Qu'a-t-on de sérieux sur Jean XXIII ?

4 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Qu'a-t-on de sérieux sur Jean XXIII ? - Page 2 Empty Re: Qu'a-t-on de sérieux sur Jean XXIII ?

Message  Roger Boivin Sam 27 Oct 2018, 1:12 pm

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12676
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Qu'a-t-on de sérieux sur Jean XXIII ? - Page 2 Empty Re: Qu'a-t-on de sérieux sur Jean XXIII ?

Message  Roger Boivin Jeu 31 Déc 2020, 7:46 am

gabrielle a écrit:
Spoiler:

Éric a raison, en citant trois phrases, il montre le langage moderniste qui salit tout et embrouille la moindre chose.

En 1959 Roncalli touche à l'oraison du Vendredi Saint ( perfide saute) et en 62 en formule une nouvelle

Montini va plus loin

« Prions pour les Juifs à qui Dieu a parlé, en premier : qu’ils progressent dans l’amour de son Nom et la fidélité de son Alliance. (Tous prient en silence. Puis le prêtre dit ) Dieu éternel et tout-puissant, toi qui as choisi Abraham et sa descendance pour en faire les fils de ta promesse, conduis à la plénitude de la rédemption le premier peuple de l’Alliance, comme ton Église t’en supplie. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.(Le peuple répond ) “Amen”. »

Ratzinger dans son "indult" modifie un peu celle de Roncalli

« Prions aussi pour les juifs.
Que notre Dieu et Seigneur illumine leurs cœurs, pour qu'ils reconnaissent Jésus Christ comme sauveur de tous les hommes.
Prions. Fléchissons les genoux. Levez-vous.
Dieu éternel et tout-puissant, qui veux que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité, accorde, dans ta bonté, que, la plénitude des nations entrant dans ton Église, tout Israël soit sauvé.
Par le Christ notre Seigneur. Amen. »

Je pense que cela est la continuation de la Révolution de 1789, pas étonnant que les cantiques en prennent une claque, le chant étant l'expression de la foi. Il faut bien laisser quelques traces pour maintenir les ignorants dans leur ténèbres.

Peut-être que je me plante, mais, il me semble quand tu vois Jules Issac en arrière de toutes ces réformes , je me dis, que rien ne pouvait résister à ce déferlement, sauf , nos deux enquêteurs de TD, que je remercie grandement, c'est intéressant de constater. que le mensonge et la tromperie s'est infiltré dans la moindre brèche .

En fait, il ne reste quasi plus rien d'intact


Re: En la fête de Noël, La petite bande de Montréal, 1998 : https://messe.forumactif.org/t9064p25-en-la-fete-de-noel-la-petite-bande-de-montreal-1998#157402

( Le grossissement des lettre et l'italique est de Roger.)
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12676
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Qu'a-t-on de sérieux sur Jean XXIII ? - Page 2 Empty Re: Qu'a-t-on de sérieux sur Jean XXIII ?

Message  Roger Boivin Jeu 31 Déc 2020, 7:49 am

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12676
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Qu'a-t-on de sérieux sur Jean XXIII ? - Page 2 Empty Re: Qu'a-t-on de sérieux sur Jean XXIII ?

Message  Roger Boivin Sam 24 Juil 2021, 8:11 am


Benoît XV, Motu Proprio, "Bonum Sane", 25 juillet 1920 a écrit :

L'avènement d'une République Universelle, désirée par tous les pires éléments de désordre, attendue par eux avec confiance, est une idée déjà mûre pour sa réalisation. De cette république, fondée sur les principes de l'absolue égalité des hommes et la communauté des biens, seraient bannies les distinctions nationales, l'autorité du père sur ses enfants n'y serait pas reconnue, ni celle de Dieu sur la société humaine. Si ces idées sont mises en pratique, il s'ensuivra inévitablement un règne de terreur inouï.

Contredit :


Jean XXIII, Pacem in terris, a écrit :

De nos jours, le bien commun universel pose des problèmes de dimensions mondiales. Ils, ne peuvent être résolus que par une autorité publique dont le pouvoir, la constitution et les moyens d'action prennent eux aussi des dimensions mondiales et qui puisse exercer son action sur toute l'étendue de la terre. C'est donc l'ordre moral lui-même qui exige la constitution d'une autorité publique de compétence universelle.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12676
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Qu'a-t-on de sérieux sur Jean XXIII ? - Page 2 Empty Re: Qu'a-t-on de sérieux sur Jean XXIII ?

Message  Roger Boivin Sam 24 Juil 2021, 8:19 am


Je ne retrouve pas où, mais n'est-il pas dit quelque part qu'on avait choisi d'avance Roncali ?

Voici ce qu'on lit ici, et je suppose, faudrait confirmer, que ce soit toujours en vigueur :


21. Les cas de nullité de l'élection papale sont récapitulés :

a). L'élection faite hors d'un conclave fermé.

b). L'élection par scrutin, qui n' aurait pas réuni les deux tiers des suffrages sur la môme tôte (celui de l'élu non compté).

c). L'élection par compromis à laquelle tous les cardinaux présents au conclave n'auraient pas consenti à l'unanimité, et où l’Elu se serait choisi lui-même.

d). L'élection par quasi-inspiration où il y aurait eu des intelligences spéciales et préalables sur la personne à élire, où tous les cardinaux présents n'auraient pas consenti à l'unanimité, et n'auraient point prononcé, tous, la parole Eligo.

Dans tous ces cas, l'élection est nulle et l'Elu sera considéré comme coupable d'apostasie.

L'excommunication majeure, réservée au futur pape, serait encourue par l'Elu, par les électeurs, les complices et les fauteurs d'une semblable manœuvre.




https://archive.org/stream/leconclaveorigin00guth#page/130/mode/2up

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12676
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum