Phigelle, Hermogène, Oniséphore : Qui sont-ils ?

Aller en bas

Phigelle, Hermogène, Oniséphore : Qui sont-ils ? Empty Phigelle, Hermogène, Oniséphore : Qui sont-ils ?

Message  Louis Sam 18 Avr 2020 - 7:14

Phigelle, Hermogène, Onésiphore

I

Au chapitre Ier , versets 13 et suivants de sa seconde  Lettre à son bien-aimé disciple  Timothée, saint Paul lui recommande avant tout de garder intact le dépôt de la foi. Les hérésies qui, au souffle du démon, pullulaient de toutes parts et qui donnaient lieu à de scandaleuses défaillances, rendaient ces recommandations plus nécessaires que jamais.

II

« Ayez pour modèle, lui écrit-il, la saine doctrine que vous avez apprise de moi touchant la foi et la charité qui est en Jésus-Christ. Gardez le précieux dépôt par le secours du Saint-Esprit qui habite en nous. Vous savez que tous ceux qui sont en Asie se sont éloignés de moi : Phigelle et Hermogène sont de ce nombre.

« Que le Seigneur répande sa bénédiction sur la famille d'Onésiphore, parce qu'il m'a souvent assisté et qu'il n'a pas rougi de mes chaînes, mais lorsqu'il est venu à Rome, il m'a cherché avec empressement et il m'a trouvé. Que le Seigneur lui fasse trouver miséricorde; car vous savez mieux que personne combien de services il m'a rendus à Éphèse. »

III

Se voir abandonné de ceux pour qui il souffrait la persécution, les chaînes, la prison, était pour le grand Apôtre un déchirement du cœur dont la douleur surpassait toutes les douleurs. Cependant il ne se plaint pas, il raconte le fait sans émotion, sans amertume, sans paroles pénibles contre ceux qui l'affligeaient si vivement.

Qui étaient-ils? « Tous les disciples qui sont en Asie, » répond le glorieux prisonnier. Cette accusation générale demande une explication : elle a été donnée par les Pères de l'Église, en particulier par saint Chrysostome, celui de tous les docteurs qui a le mieux connu saint Paul.

Il s'agit non pas de tous les chrétiens qui étaient en Asie, attendu que saint Paul…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Phigelle, Hermogène, Oniséphore : Qui sont-ils ? Empty Re: Phigelle, Hermogène, Oniséphore : Qui sont-ils ?

Message  Louis Dim 19 Avr 2020 - 6:11

Phigelle, Hermogène, Oniséphore

SUITE

IV

Il s'agit non pas de tous les chrétiens qui étaient en Asie, attendu que saint Paul comptait une multitude de disciples fidèles et d'amis dévoués à Éphèse, à Corinthe, à Colosses, à Philippes, à Thessalonique et ailleurs. L'Apôtre a voulu désigner les néophytes, originaires d'Asie et qui se trouvaient à Rome. D'abord tout dévoués à saint Paul, ils s'étaient éloignés de lui, soit à la suggestion des juifs, soit par la crainte de Néron.

V

Écrivant de Rome à Timothée, l'Apôtre lui apprenait ce qui avait lieu autour de lui, et nullement en Orient, où Timothée voyait de ses yeux ce qui se passait : tel est le vrai sens du texte.

En effet, du nombre de ceux qui l'ont abandonné, saint Paul excepte Onésiphore, venu à Rome avec lui, et dont le courageux dévouement n'avait cessé de se produire, par les services les plus touchants et les plus empressés.

VI

Parmi les principaux déserteurs de la charité et de la vérité, l'Apôtre nomme Phigelle ou Philet, car c'est le même nom, et Hermogène. Quels étaient ces deux tristes personnages ?

La tradition nous apprend qu'ils étaient tous deux magiciens. Convertis par l'Apôtre saint Jacques, frère de saint Jean, ils imitèrent Simon le Magicien, abandonnèrent la foi et prêchèrent l'hérésie.

Entre autres erreurs, ils annonçaient que la Résurrection générale était déjà faite. Et leurs discours, dit saint Paul, gagnaient comme le cancer, rongeant les âmes et les corrompant.

VII

Métaphraste ajoute qu'Hermogène avait été nommé par saint Pierre évêque d'Éphèse. S'il en est ainsi, on a l'explication des paroles de saint Paul, dans son discours d'adieu aux anciens d'Éphèse : « Je sais qu'après mon départ, il y aura parmi vous des loups ravissants qui n'épargneront pas le troupeau; et d'entre vous-mêmes sortiront des hommes qui enseigneront l'erreur, afin d'entraîner des disciples à leur suite, c'est pourquoi veillez. »

Ce discours est antérieur à la seconde Lettre à Timothée.

Aujourd'hui, plus que jamais, le monde est plein de Phigelles et d'Hermogènes…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Phigelle, Hermogène, Oniséphore : Qui sont-ils ? Empty Re: Phigelle, Hermogène, Oniséphore : Qui sont-ils ?

Message  Louis Lun 20 Avr 2020 - 6:24

Phigelle, Hermogène, Oniséphore

SUITE


(Note de Louis : Ce sont des écrits du XIXe siècle).

VIII

Aujourd'hui, plus que jamais, le monde est plein de Phigelles et d'Hermogènes, dont les discours et les écrits gagnent comme le cancer. On ne peut donc que répéter à tous l'avertissement de l'Apôtre : « Soyez sur vos gardes! »

IX

Après avoir prévenu Timothée contre les transfuges de la foi, saint Paul fait l'éloge du fidèle Onésiphore : il le mérite. Étranger, il vient à Rome trouver l'Apôtre, en prison et abandonné de tous. Loin d'ébranler son courage ou d'affaiblir son affection, ces deux circonstances l'enflamment d'un zèle intrépide.

A travers les gardes et les satellites, il pénètre auprès du glorieux prisonnier et lui procure tous les adoucissements en son pouvoir. Saint Paul en est profondément touché, d'autant que le brave Onésiphore lui avait déjà rendu à Éphèse les plus importants services.

X

De quelle monnaie l'Apôtre va-t-il les payer? De la meilleure de toutes, de la monnaie de la prière, la prière d'un Apôtre chargé de chaînes pour Jésus-Christ, prière qui obtint à Onésiphore la palme du martyre.

Le Martyrologe romain fixe sa fête au 6 septembre, et s'exprime ainsi : « Dans l'Hellespont, naissance de saint Onésiphore, disciple des Apôtres, dont saint Paul fait mention en écrivant à Timothée : qui avec saint Porphyre, sur l'ordre du proconsul Adrien, cruellement flagellé et traîné par des chevaux indomptés, rendit son âme à Dieu. »

XI

La courageuse charité des chrétiens pour leurs frères, et surtout pour leurs prêtres persécutés par les impies, n'a pas plus vieilli que la foi. Comme le Dieu de qui elle émane, ce qu'elle était hier, elle l'est aujourd'hui, elle le sera aux siècles des siècles.

Entre mille et mille exemples, nous lisons, dans les Annales de la Propagation de la foi, que Mgr Retord, évêque en Cochinchine, fut obligé, pour échapper à la mort, de se réfugier au fond d'une forêt peuplée de tigres. Une femme chrétienne, déjà très âgée, sait que l'évêque manque de tout. Chaque jour, au risque d'être dévorée par le tigre, elle s'enfonce dans la forêt et porte à l'évêque ce dont il a besoin pour prolonger sa vie.

XII

Pendant la Commune de Paris, des femmes non moins courageuses, parviennent à faire arriver aux otages quelques adoucissements à leur captivité avec des nouvelles de ceux qui leur étaient chers.

Ainsi, comme aux jours de l'Église naissante, il est vrai de dire des vrais chrétiens d'aujourd'hui : voyez comme ils s'aiment, et comme ils sont prêts à mourir les uns pour les autres !

Voir : Bar., an. 59, n. 20; an. 47, n. 4; an. 44, n. 2; Cor. a Lap., in II, ad Timoth., 1-15, 16 ; Metaphrast., Sermo de SS. Petr. et Paul. 29 jun., etc., etc.

FIN.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum