La prière silencieuse

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La prière silencieuse

Message  Invité le Dim 29 Mar 2009, 3:20 pm

Bonsoir,

Quels sont les fruits de la prière silencieuse (ou oraison) si on les compare à ceux d'une simple prière vocale?

Quand on parle de "méditation" ou d'"oraison", est-ce que cela recoupe la même forme de prière?

Comment effectuer cet exercice dans de bonnes conditions ? J'ai personnellement beaucoup de mal à concentrer mon esprit, à ne pas penser aux minutes qui s’écoulent, etc.

Merci de m’éclairer,

Fraternellement en Jésus Christ,

Guillaume

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  gabrielle le Dim 29 Mar 2009, 6:05 pm

Les fruits des formes de prières différentes devraient être les mêmes: l'union intime avec Dieu.

Une définition très simple de l'oraison fut donné par Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus.


Qu'elle est donc grande la puissance de la prière! On dirait une reine ayant toujours libre accès auprès du roi et pouvant obtenir tout ce qu'elle demande. Il n'est point nécessaire, pour être exaucé, de lire dans un livre une belle formule composée pour la circonstance ; s'il en était ainsi que je serais à plaindre !

En dehors de l'Office divin, que je suis heureuse, quoique bien indigne, de réciter chaque jour, je n'ai pas le courage de m'astreindre à chercher dans les livres de belles prières ; cela me fait mal à la tête, il y en a tant ! Et puis, elles sont toutes plus belles les unes que les autres ! Ne pouvant donc les réciter toutes, et ne sachant lesquelles choisir, je fais comme les enfants qui ne savent pas lire : je dis tout simplement au bon Dieu ce que je veux lui dire, et toujours il me comprend.

Pour moi, la prière c'est un élan du coeur, c'est un simple regard jeté vers le ciel, c'est un cri de reconnaissance et d'amour au milieu de l'épreuve comme au sein de la joie ! Enfin c'est quelque chose d'élevé, de surnaturel, qui dilate l'âme et l'unit à Dieu. Quelquefois, lorsque mon esprit se trouve dans une si grande sécheresse que je ne puis en tirer une seule bonne pensée, je récite très lentement un Pater ou un Ave Maria ; ces prières seules me ravissent, elles nourrissent divinement mon âme et lui suffisent.
(Histoire d'une âme pages 224-225)

Certainement que mes pieux amis viendront développer la question avec vous.

Merci, pour cette causerie sur un sujet si élevé.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17758
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  Gérard le Dim 29 Mar 2009, 6:28 pm

Merci à Guillaume pour sa démarche spirituelle...elle est si rare qu'elle est d'autant plus appréciée aujourd'hui.

Je vais me permettre de donner deux conseils qui m'ont permis de régler les problèmes que Guillaume a rencontré, problèmes qui à mon avis sont inévitablement rencontré dans celui qui veut prier. Le démon n'est jamais tant présent à ce moment-là sachant tout le profit que nous tirerons d'une union à Dieu.

Quand on commence à méditer, il faut rentrer dans l'Eternité. Ce n'est pas de la science fiction mais de la pure réalité. En effet, nous avons été créés pour contempler Dieu face à face éternellement ...la vie ici-bas n'est qu'un annecdote éphémère qui d'ailleurs doit être trempée de cette finalité d'éternité. Alors, ce conseil le voici: Quand vous commencer à méditer, penser que vous le commencer pour l'Eternité et que vous vous abandonner complètement à cette action éternelle avec les élus et les anges du Ciel sous la conduite de la Très Sainte Vierge.
Rassurez-vous, Dieu vous rendra à la réalité de votre vie sur terre...juste quand il faudra...parce qu'il nous l'a promis par ses paroles "Cherchez le Royaume de Dieu et le reste vous sera donné par surcroît". Dans ce temps que vous n'aurez pas vu passé, vous vous apercevrez que vous avez vraiment méditer comme il convient, sans vous ennuyez et sans être distrait parce que vous avez bénéficié, peut-être pour la première fois d'un temps que vous avez vraiment donné à Dieu.

Excusez-moi, je n'ai pas donné le deuxième conseil mais ce sera pour la prochaine fois parce que le temps qui me reste, je dois le donner à Dieu.
avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  Diane le Dim 29 Mar 2009, 7:20 pm

Guillaume a écrit:Bonsoir,

Quels sont les fruits de la prière silencieuse (ou oraison) si on les compare à ceux d'une simple prière vocale?

Quand on parle de "méditation" ou d'"oraison", est-ce que cela recoupe la même forme de prière?

Comment effectuer cet exercice dans de bonnes conditions ? J'ai personnellement beaucoup de mal à concentrer mon esprit, à ne pas penser aux minutes qui s’écoulent, etc.

Merci de m’éclairer,

Fraternellement en Jésus Christ,

Guillaume

Bonjour cher Guillaume, ah ! L’oraison ce n’est pas chose facile au début, mais si on sait y persévérer on y trouve une abondance de grâce et de lumière.

Le fruit de toutes prières est l’union à Dieu.

En effet il existe une différence entre la méditation et l’oraison.

La méditation est un travail de l’esprit, on se représente des scènes de la passion et ce qu’à dû endurer Jésus pour nous sauver… Ici, ce n’est qu’un exemple bien simple. C’est l’imagination qui travaille! ! !

L’oraison est de loin la meilleure des prières (enfin pour moi), pour y réussir, il faut se mettre en présence de Dieu et commencer par un acte de contrition.

Après c’est le silence et l’union de notre cœur avec celui de Dieu , contrairement à la méditation, il n’y a pas de travail de l’esprit, on fait juste fixer notre esprit sur Dieu. Exp : Je suis Celui qui Suis, on garde bien dans le cœur cette simple phrase en fixant notre esprit sur Dieu et rien d’autre.

Si vous savez y persévérer, vous trouverez plein de repos pour votre âme et la paix du cœur et Dieu vous découvrira Sa Majesté infinie et votre bassesse! Chose nécessaire à connaître dans la vie spirituelle!

Toute prière tant à détacher notre cœur des choses d’ici-bas et à garder notre esprit toute la journée uni à Dieu !
Naturellement comme vous dites au début on ne fait que regarder l’heure pour savoir si notre demie heure est passée, mais à force de se faire violence et de persévérer malgré tout, on n’en arrive à dire pas déjà fini! !

Enfin, c’est ce que je vous souhaite de tout mon cœur!

Les autres intervenants vont surement avoir quelque chose à dire sur ce sujet, moi je vous ai raconté ce que j’ai pratiqué.

Je suis d’accord avec Parabole qui dit que lorsque nous commençons à méditer il faut rentrer dans l’Éternité et y rester puisque c’est là notre demeure!


Si je n’ai pas été assez clair, vous pouvez toujours y revenir pour poser des questions.

Bon courage !
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  ROBERT. le Dim 29 Mar 2009, 9:20 pm

.

Je me rappelle d'une histoire d'un vieux monsieur qui passait, dans le temps où on pouvait entrer dans les églises catholiques, aujourd'hui devenues des antres de lucifer & cie , beaucoup de temps, à chaque jour, dans un banc quelconque dans l'église et regardant le maître-autel et le Saint-Sacrement exposé ou non. Tout le monde qui le voyait ainsi passer de nombreuses heures, chaque jour, à l'église, lui demanda, un jour, avec étonnement et curiosité: Eh Monsieur ! Que faites-vous de toutes vos journées dans l'église ? Il répondit candidement:



IL M'AVISE ET JE L'AVISE...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32200
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  Roger Boivin le Lun 30 Mar 2009, 1:35 am

-
Le Rosaire c'est la clé.
-
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10716
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  Gérard le Lun 30 Mar 2009, 3:50 am

Je voudrais tout d'abord corriger une chose que j'ai dites dans mon dernier post. J'ai dit que pour prier sérieusement, il faut donner son temps à Dieu. Et lorsque l'on parle de Dieu, souvent nous ne donnons pas assez à Dieu l'honneur qui lui ait dû...et c'est précisément ce que j'ai fait en disant cela. En effet pour que nous nous permettions de dire que nous donnons à Dieu notre temps, cela laisse supposer que notre temps nous appartiens. Or, le temps a été créé par Dieu et lui appartient en propre. Donc pas possible de donner à Dieu un temps qui ne nous appartient pas. Disons que Dieu nous loue le temps et par conséquent nous ne pouvons pas à proprement parlé lui dire que nous lui donnons le temps mais que nous ne voulons dans la prière, utiliser le temps qu'Il nous a alloué uniquement pour sa propre gloire.

Léon a dit:
Le Rosaire c'est la clé.
Le rosaire comme toutes les grandes prières de l'Eglise sont des prières vocales orales. Cependant, pour qu'elles nous soient profitables, il faut qu'elles soient mentales, c'est à dire que notre esprit suive les paroles que l'Eglise nous dictent.
Je pense qu'il faut aussi que nous passions du temps à la prière purement mental. Ceci surtout pas dans l'idée d'amoindrir l'importance des prières vocales. Ceci est très bien expliqué plus haut par Ste Thérèse qui revient toujours à la prière vocale quand elle sèche dans la prière mentale. Ce qu'il faut comprendre, c'est que toutes les prières vocales sont faites pour que emmener notre esprit vers Dieu et que par conséquent une prière purement mentale ne peut pas être blamée pas davantage que toutes les prières de l'Eglise qui sont là pour amener par nos paroles notre esprit vers Dieu. Si je peux oser cette comparaison, comme l'energie de l'avion est indispensable pour naviguer dans le ciel, la prière vocale est indispensable pour nous amener à la communication de Dieu. Cependant comme l'avion peut quand il est dans le ciel naviguer sans énergie se laissant porter par l'air des cieux de même notre âme, une fois emporté par l'énergie des prières vocale peut se laisser porter dans la vie spirituelle par la seule prière mentale et quand nous perdons de l'altitude alors, il nous faut revenir à la prière vocale pour retrouver l'énergie pour remonter.

Je respecte tout à fait les subtiles distinctions que Marie Madeleine a expérimenté dans sa vie de prière au sujet des nuances entre l'oraison et la méditation. Dans les deux cas, il s'agit de prière mentales bien que nous puissions y introduire aussi des prières vocales. Pour ma part, je serais incapable de faire ces distinctions entre oraison et méditation et je préfère structurer la prière mentale dans ces trois parties de la vie spirituelle : la voie purgative, la voie illuminative et la voie unitive. La gestion des ces trois étapes nécessite une certaine compréhension de ce que chacune d'elle est exactement et aussi comment elle sont liées entre elles.
On peut les comparer aux vertus surnaturelles de la foi l'espérance et la charité, la voie purgative étant l'image de la foi, la voie illuminative étant l'image de l'espérance et la voie unitive étant la voie illuminative. On peut dire aussi qu'elle ont une ressemblance avec la Sainte Trinité: à elles trois elle ne font qu'un et jamais, on ne peut se passer de l'une d'elle sous prétexte de ne s'en tenir qu'à une d'entre elles serait-elle la plus sublime. L'analogie avec la Trinité ne se trouve bien évidemment que sous un certain rapport puisque rien ne doit être comparé à Dieu et que d'autre part, il n'y a pas égalité entre ces trois voies comme il y a égalité entre les personnes divines.
Dans l'oraison mentale, il est nécessaire que notre âme navigue entre ces trois voies, la voie unitive qui est l'amour de DIeu, la Charité étant bien évidemment le but ultime à se fixer. *
Cependant, impossible d'arriver à cette voie unitive sans un persévérant travail dans la voie purgative et illuminative. Impossible de connaitre la grandeur de Dieu sans connaître la grandeur de notre misère, de notre perversité, de notre bassesse. Et la voie illuminative qui se trouve au milieu ce sont les lumières de Dieu qui nous sont nécessaires autant pour connâitre l'étendue de notre perversité que pour connaître les attributs infinis de Dieu. Dans les deux cas il nous faut des lumières très puissantes parce que notre orgueil nous empêche de voir nos fautes qui cependant devraient bien être à la portée de notre compréhension et de l'autre, c'est notre âme blessée par le péché et la limitation extrême de notre intelligence qui nous rend incapable, sans les lumières particulières de Dieu, d'acceder à la connaissance de Dieu, connaissance nécessaire pour l'aimer et donc pour arriver à cette voie unitive. Bien évidemment, je ne me pose pas ici en novateur de vie spirituelle et je ne fais qu'expliquer les fameuses règles des Exercices de St Ignace dont j'ai voulu m'imprégner et qui m'ont amené à ces considérations tout à fait classiques de la vie spirituelle.
Je complèterai le sujet la prochaine fois car il y a trop de règles générales ici et il faut renter plus dans le détail pour que ce soit mieux compréhensif.
avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  Diane le Lun 30 Mar 2009, 9:57 am

Cher Parabole, vraiment très intéressant votre exposée sur la prière, il y a beaucoup de matière à méditer! !

Mais je continue à penser qu’il existe de soi une différence entre la méditation et l’oraison !

Dans la méditation, on emploie toutes nos facultés, tandis que dans l’oraison on ne fait que se mettre en présence de Dieu dans une attitude silencieuse, naturellement je parle ici de l’âme qui dans l’oraison n’a pas besoin du travail des facultés au contraire, elle s’applique à les faire taire, elle ne fait qu’unir son cœur à celui de Dieu, et cela, dans un profond silence.

Ce qui est complètement différent de la méditation! !

Dans le fond, il est très bon de donner ici différentes pensées et différentes manières, car les âmes ne sont pas tous pareils et ce qui réussit à une, ne convient pas nécessairement à l’autre ! !

Tout comme Dieu créa des fleurs différentes, il en est ainsi dans le domaine des âmes! !


J'ai bien hâte de lire la suite de votre exposé! !
Wink Wink Wink
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  ROBERT. le Lun 30 Mar 2009, 12:01 pm

.

On lit dans les Évangiles en un endroit où Notre-Seigneur dit que Son Père recherche des adorateurs en esprit et en vérité...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32200
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  Roger Boivin le Lun 30 Mar 2009, 3:11 pm

-

( Réflexions personnelles ) :

On ne fait pas Oraison par soi-même, il faut le demander constamment, c'est un don du Ciel,.. et par le Rosaire c'est très efficace : 3ième Mystère Douleureux, demandons le Don d'Oraison, et la Sagesse pour ce qui en a trait. Apportons-y les bonnes dispositions des Bergers et des Rois-Mages ( 3ième Mystère Joyeux ) et nous en recevrons à coup sûr, outre les lumières du Saint-Esprit, mais aussi le Don audessus de tous les dons: le véritable Amour de Dieu ( 3ième Mystère Glorieux ).

( Ne pas s'appuyer sur soi-même ) On ne peut y aller par ses propres forces; il faut en demander l'aide au Ciel, à Marie, à Dieu,.. et s'efforcer.. sans forcer.

Si on s'appuie sur soi-même, on ne s'élèvera et pas plus haut que soi-même,..et pour en retomber aussitôt. Si on s'appuit sur le Ciel, sur Marie, c'est Elle qui nous élèvera et nous y meintiendra, et au niveau qu'Elle le voudra.

...
avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 10716
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  ROBERT. le Lun 30 Mar 2009, 4:26 pm

Léon a écrit:-

( Réflexions personnelles ) :

On ne fait pas Oraison par soi-même, il faut le demander constamment, c'est un don du Ciel,.. et par le Rosaire c'est très efficace : 3ième Mystère Douleureux, demandons le Don d'Oraison, et la Sagesse pour ce qui en a trait. Apportons-y les bonnes dispositions des Bergers et des Rois-Mages ( 3ième Mystère Joyeux ) et nous en recevrons à coup sûr, outre les lumières du Saint-Esprit, mais aussi le Don audessus de tous les dons: le véritable Amour de Dieu ( 3ième Mystère Glorieux ).

( Ne pas s'appuyer sur soi-même ) On ne peut y aller par ses propres forces; il faut en demander l'aide au Ciel, à Marie, à Dieu,.. et s'efforcer.. sans forcer.

Si on s'appuie sur soi-même, on ne s'élèvera et pas plus haut que soi-même,..et pour en retomber aussitôt. Si on s'appuit sur le Ciel, sur Marie, c'est Elle qui nous élèvera et nous y meintiendra, et au niveau qu'Elle le voudra.

...

Très belles réflexions sur l'oraison, cher ami...

J'aime bien votre expression: faire l'effort et laisser Dieu faire ensuite; c'est tout ce que Dieu nous demande. Ne vous en faites pas, cher ami: vous ne ferez peut-être jamais oraison de votre vie; Dieu voudra peut-être que vous fassiez l'effort toute votre vie...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32200
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  Arthur le Lun 30 Mar 2009, 9:48 pm

De mémoire, je crois que le père de Foucauld lorsqu'il faisait oraison, se plaçait devant le saint Sacrement et lui disait :Seigneur, je vous écoute. Il n'entendait pas de voix, car Dieu est Esprit mais il était convaincu que Dieu lui communiquait ses grâces. J'essaie de faire de même sans toutefois la Présence réelle.

Arthur

Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  Invité le Mar 31 Mar 2009, 1:37 am

.


Dernière édition par Elodie le Jeu 28 Mai 2009, 8:31 pm, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  gabrielle le Mar 31 Mar 2009, 11:24 am

Un grand exemple de la prière silencieuse est Sainte Marie-Madeleine.

La prière de Marie-Madeleine aux pieds de Jésus : pour implorer son pardon, elle n'a pas prononcé un mot: l'Evangile raconte qu'elle a pleuré, soupiré, regardé le Seigneur. Aussi le pharisien n'a pas compris sa prière et s'est scandalisé, tandis que Jésus, non content de l'accueillir avec une complaisance sans pareille, lui pardonnait tous ses crimes et embrasait son cœur d'une divine charité.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17758
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  Louis le Mar 31 Mar 2009, 11:24 am

Guillaume a écrit:
Comment effectuer cet exercice dans de bonnes conditions ? J'ai personnellement beaucoup de mal à concentrer mon esprit, à ne pas penser aux minutes qui s’écoulent, etc.
Répétons lentement les paroles que Notre-Seigneur disait à Sainte Catherine de Sienne: « Je suis Celui qui es, tu es celle qui n’est pas. »

Faisons comme ceux qui dans l’Évangile allaient à Jésus. Comment ? Bien souvent en restant là où ils étaient !!!... car ils étaient paralysés, malades, boiteux, infirmes, estropiés. Ils souhaitaient ardemment qu'Il passe par là ou se faisaient amener là où Il passait (sur le bord du chemin)

Ils se mettaient en Sa présence, dans leur état pitoyable, et attendaient tout de sa Toute-Puissance. Ils ne prononçaient, pour la majorité d’entre eux, aucune parole vocale.

… et ils étaient tous guéris (« Il les guérissait tous »)

Notre-Seigneur l’a dit : Il n’est pas venu pour les bien portant mais pour les malades, pour nous tous autant que nous sommes, finalement.

« Seigneur je ne suis pas digne de Vous recevoir, mais dites seulement une parole et mon âme sera guérie.»

« Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort.Ainsi soit-il »

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11127
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  Louis le Mar 31 Mar 2009, 12:34 pm

.
Comme prière silencieuse, il y a la prière d'Anne, la mère de Samuel :

Ne prenez pas votre servante pour une de filles de Bélial; parce que c'est dans l'excès de ma douleur et de mon affection que j'ai parlé jusqu'à présent. ( I Rois, I , 16)

et aussi celle du Prophète David :

Mon coeur vous a parlé, ma face vous a recherché: je rechercherai, Seigneur, votre face. ( Ps. 26 : 8 )

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11127
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  Diane le Mar 31 Mar 2009, 7:27 pm

«Dans cette union intense qu'est la prière, Dieu et l'âme sont comme deux morceaux de cire fondus ensemble.»

[ Le curé d'Ars ]


Voici une maxime du saint curé d'Ars qui résume magnifiquement ce qu'est la véritable prière!
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  ROBERT. le Mar 31 Mar 2009, 9:50 pm

Augustin a écrit:De mémoire, je crois que le père de Foucauld lorsqu'il faisait oraison, se plaçait devant le saint Sacrement et lui disait :Seigneur, je vous écoute. Il n'entendait pas de voix, car Dieu est Esprit mais il était convaincu que Dieu lui communiquait ses grâces. J'essaie de faire de même sans toutefois la Présence réelle.

Votre mérite n'en que plus grand, le saviez-vous cher ami ? Pensez-vous que Dieu n'accorderait pas Ses grâces à qui le Lui demande humblement, simplement et d'un cœur contrit ?
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32200
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  Gérard le Jeu 02 Avr 2009, 3:24 pm

Excusez-moi mais j'ai dû m'absenter!

Merci à Marie Madeleine qui m'a fait comprendre cette très très intéressante différence entre la méditation et l'oraison:

Dans la méditation, on emploie toutes nos facultés, tandis que dans l’oraison on ne fait que se mettre en présence de Dieu dans une attitude silencieuse, naturellement je parle ici de l’âme qui dans l’oraison n’a pas besoin du travail des facultés au contraire, elle s’applique à les faire taire, elle ne fait qu’unir son cœur à celui de Dieu, et cela, dans un profond silence.
Savoir écouter Dieu en silence ! J'ai envie de dire "Vous aimer en silence Jésus, quelle perte féconde" en pensant à ce merveilleux couplet d'un chant de Sainte Thérèse:

13 « Vivre d'Amour, quelle étrange folie ! »
Me dit le monde, « Ah ! cessez de chanter,
« Ne perdez pas vos parfums, votre vie,
« Utilement sachez les employer !... »
T'aimer, Jésus, quelle perte féconde !...
Tous mes parfums sont à toi sans retour.
Je veux chanter en sortant de ce monde :
« Je meurs d'Amour ! »


Merci aussi à Léon, Elodie, Parce Domine qui ont commenté l'oraison, la prière silencieuse et qui en ont fait ressortir l'importance et le profit pour l'âme.
je m'excuse de sortir de notre sujet sur la prière mais il ne faut pas oublier que pour écouter Dieu, il faut l'écouter toujours. Bien sûr la prière silencieuse est le moment privilégié mais Dieu nous parle aussi par notre prochain surtout aujourd'hui où nous sommes privés d'autorité compétente. Dieu donne à notre prochain des lumières sur nous parce qu'Il veut parfois que ce soit par le prochain que nous sachions ce qu'il pense ou veut de nous et parfois...Il donne aussi ses lumières sur nous ...à nos ennemis !

Encore Merci pour l'oraison, la prière silencieuse...c'est trop merveilleux ! je crois que je vais passer mon temps là et je reprendrais le forum que si Dieu me donne un signe de cesser cet innénarable silence !
avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  Diane le Jeu 02 Avr 2009, 7:54 pm

Merci à vous, cher Parabole pour vos belles pensées sur la prière! !


Au plaisir de vous relire ! ! ! Wink
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  gabrielle le Jeu 02 Avr 2009, 8:10 pm

Parabole a écrit:je crois que je vais passer mon temps là et je reprendrais le forum que si Dieu me donne un signe de cesser cet innénarable silence !

Sainte Thérèse d'Avila disait : action et contemplation... Marthe et Marie réunie en une seule âme..

Merci Parabole pour ces textes sur la prière du coeur...

A bientôt
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17758
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  Louis le Jeu 02 Avr 2009, 8:42 pm

J'ai déjà entendu quelque chose comme ceci : ... ora...labora...ora...labora...

et tous ces mots formeraient une chaîne . On ne pourrait donc pas savoir où ça commence et où ça finit...

ora ça veut dire : prière

labora ça veut dire travail

Dans notre vie spirituelle ç'est pareil : il faut que les deux soient unis ensemble...

(C'est le post précédent de Parce Domine qui m'a fait revenir ce post à l'esprit: un prêtre dans les années '70 qui m'avait entretenu de ce sujet : l'Abbé B.)


Merci Parabole pour votre belle réflexion. sunny

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11127
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  Gérard le Dim 05 Avr 2009, 6:07 am

Pour donner à l'oraison l'importance que Marie-Madeleine nous a fait comprendre:

Nous trouvons dans l'Ecriture Sainte des exemples de la prière silencieuse:
C'est Samuel qui dit : Seigneur me voici, Votre serviteur écoute:

et il dit à Samuel: Va, couche-toi; et si l’on t’appelle, tu diras: Parle, Éternel, car ton serviteur écoute. Et Samuel alla se coucher à sa place.
L’Éternel vint et se présenta, et il appela comme les autres fois: Samuel, Samuel! Et Samuel répondit: Parle, car ton serviteur écoute. 1 Samuel 3:9,10

Il semble aussi que c'est l'oraison silencieuse qui convient le mieux à la suite de la communion (spirituelle pour nous) comme le décrit Ste Thérèse dans un de ces chants :

Tu vis pour moi, caché dans une hostie
Je veux pour toi me cacher, ô Jésus !
A des amants, il faut la solitude
Un coeur à coeur qui dure nuit et jour
Ton seul regard fait ma béatitude
Je vis d'Amour !...

« Mon Père et moi viendrons le visiter.
« Et de son coeur faisant notre demeure
« Venant à lui, nous l'aimerons toujours !...
« Rempli de paix, nous voulons qu'il demeure
« En notre Amour !... »

Il y a certainement d'autres exemples pour nous faire comprendre toute l'importance de l'oraison silencieuse. Cependant, toute cette démarche ne doit pas nous empêcher d'aimer aussi la méditation car sinon, nous deviendrions quiétistes. Et lorsque Confiteor nous dit "Ora et Labora", on peut penser que cela résume la prière d'oraison et la prière de méditation où notre démarche personnelle est plus sensible.
Peut-on dire que la méditation c'est l'action d'aller à Dieu, de donner à Dieu et l'oraison la disposition de l'âme de recevoir de Dieu....ou dit encore d'une autre manière la méditation l'aller et l'oraison le retour sachant que l'aller simple est nécessaire pour le retour et que l'aller simple serait inutile et nous enverrai nulle part s'il n'y avait pas le retour.
Si la méditation est absolument nécessaire, il faut reconnaître que nous ne pouvons pas faire grand chose de nous-même ni même donner ce que nous n'avons pas. Par contre l'oraison où nous recevons de Dieu est un océan de grâces infinies et si nous n'avons pas les dispositions pour les recevoir par l'oraison, ces grâces n'arriveront pas jusqu'à nous parce que le contenant ne s'y dispose pas.
avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  Diane le Dim 05 Avr 2009, 9:34 am

Je suis très heureuse de vous relire cher Parabole ! Wink

Parabole à écrit:
Il y a certainement d'autres exemples pour nous faire comprendre toute l'importance de l'oraison silencieuse. Cependant, toute cette démarche ne doit pas nous empêcher d'aimer aussi la méditation car sinon, nous deviendrions quiétistes. Et lorsque Confiteor nous dit "Ora et Labora", on peut penser que cela résume la prière d'oraison et la prière de méditation où notre démarche personnelle est plus sensible.

Mais non, mon cher Parabole si on pratique toujours l’oraison, on ne devient pas
Quiétistes pour autant! !

Je pense que l’âme doit pratiquer ce qui lui convient le mieux, une âme qui fait de la méditation, un jour où l’autre cela ne lui conviendra plus et c’est alors qu’elle doit passer à l’oraison silencieuse.

C’est Dieu qui appelle l’âme à ce genre de prière, pour que dans ce silence elle puisse entendre ce qu’Il a à lui dire, et je vous en passe un papier, Dieu parle beaucoup et ce n’est que dans cette prière que l’âme peut l’entendre.

Je ne discrète pas du tout une âme qui méditerait touts les jours de sa vie, il faut savoir comprendre le langage de Dieu et quand Il nous appelle ailleurs il faut presser le pas pour le suivre et entendre ce qu’il a à nous dire! ! !

Une des premières choses que l’âme comprend dans l’oraison silencieuse, c’est que dans la vie, il faut cesser d’être ce que l’on n’ est pas et laisser l’Être être! ! !

Cela, est d'une grande utilité dans la vie spirituelle ! !

Dans ce genre d’oraison, le corps devient comme dans une sorte d’immobilités, profond silence de toutes les facultés on n’est là, immobiles devant la Majesté infinie de Dieu et on ne voudrait jamais quitter l’oraison, oui Seigneur parler votre serviteur écoute! !

Par contre, je ne saurais décrire correctement sans avoir peur de dire ce qu’il ne faut pas dire, et d’omettre ce qu’il faudrait dire, je ne veux pas ici mélanger les âmes! !

Parabole à écrit :

Peut-on dire que la méditation c'est l'action d'aller à Dieu, de donner à Dieu et l'oraison la disposition de l'âme de recevoir de Dieu....ou dit encore d'une autre manière la méditation l'aller et l'oraison le retour sachant que l'aller simple est nécessaire pour le retour et que l'aller simple serait inutile et ne nous enverrais nulle part s'il n'y avait pas le retour.
Si la méditation est absolument nécessaire, il faut reconnaître que nous ne pouvons pas faire grand-chose de nous-mêmes ni même donner ce que nous n'avons pas. Par contre, l'oraison où nous recevons de Dieu est un océan de grâces infinies et si nous n'avons pas les dispositions pour les recevoir par l'oraison, ces grâces n'arriveront pas jusqu'à nous parce que le contenant ne s'y dispose pas.

On pourrait dire que la méditation est le tremplin qui nous fait faire le saut dans une autre voie qui est l’oraison ! !

C’est complètement un autre monde, le monde comme vous aviez si bien décrit plus haut..... Le monde de l’Éternité! !
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prière silencieuse

Message  Gérard le Dim 05 Avr 2009, 1:59 pm

Marie Madeleine a dit:

Une des premières choses que l’âme comprend dans l’oraison silencieuse, c’est que dans la vie, il faut cesser d’être ce que l’on n’ est pas et laisser l’Être être! ! !

je crois qu'il me faudra beaucoup de temps pour méditer cela. Alors à beaucoup beaucoup plus trard !
avatar
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum