DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty Re: DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Message  FRANC le Dim 30 Juin 2013, 12:20 pm

Belge a écrit:
ROBERT. a écrit:Bonjour Belge. Et où peut-on lire intégralement Etsi multa, s.v.p. ? Merci.

Il serait bon d'avoir une traduction française du texte complet certainement approuvée par l'Eglise, parce-que le document est d'une très grande importance aujourd'hui. Je ne suis pas sure comment la trouver... Mais il devrait être trouvable dans des compilations des actes de SS. Pie IX.
C'est ici  : Encyclique "Etsi multa luctuosa" du Pape Pie IX, du 21 Novembre 1873,  Texte latin et traduction en français du Journal l'Univers de Louis Veuillot in Annales catholiques : revue religieuse hebdomadaire de la France et de l'église Paris 1873 2e année Tome VI PP. 541   http://archive.org/stream/annalescatholiqu06pari#page/540/mode/2up
FRANC
FRANC

Nombre de messages : 1173
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty Re: DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Message  FRANC le Dim 30 Juin 2013, 4:27 pm

Concernant notre sujet, on peut lire des extraits de cette profession de Foi, remise entre les mains de Fénélon , Archevêque de Cambrai, rédigée en XX articles et signée par un ancien protestant, converti par la lecture de ses sermons.
( in Oeuvres spirituelles de François de Salignac de la Mothe Fénélon, Paris 1828 PP. 38 http://www.archive.org/stream/oeuvresspirituel02fn#page/38/mode/1up ) :

« Article II. Je crois que cette église est l'unique épouse du fils de Dieu. Autant que l'évangile m'apprend à me défier de moi-même , à être humble , docile , soumis aux pasteurs , parce que celui qui les écoute écoute Jésus-Christ même , autant suis-je assuré par les promesses que cette église ne me trompera jamais. Quiconque refuse de l'écouter et de la croire doit être regardé comme un païen et comme un publicain. Elle est fondée sur la pierre et les portes de l'enfer , qui sont les conseils de l'erreur  ne prévaudront jamais contre elle. JÉSUS-CHRIST SERA AVEC LE CORPS VISIBLE DE SES PASTEURS , ENSEIGNANT LA DOCTRINE QU'ILS ENSEIGNENT , ET BAPTISANT , C'EST-À-DIRE ADMINISTRANT LES SACREMENTS QU'ILS ADMINISTRENT TOUS LES JOURS SANS AUCUNE INTERRUPTION JUSQU'À LA CONSOMMATION DU SIÈCLE. Voilà ce qui me persuade que cette église , qui est la seule qu'on trouve dans tous les siècles , a conservé , malgré les portes de l'enfer une doctrine saine et un culte pur, puisque Jésus-Christ ne cessera jamais un seul jour d'enseigner et de baptiser avec elle. »



« Article VI. Je crois que Jésus-Christ n'a point laissé son église dépourvue de ce qui est nécessaire pour garder quelque subordination dans toute société réglée , je veux dire un chef visible qui soit le premier de tous les pasteurs , qui préside parmi eux , et qui soit le centre de l'unité catholique, en sorte que tous les membres demeurent unis et subordonnés à ce chef: c'est le successeur de saint Pierre , remplissant sa chaire à Rome, que je reconnais pour être ce pasteur principal , suivant cette parole de Jésus-Christ : Tu es Pierre , et c'est sur cette pierre que j'édifierai mon église. Je sais que toute la sainte antiquité a regardé ces paroles non comme bornées à la personne de saint Pierre qui devait mourir bientôt , mais comme étendues à SES SUCCESSIONS QUI DOIVENT PERPÉTUER CET ORDRE si nécessaire , et servir de pierre fondamentale pour l'unité JUSQU'À LA FIN DES SIÈCLES. »
FRANC
FRANC

Nombre de messages : 1173
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty Re: DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Message  FRANC le Dim 30 Juin 2013, 8:03 pm

ROBERT. a écrit:
Est-ce qu’un Pape a déjà enseigné, (références s.v.p.) par une Encyclique, que l’Église possèderait,
 
jusqu’à la fin du monde, un Pape assis sur le Siège Apostolique ?
.
La lecture des Actes du Concile du Vatican de 1870, devrait éclairer ceux que l'ignorance, pourrait justifier de leur bonne foi, en soutenant de façon hétérodoxe que l'Eglise ne pourrait plus avoir d'autorité capable de donner un successeur à l'Evêque de Rome,  ni en conséquence d'autorité capable de gouverner, d'enseigner et d'administrer les sacrements.
En voici, quelques extraits :

« Or CE QUE LE PRINCE DES PASTEURS et le Pasteur suprême des brebis , Notre-Seigneur Jésus-Christ A ÉTABLI EN LA PERSONNE DU BIENHEUREUX PIERRE , pour la solidité perpétuelle et le bien permanent de l'Église, DOIT NÉCESSAIREMENT ET CONSTAMMENT SUBSISTER par l'autorité du même Jésus-Christ dans l'Église, qui, fondée sur la pierre, demeurera stable JUSQU'À LA FIN DES SIÈCLES. » (Concile du Vatican 1870 Constitution, Pastor Aeternus http://www.archive.org/stream/lesdoctrinescath00horn#page/412/mode/2up )
« Si donc quelqu'un dit que CE N'EST PAS PAR L'INSTITUTION DE JÉSUS-CHRIST Notre-Seigneur ou de droit divin, QUE LE BIENHEUREUX PIERRE A DES SUCCESSEURS PERPETUELS dans la primauté sur toute l'Église ; ou que le Pontife romain n'est pas, successeur du bienheureux Pierre dans la même primauté, QU'IL SOIT ANATHÈME. » ( Concile du Vatican 1870, Constitution  Pastor Aeternus http://www.archive.org/stream/lesdoctrinescath00horn#page/414/mode/2up  )
«De même donc qu'il a envoyé les Apôtres qu'il s'était choisis dans le monde , comme lui-même avait été envoyé par son Père , de même IL A VOULU DES PASTEURS ET DES DOCTEURS DANS SON ÉGLISE JUSQU'À LA CONSOMMATION DES SIÈCLES.» ( Concile du Vatican 1870, Constitution Pastor Aeternus http://www.archive.org/stream/lesdoctrinescath00horn#page/408/mode/2up )

« Car DES SOCIÉTÉS pareilles étant DÉPOURVUES DE CETTE AUTORITÉ VIVANTE et établie par Dieu qui enseigne surtout aux hommes les choses de la foi et la discipline des mœurs , et qui les dirige et gouverne en tout ce qui regarde le salut éternel , elles ont constamment varié dans leurs doctrines , et cette mobilité et instabilité dans ces sociétés ne cessent jamais. Chacun même comprend parfaitement, voit clairement et manifestement que CELA EST EN OPPOSITION COMPLÈTE AVEC L'ÉGLISE INSTITUÉE PAR NOTRE-SEIGNEUR , dans laquelle la vérité doit toujours demeurer stable et inaccessible à tout changement, étant un dépôt confié à cette même Église et qu'elle doit conserver absolument intact et pour la garde duquel la présence et le secours du Saint-Esprit lui ont été promis à toujours. » ( Pie IX A tous les protestants et autres non-catholiques.
http://www.archive.org/stream/lesdoctrinescath00horn#page/190/mode/1up  )
« Le Fils de Dieu et le Rédempteur du genre humain, NOTRE-SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST, sur le point de retourner à son Père céleste, PROMIT D'ÊTRE AVEC SON ÉGLISE militante sur la terre TOUS LES JOURS, jusqu'à la consommation des siècles. C'est pourquoi, en aucun temps , il n'a jamais cessé d'être à côté de son épouse bien-aimée , DE L'ASSISTER DANS SON ENSEIGNEMENT, de bénir ses œuvres, et de la secourir dans ses périls. » ( Concile du Vatican 1870 Constitution Dei Filius          
http://www.archive.org/stream/lesdoctrinescath00horn#page/346/mode/1up )
« Et afin que LE GOUVERNEMENT DE CETTE MÊME ÉGLISE se maintînt dans la voie droite et l'ordre, afin que tout le peuple chrétien persévérât toujours dans une même foi, doctrine , charité et communion , il a promis d'une part que lui-même serait PERPÉTUELLEMENT AVEC ELLE JUSQU'À LA CONSOMMATION DES SIÈCLES, et,d'autre part, il a choisi entre tous le seul Pierre, le constituant Prince des Apôtres, son Vicaire sur la terre, chef, fondement et centre de l'Église, afin que jouissant d'une prérogative de rang et d'honneur, de la plénitude de l'autorité, puissance et juridiction souveraines, il pût paître les agneaux et les brebis, confirmer ses frères, gouverner toute l'Église, être «le gardien des portes du ciel et l'arbitre de ce qui doit être lié ou délié, sa sentence devant rester dans toute sa force , même dans le ciel (Saint Léon, serm. 2.)». Et parce que L'UNITÉ ET L'INTÉGRITÉ DE L'ÉGLISE ET SON GOUVERNEMENT, institué par le même Christ,DOIVENT DEMEURER STABLES PERPÉTUELLEMENT, le même pouvoir suprême de Pierre sur toute l'Église, sa juridiction, sa primauté , persévèrent et demeurent en vigueur absolument et très-pleinement dans la personne des Pontifes romains, ses successeurs, placés après lui sur cette chaire romaine qui est sa chaire. » (Pie IX Concile du Vatican 1870, Actes préliminaires http://www.archive.org/stream/lesdoctrinescath00horn#page/173/mode/1up  )

« Personne ne peut nier ni mettre en doute que JÉSUS-CHRIST lui-même , afin d'appliquer les fruits de sa rédemption à toutes les générations humaines,A BÂTI SUR PIERRE en ce monde SON UNIQUE EGLISE , c'est-à-dire l'Église une, sainte, catholique, apostolique, et qu'il lui a donné toute la puissance nécessaire pour que le dépôt de la foi fût conservé inviolable et intact, et que la même foi fût enseignée à tous les peuples , à toutes les races et à toutes les nations ; pour que tous les hommes devinssent par le baptême des membres de son corps mystique , et qu'en eux fût toujours conservée et rendue plus parfaite cette vie nouvelle de la grâce, sans laquelle personne ne peut aucunement mériter et obtenir la vie éternelle ; enfin , POUR QUE CETTE MÊME ÉGLISE , qui constitue son corps mystique , DEMEURÂT TOUJOURS STABLE ET IMMOBILE dans sa propre nature JUSQU'À LA CONSOMMATION DES SIÈCLES, pour qu'elle vécût florissante et fût en état de fournir à tous ses enfants tous les moyens de faire leur salut. » (Pie IX A tous les protestants et autres non-catholiques. 1869 http://www.archive.org/stream/lesdoctrinescath00horn#page/188/mode/1up )

On lit aussi les commentaires suivants, de l'Abbé Edouard Hornstein, dans son ouvrage dont sont extraits les décrtes cités du Concile du Vatican ( Les Doctrines catholiques; ou, exposition des vérités enseignées dans l'église réunie, depuis Nicée jusqu'à la 4ème session du Vatican  par l'Abbé Edouard Hornstein Paris 1872 http://www.archive.org/stream/lesdoctrinescath00horn#page/445/mode/1up  )
« IL FAUT À L'ÉGLISE, comme à toute société bien organisée, il lui faut UN GOUVERNEMENT DONT L'AUTORITÉ NE SOUFFRE POINT de temps d'arrêt, point D'INTERMITTENCE, un gouvernement qui mérite toujours, à chaque instant, le respect de tous, puisqu'il commande à ce qu'il y a de plus sacré dans l'homme : à la conscience. Cette non-interruption du gouvernement suprême de l'Église est encore nécessaire pour consolider sauvegarder la paix , et empêcher les ferments de discorde. Et, en effet, si les actes du pouvoir suprême pouvaient être légalement suspendus , mis en échec et en suspicion pendant des temps indéterminés, que deviendrait dans l'Église la sécurité dont doit jouir le fidèle ? Et si ces actes du pouvoir suprême n'étaient exécutoires qu'après le contrôle et par l'adhésion facultative de ceux à qui ils s'adressent , où en serait l'unité doctrinale de cette Église avec laquelle Jésus-Christ est tous les jours et restera jusqu'à la consommation des siècles? Admettre que le divin Fondateur de la société religieuse ait donné à son œuvre cette constitution incomplète et défectueuse, c'est là une opinion formellement condamnée par le décret du Concile du Vatican. »


Dernière édition par FRANC le Lun 01 Juil 2013, 3:29 pm, édité 1 fois
FRANC
FRANC

Nombre de messages : 1173
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty Re: DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Message  Banigé le Lun 01 Juil 2013, 1:45 am

Franc a cité pour nous confondre et montrer notre hétérodoxie
"Admettre que le divin Fondateur de la société religieuse ait donné à son œuvre cette constitution incomplète et défectueuse, c'est là une opinion formellement condamnée par le décret du Concile du Vatican. »
Le problème mon pauvre Franc, c'est, qu'à partir de cette vérité indiscutable, vous croyez que c'est à votre manière et selon vos propres vues que vous allez maintenir cette constitution complète et non défectueuse.
Alors disons que grâce à la foi de Franc, nous aurions un ENORME avantage qui changerait TOTALEMENT notre situation. Comme avant le Concile de Vatican II, nous avons un pape et des évêques et Franc a même un évêque avec juridiction sur son diocèse puisque je suppose encore selon les vues de Franc que chaque diocèse bénéficie encore de la juridiction d'un évêque et que, bien évidemment, cette juridiction lui vient du pape régnant.

Vous ne supportez pas qu'il y ait pour vous des inconnus. Comme beaucoup vous croyez avoir tout compris !

ça y est moi aussi je viens de tout comprendre. En effet il est trop facile d'expliquer cette parole de la Vierge à La Salette "Rome perdra la foi et deviendra le Siège de l'Antechrist...l'Eglise sera eclipsée."
Donc, l'Eglise avec son pape et ses évêques a déménagé et elle se trouve sur la planète Terre Bis, c'est à dire une autre terre tout à fait égale à la notre avec la même géographie, une Rome bis et Montréal et un Paris bis et tous les mêmes diocèses, là se trouve complète et non défectueuse l'intégralité de la hiérarchie de l'Eglise.

Voilà une manière COMME UNE AUTRE de retrouver l'orthodoxie exigée par Monsieur Franc !

L'avantage de cette thèse (ou fouthèse) c'est que contrairement à la solution proposée par Franc, elle va jusqu'au bout et elle nous dit OU se trouve ce pape et ces évêques !

Banigé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty Re: DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Message  Benjamin le Lun 01 Juil 2013, 6:58 am

@ FRANC

Les périodes de vacance passées, même longues, n'ont jamais été des "interruptions" et vous conviendrez qu'il serait grotesque d'affirmer qu'en ces moments-là Notre-Seigneur n'était pas avec Son Église tous les jours.

Je soutiens que, malgré l'étendue inédite de la situation actuelle, il n'y a pas non plus aujourd'hui, et il ne peut pas y avoir, "d'interruption" ; tout simplement à cause de la nature de l'Église et du Siège apostolique, qui nous permet de comprendre qu'une telle proposition d'interruption n'a pas de sens et ce quelle que soit la durée ou l'ampleur de la situation.
Benjamin
Benjamin

Nombre de messages : 6869
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty Re: DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Message  gabrielle le Lun 01 Juil 2013, 9:29 am

Je suis tout à fait en accord avec Benjamin.

Tout le panique comme si il y avait une cassure dans l'Église présentement, or ce n'est que les modernos qui ont ce genre de rhétorique.

La situation nous dépasse, mais elle ne dépasse pas le Seigneur. L'esprit de l'homme veut réduire le Tout-Puissant en lui enlevant le droit strict de châtier la terre par le plus terrible des châtiments qui pouvait être: celui que nous vivons. Il est préférable de courber l'échine et de dire : Je crois.

L'Église manquera de force ou sera anéantit le jour où le Seigneur manquera de force et sera renversé par ses ennemis, ce n'est pas demain matin que cela va se produire.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18047
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty Re: DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Message  Louis le Lun 01 Juil 2013, 11:57 am

@ Benjamin et Gabrielle : DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 873726sunny

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13033
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty Re: DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Message  FRANC le Lun 01 Juil 2013, 3:42 pm

Banigé a écrit:
Le problème mon pauvre Franc, c'est, qu'à partir de cette vérité indiscutable, vous croyez que c'est à votre manière et selon vos propres vues que vous allez maintenir cette constitution complète et non défectueuse.
Le pauvre Franc, n'a pas de problème, parce qu'il ne se pose pas de question et qu'il possède déjà la réponse : savoir continuer à réciter, sans mentir,  la même profession de Foi que ses ancêtres, résumée par Fénelon, dans ses XX Articles, imposé à un ancien protestant repenti, notamment les Articles II et VI  ( in Oeuvres spirituelles de François de Salignac de la Mothe Fénélon, Paris 1828 PP. 38 http://www.archive.org/stream/oeuvresspirituel02fn#page/38/mode/1up ) :

« Article II. Je crois que cette église est l'unique épouse du fils de Dieu. Autant que l'évangile m'apprend à me défier de moi-même , à être humble , docile , soumis aux pasteurs , parce que celui qui les écoute écoute Jésus-Christ même , autant suis-je assuré par les promesses que cette église ne me trompera jamais. Quiconque refuse de l'écouter et de la croire doit être regardé comme un païen et comme un publicain. Elle est fondée sur la pierre et les portes de l'enfer , qui sont les conseils de l'erreur  ne prévaudront jamais contre elle. JÉSUS-CHRIST SERA AVEC LE CORPS VISIBLE DE SES PASTEURS , ENSEIGNANT LA DOCTRINE QU'ILS ENSEIGNENT , ET BAPTISANT , C'EST-À-DIRE ADMINISTRANT LES SACREMENTS QU'ILS ADMINISTRENT TOUS LES JOURS SANS AUCUNE INTERRUPTION JUSQU'À LA CONSOMMATION DU SIÈCLE. Voilà ce qui me persuade que cette église , qui est la seule qu'on trouve dans tous les siècles , a conservé , malgré les portes de l'enfer une doctrine saine et un culte pur, puisque Jésus-Christ ne cessera jamais un seul jour d'enseigner et de baptiser avec elle. »

« Article VI. Je crois que Jésus-Christ n'a point laissé son église dépourvue de ce qui est nécessaire pour garder quelque subordination dans toute société réglée , je veux dire un chef visible qui soit le premier de tous les pasteurs , qui préside parmi eux , et qui soit le centre de l'unité catholique, en sorte que tous les membres demeurent unis et subordonnés à ce chef: c'est le successeur de saint Pierre , remplissant sa chaire à Rome, que je reconnais pour être ce pasteur principal , suivant cette parole de Jésus-Christ : Tu es Pierre , et c'est sur cette pierre que j'édifierai mon église. Je sais que toute la sainte antiquité a regardé ces paroles non comme bornées à la personne de saint Pierre qui devait mourir bientôt , mais comme étendues à SES SUCCESSIONS QUI DOIVENT PERPÉTUER CET ORDRE si nécessaire , et servir de pierre fondamentale pour l'unité JUSQU'À LA FIN DES SIÈCLES. »
FRANC
FRANC

Nombre de messages : 1173
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty Re: DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Message  ROBERT. le Lun 01 Juil 2013, 4:03 pm

Benjamin a écrit:@ FRANC

Les périodes de vacance passées, même longues, n'ont jamais été des "interruptions" et vous conviendrez qu'il serait grotesque d'affirmer qu'en ces moments-là Notre-Seigneur n'était pas avec Son Église tous les jours.

Je soutiens que, malgré l'étendue inédite de la situation actuelle, il n'y a pas non plus aujourd'hui, et il ne peut pas y avoir, "d'interruption" ; tout simplement à cause de la nature de l'Église et du Siège apostolique, qui nous permet de comprendre qu'une telle proposition d'interruption n'a pas de sens et ce quelle que soit la durée ou l'ampleur de la situation.
 
 
DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 956204 
 
gabrielle a écrit:Je suis tout à fait en accord avec Benjamin.

Tout le panique comme si il y avait une cassure dans l'Église présentement, or ce n'est que les modernos qui ont ce genre de rhétorique.
La situation nous dépasse, mais elle ne dépasse pas le Seigneur. L'esprit de l'homme veut réduire le Tout-Puissant en lui enlevant le droit strict de châtier la terre par le plus terrible des châtiments qui pouvait être: celui que nous vivons. Il est préférable de courber l'échine et de dire : Je crois.

L'Église manquera de force ou sera anéantit le jour où le Seigneur manquera de force et sera renversé par ses ennemis, ce n'est pas demain matin que cela va se produire.
 
DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 956204
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty Re: DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Message  ROBERT. le Lun 01 Juil 2013, 4:38 pm

.
 Merci à FRANC pour vos nombreux extraits de Pastor Æternus que je vais relire avec attention.
.


Dernière édition par ROBERT. le Lun 01 Juil 2013, 4:49 pm, édité 1 fois (Raison : ajout et orthographe)
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty Re: DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Message  FRANC le Lun 01 Juil 2013, 5:20 pm

Benjamin a écrit:@ FRANC

Les périodes de vacance passées, même longues, n'ont jamais été des "interruptions" et vous conviendrez qu'il serait grotesque d'affirmer qu'en ces moments-là Notre-Seigneur n'était pas avec Son Église tous les jours.
Pendant les périodes de vacances pontificales, il n'y a pas interruption, parce qu'il y a toujours un gouvernement de l'Eglise Romaine, assuré par le Collège des Cardinaux. La meilleure preuve que c'est un pouvoir, c'est qu'il frappe monnaie, tel le Cardinal Pacelli, Camerlingue de la Sainte Eglise Romaine, après la mort de Pie XI en 1939 ( http://www.numishop.es/fiche-fwo_246220-mo_mon-1-VATICANO_Y_ESTADOS_PONTIFICIOS_10_Lire_Sede_Vacante_1939.html ). Aux membres de ce Collège, s'adresse aussi en effet les paroles « Ecce ego vobiscum sum omnibus diebus. (Matth., XXVIII, 20.), c'est pourquoi, on ne peut supposer qu'ils partent tous en déconfiture jusqu'au dernier, avant d'avoir rempli le seul rôle qui leur est dévolu, celui d'élire un successeur à l'Evêque de Rome. Si, pendant les périodes de vacances pontificales, il n'y avait plus de gouvernement de l'Eglise Romaine, la Constitution de l'Eglise, que la théologie catholique nous dit, parfaite, serait plus défectueuse, que celle de nos débiles régimes démocratiques, qui ont pourtant prévu le cas ( Article VI de la Constitution de la Vème République  http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/la-constitution/la-constitution-du-4-octobre-1958/texte-integral-de-la-constitution-de-1958.5074.html#titre2  ).
FRANC
FRANC

Nombre de messages : 1173
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty Re: DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Message  ROBERT. le Lun 01 Juil 2013, 6:52 pm

Gabrielle a écrit:
...La situation nous dépasse, mais elle ne dépasse pas le Seigneur... 

...L'Église manquera de force ou sera anéantie le jour où le Seigneur manquera de force et sera renversé par ses ennemis, ce n'est pas demain matin que cela va se produire.
 
DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 956204
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty L’anathème d’un seul…

Message  Louis le Mar 09 Juil 2013, 10:33 am



(Josué VII, 11-26)

Un seul a désobéi à Dieu… un vol sacrilège. Dieu dit :

« Israël ne pourra pas tenir devant ses ennemis, et il les fuira, parce qu’il s’est souillé par l’anathème : je ne serai plus avec vous, jusqu’à ce que vous détruisiez celui qui est coupable de ce crime.»  

Ces terribles menaces équivalaient à une rupture momentanée de l’alliance.

Quel fut la grave désobéissance de cet homme, nommé Achan, de la tribu de Juda ? Il convoita et prit un manteau d’écarlate, 200 sicles d’argent et une règle d’or de 50 sicles.

Achan avait commis un énorme sacrilège dont tout le peuple, quoique innocent, avait souffert.

(Ce commentaire est tiré de FILLION )

______________________________________

Réflexion personnelle :

Alors, tout un peuple, innocent du sacrilège d’un seul, en a souffert de ce sacrilège. Eh comment ! Tant que ce crime n’est pas expié, Dieu rompt momentanément son Alliance avec Israël ! Quel châtiment ! Quelle calamité !...

Qu’en est-il de nous ? Que voyons-nous, nous, à l’échelle de la planète ? Avortements, euthanasies, impudicités, immoralités, pour ne nommer que ceux-ci, prônés, encouragés, subventionnés par les autorités civiles sans Dieu, déchristianisées,  laïques, etc…. et ce, sans parler de L’Infâme Trahison des Montini et al, qui perdure depuis presque 50 ans maintenant.

La question que je me pose est celle-ci :

Si, dans l’Ancien Testament, Dieu est allé jusqu’à SUSPENDRE son Alliance avec Israël (savons-nous ce que c’est que perdre Dieu?)  pour châtier le crime d’un seul, que croyez-vous qu’Il est en droit de faire, si on peut dire, sous la Nouvelle Alliance, pour châtier son peuple, racheté par le Très Précieux Sang de son Fils; peuple dont les crimes abominables, innombrables, qui augmentent de plus en plus et qui  montent vers Lui et crient vengeance ?

Croyez-vous que l’on peut dire qu’une vacance apostolique, SUSPENDUE depuis PLUS de 50 ANS, est proportionnée, si l’on peut s’exprimer de la sorte, à la turpitude (pour ne pas dire plus) de notre époque ?

Bien à vous.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13033
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty Re: DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Message  ROBERT. le Mar 09 Juil 2013, 10:44 am

Louis a écrit:
..Si, dans l’Ancien Testament, Dieu est allé jusqu’à SUSPENDRE son Alliance avec Israël (savons-nous ce que c’est que perdre Dieu?)
Votre expression me fait me souvenir d’une histoire à propos de Sainte Colette:
 
Perdre Dieu …

… Satan !! Voilà le chef-d’œuvre du péché. Voilà ce que c’est que de perdre Dieu !!

Satan apparut un jour à Sainte Colette, sous la forme d’un lion rugissant.

En l’apercevant, elle lui dit : "Ah ! misérable ! qui a perdu Dieu, retire-toi d’ici."

Le démon lui répondit : "Sais-tu bien ce que tu dis, petite créature ? Sais-tu bien ce que c’est que d’avoir perdu Dieu ? Avoir perdu Dieu ! répétait-il en frémissant, avoir perdu Dieu ! Nulle intelligence créée ne peut comprendre l’étendue de ce malheur irréparable. Avoir perdu Dieu, c’est être exclu de tout bien, de toute félicité, puisque toute félicité est en Lui. La peine du feu n’est rien en comparaison de la perte de Dieu."

— "Et ce qui fait l’enfer de l’enfer, s’écria la Sainte, c’est qu’il durera toute l’éternité."

— "Éternité ! éternité ! éternité !" répéta Satan avec un cri capable de fendre les pierres, si les chrétiens te comprenaient, nous ne réussirions jamais à leur faire perdre Dieu."


Ces paroles prouvent que le père du mensonge fait une terrible expérience de la peine du dam, puisqu’elle lui arrache des vérités dont la connaissance nous est si utile.



(source: "Nouveau Mois de Saint Michel", d’après Saint Alphonse de Liguori, le Père Faber et l’abbé Soyer,  pp.74-75, Saint-Hyacinthe, Canada 1931)

ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty LA FIN DU MONDE EST-ELLE POUR DEMAIN ?

Message  Roger Boivin le Jeu 18 Juil 2013, 2:27 pm

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11781
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty Re: DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Message  B JP le Jeu 18 Juil 2013, 5:47 pm

Que la fin du monde soit pour demain ou après-demain, AUJOURD'HUI, il doit y avoir soit un Pape en acte, soit de véritables électeurs légitimes pour pouvoir en élire un !
Cette question de la fin du monde ne change rien, c'est un faux problème
Le véritable problème est que, en l’absence de véritable Pape depuis le conciliabule vaticandeux, les électeurs du Pape, c’est-à-dire le clergé romain et principalement les Cardinaux qui ont conservé la Foi, indispensables pour la pérennité de la Papauté (pérennité qui était déjà de Foi divine puisque c’est le Christ Lui-même qui a ainsi institué l’Église et a voulu cette pérennité qui est également de Foi catholique depuis la Constitution Apostolique Pastor Æternus du Concile du Vatican – 18 juillet 1870) doivent encore et toujours exister (au moins un) !
La véritable question qui se pose est donc : Croyez-vous en cela ?

B JP
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty Re: DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Message  Roger Boivin le Ven 19 Juil 2013, 9:47 am

Je ne crois qu'en ce que je suis absolument certain que c'est bien là l'enseignement infaillible de la Sainte «église catholique.
Je ne ne rejette cependant pas tout ce qui s'y dit ici, - j'ai peine d'ailleurs à tout suivre - , mais n'y adhère pas tant que je ne suis pas certain que c'est bien là l'enseignement immuable de la Sainte Église. Tout comme tous et chacun ici, je ne fais partie que de l'Église enseignée.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11781
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty Re: DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Message  ROBERT. le Ven 19 Juil 2013, 9:53 am


.
Saint Augustin. (Liv. de Retract., 1, 21.) J'ai dit dans un certain endroit, de l'apôtre saint Pierre, que l'Église avait été bâtie sur lui comme sur la pierre; mais je me rappelle avoir plus tard expliqué cette parole: " Vous êtes Pierre, et sur cette pierre je bâtirai," etc., en ce sens que d'après ces paroles du Sauveur, l'Église est bâtie sur celui que Pierre a confessé en ces termes: " Vous êtes le Christ, Fils du Dieu vivant."  De cette manière, l'Apôtre aurait reçu son nom de cette pierre et il représenterait l'Église qui est bâtie sur cette pierre. En effet, le Sauveur ne lui dit pas: Vous êtes la pierre (petra), mais: " Vous êtes Pierre" (Petrus); la pierre, c'était le Christ (I Corinthiens X, 4) dont Simon a confessé la divinité, comme toute l'Église le confesse, et c'est pour cela qu'il a reçu le nom de Pierre. Le lecteur peut choisir entre ces deux opinions celle qui lui paraîtra la plus probable.

Chaîne d'Or
.
soulignés ajoutés.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty Re: DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Message  B JP le Ven 19 Juil 2013, 10:57 am

Et cela, ce n'est pas l'enseignement certain de l'Église Catholique infaillible, sans doute ?

  • Dans le chapitre2 de la Constitution Apostolique Pastor Æternus (18 juillet 1870) promulguée par Sa Sainteté le Pape Pie IX infaillible en cela, le Concile du Vatican énonce :

    Ce que le Christ notre Seigneur, chef des pasteurs, pasteur suprême des brebis, a institué pour le salut éternel et le bien perpétuel de l'Église doit nécessairement, par cette même autorité, durer toujours dans l'Église, qui, fondée sur la pierre, subsistera ferme jusqu'à la fin des siècles. [...]

    [...]

    Si donc quelqu'un dit que ce n'est pas par l'institution du Christ ou de droit divin que le bienheureux Pierre a des successeurs dans sa primauté sur l'Église universelle, [...], qu'il soit anathème.
    Cela, à dire vrai, est de Foi divine et catholique:
    De foi divine car, comme on le voit dans le 1er§, c’est le Christ Lui-même qui a ainsi institué l’Église; et de Foi catholique car cela est défini infailliblement dans Pastor Æternus.

  • Le Catéchisme de St Pie X (cf. http://messe.forumactif.org/t5065p225-l-eglise-catholique-est-sous-un-chef-visible-par-saint-francois-de-sales#97137) enseigne :
    163. Comment est constituée l’Église de Jésus-Christ?
    L’Église de Jésus-Christ est constituée comme une société vraie et parfaite. En elle, comme dans une personne morale, on peut distinguer un corps et une âme.
    165. Et le corps de l’Église, en quoi consiste-t-il?
    Le corps
    de l’Église consiste en ce qu’elle a de visible et d’extérieur, comme l’association de ses fidèles, son culte, son ministère d’enseignement, son organisation extérieure et son gouvernement.

roger et ROBERT., CROYEZ-VOUS CELA ?

B JP
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty Re: DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Message  Roger Boivin le Ven 19 Juil 2013, 11:50 am

roger a écrit:Je ne crois qu'en ce que je suis absolument certain que c'est bien là l'enseignement infaillible de la Sainte «église catholique.
Je ne ne rejette cependant pas tout ce qui s'y dit ici, - j'ai peine d'ailleurs à tout suivre - , mais n'y adhère pas tant que je ne suis pas certain que c'est bien là l'enseignement immuable de la Sainte Église. Tout comme tous et chacun ici, je ne fais partie que de l'Église enseignée.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11781
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty Re: DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Message  B JP le Ven 19 Juil 2013, 12:05 pm

Donc, roger, vous n'êtes pas « absolument certain que » le chapitre 2 de la Constitution Apostolique Pastor Æternus (18 juillet 1870) promulguée par Sa Sainteté le Pape Pie IX infaillible en cela, et le Catéchisme de St Pie X, rappelés dans nos messages (de FRANC et de moi-même) soient « bien là l'enseignement infaillible de la Sainte «église catholique. » Shocked  Exclamation 
Soyez catholique, roger, et quittez vos positions qui ne le sont pas...

B JP
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty Re: DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Message  Roger Boivin le Ven 19 Juil 2013, 12:22 pm

C'est de vous, JPB, que je ne suis pas certain.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11781
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE - Page 2 Empty Re: DE L'OBLIGATION DE CROIRE A L'ÉGLISE

Message  B JP le Ven 19 Juil 2013, 12:55 pm

Arrêtez de tourner autour du pot, roger... Je ne compte pas, moi ! Shocked 

Ce qui compte, c'est la doctrine catholique, laquelle nous enseigne, pour ce qui nous intéresse là, infailliblement par la Constitution Apostolique Pastor Æternus et le Catéchisme de St Pie X cités

Arrêtez, dis-je, de tourner autour du pot et répondez clairement à ma question posée plus haut : CROYEZ-VOUS CELA ? (C'est-à-dire les citations rapportées.)

B JP
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum