Bergoglio et le mariage

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Benjamin le Lun 22 Sep 2014, 2:22 pm

Rome veut simplifier la reconnaissance de nullité des mariages


Le Vatican a annoncé samedi 20 septembre la décision [de l'antipape] de créer une commission spéciale d’étude chargée de la réforme des procès matrimoniaux "canoniques".


Qu’a décidé [l'antipape]  ?

La nouvelle a été rendue publique samedi 20 septembre par un communiqué de la salle de presse du "Saint-Siège"  : [l'antipape] François a décidé, le 27 août dernier, de créer une commission spéciale d’étude sur la réforme des procès matrimoniaux "canoniques". Les travaux de cette commission, présidée par "Mgr" Pio Vito Pinto, doyen du tribunal de la "Rote romaine", doivent commencer « dès que possible ». Ils ont pour but de « simplifier la procédure du procès, de la rendre plus souple tout en sauvegardant le principe d’indissolubilité du mariage ».

En quoi consiste une reconnaissance de nullité ?

L’Église ne peut annuler un mariage, mais elle peut, sous certaines conditions, constater qu’il n’a pas été validement conclu et donc, qu’il n’y a jamais eu mariage. La déclaration de nullité signe une carence grave dans le consentement au jour du mariage, telle que l’absence de liberté, le manque de maturité ou l’exclusion d’éléments essentiels du mariage.

La demande de reconnaissance en nullité doit être déposée par un des conjoints à "l’Officialité" (tribunal "ecclésiastique") de son "diocèse". La procédure met de dix-huit à trente mois avant d’arriver à son terme, après un jugement en première instance puis en appel. Si nécessaire, il est possible de faire appel, en troisième instance, au tribunal de la Rote romaine. La reconnaissance de nullité de mariage permet ainsi à une personne divorcée civilement de se marier religieusement et non de se « remarier », le premier mariage déclaré nul étant considéré comme n’ayant jamais existé.

Quel est le contexte ?

Cette décision a été rendue publique à un peu plus de deux semaines de l’ouverture du "synode" des "évêques" sur la famille, à Rome, le 5 octobre. Il s’agit de l’un des sujets cruciaux qui seront discutés lors du "Synode" des "évêques" sur la famille. L’Instrumentum laboris qui servira de base de réflexion aux "Pères" "synodaux", précise que « la simplification de la pratique "canonique" des procès matrimoniaux est largement demandée ». Même si « certains invitent à la prudence, en signalant le risque que cette simplification et la réduction des étapes prévues n’entraînent des injustices et des erreurs ; donnent l’impression de ne pas respecter l’indissolubilité du sacrement ; favorisent les abus et nuisent à la formation des jeunes au mariage comme engagement pour toute la vie ; alimentent l’idée d’un ‘divorce catholique’. »

Derrière cette question se trouve la problématique de l’accès aux "sacrements" des "divorcés remariés", sujet de polémiques entre "cardinaux" de la "curie" récemment.


( source : http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Rome-veut-simplifier-la-reconnaissance-de-nullite-des-mariages-2014-09-21-1209649 )

C'est "largement demandé", donc ils le font Rolling Eyes

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Lun 22 Sep 2014, 3:09 pm

Benjamin a écrit:  C'est "largement demandé", donc ils le font Rolling Eyes

Avec un tel "principe", on peut aller très loin: Par exemple détruire l’Église de fond en comble.

Mais j’y pense ! Les Intrus sont déjà allés aussi loin, en saccageant, en détruisant tout:

nouvelle messe, nouveaux  sacrements, nouveau droit canon, nouveau catéchisme, nouveaux etc, etc.

Les Intrus peuvent aussi très bien "créer" cette "demande", par l’entremise de Twitter, Facebook, Web, la radio, la télé,  les journaux , etc.

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Benjamin le Mar 09 Déc 2014, 8:36 am

"Divorcés remariés" : « la "communion" seule n’est pas la solution », affirme [l'antipape]


Dans un long entretien au quotidien argentin « La Nacion », [l'antipape] François précise ce qui s’est dit au "Synode" sur la famille. Il regrette que les "divorcés remariés" « paraissent excommuniés de fait »


Le quotidien argentin La Nacion a publié dimanche 7 décembre un long entretien avec [l'antipape] François dans lequel celui-ci revient en particulier sur le "Synode" pour la famille, la réforme de la "Curie" et les résistances au changement au sein de [la secte].

Concernant le Synode sur la famille, [l'antipape] a affirmé « ne pas avoir peur de suivre le chemin de la "synodalité", parce que c’est le chemin auquel Dieu nous appelle, dont le "pape" est le garant ».

« Il est là pour en prendre soin », a-t-il expliqué, rappelant que le "Synode" n’avait encore rien décidé. « On ne touchera à aucun point de la doctrine de l'Église sur le mariage », a-t-il insisté


« Leur ouvrir un peu plus la porte »


« Dans le cas des "divorcés" qui veulent se "remarier", nous nous sommes demandé “Que faisons-nous d’eux ? Quelle porte pouvons-nous leur ouvrir ?” Puis est venue une inquiétude pastorale : “Alors va-t-on leur donner la "communion" ?” La communion seule n’est pas la solution : la solution c’est l’intégration. »

Et [l'antipape] François de rappeler que les "divorcés" "remariés" « ne sont pas excommuniés ». « Mais ils ne peuvent être parrains, a-t-il enchaîné, ne peuvent lire les lectures à la [parodie de] "messe", ne peuvent donner la [parodie de] "communion", ne peuvent enseigner [la parodie de] "catéchisme", ne peuvent faire sept choses dont j’ai la liste ici. Si je compte, ils paraissent excommuniés de fait ! Aussi faut-il leur ouvrir un peu plus la porte. »

Quant à la question des homosexuels, il a souligné que « personne n’a parlé de "mariage" homosexuel au Synode ».


« Nous avons discuté des homosexuels en relation avec leur famille »


« Ce dont nous avons parlé, c’est d’une famille dont un fils ou une fille est homosexuel, a-t-il précisé. Comment éduque-t-elle ? Que fait-elle ? Comment cette famille est-elle aidée devant cette situation particulière ? »

« En d’autres termes, nous avons discuté de famille et des personnes homosexuelles en relation avec leur famille, parce que c’est une réalité que nous rencontrons souvent au "confessionnal" : un père et une mère qui a un enfant ainsi », a continué [l'antipape], confiant que cela lui était « arrivé plusieurs fois » quand il était "archevêque" de Buenos Aires.


« Il ne faut pas avoir peur »


« Qu’est-ce qui compte dans le "Synode", », s’est aussi interrogé [l'antipape] avant de répondre « le rapport post-"synodal", le message final et le discours [de l'antipape] », a-t-il répondu, soulignant en même temps qu’« il ne faut pas avoir peur » d’aller de l’avant, guidé par "l’Esprit Saint".

Au final, [l'antipape] s’est refusé à résumer le "Synode" comme l’opposition entre les tenants d’une vision ouverte de [la secte] et ceux qui ne veulent rien entendre mais comme « une volonté de recherche de la vérité ».


La réforme de la "Curie" : « un processus lent »


« [L'antipape] a cherché à ouvrir le jeu et à écouter tous le monde, a-t-il expliqué. Le fait que, à la fin, mon discours a été accepté avec enthousiasme par les "Pères" "synodaux" indique que le problème n’était pas avec [l'antipape], mais entre les différentes positions "pastorales". »

Pour lui, au contraire, l’existence de résistances est « un bon signe », y compris à propos de la réforme de la "Curie". « Quand on n’est pas d’accord, il ne faut pas se cacher. Il est sain d’exprimer les choses. Très sain », affirme-t-il, considérant qu’il serait « anormal qu’il n’y ait pas de points de vue divergents ».

Il a toutefois concédé que la réforme de la "Curie" serait « un processus lent » et qu’il n’aboutira pas en 2015. « Nous avançons à petit pas », a-t-il admis, sans préciser si des laïcs pourraient accéder à la tête d’un "dicastère" comme cela a été évoqué.


Un couple à la tête d’un dicastère ?


« À la tête de "dicastères" ou comme secrétaire, on peut mettre des gens très aptes qu’il s’agisse d’un homme, d’une femme ou d’un couple », a-t-il expliqué.

Avant de se reprendre : « À la tête d’un "dicastère" comme la Congrégation pour la "doctrine" de la "foi", de la "liturgie" où du nouveau qui réunira les laïcs, la famille et "Justice" et "paix", il y aura toujours un "cardinal". »


( source : http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Divorces-remaries-la-communion-seule-n-est-pas-la-solution-affirme-le-pape-2014-12-08-1276412 )

Sleep

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Benjamin le Mar 09 Déc 2014, 8:39 am



Essayons de mélanger un peu les différents éléments de l'article : pourquoi pas carrément un "couple" d'homosexuels "divorcés remariés" à la tête d'un "dicastère" ? Rolling Eyes

Quitte à faire n'importe quoi, pourquoi pas tout en même temps ?

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  gabrielle le Mar 09 Déc 2014, 9:02 am

Il regrette que les "divorcés remariés" « paraissent excommuniés de fait »

S'ils ne sont pas excommuniés, pourquoi ne pas les admettre à la pleine communion avec eux.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Mar 09 Déc 2014, 12:23 pm

.
A propos des "divorcés-remariés", etc...

Vous avez raison Benjamin: ça commence à être  Sleep et même   Sleep  Sleep...  

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Mar 09 Déc 2014, 12:28 pm

gabrielle a écrit:
Il regrette que les "divorcés remariés" « paraissent excommuniés de fait »

S'ils ne sont pas excommuniés, pourquoi ne pas les admettre à la pleine communion avec eux.

Ces intrus modernistes voguent toujours entre deux eaux.

A jouer à ce petit jeu, ils vont finir par se noyer.
affraid

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Benjamin le Sam 01 Aoû 2015, 8:18 am

Le "cardinal" Cottier regrette la brutalité « inhérente » au rigorisme sur le cas des "divorcés remariés"

Le "cardinal" Georges Cottier, "théologien" émérite de la Maison "pontificale", insiste sur le lien entre "doctrine" et "miséricorde" dans une interview publiée en juillet dans la revue italienne La Civiltà "Cattolica". Sur le cas des "divorcés remariés", le "dominicain" suisse regrette une formule « trop générique » qui ne distingue pas les différentes situations.

(...)

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Le-cardinal-Cottier-regrette-la-brutalite-inherente-au-rigorisme-sur-le-cas-des-divorces-remaries-2015-08-01-1340411

Traduction : ouverture prochaine du boulevard-autoroute pour les "divorcés-remariés" dans la secte, pour l'instant réservé à certaines situations en attendant les autres Sleep

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  gabrielle le Sam 01 Aoû 2015, 9:19 am

Et quelles sont les situations?

Tout et n'importe quoi à l'image de la doctrine de la secte

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Benjamin le Sam 01 Aoû 2015, 9:23 am

gabrielle a écrit:Et quelles sont les situations?

Aucune idée, il faut demander à Cottier.

Possible que ce soit une façon de parler, que le plan soit de tout ouvrir, et qu'il ne parle que de "certaines situations" que pour endormir temporairement ses pseudo-fidèles Sleep

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Sam 01 Aoû 2015, 11:58 am

.
La manière d'agir des intrus est toujours la même: à petits pas, hypocritement, peu à peu.

Bientôt, vous verrez s'ouvrir leur boulevard-autoroute à propos des "divorcés-remariés",

comme toutes les autres manigances qu'ils ont fait passer, toujours par la porte d'en-arrière...

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Benjamin le Mer 05 Aoû 2015, 3:28 pm

Les "divorcés remariés" « font toujours partie de [la secte] », rappelle [l'antipape] François

Lors de son audience hebdomadaire du mercredi 5 août, [l'antipape] a abordé la question des "divorcés remariés", qui s’annonce la plus sensible du "synode" sur la famille du mois d’octobre.

Soulignant que ces personnes « ne sont pas excommuniées », [l'antipape] a listé les manières dont elles peuvent participer à la vie de [la secte].

Une liste qui n’inclut pas l’accès à la "communion".

(...)

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Les-divorces-remaries-font-toujours-partie-de-l-Eglise-rappelle-le-pape-Francois-2015-08-05-1341636

Mais de toute façon, qui peut bien être "excommunié" et exclu de chez Bergoglio, à part la Vérité ? Rolling Eyes

Un autre article juste au-dessus dans la même page :

Avant le "Synode", des propositions pour rapprocher «la doctrine et la vie»

Les "épiscopats" suisses, français et allemands, qui avaient organisé à huis clos un colloque sur la famille en mai à Rome, ont décidé de rendre publiques les propositions qui y ont été formulées.

Une manière d’alimenter le débat "théologique" voulu par [l'antipape].

En mai dernier, "évêques" et "théologiens" s’étaient réunis à Rome pour réfléchir ensemble à de possibles évolutions de la doctrine de [la secte] sur la famille. Certaines idées évoquées avaient circulé, mais les textes des interventions "théologiques" n’avaient pas été rendus publics. C’est désormais chose faite à l’initiative de la conférence "épiscopale" allemande, coorganisatrice de ce colloque avec les "évêques" français et suisses.

Partageant le même constat selon lequel la doctrine du mariage et la vie « partagent trop peu de points communs » [ Shocked ], les textes traduits dans les trois langues et mis en ligne début août font état de propositions audacieuses pour faire évoluer la doctrine de [la secte] sur la famille. Il y est beaucoup question de la situation des personnes "divorcées remariées".

(...)

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Avant-le-Synode-des-propositions-pour-rapprocher-la-doctrine-et-la-vie-2015-08-05-1341653

"La doctrine du mariage et la vie partagent trop peu de points communs" ? Shocked

Mais où est-elle dans ce cas la doctrine du mariage, elle est partie chez les morts sans laisser d'adresse ni même un mot sur la table ?  Rolling Eyes

Celle-là, il faut l'encadrer au mur :


La doctrine du mariage et la vie « partagent trop peu de points communs »

- Journal "La Croix", 2015

En exclusivité, ce qui pourrait être une image des "théologiens" de la secte en train de réfléchir à leur pseudo-"synode" :


Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Roger Boivin le Mer 05 Aoû 2015, 4:06 pm



32. Pour épuiser toute cette matière de la foi et de ses rejetons, il nous reste à voir comment les modernistes entendent leur développement. — Ils posent tout d'abord ce principe général que, dans une religion vivante, il n'est rien qui ne soit variable, rien qui ne doive varier. D'où ils passent à ce que l'on peut regarder comme le point capital de leur système, savoir l'évolution.

http://messe.forumactif.org/t2433p15-pascendi-ou-la-condamnation-du-modernisme-s-pie-x-complet-avec-table-des-matieres#48813
et les posts suivants.

Roger Boivin

Nombre de messages : 10068
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Mer 05 Aoû 2015, 4:10 pm

Benjamin a écrit:  
...Mais de toute façon, qui peut bien être "excommunié" et exclu de chez Bergoglio, à part la Vérité ? Rolling Eyes

..."La doctrine du mariage et la vie partagent trop peu de points communs" ? Shocked

Mais où est-elle dans ce cas la doctrine du mariage, elle est partie chez les morts sans laisser d'adresse ni même un mot sur la table ?  Rolling Eyes

En exclusivité, ce qui pourrait être une image des "théologiens" de la secte en train de réfléchir à leur pseudo-"synode" :



 Vos questions sont en plein dans le mille Benjamin. Mais où s'arrêtera ce satané Bergogoglio ?

Perso, je trouve les trois fées Carabosse plus belles que tous les théologiens à la noix de Bergoglifaux !

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Benjamin le Jeu 06 Aoû 2015, 5:58 pm

Regarder la situation des "divorcés" « avec les yeux des petits enfants »

[L'antipape] François invite les "chrétiens" à « développer » « un accueil réel » des personnes "divorcées et remariées". Il les appelle à « imiter » le Christ et à « encourager » les familles « blessées » à vivre « leur appartenance » à [la secte].


Rome,  5 août 2015  (ZENIT.org) Marina Droujinina  | 784 clics


[L'antipape] François a appelé les "chrétiens" à regarder la situation des personnes "divorcées et remariées" «avec les yeux des petits enfants» «qui souffrent le plus» dans ces circonstances.

(...)

http://www.zenit.org/fr/articles/regarder-la-situation-des-divorces-avec-les-yeux-des-petits-enfants

"Pas de portes fermées !"

Traduction intégrale de la "catéchèse" en italien de la première audience générale [de l'antipape] François après la période estivale. Elle est consacrée à la place dans [la secte] des personnes "divorcées et remariées". [L'antipape] souligne qu’elles « ne sont nullement "excommuniées" ».


Rome,  5 août 2015  (ZENIT.org) [Antipape] François  | 748 clics


[L'antipape] François a repris les audiences générales ce mercredi 5 août en abordant la situation des personnes qui « ont entrepris une nouvelle union » « à la suite de l’échec de leurs liens matrimoniaux ». Il a souligné qu’elles faisaient  « toujours partie de [la secte] » et a invité les "pèlerins" à prendre soin de ces «  familles blessées » et à les accompagner « dans la vie de "foi" de la communauté ».

(...)

http://www.zenit.org/fr/articles/pas-de-portes-fermees

Sleep

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Jeu 06 Aoû 2015, 6:54 pm

.
Bergoglio enfonce le clou tranquillement pas vite..

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  gabrielle le Ven 07 Aoû 2015, 1:03 pm

nouvelle union

Concubinage est le bon mot.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Benjamin le Ven 07 Aoû 2015, 2:14 pm

gabrielle a écrit:
nouvelle union

Concubinage est le bon mot.

Vu que l'heure est au "mariage" des homosexuels, tu imagines bien à quel point le monde doit se moquer de quelque chose comme le comportement des "divorcés remariés" ; et puisque Bergoglio n'est de son propre aveu pas là pour les exclure, alors que veux-tu qu'il leur dise à part des choses accueillantes sans jamais avoir un mot plus haut que l'autre Rolling Eyes

N'oublie pas ce que dit la secte :


La doctrine du mariage et la vie « partagent trop peu de points communs »

- Journal "La Croix", 2015

Or, les tendances de "la vie" du monde révolutionnaire c'est actuellement le "mariage" avec envie d'adoption pour les homosexuels, et l'union libre sans enfants ou le "divorce-remariage" pour ceux qui ne sont pas homosexuels ; alors vogue la galère, et à la poubelle les apparences de doctrine de la secte, puisque la démocratie a parlé.

Les anglicans lui ont déjà montré la voie en matière de mœurs, à la secte de s'y engouffrer : http://messe.forumactif.org/t4669-l-anglicanisme-a-la-pointe-dans-les-deviances

Au passage, ne pourrait-on pas voir dans le phénomène de société contemporain qu'est le "divorce-remariage" une image des Chrétiens qui ont apostasié et quitté l'Église à laquelle ils auraient dû rester fidèles, pour aller chez la secte ou dans les autres fausses croyances... Les chronologies des deux choses doivent plus ou moins se recouvrir l'une et l'autre.

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Ven 07 Aoû 2015, 3:45 pm

gabrielle a écrit:
nouvelle union

Concubinage est le bon mot.

Je donnerais ma chemise que les "fidèles" de la secte ne savent même pas ce veut dire ce mot.

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  gabrielle le Sam 08 Aoû 2015, 9:55 am

Benjamin a écrit:
Au passage, ne pourrait-on pas voir dans le phénomène de société contemporain qu'est le "divorce-remariage" une image des Chrétiens qui ont apostasié et quitté l'Église à laquelle ils auraient dû rester fidèles, pour aller chez la secte ou dans les autres fausses croyances... Les chronologies des deux choses doivent plus ou moins se recouvrir l'une et l'autre.

Absolument! L'infidélité est de nos jours une manière d'être "consacré" par la pensée moderne.

Dans le temps, au début avec Montini les "annulations" pleuvaient de toutes parts, les raisons étaient changées et élargies, à la longue devant ce laxisme le divorce est passé champion ai fil d’arrivée et comme tu dis, maintenant que nous en sommes au "mariage" gays, qu'est-ce qu'un "concubinage légal" pour les gens.


gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Sam 08 Aoû 2015, 3:09 pm

gabrielle a écrit:
Benjamin a écrit:
Au passage, ne pourrait-on pas voir dans le phénomène de société contemporain qu'est le "divorce-remariage" une image des Chrétiens qui ont apostasié et quitté l'Église à laquelle ils auraient dû rester fidèles, pour aller chez la secte ou dans les autres fausses croyances... Les chronologies des deux choses doivent plus ou moins se recouvrir l'une et l'autre.

Absolument! L'infidélité est de nos jours une manière d'être "consacré" par la pensée moderne.

Dans le temps, au début avec Montini les "annulations" pleuvaient de toutes parts, les raisons étaient changées et élargies, à la longue devant ce laxisme le divorce est passé champion ai fil d’arrivée et comme tu dis, maintenant que nous en sommes au "mariage" gays, qu'est-ce qu'un "concubinage légal" pour les gens.


Dans le temps Montini jouait au "timide" s’il voulait que sa révolution passe. Avec le temps, Karol, Ratzi, ont accéléré la machine des intrus; depuis ce temps, avec Bergoglifaux, c’est vogue la galère, du vrai délire, de l’hypocrisie à l’état pur..… Le rafiot de Bergoglio n’est pas encore rendu en Enfer; il en est tout proche…  La "religion" de Bergy s’identifie de plus en plus avec l’esprit du monde.  Concubinage, dites-vous ? Les conciliaires doivent rire, plutôt ricaner… de leur rire sardonique.  Et qui est insulté, frappé à coup de poings ?  NOTRE-SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST...  

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  gabrielle le Dim 09 Aoû 2015, 7:46 am

En effet, celui qui est toujours pourchassé est Notre Doux Sauveur, la Passion se continue , cette fois en ses membres.

gabrielle

Nombre de messages : 17540
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  Benjamin le Mar 08 Sep 2015, 9:44 am

[L'antipape] simplifie la procédure des "nullités de mariage"


Par deux "Motu proprio" rendus publics mardi 8 septembre, [l'antipape] François rend plus rapide et accessible la procédure judiciaire à engager pour les causes de "nullité de mariage".

L’indissolubilité du sacrement de mariage a été réaffirmée par [l'antipape], au-delà de la simplification de la procédure pour nullité

Gratuité du procès, possibilité d’une seule instance, d’un juge unique et d’une procédure accélérée avec "l’évêque" forment l’essentiel de la réforme.


[L'antipape] s’est appuyé sur les travaux d’une commission qu’il avait constituée à cet effet. La nullité pour manque de foi n’est pas prise en compte. [ Ah bon ? Laughing ]

(...)

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Le-pape-simplifie-la-procedure-des-nullites-de-mariage-2015-09-08-1353570

Appelez nullité un divorce, et hop ni vu ni connu, on fait passer la chose  Rolling Eyes

Ils avancent avec un masque, mais un masque bien pourri quand même. Il faudrait qu'ils demandent conseil à de meilleurs spécialistes en déguisement, là on les repère à dix kilomètres.

Benjamin

Nombre de messages : 5025
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bergoglio et le mariage

Message  ROBERT. le Mar 08 Sep 2015, 12:09 pm

[L'antipape] simplifie la procédure des "nullités de mariage"

A force de simplifier les "nullités de mariage" on peut demander à Bergoglio l'antipape: à quoi peut servir le mariage, alors ?

ROBERT.

Nombre de messages : 29789
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum