Prémices de dévotion, envers le Vénérable Benoît-Joseph Labre.

Aller en bas

Prémices de dévotion, envers le Vénérable Benoît-Joseph Labre.  Empty Prémices de dévotion, envers le Vénérable Benoît-Joseph Labre.

Message  Louis Mar 08 Fév 2022, 8:47 am

.
Prémices de dévotion, envers le Vénérable Benoît-Joseph Labre.  Przomi10



Bonjour à tous.

Je tiens à remercier Roger qui, en nous donnant des liens sur le web, à propos d’une gravure  sur le Vénérable  Benoît Joseph Labre, nous ont permis de dénicher le livre ci-haut.

Nous avons essayé de le reproduire en français d’aujourd’hui, ayant toutefois gardé le signe « & »

Ne pas oublier que ce livre parut l’année même de sa mort, soit en 1783, précédant de  peu la Révolution Française ; soit il y a un peu plus de deux cent trente ans.

Nous en  publions ici le Nº I de son CONTENANT.    


Bonne lecture.

Bien à vous.

A suivre…






I. PARAPHRASE

DU PSAUME CXII.

EN  l'honneur du Vénérable  BENOIT JOSEPH LABRE

v. 1. Laudate pueri,  Dominum , laudata nomen Domini.

Louez le Seigneur, vous tous qui êtes ses serviteurs ; louez le nom du Seigneur.

ELUS de Dieu, Justes de la terre, Enfants de Jésus-Christ, Peuple privilégié, rassemblez-vous en corps, au moins deux ou trois, afin que J. C. soit au milieu de vous ; ou réunissez-vous tous ensemble de cœur, d'esprit & de sentiment pour contempler, louer, & adorer celui qui est, qui vous gouverne , & qui vous glorifiera. Il vous attend comme étant à lui par le choix tout gratuit qu'il lui a plu de faire de vous.

Et vous, Pécheurs, convertissez-vous  & faites pénitence; recourez à sa Miséricorde, contemplez & louez le nom du Seigneur. Il n'y a a que ceux qui ne sont point à lui qui ne le contemplent ni ne le louent. Ce Psaume  paraîtra à votre piété entièrement consacré à la contemplation de îa Majesté de Dieu, de ses perfections adorables, de ses œuvres  & de ses bontés infinies envers les hommes, & de la gloire ineffable qu'il leur prépare.

Considérons que Dieu est plus glorifié, lorsque le corps assujetti à l'âme, celle-ci est élevée jusqu'à Dieu, & absorbée en lui par la prière, l'amour & le désir de le posséder. Cet état, lorsqu’on y est vraiment appelé, & qu'on en remplit bien toutes les fonctions, par l'effet d'une grâce très-spéciale, rapproche de celui des Bienheureux dans le Ciel , & a été jugé préférable à l'état  de la vie active & laborieuse, par J. C. lui- même, qui répondit à Marthe que Marie sa sœur avait pris le meilleur parti : Maria optimam partem elegit , quæ non auferetur ab ea. Luc X, 42.

V. 2-3….


Dernière édition par Louis le Mer 09 Fév 2022, 7:53 am, édité 2 fois (Raison : Balise et ponctuation.)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14954
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Prémices de dévotion, envers le Vénérable Benoît-Joseph Labre.  Empty Re: Prémices de dévotion, envers le Vénérable Benoît-Joseph Labre.

Message  Louis Mer 09 Fév 2022, 6:58 am



I. PARAPHRASE

SUITE

v. 2.  Sit nomen Domini Domini benedictum, ex hoc num et usque in seculum.

Que le nom du Seigneur soit béni depuis maintenant jusques dans l'éternité.

Reconnaissez & publiez que son nom, sa puissance & la grandeur de ses œuvres sont dignes de nos plus grands éloges, de nos continuelles bénédictions dans tous les temps, depuis le moment de notre existence, au jour présent & jusques dans l'éternité. Ce langage & ces sentiments sont ceux du Ciel aussi bien que de la terre. Accoutumons-nous-y à l'exemple de nos Rois, qui en nous donnant sur les espèces d'argent leur image empreinte & leurs armes, se font un devoir de reconnaître d'un côté que c'est par la grâce de Dieu qu'ils sont ce qu'ils sont:  Dei gratiâ Rex, & de l'autre côté ils lui en rendent gloire par cette divine légende : Sit nomen Domini benediictum, Que le nom du Seigneur soit béni.

v. 3. A solis ortu usque ad occasum laudabile nomen Domini.

Le nom du Seigneur mérite d'être loué depuis l'Orient jusqu’a l'Occident

Reconnaissez  encore que ce n'est pas seulement pour un lieu, ni d'une seule personne, ni pour une seule chose qu'il exige & attend nos hommages & notre gratitude. Etant le Maître souverain des temps, des cœurs & des événements (Mandement de M, l'Evêque de Boulogne du 3 Juillet 1783), son pouvoir ainsi que ses droits s'étendent d'un bout du monde à l'autre, sur le premier comme sur le dernier des hommes, du temps à l'éternité, sur tout ce qui existe. Il contient tout, il remplit toutes choses passées, présentes & futures,  & il se manifeste à tous, quand il veut, & de la manière qu'il veut, soit pour nous consoler, soit pour nous châtier, soit en nous donnant sa grâce, soit en nous l'ôtant. Il mérite en tout & par-tout nos louanges & nos adorations. Tout est en lui, tout est par lui, tout est de lui ; tout doit donc, & dans l'ordre de la nature, & dans l'ordre de la grâce, être rapporté à sa plus grande gloire, depuis l'Orient jusqu'à l’Occident, A solis ortu usque ad occasum , &c.

V. 4….


Dernière édition par Louis le Lun 14 Fév 2022, 8:51 am, édité 5 fois (Raison : Ponctuation & orthographe.)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14954
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Prémices de dévotion, envers le Vénérable Benoît-Joseph Labre.  Empty Re: Prémices de dévotion, envers le Vénérable Benoît-Joseph Labre.

Message  Louis Jeu 10 Fév 2022, 5:57 am



I. PARAPHRASE

SUITE

v. 4. Excelsus super omnes gentes Dominus, et super cælos gloria ejus.

Le Seigneur est élevé au-dessus de toutes les nations; sa gloire est élevée au-dessus des cieux.

Il est infiniment au-dessus de tout ce que nous pouvons penser, dire & faire. L'homme le plus grand, le plus éloquent, le plus célèbre n'est rien devait lui, de même que sans lui il ne peut rien. Sa gloire étant au-dessus des cieux, & de toutes pensées, & de toutes expressions humaines, notre seul partage est de l'écouter, de le craindre, de lui être soumis, & de le servir avec amour dans l'état où sa divine Providence nous a placés. Ne quittons point ce poste, si nous voulons un jour avoir le bonheur de le contempler élevé en gloire au plus haut des cieux : Excelsus super omnes gentes Dominus , et super cælos gloria ejus.

V. 5….

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14954
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Prémices de dévotion, envers le Vénérable Benoît-Joseph Labre.  Empty Re: Prémices de dévotion, envers le Vénérable Benoît-Joseph Labre.

Message  Louis Ven 11 Fév 2022, 7:27 am



I. PARAPHRASE

SUITE

v. 5.Quis sicut Dominus Deus noster, qui in altis habitat, et humilia respicit in cælo et in terra ?

Qui est semblable au Seigneur notre Dieu qui habite dans les cieux les plus élevés, & qui jette ses regards sur ce qu'il y a d'humble dans le ciel & sur la terre ?
               

Voilà l'aveu d'une âme chrétienne, de reconnaître & chanter le Dieu suprême de l'univers, qui, du sein de sa Divinité même, ne dédaigne pas méconnaitre la moindre de ses créatures. Ayant formé le dernier des atomes, il s'en occupe comme du premier & du plus grand astre, comme de la première & plus précieuse créature, l'homme. Les choses les plus abjectes à nos yeux dans l'ordre de la nature, sont à ses yeux parfaites, selon  l'esprit & la main qui les a créées.

Tout est donc excellent devant son divin Auteur ; il n'y a que le péché qui lui soit étranger & odieux, & qu'il n'a permis dans la profondeur de ses décrets que pour en tirer les plus grands biens.

Or les plus élevées de ses créatures, comme les plus viles, étant l'objet de ses soins & de ses regards, tout doit s'abaisser devant lui ; l'homme sur-tout doué de raison & de Religion, doit se confondre & se regarder comme la plus basse & la dernière de toutes les autres créatures, à cause du péché; & c'est dans ce degré de bassesse & d'humilité qu'il s'attirera les regards du Seigneur, qu'il possédera dans son cœur ce Dieu si grand & si élevé. L'humilité est la vertu du ciel & de la terre, c'est-à-dire des parfaits & des imparfaits, des grands & des petits, des riches & des pauvres.

Tenons-nous attachés à cette belle vertu, le fondement de toute la Religion, & le premier degré de cette Echelle mystérieuse de Jacob, dont un bout portait sur la terre, & l'autre bout touche jusqu'au ciel ; elle est faite pour les Anges, dont tes différentes fonctions sont distribuées au ciel & sur la terre : elle est faite aussi pour l'homme, sur-tout depuis l'accomplissement du précieux mystère de la Rédemption. Tout est grand & infini dans ce Mystère de salut. On l'a éprouvé dans tous les temps, nous l'éprouvons dans le nôtre, où Dieu fait aussi éclater sa gloire & sa bonté par un Phénomène nouveau & inattendu : Quis sicut Dominus ?

V. 6….

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14954
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Prémices de dévotion, envers le Vénérable Benoît-Joseph Labre.  Empty Re: Prémices de dévotion, envers le Vénérable Benoît-Joseph Labre.

Message  Louis Sam 12 Fév 2022, 7:06 am



I. PARAPHRASE

SUITE

v. 6. Suscitans à terra inopem, et stercore erigens pauperem.

Qui tire les vils de la poussière, & relève le pauvre du fumier.

Quel est donc ce Phénomène important? & quel est l'heureux Mortel qui paraît comme l'objet de la complaisance de Dieu, l'instrument de sa grande puissance & de sa bonté envers nous ? C'est celui qui est le plus caché, le plus difficile à deviner & à qui on n'aurait jamais pensé selon l'opinion commune.

Où est-il ? Il n'est ni à la Cour des Rois, ni dans les Académies des personnages illustres, ni assis sur la Chaire le Moïse, ni enfoncé dans les déserts de la Thébaïde, ni retiré dans les grottes de nos Montagnes, ni reclus dans une cellule de nos Cloîtres.

Il était au milieu de vous; vous le voyiez, vous l'entendiez, vous le touchiez: il mendiait à vos portes, il était l'objet  de vos charités, combien de fois peut-être, hélas! le sujet de vos rebuts!...

& vous ne le connaissiez pas ! Pourquoi ?

Parce que nous n'avons souvent que des yeux de chair qui nous abusent & nous trompent, en nous faisant prendre la lumière pour les ténèbres & les ténèbres pour la lumière; parce que nous n'avons pas le don de pénétrer  & de discerner le mérite & la sainteté.

Le vrai mérite est dans celui qui n'en croit avoir aucun, & qui se sacrifie durant toute la vie pour acquérir les biens éternels.

La vraie sainteté est dans celui qui est le plus humble & au plus bas degré, le plus vil & le plus obscur, le plus pénitent & le plus enflammé de l'amour divin, le plus assidu à prier & à gémir, le plus ardent à consoler & à soulager son prochain, le plus constant & le plus généreux à se dépouiller de tout & à être mort à tout,  le plus fidèle à persévérer dans la pratique de la loi de Dieu, & à répondre à tout ce qu'il demande de nous en public, & sur-tout dans le secret de sa face ; c'est-à-dire, vivre dans l'innocence , & faire les derniers efforts pour devenir saints & parfaits, comme notre Père céleste est parfait.

C'est ce que nous découvrons dans la personne du…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14954
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Prémices de dévotion, envers le Vénérable Benoît-Joseph Labre.  Empty Re: Prémices de dévotion, envers le Vénérable Benoît-Joseph Labre.

Message  Louis Dim 13 Fév 2022, 5:58 am



I. PARAPHRASE

SUITE

v. 6. Suscitans à terra inopem, et stercore erigens pauperem.

Qui tire les vils de la poussière, & relève le pauvre du fumier.

SUITE

C'est ce que nous découvrons dans la personne du Vénérable  BENOIT JOSEPH LABRE , Phénomène admirable de notre siècle. Il n'y a personne qui ne le reconnaisse au tableau ci-dessus tracé. Dieu, par la force & la douceur de sa grâce toute puissante, l'avait enseveli dans la boue & la poussière. Il l'a instruit, dirigé & sanctifié jusqu'au temps où il a manifesté sa gloire.

Cet événement si insigne & si consolant doit nous rendre extrêmement attentifs à la conduite de Dieu, & nous engager à en tirer un profit aussi prompt & aussi réel qu'il nous est nécessaire; sur-tout à nous relever par sa grâce, du fumier de la corruption de notre cœur, des désirs terrestres de la concupiscence, des plaisirs charnels, & de tout ce qui peut opérer notre perte. Plus nous sentirons notre état, & travaillerons à en sortir, plus nous mériterons d'en être relevés. Et de stercore erigens pauperem.

V. 7….

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14954
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Prémices de dévotion, envers le Vénérable Benoît-Joseph Labre.  Empty Re: Prémices de dévotion, envers le Vénérable Benoît-Joseph Labre.

Message  Louis Lun 14 Fév 2022, 7:18 am



I. PARAPHRASE

SUITE

v. 7. Ut collocet eum cum Principibus, cum Principibus populi sui.

Pour le faire asseoir avec les Princes, avec les Princes de son peuple.

Toutes choses en ce monde passent. On le dit, on le sait, mais on ne s'y arrête pas. Cependant rien n'est plus digne de réflexions ; car les joies comme les souffrances, les bonnes œuvres comme les mauvaises, tout véritablement passe, excepté une chose : les Mérites que nous emportons avec nous. Malheur à ceux qui vont paraître devant Dieu les mains vides, ou pleines d'iniquités ! Mais combien de mérites dans l'illustre Personnage que nous honorons, en attendant que l'Eglise l'ait  jugé digne du Culte public !

Quel trésor de grâces & de bienfaits n'a-t-il pas reçu? quelles preuves n'a-t-il pas données de sa fidélité à servir Dieu jour & nuit, & à gagner le double des talents que le souverain Maître lui avait confiés ? Nous avons de justes motifs de croire qu'il est entré, ce bon & fidèle serviteur, dans la joie de son Seigneur: Intra in gaudium Domini tui. Oui , il y a lieu de croire que Dieu l'a placé dans le Ciel, & qu'il y occupe, selon les expressions de son Evêque Diocésain, un trône d'autant plus élevé, & une félicité d'autant plus délicieuse, qu'il s'est abaissé plus profondément sur la terre.

Il avait pris pour modèle la Sainte-Vierge…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14954
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Prémices de dévotion, envers le Vénérable Benoît-Joseph Labre.  Empty Re: Prémices de dévotion, envers le Vénérable Benoît-Joseph Labre.

Message  Louis Mar 15 Fév 2022, 7:08 am



I. PARAPHRASE

SUITE

v. 7. Ut collocet eum cum Principibus, cum Principibus populi sui.

Pour le faire asseoir avec les Princes, avec les Princes de son peuple.

SUITE

Il avait pris pour modèle la Sainte-Vierge, dont il ne cessait de contempler & d'imiter l'humilité sans exemple: Respexit humilitatem ancillæ suæ. Il la voit élevée en gloire à raison de ses humiliations & de ses souffrances sur la terre. Il est lui même environné de gloire, selon le degré de sa bassesse, de ses humiliations volontaires & de sa pénitence passée. Il est réuni avec tous les autres Saints du Paradis : ayant tant désiré de leur ressembler, il a tout fait pour y réussir; & son glorieux sort ne le met point dans un repos d'inaction pour nous. A peine est-il entré en jouissance de ce torrent de délices éternelles, qu'il nous en distribue & fait pleuvoir mille effets qui remuent les esprits, raniment notre foi, & nous font répandre mille actions de grâces.

Entrons donc dans ses vues comme dans les desseins de Dieu. Il est parvenu au terme auquel il aspirait; il nous a montré le chemin, comme d'autres avant lui le lui avaient montré, d'après Jésus-Christ, le grand Maître de l'humilité, de la pauvreté & des souffrances. Il nous appelle, il nous presse, il nous aide : serons-nous sourds & insensibles ? ou serons-nous émus pour un temps? bientôt après deviendrons-nous inflexibles, & enfin ingrats & peut-être perfides ? Grand Dieu! préservez-nous de pareils malheurs.

Après tant de faveurs dont vous avez enrichi votre Serviteur, soutenez votre ouvrage & votre peuple consterné, abattu & accablé de misères du côté du corps & du côté de l'âme. Vous seul pouvez opérer notre bonheur, en nous comptant au nombre de vos Elus, pour nous placer un jour dans le sein de cette société ravissante des Bienheureux dans le Ciel où J. C. occupe comme Chef le premier rang : cum Principibus populi sui.

V. 8….

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14954
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Prémices de dévotion, envers le Vénérable Benoît-Joseph Labre.  Empty Re: Prémices de dévotion, envers le Vénérable Benoît-Joseph Labre.

Message  Louis Mer 16 Fév 2022, 6:36 am



I. PARAPHRASE

SUITE

v. 8.  Qui habitare facit sterilem in domo, matrem filiorum lætantem.

Qui fait que celle qui était stérile dans la maison, a la joie de se voir mère de plusieurs enfants.

Qui l'eût cru, & qui se serait attendu que dans le temps où tout paraît chez les Chrétiens, comme dans le reste du monde, provoquer la vengeance du Très-Haut, qui éclate par des foudres & des tempêtes, des guerres & des calamités publiques, des désastres & des malheurs de toutes espèces, non-seulement il s'apaise & ralentit son bras courroucé, mais encore il se montre avec bonté, nous comble de biens particuliers , d'années d'abondance, enfin il nous tend un bras secourable & bienfaisant par toutes les Merveilles qu'il opère!

C'est sa Miséricorde qui arrête sa Justice, mais qui ne la détruit pas ; elle n'est que suspendue pour nous instruire, nous avertir, nous presser à nous convertir, en même temps pour apprendre à ses Elus souffrant sur la terre, à ne pas perdre courage ni désespérer de voir bientôt la foi, les bonnes mœurs, la Religion triompher sur l'erreur, le vice & l'impiété.

La Mère fortunée qui a donné le jour au Vénérable, mérite doublement l'auguste nom de mère, non-seulement pour avoir, par sa fécondité temporelle, donné naissance à cet illustre Pénitent; mais plus éminemment encore pour avoir procuré un nouveau Citoyen au Ciel & un spécial Protecteur à la terre. (Paroles de M. l'Evêque de Boulogne).

A la vue de si précieux avantages, espérons fermement de voir, lorsque nous nous y attendrons le moins, s'accomplir ce que le Saint-Esprit nous assure: « que la stérilité de l'Eglise se tournera en fécondité; & que la joie accompagnera toujours la fécondité dans les bonnes œuvres de ses enfants : Qui habitare facit sterilem in domo, matrem filiorum lætantem»

FIN

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14954
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum