Saint Michel, Archange.

Aller en bas

Saint Michel, Archange. Empty Saint Michel, Archange.

Message  Louis le Dim 12 Avr 2020, 11:55 am

Bonjour à tous,

Les extraits qui suivent proviennent  de l’œuvre du R. P. Giry, in LA VIE DES SAINTS,tome III, BAR-LE-DUC, 1859, du 29 septembre, pour faire ressortir les excellences et sur les prérogatives de saint Michel, faisant ainsi suite au travail de Mgr Gaume sur le Regina Cœli et l’apport de cet Archange en particulier.    

D’ailleurs, nous nous proposons, dès que le temps nous le permettra, d’intégrer entièrement ce travail  du P. Giry, en ce qui a trait à la LA DÉDICACE DE L'ÉGLISE DE S. MICHEL,  dans une publication plus générale pour découvrir ce que  l’Écriture sainte, les Conciles, les Pères et les Maîtres de la théologie nous apprennent de ces intelligences célestes et de quelques-unes d’elles en particulier.

Dès la publication sur TE DEUM, nous insérerons des liens pour faciliter la lecture.

Bien à vous.

* Les quatre anges devant nuire à la terre à la fin du monde.

* Saint Michel est le protecteur de la Synagogue et de l'Église.


Dernière édition par Louis le Lun 13 Avr 2020, 6:51 am, édité 2 fois

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13997
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Saint Michel, Archange. Empty Re: Saint Michel, Archange.

Message  Louis le Dim 12 Avr 2020, 11:56 am

Saint Michel Archange

Les quatre anges devant nuire à la terre à la fin du monde.

Le même saint Jean, au chapitre 7 de son Apocalypse parle de quatre anges qui auront charge, à la fin du monde, de nuire à la terre et à la mer. Cependant, dans toute l'Écriture, il n'y a que trois anges auxquels l'on donne des noms particuliers : saint Michel, saint Gabriel et saint Raphaël.

Pour les noms d'Uriel, de Salathiel, de Jéhudiel et de Barachiel, que quelques auteurs donnent aux quatre autres des sept dont nous avons parlé, ils ne sont point reçus de l'Église.

Nous lisons dans le Concile romain, tenu sous le pape Zacharie, que les hérétiques Albert et Clément furent condamnés et frappés d'anathème, pour avoir, entre autres choses, fait cette prière : Je vous supplie, ange Uriel, ange Raguel, ange Jubiel, ange Michaël, etc. , parce que, disent les Pères de ce Concile, excepté le nom de Michel, tous les autres sont plutôt des noms de démons que des noms de bons anges ; et que l'Écriture et la Tradition apostolique ne reconnaissent que trois anges par leurs noms, qui sont saint Michel, saint Gabriel et saint Raphaël.

Pour saint Michel, nous apprenons de saint Denis l'Aréopagite…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13997
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Saint Michel, Archange. Empty Re: Saint Michel, Archange.

Message  Louis le Lun 13 Avr 2020, 6:49 am

Saint Michel Archange

Saint Michel est le protecteur de la Synagogue et de l'Église.

Pour saint Michel, nous apprenons de saint Denis l'Aréopagite, en son livre de la Hiérarchie céleste, chap. 9, qu'il était le prince et le protecteur de la Synagogue. En effet, nous en avons quatre célèbres témoignages dans le Texte sacré.

Le premier est dans l'Épitre canonique de saint Jude, où il est dit que saint Michel disputa contre le démon touchant le corps de Moïse. C'est que le démon voulait le découvrir aux Israélites, afin de les porter à l'idolâtrie; et saint Michel, au contraire, qui savait l'inclination de ce peuple à l'idolâtrie, tint ferme pour empêcher qu'il ne fût découvert.

Le second est au chap. 10 de Daniel, où ce prophète nous le représente comme soutenant efficacement les intérêts des Juifs contre l'ange protecteur du royaume de Perse.

Le troisième est au chap. 12 du même Prophète, où il nous assure que saint Michel viendra au temps de l'antechrist pour combattre contre l'enfer en faveur du peuple qui lui a été commis.

Enfin, le quatrième est au chap. 12 de l'Apocalypse, où saint Jean décrit admirablement ses victoires contre le dragon et ses adhérents : ce qui ne se doit pas seulement entendre de celle qu'il a remportée dans les cieux avant la création de l'homme, mais aussi d'une infinité d'autres qu'il a gagnées dans toute la suite des siècles.

On attribue encore d'autres effets et des apparitions très-remarquables de l'Ancien Testament à ce grand prince des armées de Dieu.

Pantaléon, diacre de l'Église de Constantinople, dit que ce fut lui qui encouragea et instruisit Adam, notre premier père, après son péché ; qui retint la main d'Abraham, pour ne pas immoler son fils Isaac ; qui délivra les Israélites de la captivité d'Égypte et les conduisit à pied sec par le milieu de la mer Rouge ; et qui apparut à Josué après le passage du Jourdain, et le rendit maître de Jéricho, par la raine subite et miraculeuse de ses tours et de ses murs.

D'autres ajoutent que ce fut lui qui……

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13997
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Saint Michel, Archange. Empty Re: Saint Michel, Archange.

Message  Louis le Mar 14 Avr 2020, 5:37 am

Saint Michel Archange

Saint Michel est le protecteur de la Synagogue et de l'Église.

(SUITE)

D'autres ajoutent que ce fut lui qui amena, par l'ordre de Dieu, tous les animaux à Adam avant sa désobéissance, pour recevoir leurs noms de sa bouche ;
qui transporta Énoch dans le paradis terrestre, pour y attendre la fin du monde et le temps du dernier jugement;
qui conserva l'arche de Noé après l'avoir remplie d'animaux de toutes sortes d'espèces;
qui lutta contre Jacob, le bénit et le préserva des embûches de son frère Ésaü ;
qui donna la loi à Moïse sur la montagne de Sinaï;
qui extermina Coré, Dathan et Abiron, pour avoir murmuré et s'être soulevés contre Moïse;
qui empêcha le faux prophète Balaam de maudire le peuple de Dieu ;
qui se fit voir à Gédéon et l'anima à combattre contre les Madianites;
qui prédit à Manué et à sa femme la naissance du fort Samson, leur fils ;
qui rendit David victorieux de Goliath et le délivra de la persécution de Saül ;
qui frappa le peuple de peste pour punir une action de vanité de ce prince ;
qui enleva le prophète Élie dans un chariot de feu, pour le réserver au temps de la consommation des siècles;
qui parut au milieu des trois enfants dans la fournaise de Babylone ;
qui transporta le prophète Habacuc par les cheveux, avec le dîner qu'il avait préparé pour ses moissonneurs, à la fosse aux lions, afin d'y nourrir le prophète Daniel, que le roi de Perse y avait fait enfermer ;
qui ordonna à saint Gabriel d'expliquer au même Daniel le mystère du sacrifice perpétuel ;
qui conserva la pureté de Judith dans le camp d'Holopherne, et qui rendit cette illustre veuve victorieuse d'un si redoutable ennemi ;
qui délivra le peuple juif de la captivité de Babylone ;
qui chassa du temple à coups de fouet le sacrilège Héliodore, que le roi Antiochus y avait envoyé pour en enlever les trésors ;
qui fortifia les Machabées dans les grands combats qu'ils eurent à soutenir contre divers rois de Syrie et d'Égypte ;
enfin, qui descendait de temps en temps dans la piscine probatique pour en rendre les eaux salutaires et leur donner la force de guérir celui qui s'y jetait le premier.

Peut-être n'a-t-il pas fait toutes ces choses immédiatement par lui-même; mais ce beau mot du chap. 12 de Daniel : In tempore illo consurget Michaël, princeps magnus qui stat pro filiis populi tui : — En ce temps, se lèvera Michel, ce grand prince, qui soutient la cause et les intérêts des enfants de votre peuple ; ce mot, dis-je, fait croire qu'il n'y a aucune de ces actions à laquelle il n'ait présidé, et qui ne se soit faite au moins par son ordre.

Si saint Michel a été le protecteur de la Synagogue, il n'est pas moins……

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13997
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Saint Michel, Archange. Empty Re: Saint Michel, Archange.

Message  Louis le Mer 15 Avr 2020, 6:01 am

Saint Michel Archange

Saint Michel est le protecteur de la Synagogue et de l'Église.

(SUITE)

Avertissement de Louis a écrit:Je tiens à vous rappeler que ce qui suit a été publié en 1859, époque durant laquelle l’Église catholique n’était même pas proche, pourrait-on dire, de la situation apocalyptique (le mot n’est pas trop fort, nous croyons)  qui prévaut, de l’Infâme Trahison que nous vivons depuis la mort de Pie XII. Ne pas l'oublier. Bien à vous.

Si saint Michel a été le protecteur de la Synagogue, il n'est pas moins le protecteur de l'Église de Jésus-Christ, comme saint Jean Chrysostôme l'établit dans la seconde oraison contre les Juifs, saint Grégoire au livre 17 de ses morales, et il n'a pas manqué de le déclarer lui-même dans ses apparitions, que nous avons rapportées assez au long au 8 mai.

Aussi, plusieurs auteurs tiennent que ce fut lui qui visita et consola Notre-Seigneur dans le jardin des Oliviers ;
qui annonça sa résurrection aux saintes femmes, et surtout à Marie-Madeleine ;
qui commanda à saint Philippe, diacre, de s'approcher du chariot de l'eunuque Éthiopien, pour le catéchiser, et qui le transporta ensuite à Azoth ;
qui apparut à Corneille, le centenier, et lui ordonna d'envoyer chercher saint Pierre ;
qui délivra ce grand Apôtre des prisons d'Hérode, et le rendit aux larmes de l'Église désolée ;
et qui apparut souvent à saint Jean pour lui découvrir les mystères de l'Apocalypse.
C'est de lui que parle le prêtre à la messe, lorsqu'après la consécration il demande à Dieu que son sacrifice soit représenté devant sa divine majesté par les mains de son saint ange.
C'est lui-même que l'Église invoque à la mort des fidèles, qui reçoit leurs âmes au moment de leur séparation, qui les défend au jugement de Dieu contre les injustes accusations du prince des ténèbres, et qui les porte dans le sein d'Abraham pour y jouir des délices de la vie éternelle.

Enfin, nous avons dans l'Histoire ecclésiastique tant de miracles de ce grand prince, tant d'effets de son secours et de sa protection, tant de vœux faits pour mériter son assistance, tant de temples bâtis en son honneur au lieu de ses apparitions, et en actions de grâces des faveurs obtenues par son moyen, qu'on ne peut nullement douter qu'il ne soit une des causes universelles des biens qui sont conférés à l'Église et à tout le genre humain. L'Ordre sacré des Mineurs est persuadé que ce fut lui qui apparut à saint François d'Assise sur le mont Alverne, et qui lui imprima les cicatrices sanglantes de la Passion du Sauveur du monde. Notre Ordre croit aussi que ce fut lui qui apporta à saint François de Paule un Charitas céleste et tout éclatant de lumière, pour servir d'armes et d'écusson à sa congrégation naissante; en effet, ce saint Patriarche nous l'a donné pour protecteur, et nous n'en faisons pas l'office avec moins de solennité que du même saint instituteur…

Disons enfin, pour terminer tout ce discours sur les excellences et sur les prérogatives de saint Michel, qu'étant le second des anges, il est devenu le premier et le chef par la chute de Lucifer. L'Écriture nous déclare assez clairement cette vérité dans l'Apocalypse, chap. 12, lorsqu'elle dit que saint Michel et ses anges combattaient contre le dragon : car, par ces paroles, elle nous fait connaître que saint Michel est le capitaine, et que tous les anges sont ses soldats. Nous pouvons aussi l'inférer de ces mots de Daniel : Michaël unus de principibus primis, — Michel, un des premiers princes. Car, un, en cet endroit, signifie premier, mettant le nombre cardinal pour le nombre ordinal, de même qu'au premier de la Genèse, ces mots : Le soir et le matin firent un jour, signifient firent le premier jour.

L'Église, dans une oraison de la recommandation de l'âme, appuie la même vérité, quand elle demande à Dieu que saint Michel, son archange, qui a mérité la principauté de la milice céleste, reçoive celle qu'elle lui recommande, et qui est près de se séparer de son corps.

Enfin, le cardinal Bellarmin prouve ce sentiment au chap. 1er du Souverain Pontife, par le témoignage de plusieurs Pères, comme de saint Bernard et du bienheureux Laurent Justinien.

FIN.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13997
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum