L'hérésie de notre époque

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  FRANC Lun 13 Mai 2013, 3:52 pm

Banigé a écrit:
Tout d'abord, tous ces évêques ont participé au schisme et à l'hérésie. Ils pourraient être réhablité SI il y avait un pape légitime...mais il n'y en a pas.
J'ai donné cette liste pour 2013, pour démontrer que la thèse sédévacantiste persistante pour aujourd'hui, n'avait plus que très peu de candidats ( s'ils sont orthodoxes... , autre fait encore à démontrer), pour se soutenir; mais en 2000, ils étaient un peu plus nombreux, en 1990, encore plus, en 1980, davantage, en 1970 encore davantage.
Surtout, vous devez savoir que les peines potentielles de suspens ou excommunication, pour communication "in divinis" avec des hérétiques et des schismatiques, ne sont plus valables, pour le temps de l'Election du Pontife Romain, que l'on soit Cardinal-Evêque, Cardinal-Prêtre ou Cardinal-Diacre.
De plus, être trompé un moment par des imposteurs tels Roncalli et Montini, cachant au début, bien leur jeu, ne fait pas de ceux qui les ont élu, conformément à la Bulle Cum ex apostolatum, des schismatiques, et encore moins des hérétiques ou des suspects d'hérésie.
Qu'ils aient été Cardinaux-Evêques ou Evêques seuls, l'histoire démontrera même, qu'une minorité ( et même peut-être majorité pour les Cardinaux de Pie XI et Pie XII ), se sont opposés au Conciliabule Vatican pseudo 2.
Exemple : le Cardinal Pizzardo, Secrétaire du Saint-Office, voyait son micro coupé, quand il essayait d'intervenir contre les innovations modernistes; quant au Cardinal Masella, Camerlingue de la Sainte Eglise Romaine, donc chef de l'executif de l'Eglise, en période Sede Vacante, jusqu'à sa mort en 1970, il aurait été membre du Coetus internationalis patris.

Il suffit d'un seul Cardinal-Evêque, ou d'un Cardinal-Prêtre ou Cardinal-Diacre, plus un Evêque, tous orthodoxes, survivants, pour que les promesses de perpétuité de succession de l'Evêque de Rome se réalisent.
Sinon, il reste la possibilité de retour à un mode d'élection, autre que celui du Sacré-Collège, comme par exemple, le Clergé de Rome : Prêtre et Diacre ( telle que ce fut le cas, dans les premiers siècles ) ou par l'Eglise universelle, solution, sortant des normes canoniques habituelles, où je demande de plus amples informations.

Vous affirmez enfin : "SI il y avait un pape légitime...mais il n'y en a pas.", c'est-vous qui le dites, AMDG semble nous dire le contraire...


Dernière édition par FRANC le Mer 15 Mai 2013, 4:15 am, édité 2 fois
FRANC
FRANC

Nombre de messages : 1192
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  Benjamin Lun 13 Mai 2013, 4:09 pm

FRANC a écrit:
Il suffit d'un seul Cardinal-Evêque, ou d'un Cardinal-Prêtre ou Cardinal-Diacre, plus un Evêque, tous orthodoxes, survivants, pour que les promesses de perpétuité de succession de l'Evêque de Rome se réalisent.
Sinon, il reste la possibilité de retour à un mode d'élection, autre que celui du Sacré-Collège, comme par exemple, le Clergé de Rome : Prêtre et Diacre ( telle que ce fut le cas, dans les premiers siècles ) ou par l'Eglise universelle, solution, sortant des normes canoniques habituelles, où je demande de plus amples informations.

Quelle Autorité pourrait autoriser ce retour à un autre mode d'élection ?
Benjamin
Benjamin

Nombre de messages : 6869
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  B JP Lun 13 Mai 2013, 4:11 pm

Un sophiste a écrit:[...] il y a tout plein de bonne chose qui sont sortis de l'église conciliaire, y compris Lefèbvre et la défense de la tradition, la lutte contre l'avortement et même contre la pilule, la possibilité de dire la Messe de Saint Pie V, l'ordination des prêtres traditionalistes et tous leurs sacrements ainsi que leur direction spirituelle et même les merveilleuses retraites de Saint Ignace. [...]
C'est un sophiste qui a écrit cela parce que ce n'est pas ce qu'il appelle « l'église conciliaire » qui nous a donné « [Mgr] Lefèbvre et la défense de la tradition, la lutte contre l'avortement et même contre la pilule, la possibilité de dire la Messe de Saint Pie V, l'ordination des prêtres traditionalistes et tous leurs sacrements ainsi que leur direction spirituelle et même les merveilleuses retraites de Saint Ignace », mais la Sainte Église Catholique telle qu'elle existait jusqu'à Sa Sainteté Pie XII inclus :

  • Mgr Lefèbvre était déjà Évêque en 1947 (soit 11 ans avant la mort de Sa Sainteté Pie XII) lors qu'il fut envoyé comme vicaire apostolique à Dakar ;

  • La défense de la Tradition date des temps apostolique et même de l'Ancien Testament ;

  • La lutte contre l'avortement et la lutte contre la pilule, malgré les mauvais principes (démocratiques) qui les ont accompagnées, sont un reste des habitudes de la civilisation chrétienne et n'ont rien à voir avec ce que ce sophiste appelle « l'église conciliaire » ;

  • La possibilité de dire la Messe de Saint Pie V date, bien sûr, de la Bulle Quo Primum tempore ;

  • L'Ordination des Prêtres traditionalistes et tous leurs sacrements datent, bien sûr, de Notre-Seigneur Jésus-Christ Lui-même ;

  • Les « merveilleuses retraites de Saint Ignace » sont, bien sûr, de ce saint du XVIe siècle, et leur réduction en cinq jours (au lieu de trente à l'origine) pour les laïcs, est du R.P. Vallet, mort en 1947, soit 11 ans avant Sa Sainteté Pie XII.
Exclamation Exclamation Exclamation

Il faut vraiment être un sophiste pour dire que tout cela est sorti « de l'église concliaire » Exclamation...

B JP
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  FRANC Lun 13 Mai 2013, 4:20 pm

Benjamin a écrit:
FRANC a écrit:
Il suffit d'un seul Cardinal-Evêque, ou d'un Cardinal-Prêtre ou Cardinal-Diacre, plus un Evêque, tous orthodoxes, survivants, pour que les promesses de perpétuité de succession de l'Evêque de Rome se réalisent.
Sinon, il reste la possibilité de retour à un mode d'élection, autre que celui du Sacré-Collège, comme par exemple, le Clergé de Rome : Prêtre et Diacre ( telle que ce fut le cas, dans les premiers siècles ) ou par l'Eglise universelle, solution, sortant des normes canoniques habituelles, où je demande de plus amples informations.

Quelle Autorité pourrait autoriser ce retour à un autre mode d'élection ?
Vous aurez observé que je ne me suis pas engagé, sur ces derniers points, j'ai écrit : "je demande de plus amples informations."
FRANC
FRANC

Nombre de messages : 1192
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  FRANC Lun 13 Mai 2013, 4:36 pm

Rosalmonte a écrit:Tout ça c'est très beau, Franc, mais ça ne répond pas à la question de savoir combien de temps le Siège de Pierre peut-il rester vacant.

Et pas d'opinions personnelles; que dit l'Eglise ?
Quand ces 11 Evêques seront décédés, je vous poserais la question : l'Eglise m'enseignant que c'est par Saint Pierre et ses successeurs et eux seuls, qu'Elle a reçu le pouvoir de lier et de délier, c'est-à dire de faire des lois et de les appliquer; par quels lois de succession, trouverez-vous un successeur, dont la même Eglise, m'enseigne, qu'il y en aura toujours un?
FRANC
FRANC

Nombre de messages : 1192
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  ROBERT. Lun 13 Mai 2013, 4:48 pm

FRANC a écrit:
Rosalmonte a écrit:Tout ça c'est très beau, Franc, mais ça ne répond pas à la question de savoir combien de temps le Siège de Pierre peut-il rester vacant.

Et pas d'opinions personnelles; que dit l'Eglise ?
Quand ces 11 Evêques seront décédés, je vous poserais la question : l'Eglise m'enseignant que c'est par Saint Pierre et ses successeurs et eux seuls, qu'Elle a reçu le pouvoir de lier et de délier, c'est-à dire de faire des lois et de les appliquer; par quels lois de succession, trouverez-vous un successeur, dont la même Eglise, m'enseigne, qu'il y en aura toujours un?

La dernière partie de votre phrase FRANC, dit à peu près la même chose qu'AMDG, si je ne me trompe.

ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  Banigé Lun 13 Mai 2013, 5:26 pm

La grande sagesse de JP B a écrit contre le sophiste Gégé

"....ce n'est pas ce qu'il (Gégé) appelle « l'église conciliaire » qui nous a donné « [Mgr] Lefèbvre et la défense de la tradition.

Ah ! Bien évidemment, c'est moi le sophiste, c'est l'Eglise catholique qui nous a donné Mgr Lefèbvre après le Concile.

Et Mgr Lefèbvre et JP B qui ne peuvent en aucune manière être accusé de sophisme, ils expliquent la chose ainsi :
Pour Mgr Lefèbvre il y a deux églises, la Rome moderniste à laquelle on doit être toujours unie et regarder son pape comme le Saint Père, successeur de Saint Pierre à qui il faut cependant faire quelques leçons de caté parce qu'ils les a oubliées et il y a la Rome catholique au nom de laquelle il a sauvé la Tradition et la messe de Saint Pie V.

Voilà donc, d'après JP B la vérité sur l'Eglise SANS SOPHISME

Pour JP B, la situation est encore plus limineuse :
Ce ne peut être effectivement QUE l'EGlise catholique qui nous a donné MGr Lefèbvre après le COncile puisque l'église conciliaire n'a JAMAIS existé sinon par le sophisme de ceux qui l'ont imaginée!

Alors évidemment quand l'Abbé Siegel qui se dit sedevacantiste pur et dur va chercher ses huiles saintes à la Frate, il les reçoit évidemment de l'Eglise catholique...dire le contraire ne pourrait être qu'un sophisme !

@ Franc,
D'après vous il y a eu tout un tas de braves types parmi les évêques conciliaire et notamment dans le Coetus internationalistes. Ils se seraient fait piéger par Paul VI et

J'ai donné cette liste pour 2013, pour démontrer que la thèse sédévacantiste persistante pour aujourd'hui, n'avait plus que très peu de candidats ( s'ils sont orthodoxes... , autre fait encore à démontrer), pour se soutenir; mais en 2000, ils étaient un peu plus nombreux, en 1990, encore plus, en 1980, davantage, en 1970 encore davantage.
Surtout, vous devez savoir que les peines potentielles de suspens ou excommunication, pour schisme, ne sont plus valables, pour le temps de l'Election du Pontife Romain, que l'on soit Cardinal-Evêque, Cardinal-Prêtre ou Cardinal-Diacre.
De plus, être trompé un moment par des imposteurs tels Roncalli et Montini, cachant au début, bien leur jeu, ne fait pas de ceux qui les ont élu, conformément à la Bulle Cum ex apostolatum, des schismatiques.
Qu'ils aient été Cardinaux-Evêques ou Evêques seuls, l'histoire démontrera même, qu'une minorité ( et même peut-être majorité pour les Cardinaux de Pie XI et Pie XII ), se sont opposés au Conciliabule Vatican pseudo 2.
Exemple : le Cardinal Pizzardo, Secrétaire du Saint-Office, voyait son micro coupé, quand il essayait d'intervenir contre les innovations modernistes; quant au Cardinal Masella, Camerlingue de la Sainte Eglise Romaine, donc chef de l'executif de l'Eglise, en période Sede Vacante, jusqu'à sa mort en 1970, il aurait été membre du Coetus internationalis patris.

Il suffit d'un seul Cardinal-Evêque, ou d'un Cardinal-Prêtre ou Cardinal-Diacre, plus un Evêque, tous orthodoxes, survivants, pour que les promesses de perpétuité de succession de l'Evêque de Rome se réalisent.
Sinon, il reste la possibilité de retour à un mode d'élection, autre que celui du Sacré-Collège, comme par exemple, le Clergé de Rome : Prêtre et Diacre ( telle que ce fut le cas, dans les premiers siècles ) ou par l'Eglise universelle, solution, sortant des normes canoniques habituelles, où je demande de plus amples informations.

La grande sagesse de JP B a écrit contre le sophiste Gégé

"....ce n'est pas ce qu'il (Gégé) appelle « l'église conciliaire » qui nous a donné « [Mgr] Lefèbvre et la défense de la tradition.

Ah ! Bien évidemment, c'est moi le sophiste, c'est l'Eglise catholique qui nous a donné Mgr Lefèbvre après le Concile.

Et Mgr Lefèbvre et JP B qui ne peuvent en aucune manière être accusé de sophisme, ils expliquent la chose ainsi :
Pour Mgr Lefèbvre il y a deux églises, la Rome moderniste à laquelle on doit être toujours unie et regarder son pape comme le Saint Père, successeur de Saint Pierre à qui il faut cependant faire quelques leçons de caté parce qu'ils les a oubliées et il y a la Rome catholique au nom de laquelle il a sauvé la Tradition et la messe de Saint Pie V.

Voilà donc, d'après JP B la vérité sur l'Eglise SANS SOPHISME

Pour JP B, la situation est encore plus limineuse :
Ce ne peut être effectivement QUE l'EGlise catholique qui nous a donné MGr Lefèbvre après le COncile puisque l'église conciliaire n'a JAMAIS existé sinon par le sophisme de ceux qui l'ont imaginée!

Alors évidemment quand l'Abbé Siegel qui se dit sedevacantiste pur et dur va chercher ses huiles saintes à la Frate, il les reçoit évidemment de l'Eglise catholique...dire le contraire ne pourrait être qu'un sophisme !

@ Franc,
Vous dites cher ami :

Vous affirmez enfin : "SI il y avait un pape légitime...mais il n'y en a pas.", c'est-vous qui le dites, AMDG semble nous dire le contraire...

Il y a un vieux proverbe qui dit :
"Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué"
...et je m'y conforme !
Comment dire qu'il y a un pape alors que personne à part AMGD et ceux qui l'ont élu ne savent qui est-ce ?
On attendra de savoir et alors on pourra en tenir compte.

Vous dites :
De plus, être trompé un moment par des imposteurs tels Roncalli et Montini, cachant au début, bien leur jeu, ne fait pas de ceux qui les ont élu, conformément à la Bulle Cum ex apostolatum, des schismatiques.

Certes non ! car il faudrait anathématiser plus de la moitié des évêques qui à un moment de l'élection après Léon XIII, ont choisi Rampolla. Il faut donc les juger sur leur assentiments aux erreurs du Concile et là c'est la cata...même pour tous ceux qui se sont opposés au début :


« Presque tous les « Non Placet » avaient été signés par ceux qui constituaient le noyau du Coetus internationlalis Patrum, ce qui ne les empêcha pas, sitôt que le décret eut été promulgué, de l’accepter comme tous les autres. »(page 248 du livre de Ralph M. Wiltgen le passage suivant au sujet de la signature du 7 décembre 1965 qui porte sur « Dignitatis humanae » et « Gaudium et Spes »)

Franc a écrit :
Surtout, vous devez savoir que les peines potentielles de suspens ou excommunication, pour schisme, ne sont plus valables, pour le temps de l'Election du Pontife Romain, que l'on soit Cardinal-Evêque, Cardinal-Prêtre ou Cardinal-Diacre.

Oui, vous avez très bien fait de souligner l'importance de cela :

« Aucun cardinal ne peut d’aucune manière être exclu de l’élection du souverain Pontife, sous prétexte ou par le motif de n’importe quelle excommunication, suspens, interdit ou autre empêchement.
Nous suspendons ces censures seulement pour cette élection, elles conserveront leur effet pour tout le reste »
Nous avons bien ici l’affirmation où quand bien même tous les cardinaux seraient excommuniés pour n’importe quelle excommunication comme l’excommunication ipso facto pour hérésie ou appartenance à une secte pourraient se rassembler pour le conclave afin de donner un pape à l’Eglise catholique.

Bien me signaler par votre obligeante charité si je n’ai pas compris !

Je demande à tous vos lumières car avec cette nouvlle donne, comment supposé que ce ne sera pas l'église concilaire qui va nous donner un pape ?
JP B va se régaler !

Banigé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  Banigé Lun 13 Mai 2013, 5:30 pm

Veuillez m'excuser pour le précédent post où j'ai laissé des citations de Franc qui n'auraient pas dû être là et comme je ne suis pas membre je n'ai pas pu éditer.

C'est vraiment foutoir !

Banigé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  B JP Lun 13 Mai 2013, 5:56 pm

Voir ici ce que JP B pense !...

B JP
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  gabrielle Mar 14 Mai 2013, 7:42 am

La levée des excommunications durant un conclave, ne vaut que pour celles occultes.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18548
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  Banigé Mar 14 Mai 2013, 7:49 am

Que les excommunications occultes ?

Mais lisez plutôt :


"....sous prétexte ou par le motif de n’importe quelle excommunication, suspens, interdit ou autre empêchement."

Où avez vous vu que "n'importe quelle" ne voulait pas dire "toutes" ?

Banigé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  gabrielle Mar 14 Mai 2013, 7:53 am

Un hérétique notoire ou publique n'est pas admis à un conclave.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18548
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  FRANC Mar 14 Mai 2013, 12:17 pm

ici, le texte de la
CONSTITUTION APOSTOLIQUE « VACANTIS APOSTOLICAE SEDIS » SUR LA VACANCE DU SIÈGE APOSTOLIQUE ET L'ÉLECTION DU PONTIFE ROMAIN de SS. PIE XII du 08 Décembre 1945.
Noter la date : fête de l'Immaculée Conception de la Bienheureuse Vierge Marie, ainsi que la dernière phrase du document :
"Nul n'aura le droit d'enfreindre ou de contrecarrer par une audace téméraire cette constitution portant Nos ordonnances, abrogations, décisions, censures, admonitions, interdictions, préceptes, volontés. Si quelqu'un osait le tenter, il encourra, qu'il le sache, l'indignation du Dieu tout-puissant et des bienheureux apôtres Pierre et Paul."
http://www.clerus.org/bibliaclerusonline/fr/h1.htm#f3
et son texte latin : http://www.vatican.va/holy_father/pius_xii/apost_constitutions/documents/hf_p-xii_apc_19451208_vacantis-apostolicae-sedis_lt.html ( les plagiaires ont mis l'en-tête, au nom de Paulus! )


Dernière édition par FRANC le Mer 15 Mai 2013, 9:13 am, édité 1 fois
FRANC
FRANC

Nombre de messages : 1192
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  ROBERT. Mar 14 Mai 2013, 12:57 pm

FRANC a écrit:
Spoiler:
ici, le texte de la
CONSTITUTION APOSTOLIQUE « VACANTIS APOSTOLICAE SEDIS » SUR LA VACANCE DU SIÈGE APOSTOLIQUE ET L'ÉLECTION DU PONTIFE ROMAIN de SS. PIE XII du 08 Décembre 1945.
Noter la date : fête de l'Immaculée Conception de la Bienheureuse Vierge Marie, ainsi que la dernière phrase du document :
"Nul n'aura le droit d'enfreindre ou de contrecarrer par une audace téméraire cette constitution portant Nos ordonnances, abrogations, décisions, censures, admonitions, interdictions, préceptes, volontés. Si quelqu'un osait le tenter, il encourra, qu'il le sache, l'indignation du Dieu tout-puissant et des bienheureux apôtres Pierre et Paul."
http://www.clerus.org/bibliaclerusonline/fr/h1.htm#f3
et son texte latin : http://www.vatican.va/holy_father/pius_xii/apost_constitutions/documents/hf_p-xii_apc_19451208_vacantis-apostolicae-sedis_lt.html
( les plagieurs ont mis l'en-tête, au nom de Paulus! )

Une autre couleuvre des serpents modernos...
.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  B JP Mar 14 Mai 2013, 1:57 pm

Et où est-il écrit, dans la « CONSTITUTION APOSTOLIQUE “VACANTIS APOSTOLICAE SEDIS” SUR LA VACANCE DU SIÈGE APOSTOLIQUE ET L'ÉLECTION DU PONTIFE ROMAIN » de Sa Sainteté Pie XII du 8 Décembre 1945, dont FRANC nous a donné le lien, ce que Gérard écrit
Aucun cardinal ne peut d’aucune manière être exclu de l’élection du souverain Pontife, sous prétexte ou par le motif de n’importe quelle excommunication, suspens, interdit ou autre empêchement.
Nous suspendons ces censures seulement pour cette élection, elles conserveront leur effet pour tout le reste
Question Question Question

B JP
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  Louis Mar 14 Mai 2013, 2:04 pm

B JP a écrit:Et où est-il écrit, dans la « CONSTITUTION APOSTOLIQUE “VACANTIS APOSTOLICAE SEDIS” SUR LA VACANCE DU SIÈGE APOSTOLIQUE ET L'ÉLECTION DU PONTIFE ROMAIN » de Sa Sainteté Pie XII du 8 Décembre 1945, dont FRANC nous a donné le lien, ce que Gérard écrit
Aucun cardinal ne peut d’aucune manière être exclu de l’élection du souverain Pontife, sous prétexte ou par le motif de n’importe quelle excommunication, suspens, interdit ou autre empêchement.
Nous suspendons ces censures seulement pour cette élection, elles conserveront leur effet pour tout le reste
Question Question Question
Pie XII, le 8 décembre 1945 Constitution Apostolique « Vacantis Apostolicæ Sedis » a écrit:

34. Aucun cardinal ne peut d'aucune manière être exclu de l'élection active et passive du Souverain Pontife sous le prétexte ou par le motif de n'importe quelle excommunication, suspense, interdit ou autre empêchement ecclésiastique. Nous suspendons ces censures seulement pour cette élection ; elles conserveront leurs effets pour tout le reste 27.
________________________________________

27 Clément V, ch. 2, Ne Romani, § 4, de elect. 1, 3, in Clem. ; Pie IV, const. In eligendis, S 29 ; Grégoire XV, const. Aeterni Patris, § 22.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14076
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  Louis Mar 14 Mai 2013, 2:25 pm

Banigé a écrit:Que les excommunications occultes ?

Mais lisez plutôt :


"....sous prétexte ou par le motif de n’importe quelle excommunication, suspens, interdit ou autre empêchement."

Où avez vous vu que "n'importe quelle" ne voulait pas dire "toutes" ?

gabrielle a écrit:Un hérétique notoire ou publique n'est pas admis à un conclave.

Pie XII, le 8 décembre 1945 Constitution Apostolique « Vacantis Apostolicæ Sedis » a écrit:
36. Les cardinaux canoniquement déposés ou ceux qui, avec le consentement du Pontife romain, ont renoncé à la dignité cardinalice, n'ont aucun droit pour l'élection. Bien plus, pendant la vacance du Siège, le Sacré Collège lui-même ne peut rétablir et habiliter même pour voter les cardinaux qui ont été privés par le pape du droit de voter ou déposés par lui 29.
______________________________________

29 Boniface VIII, De schismaticis, 5, 3, in Sext. ; Pie IX, lettre Quamquam, 29 septembre 1867.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14076
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  B JP Mar 14 Mai 2013, 2:55 pm

Veuillez bien m'excuser : je croyais jusque là que le dernier N° était 23 ! Embarassed Rolling Eyes...

B JP
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  FRANC Mar 14 Mai 2013, 3:58 pm

Banigé a écrit:

« Aucun cardinal ne peut d’aucune manière être exclu de l’élection du souverain Pontife, sous prétexte ou par le motif de n’importe quelle excommunication, suspens, interdit ou autre empêchement.
Nous suspendons ces censures seulement pour cette élection, elles conserveront leur effet pour tout le reste »
Nous avons bien ici l’affirmation où quand bien même tous les cardinaux seraient excommuniés pour n’importe quelle excommunication comme l’excommunication ipso facto pour hérésie ou appartenance à une secte pourraient se rassembler pour le conclave afin de donner un pape à l’Eglise catholique.

Bien me signaler par votre obligeante charité si je n’ai pas compris !
Oui, vous n'avez pas compris, l'article 34, chapitre I, du titre I, de la constitution VACANTIS APOSTOLICAE SEDIS de Pie XII, dit : " Aucun cardinal ne peut d'aucune manière être exclu de l'élection active et passive du Souverain Pontife sous le prétexte ou par le motif de n'importe quelle excommunication, suspense, interdit ou autre empêchement ecclésiastique. Nous suspendons ces censures seulement pour cette élection ; elles conserveront leurs effets pour tout le reste". Ce n'est pas une innovation, la Constitution rappelle en annexe des décisions de 3 Papes antérieurs. ( http://www.clerus.org/bibliaclerusonline/fr/b54.htm#gf )
Cet article 34 concerne les délits et les peines, tels qu'ils sont énumérés, au livre V, du Code de Droit Canonique de 1917, pour les excommunications, suspenses, interdits ( http://www.clerus.org/clerus/dati/2001-03/20-6/CIC17l5.html ), ainsi que le livre III des choses ( http://www.clerus.org/clerus/dati/2001-03/20-6/CIC17l3.html ), pour les empêchements ecclésiastiques , mais non les lois positives, tels que celles détaillées, au livre II des personnes, dans son Canon 188-4, concernant les clercs, qui font défection de la Foi Catholique, qui prends acte ipso-facto, de la renonciation tacite de leur office, de la part des apostats et des hérétiques ( http://www.clerus.org/clerus/dati/2001-03/20-6/CIC17l2.html ).

D'ailleurs, si la thèse avancée par le contradicteur, était exacte, on pourrait avoir pour élu, une pape marié ou un général !, puisque les mêmes Canons 188-5 et 188-6, constatent aussi, ipso-facto, leur renonciation tacite, s'ils contractent mariage ou prennent un engagement dans l'armée.

Par contre, on peut remarquer que des Cardinaux orthodoxes, communiquant in sacris avec des hérétiques, sont certes suspects d'hérésie, et peuvent même après monition, être suspends a divinis pour une période de six mois, selon le Canon 2315 ( http://www.clerus.org/clerus/dati/2001-03/20-6/CIC17l5.html ), mais ils pourraient cependant, pendant cette période, être électeurs du Pape, conformément à l'article 34 de la constitution VACANTIS APOSTOLICAE SEDIS de Pie XII.
Si, on prends l'exemple des Cardinaux dits conservateurs des années 1958-1965, dont la conduite pourrait paraître insuffisante ( plus que nous? ), n'ayant subi de plus aucune monition, rien n' interdit qu'ils aient pû être, après un réveil serait-il tardif, électeur légitime d'un véritable Pontife Romain.
Quant au témoignage de Ralph Wiltgen que vous rapportez, je suis très circonspect sur sa véracité, et je crois plutôt que cela fait partie de tout le travail de désinformation médiatique, à outrance, qui a accompagné les années conciliaires, pour tourner la tête même des meilleurs.
FRANC
FRANC

Nombre de messages : 1192
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  FRANC Mar 14 Mai 2013, 4:31 pm

B JP a écrit:Et où est-il écrit, dans la « CONSTITUTION APOSTOLIQUE “VACANTIS APOSTOLICAE SEDIS” SUR LA VACANCE DU SIÈGE APOSTOLIQUE ET L'ÉLECTION DU PONTIFE ROMAIN » de Sa Sainteté Pie XII du 8 Décembre 1945, dont FRANC nous a donné le lien, ce que Gérard écrit
Aucun cardinal ne peut d’aucune manière être exclu de l’élection du souverain Pontife, sous prétexte ou par le motif de n’importe quelle excommunication, suspens, interdit ou autre empêchement.
Nous suspendons ces censures seulement pour cette élection, elles conserveront leur effet pour tout le reste
Question Question Question
c'est ici , article 34, chapitre I, du titre II, de la constitution VACANTIS APOSTOLICAE SEDIS de Pie XII : http://www.clerus.org/bibliaclerusonline/fr/b54.htm#gf


Dernière édition par FRANC le Mer 15 Mai 2013, 2:25 am, édité 1 fois
FRANC
FRANC

Nombre de messages : 1192
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  Banigé Mar 14 Mai 2013, 4:58 pm

J'aimerais bien une réponse de CMI sur le sujet puisque, semble-t-il, il a quelques longueurs d'avance sur nous tous !

En fait la citation de Franc est encore plus précise, elle concerne l'élection "active ou passive". C'est à dire qu'un cardinal excommunié "pour n'importe quelle excommunication" peut non seulement élire un pape mais devenir le pape lui-même.

Franc, vous nous dites qu'il s'agit des excommunications particulières citées à tel et tel canon et dans telles conditions, très bien mais ceci semble être ce que vous pensez ou ce que vous voudriez car le texte ne semble exclure AUCUNE excommunication puisqu'il est précisé "pour n'importe quelle excommunication"

Banigé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Mar 14 Mai 2013, 5:31 pm

Banigé a écrit:J'aimerais bien une réponse de CMI sur le sujet puisque, semble-t-il, il a quelques longueurs d'avance sur nous tous !

En fait la citation de Franc est encore plus précise, elle concerne l'élection "active ou passive". C'est à dire qu'un cardinal excommunié "pour n'importe quelle excommunication" peut non seulement élire un pape mais devenir le pape lui-même.

Franc, vous nous dites qu'il s'agit des excommunications particulières citées à tel et tel canon et dans telles conditions, très bien mais ceci semble être ce que vous pensez ou ce que vous voudriez car le texte ne semble exclure AUCUNE excommunication puisqu'il est précisé "pour n'importe quelle excommunication"

Ce n'est pas trop difficile à comprendre !

Le cardinalat étant un bénéfice ecclésiastique, et donc personne morale non collégiale, le cardinal qui dévie publiquement de la foi catholique perd sa dignité cardinalice en vertu du canon 188 en dehors de toute excommunication ... et donc perd de ce fait le droit d'élire le Pontife Romain.

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  ROBERT. Mar 14 Mai 2013, 6:36 pm

.
Salut C.M.I. Votre réponse n'a pas fait qu'éclairer Banigé.

Merci et au plaisir de vous relire ! study

.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  FRANC Mer 15 Mai 2013, 4:04 am

Livre II des personnes, Première partie des clercs, Section deux : Des clercs en particulier, Titre 7: du pouvoir suprême et de ceux qui, d’après le droit ecclésiastique y participent, Chap. 3 Des cardinaux de la Sainte Église romaine
Can. 241
Pendant la vacance du siège apostolique, le sacré collège des cardinaux et la curie romaine n’ont pas d’autres pouvoirs que ceux qui sont indiqués dans la constitution de Pie X ‘Vacante Sede Apostolica’ du 25 décembre 1904. ( http://www.clerus.org/clerus/dati/2001-03/20-6/CIC17l2.html#_Toc509674443 )

Cette constitution est résumée et expliquée ici : http://www.archive.org/stream/lacurieromaineno00simi#page/186/mode/2up , en sachant que conformément à la décision de Pie XII, en date du 8 Décembre 1945, elle est remplacée par la
constitution apostolique « Vacantis apostolicae sedis : « qui est la même que celle de Pie X, de sainte mémoire, mais remaniée sur bien des points, « pour qu'elle soit utilisée seule — Nous employons les termes de ce même prédécesseur — par le Sacré Collège des cardinaux, durant la vacance du Siège romain de Pierre et dans l'élection du Pontife romain », et en conséquence d'abroger la constitution Vacante Sede Apostolica, telle qu'elle avait été édictée par Pie X, Notre prédécesseur. » ( http://www.clerus.org/bibliaclerusonline/fr/b53.htm#f3 )

FRANC
FRANC

Nombre de messages : 1192
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'hérésie de notre époque - Page 12 Empty Re: L'hérésie de notre époque

Message  FRANC Mer 15 Mai 2013, 5:48 am

Banigé a écrit:J'aimerais bien une réponse de CMI sur le sujet puisque, semble-t-il, il a quelques longueurs d'avance sur nous tous !

En fait la citation de Franc est encore plus précise, elle concerne l'élection "active ou passive". C'est à dire qu'un cardinal excommunié "pour n'importe quelle excommunication" peut non seulement élire un pape mais devenir le pape lui-même.

Franc, vous nous dites qu'il s'agit des excommunications particulières citées à tel et tel canon et dans telles conditions, très bien mais ceci semble être ce que vous pensez ou ce que vous voudriez car le texte ne semble exclure AUCUNE excommunication puisqu'il est précisé "pour n'importe quelle excommunication"
Je ne comprends rien à votre jargon; où j'ai parlé d'actif, de passif, d'excommunications particulières etc...? Veuillez relire mon texte :
Spoiler:
Banigé a écrit:

« Aucun cardinal ne peut d’aucune manière être exclu de l’élection du souverain Pontife, sous prétexte ou par le motif de n’importe quelle excommunication, suspens, interdit ou autre empêchement.
Nous suspendons ces censures seulement pour cette élection, elles conserveront leur effet pour tout le reste »


Nous avons bien ici l’affirmation où quand bien même tous les cardinaux seraient excommuniés pour n’importe quelle excommunication comme l’excommunication ipso facto pour hérésie ou appartenance à une secte pourraient se rassembler pour le conclave afin de donner un pape à l’Eglise catholique.

Bien me signaler par votre obligeante charité si je n’ai pas compris !

Oui, vous n'avez pas compris, l'article 34, chapitre I, du titre I, de la constitution VACANTIS APOSTOLICAE SEDIS de Pie XII, dit : " Aucun cardinal ne peut d'aucune manière être exclu de l'élection active et passive du Souverain Pontife sous le prétexte ou par le motif de n'importe quelle excommunication, suspense, interdit ou autre empêchement ecclésiastique. Nous suspendons ces censures seulement pour cette élection ; elles conserveront leurs effets pour tout le reste". Ce n'est pas une innovation, la Constitution rappelle en annexe des décisions de 3 Papes antérieurs. ( http://www.clerus.org/bibliaclerusonline/fr/b54.htm#gf )
Cet article 34 concerne les délits et les peines, tels qu'ils sont énumérés, au livre V, du Code de Droit Canonique de 1917, pour les excommunications, suspenses, interdits ( http://www.clerus.org/clerus/dati/2001-03/20-6/CIC17l5.html ), ainsi que le livre III des choses ( http://www.clerus.org/clerus/dati/2001-03/20-6/CIC17l3.html ), pour les empêchements ecclésiastiques , mais non les lois positives, tels que celles détaillées, au livre II des personnes, dans son Canon 188-4, concernant les clercs, qui font défection de la Foi Catholique, qui prends acte ipso-facto, de la renonciation tacite de leur office, de la part des apostats et des hérétiques ( http://www.clerus.org/clerus/dati/2001-03/20-6/CIC17l2.html ).

D'ailleurs, si la thèse avancée par le contradicteur, était exacte, on pourrait avoir pour élu, une pape marié ou un général !, puisque les mêmes Canons 188-5 et 188-6, constatent aussi, ipso-facto, leur renonciation tacite, s'ils contractent mariage ou prennent un engagement dans l'armée.

Par contre, on peut remarquer que des Cardinaux orthodoxes, communiquant in sacris avec des hérétiques, sont certes suspects d'hérésie, et peuvent même après monition, être suspends a divinis pour une période de six mois, selon le Canon 2315 ( http://www.clerus.org/clerus/dati/2001-03/20-6/CIC17l5.html ), mais ils pourraient cependant, pendant cette période, être électeurs du Pape, conformément à l'article 34 de la constitution VACANTIS APOSTOLICAE SEDIS de Pie XII.
Si, on prends l'exemple des Cardinaux dits conservateurs des années 1958-1965, dont la conduite pourrait paraître insuffisante ( plus que nous? ), n'ayant subi de plus aucune monition, rien n' interdit qu'ils aient pû être, après un réveil serait-il tardif, électeur légitime d'un véritable Pontife Romain.
Quant au témoignage de Ralph Wiltgen que vous rapportez, je suis très circonspect sur sa véracité, et je crois plutôt que cela fait partie de tout le travail de désinformation médiatique, à outrance, qui a accompagné les années conciliaires, pour tourner la tête même des meilleurs.

_________________
J'ai parlé :
1) de censures ( excommunications, interdits, suspens) et empêchements, contenues dans le CIC de 1917, au livre V et livre III ( censures, qui , à la différences des peines, sont nécessairement publiques, sinon à quoi elles serviraient...)
et 2) de lois positives, contenues dans le Canon 188-4, qui nous apprends, que les clercs qui font défection de la Foi Catholique, sont privés ipso-facto de leur office, par renonciation tacite.
Comme c'est le cas de cardinaux hérétiques, visés par le Canon 188-4, qui est une loi positive, ils n'ont pas besoin d'être excommuniés par qui que ce soit, pour perdre ipso-facto leur fonction de Cardinal, s'ils deviennent hérétiques.
Par contre, les Cardinaux, objets de censures personnelles ( ( excommunications, interdits, suspens) sont levés de ces censures, le temps de l'élection, selon la Constitution VACANTIS APOSTOLICAE SEDIS de Pie XII. Mais il ne peut s'agir de l'excommunication pour hérésie, puisque le Canon 188-4, les prive déjà de leur fonction. Je maintiens, à l'opposé, qu'un Cardinal suspect d'hérésie, et objet d'une censure de suspens a divinis, telle celle du Canon 2315, ( http://www.clerus.org/clerus/dati/2001-03/20-6/CIC17l5.html ) pourrait participer à l'élection ( et éventuellement être élu, mais alors les promesses divines nous assurent que ce suspect deviendrait aussitôt nécessairement orthodoxe ), situation destinée aux amateurs de discussion byzantine.

Vous n'avez par ailleurs pas répondu à ma question :
FRANC a écrit:
D'ailleurs, si la thèse avancée par le contradicteur, était exacte, on pourrait avoir pour élu, une pape marié ou un général !, puisque les mêmes Canons 188-5 et 188-6, constatent aussi, ipso-facto, leur renonciation tacite, s'ils contractent mariage ou prennent un engagement dans l'armée.
FRANC
FRANC

Nombre de messages : 1192
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum