Padre Pio: sujet ouvert par coloc

Aller en bas

Padre Pio: sujet ouvert par coloc Empty Padre Pio: sujet ouvert par coloc

Message  Admin le Mer 14 Nov 2012, 8:47 am

coloc a écrit:. Re: Padre Pio (film rare)
Eric le Sam 13 Aoû 2011, 10:42 am

.gabrielle a écrit:
Eric a écrit:
gabrielle a écrit:

Il était las sans doute de toute cette foule et ces caméras.

Au point, apparemment, de ne plus savoir faire son signe de croix (à 7m02 et quelques secondes après au Bénédicité) ....

Exact, je ne l'avais pas vue comme il faut. Tu es un as de l'observation

Ce que je me demande, qu'est-ce que cela peut signifier, que pourrait-on déduire de ce geste étrange.
Une chose est certaine :
Personne ne peut objecter que le P. Pio se signait ainsi à cause d'un quelconque handicap ....
Preuve ici :
- à 7m02, il se signe ainsi : front, poitrine, épaule droite.
- quelques secondes après (au Bénédicité), il se signe ainsi : front, épaule gauche, épaule droite.
Il était donc bien en mesure de faire tout les mouvements normaux d'un signe de croix catholique.

Ensuite, je ne sais pas ....
C'est simplement ma "constatation critique" d'un fait provenant d'un document historique !

Merci Éric pour votre sens d'observation aiguisé.
Pour comprendre possiblement Padre Pio, il faut véritablement approfondir le sujet.


Il faut connaître l'histoire douteuse de Garabandal et l'appui de Padre Pio à cette apparition.
Il faut savoir qui a béatifié et canonisé le Père Pio.
Il faut faire un lien entre le nouveau sanctuaire de Fatima et la nouvelle église construite en l'honneur du Père Pio à San Giovanni de Rotondo.
Pourquoi le Père Pio est considéré comme l'un des plus grands saints dans l'Histoire de l'Église, alors qu'il a célébré la nouvelle messe montinienne?
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 420
Date d'inscription : 25/01/2009

http://messe.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Padre Pio: sujet ouvert par coloc Empty Re: Padre Pio: sujet ouvert par coloc

Message  gabrielle le Mer 14 Nov 2012, 8:53 am

Pourriez-vous indiquer plus précisément, le dossier de cette discusion.

Le fait que le Padre Pio fut "canonisé" par les usurpateurs, n'est pas une preuve de sa non-sainteté.

Avez-vous un document démontrant clairement que ce prêtre célébra la "nouvelle messe"
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18039
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Padre Pio: sujet ouvert par coloc Empty Re: Padre Pio: sujet ouvert par coloc

Message  Benjamin le Mer 14 Nov 2012, 9:20 am

J'ai trouvé le fil de discussion en question, il est ici :

http://messe.forumactif.org/t3631-padre-pio-film-rare
Benjamin
Benjamin

Nombre de messages : 6869
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Padre Pio: sujet ouvert par coloc Empty Re: Padre Pio: sujet ouvert par coloc

Message  coloc le Mer 14 Nov 2012, 9:57 am

Désolé pour l'erreur.
Effectivement madame Gabrielle, Padre Pio n'a jamais célébré la nouvelle messe, cependant, il n'a jamais dénoncé clairement et hautement les dérives de Vatican II.
Quelqu'un peut m'expliquer pourquoi si Padre Pio est un si grand saint, il n' a pas guéri complètement Joey Lomangino?
Un signe de croix en 3 points, ca sent peut-être les frères 3 points qu'en dites-vous?

coloc
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Padre Pio: sujet ouvert par coloc Empty Re: Padre Pio: sujet ouvert par coloc

Message  coloc le Mer 14 Nov 2012, 9:59 am

Je voulais dire qu'il n'a jamais dénoncé publiquement les dérives de Vatican II. Bizarre n'est-ce pas?

coloc
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Padre Pio: sujet ouvert par coloc Empty Re: Padre Pio: sujet ouvert par coloc

Message  gabrielle le Mer 14 Nov 2012, 10:48 am

Anonymous a écrit:Désolé pour l'erreur.
Effectivement madame Gabrielle, Padre Pio n'a jamais célébré la nouvelle messe, cependant, il n'a jamais dénoncé clairement et hautement les dérives de Vatican II.
Quelqu'un peut m'expliquer pourquoi si Padre Pio est un si grand saint, il n' a pas guéri complètement Joey Lomangino?
Un signe de croix en 3 points, ca sent peut-être les frères 3 points qu'en dites-vous?

Anonymous a écrit:Je voulais dire qu'il n'a jamais dénoncé publiquement les dérives de Vatican II. Bizarre n'est-ce pas?


Est-ce que si le Padre avait dénoncé V2, est-ce que cela aurait fait la une des journaux... ne croyez-vous pas que sa communauté aurait vite fait de faire tomber dans le silence cette dénonciation?

C'est Dieu qui fait les miracles, pourriez-vous élaborer sur ce Joey Lomangino.

Je vous réitère ma demande, où sur TD je peux trouver ce dossier sur le Padre?

Merci
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18039
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Padre Pio: sujet ouvert par coloc Empty Re: Padre Pio: sujet ouvert par coloc

Message  gabrielle le Jeu 15 Nov 2012, 6:53 am

Benjamin a écrit:J'ai trouvé le fil de discussion en question, il est ici :

http://messe.forumactif.org/t3631-padre-pio-film-rare

Embarassed Embarassed Embarassed Mes excuses Benjamin, je n'avais pas vu votre message.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18039
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Padre Pio: sujet ouvert par coloc Empty interrogations sur un auteur

Message  coloc le Sam 24 Nov 2012, 12:13 pm

Bonjour à tous. Quelqu'un pourrait me renseigner sur l'auteur suivant Joseph Bizouard. Il a écrit Un Essai historique et philosophique qui s'intitule [b]Des rapports de l'homme avec le démon écrit en 1863?

coloc
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Padre Pio: sujet ouvert par coloc Empty interrogations sur un auteur

Message  Roger Boivin le Sam 24 Nov 2012, 12:50 pm



En cherchant un peu j'ai trouvé au moins son ouvrage ( 6 tomes) qu'on peut feuill'ter ;
au tout début on y dit que c'est un avocat ;
..et c'est un ouvrage sans Imprimatur ni Nihil obstat
( ailleurs on en dit être un essaie historique et philosophique) :

http://archive.org/search.php?query=creator%3A%22Joseph%20Bizouard%22





Dernière édition par roger le Sam 24 Nov 2012, 1:15 pm, édité 1 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 11710
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Padre Pio: sujet ouvert par coloc Empty Re: Padre Pio: sujet ouvert par coloc

Message  Benjamin le Sam 24 Nov 2012, 1:05 pm


C'était effectivement un avocat, né en 1797 et mort en 1870 ; son ouvrage en 6 volumes est également disponible sur Liberius ( http://www.liberius.net/auteur.php?id_auth=32 ), ce qui de prime abord me paraît un bon signe puisque Liberius a pour habitude de ne sélectionner et numériser que de bons ouvrages catholiques. Cela dit, ne connaissant pas davantage l'auteur ni son oeuvre, je ne peux rien vous garantir.
Benjamin
Benjamin

Nombre de messages : 6869
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Padre Pio: sujet ouvert par coloc Empty Re: Padre Pio: sujet ouvert par coloc

Message  coloc le Sam 24 Nov 2012, 5:06 pm

Merci Benjamin.

coloc
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Padre Pio: sujet ouvert par coloc Empty Re: Padre Pio: sujet ouvert par coloc

Message  Javier le Sam 24 Nov 2012, 6:10 pm

Invité a écrit:
Padre Pio n'a jamais célébré la nouvelle messe, cependant, il n'a jamais dénoncé clairement et hautement les dérives de Vatican II.

Monsieur, vous vous trompez, car Padre Pio était bien au courant des dérives de Vatican II. Ce texte en italien que je vous montre c'est bien évident sur les pensées de Padre Pio sur V2:

La riforma liturgica preoccupava certamente Padre Pio. Anche se il Novus Ordo non entrerà in vigore ufficialmente e in maniera obbligatoria solo nel 1969, e cioè sei mesi dopo la sua morte, fin dalla prima domenica di Quaresima del 1965, che cadeva il 7 marzo, furono celebrate per la prima volta messe in lingua volgare, seguendo testi liturgici “sperimentali” del cardinal Lercaro e di monsignor Bugnini. Questa liturgia “sperimentale”, che abbandonava il latino e sconvolgeva la formulazione teologica del sacramento, non poteva incontrare l’assenso di Padre Pio. Prima ancora che fosse ufficialmente autorizzata, chiese, il 17 febbraio, di poter continuare a celebrare la messa secondo il rito tridentino.

Il fatto che il cardinal Lercaro, suo amico e protettore in svariate occasioni, fosse fra gli iniziatori della riforma non bastava a fargliela apprezzare in qualche modo. Paolo VI acconsentì ben volentieri alla richiesta di Padre Pio e, il 9 marzo, inviava il cardinal Bacci a portare di persona l’indulto che autorizzava il vecchio cappuccino a continuare a celebrare la messa della sua ordinazione. La scelta di Bacci non era senza significato. Oltre ad essere stato uno dei pochi prelati che aveva sempre manifestato sostegno ed amicizia a Padre Pio nei momenti più difficili della seconda persecuzione, era anche stato durante il concilio, che sarebbe terminato pochi mesi dopo, uno degli animatori della tendenza conservatrice e un ardente difensore del rito tradizionale in latino.

L’autorizzazione a poter celebrare la messa in latino fino alla morte sollevò Padre Pio, che era preoccupato delle diverse riforme e novità che agitavano la Chiesa e che rinfocolavano le divisioni tra i padri conciliari. Dopo aver ringraziato il cardinal Bacci dell’indulto concesso dal papa, gli diede una specie di consiglio:

“Il Concilio, per pietà, finitelo in fretta!”

Nove mesi dopo, l’8 dicembre 1965, Paolo VI chiudeva solennemente il concilio Vaticano II.

Tratto da "Padre Pio - una strada di misericordia" di Yves Chiron - Edizioni Paoline 1997

Pag.334-336


Et j'ai trouvé aussi cet article en français. Vraiment intéressant :

Padre Pio et le Novus Ordo Missae

Il était un modèle de respect et de soumission envers ses supérieurs religieux et ecclésiastiques, spécialement quand il était persécutté. Malgré cela, il ne put rester silencieux devant les déviations qui étaient funestes à l’Église. Avant même la fin du Concile, en février 1965, quelqu’un lui annonça qu’il allait bientôt devoir célébrer la Messe selon le nouveau rite, ad experimentum, en langue vernaculaire, rite qui avait été composé par une commission liturgique conciliaire en vue de répondre aux aspirations de l’homme moderne. Padre Pio écrivit immédiatement au pape Paul VI, avant même d’avoir vu le texte, pour lui demander d’être dispensé de cette expérience liturgique et de pouvoir continuer à célébrer la Messe de saint Pie V. Quand le cardinal Bacci vint le visiter pour lui apporter l’autorisation demandée, Padre Pio laissa échapper une plainte en présence du messager du pape : « Par pitié, mettez fin, vite, au Concile. »

Cette même année, au milieu de l’euphorie conciliaire qui promettait un nouveau printemps de l’église, il confia à l’un de ses fils spirituels : « En ce temps de ténèbres, prions. Faisons pénitence pour les élus » ; et surtout pour celui qui doit être leur pasteur ici-bas : pendant toute sa vie, il s’immola pour le pape règnant, dont le photographie était l’une des rares images qui décoraient sa cellule.

Renouveau de la vie religieuse ?

D’autres scènes de la vie du Padre sont très significatives, par exemple sa réaction à l’aggiornamento des ordres religieux concocté dans la foulée de Vatican II. (Les citations suivantes viennent d’un livre qui porte l’Imprimatur) :

« En 1966, le Père Général (des Franciscains) vint à Rome un peu avant le chapitre spécial qui devait traiter des constitutions, en vue de demander au Padre Pio ses prières et bénédictions. Il rencontra Padre Pio dans le cloître. ‘Padre, je suis venu pour recommander à vos prières le chapitre spécial pour les nouvelles constitutions...’ Il avait à peine prononçé les mots ‘chapitre spécial’ et ‘nouvelles constitutions’ que Padre Pio fit un geste violent et s’écria : ‘Tout cela n’est que du non-sens destructeur’. ­‑ ‘Mais, Padre, après tout, il faut tenir compte des jeunes générations... les jeunes évoluent d’après leurs propres modes... il y a des besoins, des demandes nouvelles...’‘La seule chose qui manque, fit le Padre, c’est l’âme et le coeur, c’est tout, intelligence et amour.’ Il partit pour sa cellule, puis se retourna et dit, en pointant son doigt : ‘Nous ne devons pas nous dénaturer, nous ne devons pas nous dénaturer! Au jugement du Seigneur, saint François ne nous recevra pas comme ses fils!’ »


Une année après, la même scène se répéta lors de l’aggiornamento des Capucins. Un jour, quelques confrères discuttaient avec le définiteur général (le conseiller auprès du provincial ou du général d’un ordre religieux – NDLR) les problèmes de l’Ordre, lorsque Padre Pio, prennant une attitude scandalisée, s’écria, avec un regard distant dans ses yeux : « Qu’est-ce que vous voulez à Rome? Qu’est-ce que vous manigancez? Vous voulez même changer la règle de saint François! » Le définiteur répliqua : « Padre, on propose des changements parce que les jeunes ne veulent plus rien savoir de la tonsure, de l’habit, des pieds nus... »


‑ « Chassez-les! Chassez-les! Qu’est-ce qu’il faut dire? Est-ce que c’est eux qui font une faveur à saint François en prenant l’habit et suivant sa règle de vie, ou n’est-ce pas plutôt saint François qui leur offre ce grand don? »


Si nous considérons que Padre Pio était un véritable alter Christus (autre Christ), que sa personne entière, corps et âme, était aussi conforme que possible à celle de Jésus-Christ, son refus total d’accepter le Novus Ordo et l’aggiornamento devraient être pour nous une leçon. Il est notoire également que le Bon Maître a voulu rappeler son fidèle serviteur juste avant que ces réformes ne fussent imposées de façon implaccable à l’Église et à l’ordre capucin.

(http://www.sspx.ca/Communicantes/Oct2002/French/Padre_Pio_et_le_Novus_Ordo_Missae.htm)

Padre Pio: sujet ouvert par coloc Padre-Pio-youngPadre Pio: sujet ouvert par coloc Padre-Pio-during-mass
Javier
Javier

Nombre de messages : 3529
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum