Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ?

+6
Roger Boivin
Diane + R.I.P
gabrielle
JCMD67
Louis
Gérard
10 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ? - Page 2 Empty Re: Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ?

Message  gabrielle Mer 08 Aoû 2012, 7:48 am

Via a raison, nous ne devons pas chercher à imiter un saint...nous devons avec la grâce de Dieu devenir des saints.

La chose qui unit les saints c'est l'esprit.

Prenons les deux saintes Thérèse, est-ce la Petite achercher a reproduire une imation de la Grande? Non, elle a marché dans la voie de l'enfance spirituelle et cette voie est sans doute celle qui est le plus à notre porter.

Tout faire par amour pour Dieu et ce dans les moindres détails.

Chère Anne, Dieu n'attend pas de vous que vous soyez un copie/conforme d'un saint, mais bien La sainte, qu'il veut faire de vous, et cela passe inévitablement par la Sainte Église et par l'obéissance et le respect de ses Pontifes.


gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18803
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ? - Page 2 Empty Re: Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ?

Message  gabrielle Mer 08 Aoû 2012, 7:50 am

Anne a écrit:Erreur cher Roger, la Sainte Vierge est bien celle qui a obtenu le premier miracle de Jésus. Wink Mais il est vrai qu'un saint n'est pas saint parce qu'il fait des miracles. Les vertus comptent davantage, je le sais bien, quoique , la profusion de ces vertus évangéliques, est très souvent accompagnée de miracles.

Le problème survient, lorsque les gens veulent se voir gratifier de dons, sans cesser de pécher, cela est très fréquent chez les charismatiques. Ces mouvements d'origines pentecôtistes, allument les feux de l'illusion partout à l'heure actuelle, et lorsque les gens constatent qu'ils ont éié trompés, le malheur est qu'ils croient que c'est l'Église et l'Évangile qui les ont trompés, alors ils rejettent le tout et perdent ainsi la foi.

Obtenir et faire sont deux choses complètement différentes.

gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18803
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ? - Page 2 Empty Re: Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ?

Message  Anne Mer 08 Aoû 2012, 6:04 pm

gabrielle a écrit:
Anne a écrit:Erreur cher Roger, la Sainte Vierge est bien celle qui a obtenu le premier miracle de Jésus. Wink Mais il est vrai qu'un saint n'est pas saint parce qu'il fait des miracles. Les vertus comptent davantage, je le sais bien, quoique , la profusion de ces vertus évangéliques, est très souvent accompagnée de miracles.

Le problème survient, lorsque les gens veulent se voir gratifier de dons, sans cesser de pécher, cela est très fréquent chez les charismatiques. Ces mouvements d'origines pentecôtistes, allument les feux de l'illusion partout à l'heure actuelle, et lorsque les gens constatent qu'ils ont éié trompés, le malheur est qu'ils croient que c'est l'Église et l'Évangile qui les ont trompés, alors ils rejettent le tout et perdent ainsi la foi.

Obtenir et faire sont deux choses complètement différentes.


Je croyais pourtant que tout comme la Sainte Vierge, les saints ne faisaient pas de miracles, mais les obtemaient en demandant à Dieu. Je crois, ne pas avoir saisi ce que vous voulez dire?
Anne
Anne

Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ? - Page 2 Empty Re: Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ?

Message  gabrielle Mer 08 Aoû 2012, 6:21 pm

Anne a écrit:
gabrielle a écrit:
Anne a écrit:Erreur cher Roger, la Sainte Vierge est bien celle qui a obtenu le premier miracle de Jésus. Wink Mais il est vrai qu'un saint n'est pas saint parce qu'il fait des miracles. Les vertus comptent davantage, je le sais bien, quoique , la profusion de ces vertus évangéliques, est très souvent accompagnée de miracles.

Le problème survient, lorsque les gens veulent se voir gratifier de dons, sans cesser de pécher, cela est très fréquent chez les charismatiques. Ces mouvements d'origines pentecôtistes, allument les feux de l'illusion partout à l'heure actuelle, et lorsque les gens constatent qu'ils ont éié trompés, le malheur est qu'ils croient que c'est l'Église et l'Évangile qui les ont trompés, alors ils rejettent le tout et perdent ainsi la foi.

Obtenir et faire sont deux choses complètement différentes.


Je croyais pourtant que tout comme la Sainte Vierge, les saints ne faisaient pas de miracles, mais les obtemaient en demandant à Dieu. Je crois, ne pas avoir saisi ce que vous voulez dire?

Laughing Vu de cet angle, OK...

En bout de ligne, c'est certain que c'est Dieu qui fait le miracle... ce que je voulais dire, c'est que jamais durant sa vie terrestre la Sainte VIerge aurait imposé les mains ou autres façons et qu'il s'ensuivit un miracle.


À Lourdes, la réaction des gens était ( du temps de Sinte Bernadette, au début de la source): La sainte Vierge m'a guérit...

Dieu dans sa Toute-Puissance a donné a des saints pouvoir sur des maladies afin que le peuple voyant cela revienne vers Dieu.


gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18803
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ? - Page 2 Empty Re: Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ?

Message  Anne Mer 08 Aoû 2012, 6:27 pm

Via Crucis a écrit:Chère Anne,

Vous avez écrit :

...C'est cependant le grand nombre de miracles qui m'a le plus impressionnée. Alors, je me suis mise à la recherche intensive d'un saint vivant actuellement, et j'étais bien décidée à le suivre.

Le problème est que je le cherche encore Laughing


Sainte Thérèse d'Avila a dit que chaque fois qu'elle avait tenté d'imiter tel ou tel saint elle s'était plantée et elle donna ce conseil : ne pas imiter les saints mais imiter Notre Seigneur Jésus-Christ.
Et très juste en effet, car chaque saint a un charisme particulier ou plutôt je dirais une voie ou un caractère particulier qui justement, s'il est bien cultivé, le conduit à la sainteté, et comme chaque personne est différente les manières d'agir des uns et des autres diffèrent mais pour aboutir au même résultat : la sainteté pour Dieu et en Dieu, que toutes nos pensées, paroles, actions et désirs soient pour la gloire de Dieu.

Quant à chercher un saint vivant actuellement... Laughing autant chercher une aiguille dans une botte de foin Laughing Laughing

Laissons donc les charismatiques modernes se vautrer dans leurs visions, qu'elles soient vraies ou fausses, réalité ou illusions, occupons nous plutôt de ce que le Bon Dieu nous demande de faire et de croire, sans oublier que ses demandes passent par le biais de Papes légitimes qu'ils aient été ou non canonisés, élevés au statut de saint, de bienheureux ou pas du tout car c'est à eux que Notre Seigneur a dit d'affermir et de confirmer leurs frères dans la foi. Par conséquent, tout ce qu'un Pape légitime entreprend pour l'Eglise ne peut que concourir au bien de l'Eglise.

Pour nous les femmes, il y a urgence, surtout de nos jours où tant d'impuretés qui nous assaillent et nous agressent de toutes parts, d'imiter la Sainte Vierge Marie afin de parvenir à soumettre notre volonté à celle de Dieu, et il ne tient qu'à nous de lui demander en priant le chapelet de nous apprendre à cultiver ces vertus que nous n'avons pas. C'est la maman qui apprend aux petits enfants comment se comporter, ce qu'il est bon de faire ou de ne pas faire etc... mais c'est le père qui dicte telle ou telle règle pour la maison.

C'est drôle Via, mais sainte Thérèse d'Avila est ma sainte préférée, et je ne me souviens pas avoir lu ce passage, pourriez-vous me l’indiquer s.v-p.Probablement, me suis-je mal exprimé, car ce que l'on doit imiter chez les saints ce sont bien entendu leurs nombreuses vertus, et non leur mission où encore leur personnalité qui est le propre de chacun.
De plus, les saints avaient également la réputation d'édifier grandement leurs entourages et très souvent même de conduire leurs disciples, sur le chemin abrupt de la sainteté. Voilà pourquoi, j'aimerais tant en trouver un!
Anne
Anne

Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ? - Page 2 Empty Re: Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ?

Message  Anne Mer 08 Aoû 2012, 6:51 pm

gabrielle a écrit:
Anne a écrit:
gabrielle a écrit:
Anne a écrit:Erreur cher Roger, la Sainte Vierge est bien celle qui a obtenu le premier miracle de Jésus. Wink Mais il est vrai qu'un saint n'est pas saint parce qu'il fait des miracles. Les vertus comptent davantage, je le sais bien, quoique , la profusion de ces vertus évangéliques, est très souvent accompagnée de miracles.

Le problème survient, lorsque les gens veulent se voir gratifier de dons, sans cesser de pécher, cela est très fréquent chez les charismatiques. Ces mouvements d'origines pentecôtistes, allument les feux de l'illusion partout à l'heure actuelle, et lorsque les gens constatent qu'ils ont éié trompés, le malheur est qu'ils croient que c'est l'Église et l'Évangile qui les ont trompés, alors ils rejettent le tout et perdent ainsi la foi.

Obtenir et faire sont deux choses complètement différentes.


Je croyais pourtant que tout comme la Sainte Vierge, les saints ne faisaient pas de miracles, mais les obtemaient en demandant à Dieu. Je crois, ne pas avoir saisi ce que vous voulez dire?

Laughing Vu de cet angle, OK...

En bout de ligne, c'est certain que c'est Dieu qui fait le miracle... ce que je voulais dire, c'est que jamais durant sa vie terrestre la Sainte VIerge aurait imposé les mains ou autres façons et qu'il s'ensuivit un miracle.


À Lourdes, la réaction des gens était ( du temps de Sinte Bernadette, au début de la source): La sainte Vierge m'a guérit...

Dieu dans sa Toute-Puissance a donné a des saints pouvoir sur des maladies afin que le peuple voyant cela revienne vers Dieu.



À Lourdes aussi la Sainte Vierge obtenait la guérison, car de toute façon elle est Médiatrice de toutes grâces, mais de là à dire que c'est elle qui guérit?
Ce que je sais cependant, est que les saints détestaient au plus haut point, que les gens leurs attribuent à eux les miracles et non à Dieu.
Anne
Anne

Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ? - Page 2 Empty Re: Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ?

Message  Via Crucis Mer 08 Aoû 2012, 7:10 pm

Chère Anne,

Ah je voudrais bien vous citer le passage en question mais je ne suis pas la reine des citations comme CMI et les autres amis de TD ! Je crois avoir lu cela dans le livre que le Père Marie-Eugène de l'Enfant Jésus a écrit sur Sainte Thérèse d'Avila : titre du livre "Je veux voir Dieu" que j'ai dans mes cartons de déménagement et qui est un très bon livre explicatif de la spiritualité de Ste Thérèse. Pardonnez-moi donc de ne pouvoir vous donner la citation exacte.
Via Crucis
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ? - Page 2 Empty Re: Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ?

Message  ROBERT. Mer 08 Aoû 2012, 8:24 pm

.
C'est un début:

"La perfection de la religion est d’imiter Celui que tu adores."

— Saint Augustin, Cité de Dieu, p. 817, chap.XVII.

.

ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ? - Page 2 Empty Re: Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ?

Message  ROBERT. Mer 08 Aoû 2012, 8:47 pm

.
Puis: Sainte Thérèse d’Avila, "Château Intérieur, 6e Demeures", chap. 1, no. 7;
.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ? - Page 2 Empty Re: Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ?

Message  Anne Mer 08 Aoû 2012, 9:43 pm

Merci Robert pour ces références, j'en prends nôte.
Anne
Anne

Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ? - Page 2 Empty Re: Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ?

Message  Roger Boivin Lun 13 Aoû 2012, 10:02 pm

Anne a écrit:
Spoiler:
Bonjour Via, il ya longtemps que je vous lis, et j'apprécie grandement votre style d'écriture.

Cependant, c'est au niveau des idées que cela se corse, tout comme elles se corsent quelque peu, au niveau de la pensée des gens de ce forum. Je me demande parfois s'il n'y a pas danger de glisser dans une pensée magique permettant de proclamer des versets bibliques, tout en n'en omettant d'autres, complémentaires aux premiers ce qui fait qu'il y aurait danger de nager en pleine illusion.

Étant une adepte des vies de saints, j'ai été fascinée de l'unité, de l'harmonie des principes et des vertus que tous pratiquaient, et surtout de la multitude de miracles que Dieu accomplissait par eux.

C'est cependant le grand nombre de miracles qui m'a le plus impressionnée. Alors, je me suis mise à la recherche intensive d'un saint vivant actuellement, et j'étais bien décidée à le suivre.
Spoiler:

Le problème est que je le cherche encore. Laughing

Là, où ma pensée diffère , est que j'ai beaucoup de peine à croire en l'infaillibilité quasi totale d'un pape qui ne serait pas saint.

N'y a-t-il pas des lois dans le domaine spirituel, aussi bien que dans le domaine temporel, qui fait que l'on doit (même un pape) attendre d'avoir atteint la phase unitive (qui est celle des saints), avant de pouvoir se fier aux communications de l'au-delà, lorsqu'elles diffèrent quelque peu de celles déjà établies. Ces écrits de Saint Jean de la Croix m'ont tellement interpellée, lorsque je fréquentais les charismatiques et leurs pensées magiques, que je ne peux m'empêcher d'y revenir constamment:
."CES COMMUNICATIONS SONT UN OBSTACLE POUR L’ESPRIT SI ON NE LES REJETTE PAS , CAR L’ÂME S’Y ARRETE ET L’ESPRIT NE
PREND PAS SON ESSOR VERS L’INVISIBLE.
L’ÂME APPORTE PEU À PEU UN SENTIMENT DE PROPRIÉTÉ A CES COMMUNICATIONS ; ELLE NE MARCHE PAS DANS LA VOIE DU RENONCEMENT
ET DU DENUEMENT SPIRITUEL.
…L’ÂME PERD INSENSIBLEMENT L’EFFET SPIRITUEL QUE CES COMMUNICATIONS CAUSENT DANS SON INTERIEUR ; ELLE S’ATTACHE
A CE QU’ELLES ONT DE SENSIBLE, A CE QU’IL Y A DE MOINS IMPORTANT…
QUAND L’ÂME RECHERCHE CES COMMUNICATIONS, ELLE OUVRE LA PORTE AU DEMON, QUI LA TROMPERA DANS DES COMMUNICATIONS
SEMBLABLES QU’IL SAIT TRES BIEN SIMULER ET TRAVESTIR ET FAIRE PARAITRE COMME VENANT DE DIEU. CAR, IL PEUT,
NOUS LE DIT L’APOTRE, SE TRANSFIGURER EN ANGE DE LUMIERE. (II COR. XI, 14).
IL CONVIENT DONC A L’ÂME DE LES REPOUSSER LES YEUX FERMES, SANS EXAMINER D’OU ELLES PROVIENNENT. SANS CELA ELLE
SE PRETERA SI BIEN A CELLES DU DEMON ET LUI DONNERA A LUI-MEME TANT DE PRISE QUE, LOIN DE RECEVOIR CELLES DE DIEU,
ELLE RECEVRAIT CELLES DU DEMON, ET CELLES-CI DEVIENDRAIENT SI NOMBREUSES QUE CELLES DE DIEU VENANT A CESSER, TOUT
CE QUI SE PASSERAIT ALORS NE SERAIT QUE L’OEUVRE DU DEMON, SANS QUE DIEU Y FUT POUR RIEN. C’EST CE QUI EST ARRIVE A
BEAUCOUP D’AMES IMPRUDENTES ET IGNORANTES. ELLES SE COMPORTAIENT AVEC TANT DE SECURITE AU MILIEU DE CES MANIFESTATIONS,
QU’IL A ETE TRES DIFFICILE DE RAMENER UN GRAND NOMBRE D’ELLES A CHERCHER DIEU DANS LA PURETE DE LA FOI.
BEAUCOUP D’ENTRE ELLES N’ONT MEME PU ETRE RAMENEES DANS LA BONNE VOIE, CAR LES ILLUSIONS DU DEMON AVAIENT PRODUIT
EN ELLES DE PROFONDES RACINES.
IL EST DONC SAGE DE FERMER LA PORTE A TOUTES CES MANIFESTATIONS ET DE LES REJETER TOUTES... QUAND L’ÂME LES REJETTE
ET Y EST OPPOSEE LE DEMON, VOYANT QU’IL NE PEUT PLUS LUI NUIRE, CESSE PEU À PEU SON ACTION.
AUSSI LE DEMON EST-IL TRES SATISFAIT QUAND IL RENCONTRE UNE ÂME QUI DESIRE DES REVELATIONS OU S’Y PORTE. IL A
ALORS UNE OCCASION FACILE DE LUI SUGGERER SES ERREURS ET DE LA RETOURNER DE LA FOI AUTANT QU’IL LE POURRA. CAR,
AINSI QUE JE L’AI DIT, CETTE ÂME QUI DESIRE LES REVELATIONS SE MET DANS UNE DISPOSITION TRES CONTRAIRE A LA FOI ET S’ATTIRE
BEAUCOUP DE TENTATIONS ET DE DANGERS".
LA MONTÉE DU CARMEL, livre Il, ch. 10. SAINT JEAN DE LA CROIX
Sainte Thérèse d'Avila va dans le même sens,je crois lorsqu'elle parle des 4 et 5e demeures.
Je sais que l'on va me rétorquer que Jésus a confié les clefs du royaume à Saint-Pierre, le pouvoir de lier et de délier c'est vrai, mais Il nous a aussi exigé la sainteté, donc cela me semble être d'autant plus nécessaire pour celui placé à la tête de l'Église, et qui de ce fait, représente le doux Christ de la terre.

Voyant le méli-mélo qui est notre lot, voila où j'en suis dans ma pensée, qui elle, n'est pas encore parvenue à la phase unitive, j'en conviens.

Je me soumets donc à tous les écrits des Saints-Pères de l'Église, qui nous ont légué des écrits concordants et je ne crois pas qu'un pape non parvenu à la phase unitive de sainteté puisse allègrement changer les lois (juridiques) d'un autre pape, alléguant qu'il a été directement inspiré du Saint-Esprit.

Je crois donc et je le répète que Dieu a promis Son assistance à l'Église et à Saint-Pierre, mais Il nous a aussi demandé d'être saint, et cette exigence, Il l'a lui-même appliqué dès le départ en nommant Saint- Pierre comme chef et par la suite, ont recherchaient aussi des saints à la tête de l'Église, dont Saint Clément, Saint Marcel, etc etc... qui tous accomplissaient des miracles, comme signatures de Dieu, sur leurs saintetés.(Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, parlait en ces termes des miracles qu'accomplissaient les saints).
Enfin,tout ceci n'est que ma pensée, et je vais la rectifier c'est certain au fur et à mesure que Dieu va m'en donner la grâce, s'Il m'en trouve digne bien entendu, mais il y a quelques choses qui a failli quelques parts et moi je crois que c'est exactement là.

J'aurais bien aussi planté des carottes à l'envers, à la demande d'une sainte Thérèse, mettant quotidiennement sous nos yeux la Présence Divine qui l'habitait.

Cependant la majorité des saints sont morts martyrs, et c'est à ces morts atroces que des papes non affermis en sainteté ont (qui sait?), peut-être voulus échapper.

Je n'ai aucun problème à lire des livres de Saints, ils me touchent profondément, m'édifient et je les comprends aisément. Pourquoi donc n'en est-il pas ainsi lorsque je lis d'autres écrits que nous ont laissés certaines encycliques? Ne devraient-elles pas être comprises facilement de tous, sans ces milliers de tentatives d'explications?
"La Vérité est si obscurcie en ces temps, et le mensonge si établi, qu'à moins d'aimer la vérité, on ne saurait la reconnaître." Blaise Pascal


Voici, à propos d'une video qui parle de la résurrection Question d'un enfant mort-né ( comme quoi le fait de faire des miracles n'est pas nécessairement un critère de sainteté ) :


gabrielle a écrit:Bien que les doutes soient grands, il ne faut pas écarter la possibilité que le Diable peut faire des prodiges.

Le passage du Saint Évangile nous le montre bien: Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, ( Dieu) n'est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé ? et en ton nom que nous avons chassé des démons ? et en ton nom que nous avons fait plusieurs miracles ? . Et alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus. Retirez-vous de moi, vous qui faites l'iniquité.

Peut-être que ce passage peut expliquer ce genre de phénomème. Question

Note de Glaire pour le passage ci-dessus de S. Matthieu (VII, v. 22,23)

22-23: La prophétie et le don des miracles ne sont pas toujours des preuves certaines de la sainteté et du mérite de ceeux à qui Dieu en fait part: témoin Balaam et Judas lui-même. ( Nombres, XXIV, 17; Matth., X, 1)


https://messe.forumactif.org/t4440-ca-y-est-nous-y-sommes-l-antechrist-ressuscite-deja-les-morts-nes#86238


Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12589
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ? - Page 2 Empty Re: Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ?

Message  Roger Boivin Lun 13 Aoû 2012, 10:35 pm

Anne a écrit:
Spoiler:
Bonjour Via, il ya longtemps que je vous lis, et j'apprécie grandement votre style d'écriture.

Cependant, c'est au niveau des idées que cela se corse, tout comme elles se corsent quelque peu, au niveau de la pensée des gens de ce forum. Je me demande parfois s'il n'y a pas danger de glisser dans une pensée magique permettant de proclamer des versets bibliques, tout en n'en omettant d'autres, complémentaires aux premiers ce qui fait qu'il y aurait danger de nager en pleine illusion.

Étant une adepte des vies de saints, j'ai été fascinée de l'unité, de l'harmonie des principes et des vertus que tous pratiquaient, et surtout de la multitude de miracles que Dieu accomplissait par eux.

C'est cependant le grand nombre de miracles qui m'a le plus impressionnée. Alors, je me suis mise à la recherche intensive d'un saint vivant actuellement, et j'étais bien décidée à le suivre.

Le problème est que je le cherche encore. Laughing

Là, où ma pensée diffère , est que j'ai beaucoup de peine à croire en l'infaillibilité quasi totale d'un pape qui ne serait pas saint.

N'y a-t-il pas des lois dans le domaine spirituel, aussi bien que dans le domaine temporel, qui fait que l'on doit (même un pape) attendre d'avoir atteint la phase unitive (qui est celle des saints), avant de pouvoir se fier aux communications de l'au-delà, lorsqu'elles diffèrent quelque peu de celles déjà établies. Ces écrits de Saint Jean de la Croix m'ont tellement interpellée, lorsque je fréquentais les charismatiques et leurs pensées magiques, que je ne peux m'empêcher d'y revenir constamment:
."CES COMMUNICATIONS SONT UN OBSTACLE POUR L’ESPRIT SI ON NE LES REJETTE PAS , CAR L’ÂME S’Y ARRETE ET L’ESPRIT NE
PREND PAS SON ESSOR VERS L’INVISIBLE.
L’ÂME APPORTE PEU À PEU UN SENTIMENT DE PROPRIÉTÉ A CES COMMUNICATIONS ; ELLE NE MARCHE PAS DANS LA VOIE DU RENONCEMENT
ET DU DENUEMENT SPIRITUEL.
…L’ÂME PERD INSENSIBLEMENT L’EFFET SPIRITUEL QUE CES COMMUNICATIONS CAUSENT DANS SON INTERIEUR ; ELLE S’ATTACHE
A CE QU’ELLES ONT DE SENSIBLE, A CE QU’IL Y A DE MOINS IMPORTANT…
QUAND L’ÂME RECHERCHE CES COMMUNICATIONS, ELLE OUVRE LA PORTE AU DEMON, QUI LA TROMPERA DANS DES COMMUNICATIONS
SEMBLABLES QU’IL SAIT TRES BIEN SIMULER ET TRAVESTIR ET FAIRE PARAITRE COMME VENANT DE DIEU. CAR, IL PEUT,
NOUS LE DIT L’APOTRE, SE TRANSFIGURER EN ANGE DE LUMIERE. (II COR. XI, 14).
IL CONVIENT DONC A L’ÂME DE LES REPOUSSER LES YEUX FERMES, SANS EXAMINER D’OU ELLES PROVIENNENT. SANS CELA ELLE
SE PRETERA SI BIEN A CELLES DU DEMON ET LUI DONNERA A LUI-MEME TANT DE PRISE QUE, LOIN DE RECEVOIR CELLES DE DIEU,
ELLE RECEVRAIT CELLES DU DEMON, ET CELLES-CI DEVIENDRAIENT SI NOMBREUSES QUE CELLES DE DIEU VENANT A CESSER, TOUT
CE QUI SE PASSERAIT ALORS NE SERAIT QUE L’OEUVRE DU DEMON, SANS QUE DIEU Y FUT POUR RIEN. C’EST CE QUI EST ARRIVE A
BEAUCOUP D’AMES IMPRUDENTES ET IGNORANTES. ELLES SE COMPORTAIENT AVEC TANT DE SECURITE AU MILIEU DE CES MANIFESTATIONS,
QU’IL A ETE TRES DIFFICILE DE RAMENER UN GRAND NOMBRE D’ELLES A CHERCHER DIEU DANS LA PURETE DE LA FOI.
BEAUCOUP D’ENTRE ELLES N’ONT MEME PU ETRE RAMENEES DANS LA BONNE VOIE, CAR LES ILLUSIONS DU DEMON AVAIENT PRODUIT
EN ELLES DE PROFONDES RACINES.
IL EST DONC SAGE DE FERMER LA PORTE A TOUTES CES MANIFESTATIONS ET DE LES REJETER TOUTES... QUAND L’ÂME LES REJETTE
ET Y EST OPPOSEE LE DEMON, VOYANT QU’IL NE PEUT PLUS LUI NUIRE, CESSE PEU À PEU SON ACTION.
AUSSI LE DEMON EST-IL TRES SATISFAIT QUAND IL RENCONTRE UNE ÂME QUI DESIRE DES REVELATIONS OU S’Y PORTE. IL A
ALORS UNE OCCASION FACILE DE LUI SUGGERER SES ERREURS ET DE LA RETOURNER DE LA FOI AUTANT QU’IL LE POURRA. CAR,
AINSI QUE JE L’AI DIT, CETTE ÂME QUI DESIRE LES REVELATIONS SE MET DANS UNE DISPOSITION TRES CONTRAIRE A LA FOI ET S’ATTIRE
BEAUCOUP DE TENTATIONS ET DE DANGERS".
LA MONTÉE DU CARMEL, livre Il, ch. 10. SAINT JEAN DE LA CROIX
Sainte Thérèse d'Avila va dans le même sens,je crois lorsqu'elle parle des 4 et 5e demeures.
Je sais que l'on va me rétorquer que Jésus a confié les clefs du royaume à Saint-Pierre, le pouvoir de lier et de délier c'est vrai, mais Il nous a aussi exigé la sainteté, donc cela me semble être d'autant plus nécessaire pour celui placé à la tête de l'Église, et qui de ce fait, représente le doux Christ de la terre.

Voyant le méli-mélo qui est notre lot, voila où j'en suis dans ma pensée, qui elle, n'est pas encore parvenue à la phase unitive, j'en conviens.
Je me soumets donc à tous les écrits des Saints-Pères de l'Église, qui nous ont légué des écrits concordants et je ne crois pas qu'un pape non parvenu à la phase unitive de sainteté puisse allègrement changer les lois (juridiques) d'un autre pape, alléguant qu'il a été directement inspiré du Saint-Esprit.
Spoiler:

Je crois donc et je le répète que Dieu a promis Son assistance à l'Église et à Saint-Pierre, mais Il nous a aussi demandé d'être saint, et cette exigence, Il l'a lui-même appliqué dès le départ en nommant Saint- Pierre comme chef et par la suite, ont recherchaient aussi des saints à la tête de l'Église, dont Saint Clément, Saint Marcel, etc etc... qui tous accomplissaient des miracles, comme signatures de Dieu, sur leurs saintetés.(Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, parlait en ces termes des miracles qu'accomplissaient les saints).
Enfin,tout ceci n'est que ma pensée, et je vais la rectifier c'est certain au fur et à mesure que Dieu va m'en donner la grâce, s'Il m'en trouve digne bien entendu, mais il y a quelques choses qui a failli quelques parts et moi je crois que c'est exactement là.

J'aurais bien aussi planté des carottes à l'envers, à la demande d'une sainte Thérèse, mettant quotidiennement sous nos yeux la Présence Divine qui l'habitait.

Cependant la majorité des saints sont morts martyrs, et c'est à ces morts atroces que des papes non affermis en sainteté ont (qui sait?), peut-être voulus échapper.

Je n'ai aucun problème à lire des livres de Saints, ils me touchent profondément, m'édifient et je les comprends aisément. Pourquoi donc n'en est-il pas ainsi lorsque je lis d'autres écrits que nous ont laissés certaines encycliques? Ne devraient-elles pas être comprises facilement de tous, sans ces milliers de tentatives d'explications?
"La Vérité est si obscurcie en ces temps, et le mensonge si établi, qu'à moins d'aimer la vérité, on ne saurait la reconnaître." Blaise Pascal
(le souligné est de roger)

L'infaillibilité des papes ne signifie pas qu'il sont inspirés. Les apôtres ont été gratifié du don d'inspiration, et nous acceptons leurs écrits comme la parole révélée de Dieu.
Aucun catholique au contraire ne soutient que le pape soit inspiré, ni favorisé d'une révélation divine proprement dite.


http://www.archive.org/stream/lafoidenospres00gibb#page/136/mode/2up

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12589
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ? - Page 2 Empty Re: Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ?

Message  ROBERT. Jeu 16 Aoû 2012, 3:31 pm

.
pour Anne:




"La perfection de la religion est d’imiter Celui que tu adores."

— Saint Augustin, Cité de Dieu, p. 817, chap.XVII.

.


Saint Jean Chrysostôme, in Jean XV, 20. L. Guérin & Ce, Éditeurs 1865, TOME HUITIÈME, pp. 93-556. a écrit:

.
(...) Ce n'était point encore là une suffisante consolation, c'est pourquoi Jésus-Christ, sans s'y arrêter, en propose une autre; laquelle ? Souffrir de la sorte, ce sera une preuve et un témoignage certain de votre première vertu, et, au contraire, ce serait pour vous un sujet de douleur et d'affliction, non que le monde vous haït maintenant, mais qu'il dût vous aimer; ce que le Sauveur leur fait entendre en disant: "Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui serait à lui". Si donc vous étiez aimés, vous feriez penser que vous êtes méchants. Après, voyant que ces paroles n'avaient rien avancé, il poursuit encore, et dit: "Le serviteur n'est pas plus grand que son Maître: s'ils m'ont persécuté, ils vous persécuteront aussi (Jean XV, 20)". Par là, le Sauveur montre expressément qu'ils seront ses imitateurs. Car tant que Jésus-Christ a été dans la chair, on l'a persécuté et outragé; mais après qu'il est monté au ciel, on s'est tourné contre ses disciples, et on les a maltraités. Et. encore: comme ils se troublaient, parce qu'étant en petit nombre, ils auraient à combattre contre une si grande multitude de peuple, le Sauveur leur relève le cœur et les encourage, en disant que d'être haïs du monde, ce doit être pour eux un très grand sujet de joie; par là, dit-il, vous aurez part à mes souffrances. Vous ne devez donc pas vous troubler, puisque vous n'êtes pas plus grands que moi, comme je l'ai dit: "Le serviteur n'est pas plus grand que son Maître".
.


Je serais porté à conclure qu’un Saint ne devient pas un Saint en imitant un Saint,

mais en étant le fidèle imitateur du Saint des Saints, du Roi des rois et du Seigneur des seigneurs…

.



ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ? - Page 2 Empty Re: Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ?

Message  Via Crucis Ven 17 Aoû 2012, 7:47 am

Aucun Pape (saint ou non) n'est libre de changer ce que ses prédécesseurs ont décrété !

En effet au cours des siècles ils ont toujours maintenu une cohérence : ils enseignent à chaque nouvelle génération ce qui a été cru partout et toujours au cours des siècles !

Aucun d'eux n'est libre de changer les dogmes, ni les règles touchant aux moeurs, ni le canon de la messe !!! Ils sont obligés de transmettre la Vérité c'est à dire de transmettre le dépôt de la foi remis à Pierre par Notre Seigneur Jésus-Christ ! Le Pape c'est la boussole des générations catholiques : il indique toujours en direction de la Vérité ! S'il ne le faisait pas il ne serait plus pape mais un horrible hérétique, menteur et parjure !!!

Exemple : on a toujours cru que la Sainte Vierge est restée vierge et qu'elle a accouché miraculeusement jusqu'à ce qu'un Luther oh pardon Luder de son vrai nom (Luder = démon en allemand) et ses adeptes viennent prétendre le contraire !

On a toujours cru au dogme de la Sainte Trinité ! Aucun vrai pape ne peut changer ce dogme, ni changer le Credo !

Les faux papes modernistes de V2 eux savent très bien cela mais s'ils abrogeaient ce dogme les catholiques comprendraient qu'ils ne sont que des imposteurs alors ils se débrouillent pour instiller l'erreur dans leurs homélies, discours, écrits etc... et amener les gens à l'apostasie !

Via Crucis
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ? - Page 2 Empty Re: Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ?

Message  gabrielle Ven 17 Aoû 2012, 9:54 am

Ce qui ne touche pas la foi et ses objets connexes, peut être changés par un Pape.

Dans le domaine disciplinaire un pape peut mettre en vigueur une loi et un autre peut l'abroger pour en mettre une autre.

La sainteté du pape, comme le dit Via, n'a rien à voir avec sa charge et les prérogatives qu'elle comporte, l'obéissance au Pontife est nécessaire au salut.

Il n'y a rien dans la doctrine catholique qui soutient qu'un Pape doit être dans sa vie spirituelle dans la voie unitive dont parle Saint Jean de la Croix.

gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18803
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ? - Page 2 Empty Re: Que nous reste-t-il de commun avec les Lefèbvristes ?

Message  ROBERT. Ven 17 Aoû 2012, 10:04 am


.
"IL S'AGIT EN EFFET, VÉNÉRABLES FRÈRES ET BIEN-AIMÉS FILS, D'ACCORDER OU DE REFUSER OBÉISSANCE AU SIÈGE APOSTOLIQUE; IL S'AGIT DE RECONNAITRE SA SUPRÊME AUTORITÉ MÊME SUR VOS ÉGLISES, ET NON SEULEMENT QUANT A LA FOI, MAIS ENCORE QUANT A LA DISCIPLINE: CELUI QUI LA NIE EST HÉRÉTIQUE; CELUI QUI LA RECONNAIT ET QUI REFUSE OPINIÂTREMENT DE LUI OBÉIR EST DIGNE D'ANATHÈME."


(Encyclique "Quæ in patriarchatu", S.S. Le Pape Pie IX, 1er septembre 1878.)
.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum