Bergoglio et le mariage

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bergoglio et le mariage

Message  Benjamin le Mar 17 Sep 2013, 2:03 pm

[L'antipape] François veut faire un pas en direction des divorcés remariés


Cette question figurera au programme des journées de travail des huit "cardinaux" chargés de conseiller [l'antipape], de même que lors d’un prochain Synode des "évêques" qu’il entend consacrer au thème de la famille.


Au cours de sa rencontre à huis clos avec le "clergé" romain, lundi 16 septembre, [l'antipape] François a estimé qu’il fallait réfléchir au « sérieux problème » de la pastorale des personnes divorcées et remariées qui ne peuvent recevoir la "communion" si leur mariage précédent n’a pas été déclaré nul canoniquement.

Le problème de la discipline des "sacrements" pour les divorcés remariés, a expliqué [l'antipape], ne peut pas se « réduire seulement au fait de recevoir ou non la communion. Car celui qui pose le problème en ces termes n’a pas compris quel est le vrai problème ». Une question, a-t-il précisé, que Benoît XVI avait « à cœur ».


Davantage de justice face aux conditions pour reconnaître la nullité


Il s’agit d’un « problème sérieux », a poursuivi [l'antipape], qui implique la responsabilité de [la secte] envers les familles qui vivent dans cette situation. À ses yeux, « [la secte] doit faire quelque chose pour résoudre les problèmes des nullités » de mariage. [L'antipape] a notamment demandé davantage de justice face aux conditions pour reconnaître la nullité. Il a alors donné l’exemple de personnes ne disposant pas de l’argent nécessaire pour se rendre dans les villes où se trouvent les tribunaux ecclésiastiques.

[L'antipape] François a ensuite indiqué que ce sujet figurerait au programme de sa rencontre prochaine, au début du mois d’octobre, avec les huit "cardinaux" nommés peu après son "élection" pour l’aider dans la réforme de la "curie" et le gouvernement de [la secte].

Comme il l’a déjà annoncé, il entend également convoquer un synode des "évêques" sur le thème de la famille, où la pastorale des divorcés remariés serait discutée. Au cours de ce synode, il sera notamment question de la « relation anthropologique » de l’Évangile avec la personne et la famille, afin de réfléchir collégialement à cette question, a-t-il précisé. « Il s’agit d’une véritable périphérie existentielle », a encore souligné [l'antipape] François.


« Regarder cela dans la totalité de la pastorale du mariage »


[L'antipape] avait évoqué ce point en des termes très similaires dans l’avion qui le ramenait de Rio de Janeiro (Brésil), à la fin du mois de juillet dernier. « On doit regarder cela dans la totalité de la pastorale du mariage », avait-il répondu au journaliste qui l’interrogeait sur un possible changement de discipline. « Les orthodoxes ont une pratique différente, avait-il poursuivi. Ils suivent ce qu’ils appellent la théologie de l’économie et offrent une deuxième possibilité. Je crois que ce problème (…) doit être étudié dans le cadre de la pastorale du mariage. L’un des thèmes sur lesquels je consulterai le conseil des huit "cardinaux", du 1er au 3 octobre, sera de voir comment avancer en termes de pastorale matrimoniale ».

"Benoît XVI" avait abordé le sujet à plusieurs reprises. À Milan, lors de la septième Rencontre mondiale des familles, en juin 2012, il avait notamment souhaité que « les diocèses prennent des initiatives d’accueil et de proximité adéquates ».

Dans [la secte], nombreux sont ceux qui appellent à un assouplissement de la discipline à l’intention des divorcés remariés se sentant exclus des "sacrements" du fait de leur situation.


( source : http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Le-pape-Francois-veut-faire-un-pas-en-direction-des-divorces-remaries-2013-09-17-1017794 )

Benjamin

Nombre de messages : 5019
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Mar 17 Sep 2013, 2:46 pm

…divorcés remariés …personnes divorcées et remariées qui ne peuvent recevoir la "communion"

si leur mariage précédent n’a pas été déclaré nul canoniquement… les problèmes des nullités…
 
Si je ne me trompe, la Frate n’a-t-elle pas déjà "réglé" ces difficultés ?
.

ROBERT.

Nombre de messages : 29777
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Benjamin le Mar 17 Sep 2013, 2:50 pm

ROBERT. a écrit:
…divorcés remariés …personnes divorcées et remariées qui ne peuvent recevoir la "communion"

si leur mariage précédent n’a pas été déclaré nul canoniquement… les problèmes des nullités…
 
Si je ne me trompe, la Frate n’a-t-elle pas déjà "réglé" ces difficultés ?
.
Bergoglio devrait engager Fellay Laughing 

Benjamin

Nombre de messages : 5019
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Mar 17 Sep 2013, 3:02 pm

Benjamin a écrit:
ROBERT. a écrit:
…divorcés remariés …personnes divorcées et remariées qui ne peuvent recevoir la "communion"

si leur mariage précédent n’a pas été déclaré nul canoniquement… les problèmes des nullités…
 
Si je ne me trompe, la Frate n’a-t-elle pas déjà "réglé" ces difficultés ?
.
Bergoglio devrait engager Fellay Laughing 
 
Peut-être est-il sur le point de le faire ? Laughing 
.

ROBERT.

Nombre de messages : 29777
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  gabrielle le Mer 18 Sep 2013, 8:44 am

L'antipape] avait évoqué ce point en des termes très similaires dans l’avion qui le ramenait de Rio de Janeiro (Brésil), à la fin du mois de juillet dernier. « On doit regarder cela dans la totalité de la pastorale du mariage », avait-il répondu au journaliste qui l’interrogeait sur un possible changement de discipline. « Les orthodoxes ont une pratique différente, avait-il poursuivi. Ils suivent ce qu’ils appellent la théologie de l’économie et offrent une deuxième possibilité. Je crois que ce problème (…) doit être étudié dans le cadre de la pastorale du mariage. L’un des thèmes sur lesquels je consulterai le conseil des huit "cardinaux", du 1er au 3 octobre, sera de voir comment avancer en termes de pastorale matrimoniale ».
La clé de solution , Bergoglio va tenter de passer par ce trou de serrure en s'ajustant sur les orthodoxes ..

En fait, c'est comme à une fête foraine, 10 sous pour deux chances de tirer le canard...gagnant.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Mer 18 Sep 2013, 9:23 am

[L'antipape]:   ...Je crois que ce problème (…) doit être étudié dans le cadre de la pastorale du mariage.
Quel cadre ? Financier ? Économique ? Etc. ?
 
Bergoglio a oublié depuis longtemps: Cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa justice
et toutes ces choses vous seront données  par surcroît.
 ( Matthieu VI, 33)

ROBERT.

Nombre de messages : 29777
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  gabrielle le Jeu 19 Sep 2013, 9:03 am

Le cadre maçonnique!

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Jeu 19 Sep 2013, 1:23 pm

gabrielle a écrit:Le cadre maçonnique!
 
Ça cadre exactement !

ROBERT.

Nombre de messages : 29777
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Benjamin le Mer 02 Oct 2013, 7:18 am

En Argentine, les divorcés remariés attendent beaucoup [de l'antipape]


Les chantiers du G8 (2/4). En Argentine, les couples divorcés remariés vivent douloureusement le fait  de ne plus pouvoir accéder à la "communion".


Ils accueillent avec espoir les paroles [de l'antipape] François qui a invité à les considérer avec miséricorde.


Valeria Ceppi, 41 ans, a divorcé du père de ses deux enfants après presque deux décennies de vie commune, puis elle s’est remariée avec Julio, lui aussi divorcé et père de trois fils. « Nous sommes issus d’une école [conciliaire] et pratiquants, nous adhérons pleinement aux valeurs et préceptes de [la secte]. Que c’est difficile d’aller à la "messe" et de voir les autres "communier" sans pouvoir le faire soi-même ! On pardonne tant de choses et l’on en autorise tant d’autres… », déplore, avec tristesse, cette femme au foyer. Comme de nombreux [conciliaires] argentins, divorcés et remariés, Valeria affronte avec une résignation teintée de colère le sentiment d’être exclue de sa propre [secte]. Elle accueille avec espoir les paroles [de l'antipape] François, qui appelle à accompagner les divorcés « avec miséricorde ».


« Désormais, nous ne sommes plus une catégorie de [la secte] qu’il faut rendre invisible »


« Je trouve injuste ce que nous subissons, nous sommes condamnés à perpétuité par [la secte], et me voici contrainte à pratiquer le "catholicisme" en silence », déplore Monica Inda, 49 ans, diplômée en géographie, divorcée puis remariée à Victor. « Lorsque je me suis rapprochée d’une "paroisse" du quartier chic de Palermo et leur ai annoncé que j’étais divorcée et remariée, raison pour laquelle je ne "communiais" pas, on m’a regardée de travers et invitée à quitter les lieux. Je leur ai pourtant bien dit que ce n’était pas contagieux ! », poursuit-elle avec une ironie mordante.


Monica regrette que son mari, jusque-là célibataire, « n’ait pas pu se marier à l'[é]glise comme lui et sa famille le désiraient pour le seul fait d’avoir choisi une femme divorcée ». « J’assume les conséquences de mes décisions, mais je me sens victime d’une situation qui ne me semble pas en accord avec le XXIe  siècle. » « C’est pourquoi, reprend-elle, les récentes déclarations [de l'antipape] m’ont fait plaisir. J’ignore comment il va se débrouiller pour faire évoluer la situation, mais il aborde le sujet. Désormais, nous ne sommes plus une catégorie de [la secte] qu’il faut rendre invisible. »


« C’est un vrai pasteur et non pas un chef qui commande et donne des ordres »


Susana, 63 ans, et Jorge Nazer, 68 ans, ont trouvé du réconfort en partageant leur expérience avec des couples connaissant la même situation. Dans moins d’un an, ils fêteront leur vingtième anniversaire de remariage. Ils ont rejoint la communauté de base de l’église de la Santa Cruz, à Buenos Aires, et se réunissent depuis douze ans avec d’autres couples mariés en secondes noces pour parler de leurs impressions et lire la Bible. « La plupart des couples arrivaient en larmes. Ils étaient nombreux à estimer que leur appartenance à [la secte] était remise en cause. Nous nous sentions exclus de la communion, nous ne savions plus ce qui était permis et ce qui ne l’était pas », expliquent-ils, tout en remerciant chaleureusement la paroisse Santa Cruz de les avoir acceptés. « Pour nous, "François" apporte un souffle d’air frais sur cette question des divorcés : il agit avec fraternité, il écoute, il questionne, il aborde des sujets épineux qui nous font mal en tant [que secte] et qui nous préoccupent, comme l’homosexualité, l’avortement, le divorce… Il en parle en nous regardant droit dans les yeux. Pour nous, c’est un vrai pasteur et non pas un chef qui commande et donne des ordres », se réjouissent Susana et Jorge d’une même voix.


( source : http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/En-Argentine-les-divorces-remaries-attendent-beaucoup-du-pape-2013-10-01-1030323 )
Manœuvre classique de conditionnement des esprits, sur ce sujet comme tant d'autres :

- d'abord, Bergoglio laisse entendre un changement avec des petites phrases disitillées dans les médias

- ensuite, les médias donnent la parole à quelques conciliaires qui approuvent ce changement par intérêt personnel (comme si leur avis importait...)

- enfin, on nous fait croire que tout le monde est ainsi d'accord pour changer un point de "doctrine", de "mœurs" ou de "discipline" de la secte, comme si dans la secte ces matières étaient soumises à la "démocratie" (qui n'est qu'une "démocratie" orchestrée pour que le résultat soit garanti d'avance), et comme si la "pression populaire" (supposée ou réelle) justifiait un tel changement...

Benjamin

Nombre de messages : 5019
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Roger Boivin le Mer 02 Oct 2013, 8:11 am



Tout est faux dans leur affaire :


- mariage non catholique

- messe non catholique, invalide et sacrilège

- donc eucharistie qui n'est qu'un morceau de pain

- sacrement-de-l'ordre trafiqué et invalide

- donc faux prêtres

- Jorge Mario Bergoglio, alias François : anti-pape et même pas prêtre puisqu'ordonné avec le nouveau rite invalide d'ordination

- ce qu'ils prennent pour l'Église catholique n'est qu'une secte, la secte moderniste-maçonnique, syncrétique et lucéférienne

- ..


Dernière édition par roger le Mer 02 Oct 2013, 8:15 am, édité 1 fois

Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Benjamin le Mer 02 Oct 2013, 8:15 am


Exactement, cher Roger !

Benjamin

Nombre de messages : 5019
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Mer 02 Oct 2013, 1:51 pm

Benjamin a écrit:  
Spoiler:

En Argentine, les divorcés remariés attendent beaucoup [de l'antipape]


Les chantiers du G8 (2/4). En Argentine, les couples divorcés remariés vivent douloureusement le fait  de ne plus pouvoir accéder à la "communion".


Ils accueillent avec espoir les paroles [de l'antipape] François qui a invité à les considérer avec miséricorde.


Valeria Ceppi, 41 ans, a divorcé du père de ses deux enfants après presque deux décennies de vie commune, puis elle s’est remariée avec Julio, lui aussi divorcé et père de trois fils. « Nous sommes issus d’une école [conciliaire] et pratiquants, nous adhérons pleinement aux valeurs et préceptes de [la secte]. Que c’est difficile d’aller à la "messe" et de voir les autres "communier" sans pouvoir le faire soi-même ! On pardonne tant de choses et l’on en autorise tant d’autres… », déplore, avec tristesse, cette femme au foyer. Comme de nombreux [conciliaires] argentins, divorcés et remariés, Valeria affronte avec une résignation teintée de colère le sentiment d’être exclue de sa propre [secte]. Elle accueille avec espoir les paroles [de l'antipape] François, qui appelle à accompagner les divorcés « avec miséricorde ».


« Désormais, nous ne sommes plus une catégorie de [la secte] qu’il faut rendre invisible »


« Je trouve injuste ce que nous subissons, nous sommes condamnés à perpétuité par [la secte], et me voici contrainte à pratiquer le "catholicisme" en silence », déplore Monica Inda, 49 ans, diplômée en géographie, divorcée puis remariée à Victor. « Lorsque je me suis rapprochée d’une "paroisse" du quartier chic de Palermo et leur ai annoncé que j’étais divorcée et remariée, raison pour laquelle je ne "communiais" pas, on m’a regardée de travers et invitée à quitter les lieux. Je leur ai pourtant bien dit que ce n’était pas contagieux ! », poursuit-elle avec une ironie mordante.


Monica regrette que son mari, jusque-là célibataire, « n’ait pas pu se marier à l'[é]glise comme lui et sa famille le désiraient pour le seul fait d’avoir choisi une femme divorcée ». « J’assume les conséquences de mes décisions, mais je me sens victime d’une situation qui ne me semble pas en accord avec le XXIe  siècle. » « C’est pourquoi, reprend-elle, les récentes déclarations [de l'antipape] m’ont fait plaisir. J’ignore comment il va se débrouiller pour faire évoluer la situation, mais il aborde le sujet. Désormais, nous ne sommes plus une catégorie de [la secte] qu’il faut rendre invisible. »


« C’est un vrai pasteur et non pas un chef qui commande et donne des ordres »


Susana, 63 ans, et Jorge Nazer, 68 ans, ont trouvé du réconfort en partageant leur expérience avec des couples connaissant la même situation. Dans moins d’un an, ils fêteront leur vingtième anniversaire de remariage. Ils ont rejoint la communauté de base de l’église de la Santa Cruz, à Buenos Aires, et se réunissent depuis douze ans avec d’autres couples mariés en secondes noces pour parler de leurs impressions et lire la Bible. « La plupart des couples arrivaient en larmes. Ils étaient nombreux à estimer que leur appartenance à [la secte] était remise en cause. Nous nous sentions exclus de la communion, nous ne savions plus ce qui était permis et ce qui ne l’était pas », expliquent-ils, tout en remerciant chaleureusement la paroisse Santa Cruz de les avoir acceptés. « Pour nous, "François" apporte un souffle d’air frais sur cette question des divorcés : il agit avec fraternité, il écoute, il questionne, il aborde des sujets épineux qui nous font mal en tant [que secte] et qui nous préoccupent, comme l’homosexualité, l’avortement, le divorce… Il en parle en nous regardant droit dans les yeux. Pour nous, c’est un vrai pasteur et non pas un chef qui commande et donne des ordres », se réjouissent Susana et Jorge d’une même voix.


( source : http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/En-Argentine-les-divorces-remaries-attendent-beaucoup-du-pape-2013-10-01-1030323 )
Manœuvre classique de conditionnement des esprits, sur ce sujet comme tant d'autres :

- d'abord, Bergoglio laisse entendre un changement avec des petites phrases disitillées dans les médias

- ensuite, les médias donnent la parole à quelques conciliaires qui approuvent ce changement par intérêt personnel (comme si leur avis importait...)

- enfin, on nous fait croire que tout le monde est ainsi d'accord pour changer un point de "doctrine", de "mœurs" ou de "discipline" de la secte, comme si dans la secte ces matières étaient soumises à la "démocratie" (qui n'est qu'une "démocratie" orchestrée pour que le résultat soit garanti d'avance), et comme si la "pression populaire" (supposée ou réelle) justifiait un tel changement...
 
 
Exactement ! Bergoglio doit d’abord demander l’avis "éclairé" des journaux, de la populace, etc, sa doctrine étant inféodée
 
à la démoncrassie populaire et journalistique. On est rendus beaucoup plus loin que la "collégialité" de Montini ou Karol.

ROBERT.

Nombre de messages : 29777
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Roger Boivin le Jeu 08 Mai 2014, 10:52 am


Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Roger Boivin le Dim 08 Juin 2014, 12:01 pm


Aujourd'hui Dimanche de la PENTECÔTE.

Lecture du saint Évangile selon saint Jean.

En ce temps-là : Jésus dit à ses disciples : Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera, et nous viendrons à lui, et nous ferons chez lui notre demeure. Et le reste.

Homélie de saint Grégoire, Pape.


   Je préfère, mes très chers frères, passer brièvement sur les paroles de cette lecture de l’Évangile, afin que nous puissions nous arrêter plus longtemps à considérer les mystères d’une si grande solennité. Car c’est en ce jour que l’Esprit-Saint est descendu avec un bruit soudain sur les disciples, et que, transformant les esprits de ces hommes charnels, il les a conduits à son amour. Tandis que des langues de feu apparaissaient à l’extérieur, au dedans les cœurs des disciples s’enflammèrent, et comme ils voyaient Dieu sous l’aspect du feu, ils devinrent avec une suavité ineffable tout brûlants d’amour. Car le Saint-Esprit est amour, et c’est pourquoi saint Jean dit : « Dieu est charité » . Celui donc qui désire Dieu de tout son esprit, possède certes déjà celui qu’il aime. Car personne ne pourrait aimer Dieu, s’il ne possédait celui qu’il aime.

   Si l’on questionne chacun de vous et qu’on lui demande : Aimez-vous Dieu ? Il répond d’un esprit assuré et avec pleine confiance : Je l’aime. Vous avez entendu au commencement de la lecture de l’Évangile, ce que dit la Vérité même : « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole » . La preuve de l’amour, c’est l’action. Aussi saint Jean dit-il encore dans son Épître : « Celui qui dit : J’aime Dieu, et ne garde pas ses commandements est un menteur » . Mais nous aimons vraiment Dieu et nous gardons ses commandements, si nous nous efforçons de réprimer en nous l’attrait des plaisirs. Car celui qui continue à s’abandonner à des désirs illicites n’aime assurément pas Dieu, puisqu’il s’oppose à lui dans sa volonté.

   « Et mon Père l’aimera, et nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure en lui ». Considérez, mes très chers frères, quel grand honneur c’est de posséder pour hôte, dans notre cœur, Dieu venant à nous. Certes, si quelque ami riche ou très puissant devait entrer dans notre maison, la maison tout entière serait rendue nette avec la plus grande hâte, de crainte qu’il n’y eût quelque chose qui blessât les yeux de cet ami qui arrive. Qu’il ait donc soin de se purifier des souillures du péché, celui qui prépare pour Dieu la demeure de son âme. Mais voyez ce que dit la Vérité même : « Nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure en lui ». Il vient en effet dans les cœurs de quelques-uns, cependant il n’y fait pas sa demeure, car ils ont attiré le regard divin par la componction, mais au moment de la tentation, ils oublient aussitôt ce qui les a amenés à la pénitence, et ainsi ils retournent au péché, comme s’ils ne l’avaient jamais pleuré.

http://messe.forumactif.org/t5550p15-paques-temps-pascal#106268


Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Dim 08 Juin 2014, 12:21 pm

.
 
Tout le monde aujourd'hui parle de l' "aaaaammmmoooourrr" !   Crying or Very sad 

Qu'ils lisent le sermon de Saint Grégoire (ci-haut).

Ils verront qui est l'Amour véritable, qui doit être l'amour de notre vie.  cheers 

ROBERT.

Nombre de messages : 29777
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Roger Boivin le Lun 09 Juin 2014, 10:06 am

Lundi de la Pentecôte

Lecture du saint Évangile selon saint Jean.

En ce temps-là : Jésus dit à Nicodème : Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. Et le reste.

Homélie de saint Augustin, Évêque.


Le médecin vient guérir le malade, autant qu’il est en lui. Celui qui refuse d’observer les prescriptions du médecin se donne à lui-même la mort. Le Sauveur est venu dans le monde. Pourquoi a-t-il été appelé Sauveur du monde, sinon parce qu’il est venu pour sauver le monde et non pour le juger ? Tu ne veux pas être sauvé par lui, tu seras jugé par l’effet de ta volonté même. Que dis-je, tu seras jugé ? Écoute ce qu’il dit : « Celui qui croit en lui n’est point jugé, mais qui ne croit point » ; que penses-tu qu’il va dire ? n’est-ce pas qu’il sera jugé ? Voici ce qu’il ajoute : « Il est déjà condamné. » Le jugement n’a pas encore été publié, et déjà la sentence est prononcée.

Le Seigneur connaît ceux qui sont à lui, il connaît ceux qui doivent demeurer pour la couronne, ceux qui doivent demeurer pour les flammes. Il connaît dans son aire le froment, il connaît aussi la paille ; il connaît le bon grain, il distingue aussi l’ivraie. « Celui qui ne croit pas est déjà jugé » . Pourquoi ? « Parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Or, voici la cause de ce jugement, c’est que la lumière est venue dans le monde et que les hommes ont mieux aimé les ténèbres que la lumière : leurs œuvres en effet étaient mauvaises » Mes frères, quels sont ceux dont les œuvres ont été trouvées bonnes par le Seigneur ? Il n’y en a pas. Il a trouvé leurs œuvres à tous, mauvaises. Comment donc quelques-uns ont-ils agi selon la vérité et sont-ils venus à la lumière, comme l’indiquent les paroles suivantes : « Celui qui accomplit la vérité vient à la lumière » .

« Les hommes, dit le Seigneur, ont mieux aimé les ténèbres que la lumière. » Là se trouve la force du raisonnement. Il en est beaucoup, en effet, qui ont aimé leurs péchés, il en est beaucoup qui les ont confessés ; celui qui confesse ses péchés et s’en accuse, agit conjointement avec Dieu. Dieu accuse tes péchés ; si toi aussi tu les accuses, tu te joins à Dieu. L’homme et le pécheur sont comme deux choses distinctes. Tu m’entends nommer l’homme, il est l’ouvrage de Dieu ; tu m’entends nommer le pécheur, il est l’ouvrage de l’homme. Détruis ce que tu as fait, afin que Dieu sauve ce qu’il a fait lui-même. Il faut que tu haïsses en toi ton œuvre, et que tu aimes en toi l’œuvre de Dieu. Lorsque ce que tu as fait aura commencé à te déplaire, l’accusation du mal que tu as commis sera le commencement de tes bonnes œuvres. Le commencement des bonnes œuvres, c’est l’aveu des œuvres mauvaises.

http://messe.forumactif.org/t5550p15-paques-temps-pascal#106291


Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Lun 09 Juin 2014, 12:10 pm

Saint Augustin a écrit: (…) Il en est beaucoup, en effet, qui ont aimé leurs péchés, (…); celui qui confesse ses péchés et s’en accuse, agit conjointement avec Dieu.(…)
Saint Augustin demande à Bergoglio de reconnaitre qu’il pêche gravement

en ce qui concerne ses positions sur le divorcés-remariés, entre autres.

ROBERT.

Nombre de messages : 29777
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Roger Boivin le Jeu 21 Aoû 2014, 10:28 am



Quand la secte défend les divorcés remariés en invoquant... Sainte Marie-Madeleine !

http://messe.forumactif.org/t5819-quand-la-secte-defend-les-divorces-remaries-en-invoquant-sainte-marie-madeleine



Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Benjamin le Dim 14 Sep 2014, 8:59 am

Vingt couples romains se disent « oui » devant [l'antipape] François


À quelques semaines de l’ouverture du "synode" sur la famille, [l'antipape] François a célébré le mariage de vingt couples romains dans la basilique Saint-Pierre.


(...)


http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Vingt-couples-romains-se-disent-oui-devant-le-pape-Francois-2014-09-14-1205927

Il fait cela pour mieux saborder la notion de mariage et de famille ensuite dans son satané "synode".

Comme Montini qui disait que le Latin est une langue sacrée, pour quelques lignes plus loin dire qu'il faut passer au vernaculaire Rolling Eyes

Benjamin

Nombre de messages : 5019
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Dim 14 Sep 2014, 12:18 pm

.

Bergoglio suit le même chemin que Montini, son maître et

seigneur: il dit une chose et son contraire... dans la même phrase ! clown

Le Roi David ne dit-il pas:


l’iniquité a menti contre elle-même. (Psaume XXVI, 12)

ROBERT.

Nombre de messages : 29777
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  gabrielle le Lun 15 Sep 2014, 8:43 am

Benjamin a écrit:
Vingt couples romains se disent « oui » devant [l'antipape] François


À quelques semaines de l’ouverture du "synode" sur la famille, [l'antipape] François a célébré le mariage de vingt couples romains dans la basilique Saint-Pierre.


(...)


http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Vingt-couples-romains-se-disent-oui-devant-le-pape-Francois-2014-09-14-1205927

Il fait cela pour mieux saborder la notion de mariage et de famille ensuite dans son satané "synode".

Comme Montini qui disait que le Latin est une langue sacrée, pour quelques lignes plus loin dire qu'il faut passer au vernaculaire Rolling Eyes

Ça me fait penser aux mariages nombreux célébrer avant et pendant la guerre... il a l'air pressé, après il va pouvoir allumer la mèche du baril de poudre.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  gabrielle le Lun 15 Sep 2014, 9:09 am

Le mariage, c'est le cheminement ensemble d'un homme et d'une femme
Homélie pour vingt mariages à Saint-Pierre (texte intégral)
Pape François

ROME, 14 septembre 2014 (Zenit.org) - "Le mariage, c’est cela : le cheminement ensemble d’un homme et d’une femme, dans lequel l’homme a la tâche d’aider son épouse à être davantage femme, et la femme a la tâche d’aider son mari à être davantage homme. C’est la réciprocité des différences.",...


L’amour de Jésus, qui a béni et consacré l’union des époux, est en mesure de maintenir leur amour et de le renouveler quand humainement il se perd, se déchire, s’épuise. L’amour du Christ peut rendre aux époux la joie de cheminer ensemble ; parce que le mariage, c’est cela : le cheminement ensemble d’un homme et d’une femme, dans lequel l’homme a la tâche d’aider son épouse à être davantage femme, et la femme a la tâche d’aider son mari à être davantage homme.

C’est la tâche que vous avez entre vous. “Je t’aime, et par cela je te fais plus femme” “Je t’aime, et par cela je te fais plus homme”. C’est la réciprocité des différences. Ce n’est pas un chemin simple, sans conflits, non, il ne serait pas humain. C’est un voyage exigeant, parfois difficile, parfois aussi conflictuel, mais c’est la vie ! Et parmi cette théologie que nous donne la Parole de Dieu sur le peuple en marche, aussi sur les familles en marche, sur les époux en marche, un petit conseil.

Un véritable délire.

La virginité étant à l'état du mariage, si nous suivons le délire de Bergoglio. les âmes consacrées seraient moins femmes ou moins hommes!

Pour savoir ce qu'est le Mariage

http://catechisme.free.fr/cat1part2chap27.htm

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Lun 15 Sep 2014, 12:38 pm

gabrielle a écrit:
Le mariage, c'est le cheminement ensemble d'un homme et d'une femme
Homélie pour vingt mariages à Saint-Pierre (texte intégral)
Pape François

ROME, 14 septembre 2014 (Zenit.org) - "Le mariage, c’est cela : le cheminement ensemble d’un homme et d’une femme, dans lequel l’homme a la tâche d’aider son épouse à être davantage femme, et la femme a la tâche d’aider son mari à être davantage homme. C’est la réciprocité des différences.",...

Le Cardinal leger ne disait-il pas à près la même chose à V2 ?

ROBERT.

Nombre de messages : 29777
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Benjamin le Lun 15 Sep 2014, 12:47 pm


Il est évident qu'ils n'ont aucun intérêt à parler des enfants ou de la sanctification mutuelle.

Ils ne sont là ni pour conduire les âmes au Ciel, ni pour encourager ce qui reste de pseudo-"chrétiens" Européens à se perpétuer.

Benjamin

Nombre de messages : 5019
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Lun 15 Sep 2014, 12:51 pm

Benjamin a écrit:
Il est évident qu'ils n'ont aucun intérêt à parler des enfants ou de la sanctification mutuelle.

Ils ne sont là ni pour conduire les âmes au Ciel, ni pour encourager ce qui reste de pseudo-"chrétiens" Européens à se perpétuer.

En plein dans le mille, Benjamin ! Tout ce qui compte pour eux, c'est le gouvernement mondial et l'Antéchrist a.s.a.p.  

ROBERT.

Nombre de messages : 29777
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum