position sédévacantiste

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  ROBERT. le Dim 17 Nov 2013, 12:17 pm

Banigé a écrit:Notre ami Robert se réjouit que l'intru Rocca ait été dépisté. Je me réjouirait volontiers avec lui, si, un autre INTRU, infiniment plus puissant n'avait pas eu la place éminente et l'impunité totale dont il a pu jouir jusqu'à la fin de sa vie !
 
 
L'ami Robert Very Happy veut simplement dire que ROCA et tous les sbires du même acabit
 
furent les précurseurs des INTRUS qui foisonnent aujourd'hui.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  Louis le Dim 17 Nov 2013, 12:42 pm

@ Curieux.



https://messe.forumactif.org/t5288-position-sedevacantiste#100854

(...) De plus, comme je l'ai déjà dit, le sédévacantisme ne peut tenir, parce qu'il implique qu'à un moment (Vatican II) tous les évêques et cardinaux sont devenus hérétiques.

Pourquoi ne serait-ce pas possible ?

Or, le dogme "l'Église ne peut être hérétique" implique que cela ne peut pas arriver.

Donc, si cela est arrivé, c'est que le dogme "l'Église ne peut être hérétique" est faux, ce qui donc impose la conclusion, non du sédévacantisme, mais de la fausseté du catholicisme.

Pourquoi le catholicisme serait faux si tous les évêques seraient devenus hérétiques ?

(...)
Note : J'ai mis le gras la couleur.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13997
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  curieux le Dim 17 Nov 2013, 4:10 pm

Louis a écrit:@ Curieux.



curieux a écrit:https://messe.forumactif.org/t5288-position-sedevacantiste#100854

(...) De plus, comme je l'ai déjà dit, le sédévacantisme ne peut tenir, parce qu'il implique qu'à un moment (Vatican II) tous les évêques et cardinaux sont devenus hérétiques.
Pourquoi ne serait-ce pas possible ?

curieux a écrit:Or, le dogme "l'Église ne peut être hérétique" implique que cela ne peut pas arriver.

Donc, si cela est arrivé, c'est que le dogme "l'Église ne peut être hérétique" est faux, ce qui donc impose la conclusion, non du sédévacantisme, mais de la fausseté du catholicisme.
Pourquoi le catholicisme serait faux si tous les évêques seraient devenus hérétiques ?

(...)
Note : J'ai mis le gras la couleur.

Eh bien en fait les réponses à vos questions sont dans mon raisonnement même que vous citez. En effet, je pars de cette prémisse :  le dogme "l'Église ne peut être hérétique" implique qu'il est impossible que tous les évêques soient hérétiques au même temps. Ce qui répond à la première de vos deux questions.
Ensuite j'énonce la deuxième prémisse : Si un seul dogme du catholicisme est faux, c'est que le catholicisme est faux.
Ce qui me permet d'arriver à la conclusion : Donc si tous les évêques sont devenus hérétiques au même temps, c'est que le catholicisme est faux. Ce qui répond à votre deuxième question.
roger m'a dit que mon raisonnement est un sophisme. J'attends toujours son explication, mais si vous en avez une je suis prenant.

curieux
Invité


Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  ROBERT. le Dim 17 Nov 2013, 4:17 pm

.
La peau du chat est une partie du chat.
Or, la peau du chat est plus grande que le chat.
Donc, la partie est plus grande que le tout
.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  curieux le Dim 17 Nov 2013, 4:45 pm

Banigé a écrit:les pères du concile ont affirmé dans Lumen Gentium 15, qu'ils adoraient avec les musulmans " le Dieu unique, miséricordieux, futur juge des hommes au dernier jour"

Ceci n'est pas seulement une hérésie mais une déclaration de synchrétisme.

En effet un chrétien doit croire dans son Credo que c'est Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme, qui viendra juger les hommes et si le Dieu unique est miséricordieux ce n'est dû qu'à la Redemption opéré par J-C. Or, si les musulmans prétendent croire à un dieu miséricordieux ce n'est que pour avoir envoyé Mahomet. or, le dieu qui a envoyé Mahomet, vous devez bien vous doutez de quel dieu il s'agit !
Pouquoi l'Eglise a TOUJOURS nommé les juifs, les musulmans et les boudhistes "des infidèles"?

Tout simplement pour noter qu'aucun d'eux ne croyait en Dieu.
Croire en Dieu sans croire en la Sainte Trinité ou sans croire à la Divinité de J-C, ce n'est pas croire en Dieu mais c'est croire en un bout de son imagination un peu comme les fétichistes croient en la divinité d'un bout de bois leur fétiche.
Si donc des évêques à un concile affirment qu'ils croient au dieu des musulmans et le même dieu qu'eux, et qu'ils accordent au faux dieu Allah sa miséricorde et le privilège de juger les hommes au dernier jour, c'est qu'ils ont apostasié la foi catholique pour un foi synchrétiste.
Je crois que vous faites une grave confusion. Vous devez savoir que connaître Dieu n'implique pas de connaître ce que Dieu a fait en particulier. Donc il n'est pas impossible d'admettre Dieu sans admettre l'Incarnation. De plus, bien que la raison naturelle nous fasse connaître Dieu, elle ne nous fait pas connaître Dieu en tant que Trinité. Il est même de foi que l'on peut prouver Dieu, mais non la Trinité en tant que telle. Si donc les musulmans rejettent l'Incarnation et la Trinité, ils ne rejettent pas le vrai Dieu en tant que tel. Le fait que les musulmans croient au même Dieu que nous n'est pas une nouveauté de Vatican II. Au contraire on le savait depuis longtemps. À vous lire, on dirait que Dieu n'est accessible à la connaissance que des catholiques. Vous devez pourtant savoir que les païens eux-mêmes sont arrivés à la connaissance de Dieu. Aristote a fourni des preuves de Dieu, non d'une idole, et saint Thomas d'Aquin n'a aucune peine à le reconnaître. Même chose pour des philosophes musulmans, tel qu'Avicenne. Il n'y a donc vraiment rien d'hérétique à dire que les musulmans adorent le même Dieu que nous. Ce qu'il y a de faux chez eux ce n'est pas ce qu'ils adorent (Dieu), mais comment ils l'adorent (leur religion). Et je vous rappelle que Dieu est miséricordieux par nature, et non à cause de la Rédemption. La Rédemption n'est qu'un effet contingent de sa miséricorde.

curieux
Invité


Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  curieux le Dim 17 Nov 2013, 4:49 pm

La peau du chat est une partie du chat.
Or, la peau du chat est plus grande que le chat.
Donc, la partie est plus grande que le tout.
Oui, merci ROBERT, mais je savais déjà ce qu'était un sophisme. Je voulais seulement savoir pourquoi, selon roger, mon raisonnement est un sophisme.

curieux
Invité


Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Dim 17 Nov 2013, 7:37 pm

curieux a écrit:Mais qu'est-ce qui vous dit qu'il y a vraiment dans les textes de VII une sorte de sens caché entre les lignes? Personnellement, je ne lis que les mots écrits et je ne vois rien d'hérétique. study 
Mais, mon cher monsieur, y voyez-vous des erreurs ?

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  Roger Boivin le Dim 17 Nov 2013, 7:48 pm

curieux a écrit:
La peau du chat est une partie du chat.
Or, la peau du chat est plus grande que le chat.
Donc, la partie est plus grande que le tout.
Oui, merci ROBERT, mais je savais déjà ce qu'était un sophisme. Je voulais seulement savoir pourquoi, selon roger, mon raisonnement est un sophisme.
Tout ce que je puis dire là-dedans c'est qu'il y a sophisme ; mais de là à l'expliquer, je ne le puis.

Pourquoi ne mettez-vous pas plutôt le focus sur ce qui a été fait de nouveau depuis vatican 2, comme cette nouvelle messe, cette fausse liberté-religieuse, ce faux œcuménisme, ce nouveau sacrement de l'ordre invalide, etc. ?

Pourquoi, au lieu de vous arrêter qu'à l'image extérieure, n’examinez-vous pas en soi-même cette doctrine et à la lumière de l'enseignement bimillénaire de l'Église catholique ?

Pourquoi ne pas tenir compte de l'infiltration moderniste et maçonnique dans les rangs de la hiérarchie catholique, et du plan avoué de destruction orchestré par les ennemis jurés de la sainte Église ?

Pourquoi n'admettez-vous pas qu'il y ait effectivement falsification de la sainte doctrine, substitution de faux à l'authentique, et par conséquent d'usurpation de l'autorité, et d'imposture ?

Pourquoi ne pas tenir compte que nous sommes présentement  en face de l'assaut le plus diabolique que la sainte Église catholique ait pu subir au cours de son histoire ?

Pourquoi ne pas tenir compte que nous sommes en présence de ce fameux Mystère de l'Iniquité, et qu'on ne peut tout résoudre, tout comprendre ?

Comme on dit, il faut regarder les choses comme elles  sont en réalité, et non comme on voudrait qu'elles soient ou qu'on le suppose. Il faut faire preuve d'objectivité.

Chose absolument certaine : Les portes de l'Enfer ne prévaudront jamais contre la sainte Église catholique.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12203
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  ROBERT. le Dim 17 Nov 2013, 8:16 pm

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
curieux a écrit:Mais qu'est-ce qui vous dit qu'il y a vraiment dans les textes de VII une sorte de sens caché entre les lignes? Personnellement, je ne lis que les mots écrits et je ne vois rien d'hérétique. study 
Mais, mon cher monsieur, y voyez-vous des erreurs ?
 
 
That's the big question, indeed..
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  Banigé le Lun 18 Nov 2013, 3:03 am

Curieux a écrit :

Je crois que vous faites une grave confusion. Vous devez savoir que connaître Dieu n'implique pas de connaître ce que Dieu a fait en particulier. Donc il n'est pas impossible d'admettre Dieu sans admettre l'Incarnation. De plus, bien que la raison naturelle nous fasse connaître Dieu, elle ne nous fait pas connaître Dieu en tant que Trinité. Il est même de foi que l'on peut prouver Dieu, mais non la Trinité en tant que telle. Si donc les musulmans rejettent l'Incarnation et la Trinité, ils ne rejettent pas le vrai Dieu en tant que tel. Le fait que les musulmans croient au même Dieu que nous n'est pas une nouveauté de Vatican II. Au contraire on le savait depuis longtemps. À vous lire, on dirait que Dieu n'est accessible à la connaissance que des catholiques. Vous devez pourtant savoir que les païens eux-mêmes sont arrivés à la connaissance de Dieu. Aristote a fourni des preuves de Dieu, non d'une idole, et saint Thomas d'Aquin n'a aucune peine à le reconnaître. Même chose pour des philosophes musulmans, tel qu'Avicenne. Il n'y a donc vraiment rien d'hérétique à dire que les musulmans adorent le même Dieu que nous. Ce qu'il y a de faux chez eux ce n'est pas ce qu'ils adorent (Dieu), mais comment ils l'adorent (leur religion). Et je vous rappelle que Dieu est miséricordieux par nature, et non à cause de la Rédemption. La Rédemption n'est qu'un effet contingent de sa miséricorde.
Très bien, Monsieur Curieux, je vois que vous avez pleinement la foi conciliaire et synchrétiste. Pour Saint Thomas, vous laissez entendre qu'il croit possible de connaître Dieu sans connaître la Trinité ou la Rédemption par J-C !

Alors je vous demande simplement de relire Saint Thomas, vous avez  du zaper la grande majorité de son oeuvre. Le reproche que vous faites aux Musulmans doit être fait aux hérétiques et aux schismatiques qui prétendent adorer convenablement le vrai Dieu dans une fausse religion pour les païens, ils ne croient pas au vrai Dieu.

La Somme théologique de Saint Thomas d’Aquin (IIa, IIae, question II article 2) nous enseigne que
“ croire Dieu ne convient pas aux infidèles dans le sens que renferme l’acte de Foi ; car ils ne croient pas que Dieu existe dans les conditions déterminées par la Foi ; ce qui fait qu’ils ne croient pas véritablement Dieu parce que, comme le dit le philosophe, quand il s’agit d’êtres non composés, il suffit, pour qu’il y ait défaut de connaissance,  qu’ils ne soient pas atteints en leur totalité”.
Et Saint Paul ne nous dit pas autre chose de la manière la plus claire et éclatante :
"Celui-là est l'Antéchrist qui nie le Père et le Fils. Quiconque nie le Fils ne reconnaît pas le Père ; qui confesse le Fils reconnaît aussi le Père."(1ère Epitre de St Jean, II, 24)

Alors cher ami, continuez avec vos Antéchrists comme les dénomme Saint Paul à adorer le dieu des musulmans puisqu'il semble que vous ne voulez pas avoir d'autre détermination ! Vous aurez avec vous le grand nombre du monde synchrétiste faute d'avoir le vrai Dieu comme objet de votre adoration et d'avoir en contre partie pour votre culte celui de Satan !

Banigé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  Banigé le Lun 18 Nov 2013, 3:17 am

Monsieur Curieux a écrit :
je vous rappelle que Dieu est miséricordieux par nature, et non à cause de la Rédemption. La Rédemption n'est qu'un effet contingent de sa miséricorde.
Cher ami, vous faites comme si Dieu ne devait pas être loué nécessairement de sa miséricorde dans la Redemption parce qu'il pouvait être Dieu et miséricrodieux sans la Redemption.

Le problème fondamental qui vous échappe, c'est que Dieu a voulu la Redemption du Genre humain de toute éternité. Donc, il n'y a pas de Vrai Dieu sans la Redemption par Jésus-Christ. Ceci ne peut pas être divisé en Dieu.
Par conséquent tous les adorateurs d'un "dieu miséricordieux" sans la Redemption par son Fils Jésus-Christ sont des adorateurs du démon...des Antechrists comme les nomme expressément Saint Paul.

Banigé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  Benjamin le Lun 18 Nov 2013, 7:08 am

EUGEN. IV 1431-1447. Conc. FLOR. (oec. XVII) 1438-1445. Decretum pro Iacobitis. [Ex Bulla "Cantate Domino", 4 Febr. stilo Florent. 1441, hod. 1442] (Denzinger 714) a écrit:
Firmiter credit, profitetur et praedicat, nullos intra catholicam Ecclesiam non existentes, non solum paganos, sed nec Iudaeos aut haereticos atque schismaticos, aeternae vitae fieri posse participes ; sed in ignem aeternum ituros, "qui paratus est diabolo et angelis eius" [Mt 25,41], nisi ante finem vitae eidem fuerint aggregati : tantumque valere ecclesiastici corporis unitatem, ut solum in ea manentibus ad salutem ecclesiastica sacramenta proficiant, et ieiunia, eleemosynae ac cetera pietatis officia et exercitia militiae christianae praemia aeterna parturiant. Neminemque, quantascunque eleemosynas fecerit, etsi pro Christi nomine sanguinem effuderit, posse salvari, nisi in catholicae Ecclesiae gremio et unitate permanserit 1.

___

1. Cf. S. Fulgentius, De fide, ad Petrum c. 37 sqq, n. 78 sqq [ML 65, 703 sq].
Ce qui donne, en Français :

S.S. Eugène IV, Bulle Cantate Domino, dans Dumeige, La Foi Catholique, Éditions de l'Orante, Imprimatur 1960, p. 266 (Denzinger 714) a écrit:
[La sainte Église romaine] croit fermement, professe et prêche qu'aucun de ceux qui vivent en dehors de l'Église, non seulement les païens, mais aussi les juifs ou les hérétiques et les schismatiques, ne peut avoir part à la vie éternelle, mais qu'ils iront au feu éternel "préparé pour le diable et ses anges" (Mt 25, 41), sauf si avant la fin de leur vie ils sont réunis à l'Église ; que l'unité du corps est si importante que les sacrements de l'Église servent au salut de ceux-là seuls qui demeurent en elle, que les jeûnes, les aumônes, les autres œuvres de piété et exercices de la milice chrétienne produisent pour eux seuls des récompenses éternelles. Personne, si grandes soient ses aumônes, eût-il versé son sang pour le nom du Christ, ne peut être sauvé s'il ne demeure dans le sein de l'unité de l'Église catholique 1.

___

1. Saint Fulgence, De fide ad Petrum, 37, 78, PL 65, 703-704
Sans doute un autre "truc" zappé par Curieux ?
Benjamin
Benjamin

Nombre de messages : 6869
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  ROBERT. le Lun 18 Nov 2013, 10:40 am

Banigé a écrit:Curieux a écrit :

Je crois que vous faites une grave confusion. Vous devez savoir que connaître Dieu n'implique pas de connaître ce que Dieu a fait en particulier. Donc il n'est pas impossible d'admettre Dieu sans admettre l'Incarnation. De plus, bien que la raison naturelle nous fasse connaître Dieu, elle ne nous fait pas connaître Dieu en tant que Trinité. Il est même de foi que l'on peut prouver Dieu, mais non la Trinité en tant que telle. Si donc les musulmans rejettent l'Incarnation et la Trinité, ils ne rejettent pas le vrai Dieu en tant que tel. Le fait que les musulmans croient au même Dieu que nous n'est pas une nouveauté de Vatican II. Au contraire on le savait depuis longtemps. À vous lire, on dirait que Dieu n'est accessible à la connaissance que des catholiques. Vous devez pourtant savoir que les païens eux-mêmes sont arrivés à la connaissance de Dieu. Aristote a fourni des preuves de Dieu, non d'une idole, et saint Thomas d'Aquin n'a aucune peine à le reconnaître. Même chose pour des philosophes musulmans, tel qu'Avicenne. Il n'y a donc vraiment rien d'hérétique à dire que les musulmans adorent le même Dieu que nous. Ce qu'il y a de faux chez eux ce n'est pas ce qu'ils adorent (Dieu), mais comment ils l'adorent (leur religion). Et je vous rappelle que Dieu est miséricordieux par nature, et non à cause de la Rédemption. La Rédemption n'est qu'un effet contingent de sa miséricorde.
Très bien, Monsieur Curieux, je vois que vous avez pleinement la foi conciliaire et synchrétiste. Pour Saint Thomas, vous laissez entendre qu'il croit possible de connaître Dieu sans connaître la Trinité ou la Rédemption par J-C !

Alors je vous demande simplement de relire Saint Thomas, vous avez  du zaper la grande majorité de son oeuvre. Le reproche que vous faites aux Musulmans doit être fait aux hérétiques et aux schismatiques qui prétendent adorer convenablement le vrai Dieu dans une fausse religion pour les païens, ils ne croient pas au vrai Dieu.

La Somme théologique de Saint Thomas d’Aquin (IIa, IIae, question II article 2) nous enseigne que
“ croire Dieu ne convient pas aux infidèles dans le sens que renferme l’acte de Foi ; car ils ne croient pas que Dieu existe dans les conditions déterminées par la Foi ; ce qui fait qu’ils ne croient pas véritablement Dieu parce que, comme le dit le philosophe, quand il s’agit d’êtres non composés, il suffit, pour qu’il y ait défaut de connaissance,  qu’ils ne soient pas atteints en leur totalité”.
Et Saint Paul ne nous dit pas autre chose de la manière la plus claire et éclatante :
"Celui-là est l'Antéchrist qui nie le Père et le Fils. Quiconque nie le Fils ne reconnaît pas le Père ; qui confesse le Fils reconnaît aussi le Père."(1ère Epitre de St Jean, II, 24)

Alors cher ami, continuez avec vos Antéchrists comme les dénomme Saint Paul à adorer le dieu des musulmans puisqu'il semble que vous ne voulez pas avoir d'autre détermination ! Vous aurez avec vous le grand nombre du monde synchrétiste faute d'avoir le vrai Dieu comme objet de votre adoration et d'avoir en contre partie pour votre culte celui de Satan !
 
 
Excellent, Benjamin !
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  ROBERT. le Lun 18 Nov 2013, 10:45 am

curieux a écrit: ...les musulmans adorent le même Dieu que nous. Ce qu'il y a de faux chez eux ce n'est pas ce qu'ils adorent (Dieu), mais comment ils l'adorent (leur religion)....
https://messe.forumactif.org/t5288p15-position-sedevacantiste#100918
 
Si les musulmans adorent le même Dieu que nous, n’est-ce pas dire qu’ils ont la même foi en Dieu que nous ?  
 
Saint Thomas (IIa-IIæ, a. 2, q.2, sol 3.) nous dit NON:  Croire Dieu ne se trouve pas chez les infidèles sous l'aspect où nous en faisons l'acte de la foi. Ils ne croient pas que Dieu existe dans ces conditions que détermine la foi. (…)
 
Tout est faux chez eux: ils n’adorent pas le même Dieu que nous, n’ayant pas la foi catholique et la manière dont ils adorent leur dieu est fausse également, car la foi catholique est  la seule qui nous permette d’adorer Dieu tel qu’Il doit être adoré.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  ROBERT. le Lun 18 Nov 2013, 11:03 am

ROBERT. a écrit:
Banigé a écrit:Curieux a écrit :

Je crois que vous faites une grave confusion. Vous devez savoir que connaître Dieu n'implique pas de connaître ce que Dieu a fait en particulier. Donc il n'est pas impossible d'admettre Dieu sans admettre l'Incarnation. De plus, bien que la raison naturelle nous fasse connaître Dieu, elle ne nous fait pas connaître Dieu en tant que Trinité. Il est même de foi que l'on peut prouver Dieu, mais non la Trinité en tant que telle. Si donc les musulmans rejettent l'Incarnation et la Trinité, ils ne rejettent pas le vrai Dieu en tant que tel. Le fait que les musulmans croient au même Dieu que nous n'est pas une nouveauté de Vatican II. Au contraire on le savait depuis longtemps. À vous lire, on dirait que Dieu n'est accessible à la connaissance que des catholiques. Vous devez pourtant savoir que les païens eux-mêmes sont arrivés à la connaissance de Dieu. Aristote a fourni des preuves de Dieu, non d'une idole, et saint Thomas d'Aquin n'a aucune peine à le reconnaître. Même chose pour des philosophes musulmans, tel qu'Avicenne. Il n'y a donc vraiment rien d'hérétique à dire que les musulmans adorent le même Dieu que nous. Ce qu'il y a de faux chez eux ce n'est pas ce qu'ils adorent (Dieu), mais comment ils l'adorent (leur religion). Et je vous rappelle que Dieu est miséricordieux par nature, et non à cause de la Rédemption. La Rédemption n'est qu'un effet contingent de sa miséricorde.
Très bien, Monsieur Curieux, je vois que vous avez pleinement la foi conciliaire et synchrétiste. Pour Saint Thomas, vous laissez entendre qu'il croit possible de connaître Dieu sans connaître la Trinité ou la Rédemption par J-C !

Alors je vous demande simplement de relire Saint Thomas, vous avez  du zaper la grande majorité de son oeuvre. Le reproche que vous faites aux Musulmans doit être fait aux hérétiques et aux schismatiques qui prétendent adorer convenablement le vrai Dieu dans une fausse religion pour les païens, ils ne croient pas au vrai Dieu.

La Somme théologique de Saint Thomas d’Aquin (IIa, IIae, question II article 2) nous enseigne que
“ croire Dieu ne convient pas aux infidèles dans le sens que renferme l’acte de Foi ; car ils ne croient pas que Dieu existe dans les conditions déterminées par la Foi ; ce qui fait qu’ils ne croient pas véritablement Dieu parce que, comme le dit le philosophe, quand il s’agit d’êtres non composés, il suffit, pour qu’il y ait défaut de connaissance,  qu’ils ne soient pas atteints en leur totalité”.
Et Saint Paul ne nous dit pas autre chose de la manière la plus claire et éclatante :
"Celui-là est l'Antéchrist qui nie le Père et le Fils. Quiconque nie le Fils ne reconnaît pas le Père ; qui confesse le Fils reconnaît aussi le Père."(1ère Epitre de St Jean, II, 24)

Alors cher ami, continuez avec vos Antéchrists comme les dénomme Saint Paul à adorer le dieu des musulmans puisqu'il semble que vous ne voulez pas avoir d'autre détermination ! Vous aurez avec vous le grand nombre du monde synchrétiste faute d'avoir le vrai Dieu comme objet de votre adoration et d'avoir en contre partie pour votre culte celui de Satan !
 
 
Excellent, Benjamin !  
 
 
Excellent, Banigé, aurais-je dû écrire !
 
Mille excuses  ! Embarassed
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  Banigé le Lun 18 Nov 2013, 3:05 pm

Cher Robert ne désavouez pas Benjamin et laissant etendre qu'il n'aurait pas été excellent !

Mais ce qui est excellent par dessus tout pour nous, c'est que dans de telles occasions, Dieu nous rappelle que Sa Miséricorde dont il nous a inondé par sa Rédemption est inséparable de l'adoration que nous lui devons ! S'il n'y avait pas eu de Rédemption, il n'y aurait pas eu de Jésus-Christ fait homme à adorer et n'est-ce pas ce Jésus-Christ fait homme vers qui le premier doit aller l'adoration pour que par lui elle parvienne à son Père....nous a-t-il dit autre chose ? Nous a-t-il dit que nous pourrions aller à son Père sans l'honorer comme Dieu ?

J'ai déjà rencontré plusieurs conciliaires qui n'étaient nullement dérangé d'adopter avec les musulmans une commune adoration de Dieu. 50 ans de Vatican II ce n'est pas rien !

Evidemment quand ils en sont à ce point, aucune vérité de la foi catholique ne peut être attractive pour eux. Je crois que les traditionalistes n'ont pas mesuré la gravité de l'église conciliaire du fait surtout qu'elle restait l'Eglise catholique pour eux. Quand je pense que deux ecclésiastiques que j'ai bien connu, l'Abbé Maury et l'Abbé Zins se sont opposés à moi pour m'affirmer que le Concile était ambigu mais pas hérétique, j'en reste encore tout ébahi !

Non seulement, il s'agit d'une fausse religion, d'une fausse mais d'une religion-église synchrétiste ce qui est infiniment plus grave. Cette église ne propose pas d'hérésie. Elle ne s'oppose de face à aucune vérité de la foi catholique comme l'ont fait les Arius, les Luther et autre hérétiques qui ont voulu détruire des vérités pour mettre en place leurs hérésies opposées.
L'église de Vatican II est sur un tout autre régistre. Elle ne conteste ouvertement aucune vérité de la foi catholique !Cependant, eslle valide toutes les religions, toutes les erreurs, tous les faux dieux deviennent le Vrai Dieu et toutes les fausses religion contribuent à la sanctification et aux salut de tous les hommes (Lumen gentium 14 et 15).

Pour ne pas dire que cette église conciliaire est la somme de toutes les hérésies, pour croire qu'elle fait dans le détail, pour oser encrore dire qu'il lui reste quelque chose de la vraie Eglise, il faut soit être conciliaire soit être lié quelque part avec elle.
Regardez cette fameuse adoration commune d'un seul dieu avec les infidèles ! Lefèbvre l'a signée ! Lefèbvre l'a acceptée ! Lefèbvre s'en est jamais repenti même plusieurs dizaines d'années après que Dieu lui a accordé pour se repentir.
Et je pense que cela est une grande malédiction pour lui pour son oeuvre, pour ses fidèles, pour les hommes qu'il a appelés au sacerdoce au nom de cette église sataniste dont il n'a jamais décollé !

Dieu soit loué en son Fils Jésus-Christ pour sa Miséricorde rédemptrice !

Banigé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  unacum le Lun 18 Nov 2013, 3:19 pm

Heureusement que dans la vraie vie l'influence des sédévacs se réduit à rien, déjà que sur le net c'est le niveau zéro...
Dieu n'est pas avec vous, car vous l'avez abandonné pour votre propre jugement dù à votre immense orgueil.
Merci Curieux, tu les a remis en place, c'est pourquoi ils s'agitent comme des fous.

unacum
Invité


Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  ROBERT. le Lun 18 Nov 2013, 3:45 pm

Banigé a écrit:Cher Robert ne désavouez pas Benjamin et laissant etendre  qu'il n'aurait pas été excellent !
 
 
Je dis seulement, d'une part, que vous avez été excellent dans ce "post"  
 
bien précis, tout en ne niant pas, d'autre part, l'excellence de Benjamin.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  curieux le Lun 18 Nov 2013, 5:30 pm

Banigé a écrit:Très bien, Monsieur Curieux, je vois que vous avez pleinement la foi conciliaire et synchrétiste. Pour Saint Thomas, vous laissez entendre qu'il croit possible de connaître Dieu sans connaître la Trinité ou la Rédemption par J-C !

Alors je vous demande simplement de relire Saint Thomas, vous avez  du zaper la grande majorité de son oeuvre. Le reproche que vous faites aux Musulmans doit être fait aux hérétiques et aux schismatiques qui prétendent adorer convenablement le vrai Dieu dans une fausse religion pour les païens, ils ne croient pas au vrai Dieu.

La Somme théologique de Saint Thomas d’Aquin (IIa, IIae, question II article 2) nous enseigne que
“ croire Dieu ne convient pas aux infidèles dans le sens que renferme l’acte de Foi ; car ils ne croient pas que Dieu existe dans les conditions déterminées par la Foi ; ce qui fait qu’ils ne croient pas véritablement Dieu parce que, comme le dit le philosophe, quand il s’agit d’êtres non composés, il suffit, pour qu’il y ait défaut de connaissance,  qu’ils ne soient pas atteints en leur totalité”.
Et Saint Paul ne nous dit pas autre chose de la manière la plus claire et éclatante :
"Celui-là est l'Antéchrist qui nie le Père et le Fils. Quiconque nie le Fils ne reconnaît pas le Père ; qui confesse le Fils reconnaît aussi le Père."(1ère Epitre de St Jean, II, 24)

Alors cher ami, continuez avec vos Antéchrists comme les dénomme Saint Paul à adorer le dieu des musulmans puisqu'il semble que vous ne voulez pas avoir d'autre détermination ! Vous aurez avec vous le grand nombre du monde synchrétiste faute d'avoir le vrai Dieu comme objet de votre adoration et d'avoir en contre partie pour votre culte celui de Satan !

Cher Banigé,

Je crois que vous confondez foi et raison. Dans l'extrait que vous me citez, Saint Thomas dit simplement qu'on ne peut dire que les infidèles "croient Dieu", car ils n'ont pas la foi. Et c'est vrai, car "croire Dieu" veut dire croire par la foi. Mais Saint Thomas ne veut pas dire que les infidèles n'ont aucune connaissance de Dieu. Au contraire, il reconnaît, comme je vous l'ai déjà dit, que certains philosophes antiques, tel qu'Aristote, sont arrivés à Dieu par la seule raison. Car c'est bien cette vérité que vous oubliez, cher Banigé : Il n'est pas besoin d'avoir la foi pour savoir que Dieu existe. La seule raison suffit. Vatican I nous le rappelle d'ailleurs :
3026
1. Si quelqu'un dit que le Dieu unique et véritable, notre Créateur et Seigneur, ne peut être connu avec certitude par ses œuvres grâce à la lumière naturelle de la raison humaine, qu'il soit anathème.

Et ailleurs dans le Denzinger :
contre le traditionalisme de Bonnetty
2812
2. Le raisonnement peut prouver avec certitude l'existence de Dieu, la spiritualité de l'âme, la liberté humaine. La foi est postérieure à la Révélation, et elle ne peut donc pas être alléguée pour prouver l'existence de Dieu vis-à-vis d'un athée, ni pour prouver la spiritualité de l'âme raisonnable et sa liberté face aux partisans du naturalisme et du fatalisme.

Il est donc tout à fait normal que certains infidèles, bien que n'ayant pas la foi, connaissent Dieu, et lui vouent même un (faux) culte. C'est d'ailleurs aussi pourquoi saint Paul, dans la Bible, dit que les païens n'ont "aucune excuse" : c'est que Dieu étant accessible à leur seule raison, ils pourraient très bien comprendre que leur amour doit aller à Lui, et non à Zeus & Cie.

Banigé a écrit:Monsieur Curieux a écrit :
"je vous rappelle que Dieu est miséricordieux par nature, et non à cause de la Rédemption. La Rédemption n'est qu'un effet contingent de sa miséricorde."

Cher ami, vous faites comme si Dieu ne devait pas être loué nécessairement de sa miséricorde dans la Redemption parce qu'il pouvait être Dieu et miséricrodieux sans la Redemption.

Le problème fondamental qui vous échappe, c'est que Dieu a voulu la Redemption du Genre humain de toute éternité. Donc, il n'y a pas de Vrai Dieu sans la Redemption par Jésus-Christ. Ceci ne peut pas être divisé en Dieu.
Par conséquent tous les adorateurs d'un "dieu miséricordieux" sans la Redemption par son Fils Jésus-Christ sont des adorateurs du démon...des Antechrists comme les nomme expressément Saint Paul.
Non, je ne dis pas qu'il ne faut pas louer Dieu pour la Rédemption, au contraire. Mais il ne reste pas moins que ce que j'ai dit est vrai : Dieu est miséricordieux par nature, et non à cause de la Rédemption. Vous devriez savoir que, Dieu étant libre, Il aurait pu choisir de toute éternité de ne pas s'incarner, et même de ne pas nous créer. Donc il est faux que, comme vous le dites, "il n'y a pas de Vrai Dieu sans la Redemption".

curieux
Invité


Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  Roger Boivin le Lun 18 Nov 2013, 5:34 pm

unacum a écrit: Heureusement que dans la vraie vie l'influence des sédévacs se réduit à rien, déjà que sur le net c'est le niveau zéro...
Dieu n'est pas avec vous, car vous l'avez abandonné pour votre propre jugement dù à votre immense orgueil.
Merci Curieux, tu les a remis en place, c'est pourquoi ils s'agitent comme des fous.
Ce n'est que votre opinion personnelle basée sur votre petit jugement faillible.

Avez-vous de quoi de plus doctrinal, de plus solide et qui fait autorité pour appuyer votre opinion ?

Car, comme il est dit, ce qui est dit gratuitement, peut tout aussi bien être rejeté gratuitement.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12203
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  curieux le Lun 18 Nov 2013, 5:48 pm

roger a écrit:Tout ce que je puis dire là-dedans c'est qu'il y a sophisme ; mais de là à l'expliquer, je ne le puis.

Pourquoi ne mettez-vous pas plutôt le focus sur ce qui a été fait de nouveau depuis vatican 2, comme cette nouvelle messe, cette fausse liberté-religieuse, ce faux œcuménisme, ce nouveau sacrement de l'ordre invalide, etc. ?

Pourquoi, au lieu de vous arrêter qu'à l'image extérieure, n’examinez-vous pas en soi-même cette doctrine et à la lumière de l'enseignement bimillénaire de l'Église catholique ?

Pourquoi ne pas tenir compte de l'infiltration moderniste et maçonnique dans les rangs de la hiérarchie catholique, et du plan avoué de destruction orchestré par les ennemis jurés de la sainte Église ?

Pourquoi n'admettez-vous pas qu'il y ait effectivement falsification de la sainte doctrine, substitution de faux à l'authentique, et par conséquent d'usurpation de l'autorité, et d'imposture ?

Pourquoi ne pas tenir compte que nous sommes présentement  en face de l'assaut le plus diabolique que la sainte Église catholique ait pu subir au cours de son histoire ?

Pourquoi ne pas tenir compte que nous sommes en présence de ce fameux Mystère de l'Iniquité, et qu'on ne peut tout résoudre, tout comprendre ?

Comme on dit, il faut regarder les choses comme elles  sont en réalité, et non comme on voudrait qu'elles soient ou qu'on le suppose. Il faut faire preuve d'objectivité.

Chose absolument certaine : Les portes de l'Enfer ne prévaudront jamais contre la sainte Église catholique.
Cher roger,

Si vous ne pouvez m'expliquer ce qu'il y a de sophistique dans mon raisonnement, c'est sans doute qu'il n'y a rien de tel. En tout cas, je vois bien que la conclusion découle nécessairement des prémisses. Donc, à moins que vous montriez que l'une des deux prémisses au moins est fausse, vous devez admettre que mon raisonnement est valable. Revoici :
-Le dogme "l'Église ne peut être hérétique" implique qu'il est impossible que tous les évêques soient hérétiques au même temps.
-Si un seul dogme du catholicisme est faux, c'est que le catholicisme est faux.

-Donc si tous les évêques sont devenus hérétiques au même temps, c'est que le catholicisme est faux.

Pour ce qui est de l'analyse de la doctrine de VII en elle-même, voir ma discussion avec Banigé.

curieux
Invité


Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  Roger Boivin le Lun 18 Nov 2013, 6:17 pm

Je n'en puis faire la démonstration adéquatement, mais n'oubliez pas que l'Église est une personne morale ; que la tête de l'Église c'est le Christ. Il n'est pas prouvé qu'il n'y ait plus aucun évêque qui n'aurait pas adhéré à vatican 2. L'Église se compose aussi de l'Église enseignée.

Je ne suis pas un espère en sophisme, mais mon incapacité à vous en faire la démonstration ne prouve pas qu'il n'y a pas sophisme.

Pour ce qui est des musulmans, ce n'est pas parce qu'ils croient en Dieu qu'ils en adorent par le fait même le vrai. Ils sont trompés par le démon qui se fait passer pour le vrai Dieu.


Dernière édition par roger le Lun 18 Nov 2013, 6:31 pm, édité 2 fois (Raison : correction de fautes)
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12203
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  ROBERT. le Lun 18 Nov 2013, 6:30 pm

roger a écrit: ...Je ne suis pas un espère en sophisme, mais mon incapacité à vous en faire la démonstration ne prouve pas qu'il n'y a pas sophisme.
 
 
En lisant le "post" de "curieux", qui précède celui-ci, je me suis fait le même raisonnement !
 
Est-ce si important de faire la démonstration s'il y a, oui ou non, sophisme ?
 
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  Roger Boivin le Lun 18 Nov 2013, 6:31 pm

ROBERT. a écrit:
roger a écrit: ...Je ne suis pas un espère en sophisme, mais mon incapacité à vous en faire la démonstration ne prouve pas qu'il n'y a pas sophisme.
 
 
En lisant le "post" de "curieux", qui précède celui-ci, je me suis fait le même raisonnement !
 
Est-ce si important de faire la démonstration s'il y a, oui ou non, sophisme ?
 
On dirait une tactique pour éluder le vrai fond de la question.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12203
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

position sédévacantiste - Page 2 Empty Re: position sédévacantiste

Message  ROBERT. le Lun 18 Nov 2013, 6:42 pm

roger a écrit:
ROBERT. a écrit:
roger a écrit: ...Je ne suis pas un espère en sophisme, mais mon incapacité à vous en faire la démonstration ne prouve pas qu'il n'y a pas sophisme.
En lisant le "post" de "curieux", qui précède celui-ci, je me suis fait le même raisonnement !

Est-ce si important de faire la démonstration s'il y a, oui ou non, sophisme ?

On dirait une tactique pour éluder le vrai fond de la question.
 
 
Perso, je n'ai aucune compétence en syllogisme, même si toute la SOMME THÉOLOGIQUE
 
fût composée à partir de cette méthode.  Ce qui ne m’empêche pas de lire, à l’occasion, la SOMME.
 
Comme vous le mentionnez cher Roger, ce pourrait être une tactique…  disons invitante.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum