L'architecture sacrée

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  Sandrine le Ven 20 Mar 2009, 9:56 am

Je viens mettre ma petite pierre à l'édifice de ce petit concours qui ne manque pas de surprises ! affraid

Magnifique église fortifiée : Toulx Sainte Croix



Mais vivons avec notre temps à présent pale

Chapelle-de-ronchamp ...


Je vous ai réservé le meilleur pour la fin : église Notre Dame de Lourdes et son vitrail





Non non, vous ne rêvez pas ! Ce n'est pas un magasin mais bien une "église" contemporaine affraid

Jusqu'où iront-ils ???


J'ai trouvé l'explication de ces monuments de toute beauté laideur sur le site :



D'où vient la nouveauté des églises contemporaines ?

Cette nouveauté s'explique d'une part par les tendances de l'architecture contemporaines, en particulier l'utilisation de nouveaux matériaux (le béton, le verre) et la primauté de l'aspect fonctionnel.
Elle s'explique aussi par l'orientation non figurative de l'art actuel.
D'autre part elle a sa source dans des raisons théologiques, spirituelles et pastorales et en particulier par la réforme liturgique du concile Vatican II.

Pourquoi cela ne m'étonne pas ? rendeer
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4210
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  gabrielle le Ven 20 Mar 2009, 1:29 pm

Me voilà avec deux compétiteurs...

Hum.. hum... j'ai besoin d'en fouiller des pages du net!

Je dois dire Deo Gratias, que votre "église Notre-Dame de Lourdes" elle est vraiment surprenante, je dirais qu'elle m'apparait comme le "génie" de la bêtise humaine née de l"hérésie de V2...

A mon avis, même si son style n'est pas identifiable à la FM, elle est dure à battre...


mais, je n'ai pas dit mon dernier mot... Razz Razz
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  ROBERT. le Ven 20 Mar 2009, 10:42 pm

Deo Gratias a écrit:
Cette nouveauté s'explique d'une part par les tendances de l'architecture contemporaines, en particulier l'utilisation de nouveaux matériaux (le béton, le verre) et la primauté de l'aspect fonctionnel.
Elle s'explique aussi par l'orientation non figurative de l'art actuel.
D'autre part elle a sa source dans des raisons théologiques, spirituelles et pastorales et en particulier par la réforme liturgique du concile Vatican II . Pourquoi cela ne m'étonne pas ? rendeer


Tout comme la liberté religieuse a sa source dans la Révélation comme Lucifer l'a expliqué à v2...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32171
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  Sandrine le Dim 22 Mar 2009, 10:36 am

Albas



.... et aujourd'hui ... "joli" temple extérieur et intérieur ...



avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4210
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  gabrielle le Dim 22 Mar 2009, 5:50 pm


Saint Jean Baptiste ( Montréal)

Sainte Monique ( banlieue)

Maintenant j'attends la Christero...... pale pale
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

je vais me fair e hair...

Message  chaussis le Dim 29 Mar 2009, 6:49 pm

Mais, je ne suis pas si horrifié qu ecelà par l'eglise de Montreal et la cathedrale de Royan;

Je m'explique: la Sainte Eglise n'est pas liée à une et une seule expression architecturale: on n'est pas obligé, pour faire une eglise belle, de la faire en imitation romane ou gothique...

L'essentiel me parait bien etre la Theologie qui sous-tend l'architecte: s'il est authentiquement Catholique, les lignes de l'edifice seront verticales (pour exprimer l'immensité de Dieu) et cette verticalité, généralement située au dessus de l'autel - qui est l'expression la plus haute (dans tous les sensdu mot "altare") de la vertu de religion: l'homme offre à Dieu ce qu'il a de plus parfait: Dieu-sauveur = "jeshua" !
ou bien encore, cette élévation s'achève par la Croiix en son somment, comme dans cette eglis e d e Montreal...

Celà dit, je n'ai pas vu l'intérieur, et tout doit converger vers celà: l'autel comme centre et sommet de toute s les attentions!

de plus, d'une façon générale, il faut toujours privilégier la sobriété: dans les lignes, dan,s le mobilier sacré, dans la décoration, dans les couleurs...

c'est en ce sens que les images tarbiscotées que vous nous avez montrées illustrrent bien l'homme qui se regarde le nombril.. au lieu d'adorer Dieu!

je maintiens tout de meme qu'il est possible de faire une architecture moderne harmonieuse, y compris des églises.. qui portent à la prière.. mais il faut reconnaitre qu e c'ets très rare..
Du fait, notemment, que les commanditaires.. s'évertuent à commanditer des archis.. qui sont juifs, francs macs, etc.. et dont les priorités sont le culte de l'home.. et non celui de Dieu!

et encore, tout celà n'est rien.. en comparaison avec le s edifices qui ont été minutieusement concus selon une symbolique totalement maçonne: cf evry!!!!!!!!!!!
Colonne tronquée, etc....

chaussis

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  gabrielle le Dim 29 Mar 2009, 7:10 pm

Vous faire hair....pas du tout...

Il est vrai que dans ma tête, ( je ne peux répondre que d'elle et c'est déjà un travail débordant) une église à un style fixe.

Mais je n'y connais rien. j'y vais au coup d'oeil... et je suis myope comme une taupe alors..... tout ce que je puis dire, c'est que la verticalité n'est jamais au-dessus de l'autel... là c'est plutôt horizontal...


Merci pour ces renseignements
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  chaussis le Dim 29 Mar 2009, 7:13 pm

etre myope, en matière d'art.. ce n'est vraiment pas un cadeau!
Mais... il y a de bonnes lunettes!

Pour ma part, après avoir préché dan sle désert.. je m'en vais monterr l'exemple, car si miracle il y a dans la vie, je vais batir une crypte chez moi..

Le splans sont prets. et je pense que chaque chose sera à sa pleace,et que l'ensemble sera sobre et digne...

je cherche de la main d'oeuvre!!!

ce pourrait etre l'occasion de saines vacances!!!

à voir!

chaussis

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  gabrielle le Dim 29 Mar 2009, 7:18 pm

chaussis a écrit:etre myope, en matière d'art.. ce n'est vraiment pas un cadeau!
Mais... il y a de bonnes lunettes!

Pour ma part, après avoir préché dan sle désert.. je m'en vais monterr l'exemple, car si miracle il y a dans la vie, je vais batir une crypte chez moi..

Le splans sont prets. et je pense que chaque chose sera à sa pleace,et que l'ensemble sera sobre et digne...

je cherche de la main d'oeuvre!!!

ce pourrait etre l'occasion de saines vacances!!!

à voir!

C'est pas de ma faute... scratch des lunettes j'en ai... Cool

Vous nous enverrrez des photographies de votre crypte....
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  chaussis le Dim 29 Mar 2009, 7:22 pm

iavant le sphotos, il faut dejà la bâtir.. et j'ai besoins d'aide!!!

ce peut etre l'occasion d erassemblements sedevacs...

legumes et pain bio maison pour tout le monde: on se fait une petite communauté d'amish. pour 15 jours....

à organiser!!!

chaussis

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  ROBERT. le Dim 29 Mar 2009, 7:22 pm

.

Cher ami, peut-être pouvez-vous procurer la revue CHIESA VIVA, XXIIIe année, No. 381, mars 2006, qui vous expliquera en long et en large l'architecture maçonnique de l'église en l'honneur du Padre Pio...?


Dernière édition par CONFITEOR le Lun 30 Mar 2009, 5:36 pm, édité 1 fois
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32171
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  chaussis le Dim 29 Mar 2009, 7:26 pm

oui, je connais bien ce numéro,qu e j'ai encore relu il y a deux semaines!
cette eglise est effectivement une horreur, toute concue selon les symboles maçons!!!

chaussis

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  chaussis le Dim 29 Mar 2009, 7:31 pm

voyez l'intérieur de royan (achevée en 1958!) ne manque pas de verticalité, et tout con,verge vers l'autel.. au dessus duquel de trouve l'elancement le plus elevé...

http://www.culture.gouv.fr/culture/inventai/itiinv/archixx/imgs/p53-04im.jpg

chaussis

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  Eric le Lun 30 Mar 2009, 4:46 pm

Tout d'abord, bienvenue sur Te Deum cher Chaussis !
Je joins ma voix à celle des autres intervenants pour vous dire que NON, vous ne vous ferez pas haïr à cause de vos goûts ...

Voici quelques photos supplémentaires de la dite "cathédrale" de Royan (aussi "belle" extérieurement, qu' intérieurement !) affraid









Un temple luciférien en béton massif !!!


Dernière édition par Christero le Lun 30 Mar 2009, 5:01 pm, édité 2 fois
avatar
Eric

Nombre de messages : 3139
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  Eric le Lun 30 Mar 2009, 4:55 pm

Chaussis a écrit :
De plus, d'une façon générale, il faut toujours privilégier la sobriété: dans les lignes, dans le mobilier sacré, dans la décoration, dans les couleurs...

C'est en ce sens que les images tarbiscotées que vous nous avez montrées illustrent bien l'homme qui se regarde le nombril.. au lieu d'adorer Dieu!
A quelles images tarabiscotées faites vous allusion ?

Voici ma "bombe" chère Parce Domine :






Chapelle des Minguettes
Vénissieux (construction : 1969)


Qu'en dites-vous ? pale
avatar
Eric

Nombre de messages : 3139
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  chaussis le Lun 30 Mar 2009, 5:07 pm

bah... par exemple, cette "échapelle " des mi,nguettes, toute starabiscotée et dont la forme n'est qu'une succession de trinagles... c'est très connoté!

qUAND à Royan, elle a été achevée en 1958: sans vouloir trouver en cette année (qui m'est chère...) le summum de la chrétienté en acte.. je ne pense pas que l'on puisse considérer que sous Pie XII on batissait des temples lucifériens!

je maintiens que la forme n'est pas dénuée de dignité, meme si - évidemment, le matériau - mal maitrisé à l'époque, a très mal vielli et a du faire l'objet de deux campagens de restauratiuon: évidemment une voute de pierre - mem esle - vieilli mieux qu'un matériau comme le béton...

quand au "mobilier" et à la "statuaire": elle me parait postérieure et moche....

de là à qualifier l'edifice de temple luciférien...

de toutes facon, l'art gothique a été appellé ainsi en référence aux barbares de ce nom, car les puristes de l'époque - qui ne juraient que par le roman - trouvaient celà décadent!

quand au baroque: là aussi, c'est une dénomination oar dérision: une perle "baroque" est une perle irrégulière,n tarabiscotée, qui ne reflete par la pureté de la forme classique...

le débat est donc bien ouvert!

chaussis

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  Eric le Lun 30 Mar 2009, 5:28 pm

Chaussis a écrit :
le débat est donc bien ouvert!
Absolument pas !!!

Surtout si vos goût en matière d'art religieux vous portes à admirer une architecture telle que celle de Royan !!!

Chaussis a écrit :
je ne pense pas que l'on puisse considérer que sous Pie XII on batissait des temples lucifériens!
Quel puissant argument ! Laughing
avatar
Eric

Nombre de messages : 3139
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  gabrielle le Lun 30 Mar 2009, 5:49 pm

Je dois m'avouer vaincu... pale cette dernière est affreuse et plus que déformée affraid



Mais comment peut-on même mettre les pieds là-dedans?

Vous êtes un homme de parole, vous aviez annoncer un bombe et vous avez tenu parole....
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  gabrielle le Jeu 02 Avr 2009, 11:52 am


"église" moderne placé par Christero

Stade Olympique de Montréal .... scratch scratch On dirait des jumelles!

Vous savez quoi, j'ai une bonne nouvelle; je me suis trouvé une bonne paire de lunette.... cheers

Vous vous souvenez, que je vous avais dit que je connaissais rien à l'architecture sacrée, sur ce mon ami Chaussis me conseilla de bonne lunette...

Conseil pris au sérieux, et qui aporté des fruits...

Chaussis a écrit:qUAND à Royan, elle a été achevée en 1958: sans vouloir trouver en cette année (qui m'est chère...) le summum de la chrétienté en acte.. je ne pense pas que l'on puisse considérer que sous Pie XII on batissait des temples lucifériens!

Et bien mon ami, je pense qu'on avait commencé à en construire bien avant:


INSTRUCTION DU SAINT-OFFICE SUR L'ART SACRÉ

(30 juin 1952)1


Un certain nombre d'excès s'étant produits dans la construction et la décoration d'églises, S. Em. le Cardinal Pizzardo a envoyé l'instruction suivante aux Evêques.

Le but et la fin de l'art sacré, comme l'indique son nom même, sont de contribuer de la meilleure manière à l'honneur de la maison de Dieu et d'alimenter la foi et la piété de ceux qui se rassemblent dans le temple pour participer aux offices divins et implorer les faveurs célestes.

Aussi l'art sacré a-t-il toujours été l'objet des soins et de la vigilance assidue de l'Eglise, afin qu'il suive les normes par elle fixées, telles qu'elles découlent de la doctrine révélée et d'une règle sûre, et de façon qu'il puisse à bon droit prendre le titre de « sacré ».

Aussi peut-on bien lui appliquer les paroles du Bienheureux Pie X qui, après avoir énoncé de sages règles pour la musique sacrée concluait en ces termes :

« Rien ne doit survenir dans le temple qui puisse troubler ou même seulement affaiblir la piété et la dévotion des fidèles, rien qui puisse provoquer légitimement le dégoût ou le scandale, rien surtout qui soit indigne de la Maison de prières et de la Majesté de Dieu 2. »

Aussi, dès les premiers siècles de l'Eglise le IIe Concile de Nicée en condamnant l'hérésie des iconoclastes, confirma le culte des saintes images et décida des peines sévères contre ceux qui oseraient opposer « leurs propres fantaisies aux constitutions ecclésiastiques ».

Dans la suite, le Concile de Trente dans sa XXVe session, fixa des règles convenables pour l'iconographie chrétienne, et concluait par ces paroles précises une importante exhortation aux évêques :

« Les évêques, se souvenant qu'à la maison de Dieu ne convient que la sainteté, doivent veiller avec la plus grande diligence à ce que rien n'y paraisse de désordonné, de confus, rien de profane ou de déshonorant. » Et Urbain VIII en donnant des règles pratiques pour l'observation des directives du Concile de Trente s'exprime en ces termes : « Ce que l'on présente aux fidèles ne doit rien comporter de désordonné ou de singulier, mais doit contribuer à raffermir la dévotion et la piété. »

Enfin, le Code de Droit Canonique rassemble et coordonne presque toute la législation de l'Eglise sur l'Art Sacré dans les canons 485, 1161, 1162, 1164, 1178, 1261, 1268, 1269, paragraphe 1, 1279, 1280, 1385, 1399.

Mais on doit particulièrement rappeler ici la disposition des canons 1261 et 1399 12° : dans le premier, l'attention des Ordinaires est appelée sur la grave obligation de veiller à ce que ne soient pas introduites dans le culte divin des choses qui soient en contradiction avec la vraie foi ou avec la tradition ecclésiastique ; dans le second, sont déclarées interdites les images contraires au sentiment et aux prescriptions de l'Eglise.

Encore récemment, le Siège Apostolique a condamné les déviations et les confusions dans l'art sacré. Et l'on doit repousser l'objection de ceux qui soutiennent que l'art sacré doit s'adapter aux conditions et aux nécessités des temps nouveaux : car l'art sacré, né avec la société chrétienne, a des fins propres qu'il doit toujours poursuivre et une fonction propre qu'il doit remplir en permanence.

C'est pourquoi Pie XI, lors de l'inauguration de la nouvelle Pinacothèque Vaticane, après avoir rappelé un prétendu « art nouveau », ajoutait ces importantes paroles : « Nous l'avons déjà dit à des artistes et à des prêtres ; notre espoir, notre vœu le plus ardent peut être seulement que soit obéie la loi canonique, clairement formulée dans le Code de Droit Canonique et qui est la suivante : qu'un tel art ne soit pas admis dans nos églises et qu'il ne soit pas appelé à les construire, à les transformer, à les décorer... »


Et dans ces derniers temps, le Souverain Pontife Pie XII dans l'encyclique sur la Sainte Liturgie publiée le 20 novembre 1947 expose avec précision et clarté le but de l'art sacré : « Il est absolument nécessaire de donner aussi libre cours à l'art moderne, s'il sert avec la révérence nécessaire les édifices sacrés et les rites sacrés ; de façon qu'il puisse lui aussi unir sa voix à l'admirable cantique de gloire que les génies ont chanté à travers les siècles passés en l'« honneur de la foi catholique ».

Nous ne pouvons donc faire moins, en devoir de conscience, que déplorer et réprouver ces formes et ces images d'introduction récente qui semblent être des déformations et des dépravations de l'art véritable et qui répugnent évidemment à l'honneur et à la piété, offensant ainsi le sentiment religieux.

Tout cela étant attentivement considéré, la Sacrée Congrégation qui s'est toujours préoccupée de la façon dont l'art sacré pourra contribuer à conserver la foi et la piété dans le peuple chrétien, a considéré comme nécessaire de rappeler à tous les Ordinaires les règles à suivre pour que l'art sacré s'inspire des principes et assume les formes qui conviennent à la beauté et à la sainteté de la maison de Dieu.

Pour l'architecture :


L'architecture sacrée, même si elle prend des formes nouvelles, doit toujours remplir sa fonction qui est la construction de la Maison de Dieu, maison de prière qui n'est en aucun cas assimilable à un édifice profane.(Ne pas oublier les deux photos du début) Qu'elle vise seulement à la commodité des fidèles en leur facilitant la tâche de suivre avec l'esprit et avec les yeux, le développement des cérémonies sacrées ; qu'elle vise à l'élégance des lignes mais sans oublier la simplicité pour se complaire à de vides artifices, et surtout qu'elle évite tout ce qui peut manifester de la négligence dans le travail de l'artiste.

Le canon 1162, par. I, dit qu'aucune église ne peut être édifiée sans le consentement écrit de l'Ordinaire du lieu ; ce consentement le Vicaire Général ne peut le donner sans une autorisation spéciale.

On lit dans le canon 1164, par. I : « Les Ordinaires auront soin en recherchant le jugement des experts, s'il est nécessaire, que les églises soient édifiées ou reconstruites selon les formes admises par la tradition chrétienne et les lois de l'art sacré. »

La Sacrée Congrégation rappelle aussi la stricte obligation d'observer exactement la disposition du canon 1268, par. 2 et 1269, par. I : « La Très Sainte Eucharistie doit être conservée dans le lieu le plus éminent et le plus distingué de l'Eglise c'est-à-dire normalement à l'autel majeur à moins qu'un autre endroit ne paraisse plus honorable et plus propre à la vénération et au culte. La Sainte Eucharistie doit être conservée dans un tabernacle inamovible placé au centre de l'autel. »

Pour l'art figuratif :


1) Selon les règles du canon 1279 : « II n'est permis à personne de faire placer ou de placer sans l'autorisation de l'Ordinaire dans une église, une image de forme inusitée ;

2) L'Ordinaire n'approuvera pas pour l'exposition à la vénération publique des fidèles, des images non conformes à l'usage de l'Eglise ;

3) Il ne permettra pas que soient exposées dans les églises des images qui seraient l'expression d'une fausse doctrine ou qui pourraient offenser la pudeur ou l'honneur, ou qui pourraient induire en erreur les esprits simples,

4) Dans le cas où les Commissions diocésaines manqueraient d'experts, dans le cas où se produiraient des doutes ou des divergences d'opinions, les Ordinaires demanderont l'avis des Commissions métropolitaines ou de la Commission Centrale de Rome.

5) Selon les dispositions des canons 485 et 1178, les Ordinaires feront retirer des édifices sacrés tout ce qui est en contradiction avec la sainteté du lieu ; et ils interdiront que soient exposées à la vénération des fidèles une multiplicité désordonnée de statues et d'images de faible valeur, et le plus souvent stéréotypées.

6) Les Evêques et les Supérieurs religieux n'accorderont pas l'autorisation d'imprimer des livres ou des périodiques reproduisant des images non conformes au sentiment et aux décrets de l'Eglise.

Pour que les Ordinaires puissent obtenir de leur Commission d'Art Sacré les avis qu'on est en droit d'attendre de véritables experts, ils choisiront les membres la composant parmi des personnes qui, à une indiscutable compétence en matière d'art, unissent une foi authentique, une véritable piété et une pleine volonté d'adhérer aux directives du Saint-Siège.

Et que ce soit pour l'architecture ou pour les arts figuratifs, qu'on donne la préférence aux artistes qui possèdent à la fois la compétence professionnelle et une foi sincère, une véritable piété.

On doit enfin veiller à ce que des professeurs respectueux des traditions de l'art chrétien et dociles aux directives du Saint-Siège, instruisent dans l'art sacré les candidats au sacerdoce, dans les écoles de philosophie et de théologie, selon l'âge et les capacités de chacun, mais en leur donnant le juste sens de l'art sacré.

1 D'après le texte latin des A. A. S., XXXXIV, 1952, p. 542.
2 Motu Proprio, Tra le sollecitudini, 22 nov. 1903. Acta Pii X, vol. I, p. 75.


Documents Pontificaux
da Sa Sainteté Pie XII
1952
réunis et présentés
par
R. Kothen
Éditions Saint-Augustin ( Suisse)



image de Christero, notons la forme en cercle...



mosqué moderne, notons la forme en cercle... et c'est pas un coincidence! Mais "le fruit du travail des hommes" sans Dieu.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  chaussis le Jeu 02 Avr 2009, 5:21 pm

Cher Cristero autoproclamé,

J'adhère bien évidemment à ces textes très clairs de l'Autorité!
Mais ce texte parle "d'excès", de "confusion", mais à aucun moment ne qualifié l'architecture moderne d e "temple luciférien!"

à hurler au loup, on fini par se discréditer, le jour ou le loup est vraiment là!

D'ailleurs, sur le plan de la confusion, vous en faites une: non pas que j'apprécie les mahométans et leur architecture, mais ce parallèle que vous faites entre le temple maconnique d'evry, et la très traditionnelle coupolle de cette mosquée est hors de propos: jamais la forme ronde, ni la coupolle n'ont été interdites: bien plus: saint pierre de rome, sainte sophie, le saint sepulchre, et une multitude d'églises, surtout en orient ou d'inspiration orientale sont baties en coupole!!!

de plus, alors meme que je ne goute guère le genre d'eglise "1950" que vous illustrez là, je dois vous dire que là aussi, vous faites confusion: cette eglise n'a rien à voir avec le stade de montreal!
et d'abord, pour un element bien simple, qui est un des critère de l'art sacré, c'est que l'élancement de la voute et/ou du clocher, doit symboliquement prendre sa racine et son élan, au dessus de l'autel, comme un élan du Saint Sacrifice vers Dieu!
En l'occurence, c'est le cas de cette chapelle (qu'encore une fois je ne goute guere...) encore faudrait il voir comment a été traité l'intérieur...
quadn au stade, s a tour est très nettement décalée par rapport à l'edifice, et je n'en vois pas trop la fonction.. si ce n'est de glorifier le sport, ou l'homme, l'homme, l'homme....

Encore que toutes les tours baties par l'homme.. ne sont pas des tours de babel, batie dans l'unique but d'orgueil insensé de vouloir se mesurer à Dieu!!!

D'ailleurs, au lieu de crier haro sur le béton , et de tout qualifier de "temple luciférien", il serait utile, pour notre culture et notre édification, de nous expliciter en quoi ces edifices sont offensants à Dieu ou sont "des temples lucifériens"!
si c'est uniquement parce que l'on y emploie du béton.. alors, ce n'est pas suffisant!!!

chaussis

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  Eric le Jeu 02 Avr 2009, 6:24 pm

chaussis a écrit:Cher Cristero autoproclamé,

J'adhère bien évidemment à ces textes très clairs de l'Autorité!
Mais ce texte parle "d'excès", de "confusion", mais à aucun moment ne qualifié l'architecture moderne d e "temple luciférien!"

à hurler au loup, on fini par se discréditer, le jour ou le loup est vraiment là!

D'ailleurs, sur le plan de la confusion, vous en faites une: non pas que j'apprécie les mahométans et leur architecture, mais ce parallèle que vous faites entre le temple maconnique d'evry, et la très traditionnelle coupolle de cette mosquée est hors de propos: jamais la forme ronde, ni la coupolle n'ont été interdites: bien plus: saint pierre de rome, sainte sophie, le saint sepulchre, et une multitude d'églises, surtout en orient ou d'inspiration orientale sont baties en coupole!!!

de plus, alors meme que je ne goute guère le genre d'eglise "1950" que vous illustrez là, je dois vous dire que là aussi, vous faites confusion: cette eglise n'a rien à voir avec le stade de montreal!
et d'abord, pour un element bien simple, qui est un des critère de l'art sacré, c'est que l'élancement de la voute et/ou du clocher, doit symboliquement prendre sa racine et son élan, au dessus de l'autel, comme un élan du Saint Sacrifice vers Dieu!
En l'occurence, c'est le cas de cette chapelle (qu'encore une fois je ne goute guere...) encore faudrait il voir comment a été traité l'intérieur...
quadn au stade, s a tour est très nettement décalée par rapport à l'edifice, et je n'en vois pas trop la fonction.. si ce n'est de glorifier le sport, ou l'homme, l'homme, l'homme....

Encore que toutes les tours baties par l'homme.. ne sont pas des tours de babel, batie dans l'unique but d'orgueil insensé de vouloir se mesurer à Dieu!!!

D'ailleurs, au lieu de crier haro sur le béton , et de tout qualifier de "temple luciférien", il serait utile, pour notre culture et notre édification, de nous expliciter en quoi ces edifices sont offensants à Dieu ou sont "des temples lucifériens"!
si c'est uniquement parce que l'on y emploie du béton.. alors, ce n'est pas suffisant!!!
Oui, Chaussis, vous avez raison !
Entièrement raison !

Ces églises sont belles et conformes à la tradition architecturale chrétienne ...

Voilà, c'est dit .

"église" du Fief-Sauvin :

avatar
Eric

Nombre de messages : 3139
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  gabrielle le Jeu 02 Avr 2009, 6:52 pm

La plus récente bombe de Christero



Christero, encore un bombardement... décidément les temples de la secte sont en ruine fumante Wink dommage mon frère, que l'on ne puisse le faire réellement... quel bel explosion se serait.... bom bom




Chaussis a écrit:Cher Cristero autoproclamé..
Shocked

Voilà, qu'on me change mon nom... pale

Pour le Stade, Chaussis mon ami, la similitude est frappante...avez-vous des lunettes Question

Pour la Mosquée, ( j'en ai pris une moderne) je ne parle pas de la coupole, mais de cette forme arrondie... en clair cette forme, représente le "cercle de prière sacré" plus islamique ou ésotérique donc Luciférien que ça tu meurs...


Un étandard, une Cité... la voie médiane neutre n'existe pas.

Ou ces églises sont faites pour Dieu et viennent de Dieu, ou elles sont faites pour l'homme et viennent de l'esprit mauvais maçonnique..

Pas de milieu, et ce n'est pas le béton... ce sont les formes, les lignes et ette apparence profane que la Sainte Église défend... elles n'inspire pas la piété mais l'irreligion..

Mais le plus important, je suis sur que vous en conviendrez mons cher Chaussis, c'est ce qui se célèbre à l'ntérieur...

Nos églises, nos cathédrales toutes conçues pour Dieu et l'élévation de l'âme , ces infâmes ils nous les ont volés, et à la place ils ont construit des poubelles oecuméniques... dans leurs ordures, je n'y mettrais pas mon chien ( si j'en avais un) il attraperait la rage...
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  chaussis le Ven 03 Avr 2009, 4:21 am

ce "batiment" du Fief Sauvin, est exactement ce qu'interdit le texte de l'Autorité que vous avez cité: la confusion avec un édifice profane!
Aucune élévation, aucune verticalité: ce batiment pourrait etre une salle de reunion, un bureau, une (moche!) maison, etc...

Je note, du reste, que vous ne voulez absolument pas vous intéresser aux arguments, aux raisons, qui motivent vos avis: c'est pourtant bien uniquement celà qui peut fonder notre jugement!

Si vous vous contentez d'apparence formelle qui flatte ou non votre gout (qui peut d'ailleurs etre plus ou moins bien formé...) alors - pardonnez moi, mais vous etes mur pour le ralliement: suffit il d'une belle eglise, de beaux ornements, de bel encens et de beaux chants, qui flattent notre sensibilité pour entrainer l'adhésion?
voyez les "messes" pontificale célélbrées avec et par et pour les ralliés: tout y est! mmee le rite de st Pie V!
Idem, par exemple, à st Joseph de Clairval, ou l'Eglise convetuelle aétété bati selon les vieux canons traditionnels, avec autel en pierre de taille, stalle sculptées en chene, etc... beaux ornements, profusion d'encens, grégorien parfait, 7 lampes à huile brulent en demi crecle autour de l'autel.. mais leur tabernacle est vide!!!!!!!

chaussis

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  chaussis le Ven 03 Avr 2009, 4:27 am

"la voie médiane neutre n'existe pas."

ben si, précisment!

Autant,, en matière doctrinale, il ne peut y avoir de voie médiane, autant en matière d'art, il peut y avoir des choses, qui - sans etre "antichrist" - sont moches, ou médiocres:

je ne compte plus les eglises, baties au XIX° en prétendue imitation des canons anciens, et qui sont massives, médiocres, voirememe carrément laides.. et pourtant, des generations de chretiens s'y sont sanctifiées.. parce qu'elles ne manquent pas d'une certaine dignité, élévation, qui.. élèvent l'ame...

de mem en statuaire ou en peinture: on peut ne pas gouter certaines oeuvres.. qui - pourtant -n e sont pas une offense à lamajesté divine!

et je ne veux pas parler de chant et de musique, ou de vraies horreurs, mièvres ou "pompier" sont vraiment moches.. et que certains vieux "tradis" prennet pour l'expression authentique de la Sainte Liturgie!

Combien les Papes ont ils du se battre contre celà!!!

chaussis

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'architecture sacrée

Message  Sandrine le Ven 03 Avr 2009, 4:57 am

chaussis a écrit:

Si vous vous contentez d'apparence formelle qui flatte ou non votre gout (qui peut d'ailleurs etre plus ou moins bien formé...) alors - pardonnez moi, mais vous etes mur pour le ralliement: suffit il d'une belle eglise, de beaux ornements, de bel encens et de beaux chants, qui flattent notre sensibilité pour entrainer l'adhésion?
voyez les "messes" pontificale célélbrées avec et par et pour les ralliés: tout y est! mmee le rite de st Pie V!
Idem, par exemple, à st Joseph de Clairval, ou l'Eglise convetuelle aétété bati selon les vieux canons traditionnels, avec autel en pierre de taille, stalle sculptées en chene, etc... beaux ornements, profusion d'encens, grégorien parfait, 7 lampes à huile brulent en demi crecle autour de l'autel.. mais leur tabernacle est vide!!!!!!!

Bonjour cher Chaussis,

Les apparences peuvent être certes trompeuses mais se contenter de celles-ci seraient un signe de tiédeur voire même d'un manque de foi. Il est bien évident qu'il ne suffit pas d'avoir une belle église avec le rite saint Pie V pour avoir tout. Nous sommes tous ici suffisamment avertis pour savoir cela. Mais pourriez-vous réellement méditer, prier dans ces monuments hideux ? Comment s'y recueillir sans penser que ces murs sont une offense à Dieu ?

Ces horreurs modernes ne sont pas que l'originalité de quelque architecte en mal de nouveauté mais bien une volonté de perversion de notre belle religion. Les "cérémonies" blasphématoires qui s'y font , vont de pair avec cette volonté de tout corrompre. C'est un tout. Ce sont des lieux vides de toute spiritualité, c'est froid, c'est affreux, c'est vraiment le reflet du mal.
Ne trouvez-vous pas, tout de même, que cette architecture moderne est un instrument de l'inversion des valeurs , d'une volonté d'anéantir tout acte pieux ou tout sentiment s'élevant vers Dieu ?

Nous avons eu pendant des siècles de magnifiques chapelles , églises, cathédrales, abbatiales dans une Eglise en ordre . Aujourd'hui, c'est la désolation dans le lieu saint et regardez ce qu'ils pondent ! N'y voyez-vous pas un rapport ?

Personnellement, je ne pense pas qu'il s'agisse uniquement que d'une histoire de goût ( d'accord j'ai pas mis mes lunettes
Razz ) . Il faut voir plus loin et surtout pour quelles raisons poussent , à foison, ces champignons vénéneux ? Et surtout pourquoi, seuls les modernistes les trouvent comestibles ?

Peut-être parce que le poison est inoffensif pour lui-même ? confused
avatar
Sandrine

Nombre de messages : 4210
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum