Carpus: Qui est-il ?

Aller en bas

Carpus: Qui est-il ? Empty Carpus: Qui est-il ?

Message  Louis Dim 29 Mar 2020, 4:47 am

Carpus

I

Au nombre des recommandations que saint Paul adresse à Timothée, nous lisons la suivante : « Apportez, en venant, le manteau que j'ai laissé à Troade, chez Carpus, et mes livres, et surtout mes parchemins. »

II

Qu'était-ce que ce manteau dont parle saint Paul? La réponse des interprètes n'est pas uniforme. En prenant dans le sens propre le mot penula, il s'agirait d'un vêtement, soit ordinaire, comme le veulent certains commentateurs, soit sacré, ainsi que d'autres le prétendent.

Mais s'il s'agit d'un simple vêtement, ordinaire ou sacré, on a peine à comprendre que saint Paul ait attaché à ce vêtement un tel prix qu'il ait obligé son disciple à se charger, pendant un voyage de plusieurs centaines de lieues, d'un objet de si peu de valeur, d'autant qu'il était facile à l'Apôtre de s'en procurer un semblable à Rome. Les aumônes des fidèles lui en donnaient toute facilité.
III

D'autres savants, et Baronius est de ce nombre, soutiennent que le mot grec phailonin qu'on a rendu par penula signifie un volume, un rouleau contenant les livres de l'Écriture Sainte. S'il était facile à saint Paul, quoique prisonnier, de remplacer le manteau qu'il avait laissé chez Carpus, il lui était très difficile de se procurer un exemplaire des Livres Sacrés.

De cette interprétation, il résulterait que saint Paul aurait prié Timothée de lui apporter trois choses : le rouleau contenant les Écritures, les livres qui n'y étaient pas renfermés et les parchemins épars. Demander un pareil mobilier convenait mieux à saint Paul que de réclamer un simple manteau. Malgré cela, le sens littéral du mot penula nous paraît très acceptable.

IV

Quoi qu'il en soit, ces détails intimes montrent la confiance que saint Paul avait en Carpus : cette confiance était justifiée. Carpus, qu'on croit avoir été un des soixante-douze disciples de Notre-Seigneur, était un de ces généreux chrétiens qui se faisaient une joie de donner l'hospitalité aux frères voyageurs.

Saint Paul, passant à Troade, descendit chez lui. Carpus ne restait pas oisif dans sa maison. Il s'associa aux travaux des Apôtres, prêcha l'Évangile dans un grand nombre de contrées, convertit une foule de païens, en sorte qu'il brillait comme un astre glorieux dans tout l'Orient.

Carpus fut ordonné évêque de Bérée, ville de la Thrace, par saint Paul lui-même…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Carpus: Qui est-il ? Empty Re: Carpus: Qui est-il ?

Message  Louis Lun 30 Mar 2020, 6:09 am

Carpus

SUITE

V

Carpus fut ordonné évêque de Bérée, ville de la Thrace, par saint Paul lui-même. Nous voyons, au commencement de l'Église, les évêques se succéder rapidement sur le même siège. Rien de plus facile à expliquer.

Une chrétienté formée, l'évêque partait pour en former une autre ; et un nouvel évêque venait prendre sa place, sauf à la céder bientôt à un troisième. Nous le répétons, le temps pressait : il fallait promener partout le flambeau évangélique, afin de vérifier la prédiction du divin Maître.

VI

Comme saint Carpus convainquait les juifs par des raisonnements sans réplique, que le Christ par eux attaché à la croix était le Messie en personne, le Fils de Dieu et Dieu lui-même, ils entrèrent en fureur et le tuèrent cruellement
.
VII

Digne imitateur de son glorieux maître, Carpus annonçait l'Évangile avec une intrépidité qui lui faisait braver également la colère des puissants et la fureur des multitudes ; une fois même son zèle dépassa les bornes de la charité évangélique, ainsi qu'il le reconnaît lui-même, dans une lettre à saint Denis l'Aréopagite. Voici comment l'illustre chef de l'Aréopage rapporte le fait, dans sa lettre à Démophile. Cette lettre, citée par Baronius, est ainsi conçue : …

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Carpus: Qui est-il ? Empty Re: Carpus: Qui est-il ?

Message  Louis Mar 31 Mar 2020, 7:10 am

Carpus

SUITE

…Voici comment l'illustre chef de l'Aréopage rapporte le fait, dans sa lettre à Démophile. Cette lettre, citée par Baronius, est ainsi conçue :

VIII

« Il faut que je vous fasse part de la vision que Dieu envoya un jour à un saint personnage : ne raillez pas; car ce que je vais vous dire est vrai. Étant un jour en Crète, je reçus l'hospitalité chez Carpus, personnage, s'il en fût, éminemment propre aux contemplations divines, à cause de l'extrême pureté de son âme. Il n'abordait jamais la célébration des saints mystères sans qu'auparavant, dans les prières préparatoires, il ne fût consolé par quelque douce vision.

IX

« Or, il me raconta qu'un jour il conçut une tristesse profonde, parce qu'un infidèle avait ravi à l'Église et ramené au paganisme un nouveau chrétien, dans le temps même des pieuses fêtes qui suivaient son baptême. Il devait prier avec amour pour tous les deux et invoquer le secours du Dieu Sauveur, à dessein de convertir le païen et de vaincre l'apostat, par la mansuétude.

Il devait consacrer sa vie entière à les exhorter, jusqu'à ce qu'enfin ils trouvassent une solution parfaite à tous leurs doutes, et que, corrigés de la témérité et de la folie du passé, par une légitime et salutaire punition, ils fussent conduits ainsi à la connaissance de Dieu.

X

« Mais, ce qui auparavant ne lui était jamais arrivé, il fut violemment saisi d'une amère indignation. C'était le soir : il se couche et s'endort avec ses haineux sentiments. Il avait coutume d'interrompre son repos et de s'éveiller pendant la nuit pour la prière. L'heure à peu près venue, après un sommeil pénible, entrecoupé, il se lève plein de trouble.

« En entrant en commerce avec Dieu, il se livre à un chagrin peu religieux, il s'indigne, il trouve injuste que des hommes impies et qui traversent les voies du Seigneur, vivent plus longtemps. Là-dessus, il prie Dieu de lancer la foudre et de détruire sans pitié ces deux pécheurs à la fois.

XI

« A ces mots, il croit voir soudain la maison où il était, ébranlée d'abord, puis se diviser en deux dans toute sa hauteur. Devant lui se dressait une flamme d'un éclat immense, qui, du haut des cieux, à travers le faîte déchiré, semblait descendre jusqu'à ses pieds. Dans la profondeur du firmament entr'ouvert, apparaissait Jésus environné de la multitude des anges qui avaient revêtu une forme humaine.

XII

« Carpus, les yeux élevés, contemple cette merveille et s'étonne. Ensuite, abaissant ses regards, il voit au-dessous du sol bouleversé un vaste et ténébreux abîme. Les deux pécheurs qu'il avait maudits se tenaient sur le bord du précipice, tremblants, misérables, se soutenant à peine, près de tomber.

« Du fond du gouffre, d'affreux serpents rampaient vers eux et s'entortillaient autour de leurs pieds, et…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Carpus: Qui est-il ? Empty Re: Carpus: Qui est-il ?

Message  Louis Mer 01 Avr 2020, 6:21 am

Carpus

SUITE

XIII

« Du fond du gouffre, d'affreux serpents rampaient vers eux et s'entortillaient autour de leurs pieds, et tantôt les saisissaient, les enveloppaient, les entraînaient, tantôt, de la dent et de la queue, les déchirant ou les caressant, essayaient de toute manière de les attirer dans l'abîme.

« Bien plus, des hommes se joignaient à ces serpents pour assaillir en même temps le couple infortuné, lui imprimer des secousses, le pousser, le frapper de coups. Enfin,  le moment vint où ces deux hommes semblaient près de périr, moitié de plein gré, moitié   par force, contraints, pour ainsi dire, et tant de fois séduits par le mal.

XIV

« Cependant Carpus, comme il le rapporte lui-même, triomphe d'aise en contemplant ce spectacle et en oubliant celui du ciel. Il s'irrite et s'indigne de ce que leur ruine ne s'accomplissait pas assez vite. Il essaye plusieurs fois, mais en vain, de la consommer lui-même. Il redouble de colère, il les maudit, mais son regard se décide enfin à interroger encore les deux.

Le prodige y continuait; seulement Jésus était ému de compassion. Il se levait de son trône, il descendait vers les malheureux, leur tendait une main secourable. Et les anges leur venaient aussi en aide et les soutenaient, chacun de son côté.

XV

« Et le Seigneur disait à Carpus : — Lève la main et frappe-moi; car je suis prêt à mourir encore une fois pour le salut des hommes, et cela me serait doux, si on pouvait me crucifier sans crime. Vois donc si tu aimes mieux être précipité dans ce gouffre avec les serpents, que d'habiter avec Dieu et avec les anges si bons et si amis de l'humanité.
« Voilà, ajoute saint Denis, le récit que m'a fait Carpus, et j'y crois volontiers. »

Et nous aussi nous y croyons volontiers…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Carpus: Qui est-il ? Empty Re: Carpus: Qui est-il ?

Message  Louis Jeu 02 Avr 2020, 6:37 am

Carpus

SUITE

XVI

Et nous aussi nous y croyons volontiers. D'abord cette vision est possible; ensuite elle est attestée par celui même qui en a été l'objet, et celui-là est un évêque, un saint, un martyr ; de plus, elle a obtenu la créance d'un des plus grands théologiens des temps primitifs; enfin cette vision rentre dans les sentiments de miséricorde dont le Sauveur fut toujours animé.

XVII

Dire à Carpus de frapper non pas les coupables, mais lui-même, revient à ce qu'il disait à saint Jacques et à saint Jean, qui voulaient faire tomber la foudre sur les Samaritains : « Vous ne savez quel esprit vous anime ! » Apprenons de ces exemples à réprimer les sentiments d'indignation que nous cause la malice des pécheurs.

Rappelons-nous deux choses, que la vengeance appartient à Dieu ; et qu'il laisse les méchants sur la terre ou pour qu'ils se convertissent ou pour qu'ils servent d'exercice aux justes.

Le Martyrologe romain marque au 13 octobre la fête de saint Carpus : « A Troade, ville de l'Asie Mineure, naissance de saint Carpus, disciple du bienheureux Apôtre Paul. »

Voir : Bar., an. 58, n. 67; an. 59, n. 16 et seqq. ; Corn, a Lap. in I ad Timoth., IV, 13; Bolland, 26 maii; M. Maistre, 165, et les Œuv. de S. Denis l'Aréop. traduites par Mgr Darboy, etc.
FIN,

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum