LA GUERRE AUX JÉSUITES

+11
Louis
Via Crucis
Diane + R.I.P
Bruno
Sandrine
Eric
Catherine
Régis
Marc-Étienne + R.I.P
ROBERT.
gabrielle
15 participants

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  gabrielle Ven 19 Fév 2010, 10:10 am

Dans nos rapports avec le monde, prenons-nous quelque chose de l'urbanité, de la politesse, des bonnes manières du monde? Alors, nous sommes des mondains; nous nous insinuons pour mieux tromper; notre urbanité est un calcul; notre politesse, un artifice.

Dans nos rapports avec les hommes, faisons-nous prévaloir, sur les exigences de la politesse mondaine, les exigences de la modestie religieuse? — Alors, nous sommes des êtres guindés, compassés; notre modestie est un masque; nos yeux baissés sentent leur hypocrisie; et notre réserve cache des pièges.

Comment on nous attaque ? Je réponds : par l'imaginaire, le fantastique, le fabuleux. Que ne pouvons-nous pas? Que ne faisons-nous pas? Quelle puissance colossale, gigantesque, immense, fabuleuse, enfin, ne nous attribue-t-on pas, pour faire peur au peuple des fils de Loyola ?

Toutes les épithètes les plus exorbitantes et les plus excentriques, naguère entassées dans des poésies délirantes par un génie égaré, sont absolument insuffisantes, pour peindre les inventions fantastiques et quelque peu burlesques évoquées contre nous par l'imagination, si ce n'est par la malice de nos ennemis.

Ah ! mes frères, cette formidable puissance de la Compagnie de Jésus, vous ne la connaissez donc pas encore? Eh bien! moi, je vais vous la faire connaître; écoutez donc; et surtout gardez-vous bien de rire.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  gabrielle Sam 20 Fév 2010, 8:27 am

Sachez donc, mes frères, que nous, les fils d'Ignace de Loyola, nous avons — sans compter ce dont nous disposons ailleurs dans le monde entier; — sachez qu'en France seulement, nous avons huit, et même dix millions d'hommes ou de femmes qui nous obéissent comme des esclaves, et qui, avant de parler ou d'agir, reçoivent de nous le mot d'ordre impératif : c'est l'armée occulte de Loyola, tenant en échec les royautés, les empires, et même les républiques.

Et nos richesses, ces richesses devenues proverbiales, et que tout le monde connaît, est-ce qu'elles ne dépassent pas tout ce qu'en ce genre, peut se représenter l'imagination du peuple et le génie des poëtes? Est-ce qu'avec nos milliards entassés — Dieu sait comment! — dans nos souterrains, nous ne sommes pas en mesure d'acheter non-seulement des cités, mais des provinces; que dis-je! une partie, le quart, le tiers, la moitié de la France, si ce n'est la France tout entière? Est-ce que vous n'avez pas vu de vos yeux, dans tous les grands ports de France, tous les vaisseaux frétés par la Compagnie de Jésus? Est-ce que nos navires marchands ne couvrent pas toutes les mers? Est-ce qu'ils ne visitent pas tous les rivages dorés et toutes les californies de la terre, pour nous en rapporter tous les trésors? Que dis-je? Est-il besoin d'aller chercher si loin la révélation des richesses par nous entassées, comme montagne sur montagne, puisque dans cette capitale, vous pouvez en faire la constatation publique?


Et, au sortir même de cette enceinte, est-ce que des hommes convaincus ne vous montreront pas du doigt tel magasin gigantesque, en jurant sur leurs grands dieux et la main sur la conscience, que nous sommes non-seulement les actionnaires et commanditaires, mais encore les vrais propriétaires et les souverains maîtres de ces bazars-monstres, où les millions arrivent et d'où les millions se retirent, comme le flux et le reflux de l'Océan? Et si vous les en croyez ces mêmes hommes plus naïfs que méchants vous affirmeront et vous démontreront comme quoi les trésors de tous nos Lucullus de la libre-pensée de tous nos Crésus en Israël et de tous les fortunés adorateurs du dieu Mammon ne sont que jeux d'enfants devant les milliards accumulés par notre habileté cupide dans nos coffres mystérieux !

Dites, si vous voulez, que tout cela, c'est le fabuleux, le fantastique, l'imaginaire; soit; mais ce qui est réel, ce qui est historique, c'est que cet imaginaire, ce fantastique, ce fabuleux, devient, pour nous accuser et nous dénoncer aux colères populaires et aux revendications soi-disant sociales, une puissance trop réelle.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  gabrielle Dim 21 Fév 2010, 8:36 am

Et, si ces inventions poussées jusqu'au burlesque et au ridicule, vous peuvent prêter à rire; sachez-le bien, elles peuvent, sous un autre aspect, nous donner à craindre ; car tandis qu'elles font passer devant l'imagination du peuple ces richesses fabuleuses, elles amassent contre nous dans l'âme et le cœur de ce même peuple, des trésors de colère ; et qui sait, si un jour nous ne payerons pas par le sang de nouveaux martyrs, ces inventions des haines vertigineuses et des imaginations en délire ?

Comment nos ennemis nous attaquent-ils, enfin? Ah ! voici le prodige de l'invention; voici le chef-d'œuvre du genre : on nous attaque par la puissance de l'absurde, même par la puissance de l'impossible.

Hélas ! tel est le penchant toujours ancien et toujours nouveau du génie populaire : il croit d'autant plus qu'on lui raconte l'incroyable; il croit tout, même l'absurde, surtout l'absurde; et, plus les choses sont étranges, inouïes, impossibles, plus elles ont la puissance d'exalter la curiosité du public et la crédulité du peuple. Que n'a-t-on pas fait croire au peuple, contre le Christ lui-même ? Que ne lui a-t-on pas fait croire contre le Christianisme? Depuis la fable effrayante qui, aux premiers siècles de l'Eglise, faisait manger aux chrétiens, dans des festin mystérieux, la chair des petits enfants, jusqu'à la fable contemporaine mettant dans les mains tremblantes du prisonnier du Vatican, les ressorts cachés qui font mou voir et marcher à son gré les plus fiers gouvernements; que n'a-t-on pas inventé, et que n'a-t-on pas cru contre l'Eglise notre mère?

Et, quand il s'agit du spectre noir de Loyola et des frayeurs qu'il doit inspirer, que ne croient pas les multitudes, et avec elles, des esprits prétendus forts et de soi-disant grands hommes ? Grâce à l'exploitation publique de la crédulité par le mensonge, grâce à l'inépuisable fécondité du génie de la calomnie pour créer des fantômes; est-ce que tout, contre nous, l'incroyable et même l'impossible, ne devient pas pour le peuple, non-seulement possible, non-seulement croyable, mais certain, incontestable, historique ?
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  gabrielle Lun 22 Fév 2010, 8:14 am

Ainsi, pour en citer quelques exemples : est-ce que nos maisons, en apparence pourtant fort semblables aux vôtres, ne se transforment pas, tout à coup, en de redoutables citadelles, d'où nous sommes capables, à une heure donnée, de foudroyer la cité tout entière ?

Est-ce que nos celliers, nos remises et nos greniers ne sont pas des arsenaux remplis d'armes meurtrières, prêtes à frapper ou à faire feu au premier signal?

Et nos caveaux souterrains, si vastes et si profonds, sont-ils autre chose que des poudrières, prêtes à vous faire sauter tous en l'air, avec vos maisons en ruines ? Et vous ne savez pas tout encore. Tandis que nos braves soldats font l'exercice au soleil, est-ce que nous ne le faisons pas pendant la nuit ? Même l'exercice à feu ne nous est-il pas familier ? Est-ce que nous ne façonnons pas tous, prêtres que nous sommes, à ces jeux sanglants nos mains sacerdotales ? Et, si vous n'entendez rien du bruit de nos explosions nocturnes, n'est-ce pas parce que vous n'écoutez pas assez ? et que pendant que nous nous préparons ainsi à l'extermination de la société vous dormez trop bien votre tranquille sommeil insouciants que vous êtes des dangers qui vous menacent ?...

Qui ne connaît d'ailleurs notre histoire authentique ? Qui ne sait toutes les conspirations que nous avons organisées, depuis trois siècles, contre tous les états de l'Europe ou plutôt du monde entier? Qui pourra dire combien de sociétés nous avons troublées ? Qui comptera tous les rois que nous avons assassinés, toutes les familles que nous avons ruinées, tous les héritages que nous avons confisqués ; tous les vieillards, hommes ou femmes, toutes les veuves et tous les enfants que nous avons dépouillés? J'allais oublier, toutes les fontaines et tous les fleuves que nous avons empoisonnés ; tous les crimes, enfin, que par toute la terre nous avons consommés ?...-
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  gabrielle Mer 24 Fév 2010, 8:49 am

Ah ! Si vous l'ignorez, lisez, lisez seulement ce factum demeuré célèbre : Extraits des assertions, et cet autre, plus célèbre peut-être encore : Les avertissements secrets ou les monita secreta, que vous pouvez voir partout aux vitrines de vos librairies antichrétiennes, exposés à la curiosité et à la crédulité des multitudes : et vous saurez, à ne l'oublier jamais, ce que peut commettre d'abominations une société d'honnêtes gens, ou plutôt, ce qu'en peut inventer la perversité des méchants, et ce que peut en croire l'imagination du peuple.

Telle apparaît, dans son ensemble, la tactique ou la stratégie des ennemis de la Compagnie de Jésus; tel se révèle, plus ou moins partout, leur système d'agression et leur procédé dans l'attaque.

De plus en plus, le mystère de la persécution organisée contre nous se découvre aux regards de ma pensée; j'apprends à connaître mes persécuteurs; et, comme s'écriait un jour un autre Ignace, Ignace d'Antioche, en face de l'injustice et de la perversité de ses bourreaux, moi aussi, j'éprouve le besoin de m'écrier dans la lu mière qui m'éclaire : « Je m'instruis au spectacle de leur iniquité ; eorum iniquitas mea doctrina est» et j'apprends à m'expliquer ce qui pour moi était l'inexplicable. Je sais qui nous attaque; je sais comment on nous attaque. Cette double révélation suffirait pour nous éclairer.

Un dernier mot va achever de nous montrer tout le mystère, en ajoutant la lumière à la lumière ; et ce mot, à lui tout seul, peut résoudre le problème historique de notre vie persécutée : Pourquoi on nous persécute
?
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  gabrielle Jeu 25 Fév 2010, 10:04 am

Pourquoi on nous persécute ? Cette question est plus radicale, et la réponse à cette question plus décisive encore que les précédentes. C'est par leur cause que le mystère des choses, d'ordinaire, se révèle tout entier; ce qui a fait dire à un grand poëte de l'antiquité : « Heureux qui a pu connaître la cause des choses » Il importe donc souverainement, dans le sujet qui nous occupe de connaître clairement et de montrer hardiment la vraie cause de ces persécutions qui résument notre étonnante histoire.

Pourquoi nous persécutez-vous ? dirai-je ici à nos ennemis déclarés. Quel mobile secret, conscient ou inconscient, les pousse à nous persécuter? Que poursuivent-ils réellement en nous ? Serait-ce peut-être l'éclat de vertu offusquant le regard, et blessant le cœur du vice ? Non pas, mes frères. Nos vertus, —quand nous avons des vertus, — nos vertus personnelles ne sont dignes ni de tant d'amour, d'un côté, ni de tant de haine, de l'autre; et, si vous nous considérez individuellement, avec nos qualités et nos défauts, nous ne méritons, de la part des deux humanités qui nous touchent, ni tant de sympathie et d'antipathie, ni tant de respect et de mépris, ni tant d'honneurs et d'outrages, ni tant d'admiration et de répulsion. Le mystère est ailleurs.

Pourguoi nous persécute-t-on ?

Est-ce pour nos prévarications notoires? pour nos crimes avérés? pour nos scélératesses démontrées? Mais ces prévarications notoires, où sont-elles ? Ces crimes avérés, où sont-ils ? Et ces scélératesses fabuleuses, dénoncées au monde entier, qui en a fait une fois la démonstration ?
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  gabrielle Ven 26 Fév 2010, 8:13 am

Ah ! si ces prévarications, ces crimes, ces scélératesses que publient encore chaque jour, avec un retentissement immense, les mille voix de la presse contemporaine, étaient si notoires, si avérés et si démontrés qu'on le proclame; est-ce que nos bienveillants adversaires se feraient faute de nous traduire devant tous les tribunaux de la justice humaine ? Eux si empressés et si habiles à nous demander compte de crimes imaginaires, quel empressement ne mettraient-ils pas et quelle habileté ne déploieraient-ils pas, pour nous convaincre de crimes réels?

Pourquoi nous persécute-t-on ?

Est-ce pour le mal que nous faisons à l'enfance et à la jeunesse, qui reçoivent nos enseignements ? Mais alors, comment tant de pères et de mères, ayant l'instinct de ce qui fait bien ou mal à leurs enfants, consentent-ils à nous offrir ces mêmes enfants, comme des victimes offertes en sacrifice ?

et, comment surtout, ceux-là même qui demandent contre nous la proscription et l'ostracisme légal, sont-ils quelquefois les plus empressés à nous confier ce trésor le plus précieux de leur vie, leurs propres enfants ?

Pourquoi nous persécute-t-on ? Ah ! je vous entends : parce que nous sommes des conspirateurs ténébreux, et que nous ourdissons, dans l'ombre, des complots qui menacent le repos des états et la paix du monde. Mais, dirai-je à nos accusateurs effarés : De quelle ombre voulez-vous parler? Et qu'y a-t-il de moins obscur et de moins secret que notre existenee, dans votre monde moderne?Qu'y a-t-il de plus lumineux que notre vie ? Nos demeures sont percées à jour, et nous ne sommes un mystère que pour qui ne nous veut pas voir. Qu'ignore-t-on de nous aujourd'hui, je vous prie? On sait nos noms et prénoms, notre âge et notre profession, et jusqu'au lieu illustre ou obscur de notre naissance. Tout cela et autre chose encore, est inscrit aux bureaux et archives de vos municipes. Que ne savez-vous pas de nous ? Vous savez le nombre, le lieu, et jusqu'au prix de nos maisons ; vous savez de chaque maison le nombre de nos portes et de nos fenêtres; car, comme tout citoyen, nous sommes inscrits pour nos impôts et pour notre cote personnelle. Eh quoi! malgré toutes ces notoriétés, toutes ces lucidités qui font pour vous, de nos de meures, comme des maisons de verre et de cristal, vous nous parlez de mystères ténébreux et de complots ourdis dans l'ombre? Mais au nom du ciel soyez au moins conséquents et d'accord avec mêmes. Si ces complots sont si obcurs comment les connaissez-vous ? S'ils sont si certains et si notoires, que ne les dénoncez-vous? Et puisque vous pouvoir judiciaire que ne les châtiez-vous
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  Louis Ven 26 Fév 2010, 1:55 pm

Pourquoi nous persécute-t-on ?

Je ne peux pas faire autrement que de penser aux Impropères du Vendredi Saint !

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  gabrielle Lun 01 Mar 2010, 8:09 am

Parce que nous faisons obstacle au progrès ? Et parce que nous sommes ennemis de la civilisation ? Mais je vous adjure, je vous somme de nous dire : quel progrès répudions-nous?Est-ce celui de là science? de l'art ? de la littérature ? de l'industrie ? de l'économie?

Mais, tous ces progrès, nous les appelons; et moi, le dernier de tous, pendant dix-huit ans, qu'ai-je fait au nom de tous mes frères, si ce n'est de lever, du haut de la première chaire de France, le drapeau de tous ces progrès ? Notre progrès n'est pas le vôtre, dites-vous ; soit ; mais quelle loi nous oblige à concevoir le progrès comme vous le concevez vous-même, et à n'en donner d'autre idée et d'autre définition que la vôtre? Nous sommes, dites-vous, les ennemis de la civilisation; mais, la civilisation, la grande civilisation chrétienne, qui donc, après tant d'autres, l'a portée plus loin que nos apôtres conquérants ? Et qui, dans les temps nouveaux, a plus fait reculer les frontières de la barbarie ?
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  gabrielle Mar 02 Mar 2010, 8:25 am

Ah ! la civilisation, ou plutôt l'action, l'œuvre civilisatrice, un jour, une seule fois, et dans un seul pays, — pays de sauvages errant dans les déserts — nous l'avons entreprise, et nous en fûmes les seuls maîtres. Nos missionnaires, par la puissance de l'amour et par le miracle du dévoûment, avaient groupé autour de la croix des multitudes dégradées ; et, du fond de ces déserts, bientôt une civilisation était sortie, telle qu'on n'en avait peut-être jamais vu s'épanouir au soleil des siècles. 0 saintes et merveilleuses missions du Paraguay, œuvre éminente et glorieuse des enfants d'Ignace! qu'il me soit permis de vous saluer en passant, et de montrer, en évoquant votre lointain souvenir comment la Compagnie de Jésus est l'ennemie du progrès et de la civilisation !

Ainsi, vous le voyez, rien de ce que nos adversaires mettent en avant ne nous dit le pourquoi de l'universelle persécution qu'ils appellent et organisent, autant qu'ils le peuvent, contre les fils de Loyola. Rien de ce qu'ils disent, pour légitimer leurs attaques, ne nous apprend le vrai mot du mystère. Leur haine, pour se justifier devant la raison populaire, s'enveloppe de formules banales, dont le prestige sur l'âme des peuples est toujours ancien et toujours nouveau ; mais, aucune de ces formules ne nous dit la vraie cause, le vrai pourquoi de la persécution qui s'attache à nos pas.

Oh ! non, mille fois non, j'en jure par la vérité, j'en jure sur le cœur de mes frères et sur le mien ; là, dans tout ce que vous venez d'entendre, là n'est pas, là ne peut pas être, le motif réel, la cause véritable de la persécution qui s'acharne contre nous.

Pourquoi on nous persécute?-
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  gabrielle Mer 03 Mar 2010, 10:04 am

Ah ! je le dirai tout haut; car désormais, pour nous à cet étrange phénomène il n'y a plus de mystère, il ne peut plus y en avoir.

On nous perséoute parce que, —nos ennemis le savent—nous sommes voués jusqu'au sacrifice de la vie, à la défense de la Papauté, de l'Eglise et de Jésus-Christ , c'est-à-dire de tout ce que poursuivent nos propres ennemis, et que, pour les défendre, nous sommes décidés à ne pas reculer même devant la mort.

Certes, il s'en faut bien que nous soyons les seuls, et nous n'avons pas le droit de nous dire nous-mêmes ce que l'ennemi nous proclame, à savoir, les premiers. Il en est, dans d'autres légions apostoliques, d'aussi vaillants, et pourquoi ne le dirais-je pas tout haut, de plus vaillants que nous. L'héroïsme est de toutes les légions, qui portent la bannière de Jésus-Christ ; et, le drapeau du Christianisme ombrage partout de magnanimes soldats. Qui pourrait le contester? Mais, à tort ou à raison, aux yeux de nos adversaires, nous sommes l'avant-garde ; nous sommes au front des grandes batailles livrées à l'Eglise et à la Papauté ; et c'est le plus grand de nos ennemis si je ne me trompe qui nous a fait un nom et un rôle qu'assurément nous méritions trop peu. C'est Voltaire oui c'est Voltaire lui-même qui pour mieux nous signaler aux traits de sa légion anti-chrétienne, nous nommait, dans sa langue, les grenadiers du Pape. Grenadiers ou non, avant-garde ou non, le fait est que c'est sur nous, d'ordinaire, que tombent leurs premiers coups ; et je n'ai pas à démontrer ici ce fait qui s'impose à toutes les convictions, comme s'impose à tous les yeux la lumière du soleil.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  Via Crucis Mer 03 Mar 2010, 11:35 am

Jean XXIII a été pris de repentir et de remords car à la fin de sa vie il paraît qu'il s'écriait : "Arrêtez le Concile! Arrêtez le Concile !" (je n'ai pas la référence de celui qui l'a dit) mais il était trop tard car son successeur Montini et Bugnini le suppôt exécuteur de Satan n'eurent de cesse que de faire continuer cet horrible conciliabule !
Via Crucis
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  gabrielle Mer 03 Mar 2010, 3:48 pm

Je crois que cette info sur J23 vient de Mgr L.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  gabrielle Sam 06 Mar 2010, 7:55 am

Pourquoi on nous persécute, et d'une persécution si constante, si universelle, si réservée, si opiniâtre, si acharnée ? Ah ! est-il besoin de vous le dire ? Est-ce que la révolution, par le bruit qu'elle fait autour de ces deux grands noms, Ignace de Loyola et Compagnie de Jésus ne vous le dit pas assez? Est-ce que, par ses mille organes accusateurs et persécuteurs, elle ne vous crie pas assez haut, pourquoi elle veut nous frapper, et nous frapper les premiers?

La révolution veut nous frapper, et nous frapper les premiers; par ce qu'ici encore, tout désarmés et tout pacifiques que nous sommes, elle nous considère non-seulement comme ses ennemis, mais comme les plus redoutables de ses ennemis.

La Révolution veut nous frapper, et nous frapper les premiers; parce qu'elle estime que partout et toujours, nous défendrons, même jusqu'au sang, ces choses qui portent le monde et qu'elle fait pro fession publique d'attaquer avec l'Eglise : la famille, la propriété, la religion; et avec ces trois saintes choses, la société.

La Révolution veut nous frapper et nous frapper les premiers, parce qu'elle sait que partout et toujours, nous lui opposerons le non possumus de la vérité dogmatique,religieuse et sociale; parce que, nous aussi, nous sommes intransigeant; parce qu'elle sait que nous voulons le vrai, tout le vrai, et que jamais nous ne transigerons avec le faux ; parce qu'elle sait que nous ne confondrons jamais l'autorité avec son despotisme, la liberté avec son libéralisme, la société avec son socialisme, et jamais la civilisation avec sa barbarie.

Oui, la Révolution veut nous frapper et nous frapper les premiers. Pourquoi? Parce que, vus dans la puissance exorbitante qu'elle nous prête, nous sommes pour elle le principal obstacle qui l'empêche de passer et d'arriver à son but. Donc, à tout prix, et de qu'elle manière que ce soit, il faut nous écarter. Voilà pourquoi elle voudrait nous proscrire, mieux encore, nous broyer sous le passage de son char triomphant, dussent les roues de ce char se tremper dans notre sang !

Ah ! Mes frères, la cause, la vraie cause de la persécution qui, aujourd'hui surtout, s'acharne après la postérité militante d'Ignace de Loyola, la voilà, la voilà se révélant elle-même au grand jour de la publicité.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  gabrielle Dim 07 Mar 2010, 10:44 am

Donc, arrière les prétextes ; arrière les palliatifs; arrière les masques; arrière les hypocrisies; arrière les causes fictives, imaginaires, mystérieuses!

Il n'y a plus de causes mystérieuses; il n'y a plus que la cause manifeste, la vraie cause, se révélant elle-même et par elle-même, dans l'éclat de sa propre évidence. Aussi, volontiers redirai-je ici ce que naguère un orateur chrétien, étranger à notre Compagnie, ne craignait pas de dire à nos vrais ennemis : « Héritiers des «Pombal, des d'Aranda, des Tanucci; pourquoi chercher dans ce que vous appelez les cachettes de la Compagnie de Jésus, des secrets dangereux pour vous et compromettants pour elle - même? Au lieu de conspirer en Europe, a la Compagnie de Jésus verse, sur toutes les plages de l'univers, la sueur et le sang, pour le triomphe et la gloire de Jésus-Christ. Non, vos prévenus et vos accusés ne sont pas dans les concilia- bules de conjurés; ils sont sur tous les champs de l'apostolat et sur les échafauds des martyrs. »

Et moi, je dirai à ces grands hommes d'Etat, à ces prudents, à ces habiles, à ces puissants du siècle : Au nom du ciel, jusques à quand vous verra-t-on affecter sans cesse de soupçonner des mystères, des conspirations, des complots, des machinations, et essayer d'effrayer les autres de dangers et de fantômes dont vous ne parvenez pas à vous effrayer sérieusement vous-mêmes? Quand en finirez-vous avec une tactique aussi déloyale qu'elle est malavisée, aussi désastreuse qu'elle est inique et perverse?
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  gabrielle Mar 09 Mar 2010, 10:41 am

Ah! laissez, enfin, vos précautions hypocrites, vos craintes calculées et vos défiances injustes. Allez, votre danger n'est pas où vous prétendez le découvrir, et où le place une multitude égarée par vous. Votre danger, — puisque danger il y a, et que vous le dénoncez tous les jours, — votre danger n'est pas dans nos maisons, dont vous visitez tous les recoins, à l'heure sinistre de nos révolutions ; votre danger est ailleurs; il est ailleurs, vous dis—je ! Défenseurs ombrageux de cette société que nous travaillons, non à détruire, mais à servir, croyez-en ici une parole aussi sincère qu'elle est dévouée; d'autres ennemis appellent votre surveillance.

Veillez sur l'Internationale, qui affiche publiquement et poursuit sourdement le dessein d'en finir avec ce qu'elle nomme la vieille société.
Veillez sur la Franc-maçonnerie, qui cache en ses loges, sous des dehors qui trompent les niais, des complots bien autrement redoutables, que ceux que nous prêtent des calculs hypocrites ou des imaginations affolées.

Veillez sur le Carbonarisme, qui médite dans ses ventes, la chute des gouvernements et la ruine des religions.

Veillez sur le Socialisme, ce grand ennemi de la société, et sur ses congrès incendiaires où retentissent des discours qui allument et attisent dans les cœurs le foyer de toutes les haines.

Veillez sur le Communisme, qui sous le nom menteur de république fraternelle et et sociale, rêve l'organisation d'un despotisme tel que le monde n'en a jamais vu.

Veillez, enfin, sur la Révolution, qui est l'essence de tout cela; la Révolution, toujours variée dans ses formes qui se renouvellent sans cesse, mais toujours une et toujours identique dans son fond qui ne change jamais.

De grâce, cessez de poursuivre des fantômes; cessez de feintes alarmes devant des périls imaginaires; cessez d'affecter des craintes chimériques et des frayeurs folles, devant une Société qui marche partout au grand jour; devant une Société qui ne demande qu'à vivre en paix, sous la sauvegarde du droit commun et de l'égalité civile; devant une Société qui aspire à faire du bien à tous, sous l'inspiration de la fraternité, et au grand soleil de la liberté ; devant une Société enfin, qui n'est pour personne ni une énigme ni un mystère ni un mythe et que vous pouvez toujours connaître assez, selon le beau mot d'un orateur, par les maîtres qui y entrent et par les élèves qui en sortent; et, j'ajouterai, —pour résumer ce que nous venons de dire, — devant une Société qui se manifeste et se justifie assez, et par les ennemis qui l'attaquent, et par la manière dont on l'attaque, et par le motif pour lequel on l'attaque.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  gabrielle Mer 10 Mar 2010, 10:12 am

Et maintenant, mes frères, vous le voyez, dans l'œuvre de notre Père Ignace, dans la Compagnie de Jésus, il n'y a plus de mystère; il n'y a plus qu'un fait, un fait environné de la plus éclatante lumière, le fait de l'universelle persécution vu sous sa triple face : La persécution toujours, la persécution partout, la persécution en tout.

Et autour de ce fait prodigieux, pour quiconque a le regard limpide, il n'y a plus d'ombres mystérieuses, il ne peut plus y en avoir. Nous savons, à n'en plus pouvoir douter, qui nous persécute, comment on nous persécute, pourquoi on nous persécute; et de ces trois questions, la lumière jaillit à flots sur ce grand phénomène de notre histoire.

0 Sauveur, ô Jésus, ô Dieu de Bethléem et du Calvaire, persécuté dans votre naissance, persécuté dans votre vie, persécuté dans votre mort, persécuté dans votre doctrine, persécuté dans votre œuvre, le Christianisme et l'Eglise; ah! nous savons maintenant tout le mystère de la persécution qui nous atteint. Notre association providentielle à votre nom divin, nous associe, tout indignes que nous en sommes, à votre destinée et à la destinée de votre très-sainte épouse, l'Eglise; et encore bien que tous les chrétiens aient leur part à cette association; encore bien que la persécution, une persécution relative attende tous ceux qui veulent vivre pieusement avec vous et de vous conformément à cette prophétique parole : « Omnes qui pie volunt vivere in Christo Jesu, persecutionem patientur »

FIN
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Et les Jésuites des cinquante dernières années ?

Message  Noireau Pelchat Ven 22 Oct 2010, 8:10 pm

Ne connaissant pas encore pas encore bien le fonctionnement de ce Forum,est-ce que je serai ``hors d'ordre`` si j'ajoute un commentaire à la
suite des autres qui datent du début de 2010 ?
Je risque malgré tout ma petite question: À Gabrielle:``Vous nous avez
donné un beau résumé de l'histoire des Jésuites;il y a nul doute que cet
ordre religieux a joué le rôle probablement le plus crucial de tous les ordres religieux pour l'Église depuis qu'il a été fondé en 1534.Ils ont vraiment été les ``soldats``du pape. On n'a qu'à regardé leur rôle dans la fondation de la Nouvelle-France pour apprécier leur dédication entière à l'oeuvre du Christ et de l'Église.
IL est vrai aussi qu'un pape se crut obligé de dissoudre l'ordre à cause justement du poids excessif que cet ordre faisait peser sur toute la
chrétienté. Même en faisant la part des choses dans les rapports humains
entre la papauté et cet ordre (les querelles d'influences),il faut malgré tout
admettre que,à l'image de leur saint fondateur,INIGO,(un homme extrêmement volontaire et d'un seul bloc),la compagnie a plus d'une fois
dans son histoire appuyé la foi d'une facon excessive,non pas en appuyant
la papauté,mais en la devancant et en la contrariant.
Il serait intéressant,sans amoindrir la portée de ce que vous avez
écrit auparavant,vous fassiez connaître comment vous appréciez leur
conduite des cinquante dernières années.Si ce n'est pas trop vous demander. Merci. Noireau le 22 oct.2010

Noireau Pelchat

Nombre de messages : 25
Localisation : Lac-Mégantic,QUÉBEC
Date d'inscription : 18/10/2010

http://TAHCL@AXION.CA

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  ROBERT. Ven 22 Oct 2010, 8:29 pm

.

Bienvenue sur TE DEUM Noireau Pelchat !! cheers

Gabrielle devrait vous répondre demain (samedi).

Au plaisir de vous lire !
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  Sandrine Sam 23 Oct 2010, 5:13 am


Bienvenue sur TE DEUM Noireau Pelchat LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 69560
Sandrine
Sandrine

Nombre de messages : 4294
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  Gérard Sam 23 Oct 2010, 5:35 am

Bienvenue Noireau...on n'est pas raciste !
Laughing mais pas toujours très sérieux, enfin c'est de moi seul que je parle !
Il y a des personnes très sérieuses sur ce site.

Pour votre question concernant les jésuites, je laisse à Gabrielle l'honneur de vous répondre tout d'abord...et elle saura très bien le faire...on se reverra sans tarder et en attendant nous sommes très heureux de vous accueillir pour les questions intéressante et chaudes que vous posez !
Gérard
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  gabrielle Sam 23 Oct 2010, 9:30 am

Bienvenue Noireau.. cheers

Premièrement, il n'est pas hors normes de reprendre d'anciens dossiers et d'y poser des questions... ne vous gênez pas pour le faire autant de fois que vous voudrez...

Mon appréciation personnelle sur les jésuites des 50 dernières années, je dirais qu'ils ont été les plus modernistes, les plus avant-gardistes, ceux qui ont manoeuvrés de façon habile pour faire passer les erreurs mutliples du conciliabule..

Cette fois-ci les jésuites modernes n'ont pas appuyés la papauté ni défendue, comme le voulait leur voeu, mais ils ont pris les devants pour l'attaquer ( j'entends ici les prérogatives du Souverain Pontife et non de ceux qui occupent le Siège depuis 50 ans) et la faire sauter.

Oui, ils avaient une très grande influence dans l'Église Catholique.. tant qu'elle servait les intérêts de la religion pas de problème, mais le jour où cette influence et ce prestige attaché à leur Ordre est devenue une arme contre la foi... ils sont devenus très dangereux...

Aucun rapport entre leur conduite et celle du Fondateur de l'Ordre.

gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  Diane + R.I.P Sam 23 Oct 2010, 9:34 am

Bienvenue Noireau sur TE DEUM ! Very Happy
Diane + R.I.P
Diane + R.I.P

Nombre de messages : 5488
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  Catherine Sam 23 Oct 2010, 11:57 am

Bienvenue! cheers
Catherine
Catherine

Nombre de messages : 2399
Age : 36
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GUERRE AUX JÉSUITES - Page 4 Empty Re: LA GUERRE AUX JÉSUITES

Message  Louis Sam 23 Oct 2010, 1:14 pm

.
Bienvenu, Noireau, sur Te Deum.

sunny

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum