieu qui est aux prises avec l’esprit d’iniquité, donnez-lui la victoire et faites le triompher.
______________________________________________________________________

https://messe.forumactif.org/t9484-l-indefectibilite-de-l-eglise-selon-les-textes-doctrinaux-du-magistere#169390

Il y a trois questions différentes que vous posez :

1) celle qui se rapporte au texte de l’exorcisme de Léon XIII, indulgencié seulement pour les prêtres et Évêques, dans ses formules de 1890 et 1902, tel qu’il est rapporté dans le livre  « Cours de liturgie romaine », de l’Abbé Th. Bernard.
Or, les mots « omnibus diebus usque ad consummationem saeculi » de St Mathieu XXVIII, 2, sont bien présents dans le texte sacramental de l’exorcisme, imprimé  aux pages 218 et 221 ( 228 et 231 sur archive.org).
J’ai écrit « pour être exacte »,  avec une faute d’orthographe, qui vous a probablement induit en erreur (exact et non exacte), afin de préciser où était rigoureusement la phrase de saint Mathieu XXVIII, 20, savoir dans la formule même sacramentale, et non dans le reste de l’exorcisme qui comporte aussi des oraisons, des psaumes, dont la supplique à Saint-Michel, identique à la prière indulgenciée de 1888.
https://archive.org/details/coursdeliturgie01berngoog/page/n228/mode/1up?q=%22omnibus+diebus%22
La supplique à Léon XIII ne comporte pas en effet, la citation de Saint Mathieu, mais je m’en référait au corps même de l’exorcisme, en donnant les liens des pages qui y correspondaient exactement.
https://archive.org/details/coursdeliturgie01berngoog/page/n228/mode/1up
https://archive.org/details/coursdeliturgie01berngoog/page/n231/mode/1up


2) Votre deuxième question concerne les paroles de la supplique de Léon XIII à Saint-Michel : « où a été établi le siège de saint Pierre et la chaire de vérité qui doit éclairer le monde, ils ont élevé l'abominable trône de leur impiété, avec le dessein inique de frapper le Pasteur et de disperser le troupeau », phrase tirée pour la fin, de l’Évangile de Saint-Mathieu XXVI, 32  et de la prophétie de Zaccharie XIII, 7.
D’un côté le contexte historique est connu de tous, avec le Pape Léon XIII, déchu de son pouvoir temporel et prisonnier du Vatican, je suppose que votre question se rapporte plutôt à aujourd’hui. Or je n’en connais d’autre explication que par les Dogmes de l’indéfectibilité et de la visibilité perpétuelle des Pasteurs que m’enseignent l’Église, c’est-à-dire qu’un ou plusieurs de ces Pasteurs, voire son Chef, pourront être frappés ou tués, mais il en restera TOUJOURS au moins un de VIVANT, et que ce ou ces  derniers auront des successeurs, malgré les persécutions, jusqu’à la fin du monde, quand surviendra la Parousie. En effet « TOUJOURS » se rapporte à l’indéfectibilité, soit la durée et « VIVANT » regarde la visibilité, là où indéfectibilité et visibilité sont deux dogmes de foi.

C’est pourquoi, le même Léon XIII, auteur de cette prière, a aussi rédigé en 1885, un poème latin, où il exalte cette indéfectibilité et cette visibilité du Magistère, en chantant : « l’espoir des impies est trompé, la série des Pontifes romains n'est pas interrompue, le Lion (Pie IX) est mort en prison, dans les douleurs, espoir insensé : un autre Léon lui succède ». L’oraison de la supplique à Saint-Michel, toujours composée aussi par lui-même, chante :  « Voici la croix du Seigneur, fuyez, ô puissances ennemies ; il a vaincu, le Lion de la tribu de Juda, le rejeton de David ».
https://messe.forumactif.org/t9484p25-l-indefectibilite-de-l-eglise-selon-les-textes-doctrinaux-du-magistere#169445
https://archive.org/details/lesindulgencesle01beri/page/283/mode/1up

3) vous pourrez lire ce que j’ai écrit au sein d’un article sur les indulgences, sur le distinguo à faire entre l’exorcisme de Léon XIII, et la supplique à Saint-Michel, et laquelle Léon XIII a personellement voulu la destiner plus particulièrement aux Fidèles. Vous comprendrez que mes recherches pour répondre à votre troisième question, ont demandé quelque temps.
https://messe.forumactif.org/t9490-ou-trouver-la-liste-des-prieres-beneficiant-dindulgences-generales-valides-pour-les-vivants-et-les-morts-actuellement-en-vigueur#169555
FRANC
FRANC

Nombre de messages : 1355
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  Louis Lun 08 Avr 2024, 7:21 am

.
Merci FRANC de votre réponse.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 17104
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère - Page 4 Empty Re: L'indéfectibilité de l'Eglise, selon les textes doctrinaux du Magistère

Message  Non Possumus Lun 08 Avr 2024, 12:11 pm

Aussi je ne comprends pas comment un Pape invisible dont personne ne connaît le nom peut être considéré comme tête visible...
Non Possumus
Non Possumus

Nombre de messages : 799
Date d'inscription : 27/04/2023

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum