Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ?

Aller en bas

Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ? Empty Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ?

Message  Louis Dim 29 Sep 2019, 3:43 pm

Saint Clément

SUCCESSEUR DE SAINT PIERRE

I

Dans sa Lettre aux Philippiens, saint Paul recommande à leur charité les compagnons de ses travaux. « Je vous prie, dit-il, de les secourir, ainsi que Clément et mes autres coopérateurs, dont les noms sont écrits dans le livre de vie (1). »

II

Dans Clément, que le grand Apôtre appelle son coopérateur, toute la tradition reconnaît le Pape saint Clément, troisième successeur de saint Pierre. Qu'il ait travaillé avec saint Paul, travaillé à convertir les habitants de Philippes; qu'il fût encore dans cette ville, continuant son glorieux ministère, pendant que saint Paul lui-même était à Rome prisonnier de Néron pour la première fois, c'est-à-dire l'an 60 de Notre-Seigneur, date de la lettre aux Philippiens, il n'y a en cela rien d'étonnant.

III

Les Apôtres et leurs premiers coopérateurs ressemblaient aux nuages, qui passent avec rapidité d'un point du ciel à l'autre. Missionnaires du monde entier, les semeurs de l'Évangile devaient passer presque sans s'arrêter de l'Orient en Occident et repasser d'Occident en Orient, partout où le souffle du Saint-Esprit les poussait.

IV

Or, saint Pierre n'était pas seulement évêque de Rome : on doit dire qu'il l'était du monde entier. Obligé par les devoirs de sa charge de quitter souvent sa résidence habituelle, il pourvut au gouvernement de l'Église de Rome, en se choisissant deux coadjuteurs, saint Lin et saint Clet, qui devaient lui succéder immédiatement.

V

Afin que, dans ces temps orageux, la chaîne de la succession pontificale ne fût pas rompue, il donna aussi la consécration épiscopale à saint Clément, qui monta sur la chaire de saint Pierre, après le martyre de saint Lin et de saint Clet.

Saint Pierre, de son vivant, dit saint Épiphane, imposa les mains à saint Clément, mais il s'abstint de faire les fonctions du Souverain Pontificat, jusqu'à la mort de l'un et de l'autre (1). »

Interprète des plus anciens témoins de la tradition, Baronius conclut en ces termes…
__________________________________________________

(l) Phil., IV, 3.
(1) Vivente adhuc Petro ab eo manus impositionem accepisse, sed epis-copatu recusato, rememoratutn esse ad utriusque obitum. Haer., XXVIII.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14486
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ? Empty Re: Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ?

Message  Louis Mar 01 Oct 2019, 6:11 am

Saint Clément

SUCCESSEUR DE SAINT PIERRE

SUITE

VI

Interprète des plus anciens témoins de la tradition, Baronius conclut en ces termes : « La croyance de l'Église romaine, touchant les successeurs de saint Pierre, est donc bien fondée, puisqu'elle s'appuie sur le témoignage unanime des Pères grecs et des Pères latins. »

Lin et Clet, pendant la vie de saint Pierre et durant son absence, exerçaient comme coadjuteurs les fonctions du Souverain Pontificat, bien que Clément ait été élu et ordonné par l'Apôtre évêque de l'Église romaine.

« L'un après l'autre, saint Lin et saint Clet occupèrent le Saint-Siège environ douze ans; puis, vint saint Clément.

VII

Le Martyrologe romain, le canon même de la messe, le plus ancien bréviaire d'Espagne, et d'autres monuments, confirment de leur imposante autorité la tradition de l'Église romaine.

Le Martyrologe s'exprime ainsi : « A Rome, naissance de saint Lin, Pape et martyr, le premier qui après l'Apôtre saint Pierre, gouverna l'Église romaine. Naissance de saint Clet qui, le second après saint Pierre, gouverna l'Église, pendant la persécution de Domitien. Naissance de saint Clément, Pape, qui, le troisième après saint Pierre, exerça le Souverain Pontificat (1). »

VIII

Après la mort de saint Pierre, saint Lin régna un peu plus de dix ans, depuis l'année 67 de Notre-Seigneur, jusqu'à l'année 78, où saint Clet lui succéda. A son tour le nouveau Pape, après douze ans de règne, reçut la couronne du martyre, vers l'an 91 de Notre-Seigneur.

Sur ces différentes dates, l'histoire est d'une grande précision, elle dit : « Sous le consulat d'Ulpius Trajanus et d'Acilius Glabrio, pendant que la persécution sévissait avec le plus de violence, le vingt-sixième jour du mois d'avril, Clet, le Pontife romain, reçut la couronne du martyre, après avoir occupé la chaire de Pierre pendant douze ans, sept mois et deux jours. »

Il fut immédiatement remplacé par saint Clément…
__________________________________________________

(1) Bar., an. 69, n. 42.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14486
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ? Empty Re: Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ?

Message  Louis Mer 02 Oct 2019, 6:22 am

Saint Clément

SUCCESSEUR DE SAINT PIERRE

SUITE

IX

Il fut immédiatement remplacé par saint Clément. Le nouveau Pontife était né à Rome, dans le quartier de Monte Coelio, citoyen romain et allié à la famille impériale de Domitien. Son père s'appelait Fortunatus.

Le fondateur de l'Église de Milan, saint Barnabé, passant à Rome, y prêcha la bonne nouvelle. Le jeune Clément l'entendit et fut indigné de voir la doctrine de l'Apôtre méprisée par les philosophes.

X

Son âme pure réfléchissant sur la doctrine si laborieuse et si incertaine de l'homme, sur la manifestation du Messie en Judée et sur les miracles racontés par divers voyageurs, s'éprit de ce maitre incomparable.

XI

Il logea chez lui Barnabé, se fît chrétien. Parti pour l'Orient, il rejoignit Barnabé à Césarée de Palestine, où il vit saint Pierre. Puis il suivit saint Paul, qui l'appelle son coopérateur chez les Philippiens. Enfin, saint Pierre, après avoir choisi saint Lin et saint Clet pour gouverner l'Église de Rome pendant ses nombreuses absences, ordonna Clément évêque, et le déclara son successeur, du moins en expectative.

XII

Il ne tarda pas à l'être en réalité. Comme, en ces jours, la persécution faisait de nombreuses victimes, un des premiers soins du nouveau Pontife fut de diviser la ville de Rome en sept quartiers, et de nommer, pour chaque quartier, un notaire chargé de recueillir tous les détails concernant les martyrs de son quartier.

De ces premiers notaires datent les protonotaires apostoliques, dont une de leurs fonctions est encore celle de leurs anciens prédécesseurs. Rédigés par les notaires, les actes étaient soumis au Pape qui, après en avoir reconnu l'authenticité et la parfaite exactitude, les conservait avec soin dans les archives de l'Église.

XIII

Jamais il n'y eut, dans le monde, de collection si intéressante. Que de choses plus belles, plus curieuses, plus admirables, plus utiles les unes que les autres, elle nous aurait apprises! Malheureusement ces titres de notre noblesse chrétienne ont presque entièrement disparu. Les persécuteurs mirent un acharnement infatigable à les détruire.

Tout en conservant la mémoire des anciennes victimes…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14486
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ? Empty Re: Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ?

Message  Louis Mer 02 Oct 2019, 6:27 am

Saint Clément

SUCCESSEUR DE SAINT PIERRE

SUITE

XIV
Tout en conservant la mémoire des anciennes victimes, saint Clément travaillait avec ardeur à en préparer de nouvelles. Sous le règne de Domitien, comme sous celui de Néron, toute personne qui consentait à devenir chrétienne signait son arrêt de mort : mais la crainte n'empêchait pas le Christianisme de pénétrer partout et jusque dans le palais des Césars, comme nous le dirons bientôt.

XV

Augmenter à Rome le nombre des fidèles n'était pas la seule occupation du Pape : Vicaire de Jésus-Christ, il avait l'œil ouvert sur toutes les parties de l'Église naissante. Ayant appris que l'homme ennemi avait semé la zizanie parmi les chrétiens de Corinthe, d'où il était résulté de graves divisions, le Père commun adressa une admirable lettre à ces enfants bien-aimés pour les rappeler à la concorde et à la charité.

Écrite au nom de l'Église de Rome à sa sœur l'Église de Corinthe, cette lettre fut reçue avec un respect et une docilité parfaits. On eût dit une douce rosée qui rafraîchit tous les cœurs. Afin que les enseignements qu'elle contenait devinssent pour toujours une règle de conduite, cette lettre était lue publiquement dans les églises.

XVI

Saint Clément écrivit encore plusieurs autres ouvrages. Malheureusement les hérétiques, s'en étant emparés, les ont interpolés et souillés de leurs erreurs. Néanmoins, on y trouve encore des choses très vraies et très édifiantes. Voici, entre autres, un détail que saint Clément dit avoir appris de saint Pierre lui-même : « Lorsque nous parcourions les bourgades de la Judée, s'il nous arrivait d'être pauvrement logés, le bon maître se levait la nuit et venait voir si nous étions bien couchés et suffisamment couverts. » Quelle ineffable bonté!

Dans une conférence qui eut lieu en présence de saint Pierre, pour convertir un vieillard infidèle, saint Clément disserte sur l'idolâtrie…


Dernière édition par Louis le Jeu 10 Oct 2019, 7:30 am, édité 1 fois (Raison : Insertion d'un lien.)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14486
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ? Empty Re: Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ?

Message  Louis Ven 04 Oct 2019, 6:49 am

Saint Clément

SUCCESSEUR DE SAINT PIERRE

SUITE

XVII

Dans une conférence qui eut lieu en présence de saint Pierre, pour convertir un vieillard infidèle, saint Clément disserte sur l'idolâtrie, démontre les turpitudes et l'absurdité de la mythologie, et dit : « Les poètes y ont ajouté leurs imaginations, qui ne servent qu'à gâter l'esprit des enfants, sous prétexte d'instruction, et à fomenter le vice en le voilant d'allégories. Je ne puis comprendre comment on vénère dans Jupiter les vices qu'on exècre dans les hommes. »

XVIII

Saint Pierre répond : « Puisque vous dites que vous l'ignorez, apprenez de moi pourquoi les actions condamnables sont vénérées en lui. D'abord, comme les gentils ont commis les mêmes actions, ils espèrent être bien reçus de celui qu'ils ont imité dans ses turpitudes; et puis, parce que les anciens ont laissé ces choses savamment renfermées dans leurs ouvrages, et décrites élégamment dans leurs vers. Et maintenant, sous prétexte d'une érudition puérile, quand cette connaissance est incrustée dans les esprits tendres et simples des enfants, il est difficile de l'en arracher. »

XIX

N'est-ce pas chose admirablement curieuse, qu'au lendemain de l'Ascension du Sauveur, un pêcheur de Galilée, d'accord avec un noble Romain, saint Pierre et saint Clément, tous deux chefs de l'Église, aient posé les principes de la véritable éducation pour la jeunesse et condamné d'avance la routine païenne qui embarbouille encore aujourd'hui de son enseignement classique les cervelles des grimauds de l'université et des autres écoles?

Non content d'avoir pacifié l'Église de Corinthe, saint Clément…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14486
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ? Empty Re: Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ?

Message  Louis Sam 05 Oct 2019, 6:36 am

Saint Clément

SUCCESSEUR DE SAINT PIERRE

SUITE

XX

Non content d'avoir pacifié l'Église de Corinthe, saint Clément fit porter le flambeau évangélique à des contrées encore ensevelies dans les ténèbres du paganisme. La France en particulier lui doit une reconnaissance éternelle. C'est lui qui envoya dans la Gaule Septentrionale les illustres évêques à qui elle est redevable du précieux don de la foi. »

« Successeur de Pierre, dit Baronius, Clément étendait sa sollicitude pastorale à l'Église répandue dans le monde entier. Non seulement il rétablit la concorde parmi les fidèles de Corinthe, mais, encore, il ordonna un grand nombre d'évêques pour différentes contrées. C'est lui qui envoya Taurin à Évreux, Lucien à Beauvais, Denys à Paris, Eutrope à Saintes, Nicaise à Rouen, et d'autres encore en d'autres lieux, à mesure qu'il établissait de nouvelles Églises (1). »

XXI

C'est ainsi qu'il envoya dans les Gaules, non seulement le grand saint Denys, mais encore saint Philippe. Ce dernier prêcha dans les Gaules et dans les Espagnes. En lui donnant sa mission, saint Clément le revêtit du titre de légat. Ce précieux détail nous a été conservé par saint Méthode, auteur grec des premiers siècles. « En l'envoyant, dit-il, Clément lui dit : « Partez et allez prêcher l'Évangile dans les contrées de l'Occident; je vous donne le pouvoir délier et de délier, afin que l'Évangile du Christ se répande par vous au loin et au large, et que vous méritiez de vous entendre dire par le Seigneur : — Courage, serviteur bon et fidèle. »

Saint Philippe était de Milan; après la mort de saint Pierre il s'attacha à saint Clément. Témoin du martyre des saints Gervais et Protais, lui-même les ensevelit et déposa dans leur tombeau le récit de leur martyre, écrit de sa main, écrit précieux qui fut trouvé par saint Ambroise lorsqu'il découvrit les corps de ces glorieux martyrs.

Malgré l'éclat de ses œuvres et les nombreuses conversions qu'il opérait, saint Clément échappa au glaive de Domitien ; mais la persécution s'étant renouvelée sous Trajan, il dut, comme ses glorieux prédécesseurs, signer sa foi de la signature des martyrs.

Voici de quelle manière est racontée, d'abord en abrégé par le Bréviaire romain, et ensuite avec plus de détails par saint Siméon Métaphraste, l'histoire de sa passion. Disons en passant que Métaphraste, traité si dédaigneusement par les critiques modernes est, suivant Bellarmin, un hagiographe d'une grande autorité. Écoutons son récit…
__________________________________________________________

(1) An. 95, n. 7.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14486
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ? Empty Re: Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ?

Message  Louis Dim 06 Oct 2019, 6:16 am

Saint Clément

SUCCESSEUR DE SAINT PIERRE

SUITE

XXI

... Voici de quelle manière est racontée, d'abord en abrégé par le Bréviaire romain, et ensuite avec plus de détails par saint Siméon Métaphraste, l'histoire de sa passion. Disons en passant que Métaphraste, traité si dédaigneusement par les critiques modernes est, suivant Bellarmin, un hagiographe d'une grande autorité. Écoutons son récit.

XXII

Sous le règne de Trajan, un grand officier du palais, voyant le nombre des chrétiens augmenter de jour en jour, vint trouver Mamertinus, préfet de Rome, et lui donna de l'argent pour soudoyer parmi le peuple une sédition contre saint Clément.

La sédition eut lieu; mais, comme il arrive souvent, les séditieux eux-mêmes ne savaient trop pourquoi on en voulait au vénérable Pontife. Les uns disaient : « Il n'a fait que du bien. » Les autres répondaient : « Il est l'ennemi de nos dieux, il détruit leur culte en disant : « Jupiter n'est pas un dieu: Hercule est un démon; la sainte Vénus, une impudique; la Grande Déesse Vesta, Minerve, Diane et nos autres dieux sont l'objet de ses calomnies. Il faut qu'il leur sacrifie ou qu'il meure ! »

XXIII

A la vue de la sédition, le préfet ordonna de lui amener le Bienheureux Clément. « Vous appartenez, lui dit-il, à une famille illustre, le peuple romain ne l'ignore pas, mais vous êtes tombé dans l'erreur et ils ne peuvent le souffrir. Vous adorez je ne sais quel Christ, et vous méprisez les dieux, il faut donc renoncer à votre vaine superstition et adorer avec nous les dieux qu'ont adorés vos ancêtres. »

XXIV

Le Bienheureux Clément répondit : « Je désire que vous entendiez ma défense, et qu'on ne m'accuse pas d'après les clameurs d'une populace ignorante. Qu'on fasse donc faire silence, afin que tout homme raisonnable puisse apprendre à connaître le vrai Dieu et lui donner sa foi. »

Le préfet se tut; mais il écrivit à Trajan en lui disant : « Ce Clément est constamment poursuivi par les cris séditieux de la multitude, mais je ne trouve rien en lui de répréhensible. »

XXV

Trajan envoya le rescrit suivant : « Il faut qu'il sacrifie, ou qu'il soit transporté au delà du Pont-Euxin, dans les déserts de la Chersonèse ». Quand l'ordre de Trajan lui fut remis, le préfet cherchait les moyens d'empêcher Clément de se condamner lui-même à l'exil et il le pressait de sacrifier aux dieux.

De son côté, le Bienheureux Clément s'efforçait d'attirer le juge à la foi de Jésus-Christ et lui disait qu'il désirait plutôt l'exil que de le craindre. Le Seigneur donna tant de grâce à ses paroles que le préfet fut ému jusqu'aux larmes et qu'il dit au Bienheureux Pontife : « Le Dieu que vous servez si bien ne vous abandonnera pas dans l'exil auquel vous êtes condamné. »

Une galère, fournie des choses nécessaires, partit du port de Rome et…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14486
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ? Empty Re: Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ?

Message  Louis Lun 07 Oct 2019, 7:30 am

Saint Clément

SUCCESSEUR DE SAINT PIERRE

SUITE

XXVI

Une galère, fournie des choses nécessaires, partit du port de Rome et emmena le Bienheureux. Beaucoup de chrétiens voulurent l'accompagner. Or Clément était condamné aux mines, c'est-à-dire à extraire et à tailler des marbres.

Arrivé au lieu de son exil, il trouva plus de deux mille chrétiens, condamnés pour très longtemps aux mêmes travaux. Lorsqu'ils virent le saint et glorieux Pontife, ils vinrent à lui en versant des larmes et poussant des soupirs : « Saint Pontife, lui disaient-ils, priez pour nous, afin que nous soyons dignes de la promesse de Jésus-Christ. »

Le Bienheureux, sachant qu'ils étaient déportés pour la foi, leur dit : « Ce n'est pas sans raison que le Seigneur m'a envoyé ici, mais il a voulu m'associer à vos souffrances, afin que je vous console, en vous donnant l'exemple de la patience et de la résignation. »
XXVII

Il apprit de ces généreux confesseurs qu'ils étaient obligés d'aller chercher l'eau à six milles, environ deux lieues de distance, et de l'apporter sur leurs épaules. Aussitôt Clément leur dit : « Prions Notre-Seigneur Jésus-Christ qu'il ouvre une source d'eau vive aux confesseurs de sa foi; et que  Celui qui frappa la pierre dans le désert du Sinaï, d'où sortirent des eaux en abondance, daigne nous donner l'eau dont nous avons besoin, afin que nous nous réjouissions de cette faveur. »

Cette prière finie, le saint Pontife tourna les yeux vers une colline sur laquelle il vit un agneau debout. Cet agneau leva le pied droit comme pour indiquer à Clément l'endroit où l'on trouverait de l'eau.

XXVIII

Le saint pensa que c'était Notre-Seigneur qui lui apparaissait à lui seul, et s'étant dirigé vers le lieu indiqué, il dit : « Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, creusez ici. »

Aussitôt on se mit à l'œuvre. On creusa sans succès tout autour de l'endroit précis où l'agneau s'était montré. Alors le saint prit une pioche, et d'un petit coup frappa la terre, qui était sous le pied de l'agneau. Sur-le-champ il en sortit une très belle source d'eau courante, qui forma un grand ruisseau. A tous ces chrétiens, ivres de joie, saint Clément dit : « Un fleuve rapide réjouit la cité de Dieu. »

Au bruit du miracle, tout le pays accourut, et tous ceux…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14486
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ? Empty Re: Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ?

Message  Louis Mar 08 Oct 2019, 5:58 am

Saint Clément

SUCCESSEUR DE SAINT PIERRE

SUITE

XXIX

Au bruit du miracle, tout le pays accourut, et tous ceux qui venaient, recevaient, la doctrine de saint Clément et se faisaient baptiser. On en comptait plus de cinq cents par jour, en sorte que dans un an il s'éleva soixante-quinze oratoires, et toutes les idoles furent brisées, les temples détruits, et les bois sacrés abattus, dans un rayon de cinquante lieues. Cette augmentation miraculeuse du peuple chrétien parvint aux oreilles de Trajan. Il envoya le président Aufidianus qui fit un grand nombre de martyrs.

XXX

Voyant que tous couraient à la mort avec joie, il cessa de persécuter les fidèles et s'attacha à obtenir de saint Clément qu'il sacrifiât aux idoles. Tous ses efforts vinrent échouer contre la fermeté du saint. Appelant alors ses licteurs : « Saisissez-le, leur dit-il, conduisez-le en pleine mer et précipitez-le dans l'abîme, de peur que les chrétiens n'enlèvent son corps et ne l'adorent comme un dieu. »

A la nouvelle de cette sentence, qui fut aussitôt mise à exécution, la multitude des chrétiens accourut sur le rivage, fondant en larmes.

XXXI

Cornélius et Phoebus, disciples du bienheureux Clément dirent aux chrétiens : « Prions tous ensemble, afin que le Seigneur nous découvre les reliques de son martyr. Pendant qu'ils priaient, la mer se retira du rivage d'environ une lieue. Tous se précipitèrent sur la plage laissée à sec et trouvèrent en forme d'un temple de marbre, une demeure préparée par le Seigneur.

Là reposait le corps de saint Clément, et près de lui, l'ancre avec laquelle il avait été jeté à la mer.

Il fut révélé aux chrétiens de ne pas ôter les reliques du lieu où elles étaient; et que chaque année, au jour anniversaire du martyre, la mer se retirerait pendant sept jours et ouvrirait un chemin libre à ceux qui viendraient les visiter.

Il plut à Dieu, pour la gloire de son nom, qu'il en fût ainsi jusqu'à nos jours…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14486
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ? Empty Re: Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ?

Message  Louis Mer 09 Oct 2019, 6:49 am

Saint Clément

SUCCESSEUR DE SAINT PIERRE

SUITE

XXXII

Il plut à Dieu, pour la gloire de son nom, qu'il en fût ainsi jusqu'à nos jours. A la vue de ce miracle extraordinaire, toutes les populations d'alentour crurent à l'Évangile, tellement qu'en cette contrée, il ne se trouve ni un païen, ni un juif, ni un hérétique. Au tombeau s'opérèrent une foule de guérisons miraculeuses.

Le jour de la fête du saint martyr, les aveugles recouvrent la vue, les possédés sont délivrés, les malades minés par les fièvres, tourmentés par les coliques néphrétiques ou par la gravelle recouvrent immédiatement la santé, en répandant sur eux ou en buvant de l'eau sanctifiée par le contact des saintes reliques.

Tout cela se fait à la louange éternelle du saint martyr, par Notre-Seigneur Jésus-Christ, à qui soit la gloire avec le Père et avec le Saint-Esprit, source de toute sainteté et de toute vie, maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen.

Parmi ces nombreux miracles, il en est un dont le souvenir nous a été conservé par un..

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14486
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ? Empty Re: Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ?

Message  Louis Jeu 10 Oct 2019, 6:58 am

Saint Clément

SUCCESSEUR DE SAINT PIERRE

SUITE

XXXIII

Parmi ces nombreux miracles, il en est un dont le souvenir nous a été conservé par un témoin compétent. Ce témoin est le saint martyr Éphrem, évêque dans la Chersonèse, c'est-à-dire dans le pays même où le miracle eut lieu. Ce saint évêque souffrit le martyre avec huit autres évêques de la même contrée, dont les noms suivent : Basile, Eugène, Agathodore, Elpidius, Éthérius, Capiton, Nestor et Arcadius. Le Martyrologe romain fixe leur fête au 4 mars.

Avant de commencer la lecture du miracle, souvenons-nous de ces deux principes élémentaires de foi et de sens commun : Rien n'est impossible à Dieu, on n'a pas le droit de nier un fait parce qu'il est extraordinaire ; mais parce qu'il n'est pas bien prouvé : cela posé, écoutons le récit du martyr.

XXXIV

« Dieu est admirable dans ses saints ! que vos œuvres sont admirables, Seigneur ! c'est vous notre Dieu qui faites des merveilles. Puis-je mieux commencer mon récit que par ces paroles du Prophète, puisque j'ai à raconter un miracle qui surpasse tous les miracles?

« Vous savez qu'à la fête du saint apôtre et martyr Clément, glorieux successeur de saint Pierre, la mer se retire pendant sept jours et laisse un chemin libre à ceux qui ont la dévotion de visiter son miraculeux tombeau, placé au milieu de la mer. Le fait est connu de tous les habitants de la Chersonèse.

XXXV

« Or, une année, il arriva qu'un pieux chrétien, accompagné de sa sainte femme et de son jeune fils, vint plein de joie visiter le temple funèbre du saint martyr. Tous ensemble ils demandèrent avec instance les bénédictions spirituelles et temporelles dont ils avaient besoin. La conservation de leur jeune enfant fut l'objet particulier des supplications du père et de la mère. Après avoir achevé leurs prières et baisé les saintes reliques ils se retirèrent.
XXXVI

« On était à la fin du septième jour et ils l’avaient oublié. Quelle fut leur frayeur, lorsque, en sortant du tombeau, ils se virent poursuivis par la mer, qui changeait rapidement le chemin du rivage en flots profonds et agités ! Leur premier soin fut de chercher leur enfant ; mais il était resté dans le tombeau, où il était impossible de rentrer.

« Ainsi Dieu l'avait voulu, afin de faire briller d'un éclat plus vif la gloire de son martyr. Ce père et cette mère crurent leur enfant enseveli dans les flots et à tout jamais perdu. On peut juger de leur douleur. Témoins de leurs larmes et de leurs sanglots, les chrétiens finirent par leur donner quelques consolations et ils reprirent le chemin de leur demeure.

« L'année suivante, au retour de la fête du glorieux martyr, ils se dirent l'un à l'autre : …

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14486
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ? Empty Re: Saint Clément, successeur de saint Pierre : Qui est-il ?

Message  Louis Ven 11 Oct 2019, 6:33 am

Saint Clément

SUCCESSEUR DE SAINT PIERRE

SUITE

XXXVII

« L'année suivante, au retour de la fête du glorieux martyr, ils se dirent l'un à l'autre : « Allons au tombeau du saint, afin, ce qui n'est pas probable, que s'il reste quelques reliques de notre enfant nous puissions les rapporter ; sinon, nous prierons le saint de nous obtenir la grâce de mourir au même lieu où est mort notre fils. Unis pendant la vie, nous ne serons pas séparés dans la mort ».

« A peine eurent-ils pris cette résolution, qu'ils se mirent en marche et arrivèrent les premiers sur le rivage au moment où la mer commençait à se retirer. Poussés par le désir d'avoir des nouvelles de leur enfant, ils suivaient de près les flots qui se retiraient, et laissaient derrière eux la foule des chrétiens.

XXXVIII

« Arrivés au petit temple, ô miracle ! ils voient leur enfant plein de vie et sautant de joie. Aussitôt qu'ils purent parler ils éclatèrent en actions de grâces au Seigneur et au saint martyr. Puis ils demandèrent à leur fils comment il avait été sauvé, par qui il avait été conservé et nourri?

D'une main, l'enfant montrant le tombeau, et de l'autre, celui qui était dedans, leur dit : « Après Dieu, voilà celui qui a été mon gardien, ma vie, ma nourriture, mon défenseur contre les monstres marins. Chaque jour il m'a nourri délicatement ».

XXXIX

« Ivres de joie, ravis d'admiration, ces heureux parents s'écrièrent : « II est donc vrai, Seigneur, que vous êtes admirable dans vos saints, que vous faites la volonté de ceux qui vous craignent et que vous entendez leurs prières. Et vous, grand saint, soyez béni, qui nous avez, contre toute espérance, conservé notre fils. Ô grâce, ô gloire, ô puissance, ô bonté, ô miracle ! » Après avoir ainsi prié avec larmes, ils prirent leur enfant et retournèrent chez eux, racontant partout l’étonnant miracle. »

XL

Rappelons-nous ce que nous avons dit en commençant : que rien n'est impossible à Dieu, et que le comble de l'impertinence est de nier un fait, uniquement parce qu'il est extraordinaire. Pour contester le miracle en question, il faudrait convaincre d'ignorance ou de mensonge le témoin qui l'affirme; témoin qui était sur place, témoin évêque et martyr : Qui l'oserait et qui le pourrait ?

Voir : Surius, Vit. SS. 23 novemb. ; Cor. a Lap., in  c. IV, V, 4, Ad Philipp. ; Bar., an. 95, n. 7 ; Annot. ad Martyrol. 23 nov. ; Annot. an 100, n. 9 et seq. ; an. 102, per totum, etc., etc.
FIN.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14486
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum