LA FEMME CATHOLIQUE FAISANT SUITE AUX FEMMES DE L'ÉVANGILE, Par LE R. P. D. JOACHIM VENTURA DE RAULICA

Aller en bas

LA FEMME CATHOLIQUE FAISANT SUITE AUX FEMMES DE L'ÉVANGILE, Par LE R. P. D. JOACHIM VENTURA DE RAULICA Empty LA FEMME CATHOLIQUE FAISANT SUITE AUX FEMMES DE L'ÉVANGILE, Par LE R. P. D. JOACHIM VENTURA DE RAULICA

Message  Javier Dim 12 Avr 2020, 12:53 pm

LA FEMME CATHOLIQUE FAISANT SUITE AUX FEMMES DE L'ÉVANGILE,

Par LE R. P. D. JOACHIM VENTURA DE RAULICA
ANCIEN GENERAL DES THEATINS, CONSULTEUR DE LA SACREE CONGREGATION DES RITES
ET EXAMINATEUR DES EVEQUES ET DU CLERGE ROMAIN


Non est bonum homini esse solum,
faciamus ei adjutorium simili sibi.
(Gen., II)



AVANT-PROPOS

DIEU être éternel, saint et parfait, ne fait rien dans le temps qu'en vue de l'éternité ; ne fait rien dans l'ordre de la nature
qu'Il ne coordonne à l'ordre de la grâce ; ne fait rien pour l'homme que pour Se glorifier Lui-même dans l'homme et
par l'homme, en l'attirant à Lui, en le comblant de Son amour, et en partageant avec lui Sa propre félicité.


Ainsi, lorsque allant former la femme à l'origine du monde, Dieu dit : «Il n'est pas bien que l'homme soit seul, faisons-lui
un aide qui lui ressemble ; Non est bonum homini esse solum, faciamus ei adjutorium simile sibi
(Gen. II) ; par cette
grande parole, dont Il voulut faire une loi de l'ordre social, Il établit la femme comme l'AIDE DE L'HOMME, non seulement
pour tout ce qui se rapporte à ses besoins matériels, mais aussi, et avant tout, pour tout ce qui se rapporte à ses
besoins spirituels. C'est donc un devoir pour la femme de prendre soin de l'âme de l'homme, de l'édifier par ses
exemples, de l'améliorer par ses saintes inspirations, de le sanctifier par ses vertus. Et aider l'homme à faire son
salut, c'est la fin principale de la femme, sa mission, son ministère, sa gloire, sa grandeur et sa dignité. Ainsi, la
femme a, dans les desseins de Dieu, une délégation, je dirais presque une consécration religieuse. C'est, en quelque
sorte, le prêtre de la famille, comme l'homme en est le roi.


À SUIVRE...
Javier
Javier

Nombre de messages : 4092
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA FEMME CATHOLIQUE FAISANT SUITE AUX FEMMES DE L'ÉVANGILE, Par LE R. P. D. JOACHIM VENTURA DE RAULICA Empty Re: LA FEMME CATHOLIQUE FAISANT SUITE AUX FEMMES DE L'ÉVANGILE, Par LE R. P. D. JOACHIM VENTURA DE RAULICA

Message  Javier Lun 13 Avr 2020, 5:42 am

Mais remarquons aussi que les mots : «Il n'est pas bien que l'HOMME soit seul» ont évidemment un sens général, indéterminé,
absolu ; et que dès lors les mots : «Faisons-lui un aide qui lui ressemble» ont le même sens, et qu'ils signifient
que Dieu a constitué la femme comme l'aide de l'homme dans tous les états, dans toutes les conditions où il peut se
trouver. C'est-à-dire que la femme n'est pas seulement l'aide de l'homme à l'état domestique, mais aussi l'aide de
l'homme à l'état politique et à l'état religieux ; n'est pas seulement l'aide de l'Homme-Époux, mais aussi l'aide de
l'Homme-Roi et de l'Homme-Prêtre. En un mot, qu'indépendamment de sa mission dans la famille, la femme a
aussi à exercer une mission dans l'État et même dans l'Église.


On verra, dans toute la seconde partie de cet ouvrage, quelle est cette mission que la femme est appelée à exercer
dans l'Église et dans l'État, et comment la femme catholique s'en est acquittée, depuis l'origine du christianisme jusqu'à
nos jours. En attendant, qu'il nous soit permis de signaler ici le travail infernal par lequel, depuis que les idées et les principes
païens ont fait irruption dans les contrées chrétiennes, on a cherché à paralyser toute action, à effacer toute influence
de la femme catholique dans l'Église et dans l'État, aussi bien que dans la famille, et à isoler l'Homme-Prêtre et
l'Homme-Roi, aussi bien que l'Homme-Époux et l'Homme-Père, de l'aide mystérieux et puissant que Dieu lui avait donné.


Il n'était pas facile de tromper l'Homme-Prêtre et de lui inspirer une injuste défiance du dévouement de la femme catholique
à la cause de l'Église ; on a donc cherché à tromper la femme catholique elle-même, et à lui inspirer une défiance
encore plus injuste du zèle de l'Homme-Prêtre
1.


1 Ce travail, commencé par Molière au dix-septième siècle, a été continué par les pamphlets des soi-disant philosophes, au siècle suivant, et dans notre siècle il a été complété par M. Michelet, dont le livre sur la Famille n'est qu'un commentaire sans pudeur du Tartufe


A SUIVRE...
Javier
Javier

Nombre de messages : 4092
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum