Épaphrodite : Qui est-il ?

Aller en bas

Épaphrodite : Qui est-il ? Empty Épaphrodite : Qui est-il ?

Message  Louis Ven 20 Mar 2020, 6:27 am

Épaphrodite

I

Le cœur paternel, il faudrait dire maternel, de saint Paul, se révèle de nouveau dans la lettre aux chrétiens de Philippes. Nous le verrons après avoir cité le passage qui concerne Épaphrodite.

De sa prison, de Rome, le grand Apôtre écrit : « J'ai cru qu'il était nécessaire de vous renvoyer mon frère Épaphrodite, coopérateur de mes travaux, compagnon de mes combats, qui est votre apôtre et qui m'a servi dans mes besoins; parce qu'il désirait vous voir tous, et qu'il était affligé de ce que vous aviez su sa maladie. Il a été en effet malade à la mort, mais Dieu a eu pitié de lui, et non seulement de lui mais aussi de moi, afin que je n'eusse pas affliction sur affliction.

II

« C'est pourquoi je me suis hâté de le renvoyer pour vous donner la joie de le revoir, et pour me retirer moi-même de l'affliction. Recevez-le donc en Notre-Seigneur avec la joie la plus grande et honorez les hommes de ce mérite, car c'est à cause de l'œuvre de Jésus-Christ qu'il a été si près de la mort, exposant sa vie pour me rendre les services que vous ne pouviez me rendre vous-mêmes. »

III

Afin de bien comprendre cette lettre aux Philippiens, ainsi que la tendresse de saint Paul pour eux et en particulier pour Épaphrodite, il est utile de reprendre les choses de plus haut.

Saint Paul, accompagné de Timothée, venait d'évangéliser la Mysie et la Troade, lorsqu'il eut une vision pendant la nuit.

Un Macédonien lui apparut et lui dit : « Passez en Macédoine, et secourez-nous. » Docile à l'appel de la grâce, le grand Apôtre se dirigea aussitôt vers la Macédoine.

IV

La capitale de cette province était Philippes, ainsi nommée du père d'Alexandre le Grand, qui l'avait restaurée et embellie. Saint Paul y prêcha avec un grand succès, et les chrétiens de Philippes se distinguèrent, entre tous, par leur attachement filial pour leur Père dans la foi.


Ayant appris que saint Paul était prisonnier à Rome…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14482
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Épaphrodite : Qui est-il ? Empty Re: Épaphrodite : Qui est-il ?

Message  Louis Sam 21 Mar 2020, 7:03 am

Épaphrodite

SUITE

V

Ayant appris que saint Paul était prisonnier à Rome, ils lui envoyèrent pour le consoler Épaphrodite, leur évêque, chargé de nombreuses aumônes. Arrivé à Rome, Épaphrodite tomba dangereusement malade. Aussitôt qu'il fut rétabli, saint Paul, s'oubliant lui-même, le renvoya auprès de ses chers enfants de Philippes. Il comblait ainsi leurs vœux et ceux d'Épaphrodite.

VI

La lettre dont il le chargea fut donc écrite de Rome l'an 60 de Notre-Seigneur, la deuxième année de l'emprisonnement de saint Paul. De la même année sont les lettres aux Colossiens, aux Éphésiens, à Philémon.Toutes portent en tête le nom de Timothée, qui, avant l'hiver, était venu rejoindre son illustre maître.

VII

On voit qu'il s'agit ici de la première captivité de saint Paul, et non pas de la seconde, qui n'eut heu que la quatorzième année du règne de Néron. La preuve est que, dans cette lettre aux Philippiens, l'Apôtre dit qu'il ne mourra pas encore, mais qu'il vivra pour l'avantage des fidèles. Donc saint Paul devait être délivré de sa première prison, tandis que la seconde devait être pour lui le vestibule du martyre.

VIII

Apporter à saint Paul prisonnier des secours en argent de la part des chrétiens de Philippes et l'assister de sa personne en leur nom, telle était la mission d'Épaphrodite. Le saint évêque s'en acquitta en se dévouant à de grandes fatigues et s'exposant à de grands dangers, ce qui lui causa une maladie qui le réduisit à l'extrémité, et l'obligea de demeurer longtemps à Rome.

La nouvelle de sa maladie étant parvenue aux Philippiens, ils en furent très affligés. C'est pourquoi, lorsqu'il fut rétabli, saint Paul s'empressa, comme il a été dit, de le renvoyer au milieu de son bien-aimé troupeau; mais, en le renvoyant il en fait l'éloge.

Il l'appelle son frère, à cause de…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14482
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Épaphrodite : Qui est-il ? Empty Re: Épaphrodite : Qui est-il ?

Message  Louis Dim 22 Mar 2020, 6:12 am

Épaphrodite

SUITE

IX

Il l'appelle son frère, à cause de la tendre affection qu'il lui porte; son coopérateur, parce que Épaphrodite avait courageusement partagé les travaux de l'Apôtre, qui, de sa prison, ne cessait de travailler à la prédication de l'Évangile ; son compagnon d'armes, parce qu'il s'était associé, au péril de sa santé et de sa vie, au grand combat entrepris par l'Apôtre des nations contre les formidables puissances des hommes et des démons, usurpateurs du monde, qu'il s'agissait de rendre à Jésus-Christ, son maître légitime.

X

De retour à Philippes, Épaphrodite y resta-t-il jusqu'à sa mort? Suivant une tradition consacrée par Métaphraste, Lippoman et Surius, saint Pierre le retira de Philippes, et le fit évêque de Terracine.

Conformément à cette tradition, l'ancien Martyrologe romain, s'exprime ainsi, au 22 du mois de mars : « A Terracine, Épaphrodite, disciple des Apôtres, et qui fut ordonné évêque de cette ville par saint Pierre. »

Sur cette tradition, Baronius fait l'observation suivante : Il croit qu'il y eut trois saints évêques de ce nom : l'un qui fut évêque d’Adriana en Syrie; l'autre de Terracine, et l'autre de Philippes; à moins, dit-il, que le même ait été transféré à ces trois différents sièges : ce que nous ne pensons pas : quod non putamus.

XI

Le IIIe chapitre de la lettre aux Philippiens contient un verset qui demande à être expliqué, aujourd'hui surtout.

« Il y en a beaucoup, dit le grand apôtre, dont je vous ai souvent parlé, et dont je vous parle encore avec larmes, qui se conduisent en ennemis de la croix de Jésus-Christ ; dont la fin sera la damnation, qui font leur Dieu de leur ventre, qui mettent leur gloire dans ce qui devrait les couvrir de confusion, qui n'ont du goût que pour les choses de la terre. »

XII

Par ces ennemis de la croix, saint Paul désigne les hérétiques de son temps, tel que Simon le Magicien, Cérinthe, Basilide et autres. Tous étaient les ennemis de la croix, en ce sens que, niant la divinité de Notre-Seigneur crucifié, sa croix n'était d'aucune valeur. C'était saper le christianisme par la base : saint Paul le comprit.

De là, dans toutes les occasions, l'éloge qu'il fait de la croix, de sa puissance et de…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14482
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Épaphrodite : Qui est-il ? Empty Re: Épaphrodite : Qui est-il ?

Message  Louis Lun 23 Mar 2020, 6:24 am

Épaphrodite

SUITE

XIII

De là, dans toutes les occasions, l'éloge qu'il fait de la croix, de sa puissance et de sa gloire. Cette hérésie s'était répandue non seulement en Judée, mais encore en Asie, dans la Macédoine et dans la Grèce, ainsi qu'à Rome, où Simon le Magicien s'était fait des partisans.

De là vient encore que tous les premiers Pères de l'Orient et de l'Occident ne cessent de recommander aux chrétiens de protester contre les hérétiques, en rendant à la croix toute sorte d'honneurs et surtout en faisant souvent, très souvent, le signe de la croix.

XIV

Dans notre traité du Signe de la croix au XIXe siècle, sont rapportés et les principaux passages des Pères, et la religieuse coutume, où étaient les premiers chrétiens de faire, à chaque instant, le signe de la croix.

Les paroles de saint Cyrille, évêque de Jérusalem, sont si précieuses qu'elles méritent d'être citées.  « Ne rougissons pas de confesser le Crucifié. Au contraire, que notre main imprime avec confiance le signe de la croix sur notre front ; que ce signe soit imprimé sur tous les autres objets, sur le pain que nous allons manger, sur le vin que nous allons boire; en sortant, en rentrant; avant le sommeil, en nous couchant, en nous levant, en marchant, en nous reposant.

XV

« C'est une garde puissante, gratuite à cause des pauvres, facile à cause des infirmes, elle est le don divin, le signe des fidèles, la terreur des démons. C'est par elle qu'ils ont été vaincus. Montrez-leur courageusement ce signe. Quand ils le voient ils se souviennent du Crucifié, et ils redoutent Celui qui a brisé la tête du Dragon, leur chef. »

XVI

Le signe de la croix a toujours été du plus fréquent usage dans l'Église catholique. Elle y persévérera toujours jusqu’au règne de l'Antéchrist. Parmi les moyens de séduction qu'il emploiera pour établir sa domination, il interdira de faire le signe de la croix. C'est ce qu'annonce le martyr saint Hippolyte, dans son livre De la fin du monde.

Par ce qui se passe de nos jours, on peut juger que le règne de l'Antéchrist n'est pas éloigné. En effet, la moitié de l'Europe ne fait plus le signe de la croix. Beaucoup de catholiques ne le font plus. Rien ne sera plus facile à l'Antéchrist que de l'interdire tout à fait: Ex his intelligere, lector, potes, ipsum jam appropinquare, qui nunc operatur in filios diffidentiae 1. Pensons-y.

Voir : Cor. a Lap. in  c. 2, et 3 ad Philipp; Martyrol. Rom. 22 mars; M. Maistre, p. 224 ; Metaphraste, Ser. in Nat. App. 29 junii; Bar. an. 60. n. 2, 8, etc.

_______________________________________________________________

(1) Bar. an. 60, n. 9.

FIN.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14482
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum