AUX VEUVES, à celles qui restent seules - Noël GUESDON

Aller en bas

AUX VEUVES, à celles qui restent seules - Noël GUESDON Empty AUX VEUVES, à celles qui restent seules - Noël GUESDON

Message  Javier Dim 12 Avr 2020, 1:47 pm

AUX VEUVES, à celles qui restent seules

Noël GUESDON,
Docteur en philosophie
de l'Université de Louvain




Lettre de S. G. Mgr Ginisty,
Evêque de Verdun

+ Bar-le-Duc, 12 octobre 1920.


Cher et Révérend Père,
Votre nouveau et gracieux petit volume,
« Celles qui restent seules ", est
le digne pendant du premier, « Celles
qui vont seules ».
Vous vous adressez
à des âmes qui n'ont de commun que
leur isolement, mais qui sollicitent les
mêmes vertus.

Le sujet n'est pas sans péril, et il y
a quelque hardiesse à l'aborder. Vous
l'avez traité avec tact, précision et sûreté,
et, ce qui ne sera pas dédaigné de vos
lectrices, avec onction, charme littéraire
et poésie. Que de salutaires et graves
vérités leur sont offertes sous le vernis
ou la dorure des termes, et combien
opportunes à l'heure de tant de deuils
et de veuvages !

Que Dieu bénisse ce petit livre, son
pieux et zélé auteur, et celles qui le
liront, et qui, après l'avoir lu, se sentiront
moins seules parce que plus près
de Dieu, et des âmes qui les ont quittées..,
un moment !


Merci, cher et Révérend Père, et
croyez à mon respect et à mon affectueux
dévouement en Notre-Seigneur.

+ CHARLES,
évêque de Verdun.



A SUIVRE...
Javier
Javier

Nombre de messages : 4056
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

AUX VEUVES, à celles qui restent seules - Noël GUESDON Empty Re: AUX VEUVES, à celles qui restent seules - Noël GUESDON

Message  Javier Lun 13 Avr 2020, 6:31 am

Lettre de S. G. Mgr Delalle


Mon Cher Père et Ami,

Après avoir placé devant « Celles qui
vont seules »
l'idéal chrétien qui doit les
guider vers les sommets divin, vous vous
adresse- maintenant à « Celles qui restent
seules »,
à celles, hélas! trop nombreuses
aujourd'hui, qui forment peut-être
l'épave la plus lamentable de la
cruelle tempête qui, durant cinq ans,
a sévi sur l'Europe.

Avec une science théologique et patriotique
très sûre, vous les prenez dans les
affres du désespoir, et par des argumentations
qui parlent à la raison tout à la
fois et au coeur, vous leur faites
remonter les pentes sacrées de la joi.
Vous les amenez ainsi sur les sommets
où brille la pleine lumière des révélations
divines, la lumière qui éclaire,
qui transforme la douleur, et parvient à
en faire un joyau scintillant d'amour
miséricordieux.


Les veuves vous liront avec défiance
d'abord, il se peut, mais gagnées par
votre logique ferme et droite, elles se
reprendront avec courage et trouveront
dans votre ouvrage force et consolation.

J'aime à vous féliciter et à vous dire :
« Intende, prospere procede ».

Que Dieu bénisse votre travail, votre
charité, votre amour des âmes aux
étreintes avec la douleur.

Nancy, 14 septembre 1920.

+ Mgr H. DELALLE.


A SUIVRE...
Javier
Javier

Nombre de messages : 4056
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum