LA SAINT-BARTHÉLEMY

3 participants

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

LA SAINT-BARTHÉLEMY - Page 3 Empty Re: LA SAINT-BARTHÉLEMY

Message  Monique Lun 25 Jan 2010, 8:42 pm

LA SAINT-BARTHÉLEMY



La proscription n'a jamais regardé que Paris.

Deux ans après la publication de son lumineux mémoire, M. de Falloux produisit dans le même recueil
périodique, de nouvelles observations sur la Saint-Barthélemy (3) .

Déjà, en 1844, dans sa remarquable Histoire du pape saint Pie V (4), cet écrivain érudit et impartial avait prouvé que toute lettre ou pièce quelconque appuyant la préméditation de la Saint-Barthélemy était controuvée, et le plus fréquemment produite dans le cours du XVIIIe siècle.

Nous ne pouvons qu'indiquer ces sources excellentes : ceux de nos lecteurs, que les preuves accumulées dans notre travail n'auraient pas complètement satisfaits, pourront recourir aux articles du Correspondant et au livre précité de M. de Falloux.

Enfin, en 1845, l'honorable M. de Carné, dans un beau travail publié par la Revue des Deux-Mondes, écrivait ces lignes, qui lavent du reproche de préméditation et de guet-apens, Catherine de Médicis et Charles IX : « On a souvent accusé la reine-mère d'avoir préparé par deux années de machinations le crime de la Saint-Barthélemy ; on a prétendu associer un roi de vingt-trois ans à l'horrible préméditation de ce massacre: c'est avoir réussi à calomnier même Catherine. Le mariage du jeune roi de Navarre avec Marguerite de Valois, ne fut point un guet-apens préparé pour attirer à la cour, par l'éclat d'une telle solennité, la noblesse huguenote.

L'amitié de Charles pour son beau-frère, sa bienveillance pour Coligny, étaient sincères, et le ciel n'a pas permis que la couronne de France reposât jamais sur la tête d'un monstre qui aurait reculé à ce point la limite du crime (1)...»


Après ces éloquentes paroles, il ne nous reste plus qu'à clore ces recherches, où nous avons constamment suivi le rôle de rapporteur le plus désintéressé et où nous avons toujours marché le flambeau de la plus sévère critique à la main.



(3) Voyez le Correspondant de 1845, p. 347 à 265.
(4) 1844, t. I, p. 188 à 250, chap. IX et X, et pièces justificatives du même volume, n°2, p. 337 à 371. (Cette note a été publiée dans le Correspondant de 1843, p. 145-170.)
(1) 1845, p. 656. Monographies politiques. — Henri IV.



M. CH. BARTHÉLÉMY
Membre de l'Académie de la Religion Catholique de Rome.
Paris, Ch. Blériot, Éditeur
Quais des Grands-Augustins, 55, 1875.
Saint Libère.


FIN
Monique
Monique

Nombre de messages : 11204
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA SAINT-BARTHÉLEMY - Page 3 Empty Re: LA SAINT-BARTHÉLEMY

Message  ROBERT. Jeu 28 Jan 2010, 2:19 pm

.

Merci Monique, par l'entremise de M. Charles Barthélémy, d'avoir fait éclater en pièces un mythe coriace et plus que centennaire, et d'avoir ainsi rétabli la vérité. ...
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA SAINT-BARTHÉLEMY - Page 3 Empty Re: LA SAINT-BARTHÉLEMY

Message  gabrielle Jeu 28 Jan 2010, 5:07 pm

Effectivement, ce passage de l'histoire est des plus galvaudé qui soit.... enfin la lumière est faite.

Merci Monique, d'avoir fait l'éclaireur en chef sur ce sujet. Very Happy
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18731
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum