évolution , big bang etc...

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  ROBERT. le Ven 30 Oct 2009, 12:18 pm

Roger a écrit: La pensée que j'ai eue en le lisant, c'est qu'on ne peut tout simplement plus formuler d'hypothèse sur un point de doctrine quand celui-ci est tranché (dogmatiquement) une fois pour toute par un Pape.

avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32420
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  ROBERT. le Ven 30 Oct 2009, 2:09 pm

Voici des citations concernant Teilhard de Chardin :


(…)Le Saint-Siège demanda donc à Teilhard de suspendre ses publications, et inscrivit à l'Index jusqu'à plus ample informé ce qui était déjà imprimé. A contrario, un hommage discret à ces mêmes travaux se fit dans les milieux de la franc-maçonnerie. (Voir dernier texte en bas…)
En 1962¹ , un monitum du Saint-Office met en garde contre ses idées hétérodoxes : « Certaines œuvres du P. Pierre Teilhard de Chardin, même des œuvres posthumes, sont publiées et rencontrent une faveur qui n'est pas négligeable. Indépendamment du jugement porté sur ce qui relève des sciences positives, en matière de philosophie et de théologie, il apparaît clairement que les œuvres ci-dessus rappelées fourmillent de telles ambigüités et même d'erreurs si graves qu'elles offensent la doctrine catholique. Aussi les EEm. et RRv Pères de la Sacrée Congrégation du Saint-Office exhortent tous les Ordinaires et Supérieurs d'Instituts religieux, les Recteurs de Séminaires et les Présidents d'Université à défendre les esprits, particulièrement ceux des jeunes, contre les dangers des ouvrages du P. Teilhard de Chardin et de ses disciples ». Wiki.

¹ Même les révolutionnaires de v2 ne supportaient pas Teilhard de Chardin !!...


Voici d’autres textes concernant Teilhard :




Cette "marche à l’Esprit" dont parle Teilhard de Chardin leur (aux FM) permet de crier, sans souci des contradictoires, (…) à l’avènement heureux du CHRISTIANISME SCIENTIFIQUE.

(Bientôt un gouvernement mondial ? Une super et contre-église ? Pierre Virion, p.194. Éd. Pierre Téqui 2009.. )

«Le fond de la question mariale c’est à mon avis de trahir un irrésistible besoin chrétien de féminiser un Dieu horriblement masculinisé. Ce qui est simplement une surdécouverte du Dieu à la fois "cosmisé" et "féminisé" en réaction contre un certain "paternalisme néolitique" trop souvent présenté comme l’essence définitive de l’Évangile.»
(Lettre à Maryse Choisy citée par le P. Philippe de la Trinité dans " Rome et Teilhard de Chardin ," p.59)

De cette abominable théologie gnostique…


(Mystère d’Iniquité, Mysterium Iniquitatis Pierre Virion, Ed. Saint Michel, 1966 p.189)

(…) Pour le P. Teilhard de Chardin dont le langage est si souvent parallèle à celui des sectes, sa mythique "Eucharistisation" est un phénomène par lequel le Christ s’assimile l’humanité et par elle l’univers ; la transsubstantiation divinisant l’Univers prolonge son Incarnation. LE VERBE S’INSÈRE AINSI DANS L’ÉLÉMENT COSMIQUE. Accordons que le Père attribue un caractère secondaire à ces phénomènes découlant pour lui de la Consécration. Cependant remarquons que si la démarche est dialectiquement inversée par rapport à celle d’un Roca, la conséquence reste voisine de celle de l’ex-chanoine parce que la présence individuelle et immédiate du Corps du Christ dans l’hostie(…) et la présence créatrice de Dieu dans la création ne sont pas nettement distinguées. Il en découle alors l’impression que la Communion cosmique devient une possibilité dont la transsubstantiation sacramentelle serait le
symbole
.

(op. cit., pp.138-9)

(…)L’Évolution Rédemptrice n’est pas une idée propre au P. Teilhard de Chardin ; on l’a vue prônée par le Chanoine Roca aux beaux temps de Saint-Yves d’Alveydre, (….) et dans une littérature maçonnique où fleurit la louange du Père qui avait, aux yeux des adeptes, le mérite de démarquer les cosmogonies des sectes.

(op. cit., p.75)


(…) Au CENTRE D’ÉTUDES DES PROBLMES HUMAINS, LE PÈRE TEILHARD DE CHARDIN travaille côte à côte avec Coutrot, Aldous Huxley, le Comte de Nouy et l’occultiste Dr. Alendy…

(op. cit., p.72)


(…) Nous voici enfin arrivés à la religion cosmique, proposée aux générations présente et avenir, et qui séduit tant la théologie nouvelle qu’on la voit employer parfois les mêmes termes pour exprimer une solidarité christique, diffuse et infuse dans la masses "des humanités voyageuses" vers le point Oméga du P. Teilhard de Chardin ! Alors à quoi bon l’ "orthodoxie romaine", ou plutôt pourquoi ne pas concevoir le catholicisme comme une partie intégrante et intégrée de ce cosmisme spirituel ? (…) Dans la préface du livre du F .•. Marsaudon : "L’ŒCUMÉNISME VU PAR UN FRANC-MAÇON DE TRADITION", le F.•. Riandey, après avoir affirmé son accord avec le P. Teilhard de Chardin, l’auteur le plus lu dans les Loges et dans les Séminaires…
( op. cit. , pp. 112-3)

à suivre...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32420
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  Via Crucis le Ven 30 Oct 2009, 3:50 pm

Suite de ma "théorie" :

Le Bon Dieu a pris une cellule vivante du coeur de la Ste Vierge (vierge du péché originel), par le biais de son Saint Esprit il a placé cette cellule vivante dans la matrice de la Ste Vierge.
Comment a-t-il fait cela ? : c'est un mystère, tout est possible à Dieu !

En effet, s'il a pu créér Eve à partir d'une cellule vivante d'une côte d'Adam, il a pu engendrer Jésus à partir d'une cellule vivante et vierge du coeur de la Vierge Marie pendant que Marie était endormie !

De l'action du St Esprit à l'intérieur même de cette cellule vivante et vierge du coeur de Marie, Jésus a été engendré par le Père Céleste ! Je dis bien engendré dans la pureté et non pas créé à partir de rien !

Les pères engendrent leurs enfants à partir d'une cellule de leur corps : le spermatozoïde vivant.
Le Père Céleste a engendré son Fils à partir du Saint Esprit incréé se trouvant en lui vivant et éternel !

Ensuite l'enfant a grandi dans les entrailles de Marie (il fallait que les gens voient qu'elle était bien enceinte), et Marie a accouché miraculeusement alors qu'elle était endormie d'un sommeil profond comme Adam était endormi afin que Dieu puisse prélever un morceau de sa côte pour créer Eve sans qu'Adam s'en rende compte !

Ainsi, la pudeur de Marie et celle de Jésus ont éte préservés et purs de toute tache de manipulation : dans un accouchement normal les bébés sortent du corps de la mère d'entre ses cuisses, et donc en un court instant l'enfant est en contact avec le vagin de la mère !

Je pense que St Joseph devait être aussi endormi pour préserver la pureté à moins qu'il ne soit allé se promener dehors.

C'est pourquoi on dit qu'il y a une union parfaite du Coeur Immaculé de Marie avec le Sacré Coeur de Jésus !

Le coeur de Jésus c'est le coeur de Marie, et le coeur de Marie c'est le coeur de Jésus ! Leur union s'est ainsi faite parfaite bien qu'ils ne soient pas totalement identiques au niveau "biologique".

Et c'est ainsi que Jésus est vrai Dieu et vrai Homme ! Vrai Dieu de par le Saint Esprit (le Fils du Père) et vrai Homme de par la cellule humaine vivante prélevée sur le corps/coeur de Marie !

Je ne sais ce que dit l'Eglise à ce sujet. Donc je me plie d'avance à ce qu'elle a dit ! Donc que dit-elle ?

A vos commentaires !

NB: Je suis d'accord avec vous, un dogme c'est quelque chose à croire absolument ! Rien à voir avec une hypothèse ou théorie ! Quant à Teilhard je ne peux pas le piffer !
avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  ROBERT. le Dim 01 Nov 2009, 6:31 pm

.

Teilhard (suite):


(…) Le Père Teilhard de Chardin, quand vint son tour, resta semble-t-il aux manœuvres du rapprochement avec les maçonneries mais il s’y employa d’une autre manière dans le domaine mystico-philosophique. C’était un nouveau progrès. Nous ne faisons aucune calomnie ni médisance en disant cela après le jugement de la revue " Le symbolisme", qui trouvait l’œuvre de Teilhard en bonne direction sur la "Voie royale". Le Père faisait partie du "Centre d’Études des problèmes humains" avec Alexis Carrel, Aldous Huxley, Lecomte du Nouy et Jean Coutrot, fondateur du groupe, chef des synarchistes avant la (2e) guerre. Il était également lié avec Maryse Choisy, directrice de la revue "Psyché". En 1964, grâce à lui, le F .•. Yves Marsaudon du Suprême Conseil de France, pouvait donc avec satisfaction constater les heureuses prémices d’un ŒCUMÉNISME APPELÉ À MARIER LA CROIX ET LE TRIANGLE : "La connaissance, les philosophies et les métaphysiques se rapprochent. Entre la formule franc-maçonnique du Grand Architecte de l’Univers et le point Oméga de Teilhard de Chardin, on discerne mal ce qui pourrait empêcher les hommes qui pensent de s’entendre. A l’heure actuelle, TEILHARD DE CHARDIN EST CERTAINEMENT L’AUTEUR LE PLUS LU, À LA FOIS DANS LES LOGES ET DANS LES SÉMINAIRES. ( L’œcuménisme vu par un Franc-Maçon de tradition, p. 60)

Extrait de : Bientôt un gouvernement mondial ? Une super et contre-église ? Pierre Virion, pp.197-8. Éd. Pierre Téqui 2009.)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32420
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  Régis le Mar 03 Nov 2009, 1:22 pm

Chère Via Crucis, je pense que vous exprimez trop "techniquement" les mystères :

Vous dites, en effet :

"En effet, s'il a pu créer Eve à partir d'une cellule vivante d'une côte d'Adam, il a pu engendrer Jésus à partir d'une cellule vivante et vierge du coeur de la Vierge Marie pendant que Marie était endormie !"

Dans la Sainte Ecriture, il n'est pas dit qu'Eve a été créée par Dieu "à partir d'une cellule vivante d'une côte d'Adam" mais plus simplement à partir d'une côte d'Adam.

Je pense que ce que vous dites ne convient pas parce que cela fait penser à un clônage avant l'heure de par Dieu. Vous affirmez bien que Dieu est toutpuissant et qu'il peut tout faire de rien. Si donc, il nous dit qu'il a fait quelque chose avec autre chose, c'est pas parce qu'il avait absolument besoin de cette chose. Mais s'il s'est servi d'une chose et qu'il nous dit précisément de quoi il s'est servi, il y a une importance capitale à le croire ainsi qu'il l'a dit. S'il nous dit que c'est avec une côte d'Adam que Dieu a créer Eve nous ne pouvons pas dire que c'est avec un doigt de pied ni que c'est avec la moitié d'une côte, la peau qui recouvrait cette côte ou même une cellule de cette côte

Vous dites encore:

De l'action du St Esprit à l'intérieur même de cette cellule vivante et vierge du coeur de Marie, Jésus a été engendré par le Père Céleste ! Je dis bien engendré dans la pureté et non pas créé à partir de rien !

Là aussi, cela pose un problème de foi.

En effet, nous devons croire que Jésus est de la descendance de David et le vrai fils de Marie non par miracle mais par généalogie. Si par conséquent, c'est avec une cellule du coeur de la Sainte Vierge que Jésus a été conçu, Marie n'est pas un mère qui mérite ce nom parce que le Saint Esprit n'a pas fécondé mirarculeusement la Vierge Marie en la couvrant de son ombre selon le terme bibilique mais le Saint Esprit a utilisé une cellule du coeur ce qui est tout étranger à la maternité (cela fait encore penser au clônage) . Il n'y a rien dans la Bible qui laisse entendre que le Saint Esprit a pris une cellule du coeur de la Vierge et que de cette cellule il en a fait l'incarnation de Jésus. On donne à la Vierge Marie le nom d'Epouse du Saint Esprit. Or, l'Epoux est celui qui féconde l'Epouse. Evidemment, Le Saint Esprit l'a fécondé miarculeusement selon la dignité de sa Divinité mais du côté de Marie, c'est bien la Créature (immaculée mais créature immculée) , la femme qui est organisée pour enfanter, l'Epouse qui est fécondée par le Saint Esprit.

Je ne me pose pas en spécialiste de cette question mais j'interviens simplement parce que votre explication me paraît tout à fait étrange. Evidemment, je ne vous accuse d'aucune faute et encore moins je vous culpabilise car je sais que vous avez écrit cela comme cela vient souvent à notre esprit mais je crois qu'il y a quelque chose à revoir et je pense que d'autres personnes vous confirmeront mieux que moi, ce que nous devons croire sur ce sujet précis. Et peut-être suis-je moi-même répréhensible dans ce que je viens de dire ?
Ce qui compte, c'est que toute dignité, tout honneur et toute gloire soient rendus à Dieu et à la Vierge Marie dans les siècles des siècles.

Régis

Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  Via Crucis le Mar 03 Nov 2009, 2:05 pm

Je suis bien d'accord avec vous Régis !

Ce qui compte, c'est que toute dignité, tout honneur et toute gloire soient rendus à Dieu et à la Vierge Marie dans les siècles des siècles

Le clonage ?? !!! affraid affraid affraid Loin de moi et de ma pensée une telle idée !

En fait, ce que je disais n'était qu'un essai théorique bien mauvais et bien maladroit d'explication pour les cerveaux complètement sclérosés de ceux qui voudraient absolument tout expliquer par la science ! (pas le vôtre ni ceux de nos bons amis catholiques qui postent sur notre forum !)

Nous devons absolument garder un esprit d'humilité quant à tout ce qui se réfère à la Création et à l'Incarnation !

Franchement pour ce qui me concerne peut importe comment Dieu a créé l'homme ou comment il s'est incarné ce qui importe c'est qu'il l'ait créé et qu'il se soit incarné pour nous sauver !!! C'est tellement plus beauc et merveilleux de se sentir porté et aimé par un Dieu plein d'amour et de sagesse que de tenter à tout prix de savoir le comment !

En fait j'ai voulu défendre le côté vie évoqué dans le texte de Pie XII contre le côté évolution de Teilhard qui ôte toute humanité à l'homme et toute finalité vers la sainteté ! Et je m'aperçois combien et à quelle vitesse la dérive peut arriver ! Mea culpa mea culpa mea maxima culpa ! Embarassed Sad

Je sais bien que vous ne m'accusez pas ni ne m'attaquez donc je ne suis pas du tout chagrinée par vos propos ! Very Happy Merci beaucoup pour votre réponse ! Very Happy

Je crois tout ce que la Sainte Eglise Catholique enseigne et croit parce que Dieu ne peut ni se tromper ni nous tromper et qu'il l'assiste pour cela par son Saint Esprit !
avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  gabrielle le Mar 03 Nov 2009, 5:39 pm

Chère Via, I love you

Vous n'avez pas de mea culpa à faire, qui d'entre nous peut se targuer de donner une explication à ces mystères.

Votre théorie, Very Happy voulait défendre le pape Pie XII, la vie et la toute-puissance de Dieu.

Il y a en elle quelque confusion... Le Père n'a pas engendré le Verbe dans le sein de la Vierge Marie.

Le Père n'est pas engendré.

Le Père engendre son Fils de toute éternité.

Le Saint-Esprit procède du Père et du Fils.

Pour ce qui est de l'Incarnation,

La Sainte Vierge est la Fille du Père;

La Sainte Vierge est la Mère du Fils

La Sainte Vierge est l'Épouse du Saint-Esprit.

Notre-Seigneur a été conçu par le Saint-Esprit.

Comment cette conception s'est-elle faite. hum... nous sommes devant un miracle. Une chose est certaine et de foi, Notre-Seigneur est vraiment le Fils de la Vierge Marie. Il a passé par tous les stades de développements , sainte Thérèse de Lisieux avait comme fête favorite: l'Annonciation, parce que cette journée-là que Notre -Seigneur était le plus petit. sunny

Pour la Nativité: un des Saints Pères de l'Église ( je ne me souviens pas du nom) dit que comme le soleil traverse une fenêtre sans pourtant rien altérer de la fenêtre, ainsi est né Jésus-Christ...

Je vous dirais une chose, ma chère amie, votre essaie de théorie avait un mérite, celui de bien interprété les paroles de Pie XII et de ne pas les travestir, comme si Pie XII nous plongeait dans l'acceptation de T. de Chardin. Je vous en félicite.

Dans cet échange, par contre, je trouve très malheureux que Régis, encore une fois insinue sur un Pontife Légitime des errreurs...


J'ai le regret de vous dire que la théorie de Pie XII ne me met pas du tout en garde contre Theillard ni contre sa théorie de l'évolution mais au contraire, elle m'y plonge si profondément que je ne sais plus comment m'en sortir.

Régis, ces attaques à peine déguisées contre les Pontifes de la Sainte Église, sont de votre part tout à fait incacceptables.

Pie XII, dit au scientifiques, qu'ils ne doivent pas s'écarter de la foi ni la contredire... alors, pourquoi ces magouilles dans votre texte et dans votre démarche..


A première vue, en effet, si le corps de l'homme a peut-être été fait à partir d'une matière préexistante et vivante alors Le Père Theillard doit être écouté avec beaucoup de respect. A son école nous allons chercher à savoir quelle est cette matière préexistante et vivante dont Dieu s'est servi pour faire l'homme : Une cellule, un asticot, un ver...ou un macaque...nous avons le choix. La création de l'homme c'est l'homo erectus qui devient l'homo habilis selon la théorie de l'Auvergnat Copens !


Les animaux qui ont été créé pour l'homme ont tous été créés "selon leur espèce" et l'homme serait une âme créée par Dieu mais peut-être greffée sur un être vivant ou un animal.


A vous entendre, votre cauchemar c'est la Papauté.

Halte!
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17767
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  ROBERT. le Mar 03 Nov 2009, 6:03 pm

gabrielle a écrit: Pour la Nativité: un des Saints Pères de l'Église ( je ne me souviens pas du nom) dit que comme le soleil traverse une fenêtre sans pourtant rien altérer de la fenêtre, ainsi est né Jésus-Christ...

Saint Jean Chrysostome ? Saint Jean Damascène ? Saint Basile ? Saint Ambroise ? Saint Hilaire ? Peut-être que l'un deux allumera une petite étincelle du Saint-Esprit dans votre âme ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32420
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  Catherine le Mer 04 Nov 2009, 5:16 am

gabrielle a écrit:

Pour la Nativité: un des Saints Pères de l'Église ( je ne me souviens pas du nom) dit que comme le soleil traverse une fenêtre sans pourtant rien altérer de la fenêtre, ainsi est né Jésus-Christ...

Voici un extrait des Petits Bollandistes au 25 décembre, tome XIV, p448 à 451 (fichier image, désolée je n'ai pas le temps de tout recopier)

Cela raconte la naissance de Notre-Seigneur, et j'ai toujours lu ce récit avec beaucoup de joie spirituelle, personnellement je le trouve très beau:







avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  Catherine le Mer 04 Nov 2009, 7:10 am

gabrielle a écrit:

Dans cet échange, par contre, je trouve très malheureux que Régis, encore une fois insinue sur un Pontife Légitime des errreurs...


Oui, mais Régis considère-t-il que Pie XII est un Pontife Légitime? Je crois que là est toute la question!

Alors cher Régis, s'il-vous-plaît, pouvez-vous nous répondre clairement à ce sujet?

Reconnaissez-vous Pie XII comme véritable pape de l'Eglise catholique?

Si oui, alors vous ne pouvez pas vous permettre de parler de ses écrits comme vous le faites.

Si non, pouvez-vous nous donner les preuves formelles de ceci? Cela nous intéresse tous et est de la plus haute importance, étant donné que nous nous référons à Pie XII comme étant le dernier Pape légitime de la Sainte Eglise.

Si vous avez des doutes, dites-le nous clairement, il doit y avoir moyen de savoir la vérité, n'est-ce pas?


Dernière édition par Catherine le Mer 04 Nov 2009, 7:11 am, édité 1 fois (Raison : problème de balises)
avatar
Catherine

Nombre de messages : 2365
Age : 32
Localisation : Pays d'Urfé
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  Régis le Mer 04 Nov 2009, 10:07 am

J'ai pensé jusque là qu'il n'était pas à propos de traité du Pontificat de Pie XII. Nous avons en effet le très très gros problème de Vatican IIque nous sommes restés trop longtemps sans résoudre. Et il est d'une telle ampleur, il est sans précédent, il est à résoudre sans que nous ayons le recours de l'autorité pour trancher...ce qui ne veut pas dire que nous sommes privés d'arguments d'autorité pour trancher.

Gabrielle croit que j'associe le problème de Pie XII à celui de tous les autres papes légitimes dont j'ai posé des questions sur l'inadéquation entre ce qu'ils ont dit et ce qu'ils ont fait sur le plan politique. Je sais, vous êtes persuadés que je suis coupable car pour vous il ne peut y avoir de contradiction entre ce que le pape dit et ce qu'il fait en matière politique et je sais que mes jours sont comptés sur ce forum si je repose des questions sur ce sujet qui sont regardées comme de graves insinuation contre l'infaillibilité pontificale. Par contre je n'ai jamais remis en question la doctrine infaillible de ces papes indiscutablement légitimes.

Je dirais que le problème que me pose Pie XII est le même problème que Jean XXIII vous pose.
C'est un problème d'avant le concile. C'est un problème de savoir si tel pape est pape ou pas. Je dirais que c'est presque un problème classique dans l'Histoire de l'Eglise. Il y a eu 38 faux papes ! Et il est indubitable que plusieurs de ceux-ci étaient considérés légitimes par les uns et illégitimes par les autres.

Pourquoi vous ne parvenez pas à considérer Jean XXIII comme vrai pape ?
Je ne veux pas répondre à votre place mais je pense que c'est la même raison qui me le fait considérer comme faux pape:
Je ne peux pas faire mienne sa doctrine non pas parce que vous refusez l'enseignement infaillible d'un pape mais parce que vous considérez que cette doctrine étant en contradiction avec celle crue toujours par l'Eglise ne peut être ni infaillible ni celle d'un vrai pape.

Or, pour la doctrine de Pie XII, il y a plusieurs points très précis où je ne peux pas faire mienne sa doctrine.

Et le premier point (c'est celui-là seul que j'exposerai aujourd'hui) c'est celui que l'on vient de voir et où il nous dit que le corps de l'homme a peut-être été créé à partir d'une matière préexistante et vivante.
Apparemment pour vous, il n'y a aucun problème à cette phrase.
Je vous demande alors d'affirmer positivement, ce que Pie XII affirme dans humani generis:
Moi, Gabrielle, moi Catherine... j'affirme que la doctrine catholique toujours crue par l'Eglise est que l'on peut croire que le corps de l'homme a peut-être été fait à partir d'une matière préexistante et vivante.

Mais avant de vous demander une telle affirmation, je dois moi-même m'engager dans le sens opposé :

Moi, Gérard L., je crois que le corps de l'homme a été fait à partir du limon de la terre, bien que Dieu aurait pu le créer avec rien ou avec autre chose. Cette foi que j'ai reçue de l'Eglise catholique, je la fais mienne et je repousse tout autre doctrine me serait-elle proposée par un ange du Ciel. En conséquence, tout ceux qui prétendent pouvoir emettre d'autres hypothèses sur ce sujet éclairci depuis la nuit des temps et absolument indispensable à notre foi, je les mets dans la même catégorie que Theillhard de Chardin et pour les mêmes raisons.

Gabrielle donne comme justification de Pie XII qu’il affirme au sujet des « hypothèses » qui « trouvent appui dans la science humaine » et qui aussi « touchent à la doctrine contenue dans la Sainte Ecriture et la Tradition » qu’elles ne pourraient absolument pas être admises dans le cas où elles s’opposeraient directement ou individuellement à la doctrine révélée par Dieu. En effet, dit encore Pie XII dans Humani Generis « une requête de ce genre ne pourrait absolument pas être admise »

Et bien, ceci n’est pas la justification de Pie XII mais, précisément, la condamnation de sa doctrine évolutioniste.

"Jehovah Dieu forma l’homme de la poussière du sol et il souffla dans ses narines, et l’homme devint un être animé » (Genèse II, 7)

Cela est bien une vérité indiscutable de « la doctrine contenue dans la Sainte Ecriture et la Tradition »

Voici encore d’autres citations et elles ne sont pas exhaustives :

« Souvenons-nous du jour où Dieu créa le premier homme. Tout le reste, il l'avait créé sans délibération, d'un mot et, pour ainsi dire, d'un geste. Mais, quand il s'agit de former l'homme, les trois personnes de la Sainte Trinité semblent se recueillir, se consulter, témoin la résolution exprimée par ces mots : « Faisons l'homme à notre image et à notre ressemblance ».

Représentons-nous ensuite de la terre humide entre les mains du divin Artisan. Avec quelle attention il la prépare, avec quel soin il l'étend, avec quel art il en tire des lignes et des formes, avec quelle application enfin il s'adonne à son ouvrage ! Pourquoi ? Parce que cette argile va recevoir le souffle de Dieu, une âme immortelle. Bien plus, selon Tertullien, en ce moment le Créateur réalise une esquisse de son Fils qui s'incarnera. (entretins sur la Sainte Vierge Abbé Bouzoud)

« Que l’homme et les animaux aient une même origine, c’est vrai quant au corps ; tous les animaux viennent en effet de la terre. Mais ce n’est pas vrai de l’âme ; l’âme des bêtes procède d’une énergie corporelle, l’âme humaine est créée immédiatement par Dieu » (Som. Ière partie, Quest. 75, Art. 6)

Saint Cyrille cité dans la somme théologique III 35,4 à la seconde réponse aux difficultés dit :

« L’âme humaine naît avec son propre corps et est considérée ne faisant qu’un avec lui. Donc, si quelqu’un veut dire que la Vierge a engendré la chair sans avoir engendré l’âme, il ne parle de rien »

« Dieu, il est vrai a formé l’homme de la poussière de la terre ; mais la terre, mais la matière est faite de rien… »
( Saint Augustin )

Somme Théo première part. QUESTION 91, article 4

« Certains ont lu dans ce texte que le corps de l'homme avait été formé d'abord, et qu'ensuite, à ce corps déjà formé, Dieu avait infusé une âme. Mais c'eût été contraire à la perfection de la création initiale des choses, si Dieu avait fait soit le corps sans l'âme, soit l'âme sans le corps, puisque l'un et l'autre sont une partie de la nature humaine. Et cela est encore plus inexact pour le corps, qui dépend de l'âme, que pour l'âme elle-même. Aussi, pour exclure cette interprétation, certains ont-ils soutenu que lorsque le texte dit : " Dieu modela l'homme ", il faut entendre la production du corps et de l'âme tout ensemble, et que lorsqu'il est ajouté : " et il insuffla sur sa face une haleine de vie ", il s'agit du Saint-Esprit, comme lorsque le Seigneur souffla sur les Apôtres en disant : " Recevez le Saint-Esprit " (Jn 20, 22). Mais, dit S. Augustin, cette exégèse est exclue par les paroles mêmes de l'Écriture ; en effet celle-ci enchaîne aussitôt : " et l'homme devint un être vivant ", ce que S. Paul (1 Co 15,45) rapporte non pas à la vie spirituelle, mais à la vie animale. Ainsi donc, par " haleine de vie " il faut entendre l'âme ; et les paroles ; " il insuffla sur sa face une haleine de vie " sont comme une explication de ce qui précède, car l'âme est la forme du corps4.
4. Les opérations vitales se manifestent davantage sur la face de l'homme, à cause des sens qui s'y trouvent ; c'est pourquoi l'Écriture dit que c'est sur la face de l'homme que fut insufflée l'haleine de vie.
5. D'après S. Augustin, toutes les oeuvres des six jours ont été faites simultanément. Aussi quand il envisage le cas de l'âme, dont il soutient qu’elle a été faite en même temps que les anges, il ne dit pas qu'elle ait été faite avant le sixième jour ; ce qu'il dit, c'est qu'au sixième jour l'âme du premier homme fut produite en acte, tandis que son corps était produit selon les raisons causales. Mais les autres Pères soutiennent que l'âme et aussi le corps de l'homme furent produits en acte le sixième jour. »

Somme théologique Première partie, Question 65, Article 3

« la première production de la créature corporelle se fait par création, création dans laquelle la matière elle-même est produite, car l'imparfait est antérieur au parfait dans l'ordre du devenir. Or il est impossible que quelque chose soit créé, sinon par Dieu seul. »

« D'autre part, la création est la production d'une chose selon la totalité de sa substance, sans qu'il y ait aucun élément préalable, soit incréé, soit créé par un autre. (commentaire G.L soit préexistant) Il reste donc que nul être ne peut créer quoi que ce soit, sauf Dieu qui est la cause première. C'est pourquoi, afin de montrer que tous les corps ont été immédiatement créés par Dieu, Moïse dit : "Au commencement Dieu créa le ciel et la terre." »

Vous prétendez que je n’ai rien compris à ce qu’a voulu dire Pie XII en interprétant ses paroles comme celle d’un évolutioniste. Eh bien je ne suis pas le seul idiot à avoir compris dans ce sens :

Discours de Jean-Paul II devant l'Académie Pontificale des Sciences le 22 octobre 1996 a écrit:

3. [...] Dans son Encyclique Humani generis (1950), mon prédécesseur Pie XII avait déjà affirmé qu’il n’y avait pas d’opposition entre l’évolution et la doctrine de la foi sur l’homme et sur sa vocation, à condition de ne pas perdre de vue quelques points fermes (cf. AAS 42 [1950], p. 575-576).

[...]

4. Compte tenu de l’état des recherches à l’époque et aussi des exigences propres de la théologie, l’Encyclique Humani generis considérait la doctrine de l’" évolutionnisme " comme une hypothèse sérieuse, digne d’une investigation et d’une réflexion approfondies à l’égal de l’hypothèse opposée. Pie XII ajoutait deux conditions d’ordre méthodologique : qu’on n’adopte pas cette opinion comme s’il s’agissait d’une doctrine certaine et démontrée, et comme si on pouvait faire totalement abstraction de la Révélation à propos des questions qu’elle soulève.

Régis

Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  JCMD67 le Mer 04 Nov 2009, 11:09 am

Yahweh Dieu forma l’homme de la poussière du sol, et il souffla dans
ses narines un souffle de vie, et l’homme devint un être vivant.

(Genèse, chap II; v 7)

commentaire de la Bible Fillion

http://jesusmarie.free.fr/bible_fillion_genese_01.pdf

lire la Bible avec les Pères:

http://books.google.fr/books?id=kI8xJXzyc1QC&pg=PA21&lpg=PA21&dq=bible+genese+limon&source=bl&ots=vSq4ljzY5R&sig=c2MXN6BF5dhECplsUoGrCNFFG6o&hl=fr&ei=xaTxSuCmHYLUjAfnn-WWAQ&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=2&ved=0CAsQ6AEwATgU#v=onepage&q=&f=false

que l'on cite les mots EXACTS de S.S.Pie XII.
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3552
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  JCMD67 le Mer 04 Nov 2009, 11:24 am

humani generis

Quiconque observe attentivement ceux qui sont hors du bercail du Christ découvre sans peine les principales voies sur lesquelles se sont engagés un grand nombre de savants. En effet, c'est bien eux qui prétendent que le système dit de l'évolution s'applique à l'origine de toutes les choses; or, les preuves de ce système ne sont pas irréfutables même dans le champ limité des sciences naturelles. Ils l'admettent pourtant sans prudence aucune, sans discernement et on les entend qui professent, avec complaisance et non sans audace, le postulat moniste et panthéiste d'un unique tout fatalement soumis à l'évolution continue. Or, très précisément, c'est de ce postulat que se servent les partisans du communisme pour faire triompher et propager leur matérialisme dialectique dans le but d'arracher des âmes toute idée de Dieu.

La fiction de cette fameuse évolution, faisant rejeter tout ce qui est absolu, constant et immuable, a ouvert la voie à une philosophie nouvelle aberrante, qui, dépassant l'idéalisme, l'immanentisme et le pragmatisme, s'est nommé existentialisme, parce que, négligeant les essences immuables des choses, elle n'a souci que de l'existence de chacun.

http://www.vatican.va/holy_father/pius_xii/encyclicals/documents/hf_p-xii_enc_12081950_humani-generis_fr.html
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3552
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  JCMD67 le Mer 04 Nov 2009, 11:58 am

JCMD67 a écrit:humani generis

Quiconque observe attentivement ceux qui sont hors du bercail du Christ découvre sans peine les principales voies sur lesquelles se sont engagés un grand nombre de savants. En effet, c'est bien eux qui prétendent que le système dit de l'évolution s'applique à l'origine de toutes les choses; or, les preuves de ce système ne sont pas irréfutables même dans le champ limité des sciences naturelles. Ils l'admettent pourtant sans prudence aucune, sans discernement et on les entend qui professent, avec complaisance et non sans audace, le postulat moniste et panthéiste d'un unique tout fatalement soumis à l'évolution continue. Or, très précisément, c'est de ce postulat que se servent les partisans du communisme pour faire triompher et propager leur matérialisme dialectique dans le but d'arracher des âmes toute idée de Dieu.

La fiction de cette fameuse évolution, faisant rejeter tout ce qui est absolu, constant et immuable, a ouvert la voie à une philosophie nouvelle aberrante, qui, dépassant l'idéalisme, l'immanentisme et le pragmatisme, s'est nommé existentialisme, parce que, négligeant les essences immuables des choses, elle n'a souci que de l'existence de chacun.

http://www.vatican.va/holy_father/pius_xii/encyclicals/documents/hf_p-xii_enc_12081950_humani-generis_fr.html

En outre, le sens littéral de la Sainte Ecriture et son explication faite laborieusement, sous le contrôle de l'Eglise,
par tant d'exégètes de si grande valeur doivent
céder, d'après les inventions qui plaisent aux novateurs,
à une exégèse nouvelle, dite symbolique et
spirituelle; et ainsi seulement, les Livres Saints de l'Ancien
Testament, qui seraient aujourd'hui encore ignorés dans
l'Eglise, comme une source qu'on aurait enclose, seraient
enfin ouverts à tous. Ils assurent que toutes les difficultés,
par ce moyen, s'évanouiront, qui ne paralysent que ceux-là
qui se tiennent attachés au sens littéral de laBible.

]Il n'est personne qui ne puisse voir à quel point tant
de prétentions s'écartent des principes et des règles
d'herméneutique si justement fixés par Nos Prédécesseurs
d'heureuse mémoire Léon XIII dans l'Encyclique
Providentissimus
et Benoît XV dans l'Encyclique Spiritus Paraclitus
et par Nous-même dans l'Encyclique Divino afflante Spiritu.

Il n'est pas étonnant que pareilles nouveautés aient
déjà produit des fruits empoisonnés dans
toutes les parties, ou presque, de la théologie. On révoque
en doute que la raison humaine, sans le secours de la révélation
et de la grâce divine, puisse démontrer l'existence
d'un Dieu personnel par des arguments tirés des choses
créées; on nie que le monde ait eu un commencement
et l'on soutient que la création est nécessaire,
puisqu'elle procède de la nécessaire libéralité
de l'amour de Dieu; on refuse aussi à Dieu l'éternelle
et infaillible prescience des libres actions de l'homme. Or tout
cela s'oppose aux déclarations du Concile du Vatican (5).


Il nous reste à dire un mot des sciences qu'on dit positives,
mais qui sont plus ou moins connexes avec les vérités
de la foi chrétienne. Nombreux sont ceux qui demandent
avec instance que la religion catholique tienne le plus grand
compte de ces disciplines. Et cela est assurément louable
lorsqu'il s'agit de faits réellement démontrés;
mais cela ne doit être accepté qu'avec précaution,
dès qu'il s'agit bien plutôt d'" hypothèses " qui,
même si elles trouvent quelque appui dans la science humaine,
touchent à la doctrine contenue dans la Sainte Ecriture et la "Tradition ". Dans
le cas où de telles vues conjecturales s'opposeraient directement
ou indirectement à la doctrine révélée
par Dieu, une requête de ce genre ne pourrait absolument pas être admise.

C'est pourquoi le magistère de l'Eglise n'interdit
pas que la doctrine de l' " évolution ",
dans la mesure où elle recherche l'origine du
corps humain à partir d'une matière déjà
existante et vivante - car la foi catholique nous ordonne de maintenir
la création immédiate des âmes par Dieu -
soit l'objet, dans l'état actuel des sciences et de la
théologie d'enquêtes et de débats entre les
savants de l'un et de l'autre partis : il faut pourtant que
les raisons de chaque opinion, celle des partisans comme celle
des adversaires, soient pesées et jugées avec le
sérieux, la modération et la retenue qui s'imposent;
à cette condition que tous soient prêts à
se soumettre au jugement de l'Eglise à qui le mandat
a été confié par le Christ d'interpréter
avec autorité les Saintes Ecritures et de protéger
les dogmes de la foi(11)

Cette liberté de discussion,
certains cependant la violent trop témérairement :
ne se comportent-ils pas comme si l'origine du corps humain à
partir d'une matière déjà existante et vivante
était à cette heure absolument certaine et pleinement
démontrée par les indices jusqu'ici découverts
et par ce que le raisonnement en a déduit; et comme
si rien dans les sources de la révélation divine
n'imposait sur ce point la plus grande prudence et la plus grande
modération.


Mais quand il s'agit d'une autre vue conjecturale qu'on appelle
le polygénisme, les fils de l'Eglise ne jouissent
plus du tout de la même liberté. Les fidèles
en effet ne peuvent pas adopter une théorie dont les tenants
affirment ou bien qu'après Adam il y a eu sur la terre
de véritables hommes qui ne descendaient pas de lui comme
du premier père commun par génération naturelle,
ou bien qu'Adam désigne tout l'ensemble des innombrables
premiers pères. En effet on ne voit absolument pas comment
pareille affirmation peut s'accorder avec ce que les sources de
la vérité révélée et les Actes du magistère de l'Eglise enseignent sur le péché
originel, lequel procède d'un péché réellement commis par une seule personne Adam et, transmis à tous
par génération, se trouve en chacun comme sien (12).


etc...

cette matière déjà existante et vivante, c'est le limon(espèce d'argile ROUGE), à partir duquel Dieu façonna le corps humain.

c'est cela l'"évolution".

et pas l'histoire du poisson qui devient singe puis devient homme.

l'Eglise de Dieu laisse les tenants des deux positions épuiser leurs arguments, elle leur donne une certaine liberté(pour qu'ils ne puissent pas ensuite brailler) tout en les avertissant qu'Elle seule est apte à juger cela.

circulez, y'a rien à voir.

avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3552
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  gabrielle le Mer 04 Nov 2009, 1:12 pm

J'adhère à ce que JCMD vient de mettre en ligne...(merci JCMD)

Et je me contre-balance des dires de Wojtyla qui cite Pie XII, en se servant de sa catholicité, pour cacher sa perfide doctrine,

Tant qu'à y être faudrait se méfier de l'Évangile, les antipapes le citent aussi. No No
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17767
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  Régis le Mer 04 Nov 2009, 1:13 pm

JCMD a dit :

"cette matière déjà existante et vivante, c'est le limon(espèce d'argile ROUGE), à partir duquel Dieu façonna le corps humain."

Très bien ! Cela c'est ce que tu crois et ce que je crois conformément à la foi catholique.

Mais, il n'y a rien de ton affirmation dans les paroles de Pie XII.
D'ailleurs tu le confirmes puisque tu dis en identifiant la thèse de Pie XII à la position de l'Eglise :

"elle leur donne une certaine liberté(pour qu'ils ne puissent pas ensuite brailler)"

Ainsi un sujet définitivement clos comme tu le crois toi-même devient un sujet de braillage. Grace à ce que tu appelles "une certaines liberté" et qui est un coup de foudre sur la Genèse, les évolutionnistes peuvent brailler à coeur joie et à coeur ouvert leur dogme évolutionniste comme tu le dis si bien. Cependant, ceux qui opposent l'autorité de la bible contre ces antéchrists sont aussi des brailleurs qui ne peuvent prétendre qu'à une supposition d’après Pie XII.
Quand tu affirmes avec précision que DIeu s'est servi du limon de la terre, tu ne peux être considéré que comme un brailleur d'après humani generis.


Tu dis que pie XII donne une certaine liberté.... tout en les avertissant qu'Elle [l’Eglise] seule est apte à juger cela.
Mais, tu fais l'idiot comme si tu ne savais pas que l'Eglise a déjà mille fois juger tout cela comme le montre ta première affirmation.
Tu coupes court en disant "circulez, y'a rien à voir." sur le fait que Pie XII n'aurait absolument pas donné d'ouverture à la thèse évolutioniste.

Mais les évolutionistes ont la liberté par Pie XII de te dire la même chose.
Ces évolutioniste te diront en riant de toi :

« Pie XII oblige à croire que le corps de l'homme est fait à partir du limon !!!...mon pote, il faut que tu apprennes à lire ...circulez, rien à voir "

Tu nous donnes cette référence :
"En modelant la chair de l’homme Dieu entrevoyait déjà le corps de son Christ (Tertullien)"

Bravo pour cette citation, éclatante de vérité !

Mais cela pose à nouveau la très importante nature du corps de l’homme, qui ne vient pas d’une matière préexistante et vivante car si l’homme descend du singe ou d’une autre créature déjà vivante …le Christ aussi !
Cela pose aussi le problème capital sur le jugement. En effet, c’est notre chair, notre corps qui souvent pousse notre âme au péché. Si donc notre corps est celui d’une créature déjà préexistante et vivante, on peut faire porter sur cette créature le poids de nos péchés et être ainsi justifiés.

C’est un peu l’histoire du porte greffe et de la greffe. Pour la vigne par exemple le porte greffe dit « américain » n’est pas sensible à la maladie mortelle du phyloxera, alors que la greffe y est sensible. Le mal de l’un n’est pas le mal de l’autre. Notre corps et notre âme sont une entité « l’homme » et dans l’Eternité les deux seront réunis et l’un et l’autre, sujets du péché originel et de la sanctification.
Si notre corps et notre âmes sont dissociés, si l'un est greffé l'un sur l'autre ou si même on ne peut même pas savoir la relation de notre corps avec notre âme comme nous l'a pourtant toujours clamé, la Sainte Ecriture, l'Eglise et TOUS les Pères alors nous sommes à la case départ par rapport au péché et à la Rédemption. Nous ne savons encore RIEN !

Régis

Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  Via Crucis le Mer 04 Nov 2009, 2:18 pm

Je reviens de la lecture de l'encyclique de Pie XII dans sa totalité.

Il condamne sans ambiguité la théorie de l'évolution des espèces ! C'est clair !

Quant il parle d'"évolution" celle-ci est mentionnée entre guillemées et c'est pour reprendre le terme des évolutionistes contre l'enseignement du Magistère et de la Révélation divine ! Non pas pour cautionner l'"Evolution" que les tenants de Teilhard ont érigée en idole !

Il veut simplement rappeler que c'est le Magistère qui a le dernier mot dans toute recherche scientifique : si les résultats de la recherche ne vont pas contre le dogme, l'Eglise agrée, dans le cas contraire elle condamne ! C'est clair !

Il y a une chose que nous oublions bien souvent c'est l'humilité lorsque nous essayons de comprendre les choses de la création ! Peu importe le comment de la chose : Dieu nous a créés. Point.

Jésus a bien dit il me semble "avant que le monde fut je suis" (je le dis avec mes mots). Donc cela confirme que la Parole de Dieu qui était EN Dieu, a créé cette même matière qui a été créée à partir de rien avant Adam ! Que fut cette Parole ? C'est à dire sous quelle forme se trouvait-elle en Dieu ? Mystère ! L'Incarnation du Verbe ? Mystère !

C'est cette humilité qui a conduit l'Eglise à dire que le Fils est "consubstantiel au Père" ainsi elle préserve ce lieu du mystère divin !

"Heureux celui qui a cru sans avoir vu" veut bien dire ce que cela veut dire ! Il n'est pas nécessaire de savoir comment mais il est impératif d'accepter et d'admettre les mystères insondables émanants de lui, mais de garder la foi !

Si on questionne trop on "descend dans le shéol" ! Shéol = vient du verbe "lisheol" = questionner, et donc descendre au Shéol c'est descendre à force de questions vers le doute, pour finalement perdre la foi et aller vers la mort et donc en enfer !

Bravo à Pie XII ! I love you I love you I love you !
Je ne sais pas s'il lit du haut du Ciel ce que je lui écris là, mais je retiens de son encyclique son humilité devant la grandeur du mystère insondable de Dieu et son souci de préserver la vérité révélée contre toute hérésie !
avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  ROBERT. le Mer 04 Nov 2009, 2:44 pm

Catherine a écrit:
gabrielle a écrit:

Pour la Nativité: un des Saints Pères de l'Église ( je ne me souviens pas du nom) dit que comme le soleil traverse une fenêtre sans pourtant rien altérer de la fenêtre, ainsi est né Jésus-Christ...

Voici un extrait des Petits Bollandistes au 25 décembre, tome XIV, p448 à 451 (fichier image, désolée je n'ai pas le temps de tout recopier)

Merci beaucoup chère amie et surtout, ne soyez pas désolée.. Vous en avez déjà fait beaucoup plus qu'espéré...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32420
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  Régis le Mer 04 Nov 2009, 3:35 pm

Chère Via vous aviez dit dans un post précédent :
Franchement pour ce qui me concerne peu importe comment Dieu a créé l'homme ou comment il s'est incarné ce qui importe c'est qu'il l'ait créé et qu'il se soit incarné pour nous sauver !

Et, dans le même genre, vous dites aujourd'hui :
Il y a une chose que nous oublions bien souvent c'est l'humilité lorsque nous essayons de comprendre les choses de la création ! Peu importe le comment de la chose : Dieu nous a créés. Point.

Cependant, toute la spiritualité catholique consiste à contempler les mystères. Si vous aviez fait , par exemple une retraite de Saint Ignace, vous auriez dû contempler Tous les mystères de notre religion dans les plus petits détails avec les trois puissance de l’âme, c’est à dire voir et se représenter le mystère avec l’imagination, demander les grâces de lumières pour que tous les aspects du mystère contempler saisisse notre intelligence et ensuite demander à Dieu d’unir notre cœur à ce mystère.

Régis

Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  ROBERT. le Mer 04 Nov 2009, 4:04 pm

Via Crucis a écrit:
Bravo à Pie XII ! I love you I love you I love you !
Je ne sais pas s'il lit du haut du Ciel ce que je lui écris là, mais je retiens de son encyclique son humilité devant la grandeur du mystère insondable de Dieu et son souci de préserver la vérité révélée contre toute hérésie !

Merci Via et quant à moi, l'Encyclique Humani Generis me semble très claire et on va dans les mêmes conclusions... Quant à savoir si Pie XII lit du haut du ciel ce que vous lui écrivez, il n'en dépend que de la Divine Providence...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32420
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  gabrielle le Mer 04 Nov 2009, 4:51 pm


Merci à Catherine, cette lecture était merveilleuse... I love you

Moi aussi, je comprends HG dans le même sens que Via , Robert, JCMD, et toute l'Église ..

Régis, vous n'avez pas le droit de semez le doute sur le Sa Sainteté Pie XII, sur son intégrité doctrinal et sa foi en la matière. Si vous ne comprenenz pas, ou lisez avec des oeillères, ce n'est pas la faute de personne.

Halte ! 2
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17767
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  Louis le Mer 04 Nov 2009, 5:20 pm

« Il dit ensuite : Faisons un homme à notre image et à notre ressemblance : et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les volatiles du ciel, et sur les bêtes, et sur toute la terre et sur tous les reptiles qui se meuvent sur la terre. » (Genèse I, v. 26)

« Le Seigneur Dieu forma donc l'homme du limon de la terre, et il souffla sur son visage un souffle de vie, et l'homme fut fait âme vivante. » (Genèse, II, v. 7)

_________________________________________________

26. Faisons marque évidemment la pluralité des personnes en Dieu. — À notre image, etc. L'homme est fait à l'image de Dieu en ce qu'il est doué d'une âme immatérielle, immortelle, intelligente, libre, capable de sagesse, de vertu et de béatitude, c'est-à-dire, de voir Dieu et d'en jouir. — * « Dieu, dit Bossuet, a formé les autres animaux en cette sorte : Que la terre, que les eaux produisent les plantes et les animaux, et c'est ainsi qu'ils ont reçu l'être et la vie. Mais Dieu, après avoir mis en ses mains toutes puissantes la boue dont le corps humain a été formé, il n'est pas dit qu'il en ait tiré son âme, mais il est dit qu'il inspira sur sa face un souffle de vie, et c'est ainsi qu'il a été fait une âme vivante. Dieu fait sortir chaque chose de ses principes : il produit de la terre les herbages et les arbres avec les animaux, qui n'ont d'autre vie qu'une vie terrestre et purement animale : mais l'âme de l'homme est tirée d'un autre principe, qui est Dieu. C'est ce que veut dire ce souffle de vie, que Dieu tire de sa bouche pour animer l'homme : ce qui est fait à la ressemblance de Dieu ne sort point des choses matérielles ; et cette image n'est point cachée dans ces bas éléments pour en sortir, comme fait une statue de marbre ou de bois. L'homme a deux principes : selon le corps, il vient de la terre ; selon l'âme, il vient de Dieu seul ; et c'est pourquoi, dit Salomon, pendant que le corps retourne à la terre d'où il a été tiré, l'esprit retourne à Dieu qui l'a donné. »

7. * Le Seigneur Dieu forma donc l'homme, Adam, du limon de la terre. Le nom d'Adam, qui signifie rouge, paraît rappeler l'origine terrestre de son corps, la terre rouge, en hébreu, adâmàh, d'où il fut tiré.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11300
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  JCMD67 le Mer 04 Nov 2009, 5:32 pm

Ainsi un sujet définitivement clos comme tu le crois toi-même devient un sujet de braillage.

le sujet sera définitivement clos lorsque l'Eglise dira qu'il est clos (par la promulgation d'un Dogme solennel) .

"moi Pape untel, je définis qu'en vertue de ma supreme autorité,...cette doctrine faisant partie du depot révélé,... que ceux qui auraient encore l'audace de croire en cette fiction de l'évolution, apres cette condamnation solennelle, soit anathème."

j'attends cet acte du Magistère, et jusque là le sujet peut etre discuter.

PS: les insinuations de ce régis sentent le souffre...
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3552
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  ROBERT. le Mer 04 Nov 2009, 5:44 pm

(…) Il Nous reste à dire quelques mots de questions qui se rapportent aux sciences positives, mais sont en rapport plus ou moins étroit avec les vérités de la foi. Plusieurs, en effet, réclament avec instance, que la religion catholique tienne le plus grand compte de ces disciplines. Ce qui, sans aucun doute, est chose louable lorsqu'il s'agit de faits véritablement établis, mais lorsqu'il s'agit plutôt d'hypothèses qui touchent à l'enseignement de l'Ecriture ou de la Tradition, même si elles ont quelque fondement scientifique, il faut les accueillir avec prudence. Si de telles hypothèses s'opposaient directement ou indirectement à la doctrine révélée par Dieu, elles seraient un postulat tout à fait inacceptable.

En conséquence, l'Église n'interdit pas que la doctrine de l'évolution, pour autant qu'elle recherche si le corps humain fut tiré d'une matière déjà existante et vivante — car la foi catholique nous oblige à maintenir l'immédiate création des âmes par Dieu — dans l'état actuel des sciences et de la théologie, soit l'objet de recherches et de discussions, de la part des savants de l'un et l'autre parti, de telle sorte que les raisons qui favorisent ou combattent l'une ou l'autre opinion soient examinées et jugées avec le sérieux nécessaire, modération et mesure ; à la condition toutefois, que tous soient prêts à se soumettre, au jugement de l'Église, à qui le Christ a confié le mandat d'interpréter avec autorité les Écritures et de protéger la foi.¹ Certains outrepassent cette liberté de discussion en faisant comme si on avait déjà établi, de façon absolument certaine, avec les indices que l'on a trouvés et ce que le raisonnement en a déduit, l'origine du corps humain à partir d'une matière déjà existante et vivante ; et cela, comme s'il n'y avait rien dans les sources de la révélation divine qui, en ce domaine, impose la plus grande modération et la plus grande prudence.



( Humani Generis S.S. Pie XII, 12 août 1950.)


¹Allocution Pontificale aux membres de l’Académie des Sciences, 30 nov. 1941. A.A.S. , vol 33, p. 506.





Pour Régis :



Allez relire le deuxième paragraphe et vous verrez que Pie XII n’interdit pas les recherches et les discussions en ce qui concerne la

doctrine de l’évolution. Mais Pie XII leur en indique les balises : pour autant qu’elle recherche; et que les raisons (…) soient

examinées et jugées avec le sérieux nécessaire, modération et mesure
; et pour clore les balises : à la condition toutefois, que tous

soient prêts à se soumettre, au jugement de l'Église…
Pie XII n'a jamais dit que le corps humain a été tiré d'une matière déjà

existante et vivante, mais qu'il autorise les recherches dans ce sens...




Et celle-ci :


Certains outrepassent cette liberté de discussion en faisant comme si on avait déjà établi, de façon absolument certaine, avec les

indices que l'on a trouvés et ce que le raisonnement en a déduit, l'origine du corps humain à partir d'une matière déjà existante et

vivante ;


Dernière édition par ROBERT. le Mer 04 Nov 2009, 10:10 pm, édité 1 fois (Raison : retrait de n' dans le 2e n'a av-der ligne du 1er par.)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32420
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution , big bang etc...

Message  JCMD67 le Mer 04 Nov 2009, 5:59 pm

question:

depuis 2 siècles qu'on nous rabache LES theories fumeuses de l'évolution, j'aimerai savoir si l'Eglise(hormis humani generis de Pie XII bien entendu) a écrit quelque chose la dessus?
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3552
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum