La religion noachide.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La religion noachide.

Message  gabrielle le Sam 10 Oct 2009, 10:38 am

Essayons de comprendre le noachisme. C'est pas facile mais ça vaut le coup. Car c'est cette religion qui a pris la place du catholicisme.

Rabbin Elie Benamozegh de Livourne.


La constitution d'une religion universelle est le but final du judaïsme( in Isarel et l'humanité, Réd par Albin Michel 1980 p.28)

Le culte spécial d'Israël est la sauvegarde, le moyen de réalisation de la vraie religion universelle ou noachisme, pour employer le mot des Rabbins ( op cit, p.29)


«Voici cependant qu'une nouvelle ère a commencé pour le judaïsme. L'amende honorable de la gentilité (2) annoncée par les voyants d'Israël se retrouve déjà chez les penseurs, chez les philosophes, et les multitudes s'y préparent à leur tour en s'ouvrant aux sentiments d'une plus grande tolérance.3

Il ne saurait échapper à aucun observateur attentif que l'évolution respective des diverses religions, auxquelles l'hébraïsme a donné naissance s'effectue actuellement dans le sens juif et justifie pleinement l'attitude séculaire d'Israël à l'égard des anciens dogmes chrétiens. Il n'est pas jusqu'au désir de réunion interconfessionnelle qui va grandissant et fait toujours une place au peuple de Dieu de la Bible qui n'apparaisse comme un symptôme significatif et réconfortant.»
(E. Benamozegh "Israël et l'Humanité", pp. 387 à 390)

«La RELIGION UNIVERSELLE ne consiste pas dans une conversion pure et simple des gentils au mosaïsme» «mais dans la reconnaissance que l'humanité doit faire de la vérité de la doctrine d'Israël.» (E. Benamozegh op. cit. pp. 364,365)

«Ce noachisme dont j'entendais parler pour la première fois me surprenait et me rebutait comme une chose inconsistante et dont le nom était pour le moins étrange. N'être plus chrétien de fait et conserver encore ce nom, n'être pas juif et me réclamer cependant d'une certaine manière du judaïsme, c'était là une position équivoque et pour laquelle je ne me sentais pas le moindre attrait Tout cela je l'exposai en toute franchise dans mes lettres au rabbin livournais en sollicitant les explications que réclamait sa réponse inattendue.» (Aimé Pallière"Le Sanctuaire Inconnu" op. cit. p. 137)

«Avant toutes choses, je voudrais que vous vous persuadiez bien que cette religion noachide dont vous me dites entendre parler pour la première fois, n'est pas une trouvaille que j'ai personnellement faite, encore moins une invention de ma façon. Non, c'est un fait étudié, discuté à chaque page de notre Talmud. Ajoutez à cela que ce fait est le noeud même du sujet qui nous occupe.» ( "Le Sanctuaire Inconnu" op. cit. p. 137)

Nous n'entrerons pas dans les détails du livre du Talmud... il suffit de connaitre cette sentence

Aimé Pallière évoquera un entretien avec l'abbé Augustin Lémann, juif converti. Il écrit: "Sans le Talmud, répétait-il —et cette réflexion contient un aveu implicite qui mérite d'être retenu— sans le Talmud, il y a longtemps que tous les Juifs seraient convertis». ("Le Sanctuaire Inconnu" op. cit. p. 53)



2 Jean-Paul II, dans sa lettre "Tertio millennio adveniente" dit qu'il faut "se repentir des méthodes d'intolérance et même de violence au service de la vérité"!

La revue maçonnique Acacia, en 1903, exposait le portrait d'un pape idéal: "Un pape qui desserrerait les liens du dogmatisme tendus à l'excès, qui ne prêterait pas l'oreille aux théologiens fanatiques et dénonciateurs d'hérésies, qui laisserait les exégètes travailler à leur guise, se bornant à maintenir une unité qui serait plutôt une solidarité entre les diverses branches de l'Eglise, qui n'entrerait pas en lutte avec les gouvernements, qui pratiquerait et recommanderait la tolérance entre les autres religions, même envers la libre-pensée, qui ne renouvellerait pas l'excommunication de la "Franc-Maçonnerie." (Acacia, septembre 1903, cité par Lecture et Tradition, n°94, p.25)

3 De cette "tolérance" si souvent prêchée et montrée en exemple par les prélats de la nouvelle "église conciliaire", voici ce qu'écrit Kurt Baresch: "Les maçons ont apporté une contribution déterminante à la philosophie des lumières qui a éclairé les esprits. Ce sont eux qui, pour une large part, sinon exclusivement, ont lancé de manière décisive l'idée de tolérance, dont le monde civilise rêvait avec nostalgie, et qui progressivement a émergé du XVIII° siècle." ( "Eglise catholique et franc-maçonnerie" Katholische Kirche und Freimaurerei. Ein bruededicher Dialog. 1968-1983, Vienne 1983, 2ième édition, p.20)

On peut dire que grosso modo cela sont les prémices du noachisme...

Je continue ma lecture, pour établir clairement ce qu'est cette nouvelle religion.


Renseignement tiré de " Le "Noachisme" ou la Religion du Sinaï pour l'an 2000., amis du Christ Roi
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17697
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  Via Crucis le Sam 10 Oct 2009, 2:17 pm

Il n'y a rien de plus intolérant que le Talmud ! J'ai lu hier des passages trouvés sur internet ; il y a de quoi faire dresser les cheveux sur la tête ! affraid ! Rien de soft là dedans!

Et les quelques pages que j'ai lues sur internet en hébreu du Zohar pour en avoir une idée m'ont donné de l'urticaire !!! affraid affraid
Il s'agit de démonologie mixée avec de la fantasmagorie, des légendes, et le tout avec une bonne dose d'égocentrisme pur et dur !!! Mamma mia !

Quant au Noachisme : les rabbins, ou du moins ce que l'on m'en avait dit dans le passé, disent que les goyims (les peuples non juifs) ne sont pas tenus de respecter les 613 commandements de la Thora pour aller au paradis, mais uniquement les 7 commandemants des Tables de la Loi : ne pas commettre d'idolâtrie, ne pas tuer, ne pas voler, ne pas commettre d'adultère, il faut avoir des tribunaux, ne pas rendre de faux témoignage, quant au 7ème : je ne m'en souviens plus, s'agit-il d'observer le chabbat ?

Je constate que entre ce qui est écrit dans le Talmud, ce qui est écrit dans la Thora (l'AT), et ce qui est prêché au commun du peuple pour expliquer la religion et les mitsvots (commandements divins), il y a une discordance évidente !
Et en définitive il résulte de tout cela que le commun du peuple pratique une religion light (les fêtes traditionnelles sont des jours fériés et où chacun fait ce qu'il veut chez lui s'il s'en moque de la religion, ou fait ce qu'il peut comme il veut s'il croit quand même un petit peu en Dieu donc une pratique à la carte, ils voient cela comme une façon de se réjouir en famille car la plupart des juifs et des israëliens ne croient plus en rien), et il y a un petit cercle de "barbus enchapeautés purs et durs" qui ont la main mise sur les lois.

Exemple : ils ont menacé les supermarchés en Israël de ne plus leur donner l'autorisation du label "cachère" s'ils vendaient du pain ou bien des produits non cachères à Pessah ! Donc même ceux qui ne sont pas juifs, s'ils se trouvent en ville juive, ne trouveront pas de pain à acheter au supermarché, ils devront manger des pains azymes ou bien faire leur propre pain eux-mêmes chez eux, ou se taper des kilomètres pour aller en ville arabe en acheter !

Ce qui est amusant c'est que les musulmans aiment les pains azymes juifs et donc ils en achètent aussi beaucoup pendant la période des fêtes juives de Pessah, et certains juifs se sont même plaints de ne pas en trouver en cours de la semaine de la fête quand ils en avaient eu le besoin d'en racheter !

Et les fêtes sont devenues comme ici le prétexte par excellence pour les commerçants pour vendre des produits pour faire la fête, embellir les maisons, acheter une nouvelle voiture, un nouveau frigo etc... Bref consommation obligée préconisée !

En fait les sionistes juifs ont instrumentalisé les faits religieux du judaïsme qui exaltent toujours le merveilleux du retour à Jérusalem, pour créer et maintenir leur Etat, car eux-mêmes ne croient plus en rien sauf au fric !
avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  ROBERT. le Sam 10 Oct 2009, 3:51 pm

.

Je pense que je vous paraphrase bien chère Via, et si j'ai bien compris votre article ci-haut : money, business, … as usual ! Le Talmud comme

vous dites, ce n’est, si je me souviens bien, qu’une discussion interminable entre rabbins et qui n’a rien à voir avec la Loi de Moïse… Je suis

surpris qu’ils disent que les goym peuvent aller au Ciel ! J’avais lu, dans un autre passage, que les goyim n’étaient que semences de bétail…

Comme vous dites, rien de plus intolérant que le Talmud !!
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31532
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  Via Crucis le Sam 10 Oct 2009, 4:38 pm

Robert a écrit :

surpris qu’ils disent que les goym peuvent aller au Ciel ! J’avais lu, dans un autre passage, que les goyim n’étaient que semences de bétail

Pour ce qui est du Ciel c'est ce qu'on m'avait raconté. Quant à ce que vous avez lu c'est tout à fait vrai d'après les rabbins talmudistes donc moi aussi je suis devenue par ma conversion au catholicisme "une semence de bétail, un animal, un précipice" pour reprendre certains de leurs termes !

J'avais un collègue de travail juif qui avait toujours son nez fourré dans les livres judaïques et tentait de me rejudaïser car moi je n'avais pas caché ma conversion au catholicisme, et un jour il m'a dit : tout le monde quand il meurt va en enfer pour une purification d'une durée indéterminée et que seuls les juifs n'y restent que pendant 11 mois et ensuite ils montent au ciel ! Et aussi que c'est pour cette raison qu'un certain rabbin (dont je ne me souviens pas le nom) a demandé qu'à sa mort lui soient infligées les "4 morts du tribunal de justice" (arbaa midot beit din) c'est à dire : lapidation (squila), coulage de plomb dans la gorge (sréfa) et encore deux autres types de peine (je ne me rappelle plus) de mort prononcées et infligées par le Sanhédrin, afin de pouvoir aller au paradis directement !
Mais il paraît que durant 400 ans le Sanhédrin n'avait pas prononcé de peine de mort (seulement 1 ou 2 cas) car ils étaient paraît-il très scrupuleux et que condamner quelqu'un c'est très grave, et donc pour ne pas infliger la peine de mort à un innocent et attenter à la vie de quelqu'un à cause du commmandement "tu ne tueras point" ils n'ont pas prononcé de peine de mort !

Mais une chose est vraie pour le commun du peuple : tout ce qui a trait à la mort est éludé. C'est pratiquement tabou ! On n'en parle pas dans les familles juives, et en fait les gens meurent sans savoir vraiment ce qu'il en est après la mort ni où ils vont !

La tradition juive dit que tous les juifs qui meurent hors d'Israël font le voyage sous terre jusqu'en Israël, où, à la fin des temps, ils ressusciteront pour le jugement dernier !

Et je peux témoigner de ceci : une nuit alors que j'étais à Jérusalem, j'ai rêvé du père d'une amie juive que je n'avais pas vu depuis des années et j'avais complètement perdu de vue cette amie ! Il m'est apparu dans un songe : il avait frappé à ma porte, j'ai ouvert la porte d'entrée et surprise, je l'ai trouvé devant moi, debout avec une valise à la main ! Et moi de m'exclamer : "Monsieur X ! Qu'est-ce que vous faites ici ?" Et il m'a répondu : "ça y est ! Je suis venu en Israël !"

Cela ne m'étonnerait pas que ce voyage souterrain soit vrai et possible pour une raison bien simple : c'est que les juifs croient dans la Promesse d'une Terre Promise bien terrestre, promise à Abraham depuis des lustres, et donc cela ne me surprendrait pas que effectivement il y ait un voyage souterrain des corps juifs ! Il y a un verset quelque part dans l'AT qui dit : "tu reposeras en paix avec tes pères" et comme Abraham Isaac et Jacob sont enterrés en Israël, donc la logique veut que les descendants soient enterrés sur la même terre !

Je n'ai su que bien des années plus tard que cet homme avait été inhumé à Jérusalem et moi je n'en savais rien du tout au moment du songe !! Et cela m'a vraiment étonnée!
avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  gabrielle le Sam 10 Oct 2009, 4:49 pm

C'est exactement, le noachisme, ce que Via en explique.

"Le judaïsme opère une distinction entre les J***et les Gentils. D'après ses enseignements, les premiers se trouvent soumis comme prêtres de l'humanité à la règle hiératique mosaïque; les seconds, les laïques dans l'humanité ne sont soumis qu'à la seule ancienne et perpétuelle religion universelle au service de laquelle les J*** et le judaïsme tout entier ont été placés. Le christianisme au contraire opéra la plus fâcheuse confusion, soit en imposant la Loi aux Gentils avec Pierre et Jacques et les judaïsants avec eux, soit en abolissant avec Paul cette même Loi pour les Isaraélites eux mêmes. Considérez bien tous ces faits en eux-mêmes et dans leurs rapports entre eux et vous verrez que ce noachisme qui vous étonne n'est pas autre chose que le messianisme, cette forme authentique de christianisme dont Israël fut le gardien et l'organe ( Le Sanctuaire Inconnu., op cit. p. 139)

(...) vous appartiendrez véritablement au judaïsme en même temps qu'au christianisme, celui-ci étant toutefois corrigé par le judaïsme sur trois points essentiels: la question de l'Incarnation, la manière de comprendre la Trinité et l'abolition de la Loi mosaïque pour les Isaraélites eux-mêmes... ( Le Sanctuaire Inconnu., op cit. pp 144-145)

Je continue ma study je pense que nous arriverons tout droit au Vatican occupé affraid
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17697
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  ROBERT. le Sam 10 Oct 2009, 5:20 pm

.
Meri chère Via pour vos explications très instructives. Je trouve toujours vos commentaires très intéressants et comme le disait Gabrielle,

votre culture juive vous donne comme un côté "Ancien Testament" qui nous est inconnu et très captivant… tout comme les Abbés Lemann :

on voit que votre culture est beaucoup plus ancienne que la nôtre, beaucoup plus "cultivée", si l’on peut dire… Je ne sais comment vous

l’expliquer… Peut-être un mélange des prophètes, des rabbins, et, comme vous dites,


une démonologie mixée avec de la fantasmagorie, des légendes, et le tout avec une bonne dose d'égocentrisme pur et dur !!!


Peut-être que le monsieur à qui vous avez songé et qui vous disait qu’il était venu en Israël, était peut-être l’âme de ce Monsieur qui vous

disait qu’il était parvenu dans le véritable Israël, la Jérusalem céleste… Par contre, une âme qui s’envole vers le Ciel n’a pas besoin de valise,

à moins que quelqu’un ici ne me donne une signification mystique de celle-ci... !!



Mais il paraît que durant 400 ans le Sanhédrin n'avait pas prononcé de peine de mort (seulement 1 ou 2 cas) car ils étaient paraît-il très scrupuleux et que condamner quelqu'un c'est très grave, et donc pour ne pas infliger la peine de mort à un innocent et attenter à la vie de quelqu'un à cause du commandement "tu ne tueras point" ils n'ont pas prononcé de peine de mort !

En plein le raisonnement dont se sont inspiré nos démoncrassies modernes pour abolir la peine de mort. Mais ceci est un tout autre problème …
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31532
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  Via Crucis le Sam 10 Oct 2009, 5:49 pm

Robert a écrit :

Peut-être que le monsieur à qui vous avez songé et qui vous disait qu’il était venu en Israël, était peut-être l’âme de ce Monsieur qui vous

disait qu’il était parvenu dans le véritable Israël, la Jérusalem céleste… Par contre, une âme qui s’envole vers le Ciel n’a pas besoin de valise,

A l'époque je n'étais même pas encore catholique ! Cet homme avait fait de la prison au Maroc pour activité illicite de sionisme (envoi de juifs du Maroc en Israël clandestinement) et je ne le savais pas non plus à l'époque ! On me l'a dit bien plus tard lorsque j'ai appris qu'il était enterré en Israël ! La prison lui a-t-elle ouvert les yeux ? La prison du temps de Hassan II ce n'était pas de la tarte !

Quant à ma culture elle est plutôt hétéroclite ! Je ne me suis jamais concentrée ni sur des noms, ni sur des dates, ni sur des chapitres, ni sur des méthodes . Le peu que je sais, je l'ai glané par ci par là !
Ne me prenez pas surtout pour ce que je ne suis pas car en fin de compte je ne sais rien !

Ce que j'ai constaté par contre c'est qu'il y a d'une manière générale une méconnaissance assez grande de la part des chrétiens de tous bords de ce qu'a été et est le peuple juif en général dans sa vie de tous les jours : c'est à dire un peuple aussi manipulé que le commun des chrétiens conciliaires aujourd'hui par les FM !

Moi j'ai découvert par ci par là l'histoire de l'Eglise, les Papes, les encycliques, et le Canon ! Et c'est un bouleversement total ! Les juifs en sont restés à l'Inquisition sanglante et fumante de 1492 (et tous ceux qui ont voulu me rejudaïser m'ont ressorti cela en premier) sans en avoir étudié ni les textes, ni l'histoire, rien ! C'est le black out complet ! Et cela à cause de la "ghettoisation" des diverses communautés ! Les catholiques sont restés entre eux et les juifs entre eux jusqu'à Napoléon environ ! Les populations suivent les chefs de troupeau de part et d'autre et c'est ainsi que cela s'est fait !

1789 a détruit, V2 a détruit, mais de cela Dieu fera sortir un bien de cette destruction : puisque les frontières sont abolies les gens qui aiment la vérité vont pouvoir y accéder !
Et la responsabilité personnelle de chacun n'en deviendra que plus grande, car par le passé les peuples suivaient les chefs et donc les chefs portaient la pleine responsabilité des âmes sous leur domination, mais maintenant les peuples font de moins en moins confiance à leurs chefs et donc recherchent réponse à leurs questions existentielles !
Et ces chefs se rendent bien compte qu'ils perdent petit à petit du pouvoir et donc se coalisent pour devenir plus forts et font le déblayage de chemin pour l'avennement de l'Antéchrist !

Je trouve scandaleux qu'on ait donné le prix Nobel de la paix à Obama ! Quelle fumisterie ce prix !
avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  ROBERT. le Sam 10 Oct 2009, 6:08 pm

.

Chère amie, je lis votre dernier post ce soir, ou plutôt demain, et je vous reviens...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31532
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  gabrielle le Dim 11 Oct 2009, 10:35 am

Le prix Nobel est est une farce monumentale...

Obama, qui n'a encore rien fait qui vaille, au moins dans le véritable bien, qui ne fait qu'accentuer le mondialisme et l'état militaire USA à travers le monde... le voilà Mister Peace.. affraid
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17697
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  ROBERT. le Dim 11 Oct 2009, 5:26 pm

gabrielle a écrit:Le prix Nobel est est une farce monumentale...

Obama, qui n'a encore rien fait qui vaille, au moins dans le véritable bien, qui ne fait qu'accentuer le mondialisme et l'état militaire USA à travers le monde... le voilà Mister Peace.. affraid

YES!

Il devrait changer son "Yes we can" en "Yes we could....maybe" clown

Le prix Nobel de la Paix ? Quelle paix ? La Pax judeis oui...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31532
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  gabrielle le Lun 12 Oct 2009, 8:54 am

Cette religion noachide n'est autre que la religion maçonnique.

"Ce n'est que dans une société théocratique ayant le caractère de la Franc-Maçonnerie qu'on pourra réunir un jour l'Islam et la Chrétienté, les juifs et les Bouddhistes, l'Europe et l'Asie dans un même idéal et un intense espoir. C'est en un mot à la franc-maçonnerie de former l'universelle église." (Pignatelle: "Batailles Maçonniques" p.29)

Religion maçonnique qui ne peut triompher que sur les ruines du catholicisme. "Un christianisme nouveau, sublime, large, profond, vraiment universaliste, absolument encyclopédique... Un culte universel où tous les cultes seront englobés, ou le Dieu sera l'humanité qui à mes yeux se confond avec le Christ qui est donc aussi l'univers tout entier" (le Christ cosmique de Teilhard de Chardin n.d.r.). "Ce que veut bâtir la chrétienté, n'est pas une pagode, c'est un culte universel où tous les cultes seront englobés." (Roca: "Glorieux Centenaire", pp. 77, 528, 525)

extraits de:" Le noachisme," par les amis du Christ Roi
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17697
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  Diane le Mar 13 Oct 2009, 10:44 am

ou le Dieu sera l'humanité

L’autre jour, je parlais de religion avec une personne et le plus haut qu’elle pouvait remonter c’était à l’homme!

Le monde est devenu pire que des païens, car lui au moins remontait à une divinité!
avatar
Diane

Nombre de messages : 5450
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  gabrielle le Mar 13 Oct 2009, 5:33 pm

Diane a écrit:
ou le Dieu sera l'humanité

L’autre jour, je parlais de religion avec une personne et le plus haut qu’elle pouvait remonter c’était à l’homme!

Le monde est devenu pire que des païens, car lui au moins remontait à une divinité!

C'est exactement ce que veut la religion noachide. Mais pour arriver à cela, il fallait investir les cadres de l'Église Catholique.

Car les multiples sectes n'étaient pas de soi un obstacle. Seul le catholicisme est une forteresse contre l'impiété.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17697
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  gabrielle le Mer 14 Oct 2009, 8:44 am

Les conditions posées pour ADHERER à la "religion universelle" ou "religion noachide"

Aimé Pallière, élevé dans la religion catholique, deviendra un disciple attentif du grand rabbin Elie Benamozegh; il devra APOSTASIER pour adhérer à la "nouvelle religion" et s'en faire le promoteur.

«Le "catholicisme d'lsraël" qu'il m'a enseigné est venu compléter, pour la plus grande paix de mon âme, le catholicisme de ma naissance... Dans l'introduction à son grand ouvrage, Israël et l'Humanité, qu'il m'a été donné de livrer au public en 1914, Elie Benamozegh parle de l'Evangile et du christianisme avec une émotion, une tendresse que Ton ne s'attendrait pas à trouver chez un rabbin talmudiste et kabbaliste, ce qu'était cependant le maître livournais. Aucun fils de l'Eglise, à ma connaissance, n'a jamais fait preuve d'une telle vénération pour sa respectable mère, la Synagogue juive. Elie Benamozegh nous enseigne ainsi que nous servirons mieux la cause de la vérité et préparerons l'heureuse fin du conflit judéo-chrétien plus efficacement que par des discussions stériles, en nous engageant résolument dans la voie de la compréhension mutuelle et du fraternel amour.» (Morale juive et morale chrétienne, op. cit., pp. 268 et 269)

Le juif Edmond Fleg, responsable de la collection Judaïsme, préfacera «Le sanctuaire inconnu, ma "conversion au judaïsme"» en indiquant que l'auteur "destiné au séminaire et à l'Eglise est aujourd'hui un des maîtres les plus écoutés du judaïsme. Non seulement il accomplit ce prodige de concilier en lui les aspects les plus opposés d'Israël, mais il réalise cet autre miracle d'avoir pu adopter une religion nouvelle sans rompre avec celle qu'il a quittée." (op. cit.p.7)

Autrement dit on adhère à cette "nouvelle religion" en apostasiant tout en prétendant demeurer "catholique"

op cit
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17697
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  ROBERT. le Mer 14 Oct 2009, 12:46 pm

...on adhère à cette "nouvelle religion" en apostasiant tout en prétendant demeurer "catholique"

Une comparaison me vient en tête: celle du "cal" Lustiger qui prétendait demeurer juif tout en devenant montinien, tout en se faisant passer pour "catholique". Suspect
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31532
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  Via Crucis le Mer 14 Oct 2009, 3:05 pm

Le problème vient du fait que les juifs revendiquent les commandements divins comme étant leur propriété propre ! C'est le droit de propriété contre le droit de la grâce ! En effet, ils oublient qu'ils ont reçu ces commandements parce qu'ils étaient opprimés et misérables et qu'ils étaient devenus ainsi à cause de leur assimilation au sein du peuple égyptien du temps de Joseph ! Ils avaient oublié les enseignements d'Abraham et étaient descendus au 49 ème degré de l'impureté comme le dit la tradition rabbinique !

Donc la loi qui leur a été révélée, leur a bien été révélée par grâce ! Seulement si l'on considère l'histoire d'Israël, ils ne l'ont pas appiiquée, mais ils tiennent à conserver ce droit de propriété ! Et ce droit ils le revendiquent devant les peuples non juifs en mettant en avant l'héritage spirituel qu'ils ont transmis aux nations. D'ailleurs j'ai pu visionner une vidéo de Jacques Attali qui se plaint que les nations ne sont pas reconnaissantes au peuple juif de leur avoir transmis un tel héritage ! Ce qui illustre bien l'état d'esprit de l'élite intellectuelle juive d'aujourd'hui et le troupeau de leurs correligionnaires suit tout simplement !

Mgr. Lustiger s'inscrit dans cette optique parce qu'il est tombé dans l'erreur conciliaire ! J'ai déploré le fait qu'il ait fait réciter la prière du Kaddisch (prière d'action de grâces et de louange au Dieu Vivant, Juge de Vérité ! que tout juif récite pour le décès d'un très proche parent, père, mère, frère et soeur) hors de la cathédrale Notre Dame de Paris par un juif au lieu de la faire réciter en français à l'intérieur par un prêtre conciliabulaire pour faire méditer l'assistance sur ce que signifie varitablement les mots: Juge de Vérité !
Il doit certainement se retourner de douleur et de torture dans sa tombe en voyant et en écoutant les Mardis des Bernardins (propagande FM et conciliabulaire à plein tube) qu'il a contribué à instituer par la restauration du prestigieux monastère des Bernardins qui tombait en ruines !

Ce droit de propriété revendiqué par les juifs ont contribué à inciter les prélats à faire des actes multipliés et sacrilèges de repentance envers eux car ils ont entâché l'Eglise Catholique aux yeux du monde et des hommes !
L'Eglise Catholique est Sainte, et donc si elle est sainte c'est qu'elle n'a fait de mal à personne ! Quel besoin donc de faire des tonnes de mea culpa pour des actes perpétrés par le passé par des non catholiques contre les juifs ? "Celui qui viole un commandement viole toute la loi", et donc est excommunié ipso facto jusqu'à repentance, pénitence, abjuration des hérésies etc... ! L'Eglise Catholique Une Sainte et Apostolique défend les commandements divins, elle les propose, elle les applique, elle ne les viole pas !!

Voilà comment je vois les choses ! Mgr. Lustiger a été une victime supplémentaire de la propagande de ses frères de sang et de ses frères dans la foi conciliabulaire !
avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  gabrielle le Mer 14 Oct 2009, 3:53 pm

Ce droit de propriété des Commandements, est le fondement de la religion noachide ou de la religion universelle.

Lustiger, devait croire à cette forme de religion, puisqu'il n'a jamais cessé de proclammer son appartenance au judaîsme.

On verra (bientôt, si je peux lire plus vite Embarassed ) comment Karol concrétisa tout cela sur le Sinaï en 2000

La fourberie démoniaque de la religion noachide est de faire croire qu'on reste catholique tout en changeant de religion, une apostasie silencieuse
...


Et voici que tout à coup ce voile se déchira. Crois-tu à la présence réelle dans le sacrement, telle que l'Eglise te l'enseigne? me demandai-je. Et avec une implacable lucidité je dus répondre: Non, je n'y crois pas. Crois-tu à l'incarnation, à la divinité du Christ? Non, je n'y crois pas davantage. J'éprouvai à cette minute là une impression de vide absolu. Je sentis avec une soudaine et étonnante acuité que rien ne restait debout de ma foi chrétienne. Je demeurai atterré comme un homme qui se penche sur un gouffre béant.» ("Le Sanctuaire inconnu" op. cit. pp. 112,113)

«Certaines forces avaient agi en moi dans un sens déterminé et sapé lentement les fondement de mes croyances théologiques dont les débris gisaient épars devant moi et maintenant le résultat de ce travail obscur de ma pensée éclatait à mes yeux sans qu'il me fût possible de me leurrer davantage... Au moment même où je me rendis compte que je n'étais plus chrétien au sens théologique du mot, je sentis d'inoubliable façon que tout me restait encore. Oui, tout ce qu'il y a d'éternellement vrai par delà les ombres et les apparences, les symboles et les images, Dieu lui-même, la Réalité vivante et suprême, unique et ineffable. Ce n'était plus là un article de foi abstraite affirmé par mon intelligence, c'était une perception de Dieu infiniment plus simple et plus pure, un sentiment de la présence et de son amour pénétrant mon âme à de telles profondeurs et d'une manière si puissante que la vérité éternelle de la religion fut pour moi à cette minute-là l'évidence même. Je sentis réellement Dieu avec mon âme comme on sent l'air avec le corps.» ("Le Sanctuaire inconnu" op. cit. pp. 113 et 114)

Aimé Pallière disciple rabbin italien Elie Benamozegh, nous donne ici une saississante description de cette forme subtile d'apostasie
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17697
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  Via Crucis le Mer 14 Oct 2009, 5:28 pm

Ces deux paragraphes me font dresser les cheveux sur la tête ! affraid

Le malheureux affraid ! Sad Cet homme a-t-il fait ensuite son mea culpa ?

Seigneur Jésus, je crois que vous êtes présent dans le Très Saint Sacrement de l'autel dans toutes les églises où la Sainte Messe est célébrée validement et licitement ! Je vous adore et je vous aime pour cette grâce incommensurable de nous permettre de vous adorer selon votre volonté, de la manière qu'il vous a plu de révéler à votre Sainte Eglise pour les temps de disette spirituelle ! Je vous remercie de tout mon coeur par le biais de votre Sainte Mère Marie, elle saura le faire bien mieux que moi ! J'aspire et je veux communier à votre Sainte Table et je m'incline devant votre sainte volonté qui veut que cette grâce reste en moi à l'état de désir en expiation pour mes nombreuses péchés ! Seigneur, faites par votre grande miséricorde que je ne sois jamais séparée de vous ! Pater... 3 Ave... Gloria...
avatar
Via Crucis

Nombre de messages : 2900
Date d'inscription : 22/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  gabrielle le Jeu 15 Oct 2009, 9:28 am

Très belle prière Via sunny

Pour Pallière, on reconnaît là le moderniste par excellence qui cherche à se rassurer, conscient de son apostasie! Le moderniste Pallière d'avant V2 est exactement comme le moderniste conciliaire. L'un et l'autre rejettent la doctrine catholique immuable et la Tradition pour suivre des nouveautés bien évidemment contraires au catholicisme (nouveaux sacrements, nouvelle "messe", nouveau catéchisme, nouveau droit canon, nouvel autel, etc.); ils construisent LEUR religion, toute sentimentale, sensuelle, vide de dogmes, tout en se croyant catholiques. C'est ainsi que vous trouvez aujourd'hui autant de "messes" modernistes différentes que d'églises occupées par des prêtres schismatiques. Ces modernistes réalisent le péché d'orgueil par excellence de se prendre pour ' dieu ' en adorant, non pas ce que l'Eglise a toujours enseigné -puisqu'ils croient aux nouveautés, mais la religion produite par leur raison. Lé moderniste conciliaire devient ainsi un noachide, attendant le messie des «temps messianiques». A la lecture de la prose d'Aimé Pallière, saint Pie X n'avait-il pas raison de dire de ce moderniste qu'il était un apostat doublé d'un traître?
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17697
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  gabrielle le Ven 16 Oct 2009, 9:50 am

«C'est que, découvrant en Israël le porteur d'une idée qui intéresse toute l'humanité, M. Pallière, disciple de l'illustre rabbin italien Elie Benamozegh, a conçu le judaïsme comme un véritable catholicisme, qui, sans exclure l'autre, le dépasse, car il groupe autour de lui, en une vivante synthèse, toutes les familles religieuses de la terre.» ("Le Sanctuaire Inconnu" p.8 ) Et Flieg conclut : "Ne peut-on dire en ce sens que l'antique messianisme d'Israël, qui est devenu la religion de M. Aimé Pallière, tend â devenir celle de l'humanité?" ("Le Sanctuaire Inconnu"p.9)

op cit
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17697
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  gabrielle le Sam 17 Oct 2009, 9:35 am

Que disait Elie Benamozegh dans son livre Israël et l'Humanité"?

"La crise une fois constatée, on se demande quelle en sera l'issue. La rupture depuis longtemps commencée entre le ciel et la terre, l'idéal religieux et la réalité historique sera-t-elle consommée pour jamais? Sommes-nous â la veille de voir le monothéisme juif convaincu d'impuissance sous ses trois formes, hébraïque, chrétienne et musulmane, et balayée de la face de la terre comme le polythéisme Ta été il y a dix-neuf siècles? Et cette hypothèse se vérifiant, que mettra-t-on à sa place? Sera-ce le rationalisme? (op. cit. p.23) (L'auteur continue en démontrant que le rationalisme est insuffisant et poursuit) AURONS-NOUS DONC UN NOUVEAU SINAÏ? Une loi nouvelle nous viendra-t-elle du ciel?... Quel sera l'avenir religieux de l'humanité? Assurément, tout le monde n'aperçoit pas immédiatement le résultat final d'un principe posé. Il faut toujours plus ou moins de temps pour que les transformations opérées par les idées apparaissent enfin dans toute leur étendue, mais la logique tire toujours à la longue les conséquences des prémisses." (op. cit. p.25)

"Nous devions nous demander plutôt: le judaïsme a-t-il une religion universelle? C'est dans cette manière de formuler le problème que se trouve l'explication du plus grand phénomène religieux de l'antiquité, la clef des disputes aux premiers siècles de l'ère chrétienne, la solution de la crise que traversent actuellement les différentes églises, et, pour tout dire, la dernière espérance religieuse de l'humanité. Et c'est parce que nous l'entendions ainsi que nous avons répondu sans hésitation que le judaïsme est une religion universelle.... qui contient dans son sein, de même que la fleur cache le fruit, la religion réservée au genre humain tout entier... C'est pour la conservation et l'établissement de cette religion que le judaïsme a vécu, qu'il a lutté et souffert, c'est avec elle et par elle qu'il est invité à triompher." (op. cit. p.27)

"La règle sacerdotale des juifs et la religion universelle, la loi du Sinaï et la révélation commune à tous les hommes se concilient admirablement dans une synthèse supérieure. L'avenir justifiera ces espérances." (op. cit. pp. 387 à 390)

op cit
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17697
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  ROBERT. le Sam 17 Oct 2009, 1:53 pm

Via Crucis a écrit: (...) les juifs croient dans la Promesse d'une Terre Promise bien terrestre, promise à Abraham depuis des lustres(...)

Dieu a promis une autre Terre Promise (spirituelle), mais celle-là ils ne l'ont pas reçue encore, à part les abbés Lemann, les frères Ratisbone,

Léon Blum (je pense) et quelques autres...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31532
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  gabrielle le Lun 19 Oct 2009, 9:42 am

La secte réalise le projet du Sinaï

Wojtyla et le noachisme


Citons la condition posée par le grand rabbin Elie Benamozegh au projet de réunion du Sinaï.


«IL FAUT CROIRE QUE LA VOIX DU SINAÏ NE POUVAIT MANQUER DE RETENTIR D'AGE EN AGE. SI JESUS N'ETAIT QU'UN HOMME LES DEUX RELIGIONS HEBRAÏQUE ET CHRETIENNE DOIVENT SE REUNIR. Le christianisme sera toujours ce qu'il prétend être: le messianisme; seulement, dans toutes ses parties défectueuses, IL SERA REFORME. C'EST LA RELIGION LA PLUS ANCIENNE QUI VA DEVENIR LA PLUS NOUVELLE. Pour remplacer une autorité qui se déclare infaillible on doit chercher une autre infaillibilité bien plus sérieuse qui, commencée avec l'histoire de l'homme sur la terre, ne finira qu'avec lui.» (Elie Benamozegh op. cit. pp. 34 et 35)

«... pour être dans la vérité, dans la grâce de notre Dieu, pour appartenir à la vraie religion et, que vous dirai-je de plus? pour être notre frère comme vous voulez l'être, vous n'avez nul besoin d'embrasser le judaïsme de la manière que vous croyez, je veux dire de vous soumettre au joug de notre Loi.

Nous, Juifs, nous avons nous-mêmes en dépôt la religion destinée au genre humain tout entier, la seule religion à laquelle les Gentils soient assujettis, et par laquelle ils sont sauvés et vraiment dans la grâce de Dieu, comme l'ont été nos Patriarches avant la Loi. Pouvez-vous supposer que la vraie religion, celle que Dieu destine à toute l'humanité date seulement de Moïse et porte l'empreinte d'un peuple spécial? Quelle contradiction! Apprenez que le plan de Dieu est plus vaste. La religion de l'humanité n'est autre que le noachisme, non qu'elle ait été instituée par Noé, mais parce qu'elle remonte à l'alliance faite par Dieu avec l'humanité en la personne de ce juste. Voilà la religion conservée par Israël pour être transmise aux Gentils. Voilà la voie qui s'ouvre devant vos efforts, devant les miens aussi pour en propager la connaissance comme j'en ai le devoir, et devant les efforts de quiconque croit à la Révélation sans pour cela adhérer ni au mosaïsme, qui est le statut particulier d'Israël ni aux Eglises chrétienne ou musulmane, parce qu'elles se sont établies sur le principe de l'abolition de la Loi même pour les Juifs et qu'elles méconnaissent dans les Prophètes juifs tout ce que vous-même avez si bien su y voir.


Je vous invite à tourner vos efforts vers ce qui existait avant que l'idée fût venue à Pierre d'imposer la Loi mosaïque aux Gentils et à Paul d'exempter de la Loi les Juifs eux-mêmes, en quoi ils se trompaient tous deux comme s'ils n'avaient rien connu des données essentielles de leur judaïsme. Il s'agit de revenir à l'antique principe: le mosaïsme pour les Juifs (et pour ceux qui, étrangers à Israël par la naissance et sans y être aucunement tenus, veulent cependant lui appartenir), et la religion des Patriarches pour les Gentils. Et comme cette religion dont nos Prophètes ont annoncé le triomphe pour les temps messianiques comme religion de l'humanité convertie au culte du vrai Dieu n'est autre que le noachisme, on peut continuer à l'appeler le christianisme, débarrassé toutefois de la Trinité et de l'Incarnation, croyances qui sont contraires à l'Ancien Testament et peut-être même au Nouveau. » ("Le Sanctuaire Inconnu" op. cit. pp. 132 et 133)


Voilà donc la condition posée pour l'instauration de la "nouvelle religion de l'humanité" et donc de la réunion des religions "d'Israël" et des "Eglises chrétienne ou musulmane" au Sinaï. Elie Benamozegh avoue que cette réunion programmée "pour les temps messianiques" engendrera la reconnaissance par les Gentils (la secte) du noachisme "comme religion de l'humanité".

op cit
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17697
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  Louis le Lun 19 Oct 2009, 2:07 pm

le grand rabbin Elie Benamozegh a écrit: SI JESUS N'ETAIT QU'UN HOMME LES DEUX RELIGIONS HEBRAÏQUE ET CHRETIENNE DOIVENT SE REUNIR.

... mais voilà que Jésus est vrai Dieu vrai homme. Alors bonsoir la réunion ! Wink

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 10539
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La religion noachide.

Message  ROBERT. le Lun 19 Oct 2009, 3:37 pm

le grand rabbin Elie Benamozegh a écrit: SI JESUS N'ETAIT QU'UN HOMME LES DEUX RELIGIONS HEBRAÏQUE ET CHRETIENNE DOIVENT SE REUNIR.

... mais voilà que Jésus est vrai Dieu vrai homme. Alors bonsoir la réunion ! Wink

Wink
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 31532
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum