Sergius Paulus : Qui est-il ?

Aller en bas

Sergius Paulus : Qui est-il ? Empty Sergius Paulus : Qui est-il ?

Message  Louis Ven 06 Mar 2020, 6:00 am

Sergius Paulus

I

Aux Actes des Apôtres, chapitre XIII, versets 4-12, on lit :

« Paul et Barnabé, envoyés par le Saint-Esprit, allèrent à Séleucie, et de là firent voile vers la Chypre, et quand ils furent arrivés à Salamine, ils prêchaient la parole de Dieu dans les synagogues des juifs et ils avaient Jean pour leur servir d'aide et de ministre.

« Après avoir parcouru toute l'île jusqu'à Paphos, ils trouvèrent un juif magicien et faux prophète, nommé Barjésu, qui était avec le proconsul Sergius Paulus, homme prudent. Celui-ci, ayant fait venir Barnabé et Paul, désirait entendre la parole de Dieu. Mais Elymas, le magicien, car c'est ce que signifie ce mot Elymas, leur résistait, cherchant à détourner le proconsul de la foi.

II

« Or, Saul, le même que Paul, rempli de l'Esprit-Saint, et regardant Elymas, dit : « Homme plein de toute ruse et de toute perfidie, fils du diable, ennemi de toute justice, ne cesseras-tu point de pervertir les voies droites du Seigneur?

« Et maintenant, voilà la main du Seigneur sur toi ; et tu seras aveugle et tu ne verras point le soleil, pendant un temps. » Et aussitôt les ténèbres tombèrent sur lui, ses yeux s'obscurcirent, et, allant çà et là, il cherchait quelqu'un qui lui donnât la main. Alors le proconsul, voyant ce miracle, crut et admira la doctrine du Seigneur. »

III

Nous voici sur les pas de l'infatigable Apôtre des nations. Pour nous orienter, faisons d'abord connaissance avec les lieux où il va nous rendre témoins d'une de ses plus glorieuses conquêtes.

D'Antioche, alors capitale de la province proconsulaire de Syrie, Paul, accompagné de Barnabé se rendit à Séleucie : c'était l'an 46 de Notre-Seigneur et la quatrième de l'empereur Claude.

Séleucie fut la première capitale du royaume de Syrie. Elle dut son nom à…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sergius Paulus : Qui est-il ? Empty Re: Sergius Paulus : Qui est-il ?

Message  Louis Sam 07 Mar 2020, 6:22 am

Sergius Paulus

SUITE

IV

Séleucie fut la première capitale du royaume de Syrie. Elle dut son nom à son fondateur Séleucus Nicanor, un des généraux d'Alexandre. Située dans une position avantageuse, sur la rive droite du Tigre, elle acquit rapidement une grande importance. Comme tant d'autres gloires, sa gloire a passé. De Séleucie il ne reste aujourd'hui que des ruines. Elles se voient aux environs de Bagdad et sont connues sous le nom arabe de Al-Madaïn.

V

Après avoir déposé dans ce sol, qui plus tard deviendra fertile, la semence évangélique, Paul et Barnabé firent voile vers l'île de Chypre, aujourd'hui la Kibris des Turcs.

Les Romains, commandés par Caton, s'emparèrent de l'île de Chypre, l'an 65 avant Notre-Seigneur et en firent une de leurs provinces proconsulaires. A partir de ce moment, elle devint le séjour de plusieurs familles romaines.

VI

Arrivés dans l'île, les deux Apôtres commencèrent leur mission par Salamine, sur la côte orientale. Par suite des révolutions des siècles et des peuples, cette ville a perdu jusqu'à son nom et s'appelle aujourd'hui Porto-Costanza. Ici comme ailleurs, Paul et Barnabé commencèrent par annoncer l’Évangile aux aînés de la famille humaine, les enfants d'Israël, répandus depuis les conquêtes d'Alexandre sur toute la face du globe. Le fruit de leur prédication était trop souvent une répulsion opiniâtre, prélude des châtiments terribles dont Dieu devait bientôt frapper ce peuple endurci.

Abandonnant les synagogues de Salamine, les deux missionnaires se rendirent à…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sergius Paulus : Qui est-il ? Empty Re: Sergius Paulus : Qui est-il ?

Message  Louis Dim 08 Mar 2020, 6:17 am

Sergius Paulus

SUITE

VII

Abandonnant les synagogues de Salamine, les deux missionnaires se rendirent à Paphos. Cette ville, aujourd'hui Bafa, était, comme Éphèse, Corinthe et d'autres cités de la Grèce, remplie d'infamies sacrées. Elle avait, entre autres, un célèbre temple à oracles et était la résidence du proconsul. A l'arrivée de nos Apôtres, ce proconsul était Sergius Paulus, personnage également célèbre dans l'histoire profane et dans l'histoire sacrée.

VIII

Comme son nom l'indique, Sergius Paulus était Romain d'origine. Il appartenait à la gens Sergia, une des plus anciennes de Rome, puisque Virgile lui assigne pour auteur un des compagnons d'Énée (1). Quoi qu'il en soit, on voit cette famille patricienne figurer dans l'histoire dès les premiers temps de la Ville Éternelle.

IX

Lucius Sergius Fidenas, deux fois consul, est demeuré célèbre par la sanglante victoire qu'il remporta sur les Véïens. Un de ses descendants, Marcus Sergius, sert comme tribun militaire dans l'armée de Scipion, où il se fait remarquer par sa force extraordinaire. Puis vient ce Cneus Sergius Silus, accusé par Metellus Celer et condamné pour avoir voulu corrompre une matrone.

X

Il serait long de citer les autres membres plus ou moins connus de la gens Sergia. Mais on ne peut passer sous silence le fameux Catilina. Lucius Sergius Catilina fut le chef de cette conspiration que Cicéron a grandie au-dessus de nature; et dont l'issue fut l'étranglement des conjurés dans la prison Mamertine.

A la même famille appartenait Cneus Sergius Aurata, contemporain de César, et qui dut son surnom à sa passion pour les poissons dorés. Sybarite de premier ordre, il fut l'inventeur du parc aux huîtres, dans le lac Lucrin, au golfe de la voluptueuse Baïa. De cette source, qui ne fut pas toujours pure, était sorti le proconsul dont la sainteté devait, en quelque sorte, compenser les fautes de ses aïeux.

Cet enfant de bénédiction naquit en Chypre, sous le règne d'Auguste…
_______________________________________________________

(1) Sergestusque, domus tenet a quo Sergia nomen. (Aeneid.,lib. V.)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sergius Paulus : Qui est-il ? Empty Re: Sergius Paulus : Qui est-il ?

Message  Louis Lun 09 Mar 2020, 6:00 am

Sergius Paulus

SUITE

XI

Cet enfant de bénédiction naquit en Chypre, sous le règne d'Auguste. Comme son père, il fut appelé Sergius Paulus. Le surnom de Paul était venu à sa famille de Paul-Émile, vainqueur de Persée, qui avait obtenu du sénat que tous ses descendants s'appelleraient Paul.

La tradition rapporte que Eustorgia, mère du jeune Sergius, était une femme accomplie et qui prit un soin particulier de son fils. Celui-ci, envoyé à Rome pour ses études, se distingua par sa conduite et par ses succès. Il fixa l'attention de l'empereur Claude, qui plus d'une fois mit à profit la rare prudence de ce jeune homme, et bientôt le renvoya en Chypre, en qualité de proconsul.

XII

La prudence dont le jeune Sergius avait fait preuve à la cour de l'empereur, ne l'abandonna pas dans le gouvernement de sa province. Saint Luc lui rend témoignage qu'il se distinguait surtout par cette vertu. Pour un homme raisonnable, le premier effet de la prudence est de le porter à connaître la vérité, afin de l'embrasser et de sauver son âme. Dans ce but, le jeune proconsul fait venir Paul et Barnabé, prédicateurs, disait-on, de la parole du vrai Dieu. Malheureusement Sergius, suivant l'usage d'un grand nombre de païens, avait auprès de lui un magicien nommé Elymas, qui était comme l'oracle familier du proconsul.

XIII

Cet Elymas était juif d'origine. A l'exemple du fameux Simon de Samarie, qui s'appelait la Grande Puissance de Dieu, celui-ci s'était donné le surnom de Barjésu, fils du Sauveur, sans doute à cause de ses guérisons vraies ou prétendues. Comme saint Pierre eut à combattre Simon, saint Paul eut la même lutte à soutenir contre Barjésu. Il est certain qu'à cette époque rien n'était plus commun que les magiciens, diseurs d'oracles et faiseurs de prestiges. C'étaient les hommes du démon, opposés aux hommes de Dieu. Le même fait se retrouve encore aujourd'hui dans tous les pays idolâtres.

XIV

Sentant bien qu'il allait perdre son crédit, Elymas s'opposait à l'entrevue, et, quand elle fut décidée, il ne négligea rien pour obscurcir la vérité aux yeux du proconsul. Saint Paul lui répondit par un argument qui mit fin à la discussion. Il frappa le magicien de cécité temporaire: juste châtiment de celui qui s'efforçait de retenir les autres dans l'aveuglement.

On croit qu'à l'exemple de Simon de Samarie, le magicien se convertit; mais qu'étant, comme Simon, retourné à son vomissement, il mourut dans l'impénitence finale : tant il est difficile, écrit un grand théologien, de ramener à Dieu les misérables qui sont en commerce avec le démon.

A la vue du miracle, Sergius Paulus renonça sincèrement au culte des faux dieux…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sergius Paulus : Qui est-il ? Empty Re: Sergius Paulus : Qui est-il ?

Message  Louis Mar 10 Mar 2020, 6:05 am

Sergius Paulus

SUITE

XV

A la vue du miracle, Sergius Paulus renonça sincèrement au culte des faux dieux et demanda le baptême. Ce fut l'an 46 de Notre-Seigneur, la quatrième année de l'empereur Claude. Les généraux et les empereurs romains avaient coutume d'ajouter à leur nom celui des nations qu'ils avaient vaincues. Nous voyons les uns s'appeler Numidique, Africain; les autres, Parthique, Asiatique, Germanique. Ainsi, pour immortaliser sa glorieuse conquête, le grand Apôtre prit le nom de Paul, au lieu de Saul qu'il avait eu jusque-là.

XVI

Elle fut noble, en effet, moins encore par la qualité du personnage que par la fidélité avec laquelle il correspondit à sa vocation. Ayant mis ordre aux affaires de son gouvernement, Sergius Paulus abdiqua le proconsulat et devint le disciple dévoué du grand Apôtre. Laissé en Chypre avec le titre d'évêque, il prit soin des chrétientés naissantes avec un zèle, une prudence et une modestie qui lui gagnèrent tous les cœurs,

Lorsqu'il apprit que saint Paul était conduit à Rome pour paraître au tribunal de César, Sergius s'y rendit de son côté afin d'adoucir la captivité de son Père et au besoin partager ses souffrances. C'était au mois de mai de l'an 59 de Notre-Seigneur et la troisième année de Néron.

XVII

La cruauté de ce premier persécuteur de l'Église rend parfaitement croyable ce que rapportent de notre saint les actes tirés d'anciens manuscrits et cités par les Bollandistes. On y lit : « Dans le temps qu'un prince sacrilège poursuivait avec fureur les chrétiens et mettait leurs corps en pièces, on remarqua entre les généreux confesseurs notre évêque Paul : vaillant soldat qui rendit gloire à son chef devant la multitude, sans en craindre les menaces.

« Rien ne put ébranler le courageux athlète…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sergius Paulus : Qui est-il ? Empty Re: Sergius Paulus : Qui est-il ?

Message  Louis Mer 11 Mar 2020, 6:11 am

Sergius Paulus

SUITE

XVIII

« Rien ne put ébranler le courageux athlète, ni la faim, ni les mépris, ni les tourments les plus affreux. On déchira son corps, on lui arracha les ongles des doigts et on le meurtrit de coups. Une foule de confesseurs cueillirent la palme du martyre, sans avoir souffert autant que Paul. Dieu voulait sans doute lui conserver miraculeusement la vie, pour qu'il devînt la lumière de nos contrées, et procurât à nous et à nos descendants les bienfaits de la vocation à l'Évangile. »

XIX

En effet, l'Apôtre des nations rendu à la liberté, après une captivité de deux ans, songea sérieusement à exécuter le dessein qu'il avait formé d'aller évangéliser les Espagnes (1). Il partit de Rome et traversa les Gaules en prêchant l'Évangile. Pour affermir son œuvre, il laissa au milieu de nos provinces méridionales quelques-uns des zélés missionnaires qui l'accompagnaient : Trophime à Arles, Crescent à Vienne, Sergius Paulus à Narbonne.

XX

Grâce à l'étude désintéressée de nos monuments primitifs, ce voyage de l'Apôtre en Espagne et ses prédications dans la Gaule Méridionale sont désormais hors de doute. Attestés par saint Épiphane, Théodoret, saint Jérôme, saint Chrysostome, Bède le Vénérable et par toute l'ancienne tradition des Églises espagnoles et gauloises, le Martyrologe romain les confirme.

Au 22 mars, il dit : « À Narbonne, dans la Gaule, naissance du Bienheureux Paul, évêque, disciple des Apôtres, et suivant la tradition, le même que le proconsul Sergius Paulus, qui, baptisé par l'Apôtre saint Paul, fut laissé par lui à Narbonne, et ordonné évêque de cette ville, lorsqu'il se rendait en Espagne. »

XXI

Bien que nommé évêque de Narbonne, saint Sergius ne s'arrêta pas immédiatement dans cette ville. Il vint d'abord à Béziers, où il prêcha avec un grand succès et construisit plusieurs oratoires destinés à la célébration des saints mystères. Le bruit des merveilles qu'il y opérait s'étant répandu jusqu'à Narbonne, où le culte des idoles était en grand honneur, les habitants, curieux de l'entendre, lui envoyèrent, une députation pour le prier de venir leur annoncer sa doctrine.

Le saint accueillit favorablement leur demande et…
__________________________________________________________

(1) Ad Rom., XV, 28.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sergius Paulus : Qui est-il ? Empty Re: Sergius Paulus : Qui est-il ?

Message  Louis Jeu 12 Mar 2020, 6:45 am

Sergius Paulus

SUITE

XXI

Le saint accueillit favorablement leur demande et, ayant ordonné Aphrodisius évêque de Béziers, il se rendit à Narbonne.

Colonie romaine, Narbonne était alors la première place d'armes des Romains et la capitale de la province Narbonnaise. Le nombre de ses habitants, ses relations avec les étrangers étaient autant de moyens d'étendre au loin le règne de l'Évangile. L'évêque, proconsul de Jésus-Christ, y arriva le 22 mars de l'an 61 ou 62 de Notre-Seigneur la cinquième ou la sixième année de Néron.

XXIII

Telle est la ténacité de la tradition, qu'aujourd'hui encore, après dix-huit siècles, le 22 mars et le 11 décembre, jour où l'on célèbre la mort du saint, tout le pays présente un spectacle qui rappelle les anciens jours de foi.

A ces deux époques, la ville de Narbonne et les contrées environnantes s'empressent de payer à leur saint patron le tribut de leur reconnaissance, de leur impérissable amour.

XXIV

Ces jours-là, la vaste église de Saint-Paul ne peut contenir la foule qui s'y presse depuis les six heures du matin jusqu’à six heures du soir. Un pareil empressement est d'autant plus remarquable que depuis longtemps les fêtes du 22 mars et du 11 décembre, ne sont pas annoncées dans les paroisses qui avoisinent Narbonne, et néanmoins elles continuent d'offrir à ces solennités une foule de pieux pèlerins.

On fait même, à cette occasion, une remarque importante, parce qu'elle confirme l'ancienne tradition sur les prédications de saint Sergius, c'est que le 22 mars la plus grande affluence des étrangers vient des lieux qu'il a dû traverser pour se rendre à Narbonne.

L'église actuelle de Saint-Paul…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sergius Paulus : Qui est-il ? Empty Re: Sergius Paulus : Qui est-il ?

Message  Louis Ven 13 Mar 2020, 5:40 am

Sergius Paulus

SUITE

XXV

L'église actuelle de Saint-Paul, objet de tant de vénération, a été, suivant la tradition narbonnaise, bâtie sur l'emplacement de l'oratoire que le saint fit élever à la Sainte Vierge. Non loin de là est une place qui porte encore le nom de place des Infidèles, et une rue appelée rue Sainte.

La même tradition explique ces dénominations singulières. Elle rapporte que les habitants de la petite place résistèrent d'abord aux prédications de saint Paul, tandis que ceux de la rue Sainte s'y montrèrent dociles, en embrassant immédiatement le christianisme.

XXVI

Toutefois la résistance ne fut pas de longue durée. A peine dans la ville, le saint autorisa sa mission par un miracle éclatant. Le gouverneur de Narbonne venait de mourir, laissant un fils possédé du démon. Le saint le délivra et lui conféra le baptême ainsi qu'à sa mère. Ce miracle détermina la conversion d'une foule de païens doublement touchés des vertus de l'homme de Dieu et de sa puissance miraculeuse.

Bientôt la ville changea de face. Les temples des faux dieux furent abandonnés ou détruits, et sur leurs ruines s'élevèrent plusieurs églises, entre autres un oratoire à Marie, probablement le premier qu'ait porté le sol gaulois.

XXVII

Le zèle de saint Sergius ne put être contenu dans l'enceinte de sa ville épiscopale ni même dans les limites de la province narbonnaise. A l'exemple de la plupart des évêques de la primitive Église, il quitta momentanément son siège pour faire de nouvelles conquêtes. Il partit pour l'Espagne, qui avait été le premier but de son voyage. Saint Paul y prêchait alors et tout porte à croire que c'est par ses ordres que Sergius vint seconder ses travaux.

La tradition qui fait foi de ces prédications a pour garants, entre tous,…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sergius Paulus : Qui est-il ? Empty Re: Sergius Paulus : Qui est-il ?

Message  Louis Sam 14 Mar 2020, 6:30 am

Sergius Paulus

SUITE

XXVIII

La tradition qui fait foi de ces prédications a pour garants, entre tous, saint Léandre et saint Isidore de Séville, saint Julien de Tolède, saint Braulion de Sarragosse. Les témoignages de ces illustres archevêques sont confirmés par une Bulle du Pape Étienne IV, adressée à Selve, évêque de Barcelone, et déposée aux archives de l'archevêché de Narbonne, où elle se conservait encore au XVIIe siècle.

Enfin le Martyrologium d'Espagne résume ainsi cette belle tradition : « Saint Paul Sergius, disciple des Apôtres, vint en Espagne avec l'Apôtre saint Paul, et annonça l'Évangile à Cordoue, à Barcelone et dans la plupart des villes de la province (1). »

XXIX

Le souvenir de cette mission s'est perpétué de siècle en siècle, et au témoignage des auteurs de la Gallia christiania, il était encore tellement vivace au XVIIe siècle, qu'on voyait, à certains temps de l'année, une foule immense de fidèles accourir de toutes les parties de l'Espagne à Narbonne, heureuse dépositaire du corps de saint Sergius.

De là vient que la métropole de Narbonne a toujours tenu un rang très distingué, non seulement parmi les Églises des Gaules, mais encore parmi les Métropoles d'Espagne.

XXX

Garcias Loisa, auteur de la collection des conciles de ce royaume, en donnant la circonscription des sièges épiscopaux, place Narbonne au troisième, au deuxième et même quelquefois au premier rang des six villes métropolitaines de cette nation. C'est pour cela que les anciens bréviaires du rite mozarabe contenaient une mémoire spéciale de saint Paul de Narbonne, évêque et confesseur,

XXXI

Les succès combinés des deux Paul furent tels que les autorités s'en émurent et prirent la résolution de chasser tous les ouvriers évangéliques. Une inscription païenne semble avoir été faite exprès pour les immortaliser : « À Néron, César, Auguste, pour avoir purgé la province des brigands et de ceux qui enseignaient aux hommes une nouvelle superstition. »

Obligé de quitter l'Espagne, le grand Apôtre…
__________________________________________________________________

(1) Tamasius Salazar, Martyrol. hispanic.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sergius Paulus : Qui est-il ? Empty Re: Sergius Paulus : Qui est-il ?

Message  Louis Dim 15 Mar 2020, 5:31 am

Sergius Paulus

SUITE

XXXII

Obligé de quitter l'Espagne, le grand Apôtre repassa en Italie. Il emmena avec lui saint Sergius, qui revint visiter l'île de Chypre. Il y était encore lorsque saint Paul fut décapité. Averti en songe par le grand Apôtre de repasser dans les Gaules et dans l'Espagne, saint Sergius s'embarque aussitôt et aborde en Italie, accompagné de deux diacres, Étienne et Rufus entre à Rome, dédie un oratoire à son maître, fait confirmer sa mission et repart pour Narbonne.

XXXIII

Continuant sa route par terre, il arrive à Carrare, où il guérit le fils d'une veuve aveugle, en reconnaissance de l'hospitalité qu'elle lui avait donnée. L'éclat de ce miracle met la ville en mouvement. Le saint se voit obligé de prolonger son séjour, et a le bonheur de convertir la moitié des habitants.

Le procureur Sapritius fait appeler le thaumaturge, et lui demande qui il est. Sergius refuse de lui révéler son illustre naissance et ses glorieux antécédents. « Je suis, dit-il, apôtre du Christ et disciple de saint Paul décapité.  »

Là-dessus, Sapritius le fait jeter à la mer avec ses diacres. La mer les respecte. Le procureur ordonne de les conduire en prison, attribuant le respect de la mer à quelque puissance magique. Sapritius est frappé de mort; le peuple délivre les prisonniers et se convertit.

XXXIV

De Carrare le saint se dirige vers Pavie, l'antique Ticinum. Cette ville devient sa noble conquête, et en prépare une autre, dont Embrun fut le théâtre. Là était un temple de Neptune, principale divinité de la ville. Le saint l'abat ; et, à la place de l'usurpateur, il fait reconnaître le Maître légitime.

Continuant sa marche triomphale, le proconsul de Jésus-Christ arrive à Orange où il passe trois mois.

Là vient le réclamer une première députation des Narbonnais. Avant de quitter cette ville il lui donne un évêque et fait élever un oratoire à la sainte Vierge et à saint Jacques.

Touché de la démarche des Narbonnais, le saint…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sergius Paulus : Qui est-il ? Empty Re: Sergius Paulus : Qui est-il ?

Message  Louis Lun 16 Mar 2020, 5:33 am

Sergius Paulus

SUITE

XXXV


Touché de la démarche des Narbonnais, le saint se remet en route, entre dans Arles, où il dédie une église à saint Pierre, et ordonne plusieurs prêtres. Le batelier qui lui fait traverser le Rhône se noie dans le fleuve. Le saint le ressuscite, le baptise et, sur le lieu même du baptême, dédie un oratoire à la Résurrection.

Au bruit du miracle, les populations voisines étaient accourues et avaient demandé à embrasser la foi, en priant le saint de demeurer au milieu d'elles. À toutes les instances semblables, souvent réitérées sur son passage, il répondait : « J'appartiens aux Narbonnais ; Narbonnicus datus sum. »

XXXVI

Arrivé à Béziers, le saint rencontre une seconde députation de ses chers Narbonnais. Il rentre dans leur ville où il fut reçu comme un père. Après avoir consolidé et étendu le règne de Jésus-Christ, l'infatigable évêque visite Toulouse, opère de nombreuses conversions, ordonne plusieurs prêtres, repasse en Espagne et revient à Narbonne.

XXXVII

Trois apparitions successives de l'Apôtre, son Père et son maître, lui annoncent sa fin prochaine. Il profite des derniers jours de son apostolat pour ordonner évêques ses deux fidèles diacres Étienne et Rufus. Il désigne le premier pour son successeur à Narbonne, le second pour occuper le siège d'Avignon.

Ce fut le dernier acte de sa vie. Bientôt après il rendit doucement son âme à son Créateur dans son église même, où il était en prières, et où il fut inhumé au milieu des larmes de ses enfants spirituels. Sa bienheureuse mort arriva le 11 décembre, l'an 100 de Notre-Seigneur Jésus-Christ, à, qui soit louange et gloire aux siècles des siècles. Amen.

Le souvenir de l'illustre Romain, de proconsul devenu apôtre, évêque, missionnaire, confesseur de la foi, sauveur des peuples, ne s'est jamais perdu…


_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sergius Paulus : Qui est-il ? Empty Re: Sergius Paulus : Qui est-il ?

Message  Louis Mar 17 Mar 2020, 6:36 am

Sergius Paulus

SUITE

XXXVIII

Le souvenir de l'illustre Romain, de proconsul devenu apôtre, évêque, missionnaire, confesseur de la foi, sauveur des peuples, ne s'est jamais perdu dans les pays où passa ce bienfaisant météore. A leur honneur, il faut dire que les Narbonnais ont, encore aujourd'hui, tant de confiance dans son intercession qu'ils l'invoquent dans toutes leurs afflictions, et que son nom suffit souvent pour leur inspirer à la mort les sentiments les plus chrétiens.

II n'est pas rare non plus d'entendre dans les maisons et quelquefois au milieu des rues, cette invocation : « Mon Dieu! Saint Paul ! » qui marque combien le nom de l'apôtre de la contrée est encore populaire, malgré l'affaiblissement de la foi et l'empire des intérêts matériels.

Les restes du saint apôtre de Barcelone demeurèrent dans le lieu où ils avaient été déposés, entourés de la vénération des fidèles et du respect des siècles.

Jusqu'à l'époque de la révolution française, ce précieux trésor fut la gloire incomparable de Narbonne. Surget et Paulo pretiosa Narbo, avait chanté Prudence, et cette pensée était devenue l'écho des générations chrétiennes.

Aux jours néfastes dont nous parlons, le corps sacré du proconsul de Chypre fut indignement profané par un autre proconsul. Voici le procès-verbal authentique de cet odieux sacrilège. Nous le rapportons tout entier à cause de son importance dans la question des reliques de notre saint.

« L'an de la naissance de Jésus-Christ 1795…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sergius Paulus : Qui est-il ? Empty Re: Sergius Paulus : Qui est-il ?

Message  Louis Mer 18 Mar 2020, 6:26 am

Sergius Paulus

SUITE

XXXIX

« L'an de la naissance de Jésus-Christ 1795 et le onze du mois de décembre, dans l'église de la paroisse Saint-Paul  de la ville de Narbonne, département de l'Aude,

« Étant évêque dudit département, Guillaume Bezaucelle, par la grâce de Dieu et l'élection des fidèles dudit département ;

« Étant marguilliers de ladite paroisse : Pierre Carpentier, Marie Lafourdie, Antoine Thiers, Jean Passet, Jean Ozeau, André fils et Joseph Crouzet, Pierre Rieusset, André Durand et Jean Noyer, mandataires de cette église;

« Nous, Jean-Pierre Durand, prêtre et curé de cette paroisse cathédrale, Saint-Just et Pasteur, et premier vicaire du vénérable susdit évêque, assisté de notre cher confrère Guillaume-Louis Trémolière, prêtre, vicaire épiscopal dudit évêque, et curé de ladite paroisse Saint-Paul; de notre cher confrère Jean-Paul Destaville, prêtre et aussi vicaire épiscopal; de notre cher frère Joseph-Paul Réveillon, prêtre attaché à ladite paroisse Saint-Paul, et environné d'un concours immense de fidèles de cette ville et des alentours ;

« Avons procédé à la relévation des reliques du glorieux saint Paul, premier évêque de Narbonne, sur la prière qui nous en a été faite par les fidèles qui ont désiré rétablir et exposer dans la même église et sur le même autel à la vénération du peuple chrétien, les précieux ossements du corps de leur Père dans la foi, que leur piété et leur zèle avaient enlevés aux ennemis du culte catholique, qui en voulaient faire la proie des flammes.

XL

« A cet effet, après nous être assuré de la piété, de l'attachement à notre sainte religion, et des moyens par lesquels les fidèles qui nous ont apporté les reliques du glorieux saint Paul se les étaient procurées, tous les fidèles rassemblés dans ladite église nous ayant rendu un bon témoignage et confirmé la vérité de tout ce qu'ils nous ont dit à ce sujet, ayant vu d'ailleurs avec quelle décence ils les avaient tenus pendant qu'ils en étaient dépositaires, nous avons jugé avec toute l'assemblée que les ossements qui nous ont été remis étaient véritablement les reliques de saint Paul, premier évêque de cette ville.

XLI

« En conséquence, nous avons béni la châsse où ces reliques ont été déposées après ladite bénédiction, et nous avons fait placer ladite châsse sur le grand autel du chœur de ladite église, au même endroit où son corps, miraculeusement conservé dans toute son intégrité pendant plus de quinze cents ans, avait été constamment exposé à la vénération des fidèles et dont Notre-Seigneur Jésus-Christ n'avait cessé de manifester la sainteté par un grand nombre de miracles qui se sont opérés dans cette église par son intercession, en faveur de tous ceux qui ont avec foi invoqué sa puissante protection.

XLII

« Et encore sur la demande des fidèles de constater dans le présent procès-verbal la violence qui fut faite pour enlever de cette église le corps du glorieux saint confesseur, il a été dit et reconnu par l'assemblée que ce fut le 10 du mois de mars de l'année dernière, 1794, qu'un représentant du peuple français, nommé Milhau (1), en mission à l'armée des Pyrénées Orientales, revêtu de pouvoirs illimités, de la secte de Calvin, furieux contre le culte catholique, les honneurs qu'on y rend aux saints et à leurs reliques, abusant des pouvoirs qui lui étaient confiés, entreprit ledit jour de faire enlever et jeter dans les flammes la châsse et corps de saint Paul, la plus belle relique qui fût dans le monde, tant à cause de son antiquité que de l'intégrité de la miraculeuse conservation dudit corps.

XLI1I

« Pour y réussir il ordonna, sous peine de mort, à tous les citoyens composant la garde nationale de cette ville de se rendre à deux heures du soir dans l'église de Saint-Just et Pasteur, qu'on avait enlevée au culte catholique, pour en faire un temple dit de la Raison, avec défense d'en sortir, jusqu'à nouvel ordre, sous la même peine.

« Et dès que la garde nationale fut rassemblée audit lieu, il envoya un détachement considérable de troupes, qui investirent l'église Saint-Paul. Et le nommé Tarteron, autre calviniste, qui commandait lesdites troupes, entre dans l'église avec un nombre de soldats affidés, fait briser la châsse à coups de hache et enlever le corps du saint pour le jeter dans les flammes.

« Mais les soldats catholiques qui s'y trouvèrent, les femmes et leurs enfants…
__________________________________________________________________________________

(1) Suivant l'usage ordinaire de tous les incorruptibles adorateurs de [t]a déesse Raison, Milhau était accompagné, à Narbonne, d'une prostituée, nommée Victoire, qu'on vit, quelques années après, attachée au carcan sur une des places de Toulouse.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sergius Paulus : Qui est-il ? Empty Re: Sergius Paulus : Qui est-il ?

Message  Louis Jeu 19 Mar 2020, 10:15 am

Sergius Paulus

SUITE

XLIV

« Mais les soldats catholiques qui s'y trouvèrent, les femmes et leurs enfants s'empressèrent, au premier bruit, d'accourir et enlevèrent, malgré tous les dangers, tout ce qu'ils purent. De là viennent les débris des ossements, habits pontificaux, bois de châsse et même les morceaux de marbre, qui ont été apportés, et que nous avons exposés, aujourd'hui 11décembre 1795, à la vénération des fidèles, et avons signé le présent procès-verbal avec tous les prêtres ci-dessus mentionnés et les marguilliers de cette paroisse, lequel verbal a été fait double, l'un pour être déposé dans ladite châsse et servir de titre authentique de la vérité des reliques qui y sont déposées et l'autre pour être remis à notre vénérable évêque. »

Suivent les signatures.

XLV

Les parcelles du corps de saint Paul échappées aux flammes et dérobées à la fureur de l'impiété furent mises dans une châsse faite sur le modèle de l'ancienne et placée, comme autrefois, sur le tabernacle du maître-autel de son église, où elles sont toujours l'objet du culte ardent, non seulement des habitants de la ville, mais des alentours et même des pays voisins.

XLVI

La haine féroce des révolutionnaires de 93 et de 1871 contre les églises catholiques, contre les reliques des saints, contre les prêtres, remplit l'âme de douleur et de crainte.

Néanmoins le fidèle y trouve une preuve éclatante de sa foi.

D'où vient que tous les impies, révolutionnaires d'autrefois et d'aujourd'hui, n'en veulent qu'au catholicisme, tandis qu'ils laissent en paix les protestants, leurs ministres et leurs temples ; les juifs, leurs rabbins et leurs synagogues ; les mahométans, leurs marabouts et leurs mosquées? La réponse est facile : ils savent d'instinct que le catholicisme étant la Vérité, lui seul est leur ennemi. Leur haine est la mesure de leur foi.

ON NE HAIT  QUE CE QU'ON CRAINT, ET ON NE CRAINT QUE CE QU'ON CROIT.

Voir: Onomasticum Romanum, litt. P.; Petrus de Nata, Catalog., lib. I,c. 60: Brév. de Carcassone,  11 décembre; Jacques de Lusignan Hist. de Chypre, c. 13; Cor. a Lapid., in Act. XIII, 2; S. Hier., Epist. ad Philemon. in Act. XIII ; Baron., an. 36, n. 10; Id., an. 59, n. 4; Vie de S. Sergius Paulus, par Denos, docteur en théologie de l'Univ. de Toulouse, 1650; Acta SS. 22 mars; M. Probitaille Vie de S. Paul Serge, p. 21 et suiv. ; Ambr., Morales, Lib. IX, c. 11; Brev. Terraconeus; L. Dexter, Chronic. an. 64 et 66; Bernard Adon, Chroniques; Archives de la maison de ville de Narbonne, 3 col., feuille 31 ; Odéric Vital, Hist. Eccl.. lib. 2. ; Lucius Marinacus Siculus, De rebus Hispaniæ, Lib. IX ; Vie de S. Théodard à la Biblioth. de Toulouse; Martyrol. d'Usuard, de Notker, de Bède; S. Adon, arch de Vienne, dans son livre des Fêtes des Apôtres; Martyrol. Rom., 22 mars.  Collection Doat, à la Bibl. impériale, Paris, depuis le vol. 47 jusqu'au vol. 58 ; Ibid. Les manuscrits, 2838, 5302, 5304, 5308, 5575, de l'ancien fonds latin, etc.

AJOUT (vers 10;15, en ce jour, heure de Montréal) :

En ce qui a trait à la toute dernière phrase de Mgr Gaume, à savoir :

ON NE HAIT QUE CE QU'ON CRAINT, ET ON NE CRAINT QUE CE QU'ON CROIT.

Voici une très belle réflexion qui vient de Robert :

On ne hait que ce qu’on craint (d’une crainte servile), et on ne craint (d’une crainte filiale) que ce qu’on croit.


FIN.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum