Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  Roger Boivin le Jeu 17 Déc 2015, 8:51 am



Trudeau va demander au pape de s'excuser auprès des autochtones


Le premier ministre Justin Trudeau va demander au pape François de présenter des excuses aux autochtones du Canada, victimes pendant plus d'un siècle de sévices dans des pensionnats régis par l'Église catholique et mis en place pour les assimiler à la société dominante.

Dans son rapport final publié mardi, la Commission de vérité et réconciliation du Canada, qui a entendu les témoignages de près de 7.000 anciens élèves sur ce "génocide culturel", a notamment recommandé que le pape présente des excuses formelles aux autochtones.

"On a vu que le pape François a exprimé des excuses à des communautés autochtones en Amérique du Sud", a déclaré M. Trudeau lors d'un point de presse à Ottawa.

"J'entends certainement travailler avec l'Église catholique, y compris le Saint-Siège, pour donner suite à cette recommandation" en demandant "directement" au pape "de s'engager sur cette question", a-t-il dit.

Depuis son élection en 2013, François a présenté des excuses au nom de l'Église aux victimes d'agressions sexuelles, aux protestants persécutés dans le Nord de l'Italie et aux peuples autochtones d'Amérique du Sud pour la complicité de l'Église dans leur oppression lors des conquêtes coloniales.

Au Canada, pendant près d'un siècle à partir de 1874, 150.000 enfants autochtones, métis et inuits ont été coupés de leurs familles et de leur culture en étant enrôlés de force dans 139 pensionnats gérés par des communautés religieuses, au nom du gouvernement canadien.

Nombre d'entre eux ont été soumis à des mauvais traitements ou à des abus sexuels, et au moins 3.200 y sont morts, la majeure partie de turberculose.

Justin Trudeau a lui-même présenté mardi ses "excuses les plus sincères" aux autochtones et leur a demandé "pardon" au nom du gouvernement du Canada pour ces humiliations du passé, "un des plus sombres chapitres de l'histoire canadienne".

Bien des autochtones estiment que la misère, l'alcoolisme, la violence conjugale et les taux de suicide élevés, lot encore de nombre de leurs communautés, sont en grande partie l'héritage de ce système de pensionnats.

Le précédent gouvernement de Stephen Harper a invité le pape François aux célébrations du 150e anniversaire du Canada en 2017.

En 2009, le prédécesseur de François, le pape Benoît XVI, avait exprimé ses regrets aux autochtones canadiens pour les mauvais traitements dont ils ont été victimes de la part de l'Eglise catholique.
http://www.msn.com/fr-ca/actualites/quebec-canada/trudeau-va-demander-au-pape-de-sexcuser-aupr%C3%A8s-des-autochtones/ar-BBnDJh7?li=AAgh0dy&ocid=mailsignout



Dernière édition par Roger Boivin le Jeu 17 Déc 2015, 12:03 pm, édité 2 fois
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  Roger Boivin le Jeu 17 Déc 2015, 8:51 am


Trudeau compte parler des pensionnats avec le pape

OTTAWA — Le premier ministre Justin Trudeau a admis, mercredi, qu'il ne pouvait pas obliger le pape François à présenter des excuses pour le rôle joué par l'Église catholique au sein du système de pensionnats autochtones au Canada.

Il a toutefois affirmé avoir hâte d'aborder le sujet avec le pontife.

M. Trudeau a participé à une réunion de plus de deux heures, mercredi matin, avec les chefs de cinq organisations autochtones, mettant le point final à une semaine marquée par la publication du rapport de la Commission de vérité et de réconciliation du Canada sur l'héritage laissé par ces pensionnats.

Dans un rapport préliminaire déposé en juin, la Commission avait soumis 94 «appels à l'action» pour favoriser la réconciliation entre les Premières Nations et le gouvernement canadien, dont l'obtention d'excuses de la part du Saint-Père, et les libéraux se sont engagés à implanter la totalité des recommandations.

Environ 60 pour cent des pensionnats autochtones étaient gérés par l'Église catholique. Financé par le gouvernement, le système a été lancé dans les années 1840 et a disparu avec la fermeture du dernier établissement en 1996.

Au terme de six ans de travaux, la Commission a conclu que les pensionnats étaient la pièce maîtresse d'une politique de génocide culturel conçue pour «tuer l'Indien dans l'enfant», quelque chose pour laquelle le pape ne s'est toujours pas officiellement excusé.

http://www.msn.com/fr-ca/actualites/quebec-canada/trudeau-compte-parler-des-pensionnats-avec-le-pape/ar-BBnDyV1?ocid=mailsignout

avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  Roger Boivin le Jeu 17 Déc 2015, 8:52 am

gabrielle a écrit:
3.200 y sont morts, la majeure partie de turberculose.

Quand? Lorsque la tuberculose sévissait comme un véritable fléau?

A ce compte là, on va accuser un paquet de communautés religieuses d'avoir été les responsables de la mort de leur membres... Lisieux sera en tête de liste...

Quant au fait relaté, la pourriture était déjà infiltrée dans la Sainte Église, comme le disait Saint Pie X" des abus sur les enfants, c'est tout à fait possible et scandaleux et ignoble et s'il y a eu tolérance des supérieurs ou autres personnes, ils étaient des monstres.

La décision du gouvernement du temps, est difficile à comprendre, on ne sépare pas des enfants de leurs parents par la force, cela va contre le droit naturel.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  Roger Boivin le Jeu 17 Déc 2015, 8:53 am


Benjamin a écrit:
Et le génocide des Européens depuis 1789, 1914, 1917 et les années 1940, qui lui est toujours en cours, on en parle ? Rolling Eyes
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  Roger Boivin le Jeu 17 Déc 2015, 8:54 am


gabrielle a écrit:
Benjamin a écrit:
Et le génocide des Européens depuis 1789, 1914, 1917 et les années 1940, qui lui est toujours en cours, on en parle ? Rolling Eyes

Pas vraiment.

avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  Roger Boivin le Jeu 17 Déc 2015, 8:54 am


Et le génocide mondial des enfants dès le sein de leur mère, cautionné et légalisé par les gouvernements, et qui s'étire depuis combien de décennies déjà ?
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  Roger Boivin le Jeu 17 Déc 2015, 8:55 am



C'est drôle qu'il ne parle pas des 40 pour cent des pensionnats autochtones qui n'étaient pas gérés par l'Église catholique.

Tout cela fait partie de cette guerre diabolique et acharnée contre l'Église Catholique pour la détruire.

Mais chose certaine, si l'Église Catholique peut être réduite, jamais elle ne sera détruite !
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  Roger Boivin le Jeu 17 Déc 2015, 8:57 am

Louis a écrit:
Roger Boivin a écrit:


Trudeau va demander au pape de s'excuser auprès des autochtones



(...)
Au Canada, pendant près d'un siècle à partir de 1874, 150.000 enfants autochtones, métis et inuits ont été coupés de leurs familles et de leur culture en étant enrôlés de force dans 139 pensionnats gérés par des communautés religieuses, au nom du gouvernement canadien.
(...)
http://www.msn.com/fr-ca/actualites/quebec-canada/trudeau-va-demander-au-pape-de-sexcuser-aupr%C3%A8s-des-autochtones/ar-BBnDJh7?li=AAgh0dy&ocid=mailsignout


.

avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  Roger Boivin le Jeu 17 Déc 2015, 9:00 am


Trudeau va demander au pape de s'excuser auprès des autochtones

Correction :

Trudeau va demander à l'anti-pape de s'excuser auprès des autochtones

Ils sont tous deux dans le même camp, celui des ennemis acharnées contre l'Église Catholique Apostholique et Romaine.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  Benjamin le Jeu 17 Déc 2015, 9:18 am


Tu peux modifier le titre du fil en éditant ton premier message (dans la ligne "titre" au-dessus de la fenêtre de rédaction du message... je crois).
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 5702
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  Roger Boivin le Jeu 17 Déc 2015, 9:36 am


J'ai pensé qu'en plaçant exactement le même titre, que, je ne sais par quelle magie, les gens par une recherche google pourraient échouer sur TD.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  Roger Boivin le Jeu 17 Déc 2015, 9:36 am


Arthur a écrit:Trudeau, que ne ferait-il pas pour obtenir des votes ? Je ne serais pas étonné de le voir se présenter au Parlement en robe pour s'attirer la sympathie des partisans de la "théorie du genre".
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  Benjamin le Jeu 17 Déc 2015, 9:40 am

Roger Boivin a écrit:
J'ai pensé qu'en plaçant exactement le même titre, que, je ne sais par quelle magie, les gens par une recherche google pourraient échouer sur TD.

Vu que cette phrase est aussi à l'intérieur de ton message une ligne plus bas dans la citation en rose, ils tomberaient dessus aussi même si le titre du fil n'était pas le même Wink
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 5702
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  ROBERT. le Jeu 17 Déc 2015, 10:51 am

.
@ Roger:  vous êtes "bon prince" (Machiavel* ) en intitulant votre fil:  Trudeau va demander à l'[anti]-pape de s'excuser auprès des autochtones.

Je l'aurais intitulé, ce n'est que ma suggestion  Wink : Trudeau va demander à l'antipape (sans les balises) Bergoglio de s'excuser.. etc.


* Machiavel : surnom du père de Justin

*Le Prince: titre d'un volume écrit pas Machiavel.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31371
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  ROBERT. le Jeu 17 Déc 2015, 10:56 am

Roger Boivin a écrit: ...Mais chose certaine, si l'Église Catholique peut être réduite, jamais elle ne sera détruite !

ALL right !  

¡ VIVA CRISTO REY ! QUE VIVA !
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31371
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  ROBERT. le Jeu 17 Déc 2015, 11:02 am

Roger Boivin a écrit:...Ils sont tous deux dans le même camp, celui des ennemis acharnées contre l'Église Catholique Apostholique et Romaine.

Et on n'en est qu'à la veille du début des "excuses" de Just-in.

L'antipape Bergoglio, lui, s' "excuse" déjà depuis longtemps.

Vous avez raison: ils sont tous deux dans le même camp, celui des ennemis acharnés contre la sainte Église...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31371
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  ROBERT. le Jeu 17 Déc 2015, 11:06 am

.
Encore une fois: Trudeau est, de plus en plus, un vrai p'tit Bergoglio en complet-cravate.

Qui sait ? Bergoglio est peut-être à la veille de revêtir le même habit que Trudeau ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31371
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  Roger Boivin le Jeu 17 Déc 2015, 12:09 pm

gabrielle a écrit:Tout le bien qui a été fait passe dans l'ombre en raison du mal scandaleux.

Faut pas se faire des illusions, notre ami le DOC (RIP) disait que lorsqu'il était au collège tenu par des prêtres, son frère avait échappé de justesse à un prêtre prédateur et que dans le collège, ces pédophiles était facile à repérer...


Cette corruption écœurante de prêtres, frères , religieuses, n'est pas étrangère au châtiment qui s'abat sur nous.



Révolution en tiare et en chape :

« LA CORRUPTION DE LA JEUNESSE ET DU CLERGÉ. - Les «cœurs choisis» que la Révolution recherche de préférence, ce sont les jeunes gens et les prêtres ; elle ose même aspirer jusqu'à former un pape.

[..]

«« Nous devons faire l'éducation immorale de  l’Église, et arriver, par de petits moyens bien  gradués, quoique assez mal définis, au triomphe de l'idée révolutionnaire par un Pape.  Ce projet m'a toujours paru d'un calcul surhumain. »» (Nubius à Volpe)

« Surhumain, en effet, car il vient en droite ligne de Satan. Le personnage qui se cache sous le nom de Nubius décrit ensuite ce Pape révolutionnaire qu'il ose espérer : un Pape faible et crédule, sans pénétration, honnête et respecté, imbu des principes libéraux.

«« C'est  à peu près dans ces conditions qu'il nous en  faudrait un, si c'est encore possible. Avec  cela nous marcherons plus sûrement à l'assaut de l'Église, qu'avec les pamphlets de nos frères de France et l'or même de l'Angleterre. Pour  briser le rocher sur lequel Dieu a bâti son Église, nous aurions le petit doigt du successeur de Pierre engagé dans le complot, et ce petit doigt vaudrait pour cette croisade tous les Urbain II et tous les saint Bernard de la chrétienté. »» (Instruction secrète)

«« Vous voulez révolutionner l'Italie ? »» ajoutent enfin ces séides de l'enfer, «« cherchez le  Pape dont nous venons de faire le portrait...  Que le clergé marche sous votre étendard en croyant toujours marcher sous la bannière des Clefs Apostoliques. Vous voulez faire disparaître le dernier vestige des tyrans et des oppresseurs ? Tendez vos filets, tendez-les au fond des sacristies, des séminaires et des couvents ; et si vous ne précipitez rien, nous vous promettons une pêche miraculeuse ; vous pécherez une Révolution en tiare et chape, marchant avec la croix et la bannière ; une Révolution qui n'aura besoin que d'être un tout petit peu aiguillonnée pour mettre le feu aux quatre coins du monde. »» (Instruction secrète de la Vente suprême)

« Comme ils sentent eux-mêmes que tout repose sur le Pape ! ..
La Révolution - par Mgr de Ségur, Louis-gaston (1820-1881) : http://archive.org/stream/larvolution00sggoog#page/n54/mode/2up


http://messe.forumactif.org/t6240-la-revolution-en-tiare-et-en-chape-mgr-de-segur#113434
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  Roger Boivin le Jeu 17 Déc 2015, 2:37 pm

Un exemple d'une injuste hostilité envers l'Église Catholique :


Nous avons à enregistrer pour 1892 un événement aussi triste qu'il est peu commun dans les annales des missions catholiques en dehors de la Chine et de la Corée. Nous avons déjà mentionné les pénitences publiques, et parfois corporelles, que donnaient les chefs chrétiens à leurs subordonnés pris en faute. Ces pénitences ayant souvent pour but de faire expier des brèches à la morale, elles en vinrent avec le temps à susciter l'ire de blancs sans principes, qui voyaient dans ces châtiments comme une condamnation de leur propre conduite, ou pour le moins une barrière effective à toutes familiarités indues avec les sauvagesses.

Or il arriva qu'en mars 1892 une certaine personne dissolue appartenant à la tribu des Indiens de Lafontaine, village perché, pour ainsi dire, au sommet d'une montagne, fut ainsi punie par son chef pour un manquement grave aux bonnes mœurs. Le jeune P. Chirouse prêchait alors une retraite dans le voisinage. Un fonctionnaire fanatique du gouvernement de la Colombie Britannique crut voir dans cet incident une excellente occasion de manifester son hostilité pour l'Eglise catholique et sa désapprobation de toute correction corporelle parmi les indigènes. Il fit donc arrêter le P. Chirouse, avec le chef de Lafontaine et quatre de ses officiers; mais il dut bientôt relâcher ses prisonniers sur le paiement par des blancs qui leur étaient sympathiques de $1.000, que le juge exigea comme caution en attendant leur procès.

Inutile de remarquer que cette indignité occasionna un profond mécontentement parmi les Indiens et les blancs respectables de la province. Le pauvre missionnaire n'était pourtant pas au bout de ses humiliations. Accusé devant le tribunal de New Westminster de complicité dans des voies de fait dont les Indiens avaient été les fauteurs principaux, il fut condamné à un an d'emprisonnement 5, tandis que ceux-ci recevaient une sentence de six mois de détention. Néanmoins, comme résultat de nombreux articles de journaux, de pétitions et de lettres par les deux évêques catholiques de la province, les prisonniers furent presque immédiatement relâchés.

Il n'en faut pas moins admettre que l'interférence des fanatiques du pays de Lillouet fut un coup sérieux porté à la discipline, à l'ordre et aux bonnes mœurs chez les sauvages, surtout ceux du sud, dont les officiers devinrent en conséquence peu portés à s'attirer les peines disciplinaires des blancs en réprimant à leur manière les désordres qui pouvaient se produire chez leurs propres gens.

D'un autre côté, nous devons ajouter que, bien que les représentants de l'Eglise sur le Pacifique aient certainement encouragé la pratique des punitions corporelles, on ne saurait mettre leur adoption à leur crédit. Plusieurs tribus de la Colombie avaient originairement recours à pareil expédient pour faire expier des fautes publiques, ou même parfois secrètes. Nous savons personnellement que tel était le cas chez les Tchilkotines, qui avaient autrefois l'habitude de demander même pareils châtiments à leurs chamans. De même, lorsque le P. de Smet visita pour la première fois les Koutenays en 1840, il ne tarda pas à remarquer que parmi eux « toute tentative de séduction, par des jeunes gens ou des adultes, était punie d'une bonne flagellation 6 ».

Par manière de contrepoids à l'indignité dont l'excellent P. Chirouse fut la victime, nous mentionnerons une grande réunion à Sainte-Marie, de différentes tribus pour les exercices d'une retraite à laquelle n'assistèrent pas moins de sept évêques, sans compter plusieurs autres dignitaires et un grand nombre de prêtres venus de l'Est. La renommée des missions du Pacifique se répandait de plus en plus, et chacun voulait s'assurer de ses yeux du bien-fondé de ce qu'elle annonçait.

C'était en 1892.


------

5. Exactement ce que lui avait prédit l'individu qui l'avait arrêté.
6. Lettre à l'Hon. S.-F. Tappan; Saint-Louis, mai 1870.



HISTOIRE DE L'ÉGLISE CATHOLIQUE DANS L'OUEST CANADIEN DU LAC SUPÉRIEUR AU PACIFIQUE - 1659-1905 -- Tome III - Par le R. P. A.-G. Morice O.M.I. -- 1912 :

https://archive.org/stream/histoiredelgli03moriuoft#page/366/mode/2up


Ce qu'était la nature des indiens :

Spoiler:

Tout d'abord, il ne faut pas perdre de vue le fait que l'aborigène des deux Amériques est un être qui a des aspirations, des manières de voir et des règles de jugement absolument différentes des nôtres. Essayer de le gagner à notre religion et surtout vouloir le maintenir fidèle à ses obligations morales par les méthodes en vogue parmi les prêtres chargés de paroisses de population européenne, serait courir au-devant de la défaite et d'un insuccès final. Créature dégradée qui tient plus de l'enfant que de l'adulte, sans pouvoir prétendre à l'innocence du premier ou à la maîtrise des passions qui devrait caractériser le second, le Peau-Rouge doit être traité avec la fermeté, la prudence et la prévoyance requises pour le gouvernement de la jeunesse, qualités auxquelles doit s'ajouter une grande perspicacité qui empêche que les artifices d'une nature aussi fine que naïve ne conduisent à de fausses conclusions. Par-dessus tout, le missionnaire qui veut réussir parmi les Indiens doit viser plus haut pour frapper plus bas. Sans faire trop violence aux véritables principes de la théologie, il doit demander davantage, sûr qu 'il est d 'obtenir moins.

Mgr Durieu s'était pénétré de ces caractéristiques de la nature indienne, ainsi que des exigences spéciales qu'elles entraînent, et il en avait fait la base de son « système » de missions. Etant un grand enfant, l'indigène doit être l'objet d'une surveillance de tous les instants ; il faut le corriger souvent, et sa persévérance doit parfois être mise à l'épreuve. D'où l'établissement chez lui de watchmen, ou surveillants, qui sont comme les yeux du chef local. Mais il serait inutile de surveiller si ce n'était pour empêcher le mal et le réprimer. Or toute correction est inefficace, aucun ordre ne sert de rien sans la sanction d'un pouvoir exécutif qui puisse au besoin avoir recours à la force. C'est ce qui explique la présence des soi-disant « soldats », ou gens de police, parmi les néophytes de Mgr Durieu. Ce sont les bras du chef, dont le rôle est, dans l'économie sociale des naturels, ce qu'est la tête à un corps bien organisé.


https://archive.org/stream/histoiredelgli03moriuoft#page/304/mode/2up



Dernière édition par Roger Boivin le Jeu 17 Déc 2015, 2:59 pm, édité 2 fois
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  ROBERT. le Jeu 17 Déc 2015, 2:41 pm

Roger Boivin a écrit:
gabrielle a écrit:Tout le bien qui a été fait passe dans l'ombre en raison du mal scandaleux.

Faut pas se faire des illusions, notre ami le DOC (RIP) disait que lorsqu'il était au collège tenu par des prêtres, son frère avait échappé de justesse à un prêtre prédateur et que dans le collège, ces pédophiles était facile à repérer...


Cette corruption écœurante de prêtres, frères , religieuses, n'est pas étrangère au châtiment qui s'abat sur nous.



Révolution en tiare et en chape :

« LA CORRUPTION DE LA JEUNESSE ET DU CLERGÉ. - Les «cœurs choisis» que la Révolution recherche de préférence, ce sont les jeunes gens et les prêtres ; elle ose même aspirer jusqu'à former un pape.

[..]

«« Nous devons faire l'éducation immorale de  l’Église, et arriver, par de petits moyens bien  gradués, quoique assez mal définis, au triomphe de l'idée révolutionnaire par un Pape.  Ce projet m'a toujours paru d'un calcul surhumain. »» (Nubius à Volpe)

« Surhumain, en effet, car il vient en droite ligne de Satan. Le personnage qui se cache sous le nom de Nubius décrit ensuite ce Pape révolutionnaire qu'il ose espérer : un Pape faible et crédule, sans pénétration, honnête et respecté, imbu des principes libéraux.

«« C'est  à peu près dans ces conditions qu'il nous en  faudrait un, si c'est encore possible. Avec  cela nous marcherons plus sûrement à l'assaut de l'Église, qu'avec les pamphlets de nos frères de France et l'or même de l'Angleterre. Pour  briser le rocher sur lequel Dieu a bâti son Église, nous aurions le petit doigt du successeur de Pierre engagé dans le complot, et ce petit doigt vaudrait pour cette croisade tous les Urbain II et tous les saint Bernard de la chrétienté. »» (Instruction secrète)

«« Vous voulez révolutionner l'Italie ? »» ajoutent enfin ces séides de l'enfer, «« cherchez le  Pape dont nous venons de faire le portrait...  Que le clergé marche sous votre étendard en croyant toujours marcher sous la bannière des Clefs Apostoliques. Vous voulez faire disparaître le dernier vestige des tyrans et des oppresseurs ? Tendez vos filets, tendez-les au fond des sacristies, des séminaires et des couvents ; et si vous ne précipitez rien, nous vous promettons une pêche miraculeuse ; vous pécherez une Révolution en tiare et chape, marchant avec la croix et la bannière ; une Révolution qui n'aura besoin que d'être un tout petit peu aiguillonnée pour mettre le feu aux quatre coins du monde. »» (Instruction secrète de la Vente suprême)

« Comme ils sentent eux-mêmes que tout repose sur le Pape ! ..
La Révolution - par Mgr de Ségur, Louis-gaston (1820-1881) : http://archive.org/stream/larvolution00sggoog#page/n54/mode/2up


http://messe.forumactif.org/t6240-la-revolution-en-tiare-et-en-chape-mgr-de-segur#113434

Merci à vous Gabrielle et Roger.  Vos articles nous montrent éloquemment

que la corruption de la jeunes et du clergé ne date pas d'hier.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31371
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  ROBERT. le Jeu 17 Déc 2015, 2:48 pm

ROBERT. a écrit:.
@ Roger:  vous êtes "bon prince" (Machiavel* ) en intitulant votre fil:  Trudeau va demander à l'[anti]-pape de s'excuser auprès des autochtones.

Je l'aurais intitulé, ce n'est que ma suggestion  Wink : Trudeau va demander à l'antipape (sans les balises) Bergoglio de s'excuser.. etc.


* Machiavel : surnom du père de Justin

*Le Prince: titre d'un volume écrit pas Machiavel.

Merci d'avoir suivi ma suggestion, Roger.  Embarassed
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31371
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  ROBERT. le Jeu 17 Déc 2015, 2:55 pm

Roger Boivin a écrit:Un exemple d'une injuste hostilité envers l'Église Catholique :

Spoiler:


Nous avons à enregistrer pour 1892 un événement aussi triste qu'il est peu commun dans les annales des missions catholiques en dehors de la Chine et de la Corée. Nous avons déjà mentionné les pénitences publiques, et parfois corporelles, que donnaient les chefs chrétiens à leurs subordonnés pris en faute. Ces pénitences ayant souvent pour but de faire expier des brèches à la morale, elles en vinrent avec le temps à susciter l'ire de blancs sans principes, qui voyaient dans ces châtiments comme une condamnation de leur propre conduite, ou pour le moins une barrière effective à toutes familiarités indues avec les sauvagesses.

Or il arriva qu'en mars 1892 une certaine personne dissolue appartenant à la tribu des Indiens de Lafontaine, village perché, pour ainsi dire, au sommet d'une montagne, fut ainsi punie par son chef pour un manquement grave aux bonnes mœurs. Le jeune P. Chirouse prêchait alors une retraite dans le voisinage. Un fonctionnaire fanatique du gouvernement de la Colombie Britannique crut voir dans cet incident une excellente occasion de manifester son hostilité pour l'Eglise catholique et sa désapprobation de toute correction corporelle parmi les indigènes. Il fit donc arrêter le P. Chirouse, avec le chef de Lafontaine et quatre de ses officiers; mais il dut bientôt relâcher ses prisonniers sur le paiement par des blancs qui leur étaient sympathiques de $1.000, que le juge exigea comme caution en attendant leur procès.

Inutile de remarquer que cette indignité occasionna un profond mécontentement parmi les Indiens et les blancs respectables de la province. Le pauvre missionnaire n'était pourtant pas au bout de ses humiliations. Accusé devant le tribunal de New Westminster de complicité dans des voies de fait dont les Indiens avaient été les fauteurs principaux, il fut condamné à un an d'emprisonnement 5, tandis que ceux-ci recevaient une sentence de six mois de détention. Néanmoins, comme résultat de nombreux articles de journaux, de pétitions et de lettres par les deux évêques catholiques de la province, les prisonniers furent presque immédiatement relâchés.

Il n'en faut pas moins admettre que l'interférence des fanatiques du pays de Lillouet fut un coup sérieux porté à la discipline, à l'ordre et aux bonnes mœurs chez les sauvages, surtout ceux du sud, dont les officiers devinrent en conséquence peu portés à s'attirer les peines disciplinaires des blancs en réprimant à leur manière les désordres qui pouvaient se produire chez leurs propres gens.

D'un autre côté, nous devons ajouter que, bien que les représentants de l'Eglise sur le Pacifique aient certainement encouragé la pratique des punitions corporelles, on ne saurait mettre leur adoption à leur crédit. Plusieurs tribus de la Colombie avaient originairement recours à pareil expédient pour faire expier des fautes publiques, ou même parfois secrètes. Nous savons personnellement que tel était le cas chez les Tchilkotines, qui avaient autrefois l'habitude de demander même pareils châtiments à leurs chamans. De même, lorsque le P. de Smet visita pour la première fois les Koutenays en 1840, il ne tarda pas à remarquer que parmi eux « toute tentative de séduction, par des jeunes gens ou des adultes, était punie d'une bonne flagellation 6 ».

Par manière de contrepoids à l'indignité dont l'excellent P. Chirouse fut la victime, nous mentionnerons une grande réunion à Sainte-Marie, de différentes tribus pour les exercices d'une retraite à laquelle n'assistèrent pas moins de sept évêques, sans compter plusieurs autres dignitaires et un grand nombre de prêtres venus de l'Est. La renommée des missions du Pacifique se répandait de plus en plus, et chacun voulait s'assurer de ses yeux du bien-fondé de ce qu'elle annonçait.

C'était en 1892.

------

5. Exactement ce que lui avait prédit l'individu qui l'avait arrêté.
6. Lettre à l'Hon. S.-F. Tappan; Saint-Louis, mai 1870.



HISTOIRE DE L'ÉGLISE CATHOLIQUE DANS L'OUEST CANADIEN DU LAC SUPÉRIEUR AU PACIFIQUE - 1659-1905 -- Tome III - Par le R. P. A.-G. Morice O.M.I. -- 1912 :

https://archive.org/stream/histoiredelgli03moriuoft#page/366/mode/2up


Vous savez, cher Roger, que l'hostilité manifestée envers

l'Église catholique ne date pas d'hier: elle remonte à ses débuts.

.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31371
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  Roger Boivin le Jeu 17 Déc 2015, 3:05 pm

ROBERT. a écrit:
Roger Boivin a écrit:Un exemple d'une injuste hostilité envers l'Église Catholique :

Spoiler:


Nous avons à enregistrer pour 1892 un événement aussi triste qu'il est peu commun dans les annales des missions catholiques en dehors de la Chine et de la Corée. Nous avons déjà mentionné les pénitences publiques, et parfois corporelles, que donnaient les chefs chrétiens à leurs subordonnés pris en faute. Ces pénitences ayant souvent pour but de faire expier des brèches à la morale, elles en vinrent avec le temps à susciter l'ire de blancs sans principes, qui voyaient dans ces châtiments comme une condamnation de leur propre conduite, ou pour le moins une barrière effective à toutes familiarités indues avec les sauvagesses.

Or il arriva qu'en mars 1892 une certaine personne dissolue appartenant à la tribu des Indiens de Lafontaine, village perché, pour ainsi dire, au sommet d'une montagne, fut ainsi punie par son chef pour un manquement grave aux bonnes mœurs. Le jeune P. Chirouse prêchait alors une retraite dans le voisinage. Un fonctionnaire fanatique du gouvernement de la Colombie Britannique crut voir dans cet incident une excellente occasion de manifester son hostilité pour l'Eglise catholique et sa désapprobation de toute correction corporelle parmi les indigènes. Il fit donc arrêter le P. Chirouse, avec le chef de Lafontaine et quatre de ses officiers; mais il dut bientôt relâcher ses prisonniers sur le paiement par des blancs qui leur étaient sympathiques de $1.000, que le juge exigea comme caution en attendant leur procès.

Inutile de remarquer que cette indignité occasionna un profond mécontentement parmi les Indiens et les blancs respectables de la province. Le pauvre missionnaire n'était pourtant pas au bout de ses humiliations. Accusé devant le tribunal de New Westminster de complicité dans des voies de fait dont les Indiens avaient été les fauteurs principaux, il fut condamné à un an d'emprisonnement 5, tandis que ceux-ci recevaient une sentence de six mois de détention. Néanmoins, comme résultat de nombreux articles de journaux, de pétitions et de lettres par les deux évêques catholiques de la province, les prisonniers furent presque immédiatement relâchés.

Il n'en faut pas moins admettre que l'interférence des fanatiques du pays de Lillouet fut un coup sérieux porté à la discipline, à l'ordre et aux bonnes mœurs chez les sauvages, surtout ceux du sud, dont les officiers devinrent en conséquence peu portés à s'attirer les peines disciplinaires des blancs en réprimant à leur manière les désordres qui pouvaient se produire chez leurs propres gens.

D'un autre côté, nous devons ajouter que, bien que les représentants de l'Eglise sur le Pacifique aient certainement encouragé la pratique des punitions corporelles, on ne saurait mettre leur adoption à leur crédit. Plusieurs tribus de la Colombie avaient originairement recours à pareil expédient pour faire expier des fautes publiques, ou même parfois secrètes. Nous savons personnellement que tel était le cas chez les Tchilkotines, qui avaient autrefois l'habitude de demander même pareils châtiments à leurs chamans. De même, lorsque le P. de Smet visita pour la première fois les Koutenays en 1840, il ne tarda pas à remarquer que parmi eux « toute tentative de séduction, par des jeunes gens ou des adultes, était punie d'une bonne flagellation 6 ».

Par manière de contrepoids à l'indignité dont l'excellent P. Chirouse fut la victime, nous mentionnerons une grande réunion à Sainte-Marie, de différentes tribus pour les exercices d'une retraite à laquelle n'assistèrent pas moins de sept évêques, sans compter plusieurs autres dignitaires et un grand nombre de prêtres venus de l'Est. La renommée des missions du Pacifique se répandait de plus en plus, et chacun voulait s'assurer de ses yeux du bien-fondé de ce qu'elle annonçait.

C'était en 1892.
------

5. Exactement ce que lui avait prédit l'individu qui l'avait arrêté.
6. Lettre à l'Hon. S.-F. Tappan; Saint-Louis, mai 1870.



HISTOIRE DE L'ÉGLISE CATHOLIQUE DANS L'OUEST CANADIEN DU LAC SUPÉRIEUR AU PACIFIQUE - 1659-1905 -- Tome III - Par le R. P. A.-G. Morice O.M.I. -- 1912 :

https://archive.org/stream/histoiredelgli03moriuoft#page/366/mode/2up


Vous savez, cher Roger, que l'hostilité manifestée envers

l'Église catholique ne date pas d'hier: elle remonte à ses débuts.

.

Je sais !

Si tel il en a été ainsi pour le Divin Maître, Jésus-Christ Notre-Seigneur, tel aussi il en a toujours été ainsi pour ses disciples, et qu'il le sera toujours ainsi jusqu'à la fin du monde.
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10482
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trudeau va demander à l'antipape Bergoglio de s'excuser auprès des autochtones

Message  ROBERT. le Jeu 17 Déc 2015, 3:47 pm

Roger Boivin a écrit:  ...Si tel il en a été ainsi pour le Divin Maître, Jésus-Christ Notre-Seigneur, tel aussi il en a toujours été ainsi pour ses disciples, et qu'il le sera toujours ainsi jusqu'à la fin du monde.

Souvenez-vous de: Le disciple n’est pas au-dessus du maître (Matthieu X, 24)

et de: Le disciple n’est point au-dessus du maître; mais tout disciple sera parfait s’il est comme son maître. (Luc VI, 40)

et enfin: En vérité, en vérité, je vous le dis, le serviteur n’est pas plus grand que son maître (Jean XIII, 16)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31371
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum