Qui connaît Dagobert ?

Aller en bas

Qui connaît Dagobert ? Empty Qui connaît Dagobert ?

Message  Louis Lun 02 Aoû 2021, 6:47 am

.
Bonjour,

Le présent fil est pour honorer la mémoire du roi Dagobert Ier, roi des Francs (629-639):

S. Augustin, S. Thomas, etc., nous enseignent que les élus du ciel sont très puissants pour secourir les âmes du purgatoire. Ansault, évêque de Poitiers, revenait de Sicile. Une tempête jeta le vaisseau contre une petite île presque déserte. Là vivait un fidèle serviteur de Dieu, du nom de Jean, qui était en grande réputation de sainteté. L’évêque se rendit près de lui pour l’interroger sur les choses célestes, surtout sur la gloire qui nous attend au ciel. Après ces conversations, Jean s’informa du pays de l’évêque.

Quand il eut appris qu’il était de France, il lui demanda s’il connaissait la vie édifiante du roi Dagobert. “Sans doute, répondit le prélat. —Ignorez-vous, dit-il, que ce prince est passé à une meilleure vie ? ”

Comme Ansault hésitait à le croire, le saint lui raconta une vision qu’il avait eue. Un matin, fatigué de ses longues prières de la nuit, il s’était endormi, et avait vu paraître un vénérable personnage en cheveux blancs qui, le secouant, lui dit :

“ Levez-vous tout de suite et mettez-vous en prière, afin d’implorer la divine miséricorde en faveur du roi Dagobert, dont l’âme est sortie aujourd’hui de son corps.”

Le serviteur de Dieu avait à peine commencé à prier, qu’il aperçut, sur les flots de la mer Méditerranée, une troupe de démons qui semblaient emmener le roi dans une barque. Ils l’entraînaient avec fureur vers l’île Stromboli, d’où s’élèvent les flammes continuelles d’un volcan célèbre. En même temps, ils le frappaient avec une grande cruauté.

L’infortuné roi appelait à grand cris à son secours, les martyrs saint Denis et saint Maurice, ainsi que saint Martin, auxquels il avait bâti des églises. Un moment après, voici que le ciel se couvre, le tonnerre gronde, d’horribles éclairs sillonnent l’air et frappent les démons au visage; puis, au milieu de la tempête, trois personnages, vêtus de blanc, brillants comme le soleil, se montrent à Dagobert et le regardent avec des marques de compassion.

“ Oh ! qui êtes-vous ? dit le roi. Venez-vous me délivrer ? ”

Ils lui répondent qu’ils sont Denis, Maurice et Martin; qu’ils accourent à son appel et qu’ils viennent le tirer de son péril pour le conduire au ciel. Aussitôt, ils lèvent contre les démons un bras menaçant, leur arrachent leur victime, les mettent en fuite ; après quoi ils l’embrassent et l’emportent avec eux au ciel.

Il est donc très avantageux d’avoir de la dévotion aux saints et de recourir à eux avec confiance.
___________________________________________________________________________

Tiré du Livre d’Or des Âmes du Purgatoire, par M. J.-S., Benoît de J., ancien Missionnaire en Saskatchewan, Ed. E. Michaud, rue Garnier, Montréal, Nihil obstat et Imprimatur, 3 juillet 1925.


Ce qui suit  nous raconte l’apparition de saint Denis à Dagobert, dans la chapelle que sainte Geneviève fit construire (dernier paragraphe) :


Saint Denis ayant été ainsi décapité, son corps se leva de lui-même, et, prenant sa tête entre ses mains, la porta en triomphe jusqu'au lieu où est à présent la ville de son nom , à deux lieues de Paris. Ce prodige est rapporté, non seulement par les auteurs récents, mais aussi aux Ménologes des Grecs, 3 octobre, et par Siméon Métaphraste , Méthodius , Hilduin , Hugues de Saint-Victor, Nicéphore Calixte, Coelius Rhodiginus et beaucoup d'autres. Pendant sa marche, des anges chantaient avec une mélodie admirable: Gloria tibi, Domine, et d'autres répondaient : Alléluia, alléluia, alléluia.

Lorsqu'il eut fait une lieue, il rencontra une pieuse femme appelée Catulle, qu'il avait instruite en la foi; entre ses mains il se déchargea du trésor inestimable de sa tête et tomba en même temps à ses pieds. Cette sainte femme eut une joie extraordinaire d'avoir été choisie par ce bienheureux évêque pour dépositaire de ses reliques. Elle les cacha soigneusement dans sa maison, avec celles de saint Rustique et de saint Éleuthère, qu'elle eut l'adresse et le bonheur de recouvrer à prix d'argent.

Depuis, elle fit bâtir sur leurs tombeaux une chapelle de bois, comme nous l'avons remarqué au 30 mars, en la vie de saint Rieul; mais, plus de trois cents ans après, la glorieuse sainte Geneviève, qui avait une dévotion merveilleuse envers les saints Martyrs et visitait souvent leurs sépulcres, étant inspirée de Dieu et prévenue d'un secours extraordinaire de sa Providence, fit faire une chapelle de pierre et beaucoup plus ample que celle qui y était auparavant.

C'est celle où les chiens de chasse de Dagobert, encore jeune, n'osèrent entrer pour poursuivre un cerf qui s'y était retiré, et où lui-même se sauva pour éviter la colère de Clotaire II, son père, qui le cherchait pour le punir d'un outrage qu'il avait fait à son gouverneur. Pendant qu'il y fut, saint Denis lui apparut en songe, et lui promit de le tirer du danger où il était, s'il voulait s'obliger à faire bâtir en ce lieu une nouvelle église pour placer plus honorablement son corps et celui de ses compagnons. Dagobert s'y engagea, et, depuis, étant arrivé à la couronne, il s'acquitta de son vœu  avec toute la magnificence que l'on pouvait attendre du zèle et de la ferveur d'un roi très chrétien. Notre-Seigneur consacra lui-même celte église avec une troupe de bienheureux esprits, la nuit même que les évêques se disposaient aux cérémonies de la consécration , et il en fit donner des assurances par un lépreux qui s'y était caché et qu'il guérit de sa lèpre pour rendre un témoignage assuré de cette insigne faveur. Ce fut le 24 février 630, jour de saint Mathias, selon la supputation de Guillaume de Nangis.

_________________________________________________________________________________

In  VIE DES SAINTS, d’après Lipoman, Surius, Ribadeneira et Autres Auteurs, PAR LE R. P. FRANCOIS GIRY, religieux de l’Ordre des Minimes, [ÉDITION REVUE & AUGMENTÉE par une Société d'écrivains ecclésiastiques sous la direction de M. l'abbé P.G.] tome III, BAR-LE-DUC,1859, col. 1206-1207.


Fin.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14482
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum