Agabus: Qui est-il ?

Aller en bas

Agabus: Qui est-il ? Empty Agabus: Qui est-il ?

Message  Louis Dim 21 Fév 2021, 5:46 am



I

Aux Actes des Apôtres, chapitre XI, versets 26 et suivants, nous lisons : « Paul et Barnabé demeurèrent un an entier à Antioche, et ils enseignèrent une grande multitude, en sorte que ce fut à Antioche que les disciples reçurent le nom de chrétiens. Or, en ces jours, des prophètes vinrent de Jérusalem à Antioche. Et l'un d'eux nommé Agabus, se levant, prédit par inspiration qu'il y aurait une grande famine dans toute la terre, laquelle arriva sous Claude. Et les disciples résolurent d'envoyer, chacun selon son pouvoir, quelques aumônes aux frères qui demeuraient en Judée. Ce qu'ils firent en effet, les envoyant aux prêtres par les mains de Barnabé et de Saul. »

II

Le même livre saint, au chapitre XXI, versets 8 et suivants, fait une seconde mention du prophète Agabus, dans une circonstance mémorable, que saint Luc rapporte en ces termes : « Le lendemain étant partis (Paul, ses compagnons et moi), nous vînmes à Césarée ; et entrant dans la maison de Philippe l'Évangéliste , l'un des sept diacres, nous logeâmes chez lui. Il avait quatre filles vierges qui prophétisaient et comme nous séjournâmes quelques jours, il arriva de Judée un prophète nommé Agabus, qui, étant venu nous voir, prit la ceinture de Paul, et se liant les pieds et les mains, il dit : « Voici ce que prophétise le Saint-Esprit : Les juifs lieront ainsi dans Jérusalem l'homme à qui est cette ceinture, et ils le livreront aux mains des gentils. »

III

« Ayant entendu ces paroles, nous conjurions Paul, nous et ceux qui habitaient en ce lieu, de ne point monter à Jérusalem. Alors il répondit : « Que faites-vous en pleurant et en affligeant mon cœur? Car je suis prêt non seulement à être enchaîné, mais encore à mourir dans Jérusalem pour le nom du Seigneur Jésus. » Et ne pouvant pas le persuader, nous ne le pressâmes pas davantage, et nous dîmes : « Que la volonté du Seigneur soit faite ! »

IV

Antioche est une des plus anciennes et des plus célèbres villes d'Orient. Bâtie sur le fleuve Oronte, elle est à huit lieues d'Alep et appartient aux Turcs. Dans l'antiquité, elle était la troisième ville de l'empire romain et la capitale de l'Orient. Déchue de sa grandeur, Antioche voit sa population actuelle réduite à moins de vingt mille habitants, dont trois mille chrétiens; tandis qu'au temps de saint Chrysostome, son illustre enfant, elle comptait plus de cent mille âmes.

L'an 35 de Notre-Seigneur, la première année du règne de Caligula, saint Pierre…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14076
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Agabus: Qui est-il ? Empty Re: Agabus: Qui est-il ?

Message  Louis Lun 22 Fév 2021, 5:23 am


V

L'an 35 de Notre-Seigneur, la première année du règne de Caligula, saint Pierre établit son siège à Antioche, qui devint ainsi la métropole de l'univers. L'Apôtre gouverna cette florissante Église pendant sept ans, jusqu'à ce qu'il pût prendre possession d'un autre siège plus important encore. A raison de son origine, le siège d'Antioche est un des trois grands patriarcats connus de toute antiquité dans l'Église.

Ces trois patriarcats sont : Rome, Antioche et Alexandrie. Par ces trois patriarcats, Rome étendait sa puissante juridiction sur les trois parties du monde alors connues : Rome elle-même, sur l'Europe; Alexandrie sur l'Afrique; Antioche sur l'Asie. Avec le cours du temps, à ces trois patriarcats primitifs, s'ajoutèrent celui de Constantinople et celui de Jérusalem.

VI

Ce fut l'an 43 de Notre-Seigneur, la première du règne de l'empereur Claude, qu'Agabus descendit de Jérusalem à Antioche, et annonça l'épouvantable famine qui se fît sentir dans le monde entier. Comme le don des langues et des miracles, le don de prophétie était très commun dans la primitive Église. Tous ces dons divins étaient nécessaires pour certifier la doctrine évangélique.

VII

La famine prédite par Agabus eut lieu en effet la seconde année de Claude, un an après la prophétie. On l'a toujours regardée comme la juste punition des sacrilèges extravagances de Caligula, prédécesseur immédiat de l'empereur Claude. Ce prince, à moitié fou de débauche et d'orgueil voulut se faire passer pour l'égal de Jupiter Olympien, sous le nom de Jupiter Latialis. Partout il se fit élever des temples et des sanctuaires, où chaque jour on sacrifiait en son honneur des victimes choisies, des faisans, des paons, des flamants.

VIII

Afin de punir cette universelle idolâtrie, Dieu se leva dans sa colère, et, défendant à la terre de nourrir ses habitants, il montra que Caligula ne l'avait point détrôné et qu'il était et qu'il sera toujours le Tout-Puissant vengeur du crime et rémunérateur de la vertu. A Rome, dit Suétone, la famine fut telle, que le peuple se souleva. L'empereur ayant paru au Forum, fut accablé d'injures et poursuivi avec des croûtes de pain, tellement qu'il put à peine se sauver en toute hâte dans le palais impérial d'où il s'empressa de donner les ordres les plus pressants, pour faire arriver des vivres, non seulement à Rome, mais dans les autres parties de l'empire (1). »

IX

A cette première prophétie, Agabus eut l'occasion d'en ajouter une seconde, quelques années après, c'est-à-dire l'an 58 de Notre-Seigneur, deuxième année de Néron. Comme il a été dit, saint Paul se rendant à Jérusalem, s'était arrêté à Césarée, chez le diacre Philippe. C'est là qu'Agabus vint le trouver, et prédit ce qui l'attendait à Jérusalem. A l'exemple des anciens Prophètes, Isaïe et Ézéchiel, qui s'étaient montrés en public chargés de chaînes, pour apprendre aux juifs le sort qui leur était réservé, Agabus prit la ceinture de Paul avec laquelle il se lia les pieds et les mains, et ensuite ha saint Paul lui-même.

Cette prophétie par action était beaucoup plus claire et faisait une impression beaucoup plus vive qu'une prophétie en paroles….
______________________________________________________________________

(1) Suet. in Claud., XVIII.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14076
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Agabus: Qui est-il ? Empty Re: Agabus: Qui est-il ?

Message  Louis Mar 23 Fév 2021, 6:13 am


X

Cette prophétie par action était beaucoup plus claire et faisait une impression beaucoup plus vive qu'une prophétie en paroles. Comme la première prophétie d'Agabus s'était littéralement accomplie, les fidèles de Césarée firent leur possible pour empêcher saint Paul de monter à Jérusalem. On connaît la réponse de l'intrépide Apôtre.

XI

Les Grecs assurent que saint Agabus fut martyrisé à Antioche et ils célébrèrent sa fête le 8 mars. L'Église latine l'a fixée au 13 février, comme on le voit dans le Martyrologe romain, dont voici les paroles: « A Antioche, naissance de saint Agabus, prophète, dont saint Luc fait mention dans les Actes des Apôtres. »

A part les deux circonstances rapportées dans cette notice, l'histoire est muette sur la vie du prophète Agabus. Nous savons seulement qu'il est un saint.

Que personne non plus ne parle de nous, pourvu que nous soyons des saints : cela suffit.

Voir : Baron., an. 44; n. 62.; id. an. 58, n. 116; Cor. a Lap., in Act. Apost., XI, 28; et XXI, 10 ; Annot. ad. Martyr. Rom., 13 febr., etc., etc.

FIN.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14076
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum